Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
DesolationRow
Monarque

Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos". - Page 4 Empty Re: Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos".

par DesolationRow Lun 25 Mai 2020 - 10:16
Oui voilà. C’est très dur, très exigeant et sans assurance d’avoir le concours. Le sentiment d’échec potentiel est terrible parce que, contrairement aux sciences où tu es à peu près sûr d’avoir un concours, en khâgne c’est en gros l'ENS ou rien. D’un autre côté c’est passionnant, un investissement en travail inégalé et l’occasion de travailler avec des gens brillants. Mais il ne faut pas se forcer, ce serait une très mauvaise idée.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos". - Page 4 Empty Re: Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos".

par RogerMartin Lun 25 Mai 2020 - 11:57
Pour le rythme de travail et de progression, oui, on peut dire qu'en HK à H4 ou LLG il sera très élevé, et que même si les enseignants ne sont pas du tout désagréables avec les élèves qui ne marcheraient pas bien, ils ne ralentiront pas d'un iota pour la queue de classe, ce sont des classes qui préparent à un concours, pas à un examen. Les lacunes sont à combler par soi-même.
L'ambiance dépend essentiellement des élèves, et même au sein d'une classe des camaraderies qui se forment. Personne ne peut garantir ni qu'il y aura des élèves sympathiques en majorité, ni qu'il n'y aura pas un harceleur. C'est comme dans tous les établissements. La seule certitude, c'est le niveau de la classe, qui sera très élevé. Pour certains, rien que ça c'est un plaisir.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Ruggera7
Fidèle du forum

Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos". - Page 4 Empty Re: Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos".

par Ruggera7 Lun 25 Mai 2020 - 12:51
Merci pour vos avis intéressants. Je lis aussi en parallèle l'autre discussion sur "parcoursup les parents qui empêchent leur enfant d'étudier", où quelques uns parlent d'expériences en prépa...
J'ai oublié de présenter un élément important au sujet de mon neveu. Il est admissible à Sciences Po Paris, mais s'il était pris, ses deux premières années seraient non à Paris mais à Reims, campus spécialisé pour l'anglais (Amérique su Nord si j'ai bien compris les explications qu'il m'a données, car les futurs élèves peuvent émettre des voeux, par exemple son copain veut Menton pour la langue arabe). Mais les résultats sont en attente: début juillet je pense. D'ici là, il est bien obligé de se positionner sur parcoursup, et de choisir où se déroulera sa scolarité l' année prochaine s'il n'intègre pas Sc Po. C'est un cursus que moi je ne connais pas du tout.
Compliqué...
Il se demande bien d'ailleurs pourquoi les résultats de Sc Po arriveront aussi tard. Mais bon...
Theriakos96
Theriakos96
Habitué du forum

Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos". - Page 4 Empty Re: Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos".

par Theriakos96 Lun 25 Mai 2020 - 12:59
Sciences Po Paris est de loin plus accessible que H4 et LLG : j'avais nombreux camarades (une petite quinzaine?) qui avaient refusé Sciences Po pour venir à LLG, une autre avait refusé une bourse à Oxford et un tel autre avait refusé Harvard (mais sans bourse). Enfin, comme le disent DR et RogerMartin peu compte le prestige et la difficulté : il faut savoir ce que l'on veut et ce que l'on a envie de faire.

_________________
Dicebat Bernardus Carnotensis nos esse quasi nanos, gigantium humeris insidentes, ut possimus plura eis et remotiora videre, non utique proprii visus acumine, aut eminentia corporis, sed quia in altum subvenimur et extollimur magnitudine gigantea.

– Jean de Salisbury, Metalogicon, III, 4
avatar
Ruggera7
Fidèle du forum

Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos". - Page 4 Empty Re: Un article de La Croix sur les classes prépas : "Durant mon année d’hypokhâgne à Aix, j’ai perdu dix kilos".

par Ruggera7 Lun 25 Mai 2020 - 13:07
A l'écouter, on sent qu'il préfère Sc Po Reims, mais s'il n'est pas pris (tous les oraux annulés, donc une 2ème commission brasse les dossiers de nouveau), il faut bien qu'il choisisse parmi l'un des autres voeux acceptés.
D'où ma demande d'informations de l'autre jour.
Sc Po aurait publié sa liste d'admis ces jours-ci en même temps que Parcoursup, il saurait à quoi s'en tenir...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum