Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Nestya
Esprit sacré

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Nestya le Ven 1 Nov 2013 - 10:40
@menerve a écrit:Dans la ville de mon collège ni train, ni bus....en fait il y a un bus dans un sens le matin et dans l.autre le soir mais c.est dans la mauvaise direction....
Tu pourrais encore te débrouiller avec un scooter mais l'hiver est très froid et enneigé....
Une collègue a une suspension de permis et est bien embêtée...c.est systeme covoiturage mais les collegues n.habite t pas tous le meme coin et n'ont pas le meme horaire.
Oui voilà. J'ai une collègue qui n'a pas le permis et elle m'a toujours dit qu'elle était totalement indépendante, quelle se débrouillait très bien sans. Mouais, mon oeil! Le nombre de fois où j'ai dû aller la dépanner (grève de bus), où elle n'est pas venue bosser parce que personne ne pouvait venir la chercher (plusieurs fois/an), où j'ai dû faire des détours pour la ramener chez elle...Je comprends tout à fait qu'on puisse se passer de voiture en Ile de France ou dans certaines grandes villes mais il y a des coins où ce n'est pas faisable sans emmerder plein de monde (famille, ami, collègue ou chef).
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 10:43
@lorine a écrit:Je pense que quand on vit en Ile De France, le permis est inutile mais ailleurs, ne pas avoir de voiture me parait  être un réel handicap.
Heu... la voiture inutile en IDF? Vraiment? Il ne faut pas confondre Paris et les départements de banlieue. Il y a la campagne aussi, en IDF. Et par exemple, j'habite dans le Sud des Yvelines, je dois aller dans le Nord, je suis obligée de repasser par Paris, faire plusieurs changements pour arriver dans le Nord...1h30 minimum de transport. Si avec ça, la voiture est inutile...

kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 10:50
@Elyas a écrit: aller à Buc par exemple est dès lors horrible;)) ou les Hauts-de-Seine (trop cher en points). Tu vas demander des postes dans l'est du Val-d'Oise (bassins de Gonesse, de Sarcelles, de Cergy, d'Argenteuil), dans le nord des Yvelines (ah le bassin de Mantes-la-Jolie et des Mureaux, celui de Sartrouville, miam).

C'est une question de lucidité et de stratégie à avoir et assumer dans ta mutation intra.

Buc de toutes façons, il n'aurait pas... Après, je ne peux pas conseiller, en connaissance de cause, Argenteuil et toute la zone Val d'Oise Est. Cergy c'est mieux. Mais on est à l'Ouest, et quand on est dans la ZR ouest, c'est ce qui est le plus demandé (bien desservi par les transports, établissements "normaux" en comparaison d'autres coins du département). A 21 points, tu atterris sur Argenteuil ou on t'affecte en zone limitrophe dans des coins super pourris (genre Franconville...No ).

philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Ven 1 Nov 2013 - 10:52
@kiwi a écrit:
@lorine a écrit:Je pense que quand on vit en Ile De France, le permis est inutile mais ailleurs, ne pas avoir de voiture me parait  être un réel handicap.
Heu... la voiture inutile en IDF? Vraiment? Il ne faut pas confondre Paris et les départements de banlieue. Il y a la campagne aussi, en IDF. Et par exemple, j'habite dans le Sud des Yvelines, je dois aller dans le Nord, je suis obligée de repasser par Paris, faire plusieurs changements pour arriver dans le Nord...1h30 minimum de transport. Si avec ça, la voiture est inutile...

Merci de rappeler cette évidence. Certains bahuts sont dans des zones denses en transport...d'autres non!
Il y a deux ans: 1h15 entre mes 2 bahuts en bus (avec le stress, les retards, les attentes dans le froid etc...). EN voiture = 7min. Cette voiture je ne veux pas la reprendre, mon objectif est de pouvoir m'en passer et n'étant pas propriétaire, et étant célibataire, je ferais bien ce qu'a fait Holderfar...mais tout le monde ne peut pas...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 10:56
@Elyas a écrit:Moi, je suis de Versailles. Et il n'y a pas que les Hauts-de-Seine de sympa (voire, ce département est un piège).

Le bassin de Sarcelles est sympa (j'y ai passé 5 ans). Mantes-la-Jolie est à 30 mn de Paris, il y a des directs depuis saint-Lazare. Cela se fait. Argenteuil aussi.

Pour y faire carrière, c'est sympa aussi. Je suis dans un très bon collège du nord des Yvelines. On a de tout.

A toi de voir.

Elyas.

PS : holdefar, on doit avoir visité des établissements en commun mais pas au même moment sur Sarcelles Wink
Mantes la Jolie à 30min depuis PSL?!!! A quelle fréquence? Quand je prenais les trains pour Argenteuil, Cormeilles, il fallait 1h30 pour rejoindre Mantes la Jolie. La grande majorité des trains sont omnibus. Ceux qui doivent s'arrêter qu'une fois ou deux avant Mantes doivent être des TER ou des corails en direction de la Normandie non? Je ne pense pas qu'il y en ait à une fréquence très élevée.
Je déconseille donc Mantes la Jolie qui est vraiment loin de Paris si le collègue veut rester vivre dans la capitale.
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 11:00
Merci de rappeler cette évidence. Certains bahuts sont dans des zones denses en transport...d'autres non!
Il y a deux ans: 1h15 entre mes 2 bahuts en bus (avec le stress, les retards, les attentes dans le froid etc...). EN voiture = 7min. Cette voiture je ne veux pas la reprendre, mon objectif est de pouvoir m'en passer et n'étant pas propriétaire, et étant célibataire, je ferais bien ce qu'a fait Holderfar...mais tout le monde ne peut pas...
C'est clair. Je me souviens que pour contourner une colline, je devais marcher 40min, prendre 3 trains, ce qui, en porte à porte, me donnait 1h de transport... Quand en voiture, cette colline, je la traversais en 10min. Bonjour les emm*rdes! Heureusement, ça n'avait lieu que les jours de neige ou lorsque ma voiture a été en panne. Quelle galère!
avatar
InvitéeLoCha
Fidèle du forum

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par InvitéeLoCha le Ven 1 Nov 2013 - 11:02
@kiwi a écrit:
@lorine a écrit:Je pense que quand on vit en Ile De France, le permis est inutile mais ailleurs, ne pas avoir de voiture me parait  être un réel handicap.
Heu... la voiture inutile en IDF? Vraiment? Il ne faut pas confondre Paris et les départements de banlieue. Il y a la campagne aussi, en IDF. Et par exemple, j'habite dans le Sud des Yvelines, je dois aller dans le Nord, je suis obligée de repasser par Paris, faire plusieurs changements pour arriver dans le Nord...1h30 minimum de transport. Si avec ça, la voiture est inutile...

j'en sais rien : je ne connais pas la région mais apparemment, beaucoup arrivent à se passer de voiture. Cela m'étonne beaucoup car en Bretagne, sans voiture, tu ne peux rien faire. Le permis me parait tout de même être un "diplôme" très important à avoir si on veut visiter un peu les régions autour de chez soi
stench
stench
Guide spirituel

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par stench le Ven 1 Nov 2013 - 11:09
@kiwi a écrit:1h30 minimum de transport. Si avec ça, la voiture est inutile...

@kiwi a écrit: Je me souviens que pour contourner une colline, je devais marcher 40min, prendre 3 trains, ce qui, en porte à porte, me donnait 1h de transport... Quand en voiture, cette colline, je la traversais en 10min.
C'est bien ce que je dis : c'est possible sans voiture, en avoir une est un choix. Je me répète, porte à porte en voiture 35 minutes chez moi, en transports 2 h00. J'ai fait le choix de ne pas avoir de voiture même si c'est bien plus dur.

On a aujourd'hui une vision à l'envers : on pense que c'est parce qu'on peut avoir du trajet qu'il faut une voiture alors qu'en fait c'est parce que la voiture s'est démocratisée qu'on se permet de nous envoyer n'importe où. Nous nous sommes tirés une balle dans la jambe nous-même.
avatar
freakle
Niveau 3

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par freakle le Ven 1 Nov 2013 - 11:18
Merci pour vos témoignages. je me rends compte de la réalité et je ne veux pas mettre 3 fois plus de temps à aller au travail parce que je n'ai pas de voiture, ni d'être un boulet pour quiconque. J'avais la naïveté (l'espoir?) de croire que le critère -non véhiculé- était pris en compte pour l'affectation.
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 11:29
@stench a écrit:
@kiwi a écrit:1h30 minimum de transport. Si avec ça, la voiture est inutile...

@kiwi a écrit: Je me souviens que pour contourner une colline, je devais marcher 40min, prendre 3 trains, ce qui, en porte à porte, me donnait 1h de transport... Quand en voiture, cette colline, je la traversais en 10min.
C'est bien ce que je dis : c'est possible sans voiture, en avoir une est un choix. Je me répète, porte à porte en voiture 35 minutes chez moi, en transports 2 h00. J'ai fait le choix de ne pas avoir de voiture même si c'est bien plus dur.

On a aujourd'hui une vision à l'envers : on pense que c'est parce qu'on peut avoir du trajet qu'il faut une voiture alors qu'en fait c'est parce que la voiture s'est démocratisée qu'on se permet de nous envoyer n'importe où. Nous nous sommes tirés une balle dans la jambe nous-même.
Un choix oui, pour mon cas parce que j'habite dans une ville nouvelle, bien desservie par les transports en commun. Mais prétendre que la voiture est inutile en IDF comme cela a été dit plus haut : non, même quand c'est un choix (15min en voiture pour aller à mon collège actuel, 1h en bus ou en train en incluant le temps de marche, mon choix est vite vu en effet). D'autant plus qu'il y a des coins dans les Yvelines, l'Essonne ou même l'Ouest du Val d'Oise qui sont complètement enclavés, SANS transports en commun. Tu fais comment dans ces cas là? Tu dis au rectorat "ben non, envoyez quelqu'un d'autre avec le permis?" ou tu dépends des collègues, de la famille pour te ramener? Cela m'a toujours fait rire ça. Des collègues qui revendiquaient haut et fort que la voiture polluait, qu'on contribue à détériorer l'environnement, mais qui finalement étaient bien contents quand quelqu'un les ramenait ou quand on pouvait leur économiser du temps de trajet pour aller à la gare...

stench
stench
Guide spirituel

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty enseignant et permis

par stench le Ven 1 Nov 2013 - 11:39
@kiwi a écrit:15min en voiture pour aller à mon collège actuel, 1h en bus ou en train en incluant le temps de marche, mon choix est vite vu en effet

Je pense que je vais faire la même chose. Finalement, je n'ai pas d'enfants à qui offrir un monde moins crade. Qu'est-ce que j'en à foutre des vôtres et de ce que je leur laisse? La semaine prochaine je m'inscris pour le code. Promis.
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 11:41
@freakle a écrit:Merci pour vos témoignages. je me rends compte de la réalité et je ne veux pas mettre 3 fois plus de temps à aller au travail parce que je n'ai pas de voiture, ni d'être un boulet pour quiconque. J'avais la naïveté (l'espoir?) de croire que le critère -non véhiculé- était pris en compte pour l'affectation.  
Il peut être pris en compte, mais franchement (je vais sans doute me faire lyncher), ce n'est pas très juste. Pourquoi les collègues avec le permis devraient plus se farcir que toi (ou quelqu'un qui n'a pas le permis) des remplacements à Trifouillis les oies, sur deux voire trois établissements? Cela ne les emballe pas davantage. Même avec des frais de déplacement, des ISSR ou ce que tu veux, ils bousillent leur voiture à faire autant de trajet chaque jour, passent leur pause déjeuner sur la route etc. Ce n'est pas agréable non plus.

Pour ma part, j'ai eu mon permis à 18ans. Durant toutes mes études, j'ai utilisé les transports en commun, parce que ça m'allait très bien. Puis, lors de mon année de stage, j'ai été affectée en rase campagne. Voiture obligatoire. Donc ben je me suis mise à conduire.
Puis je suis arrivée en IDF. J'utilise ma voiture la plupart du temps car, contrairement à ce qui a été annoncé plus haut, la voiture on peut en avoir besoin si l'on veut réduire certains trajets. Parfois, les transports en commun sont plus efficaces (tu habites pas loin de ton établissement, tu es sur la bonne ligne en moins de 30min, en voiture, tu dois aller direction Paris à l'heure de pointe et tu évites donc les bouchons...), parfois non (rase campagne, trajet dans le sens Paris/province, trajet banlieue nord/banlieue sud t'obligeant à repasser par Paris et te faisant perdre un temps fou...). Moi c'est mon cas : j'ai fais le choix de ne pas passer 2h dans les transports matin et soir. Je préfère donc utiliser ma voiture.

Si donc tu penses être dans ce cas de figure, mieux vaut passer le permis rapidement. Si tu penses aussi ne pas vouloir d'établissements difficiles autour d'Argenteuil ou des Hauts de Seine (d'ailleurs, il y a des tas de zones difficiles enclavées en IDF), mieux vaut aussi le tenter. Et puis de toutes façons, tu seras plus tranquille. Car si le rectorat a décidé de t'affecter dans un coin reculé sur plusieurs établissements, c'est difficile pour changer les affectations.


Isis39
Isis39
Bon génie

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Isis39 le Ven 1 Nov 2013 - 11:42
@stench a écrit:
@kiwi a écrit:15min en voiture pour aller à mon collège actuel, 1h en bus ou en train en incluant le temps de marche, mon choix est vite vu en effet

Je pense que je vais faire la même chose. Finalement, je n'ai pas d'enfants à qui offrir un monde moins crade. Qu'est-ce que j'en à foutre des vôtres et de ce que je leur laisse? La semaine prochaine je m'inscris pour le code. Promis.
On n'a parfois aucun choix : il y a bien un bus qui passe vers mon collège le matin mais bien après le début des cours. Et le soir, il n'y en a qu'un donc impossible de rester aux conseils de classe, réunions parents-profs, etc.
stench
stench
Guide spirituel

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par stench le Ven 1 Nov 2013 - 11:45
@Isis39 a écrit:
@stench a écrit:
@kiwi a écrit:15min en voiture pour aller à mon collège actuel, 1h en bus ou en train en incluant le temps de marche, mon choix est vite vu en effet

Je pense que je vais faire la même chose. Finalement, je n'ai pas d'enfants à qui offrir un monde moins crade. Qu'est-ce que j'en à foutre des vôtres et de ce que je leur laisse? La semaine prochaine je m'inscris pour le code. Promis.
On n'a parfois aucun choix :
C'est une évidence. Beaucoup ont le choix cependant. Moi aussi, à partir de lundi, je vais faire en sorte de réduire mon temps de trajet (il sera divisé par 4, le rêve!)
avatar
freakle
Niveau 3

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par freakle le Ven 1 Nov 2013 - 11:47
@kiwi a écrit:
@freakle a écrit:Merci pour vos témoignages. je me rends compte de la réalité et je ne veux pas mettre 3 fois plus de temps à aller au travail parce que je n'ai pas de voiture, ni d'être un boulet pour quiconque. J'avais la naïveté (l'espoir?) de croire que le critère -non véhiculé- était pris en compte pour l'affectation.  
Il peut être pris en compte, mais franchement (je vais sans doute me faire lyncher), ce n'est pas très juste. Pourquoi les collègues avec le permis devraient plus se farcir que toi (ou quelqu'un qui n'a pas le permis) des remplacements à Trifouillis les oies, sur deux voire trois établissements? Cela ne les emballe pas davantage. Même avec des frais de déplacement, des ISSR ou ce que tu veux, ils bousillent leur voiture à faire autant de trajet chaque jour, passent leur pause déjeuner sur la route etc. Ce n'est pas agréable non plus.
Je ne vais pas te "lyncher", je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est d'autant plus injuste que ceux qui ont le permis risquent leur vie tous les jours sur la route!
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 11:48
@stench a écrit:
@kiwi a écrit:15min en voiture pour aller à mon collège actuel, 1h en bus ou en train en incluant le temps de marche, mon choix est vite vu en effet

Je pense que je vais faire la même chose. Finalement, je n'ai pas d'enfants à qui offrir un monde moins crade. Qu'est-ce que j'en à foutre des vôtres et de ce que je leur laisse? La semaine prochaine je m'inscris pour le code. Promis.
C'est très facile de critiquer quand on ne vit pas au quotidien les transports en commun franciliens (retards, impolitesse, bousculade, transports bondés)... Très facile aussi de balancer l'argument écolo quand on profite des autres pour faire le taxi (pas forcément ton cas, mais le cas de beaucoup de collègues en IDF que j'ai souvent dépannés...). Bref, tu vis ta vie, je vis la mienne. Je n'émets pas de jugement sur tes 4h de transports par jour ; j'attends la même chose en retour.

philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Ven 1 Nov 2013 - 11:51
Stench: que tes convictions te conduisent à préférer le temps de transport long à la voiture c'est ton choix et c'est respectable. Que tu traites avec autant de mépris ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas passer 2 h de route dans les transports, voire plus, c'est assez insupportable.

Quand je vivais dans une ville de 200 000 Hab. je faisais tout à vélo et en train et j'en étais ravie. Ma première année en tant que contractuelle en IDF, 3 heures de transport /jour sur deux établissements...avec une thèse sur le feu....NO WAY !!

Présenter les gens qui prennent leurs voitures comme de purs égoïstes qui se foutent de la terre entière est injuste et particulièrement intolérant.
Même si les gens font le CHOIX de prendre la voiture, qui es tu pour juger ce choix? Que connais tu de leur vie ?

Tu as fais ton choix, il est respectable, respecte au moins autant celui des autres, même s'il est contraire au tien!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 11:52
@freakle a écrit:
@kiwi a écrit:
@freakle a écrit:Merci pour vos témoignages. je me rends compte de la réalité et je ne veux pas mettre 3 fois plus de temps à aller au travail parce que je n'ai pas de voiture, ni d'être un boulet pour quiconque. J'avais la naïveté (l'espoir?) de croire que le critère -non véhiculé- était pris en compte pour l'affectation.  
Il peut être pris en compte, mais franchement (je vais sans doute me faire lyncher), ce n'est pas très juste. Pourquoi les collègues avec le permis devraient plus se farcir que toi (ou quelqu'un qui n'a pas le permis) des remplacements à Trifouillis les oies, sur deux voire trois établissements? Cela ne les emballe pas davantage. Même avec des frais de déplacement, des ISSR ou ce que tu veux, ils bousillent leur voiture à faire autant de trajet chaque jour, passent leur pause déjeuner sur la route etc. Ce n'est pas agréable non plus.
Je ne vais pas te "lyncher", je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est d'autant plus injuste que ceux qui ont le permis risquent leur vie tous les jours sur la route!
J'oubliais ce détail en effet.
stench
stench
Guide spirituel

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par stench le Ven 1 Nov 2013 - 11:54
@kiwi a écrit:
@stench a écrit:
@kiwi a écrit:15min en voiture pour aller à mon collège actuel, 1h en bus ou en train en incluant le temps de marche, mon choix est vite vu en effet

Je pense que je vais faire la même chose. Finalement, je n'ai pas d'enfants à qui offrir un monde moins crade. Qu'est-ce que j'en à foutre des vôtres et de ce que je leur laisse? La semaine prochaine je m'inscris pour le code. Promis.
C'est très facile de critiquer quand on ne vit pas au quotidien les transports en commun franciliens (retards, impolitesse, bousculade, transports bondés)... Très facile aussi de balancer l'argument écolo quand on profite des autres pour faire le taxi (pas forcément ton cas, mais le cas de beaucoup de collègues en IDF que j'ai souvent dépannés...).

Justement, ce n'est pas mon cas donc l'argument écolo, j'ai le droit de le sortir? Rolling Eyes  Chacun a toujours de très bons arguments et finalement, celui qui fait des efforts (énormes dans mon cas) est souvent vu comme un illuminé, un privilégié ("oui, toi, tu peux te le permettre, j'aimerais bien avoir cette chance, etc".) voire simplement un con d'écolo. C'est terminé en ce qui me concerne, je rejoins la meute de ceux qui n'ont pas le choix "parce que 4 heures de transports par jour, tu comprends, c'est impossible". Je dis sans aucune ironie, c'est avec une immense tristesse cependant que je jette l'éponge.

EDIT : mes excuses si ma tristesse m'a conduit à être méprisant.


Dernière édition par stench le Ven 1 Nov 2013 - 11:56, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Invité le Ven 1 Nov 2013 - 11:54
Et si on allait tous respirer une bonne bouffée d'air (pur)? Ne transformons pas ce fil en pugilat entre conducteurs et non conducteurs. aal 
Elyas
Elyas
Empereur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Elyas le Ven 1 Nov 2013 - 11:57
@kiwi a écrit:
@Elyas a écrit:Moi, je suis de Versailles. Et il n'y a pas que les Hauts-de-Seine de sympa (voire, ce département est un piège).

Le bassin de Sarcelles est sympa (j'y ai passé 5 ans). Mantes-la-Jolie est à 30 mn de Paris, il y a des directs depuis saint-Lazare. Cela se fait. Argenteuil aussi.

Pour y faire carrière, c'est sympa aussi. Je suis dans un très bon collège du nord des Yvelines. On a de tout.

A toi de voir.

Elyas.

PS : holdefar, on doit avoir visité des établissements en commun mais pas au même moment sur Sarcelles Wink
Mantes la Jolie à 30min depuis PSL?!!! A quelle fréquence? Quand je prenais les trains pour Argenteuil, Cormeilles, il fallait 1h30 pour rejoindre Mantes la Jolie. La grande majorité des trains sont omnibus. Ceux qui doivent s'arrêter qu'une fois ou deux avant Mantes doivent être des TER ou des corails en direction de la Normandie non? Je ne pense pas qu'il y en ait à une fréquence très élevée.
Je déconseille donc Mantes la Jolie qui est vraiment loin de Paris si le collègue veut rester vivre dans la capitale.  
Pour PSL -Mantes-la-jolie, ça se fait en 35 mn chrono, tous les jours, toutes les heures pour chaque sens. Mais à te lire, je ne vis pas sur cette ligne depuis 30 ans, je ne suis pas du tout au fait de ceci alors que justement, j'ai l'expérience que Nonancourt demande.

Par contre, vivre sans voiture, c'est accepter au début de carrière d'aller dans les établissements ZEP, de tenter sa chance. C'est un choix qui doit s'assumer.

Pour le reste, je partage totalement l'avis de Stench. Cependant, je ne demande pas de passe-droit, je demande juste qu'on me foute la pix avec mes choix, or dès qu'on parle de ce type de choix, immédiatement on tombe sur ce qui a été écrit sur les possibles passe-droits. On n'en demande pas, personne n'en a demandé, faut arrêter la psychose.

Elyas, assez énervé car ce ne sera que la 1000e fois qu'il voit ce débat.

EDIT : oups, je vais me calmer, Holdefar, désolé, on a posté en même temps.


Dernière édition par Elyas le Ven 1 Nov 2013 - 11:58, édité 1 fois
supersoso
supersoso
Grand sage

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par supersoso le Ven 1 Nov 2013 - 11:57
@stench a écrit:
@kiwi a écrit:15min en voiture pour aller à mon collège actuel, 1h en bus ou en train en incluant le temps de marche, mon choix est vite vu en effet

Je pense que je vais faire la même chose. Finalement, je n'ai pas d'enfants à qui offrir un monde moins crade. Qu'est-ce que j'en à foutre des vôtres et de ce que je leur laisse? La semaine prochaine je m'inscris pour le code. Promis.
Enfin c'est parfois plus compliqué que cela Stench. Quand tu as des enfants, tu as aussi des contraintes horaires : Dans ma ville (quasi village), le péri-scolaire commence à 7h30 et se termine à 18h : je fais comment si je prends les transports en commun ?
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 11:58
@philann a écrit:Stench: que tes convictions te conduisent à préférer le temps de transport long à la voiture c'est ton choix et c'est respectable. Que tu traites avec autant de mépris ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas passer 2 h de route dans les transports, voire plus, c'est assez insupportable.

Quand je vivais dans une ville de 200 000 Hab. je faisais tout à vélo et en train et j'en étais ravie. Ma première année en tant que contractuelle en IDF, 3 heures de transport /jour sur deux établissements...avec une thèse sur le feu....NO WAY !!

Présenter les gens qui prennent leurs voitures comme de purs égoïstes qui se foutent de la terre entière est injuste et particulièrement intolérant.
Même si les gens font le CHOIX de prendre la voiture, qui es tu pour juger ce choix? Que connais tu de leur vie ?  

Tu as fais ton choix, il est respectable, respecte au moins autant celui des autres, même s'il est contraire au tien!
Pour finir là-dessus, quand je sors du collège, je n'ai aucune, mais alors aucune envie de me retrouver 1h dans les transports. Je suis claquée de ma journée, j'ai besoin de décompresser. Et c'est pas dans des transports bondés, debout, à me faire bousculer, à subir les incivilités des uns et des autres, que je décompresse... Et oui, c'est très égoïste.
philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Ven 1 Nov 2013 - 12:02
@kiwi a écrit:Pour finir là-dessus, quand je sors du collège, je n'ai aucune, mais alors aucune envie de me retrouver 1h dans les transports. Je suis claquée de ma journée, j'ai besoin de décompresser. Et c'est pas dans des transports bondés, debout, à me faire bousculer, à subir les incivilités des uns et des autres, que je décompresse... Et oui, c'est très égoïste.
Non ce n'est pas égoïste, c'est humain.
L'an dernier dans le RER je ne supportais plus le bruit, ni les gens. J'avais des envies de meurtre au point qu'une collègue a vraiment cru que j'allais casser la gueule à quelqu'un. Je prenais le RER car plus simple et moins cher que la voiture... Mais oui je l'ai souvent regretté mon cocon à moi toute seule où même coincée dans les embouteillage, les autres ne t'em......dent pas !

L'enfer c'est les autres ...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Ven 1 Nov 2013 - 12:03
@stench a écrit:
@kiwi a écrit:
@stench a écrit:Je pense que je vais faire la même chose. Finalement, je n'ai pas d'enfants à qui offrir un monde moins crade. Qu'est-ce que j'en à foutre des vôtres et de ce que je leur laisse? La semaine prochaine je m'inscris pour le code. Promis.
C'est très facile de critiquer quand on ne vit pas au quotidien les transports en commun franciliens (retards, impolitesse, bousculade, transports bondés)... Très facile aussi de balancer l'argument écolo quand on profite des autres pour faire le taxi (pas forcément ton cas, mais le cas de beaucoup de collègues en IDF que j'ai souvent dépannés...).

Justement, ce n'est pas mon cas donc l'argument écolo, j'ai le droit de le sortir? Rolling Eyes  Chacun a toujours de très bons arguments et finalement, celui qui fait des efforts (énormes dans mon cas) est souvent vu comme un illuminé, un privilégié ("oui, toi, tu peux te le permettre, j'aimerais bien avoir cette chance, etc".) voire simplement un con d'écolo. C'est terminé en ce qui me concerne, je rejoins la meute de ceux qui n'ont pas le choix "parce que 4 heures de transports par jour, tu comprends, c'est impossible". Je dis sans aucune ironie, c'est avec une immense tristesse cependant que je jette l'éponge.

EDIT : mes excuses si ma tristesse m'a conduit à être méprisant.
Ah mais moi Stench, je ne te juge pas. Si tu as envie de faire 4h de transport par jour, quelles que soient tes raisons, fais le. Si tu n'as plus envie de faire autant de trajet chaque jour pour te rendre à ton établissement, arrête. Mais comprends aussi que d'autres n'ont pas cette envie, et axent leurs priorités ailleurs, même si ça te désole.
Concernant l'argument écolo, comme je l'ai dit précédemment, beaucoup (je n'ai pas dit spécialement toi) nous rabattent les oreilles avec ; mais quand ils ont besoin de nous, ils savent nous trouver... C'est donc franchement hypocrite.
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 3 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par *Fifi* le Ven 1 Nov 2013 - 12:05
Ca dépend de chacun et des volontés de mut. Il est quand même certain que c'est plus facile d'être sans voiture dans les académies franciliennes que dans une académie plus rurale. Il n'y a aucun transport pour aller dans la ville où je bosse : aucun train, aucun bus. Donc sans voiture il faudrait que j'habite la ville même ou un bled juste autour desservi par les transports scolaires. En soi, ca serait faisable, mais c'est renoncer à la vie avec mon conjoint.
Donc déjà à toi de voir où tu as envie de vivre/travailler et les concessions que tu es prêt ou pas à faire (es-tu prêt à déménager souvent si tu mutes ? à prendre le risque de doubler le temps de trajet ? à ne demander que certaines zones ?). Mais il est certain que l'argument d'être sans voiture n'est pas vraiment pris en compte par les rectorats.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum