Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Duplay
Expert

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Duplay 11/12/2013, 17:44
@neo a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Presse-purée a écrit:Ah tiens, au passage, il y a un cadre contraignant pour le nombre de réunions (qui feraient partie de nos ORS...) ou on peut en avoir tous les midis et les soirs que Zeus fait? Si on est absent à l'une d'entre elles, c'est "service non fait"?

Non, les réunions ne feront pas partie de tes ORS.

La dernière fiche du MEN en date dit pourtant bien, au sujet de cette avalanche de nouvelles réunions ("missions liées à l'activité d'enseignement") : "Ces missions font partie des obligations de service de tous les enseignants."

+ 1

C'est écrit en toutes lettres sur cette fiche :



2. Les missions liées à l’activité d’enseignement

Ces missions font partie des obligations de service de tous les enseignants.

Elles comprennent :

· Toutes les activités de préparation et de recherche pour réaliser les heures d’enseignement.
· Toutes les activités d’évaluation des élèves de leur établissement. Elles comprennent les temps de
préparation et de surveillance des épreuves d’examen.
· L’aide au travail personnel des élèves et leur suivi. Les enseignants aident les élèves dans le choix
de leur projet d’orientation en collaboration avec les personnels d’éducation et d’orientation. A ce titre,
ils participent aux conseils de classe et/ou de cycle de leurs élèves et aux réunions pédagogiques et
éducatives impliquant leurs élèves.
· Les temps d’information des parents d’élèves. Les enseignants les aident à suivre la scolarité
de leurs enfants. Pour cela, ils participent aux réunions collectives parents-professeurs de
l’établissement ou des classes dont ils ont la charge. Ils reçoivent également les familles qui font une
demande individuelle pour faire le point sur la situation de leur enfant.
· Les temps de travail en équipe pédagogique. Les équipes pédagogiques sont constituées des
enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d’élèves ou exerçant dans le même champ
disciplinaire. Pour cela, ils participent aux différentes réunions d’équipe et mettent en oeuvre des
modalités communes de travail dans le respect de leur liberté pédagogique.
· Les temps de travail en équipe pluri-professionnelle associant les personnels de santé,
sociaux, d’orientation et d’éducation, notamment dans le cadre de l’élaboration du projet
d’établissement et du contrat d’objectifs.
· Le suivi des élèves pendant les périodes de formation en milieu professionnel.
· Les activités de partenariat proposées par l’équipe pédagogique dans le cadre des actions
décidées par le conseil d’administration.
· La participation aux actions de formation continue.


http://www.fo-snfolc.fr/Fiches-de-travail-du-ministere
http://www.fo-snfolc.fr/IMG/pdf/fiche1-Fiche_GT6_second_degre2dec.pdf
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Roumégueur Ier 11/12/2013, 17:47
@Mowgli a écrit:
@neo a écrit:
@Celeborn a écrit:

Non, les réunions ne feront pas partie de tes ORS.

La dernière fiche du MEN en date dit pourtant bien, au sujet de cette avalanche de nouvelles réunions ("missions liées à l'activité d'enseignement") : "Ces missions font partie des obligations de service de tous les enseignants."

+ 1

C'est écrit en toutes lettres sur cette fiche :



2. Les missions liées à l’activité d’enseignement

Ces missions font partie des obligations de service de tous les enseignants.

Elles comprennent :

· Toutes les activités de préparation et de recherche pour réaliser les heures d’enseignement.
· Toutes les activités d’évaluation des élèves de leur établissement. Elles comprennent les temps de
préparation et de surveillance des épreuves d’examen.
· L’aide au travail personnel des élèves et leur suivi. Les enseignants aident les élèves dans le choix
de leur projet d’orientation en collaboration avec les personnels d’éducation et d’orientation. A ce titre,
ils participent aux conseils de classe et/ou de cycle de leurs élèves et aux réunions pédagogiques et
éducatives impliquant leurs élèves.
· Les temps d’information des parents d’élèves. Les enseignants les aident à suivre la scolarité
de leurs enfants. Pour cela, ils participent aux réunions collectives parents-professeurs de
l’établissement ou des classes dont ils ont la charge. Ils reçoivent également les familles qui font une
demande individuelle pour faire le point sur la situation de leur enfant.
· Les temps de travail en équipe pédagogique. Les équipes pédagogiques sont constituées des
enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d’élèves ou exerçant dans le même champ
disciplinaire. Pour cela, ils participent aux différentes réunions d’équipe et mettent en oeuvre des
modalités communes de travail dans le respect de leur liberté pédagogique.
· Les temps de travail en équipe pluri-professionnelle associant les personnels de santé,
sociaux, d’orientation et d’éducation, notamment dans le cadre de l’élaboration du projet
d’établissement et du contrat d’objectifs.
· Le suivi des élèves pendant les périodes de formation en milieu professionnel.
· Les activités de partenariat proposées par l’équipe pédagogique dans le cadre des actions
décidées par le conseil d’administration.
· La participation aux actions de formation continue.


http://www.fo-snfolc.fr/Fiches-de-travail-du-ministere
http://www.fo-snfolc.fr/IMG/pdf/fiche1-Fiche_GT6_second_degre2dec.pdf

Du coup, il faudrait même faire écrire noir sur blanc que notre temps de travail NE DOIT PAS excéder 1607h/an, même en ajoutant toutes ces tâches gracieusement non rémunérées!
neo
neo
Sage

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par neo 11/12/2013, 17:52
"Ces missions font partie des obligations de service de tous les enseignants."
"Toutes les activités d’évaluation des élèves de leur établissement. Elles comprennent les temps de préparation et de surveillance des épreuves d’examen."
Et non pas seulement "de leurs élèves".
Y compris les examens blancs, donc.
On ne pourra donc plus, par exemple, exiger de décharge de cours ou de rémunération pour les oraux de bac blanc, voire les boycotter comme on l'a fait l'an dernier dans mon établissement, puisque cette exigence de décharge ou rémunération en HSE se fonde actuellement sur le fait que les examens blancs ne sont pas des obligations de service.
Sans parler des implications de cette formulation pour les nouvelles épreuves maison de "bac" en langues vivantes (non rémunérées), sans doute appelées à être généralisées puisque l'on va toujours plus loin dans la logique du "local" et de l'"autonomie des (chefs d') établissements"...
La formulation est sans doute très bien réfléchie !

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Gryphe 11/12/2013, 17:57
@Mowgli a écrit:C'est écrit en toutes lettres sur cette fiche
La quasi totalité de ce qui figure dans cette fiche fait déjà partie des obligations de service des professeurs.
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Roumégueur Ier 11/12/2013, 18:01
@Gryphe a écrit:
@Mowgli a écrit:C'est écrit en toutes lettres sur cette fiche
La quasi totalité de ce qui figure dans cette fiche fait déjà partie des obligations de service des professeurs.

Donc, de ta formulation même, on en rajoute...
neo
neo
Sage

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par neo 11/12/2013, 18:03
@Gryphe a écrit:
@Mowgli a écrit:C'est écrit en toutes lettres sur cette fiche
La quasi totalité de ce qui figure dans cette fiche fait déjà partie des obligations de service des professeurs.
Les multiples réunions "projet d'établissement", "contrats d'objectifs", "conseils de cycle" (?!), "temps de travail en équipe pédagogique", et les examens blancs, entre autres, n'en font pas partie à l'heure actuelle.


Dernière édition par neo le 11/12/2013, 18:09, édité 1 fois

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Elyas
Elyas
Empereur

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Elyas 11/12/2013, 18:06
Personnellement, cette réforme me fera perdre 250 euros net par mois en augmentant ma corvéabilité.
De plus, à ce que je sais des futures réformes des programmes, des cycles et du collège, l'enfer va se déchaîner sur les profs de collège.

Cependant, j'ai bien compris que je dois croire que ce texte est mieux alors que ma calculatrice et ma raison m'affirment le contraire ! C'est formidable, je vais devoir réfléchir pour comprendre ce paradoxe.
neo
neo
Sage

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par neo 11/12/2013, 18:10

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Gryphe 11/12/2013, 18:12
@Roumégueur Ier a écrit:Donc, de ta formulation même, on en rajoute...
De ma formulation même, j'écris rapidement car je suis en train de travailler sur autre chose. Je fais en revanche totalement confiance à Daphné et Celeborn, pour ne citer qu'eux, pour étudier tout cela de manière exhaustive et émettre des avis très argumentés. Ce qu'ils ne manquent pas de faire dans toutes les réunions où ils sont conviés. Et j’ai cru comprendre que ces réunions étaient fort nombreuses.

Comme a dit Celeborn avant-hier, "Bref, il y a ceux qui hurlent au loup, et il y a ceux qui construisent la clôture".
Duplay
Duplay
Expert

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Duplay 11/12/2013, 18:49
@Gryphe a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Donc, de ta formulation même, on en rajoute...
De ma formulation même, j'écris rapidement car je suis en train de travailler sur autre chose. Je fais en revanche totalement confiance à Daphné et Celeborn, pour ne citer qu'eux, pour étudier tout cela de manière exhaustive et émettre des avis très argumentés. Ce qu'ils ne manquent pas de faire dans toutes les réunions où ils sont conviés. Et j’ai cru comprendre que ces réunions étaient fort nombreuses.

Comme a dit Celeborn avant-hier, "Bref, il y a ceux qui hurlent au loup, et il y a ceux qui construisent la clôture".


Quand un loup arrive, il y a ceux qui s'exclament "Oh, mais qu'il est mignon, ce petit agneau !", et il y a ceux qui alertent et s'organisent pour s'assurer de la résistance des clôtures existantes.  Laughing
PabloPE
PabloPE
Expert

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par PabloPE 11/12/2013, 18:53
@Elyas a écrit:Personnellement, cette réforme me fera perdre 250 euros net par mois en augmentant ma corvéabilité.
De plus, à ce que je sais des futures réformes des programmes, des cycles et du collège, l'enfer va se déchaîner sur les profs de collège.

Cependant, j'ai bien compris que je dois croire que ce texte est mieux alors que ma calculatrice et ma raison m'affirment le contraire ! C'est formidable, je vais devoir réfléchir pour comprendre ce paradoxe.
Si au passage ta calculette et ta raison trouve en quoi c'est un progrès professionnel pour les PE de travailller 36 jours de plus à l'école ça m'intéresse  Twisted Evil 
Moi aussi je cherche à résoudre ce paradoxe vu le nombre de syndicalistes qui m'affirment que c'est bien pour nous  Suspect 

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par User5899 11/12/2013, 18:55
@Mowgli a écrit:
@neo a écrit:
@Celeborn a écrit:

Non, les réunions ne feront pas partie de tes ORS.

La dernière fiche du MEN en date dit pourtant bien, au sujet de cette avalanche de nouvelles réunions ("missions liées à l'activité d'enseignement") : "Ces missions font partie des obligations de service de tous les enseignants."

+ 1

C'est écrit en toutes lettres sur cette fiche :



2. Les missions liées à l’activité d’enseignement

Ces missions font partie des obligations de service de tous les enseignants.

Elles comprennent :

· Toutes les activités de préparation et de recherche pour réaliser les heures d’enseignement.
· Toutes les activités d’évaluation des élèves de leur établissement. Elles comprennent les temps de
préparation et de surveillance des épreuves d’examen.
· L’aide au travail personnel des élèves et leur suivi. Les enseignants aident les élèves dans le choix
de leur projet d’orientation en collaboration avec les personnels d’éducation et d’orientation. A ce titre,
ils participent aux conseils de classe et/ou de cycle de leurs élèves et aux réunions pédagogiques et
éducatives impliquant leurs élèves.
· Les temps d’information des parents d’élèves. Les enseignants les aident à suivre la scolarité
de leurs enfants. Pour cela, ils participent aux réunions collectives parents-professeurs de
l’établissement ou des classes dont ils ont la charge. Ils reçoivent également les familles qui font une
demande individuelle pour faire le point sur la situation de leur enfant.
· Les temps de travail en équipe pédagogique. Les équipes pédagogiques sont constituées des
enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d’élèves ou exerçant dans le même champ
disciplinaire. Pour cela, ils participent aux différentes réunions d’équipe et mettent en oeuvre des
modalités communes de travail dans le respect de leur liberté pédagogique.
· Les temps de travail en équipe pluri-professionnelle associant les personnels de santé,
sociaux, d’orientation et d’éducation, notamment dans le cadre de l’élaboration du projet
d’établissement et du contrat d’objectifs.
· Le suivi des élèves pendant les périodes de formation en milieu professionnel.
· Les activités de partenariat proposées par l’équipe pédagogique dans le cadre des actions
décidées par le conseil d’administration.
· La participation aux actions de formation continue.


http://www.fo-snfolc.fr/Fiches-de-travail-du-ministere
http://www.fo-snfolc.fr/IMG/pdf/fiche1-Fiche_GT6_second_degre2dec.pdf
Cette jolie fiche est, si je ne m'abuse, la simple copie du passage du décret de 1950 "Que faut-il entendre par "service fait" ?" Rolling Eyes
Duplay
Duplay
Expert

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Duplay 11/12/2013, 19:02
La définition des ORS dans le décret de 1950 :


Article 1
Les membres du personnel enseignant dans les établissements du second degré sont tenus de fournir, sans rémunération supplémentaire, dans l'ensemble de l'année scolaire, les maximums de services hebdomadaires suivants :

A) Enseignements littéraires, scientifiques, technologiques et artistiques :
Agrégés : quinze heures ;
Non agrégés : dix-huit heures.

B) Enseignements artistiques et techniques du second degré :
(abrogé)

C) Laboratoires :
Attachés aux laboratoires : 36 heures

D) Surveillance et enseignement :
Adjoints d'enseignement : 36 heures

E) Enseignements primaire et élémentaire :
Personnel enseignant dans les classes primaires et élémentaires des lycées et collèges : 36 heures »

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000302140

 Rolling Eyes
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Marcel Khrouchtchev 11/12/2013, 19:57
@Marie Laetitia a écrit:Par ailleurs, j'ai lu le fil, je remercie Celeborn pour ses explications claires et intéressantes, voire convaincantes. Même si, pour avoir fait l'expérience de l'annualisation dans le sup, cela ne m'effraie pas spécialement (mais je suis peut-être inconsciente  Razz ). De toute façon, travailler plus que maintenant, je ne vois pas comment...

C'est quand même très différent dans le sup. Là, le volume annualisé sera bien plus important, et les enseignants touchés bien plus nombreux.

@neo a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Effectivement. Il faut reconnaître qu'avec les immenses parts de décharge, seul le SNES peut assurer un service de qualité dans toutes les académies. Dans les autres, cela dépend de l'investissement et des capacités des collègues qui font du syndicalisme et il y a donc des académies ou des départements dans lesquels on sera très bien défendu par FO, dans d'autres par le SNALC (et parfois même par les deux).
Le volume de décharges accordé par le MEN découle des résultats aux élections professionnelles.
Il n'y a pas de déchargé à temps plein au SNES, nous en faisons un principe ; ce n'est pas le cas de nombreux autres syndicats qui, eux, accordent des décharges totales à certains responsables académiques.

Oui, mais ce beau discours, c'est du flan: avec les volumes de décharge, le SNES peut avoir en CAPA 2 personnes qui bossent sur chaque matière. Et dire que cela ne renforce pas le tropisme majoritaire et que les gens votent pour le SNES parce que ce sont les plus compétent, c'est confondre cause et conséquence. Ce système a induit un cercle vicieux (ou vertueux pour ceux qui en profitent) qui fait que jamais le SNES ne sera mis en minorité. C'est presque aussi impossible que de voir les élections législatives en France donner une assemblée nationale représentative.
Karine B.
Karine B.
Guide spirituel

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Karine B. 11/12/2013, 19:59
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Oui, mais ce beau discours, c'est du flan: avec les volumes de décharge, le SNES peut avoir en CAPA 2 personnes qui bossent sur chaque matière.

Nos commissaires paritaires n'ont pour l'essentiel pas de décharges (on n'en donne pas pour ça mais pour faire autre chose, ce serait gâcher des moyens que de les réserver à cela). Les seules décharges qu'ils ont = l'ordre de mission et le temps de préparation qui l'accompagne (1/2 journée)

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Celeborn 11/12/2013, 20:13
@Pandorafa a écrit:
Personnellement, il y a un peu moins de 2 ans, je me suis sentie complètement abandonnée par le SNALC Versailles, qui connaissait il est vrai à l'époque des problèmes au sein du bureau. J'ai été aidée par FO,

Les gens qui t'ont abandonnée sont justement passés à FO (c'était ça, les problèmes au sein du bureau). Il faut quand même le savoir. Je peux te dire que la nouvelle équipe n'a rien à voir avec l'ancienne de ce point de vue (et heureusement !).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Marcel Khrouchtchev 11/12/2013, 20:19
@Karine B. a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Oui, mais ce beau discours, c'est du flan: avec les volumes de décharge, le SNES peut avoir en CAPA 2 personnes qui bossent sur chaque matière.

Nos commissaires paritaires n'ont pour l'essentiel pas de décharges (on n'en donne pas pour ça mais pour faire autre chose, ce serait gâcher des moyens que de les réserver à cela). Les seules décharges qu'ils ont = l'ordre de mission et le temps de préparation qui l'accompagne (1/2 journée)

Oui, mais au vu de la batterie que vous avez, c'est une armée. Vous êtes majoritaires, donc 2 personnes par discipline, donc vous semblez plus sérieux, donc vous restez majoritaires. C'est impossible d'en sortir. Mais tant mieux pour vous, je préfère que ce soit vous les majoritaires plutôt que le SGEN.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Marcel Khrouchtchev 11/12/2013, 20:20
@Celeborn a écrit:
@Pandorafa a écrit:
Personnellement, il y a un peu moins de 2 ans, je me suis sentie complètement abandonnée par le SNALC Versailles, qui connaissait il est vrai à l'époque des problèmes au sein du bureau. J'ai été aidée par FO,

Les gens qui t'ont abandonnée sont justement passés à FO (c'était ça, les problèmes au sein du bureau). Il faut quand même le savoir. Je peux te dire que la nouvelle équipe n'a rien à voir avec l'ancienne de ce point de vue (et heureusement !).

Oui, enfin Pandorafa dit ici avoir été aidée par FO quand même.
Je précise que j'ai toujours trouvé que les transfuges donnaient une très mauvaise image, tant du SNALC que de FO. Un type comme Bernard Kuntz par exemple, ce n'est pas ce que l'on peut appeler une "belle prise".
V.Marchais
V.Marchais
Esprit sacré

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par V.Marchais 11/12/2013, 20:48
Moi aussi, cette histoire de loup et de clôture, ça me fait penser à ça


Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 120

C'est vrai, quoi, c'est pas comme si, ces dernières années, on s'était fait entuber à chaque réforme...

Je le sens pas, ce truc, mais alors pas du tout.

Dieu que j'aimerais avoir tort.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par User5899 11/12/2013, 21:37
@Mowgli a écrit:La définition des ORS dans le décret de 1950 :


Article 1
Les membres du personnel enseignant dans les établissements du second degré sont tenus de fournir, sans rémunération supplémentaire, dans l'ensemble de l'année scolaire, les maximums de services hebdomadaires suivants :

A) Enseignements littéraires, scientifiques, technologiques et artistiques :
Agrégés : quinze heures ;
Non agrégés : dix-huit heures.

B) Enseignements artistiques et techniques du second degré :
(abrogé)

C) Laboratoires :
Attachés aux laboratoires : 36 heures

D) Surveillance et enseignement :
Adjoints d'enseignement : 36 heures

E) Enseignements primaire et élémentaire :
Personnel enseignant dans les classes primaires et élémentaires des lycées et collèges : 36 heures »

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000302140

 Rolling Eyes
Oui, merci, ça, je connais. Il y a autre chose, mais je n'ai pas le temps de farfouiller dans Legifrance ce soir.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Celeborn 11/12/2013, 22:14
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Pandorafa a écrit:
Personnellement, il y a un peu moins de 2 ans, je me suis sentie complètement abandonnée par le SNALC Versailles, qui connaissait il est vrai à l'époque des problèmes au sein du bureau. J'ai été aidée par FO,

Les gens qui t'ont abandonnée sont justement passés à FO (c'était ça, les problèmes au sein du bureau). Il faut quand même le savoir. Je peux te dire que la nouvelle équipe n'a rien à voir avec l'ancienne de ce point de vue (et heureusement !).

Oui, enfin Pandorafa dit ici avoir été aidée par FO quand même.

Mais je ne remets pas en cause la qualité des gens de la section locale de FO ; juste de ceux qu'on avait et qui sont passés à FO (et à mon avis, ce n'est pas ceux-là qu'elle a eu au téléphone à FO).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Roumégueur Ier 11/12/2013, 22:18
@Celeborn a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Celeborn a écrit:

Les gens qui t'ont abandonnée sont justement passés à FO (c'était ça, les problèmes au sein du bureau). Il faut quand même le savoir. Je peux te dire que la nouvelle équipe n'a rien à voir avec l'ancienne de ce point de vue (et heureusement !).

Oui, enfin Pandorafa dit ici avoir été aidée par FO quand même.

Mais je ne remets pas en cause la qualité des gens de la section locale de FO ; juste de ceux qu'on avait et qui sont passés à FO (et à mon avis, ce n'est pas ceux-là qu'elle a eu au téléphone à FO).

Ouais ben du coup, si c'est pour refiler vos brebis galeuses, franchement, bonjour la solidarité !
Et après on parle du loup, la totale.  Very Happy 
neo
neo
Sage

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par neo 14/12/2013, 22:44

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ? - Page 4 Empty Re: Quelle est la position du SNALC sur les Réformes Peillon ?

par Roumégueur Ier 17/12/2013, 18:48
Tiens, à Strasbourg, FO et Snalc font un communiqué commun :

"Déclaration du SNALC-CSEN et du SN-FO-LC de l’académie de Strasbourg.
Les sections de l’académie de Strasbourg du SNALC et du SN-FO-LC se sont rencontrées le vendredi 13/12/2013 pour analyser le projet de réforme du statut des enseignants du second degré de M. Peillon. Les deux organisations aboutissent à une analyse convergente. Ces projets auraient pour effet :
- l’officialisation d’une masse de nouvelles obligations qui alourdiraient la charge de travail des professeurs sans compensation financière.
- une perte de leur indépendance et de leur liberté pédagogique, via les pouvoirs élargis des conseils pédagogiques, des conseils d’administration et des chefs d’établissement.
- la remise en question des temps scolaires avec risque d’annualisation.

Les décrets de 1950 précisent que notre mission est d’enseigner notre discipline à nos élèves pendant l’année scolaire et c’est pourquoi nous y sommes attachés. Les principes de ces décrets doivent être défendus car ils constituent un garde-fou contre la dénaturation de notre métier : inflation de tâches supplémentaires et de responsabilités ne relevant pas de l’enseignement, réunionite, annualisation.

Le 12 décembre, M. Peillon a dû prendre en compte la grève des professeurs de classe préparatoire, reconduite plusieurs jours pour obtenir le retrait de son projet. Il a annoncé la reprise des consultations en janvier. Nous en prenons acte, mais nous demandons l’abandon des projets en l’état et la réouverture de négociations sur des bases correspondant aux véritables attentes des professeurs, en particulier sur le point essentiel de la revalorisation des salaires.

Nous appelons les enseignants à participer à des réunions d’information dans les établissements et à adresser au ministre de l’éducation des motions exprimant leur opposition au projet présenté avant le 12 décembre et demandant son abandon."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum