Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Sam 2 Nov 2013 - 21:00
@lalilala a écrit:Ca m'est arrivé aussi de claquer pas mal d'argent en essence (quand j'étais en remplacement à 1h20 de route/90 bornes), mais comme elle parlait de 30 min de route (ce que je fais cette année pour aller dans mon établissement) je trouvais ça énorme.
sorry j'avais pas compris!
Moi ce qui me coutait cher, ce n'était pas la distance...mais les embouteillages... 20 km en freinant, accélérant, freinant, accélérant...etc... reviennent plus chers que 60 Km à vitesse constante! La galère!! ( et pas moyen de dormir ou de corriger pendant les trajets...2ème inconvénient voiture)
avatar
InvitéPas
Niveau 9

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par InvitéPas le Sam 2 Nov 2013 - 21:02
@stench a écrit:
@Dionysos a écrit:
@Loïse a écrit:Dionysos, quand on co-voiture, l'autre partie est d'accord, on ne la prend pas en otage...

J'ai fait le choix de ne pas avoir de portables, mais quand ma fille a fait un malaise dans la rue, j'ai emprunté le portable de quelqu'un qui passait. C'est mal là aussi ? C'est ne pas être cohérent avec son choix de vie ?
Heureusement pour vous qu'il se trouvait un imbécile qui avait un portable a proximité.
Non, c'est parce que des millions d'imbéciles ont choisi de payer un abonnement en plus pour des téléphones portables que les cabines téléphoniques ont disparu et que la personne normale ne peut plus appeler de la rue. On est toujours l'imbécile de quelqu'un mais ta remarque me fait un peu halluciner...
Moi aussi.
Dionysos
Dionysos
Fidèle du forum

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Dionysos le Sam 2 Nov 2013 - 21:09
@stench a écrit:
@Dionysos a écrit:
@Loïse a écrit:Dionysos, quand on co-voiture, l'autre partie est d'accord, on ne la prend pas en otage...

J'ai fait le choix de ne pas avoir de portables, mais quand ma fille a fait un malaise dans la rue, j'ai emprunté le portable de quelqu'un qui passait. C'est mal là aussi ? C'est ne pas être cohérent avec son choix de vie ?
Heureusement pour vous qu'il se trouvait un imbécile qui avait un portable a proximité.
Non, c'est parce que des millions d'imbéciles
Voilà, tout est dit.

Il y a nous et le reste.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.
stench
stench
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par stench le Sam 2 Nov 2013 - 21:15
@Dionysos a écrit:
@stench a écrit:
@Dionysos a écrit:Heureusement pour vous qu'il se trouvait un imbécile qui avait un portable a proximité.
Non, c'est parce que des millions d'imbéciles
Voilà, tout est dit.

Il y a nous et le reste.
Dans cette discussion, en tout cas c'est vrai : il y a toi et les autres.
chacha
chacha
Niveau 7

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par chacha le Sam 2 Nov 2013 - 21:22
@Dionysos a écrit:
@Chocolat a écrit:
@Dionysos a écrit:

En fait, c'est votre incapacité à comprendre que votre choix de vie a un impact sur cette masse informe et diffuse que sont "les autres" qui est hallucinante. Tout doit être mis en oeuvre pour correspondre à votre "choix de vie".
Je suis sans doute peu objectif car cela m'a valu une rupture sentimentale, la question d'imposer aux autres un "choix de vie" sans jamais comprendre qu'on est nécessairement dépendant des autres quand on fait ce type de choix.

N'ayez pas de voiture si cela ne vous convient pas. Mais alors :
1. Ne covoiturez pas
2. Ne vous plaignez pas si vous ne pouvez pas accéder à votre lieu de travail facilement.
Bref, assumez pleinement votre choix.


1. Je covoiture si j'en ai envie (mais c'est rarissime, car je n'aime pas ce mode de transport - je préfère être dans ma bulle, comme Elyas)
Et il ne vous vient pas à l'idée que vous profitez du bien d'un autre sans rendre la pareille ?
Qu'est-ce qui t'empêche de refuser le co-voiturage si on te le demande? Il ne t'est jamais venu à l'idée que certains collègues le proposent spontanément (et même gracieusement)? Il m'est arrivé plusieurs fois de refuser et de devoir me justifier pour ça, j'aime marcher mais pour certains marcher 25 minutes pour se rendre au boulot est inconcevable. (Je précise que j'ai le permis et que je ne conduis pas par choix).
Ce que je remarque aussi parfois c'est que les personnes qui râlent contre ceux qui ne conduisent pas ou n'ont pas le permis, les envient aussi. Forcément si on parvient à se passer de ce qui représente souvent une source de stress supplémentaire (pour se garer, embouteillages) et un gouffre financier, on est des méchants profiteurs qui prennent tout leur entourage pour des chauffeurs potentiels (sans débourser un centime of course).
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Chocolat le Sam 2 Nov 2013 - 21:23
@Cath a écrit:Tu ne conduis pas, mais ton mari oui : en cas de besoin, tu peux faire appel à lui.
Non.
Son métier l'oblige à être en déplacement quasiment tout le temps.

_________________
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
nuages
nuages
Grand sage

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par nuages le Sam 2 Nov 2013 - 21:35
(Moi aussi mon mari a le permis de conduire (et il a horreur de conduire) mais même conduites par mon adorable mari je déteste toujours autant me déplacer en voitures . Déjà parce que je ne supporte pas d'être attachée, le simple fait d'être ligotée à une carcasse métallique par  une ceinture dite de sécurité me met dans un état de panique psychotique.Rolling Eyes )
avatar
yphrog
Esprit éclairé

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par yphrog le Sam 2 Nov 2013 - 21:52
@kiwi a écrit:On peut se désoler de la place prise par la voiture dans la vie quotidienne des gens, se désoler que le permis soit devenu un prérequis pour de très nombreux emplois en France.
On peut aussi se désoler que le prix pour le permis soit si élévé afin de faire vivre artificiellement un secteur auto-école en France , non?  Evil or Very Mad  Mes excuses à ceux et celles qui ont des parents dans le métier...
Dionysos
Dionysos
Fidèle du forum

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Dionysos le Dim 3 Nov 2013 - 0:02
@stench a écrit:
@Dionysos a écrit:
@stench a écrit:Non, c'est parce que des millions d'imbéciles
Voilà, tout est dit.

Il y a nous et le reste.
Dans cette discussion, en tout cas c'est vrai : il y a toi et les autres.
Et ?

Bon, après tout, si vous voulez vous bercer dans l'illusion que vous êtes totalement libre et indépendant puisque vous n'avez pas de voiture et pas de portable, bof, libre à vous.

Je m'indignais juste du ton donneur de leçon parfois utilisé, mais je dois être le seul à avoir ce sentiment.

Quant à mon utilisation de la voiture, vous savez, j'ai une pauvre 107 qui fait moins de 10 000 kms par an.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.
John
John
Médiateur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par John le Dim 3 Nov 2013 - 0:03
Le co-voiturage, c'est pour certains cette option qui consiste à profiter du fait qu'un autre paye une voiture (crédit, assurance, usure) pour, en échange d'une somme modique, monter dedans et se dire "c'est pratique, je suis conforme à MON choix de vie et à MES préceptes et MOI JE n'emm... personne".
Cette définition étant fausse dès le départ, c'est normal qu'après il y ait eu de l'énervement.
Le co-voiturage, c'est se mettre d'accord au préalable sur les conditions dans lesquelles X monte dans la voiture de Y (et/ou inversement), et ensuite c'est X qui monte dans la voiture de Y dans le respect de ces conditions.
Je ne mets pas du tout ça sur le même plan que celui ou celle qui, dans les années 80 ou 90, se faisait une gloire de ne pas avoir de télé, et s'incrustait chez le voisin dès qu'il y avait un match de foot. D'ailleurs, c'est drôle : je pense qu'il y a 20-30 ans, c'est un débat sur la télé qui aurait déclenché des débats pareils ; et qu'il y a 10-20 ans, c'est un débat sur le téléphone portable qui l'aurait déclenché. La différence, c'est que la voiture à énergie fossile n'est pas, a priori, un objet d'avenir pour les décennies à venir (enfin, la télé non plus, d'ailleurs ^^)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
John
John
Médiateur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par John le Dim 3 Nov 2013 - 0:05
Je m'indignais juste du ton donneur de leçon parfois utilisé
Comme dans tout débat sur un sujet qui tient à coeur, il a été utilisé ici et là, mais bon il ne faut pas s'arrêter à ça pour cette fois, et je pense que ça n'a pas été l'apanage exclusif de X ou Y sur cette discussion.
D'ailleurs, moi-même, je vais dormir avant de me mettre à en donner professeur 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Dim 3 Nov 2013 - 0:10
xphrog a écrit:
@kiwi a écrit:On peut se désoler de la place prise par la voiture dans la vie quotidienne des gens, se désoler que le permis soit devenu un prérequis pour de très nombreux emplois en France.
On peut aussi se désoler que le prix pour le permis soit si élévé afin de faire vivre artificiellement un secteur auto-école en France , non?  Evil or Very Mad  Mes excuses à ceux et celles qui ont des parents dans le métier...
oui ça me semble un motif d'énervement bcp plus légitime!
C'est pourquoi je pense que le permis devrait faire partie de la formation obligatoire de tout jeune!
Libre à chacun ensuite, selon ses convictions ou ses possibilités de s'en servir ou pas!!
Mais le fait est, que ne pas avoir le permis peut être handicapant (voir tous les cas de gens qui n'aiment pas la voiture, ont peur de la voiture, ne veulent pas conduire...mais éprouve le besoin de passer le permis...)

Encore, si je trouve que l'EN ne fait aucun effort...notre métier n'est pas le pire en la matière!!Rolling Eyes 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Dionysos
Dionysos
Fidèle du forum

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Dionysos le Dim 3 Nov 2013 - 0:28
@John a écrit:
Le co-voiturage, c'est pour certains cette option qui consiste à profiter du fait qu'un autre paye une voiture (crédit, assurance, usure) pour, en échange d'une somme modique, monter dedans et se dire "c'est pratique, je suis conforme à MON choix de vie et à MES préceptes et MOI JE n'emm... personne".
Cette définition étant fausse dès le départ, c'est normal qu'après il y ait eu de l'énervement.
Le co-voiturage, c'est se mettre d'accord au préalable sur les conditions dans lesquelles X monte dans la voiture de Y (et/ou inversement), et ensuite c'est X qui monte dans la voiture de Y dans le respect de ces conditions.
Je ne mets pas du tout ça sur le même plan que celui ou celle qui, dans les années 80 ou 90, se faisait une gloire de ne pas avoir de télé, et s'incrustait chez le voisin dès qu'il y avait un match de foot. D'ailleurs, c'est drôle : je pense qu'il y a 20-30 ans, c'est un débat sur la télé qui aurait déclenché des débats pareils ; et qu'il y a 10-20 ans, c'est un débat sur le téléphone portable qui l'aurait déclenché. La différence, c'est que la voiture à énergie fossile n'est pas, a priori, un objet d'avenir pour les décennies à venir (enfin, la télé non plus, d'ailleurs ^^)
Je précise à toutes fins utiles que je pratique le covoiturage pour tout mes longs trajets comme passager ou comme conducteur via un site bien connu.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.
roxanne
roxanne
Prophète

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par roxanne le Dim 3 Nov 2013 - 8:25
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@cannelle21 a écrit:
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 11853210

Je regarde la télé, pourtant c'est par des profs de français de Néo que j'ai appris qui était Nabilla Razz 
je trouve ce dessin fort juste .Combien de fois ai-je entendu des profs palabrer sur telle ou telle émission évidemment "débile" mais qu'ils connaissaient par cœur , mais bon c'était "par hasard en zappant 5 minutes" .
Quant au fait d'avoir ou pas de voiture, c'est un choix . Mais il faut l'assumer derrière . Je ne vois pas pourquoi par exemple, une personne sans voiture TZR serait prioritaire sur une AFA en centre ville tandis que le pauvre couillon véhiculé pourrait enchaîner des remplacements au fin fond de la pampa .
Et puis c'est aussi dépendre des autres et parfois sans vergogne . Il y a 3 ans, un collègue m'a véhiculée pendant une période de neige (j'ai peur sur la neige) qui a duré assez peu , mais il me prenait chez moi . Je lui avais offert une boîte de chocolats . Il m'avait dit alors qu'il avait conduit à la gare et amené au collège deux collègues pendant toute une année, et qu'elles ne lui avaient rien offert à la fin de l'année .
Audrey
Audrey
Oracle

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Audrey le Dim 3 Nov 2013 - 8:34
Pour répondre à la question posée par le post et pour synthétiser de façon pragmatique, je dirai donc: ne pas avoir le permis et s'en sortir en entamant une carrière de prof, c'est possible, mais c'est risqué et il faut être prêt à en assumer les conséquences éventuelles sans se plaindre. Sans se plaindre car tôt ou tard, obtenir son permis est tout de même un problème auquel il est assez simple de remédier, même si cela peut ne pas être agréable sur le plan des convictions ou des apprentissages. ;-)


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Blan6ine
Blan6ine
Érudit

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Blan6ine le Dim 3 Nov 2013 - 8:37
@Audrey a écrit:Pour répondre à la question posée par le post et pour synthétiser de façon pragmatique, je dirai donc: ne pas avoir le permis et s'en sortir en entamant une carrière de prof, c'est possible, mais c'est risqué et il faut être prêt à en assumer les conséquences éventuelles sans se plaindre. Sans se plaindre car tôt ou tard, obtenir son permis est tout de même un problème auquel il est assez simple de remédier, même si cela peut ne pas être agréable sur le plan des convictions ou des apprentissages. ;-)
+ ou du financement.


+1.
Elyas
Elyas
Empereur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Elyas le Dim 3 Nov 2013 - 8:48
@Audrey a écrit:Pour répondre à la question posée par le post et pour synthétiser de façon pragmatique, je dirai donc: ne pas avoir le permis et s'en sortir en entamant une carrière de prof, c'est possible, mais c'est risqué et il faut être prêt à en assumer les conséquences éventuelles sans se plaindre. Sans se plaindre car tôt ou tard, obtenir son permis est tout de même un problème auquel il est assez simple de remédier, même si cela peut ne pas être agréable sur le plan des convictions ou des apprentissages. ;-)

Pas mal comme synthèse sauf la dernière phrase.
avatar
yphrog
Esprit éclairé

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par yphrog le Dim 3 Nov 2013 - 9:03
je me demande combien de personnes ayant le permis l'ont payé elles-même d'ailleurs avant de devenir "donneur de leçons".  J'ai regulièrement les remarques de mon -ex qui n'a pas déboursé un centime pour le sien, n'a jamais acheté une voiture, et a décidé d'amener ma fille dans un endroit peu accessible en transport en commun...  bref.  Laughing 

En tout cas, la lecture de ce fil me rappelle qu'il faut que je renouvèle mon abonnement de travail.  71€ / mois en principe remboursable à moitié.  Pas si cher que ça Very Happy
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Marcel Khrouchtchev le Dim 3 Nov 2013 - 9:10
xphrog a écrit:je me demande combien de personnes ayant le permis l'ont payé elles-même d'ailleurs avant de devenir "donneur de leçons".  J'ai regulièrement les remarques de mon -ex qui n'a pas déboursé un centime pour le sien, n'a jamais acheté une voiture, et a décidé d'amener ma fille dans un endroit peu accessible en transport en commun...  bref.  Laughing 
Pour le coup je trouve que c'est toi qui prends la posture du donneur de leçons... Bien que n'ayant pas de voiture et bien que n'ayant jamais voulu en avoir pour des raisons personnelles, j'ai passé le permis en décrochant un job étudiant de caissier. Et quand bien même le permis serait payé par "Papa/Maman", je ne vois vraiment pas en quoi ce serait un critère discriminant, heureusement que tous les ados ne sont pas obligés de bosser pour se payer leurs études et leur permis, j'espère en tout cas permettre à mes enfants de ne pas avoir à vivre cette galère angoissante (mails ils bosseront l'été, ça c'est autre chose).

xphrog a écrit:En tout cas, la lecture de ce fil me rappelle qu'il faut que je renouvèle mon abonnement de travail.  71€ / mois en principe remboursable à moitié.  Pas si cher que ça Very Happy
Moi j'ai un abonnement annuel, je te conseille cette formule, ça coûte moins cher (mais moi c'est 94€ Evil or Very Mad , bon moi aussi remboursable pour moitié).
nuages
nuages
Grand sage

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par nuages le Dim 3 Nov 2013 - 9:10
xphrog a écrit: la lecture de ce fil me rappelle qu'il faut que je renouvèle mon abonnement de travail.  71€ / mois en principe remboursable à moitié.  Pas si cher que ça Very Happy
Moi aussi, 177 euros/mois dont 75 remboursables, pas si cher non plus pour la distance couverte (100kms) et le confort. En tout cas nous sommes assez nombreux à ne pas conduire et j'en suis tout de même étonnée (sauf pour les Parisiens)
stench
stench
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par stench le Dim 3 Nov 2013 - 9:13
@nuages a écrit:
xphrog a écrit: la lecture de ce fil me rappelle qu'il faut que je renouvèle mon abonnement de travail.  71€ / mois en principe remboursable à moitié.  Pas si cher que ça Very Happy
Moi aussi, 177 euros/mois dont 75 remboursables, pas si cher non plus pour la distance couverte (100kms) et le confort. En tout cas nous sommes assez nombreux à ne pas conduire et j'en suis tout de même étonnée (sauf pour les Parisiens)
Je suis surpris par ce tarif : moi je fais 150 km par jour, et mon abonnement ne me revient qu'à 107 euros, soit dans les 53 euros finalement. Les régions ne pratiquent définitivement pas les même tarifs. (Au passage, 150 km par jour à 50 euros par mois, je n'ose pas imaginer à combien ça me reviendrait en voiture :shock: )
avatar
InvitéPas
Niveau 9

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par InvitéPas le Dim 3 Nov 2013 - 9:15
Purée, je viens de me rendre compte qu'on (mes parents et moi) a dépensé plus de 2300 euros pour mon permis, il y a un an et demi. Et j'ai tout eu du premier coup, hein. 55 heures de conduite, rien d'extraordinaire dans la région, selon les monitrices. Ma soeur a fait 80 heures.
avatar
yphrog
Esprit éclairé

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par yphrog le Dim 3 Nov 2013 - 9:19
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
xphrog a écrit:je me demande combien de personnes ayant le permis l'ont payé elles-même d'ailleurs avant de devenir "donneur de leçons".  J'ai regulièrement les remarques de mon -ex qui n'a pas déboursé un centime pour le sien, n'a jamais acheté une voiture, et a décidé d'amener ma fille dans un endroit peu accessible en transport en commun...  bref.  Laughing 
Pour le coup je trouve que c'est toi qui prends la posture du donneur de leçons...
Bien possible.   Twisted Evil 

edit: J'ai vu un comparatif de fatalités de circulation; il est vrai qu'il y a une corrélation entre les pays qui facturent 60x plus le permis de conduire (20€ vs. 1200€) et un taux de fatalités de route légèrement moins elevé.  Après ajustement pour le nombre de kilomètres parcourus et l'alcool, je ne suis pas sûr que cette corrélation veuille dire grande chose.


Dernière édition par xphrog le Dim 3 Nov 2013 - 9:32, édité 4 fois
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Marcel Khrouchtchev le Dim 3 Nov 2013 - 9:22
@stench a écrit:
@nuages a écrit:
xphrog a écrit: la lecture de ce fil me rappelle qu'il faut que je renouvèle mon abonnement de travail.  71€ / mois en principe remboursable à moitié.  Pas si cher que ça Very Happy
Moi aussi, 177 euros/mois dont 75 remboursables, pas si cher non plus pour la distance couverte (100kms) et le confort. En tout cas nous sommes assez nombreux à ne pas conduire et j'en suis tout de même étonnée (sauf pour les Parisiens)
Je suis surpris par ce tarif : moi je fais 150 km par jour, et mon abonnement ne me revient qu'à 107 euros, soit dans les 53 euros finalement. Les régions ne pratiquent définitivement pas les même tarifs. (Au passage, 150 km par jour à 50 euros par mois, je n'ose pas imaginer à combien ça me reviendrait en voiture :shock: )
Effectivement, ce sont les régions qui fixent les tarifs. Mais l'abonnement annuel est toujours plus économique.
Chez moi, 94€ pour 110km par jour, c'est vraiment peu.
nuages
nuages
Grand sage

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par nuages le Dim 3 Nov 2013 - 9:28
@stench a écrit:
Je suis surpris par ce tarif : moi je fais 150 km par jour, et mon abonnement ne me revient qu'à 107 euros, soit dans les 53 euros finalement. Les régions ne pratiquent définitivement pas les même tarifs.
Moi c'est plus de 200 kms par jour AR (en train direct donc une heure par trajet, ce n'est pas énorme et très confortable) . Dans ma région le remboursement n'excède pas 75 euros ce qui ne fait pas la moitié de l'abonnement (mais ça ne me choque pas car je suis même étonnée d'être remboursée d'une distance que j'ai librement choisie) . L'abonnement annuel serait un petit peu moins cher mais les formalités pour suspendre les prélèvements automatiques les deux mois d'été m'agacent.
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 12 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Dim 3 Nov 2013 - 9:50
xphrog a écrit:je me demande combien de personnes ayant le permis l'ont payé elles-même d'ailleurs avant de devenir "donneur de leçons".  J'ai regulièrement les remarques de mon -ex qui n'a pas déboursé un centime pour le sien, n'a jamais acheté une voiture, et a décidé d'amener ma fille dans un endroit peu accessible en transport en commun...  bref.  Laughing 

En tout cas, la lecture de ce fil me rappelle qu'il faut que je renouvèle mon abonnement de travail.  71€ / mois en principe remboursable à moitié.  Pas si cher que ça Very Happy
C'est quand même dingue ça. En quoi dire que le permis de conduire est aujourd'hui devenu indispensable pour se dégoter un travail est "donneur de leçon"? En quoi dire qu'on peut avoir besoin du permis de conduire quand on est enseignant est "donneur de leçon"?

Le prix du permis est exorbitant. Et plus que de soutenir les auto-écoles, c'est surtout la faute de l'Etat : pas assez d'inspecteurs, pas assez de places, des consignes pour l'obtention atrocement strictes et dégueulasses (dit celle dont le conjoint a passé son permis 4 fois sur 2ans, et a été recalé à chaque fois pour des broutilles, genre taper le trottoir en faisant un créneau), et surtout, du fric qui rentre à chaque passage. Oui, ce système qui oblige à avoir le permis pour se faire embaucher est honteux, vu le prix. On peut s'en désoler en effet. Mais cela ne solutionne pas le problème.





Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum