Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise". Empty Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise".

par John Sam 28 Sep 2013 - 16:52
En s'appuyant sur les résultats d'enquêtes sociologiques menées auprès d'étudiants d'écoles spécialisées, de cycles courts et de premier cycle universitaire, cette étude montre que les taux d'échecs sont plus faibles et les taux d'insertion plus élevés à l'issue d'un diplôme universitaire.

C'est ce que démontrent les deux sociologues invités aujourd'hui dans "la Suite dans les Idées" :

- Sophie Orange est Maître de Conférence en sociologie à l'Université de Nantes.

- Romuald Bodin, est Maître de conférence en sociologie à l'Université de Poitiers,

auteurs tous les deux de cet essai-enquête : "L'Université n'est pas en crise : les transformations de l'enseignement supérieur : enjeux et idées reçues" (Editions du Croquant - Coll. Savoir / agir, 12 septembre 2013)

Depuis quelques années, les rapports ministériels et les controverses (politiques, médiatiques, sociologiques) se multiplient et alimentent la thèse d'une crise de l'Université liée à l'échec important en premier cycle, l'insertion difficile des diplômés et le faible niveau des « nouveaux étudiants ». À ces trois maux sont proposés trois remèdes : sélection, professionnalisation, « propédeutisation ». Or ce diagnostic repose sur une cartographie erronée de l'enseignement supérieur et sur une connaissance partielle des publics universitaires.

En mobilisant les résultats d'enquêtes sociologiques menées auprès d'étudiants de premier cycle universitaire, d'IUT, de STS et d'écoles spécialisées, cet ouvrage remet en cause ces trois constats.

Tout d'abord, la dénonciation de ces trois maux apparaît comme une constante des discours sur l'Université depuis les années 1960 : ils ne permettent en rien de comprendre sa situation actuelle.
Ensuite, en dressant un tel portrait à charge de ces établissements d'enseignement supérieur, des universitaires et des étudiants, ces discours entretiennent surtout le phénomène qu'ils prétendent combattre et contribuent à la dévaluation de l'Université et à la mise en cause de son service public.
Enfin, la rhétorique déployée autour de la « crise de l'Université » ne se contente pas de diffuser une image biaisée de la réalité, elle détourne l'attention de ce qui est vraiment en question : les objectifs politiques et sociaux assignés à l'enseignement supérieur, les désordres actuels du marché du travail et le désengagement progressif de l'État.(4ème de couverture du livre)

Invité(s) :
Romuald Bodin, sociologue
Sophie Orange, sociologue
A (ré-)écouter ici :
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees-vive-l-universite-2013-09-28

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
barèges
Érudit

Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise". Empty Re: Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise".

par barèges Ven 25 Oct 2013 - 13:32
Rue 89 publie un article sur cette étude :
http://www.rue89.com/2013/10/25/non-luniversite-nest-crise-six-idees-recues-demontees-246706
eridann
eridann
Niveau 2

Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise". Empty Re: Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise".

par eridann Ven 25 Oct 2013 - 13:35
"En effet, en 2010-2011, sur l’ensemble de la France, seuls 43,1% des étudiants sont entrés en deuxième année à la rentrée suivante." quelle preuve de bonne santé des universités françaises...
On croit rêver de voir l'auteur se satisfaire de ce taux effarant (tout en affirmant que les étudiants ont des projets...)

_________________
"Quo non ascendas ?"
avatar
User17706
Bon génie

Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise". Empty Re: Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise".

par User17706 Ven 25 Oct 2013 - 14:17
Il y a des données difficilement contestables là, mais aussi certaines données qui me gênent.
rue89 a écrit:Un cliché largement répandu veut que les bacheliers généraux fuient l’université (et préfèrent les filières sélectives) et que les bacheliers professionnels et technologiques « envahissent » les bancs de l’université.

Or :

« Les deux tiers des bacheliers professionnels s’inscrivent en STS [écoles qui préparent au BTS, ndlr] (66%) [PDF] contre seulement 27,4% à l’université.
De même, les flux de bacheliers technologiques se concentrent sur les STS (54,5% contre 23,2% à l’université). »
Conclusion : en 2011, l’université a accueilli 147 794 bacheliers généraux contre seulement 12 099 bacheliers professionnels.
L'ordre des voeux est à regarder sur ce point. Comparer avec http://blogs.univ-poitiers.fr/o-bouba-olga/2013/03/09/au-fait-combien-de-lyceens-allons-nous-sacrifier-cette-annee/
avatar
User17706
Bon génie

Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise". Empty Re: Sophie Orange et Romuald Bodin sur France Culture : "Vive l'université - Non l'université n'est pas en crise".

par User17706 Dim 27 Oct 2013 - 10:38
Un tableau de chiffres extrait d'un blog du monde.fr (blog par ailleurs souvent très mauvais dans ses analyses):

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2013/10/Bacheliers-orientation-sup%C3%A9rieur.jpg
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum