Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par John Mer 30 Oct 2013 - 15:18
Les Massive Open Online Courses (ou Cours en Ligne Ouverts et Massifs, CLOM, selon l'acronyme en français) sont extrêmement populaires depuis deux ans. C'est la formation à la mode. Mais vous le savez, chez Thot, nous n'aimons pas nous bercer d'illusions. Certes, nous apprécions le MOOC, mais comme nous l'avons montré dans plusieurs articles au cours des derniers mois, les MOOC ont aussi de vrais défauts. Très onéreux à produire, plutôt adaptés aux habitants de l'hémisphère nord du globe, et surtout à ceux qui maîtrisent bien les codes d'usage du numérique; ce type de formation ne serait-il pas parfois de l'éducation au rabais ou manquant sa cible ?

Et puis, qu'en pensent les apprenants eux-mêmes? On sait déjà que la majorité des inscrits à un MOOC l'abandonneront avant la fin. Néanmoins, le sujet passionne dans les universités, à tel point que certains enseignants y inscrivent leurs étudiants. Un professeur américain a ainsi demandé à ses étudiants de suivre le MOOC de leur choix et d'en faire un compte-rendu écrit. Il a compilé les productions dans un livre blanc disponible en ligne, aux formats EPUB et PDF.

Rigides ou ennuyeux

Ce qui ressort de la lecture de la dizaine de témoignages, c'est que les expériences d'apprentissage sont aussi variées que les plateformes et les cours suivis. Tous les étudiants étaient curieux et intéressés de tester ce nouveau format de formation. Mais si certains sont plutôt satisfaits de l'expérience, d'autres pointent de sérieux problèmes.

Certains ont critiqué la structure des cours parfois trop rigide, ne laissant pas assez de flexibilité aux apprenants. D'autres ont jugé les examens trop simples et les dispositifs de contrôle des devoirs et évaluations faciles à déjouer. D'autres encore ont trouvé l'exercice ennuyeux. Par exemple, cet apprenant qui n'a pas aimé son expérience, la majorité des vidéos et questionnaires étant, à son avis, très monotones. Cet étudiant, quant à lui, considère que les deux MOOCs auxquels il a participé n'allaient pas assez loin dans le renouvellement de la pédagogie. Où sont les applications interactives ? Pourquoi ne pas prévoir des salles de conversation de type Google Hangout?

Il y a même un chapitre qui s'intitule « Tales of a MOOC dropout » (Récits d'une décrocheuse de MOOC) qui retrace l'histoire d'une étudiante qui a essayé de suivre deux cours différents et a abandonné le premier. Pourquoi ?

Tout simplement parce que le MOOC qu'elle a abandonné n'annonçait pas clairement les pré-requis indispensables à un bon parcours. Censément "ouvert à tous", sans conditions de niveau, il s'est avéré en fait très ardu. En plein milieu, notre étudiante s'est rendue à l'évidence : elle n'y comprenait plus rien. Elle s'est donc concentrée sur l'autre MOOC, beaucoup plus cohérent et accessible aux vrais débutants.

Ce témoignage est une leçon pour les concepteurs de formation de cours massifs en ligne. Il est crucial de bien préciser les compétences préalables. Cela attire peut-être un public plus limité, mais les chances de décrochage sont moindres quand les étudiants savent à quoi s'attendre.

Ces témoignages ne peucent évidemment pas être généralisés mais sont intéressantes, car elles invitent à une réflexion importante sur l'avenir des MOOC. Certes, une grande partie des comentaires négatifs soulignent des problèmes que l'on trouve aussi dans des cours présentiels ou d'autres types d'apprentissage en ligne. De plus, il ne faut pas oublier que tous les apprenants ne sont pas faits pour l'enseignement à distance. Néanmoins, il y a suffisamment de critiques constructives dans ces témoignages pour comprendre les raisons de ceux qui renoncent en plein cours, ce qui fournit quelques indications utiles pour préserver un public intéressé jsuqu'à la fin.

Références :

Roberge, Alexandre. "La formation à distance pour tous ? Bien sûr que non !" Thot Cursus. Dernière mise à jour : 16 avril 2013. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/19699/formation-distance-pour-tous-bien-sur/.

Vaufrey, Christine. "L'éthique des Moocs." Thot Cursus. Dernière mise à jour : 19 mars 2013. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/19712/ethique-des-moocs/.

Vaufrey, Christine. "MOOCs et enseignement supérieur pour tous : la belle illusion." Thot Cursus. Dernière mise à jour : 26 septembre 2013. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/20672/moocs-enseignement-superieur-pour-tous-belle/.

Vaufrey, Christine. "Très chers MOOCs..." Thot Cursus. Dernière mise à jour : 26 juin 2013. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/20390/tres-chers-moocs/.

Vaufrey, Christine. "Les MOOCs vont-ils tuer la formation à distance ?" Thot Cursus. Dernière mise à jour : 3 juin 2013. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/20248/les-moocs-vont-ils-tuer-formation/.

Veletsianos, George. "Learner Experiences with MOOCs and Open Online Learning." Dernière mise à jour : 2013. http://hybrid-pedagogy.github.io/LearnerExperiencesInMOOCs/.
http://cursus.edu/article/20863/quand-mooc-decoit-les-etudiants/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Ruthven
Ruthven
Monarque

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par Ruthven Mer 30 Oct 2013 - 15:24
Il n'y ni littérature ni langue sur FUN-MOOC !

Un cours en philo. (pas encore vu) qui a l'air intéressant : https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/Paris10/10002/Trimestre_1_2014/about?xtor=AL-3
avatar
User17706
Bon génie

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par User17706 Mer 30 Oct 2013 - 15:30
Compte tenu des intervenants, ce cours-là devrait être intéressant, et même de qualité, il n'y a pas de raison. J'ai un peu le sentiment que ça consistera dans une série de conférences filmées, auquel cas j'ai un peu de mal à concevoir ce que le format numérique ajoute (à part la diffusion plus large, évidemment). Mais je ne connais pas grand'chose au dossier.
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par doubledecker Mer 30 Oct 2013 - 15:31
sur FUN-MOOC je ne sais pas, sur les MOOC proposés par les universités françaises je ne sais pas mais ça existe au moins pour l'espagnol et l'anglais comme seconde langue
http://www.language-exchanges.org/node/106804

@PauvreYorick : même si c'est une conférence filmée uniquement (donc sans interactivité) ça me selmble intéressant comme vous le soulignez justement pour permettre aux personnes qui sont éloignées de pouvoir bénéficier de cela (un peu comme les conférences de l'université populaire de caen retransmises sur france culture)

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Nadejda
Nadejda
Grand sage

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par Nadejda Mer 30 Oct 2013 - 15:35
@Ruthven a écrit:Un cours en philo. (pas encore vu) qui a l'air intéressant : https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/Paris10/10002/Trimestre_1_2014/about?xtor=AL-3
Cette thématique est vraiment "à la mode", décidément !
avatar
User17706
Bon génie

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par User17706 Mer 30 Oct 2013 - 15:40
OK pour la diffusion (à ce compte, ça dépend j'imagine du contenu, la vidéo pourrait presque paraître superfétatoire dans certains cas, l'audio suffisant). Mais en effet, j'ai un souvenir ému de ma route de TZR des années 2009-2011, qui coïncidait, du moins pour le début du parcours, avec la diffusion des cours du Collège de France (06h00-07h00). J'ai appris des tonnes de choses. Juste pour dire qu'à cette aune-là, le terme de MOOC survend légèrement ce dont il est question. Mais là, il y a en outre des exercices, donc c'est davantage que de simples conférences.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par JPhMM Mer 30 Oct 2013 - 15:47
Les modes naissent, deviennent hypes, se ringardisent et meurent de plus en plus vite.

C'est trop it-tendance, comme dirait Elle.

Unique Loi de l'Innovation Pédagogique : accélérer exponentiellement le flux des cycles naissance/mort. Cette ruade en avant à la recherche (inconsciente) d'un avatar pédagogique à la Singularité (originellement appelée Singularité Technologique) se heurte cependant au paradoxe de Zénon.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par Igniatius Mer 30 Oct 2013 - 16:04
Je viens de lire un portrait de Cédric Villani, notre dernière médaille Fields, qui vient manifestement de produire quelques "MOOC".
J'irai les visionner, ils doivent certainement être intéressants, pour un public averti.

Mais quel nouveau miroir aux alouettes que ces MOOC !
Ils servent manifestement à 3 choses :
1. masquer que l'on manque de profs dans les universités, faute de moyens : ainsi, on peut suivre le cours d'un prof d'Orsay dans toute la France.
2. considérer comme normal le fait que bcp d'étudiants doivent bosser pour financer leurs études : ainsi, ces dits étudiants peuvent suivre le cours le soir chez eux.
3. assurer la meilleure réception du cours par l'étudiant, puisque celui-ci peut visionner quand il le souhaite, quand il est intellectuellement "disponible".

Ce sont en tous cas les 3 avantages majeurs présentés dans un récent reportage sur France 2.

Quel enseignant sérieux peut croire que ces supports peuvent remplacer un vrai cours, par un enseignant qui guide l'étudiant.
A mon avis, ces pratiques sont très intéressantes pour des gens déjà formés.

J'avais lu un autre article où ils expliquaient que le bilan dans les universités américaines était déjà très négatif : la plupart des étudiants échouaient ou abandonnaient.

Encore une fausse solution pour un vrai pb.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
User17706
Bon génie

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par User17706 Mer 30 Oct 2013 - 16:16
En même temps, un vrai problème se reconnaît peut-être au nombre de fausses solutions qu'on lui apporte. Qui sait si, par un retour de manivelle imprévu, il n'y aura pas deux ou trois personnes pour conclure de tout ce tintouin que finalement, peut-être qu'il existe quelque part un professeur qui n'est ni nuisible ni inutile? Very Happy
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par Igniatius Mer 30 Oct 2013 - 16:52
Tu sous-estimes la puissance de justification des affidés du côté obscur de la force : ils sévissent dans l'enseignement depuis 30 ans sous le nom de "progressistes" et ne sont responsables d'aucun des maux qu'on leur attribue usuellement.

en français courant, on appelle cela de la "mauvaise foi"...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
*Lady of Shalott*
*Lady of Shalott*
Fidèle du forum

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par *Lady of Shalott* Mer 30 Oct 2013 - 16:54
PauvreYorick a écrit:En même temps, un vrai problème se reconnaît peut-être au nombre de fausses solutions qu'on lui apporte. Qui sait si, par un retour de manivelle imprévu, il n'y aura pas deux ou trois personnes pour conclure de tout ce tintouin que finalement, peut-être qu'il existe quelque part un professeur qui n'est ni nuisible ni inutile? Very Happy
Tu ne serais pas un peu idéaliste, toi ? Laughing 

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà. Empty Re: Onéreux, rigides, mal adaptés, ennuyeux... : les Moocs déçoivent déjà.

par JPhMM Mer 30 Oct 2013 - 17:46
Meanwhile...

MOOCs data offers promise of perfect teaching : http://www.bbc.com/future/story/20131029-we-can-build-the-perfect-teacher

lol! 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum