Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Pandorafa Lun 9 Déc 2013 - 19:52
Bonsoir, cela fait maintenant plus d'un an que j'ai quitté le SNALC, mais je continue à m'interesser aux prises de position de ce syndicat.

On m'a transmis un mail que le président du SNALC aurait envoyé samedi à des associations de profs de CPGE. Outre l'absence d'accents, d'apostrophes, et les fautes de frappes, je suis assez étonnée du contenu.


" Le message aux associations de profs de CPGE

Chers collegues,

Depuis le 24 novembre dernier le Snalc-FGAF que je preside s est associe avec votre organisation pour soutenir une petition denoncant les actuels projets ministeriels sur les CPGE. Hier il a activement participe a l AG  et a la manifestation organisees a Paris sur le meme theme, obtenant du  Cabinet du ministre que pour la premiere fois M. Bernard Lejeune accepte de recevoir les associations de CPGE. Il a de meme depose pour lundi prochain un preavis de greve national pour denoncer ces projets et il participera activement a la manifestation organisee ce jour la dans le  Quartier latin. Sa volonte farouche de  defendre les interets des professeurs de CPGE ne peut donc etre mise en doute.

Il s averre qu a l occasion de l AG et de la manifestation d hier et bientot de celle du 9, d autres organisations demandent a participer a cette defense des collegues mais, non plus seulement pour denoncer les projets en cours sur les CPGE, mais avec la volonte de remettre en cause l ensemble des propositions faites par le Ministere sur les missions des  enseignants du secondaire, voire meme la politique de Refondation de l Ecole menee par M. Vincent Peillon.

Pour notre part nous recusons totalement cette approche: si nous sommes prets a continuer de nous mobliser activement avec vous pour la defense des CPGE, nous refusons categoriquement de defiler lundi prochain contre la politique ministerielle actuelle concernant le secondaire ou plus largement contre la loi sur la Refondation de L Ecole que nous avons officiellement approuvee au CSE.

Des lors, si d autres organisations veulent se joindre a nous pour la desense specifique des CPGE, elles seront les bienvenues. Par contre
leur participation au mouvement sur une base plus large pourrait nous amener a nous desodariser de l action en cours si elle devait aboutir a
une denonciation globale de la politique ministerielle que nous soutenons.

Le President mational du Snalc-FGAF, Francois Portzer"

Plusieurs questions : ce mail est-il authentique ? Son contenu engage-t-il seulement Portzer ou le syndicat tout entier ?

Doit-on comprendre que le SNALC accepte de défendre le statut des profs de CPGE, mais pas celui des profs du secondaire ?

Si je lis bien, il semble que le SNALC approuve les réformes de Vincent Peillon pour le second degré: suppression des heures de décharge, cadre annuel de 1607 heures, définition locale des ORS, accroissement des missions (dont certaines qui étaient jusqu'à présent facultatives deviendraient obligatoires sans donner lieu à une rémunération supplémentaire)...


Si c'est bien vrai, alors je ne reconnais vraiment plus le syndicat dont j'ai été adhérente pendant plusieurs années. Je ne suis pas convaincue que les membres du SNALC que je connais aient le même point de vue sur les réformes Peillon.

Je m'adresse aux membres du SNALC de Néo (Daphné, Celeborn, Gryphe) : vous soutenez vraiment cette ligne ?  heu
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Gryphe Lun 9 Déc 2013 - 21:10
@Pandorafa a écrit:Si je lis bien, il semble que le SNALC approuve les réformes de Vincent Peillon pour le second degré: suppression des heures de décharge, cadre annuel de 1607 heures, définition locale des ORS, accroissement des missions (dont certaines qui étaient jusqu'à présent facultatives deviendraient obligatoires sans donner lieu à une rémunération supplémentaire)...
En fait, c'est bien le problème, on n'a pas du tout la même lecture des réformes proposées.  Wink 

http://www.snalc.fr/presentation/


Missions des professeurs :

Peut mieux faire !


Avec le chantier consacré aux métiers et aux parcours professionnels des personnels de l'Éducation nationale qui a démarré le 18 novembre dernier, la Refondation de l'École entre désormais pour beaucoup de collègues dans une phase concrète : ces discussions impacteront en effet directement leurs services dès la rentrée 2014, ce qui ne manque pas, chez certains d'entre eux, de générer une certaine appréhension.

N'en déplaise aux habituels Cassandre, toujours prêts à annoncer l'Apocalypse pour demain, quitte pour ce faire à recourir à la désinformation, le projet ministériel va dans le bon sens : en effet, en confirmant le maintien des actuels maxima hebdomadaires de service (15, 18, 17, 20 ou 36 h selon les corps), le Ministère a clairement tourné la page du cauchemar pédagogiste, possédant des soutiens à gauche comme à droite, qui aurait consisté à nous faire travailler 35 h en établissements !

Il ne s'agit pas pour autant de défendre un statu quo qui ne serait pas conforme à la réalité du métier et conforterait des injustices criantes. Comment en effet ne pas se réjouir par exemple du fait que tous les coordinateurs de discipline soient rémunérés et non plus seulement les collègues d'histoire-géo au titre de l'heure de cabinet ? Comment ne pas saluer la création d'une nouvelle fonction de formateurs du second degré qui permettra à des collègues chevronnés de transmettre leur expérience aux plus jeunes ? Comment ne pas approuver le fait que désormais tous les professeurs exerçant en première et terminale, quels que soient les effectifs et les classes, bénéficieront d'une pondération de 1,10 et pas seulement ceux qui pouvaient prétendre à l'heure de première chaire en y effectuant 6 h dans des sections non parallèles ? De même n'est-il pas normal que les collègues qui enseignent dans les collèges les plus difficiles bénéficient eux aussi d'une pondération équivalente à celle des professeurs exerçant en lycée ?

Parmi toutes ces nouvelles mesures envisagées, fondées sur une nécessaire volonté de transparence et de simplification, une seule demeure cependant véritablement inadmissible en l'état : la pondération de 1,5 h accordée uniformément à tous les professeurs de CPGE, qui aboutirait pour ces collègues à une conséquente perte de pouvoir d'achat. C'est la raison pour laquelle le SNALC a pris le premier l'initiative de s'insurger contre cette mesure inique et continue de participer activement à l'action unitaire menée par les associations de professeurs de CPGE : premier à avoir lancé une pétition dès le 21 novembre, c'est aussi le seul syndicat à avoir clairement protesté contre cet abus manifeste par la bouche du seul professeur de CPGE présent lors du premier groupe de travail du 22 novembre !

Le Président national, François Portzer

le 6 décembre 2013
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Pandorafa Lun 9 Déc 2013 - 21:37
Gryphe, merci pour ta réponse.

En fait, même si je trouve que reconnaître le boulot que font les coordo de chaque matière est une bonne chose, je m'interroge : sait-on à combien cette prime sera fixée ? Je crains, sans être Cassandre, qu'elle ne soit bien inférieure à ce que touchaient jusqu'à présent les collègues chargés des labo d'HG et de Physique-Chimie, c'est à dire 1 HSA, ce qui arrangeait certains services, et comptait pour le calcul de la retraite par exemple !
Donc en gros, en déshabille ces collègues, et on leur balance une couverture, comme on en donne aux autres coordo, et tout le monde est à égalité. Et pourquoi ce n'est pas 1 HSA qui a été retenu pour tous les coordo plutôt ? Parce que ça coûte du fric, et qu'on manque de profs toussatoussa... Rolling Eyes 

Désolée, j'ai du mal à me féliciter de tout ça.

Je serais aussi curieuse de voir si tous les collègues de toutes les ZEP bénéficieront bien de la pondération annoncée.

Quant au cadre annuel des 1607 heures, je crois que le SNES s'est dernièrement félicité du retrait du texte de cette mention...  Mais il me semble que cela a été remplacé par la mention " dans le cadre de la réglementation sure temps de travail applicable à l'ensemble de la fonction publique", c'est à dire, si on prend le décret n°2000-815... 1607 heures annuelles !  :shock: 


La façon dont Portzer présente les choses dans son texte du 6/12 consisterait à dire qu'à part le danger sur les CPGE, le reste des réformes Peillon est satisfaisant, et améliore les conditions des collègues du secondaire...

Vous êtes VRAIMENT convaincus de ça, il n'y rien qui vous chagrine dans les propositions du ministre pour le secondaire ???  affraid
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Karine B. Lun 9 Déc 2013 - 21:51
je trouve ça ... consternant !

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Pandorafa Lun 9 Déc 2013 - 21:54
@Karine B. a écrit:je trouve ça ... consternant !

Comme je dis à mes élèves ... "Merci pour cette réponse argumentée !"  Laughing 

Tu peux développer ? Et d'ailleurs, Karine B. tu connais probablement mieux que moi cette histoire de la mention de 1607 h, qu'en est-il ?

Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Roumégueur Ier Lun 9 Déc 2013 - 22:00
Ah tiens, le SNES  aussi joue les Cassandre de l'Apocalypse et demande aux enseignants de se mobiliser, de prendre en compte les projets du ministre et de les juger à l'aune de leur connaissance du métier (qu'en termes galants ces choses-là sont dites), tout en pointant du doigt ceux qui font de la désinformation et jouent sur les peurs (primaires?)...
http://www.snes.edu/IMG/pdf/us736_pdf_bd.pdf

Extrait :
"Les diverses missions listées dans le bloc 2 recensent des activités présentes dans différents
textes actuels, dont celui justifiant l’ISOE qui demeure ; cependant cette explicitation donne lieu un catalogue qui peut présenter des dangers en donnant aux chefs d’établissement des moyens d’imposer encore plus de réunions alors que nous connaissons déjà actuellement des dérives,
aucun texte ne les réglementant.
Le paradoxe serait alors qu’au lieu de déboucher sur des améliorations, les nouvelles rédactions puissent conduire à une augmentation du temps de travail ;
c’est pourquoi le SNES-FSU a rappelé au
ministre que les enseignants des lycées et collèges n’avaient bénéficié d’aucune réduction de leurs maxima depuis 1950 et que la reconnaissance avérée de l’augmentation des missions liée devait
se traduire par des mesures concrètes, immédiates (doublement de l’ISOE...) et programmées, par des garanties quant au bloc 2."

(Au début, j'ai cru que le premier message mis en ligne par Pandorafa était un fake grossier)
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Karine B. Lun 9 Déc 2013 - 22:14
@Pandorafa a écrit:
@Karine B. a écrit:je trouve ça ... consternant !

Comme je dis à mes élèves ... "Merci pour cette réponse argumentée !"  Laughing 

Tu peux développer ? Et d'ailleurs, Karine B. tu connais probablement mieux que moi cette histoire de la mention de 1607 h, qu'en est-il ?


Je fais partie de ceux qui ont demandé et obtenu du SNES la nécessité de faire retirer cette mention

Mon consternant s'adresse à "nous refusons categoriquement de defiler lundi prochain contre la politique ministerielle actuelle concernant le secondaire ou plus largement contre la loi sur la Refondation de L Ecole que nous avons officiellement approuvee au CSE."

Je ne commente pas plus, j'ai passé la journée avec les CPGE, j'ai des copies pour demain et des révisions que je remets tous les jours depuis un mois

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Roumégueur Ier Lun 9 Déc 2013 - 22:15
Sur le collège, LE maillon à réformer intelligemment, le SNES dit :
"Pour le SNES-FSU, le chantier sur les missions et les services doit conduire à recentrer la réalité de l’exercice en collège sur le coeur du métier : le travail sur les savoirs avec les élèves.
Il acte la mesure annoncée pour l’éducation prioritaire, qui reste cependant encore en dessous de notre demande d’une décharge d’au moins 2 heures.
Les projets de texte en discussion clarifient les missions des enseignants autour de l’activité d’enseignement et des missions qui lui sont liées. Mais les « missions complémentaires » ne sont pas satisfaisantes : risques d’installation de hiérarchies intermédiaires (« coordonnateur par cycle ou par niveau », à l’image des préfets des études dans les collèges ÉCLAIR) ; imprécisions (« toute responsabilité proposée ») ; rôle dévolu au conseil pédagogique. Si le travail en équipe est mieux
reconnu, les textes ne donnent aucune garantie pour limiter la multiplication des réunions ni pour leur reconnaissance dans le service ou leur rémunération.
De même pour les « activités de partenariat », qui devront être cadrées.
Le SNES-FSU réclame que la transformation des actuelles décharges en indemnité soit abandonnée."
avatar
Invité
Invité

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Invité Lun 9 Déc 2013 - 22:17
Que viennent faire les positions du SNES dans un topic consacré au SNALC ?
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Pandorafa Lun 9 Déc 2013 - 22:17
@Roumégueur Ier a écrit:
(Au début, j'ai cru que le premier message mis en ligne par Pandorafa était un fake grossier)

Moi, véhiculer des fake ? Ben je te remercie !  Wink 

Franchement, ça me paraît tellement improbable pour le président d'un syndicat de rédiger, probablement par le biais d'un smartphone, une déclaration blindée de fautes, adressée à des profs de prépa  Laughing 

C'est pour cela que j'ai demandé confirmation sur l'authenticité.

Concernant ce qu tu cites sur les ORS locales, c'est ce qui me semble le plus inquiétant personnellement, vu la malade qu'on a comme chef...

Les CDE ne peuvent pas nous noter, mais ils vont pouvoir se rattraper : nous imposer des réunions à n'en plus finir  furieux 

En revanche, plutôt qu'un doublement de l'ISOE, je préfèrerais l'augmentation des points d'indice, il me semble qu'on ne côtise pas sur l'ISOE. Oui je sais, je fais une fixette sur la retraite  Razz 
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Roumégueur Ier Lun 9 Déc 2013 - 22:22
Will.T a écrit:Que viennent faire les positions du SNES dans un topic consacré au SNALC ?

Sorry mate, le SNALC évoque encore des comportements de Cassandre apocalyptique (en visant sans citer FO, encore et toujours la guéguerre à deux balles...), je me permets juste de placer quelques inquiétudes relayées par le SNES qui critique aussi ceux qui jouent avec la peur mais qui, finalement, ont de sacrés inquiétudes.
J'ai pas le droit?
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Presse-purée Lun 9 Déc 2013 - 22:23
Will.T a écrit:Que viennent faire les positions du SNES dans un topic consacré au SNALC ?

ça sert à se tirer dans les pattes, visiblement... moi, je pense que ce n'est pas trop le moment.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Invité
Invité

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Invité Lun 9 Déc 2013 - 22:28
@Roumégueur Ier a écrit:
J'ai pas le droit?
Ce n'est pas un pb de droit, les positions du SNES n'ont rien à faire dans un topic intitulé "Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?"
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Pandorafa Lun 9 Déc 2013 - 22:29
Will.T a écrit:Que viennent faire les positions du SNES dans un topic consacré au SNALC ?

C'est peut-être un peu ma faute vu que j'ai mentionné rapidement le SNES dans une de mes réponses Embarassed 

Sinon, on peut modifier le titre en conséquence aussi...

Comme le dit Roumegueur, la guéguerre à deux balles ça va 5 min, à 3 c'est plus sympa  Razz 


Alors si je résume les positions concernant les reformes Peillon pour le secondaire ce serait :

Le SNALC :  yesyes :devil: woohoo 

Le SNES :  Suspect humhum 

FO-Cassandre :  affraid furieux chevalier
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Celeborn Lun 9 Déc 2013 - 23:21
@Pandorafa a écrit:
Alors si je résume les positions concernant les reformes Peillon pour le secondaire ce serait :

Le SNALC :  yesyes :devil: woohoo 

Le SNES :  Suspect humhum 

FO-Cassandre :  affraid furieux chevalier

Le Snalc et le SNES ont exprimé des positions assez semblables lors des groupes de travail, donc tes smileys sont inexacts (la position exprimée par Karine ici n'est en rien conforme avec celle du Snes national).

Pendant que FO parlait annualisation et territorialisation, le Snalc et le Snes ont obtenu une lettre de cadrage aux recteurs concernant la répartition des primes avec priorités aux coordonnateurs. Le Snalc a obtenu, alors que l'heure en + pour effectifs faibles avait été supprimée en parallèle de l'heure en moins pour effectifs pléthoriques, qu'on recrée une prime pour les effectifs pléthoriques.

Bref, il y a ceux qui hurlent au loup, et il y a ceux qui construisent la clôture.

Et c'est la même chose actuellement sur la question des profs de CPGE : il y a ceux qui portent le mouvement, travaillent en coordination (ce qui n'est pas toujours évident), y passent un temps fou et font tout pour obtenir de véritables résultats ; et ils y a ceux qui publient un ou deux tracts pour foutre le feu partout et essayer de récupérer la chose à leur profit.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Karine B. Lun 9 Déc 2013 - 23:25
@Celeborn a écrit:
@Pandorafa a écrit:
Alors si je résume les positions concernant les reformes Peillon pour le secondaire ce serait :

Le SNALC :  yesyes :devil: woohoo 

Le SNES :  Suspect humhum 

FO-Cassandre :  affraid furieux chevalier

Le Snalc et le SNES ont exprimé des positions assez semblables lors des groupes de travail, donc tes smileys sont inexacts (la position exprimée par Karine ici n'est en rien conforme avec celle du Snes national).


Lis l'US : http://www.snes.edu/IMG/pdf/US736_PDF_BD-2.pdf

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Celeborn Lun 9 Déc 2013 - 23:29
@Karine B. a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pandorafa a écrit:
Alors si je résume les positions concernant les reformes Peillon pour le secondaire ce serait :

Le SNALC :  yesyes :devil: woohoo 

Le SNES :  Suspect humhum 

FO-Cassandre :  affraid furieux chevalier

Le Snalc et le SNES ont exprimé des positions assez semblables lors des groupes de travail, donc tes smileys sont inexacts (la position exprimée par Karine ici n'est en rien conforme avec celle du Snes national).


Lis l'US : http://www.snes.edu/IMG/pdf/US736_PDF_BD-2.pdf

Je n'ai pas à lire l'US pour savoir quelle est la position exprimée par vos représentants nationaux lors des groupes de travail : j'assiste aux réunions. Et je t'assure que ce que je dis est totalement exact.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Karine B. Lun 9 Déc 2013 - 23:31
@Celeborn a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Celeborn a écrit:

Le Snalc et le SNES ont exprimé des positions assez semblables lors des groupes de travail, donc tes smileys sont inexacts (la position exprimée par Karine ici n'est en rien conforme avec celle du Snes national).


Lis l'US : http://www.snes.edu/IMG/pdf/US736_PDF_BD-2.pdf

Je n'ai pas à lire l'US pour savoir quelle est la position exprimée par vos représentants nationaux lors des groupes de travail : j'assiste aux réunions. Et je t'assure que ce que je dis est totalement exact.

Mais il se passe des choses ensuite, notamment des instances

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Leclochard
Leclochard
Empereur

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Leclochard Lun 9 Déc 2013 - 23:38
@Pandorafa a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:
(Au début, j'ai cru que le premier message mis en ligne par Pandorafa était un fake grossier)

Moi, véhiculer des fake ? Ben je te remercie !  Wink 

Franchement, ça me paraît tellement improbable pour le président d'un syndicat de rédiger, probablement par le biais d'un smartphone, une déclaration blindée de fautes, adressée à des profs de prépa  Laughing 

C'est pour cela que j'ai demandé confirmation sur l'authenticité.

Concernant ce qu tu cites sur les ORS locales, c'est ce qui me semble le plus inquiétant personnellement, vu la malade qu'on a comme chef...

Les CDE ne peuvent pas nous noter, mais ils vont pouvoir se rattraper : nous imposer des réunions à n'en plus finir  furieux 

En revanche, plutôt qu'un doublement de l'ISOE, je préfèrerais l'augmentation des points d'indice, il me semble qu'on ne côtise pas sur l'ISOE. Oui je sais, je fais une fixette sur la retraite  Razz 

Stratégiquement, il est plus intéressant de demander une augmentation de prime qu'un relèvement du point d'indice car la seconde proposition est beaucoup plus coûteuse (à moins qu'elle ne soit ridicule, genre +30 euros..) et donc plus improbable.
La retraite, oui si tu veux.. Enfin, tu sais, on ne t'accordera pas 300 euros de plus alors, l'impact d'une faible augmentation du point d'indice, tu ne la verras pas ou à peine quand tu partiras dans quelques dizaines d'années.. Surtout que les règles auront encore changé.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Roumégueur Ier Mar 10 Déc 2013 - 6:46
@Celeborn a écrit:
@Pandorafa a écrit:
Alors si je résume les positions concernant les reformes Peillon pour le secondaire ce serait :

Le SNALC :  yesyes :devil: woohoo 

Le SNES :  Suspect humhum 

FO-Cassandre :  affraid furieux chevalier

Le Snalc et le SNES ont exprimé des positions assez semblables lors des groupes de travail, donc tes smileys sont inexacts (la position exprimée par Karine ici n'est en rien conforme avec celle du Snes national).

Pendant que FO parlait annualisation et territorialisation, le Snalc et le Snes ont obtenu une lettre de cadrage aux recteurs concernant la répartition des primes avec priorités aux coordonnateurs. Le Snalc a obtenu, alors que l'heure en + pour effectifs faibles avait été supprimée en parallèle de l'heure en moins pour effectifs pléthoriques, qu'on recrée une prime pour les effectifs pléthoriques.

Bref, il y a ceux qui hurlent au loup, et il y a ceux qui construisent la clôture.

Et c'est la même chose actuellement sur la question des profs de CPGE : il y a ceux qui portent le mouvement, travaillent en coordination (ce qui n'est pas toujours évident), y passent un temps fou et font tout pour obtenir de véritables résultats ; et ils y a ceux qui publient un ou deux tracts pour foutre le feu partout et essayer de récupérer la chose à leur profit.

Et le Snes craint l'instauration d'une hiérarchie intermédiaire par le biais de ces répartitions de primes aux coordonnateurs, à l'image des préfets des études des établissements ECLAIR.
Ils refusent aussi le remplacement des décharges par des primes ou indemnités.
Je trouve les smileys de Pandorafa plutôt bien choisis et la position du Snes plutôt 'équilibrée'. Le fait d'en appeler directement au discernement des collègues en leur donnant les éléments pour une lecture critique au sens premier des projets est aussi une très bonne chose. On est tous assez grands pour à peu près comprendre un texte et ses sous-textes.
(Ouuups, j'ai encore mentionné le SNES dans un topic dévolu au Snalc, désolé, il vaut mieux que je fasse un topic à part c'est vrai que je suis limite HS)
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Celeborn Mar 10 Déc 2013 - 9:45
@Karine B. a écrit:

Mais il se passe des choses ensuite, notamment des instances

Donc vous dites en réunion au ministère que vous êtes d'accord, de la bouche de votre représentation nationale, et ENSUITE vous consultez les collègues ? Il n'y a pas comme un léger problème dans ce fonctionnement ?  :shock: 

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Karine B. Mar 10 Déc 2013 - 9:48
@Celeborn a écrit:
@Karine B. a écrit:

Mais il se passe des choses ensuite, notamment des instances

Donc vous dites en réunion au ministère que vous êtes d'accord, de la bouche de votre représentation nationale, et ENSUITE vous consultez les collègues ? Il n'y a pas comme un léger problème dans ce fonctionnement ?  :shock: 

c'est mieux que de changer d'avis après avoir consulté un forum, non ?

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Celeborn Mar 10 Déc 2013 - 13:53
@Karine B. a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Karine B. a écrit:

Mais il se passe des choses ensuite, notamment des instances

Donc vous dites en réunion au ministère que vous êtes d'accord, de la bouche de votre représentation nationale, et ENSUITE vous consultez les collègues ? Il n'y a pas comme un léger problème dans ce fonctionnement ?  :shock: 

c'est mieux que de changer d'avis après avoir consulté un forum, non ?

Déjà, non, c'est pas mieux, puisque c'est débile dans les deux cas.

Ensuite, merci de me signaler le ou les sujets où quelqu'un aurait changé d'avis après avoir consulté un forum.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Karine B. Mar 10 Déc 2013 - 18:21
@Celeborn a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Celeborn a écrit:

Donc vous dites en réunion au ministère que vous êtes d'accord, de la bouche de votre représentation nationale, et ENSUITE vous consultez les collègues ? Il n'y a pas comme un léger problème dans ce fonctionnement ?  :shock: 

c'est mieux que de changer d'avis après avoir consulté un forum, non ?

Déjà, non, c'est pas mieux, puisque c'est débile dans les deux cas.

Ensuite, merci de me signaler le ou les sujets où quelqu'un aurait changé d'avis après avoir consulté un forum.
un calendrier de rattrapage peut-être ?

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par User5899 Mar 10 Déc 2013 - 18:23
D'une façon générale, l'objectif d'une discussion, où qu'elle puisse avoir lieu, est éventuellement de changer son regard sur une question et donc d'avis, non ? Ca fait partie des possibles, non ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum