Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
roxanne
Prophète

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par roxanne Mar 19 Nov 2019 - 7:25
@Une passante a écrit:Les parents travaillent aussi de leur côté, sans toujours la possibilité de se libérer avant 17 heures. A 17 heures, tu rentres chez toi, mais si tu étais en lycée, ce pourrait être 18 heures...
Tu dis que les parents "exigent", mais n'est-ce pas plutôt qu'ils ne peuvent pas faire autrement ?
En ce qui me concerne, d'après tes propos, je ne vois rien de choquant.
Si tu ne peux pas te rendre disponible pour les parents (tant que leur demande n'est pas excessive), je ne vois pas pourquoi tu acceptes d'être PP, cela fait quand même partie du boulot.
Et un rv téléphonique, c'est quand même moins pratique qu'en face à face.
J'avoue que je suis assez d'accord. 17 heures, ce n'est pas 19 heures ou 20 heures. Quant aux réunions parents-profs, en 6e, ma sœur qui a pourtant donné la feuille de RDV le lendemain, tous les créneaux étaient déjà pris ! Elle a pu se débrouiller pour voir 5 minutes , après presque une heure d'attente, le PP. C'est vrai que ces réunions où on enchaine parfois plus de 40 RDV ne sont pas toujours satisfaisantes. C'est un peu l'abattage pour le prof et parfois la frustration pour les parents.
henriette
henriette
Médiateur

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par henriette Mar 19 Nov 2019 - 7:37
@Verdurette a écrit:Tu leur écris que pour ce type de problème, il faut s'adresser à l'enseignant référent qui a pour mission de coordonner l'EN et la MDPH, en leur trouvant son nom et son téléphone, tu leur précises que l'AESH est tenue de se conformer à ce qui est inscrit sur la notification (elle ne peut as faire moins, mais elle n'est pas censée faire plus) et tu auras fait ton boulot car tu ne peux strictement rien faire d'autre sur ce plan.

Et je trouve la remarque d'Ycombe parfaitement fondée. Chacun ses contraintes.
Sauf que celui qui a posé la question ne parle pas d'un problème de contrainte, mais de pas d'envie de rester, ce qui n'est pas pareil.
Heureusement que les maîtresses de mes enfants n'ont jamais eu cette mentalité-là, et que lorsqu'il m'est arrivé de demander un rendez-vous d'une semaine sur l'autre, elles ont toujours su se rendre disponible à 17h15 pour moi, en poireautant une demi-heure, sinon je n'aurais jamais pu les rencontrer. Idem pour les profs du collège où ils vont.
Quand je lis vos réactions, je mesure ma chance.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
lene75
lene75
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par lene75 Mar 19 Nov 2019 - 7:49
@Ha@_x a écrit:Ce qu'il est également possible de faire c'est de proposer un rendez-vous à 7h45.
Si les parents ne sont pas profs ça devrait coller non ?

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 346737548

Moi je fais ça pour les parents ch...ts.

C'est ce que je fais pour tous les parents, étant donné que je suis au lycée à 7h30 le matin. Ça permet de discriminer les motifs de rv : quand le gamin répond « ma mère a dit qu'il était hors de question qu'elle se lève si tôt pour venir vous voir » (sic) le problème est résolu, quand il y a une réelle impossibilité (rare) c'est différent. Pour avoir eu plusieurs parents qui m'ont posé des lapins en soirée alors que j'avais perdu plusieurs heures de mon temps à les attendre et que j'avais dû trouver un mode de garde pour les enfants, je limite au maximum les rv le soir. Même si l'horaire semble raisonnable pour quelqu'un qui prend le boulot à 9h, nous à 17h on a déjà fait une journée de près 10h sans compter le trajet et on a encore plusieurs heures de boulot devant nous en rentrant à la maison.

Autre solution : le samedi si tu bosses le samedi.

Pognophile, pour rappel, ce qu'on appelle une journée « libre » pour un prof, c'est-à-dire une journée sans cours, c'est une journée consacrée au travail, pas une journée off. Attention à la confusion très fréquente. Environ 2/3 de notre temps de travail est effectué hors établissement. Après ça permet de la souplesse pour prendre des rv, mais ça veut dire qu'il faudra travailler le soir tard et le we pour compenser.


Dernière édition par lene75 le Mar 19 Nov 2019 - 7:55, édité 1 fois

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
roxanne
roxanne
Prophète

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par roxanne Mar 19 Nov 2019 - 7:53
Et quant à l'argument "payer une nourrice pour travailler" c'est quand même le cas de la plupart des gens qui travaillent et qui ont des enfants. Par exemple, j'ai eu plusieurs incidents avec un élève dont un vendredi soir. Hier matin, j'ai rencontré la CPE, très efficace qui a obtenu un RDV mercredi à 15 h avec l'éducatrice (j'ai du coup appris qu'il y avait une éducatrice). Et bien, oui, je finis à 15 heures mercredi, je paierai un peu plus de nounou mais ça devrait me permettre de régler une situation problématique. L'élève est déjà venu me présenter des excuses sentant le vent tourner. Alors, ce n'est pas tous les jours, ni même toutes les semaines mais c'est aussi dans notre intérêt je trouve.
lene75
lene75
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par lene75 Mar 19 Nov 2019 - 7:59
Roxanne, peu de professions ont une telle amplitude horaire de 7h30 le lundi matin à 13h le samedi, en finissant à 18h le soir sans compter les réunions en soirée. Il faut placer notre temps de présence là-dedans, mais on ne peut pas tout couvrir, surtout quand on y ajoute la masse de travail à la maison. Je peux te dire que quand je pars à 6h45 le matin, il n'y a pas foule dans les rues et dans les bus.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
roxanne
roxanne
Prophète

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par roxanne Mar 19 Nov 2019 - 8:03
Oui, mais tu n'es pas tous les jours à travailler non stop de 7 h à 18h. C'est vrai que pour ma part, bien qu'ayant 5 classes et plus de 20 heures, je reste chanceuse car je commence à 9 heures, j'ai des après-midis et surtout, surtout j'habite à 5 minutes en voiture. Ca c'est la vie dans une petite ville de province.
lene75
lene75
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par lene75 Mar 19 Nov 2019 - 8:57
@roxanne a écrit:Oui, mais tu n'es pas tous les jours à travailler non stop de 7 h à 18h. C'est vrai que pour ma part, bien qu'ayant 5 classes et  plus de 20 heures, je reste chanceuse car je commence à 9 heures, j'ai des après-midis et surtout, surtout j'habite à  5 minutes en voiture. Ca c'est la vie dans une petite ville de province.

Voilà, ce n'est pas mon cas, ni celui de beaucoup de collègues. Si je finis à 12h et que j'ai un rv à 17h, ça ne vaut clairement pas le coup de rentrer chez moi, j'aurai autant de temps de trajet / d'attente du bus que de temps à la maison, donc je reste au lycée et je perds une demi-journée de travail parce que les conditions ne sont pas réunies sur place pour pouvoir travailler efficacement. Ça me fait donc une journée où je pars à 6h45 et où, vu que c'est l'heure de pointe pour le retour, je n'ai guère d'espoir d'être rentrée avant 19h, soit une amplitude horaire de plus de 12h, tout ça pour... 4h de cours et 15 min de rv... Et bien sûr ça ne me dispense pas d'enchaîner sur une soirée de boulot. Alors si en plus c'est pour que le parent me pose un lapin :enrage:

Ce n'est pas comme ça tous les soirs précisément parce qu'on arrive à dire non (et que pour ma part je suis à temps partiel pour assurer des soins...). Mais si on accepte tout, les rv, les réunions de ceci et de cela, les conseils pédagos de plus en plus nombreux (on est une équipe de 2 dans ma discipline, alors ça limite la répartition des réunions), les commissions éducatives, les ESS, les DST du samedi matin (à l'époque où je n'osais pas trop m'affirmer, j'ai assuré jusqu'à 12 samedis matins par an en plus de mon service), eh ben on est sur place en permanence et le boulot, on le fait le soir et le we.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Une passante
Une passante
Expert

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Une passante Mar 19 Nov 2019 - 10:09
Lene, c'est quand même surprenant, tu revendiques proposer des rv à 7h45 le matin parce que toi tu es là, mais en fait, tu te contrefiches des contraintes que cela impose aux autres parents (quand à la mère qui ne veut pas se lever si tôt pour te rencontrer, peut-être qu'elle a fini tard le soir son travail, et qu'en effet, une heure de plus le matin de récupération est indispensable, peut-être qu'elle a des problèmes de santé qui nécessitent qu'elle puisse dormir, tu n'en sais rien, si ? Mais tu te moques d'elle en opposant sa prétendue motivation à ta proposition d'horaire peut-être impossible pour elle).
Ce que je constate surtout sur ce fil, c'est que certains enseignants ne voient que leur propre situation !
Oui, certains parents abusent, et dans ce cas, je ne vois aucun problème à refuser de les rencontrer, mais dans beaucoup de cas (la majorité en ce qui me concerne), je rencontre des parents qui font déjà beaucoup de route pour venir, qui s'arrangent du mieux possible pour suivre la scolarité de leur enfant (parfois posent même des RTT dans le cas d'élèves internes), alors je ne me vois pas leur dire "ah non, je ne veux pas rester après 17 heures alors on fera un rv téléphonique".

Oui, notre profession a beaucoup d'inconvénients (comme l'amplitude horaire, mais on ne finit pas non plus à 20 heures tous les jours de l'année) mais là, je ne vois que de la mauvaise foi : j'ai pas envie, les parents m'ennuient à vouloir me rencontrer (ô scandale, ils veulent rencontrer le PP de leur enfant, damned, qu'on les pende haut et court !).

En revanche, le motif du rv constitue en effet un autre problème, et rend peut-être le rv inutile (et encore, en tant que PP, nous sommes souvent l'interlocuteur privilégié des parents qui nous voient à la pré-rentrée, nous sommes le "référent" alors il leur semble peut-être évident que c'est avec le PP d'en discuter pour qu'il puisse les orienter et leur dire à qui s'adresser précisément).
Bref, autant parfois la charge de travail des enseignants est scandaleuse, autant dans le cas présent, sauf élément passé sous silence, je ne vois qu'un prof qui rechigne à faire son boulot (merde, enfin, recevoir les parents, c'est le boulot de tous les profs, tant qu'il n'y a pas d'abus, encore une fois !)
avatar
nash06
Niveau 5

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par nash06 Mar 19 Nov 2019 - 10:21
Sans me prononcer sur le fond de l'affaire (j'ai mon opinion, mais je ne connais pas le fond de l'affaire, ce qui fait que le collègue n'a pas envie de rester après 17h, et de toute façon je n'ai ni envie d'enfoncer encore plus le collègue, ni de me mettre en porte-à-faux avec tous les autres intervenants), je veux souligner que sauf erreur de ma part personne n'a répondu à sa question : la question était d'ordre légale. A-t-il le droit de refuser de rencontrer le parent d'élève après 17h ? Si quelqu'un a la réponse, ce serait bien d'y répondre. Pour l'instant je n'ai vu que des réponses d'ordre morales : "c'est pas bien". Soit, mais si ce n'est que ça, à lui de choisir ce qu'il veut avec sa conscience.
Euphémia
Euphémia
Niveau 8

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Euphémia Mar 19 Nov 2019 - 10:25
@roxanne a écrit:Et quant à l'argument "payer une nourrice pour travailler" c'est quand même le cas de la plupart des gens qui travaillent et qui ont des enfants. Par exemple, j'ai eu plusieurs incidents avec un élève dont un vendredi soir. Hier matin, j'ai rencontré la CPE, très efficace qui a obtenu un RDV mercredi à 15 h avec l'éducatrice (j'ai du coup appris qu'il y avait une éducatrice). Et bien, oui, je finis à 15 heures mercredi, je paierai un peu plus de nounou mais ça devrait me permettre de régler une situation problématique. L'élève est déjà venu me présenter des excuses sentant le vent tourner. Alors, ce n'est pas tous les jours, ni même toutes les semaines mais c'est aussi dans notre intérêt je trouve.
Sauf que "payer une nounou" quelques heures de plus n'a rien à voir financièrement avec "payer un baby sitter" quelques heures. Je ne sais pas pour vous, mais dans ma région, l'heure de baby sitting est entre 10 et 12 euros. Étant donné mes revenus, c'est un luxe que je ne me permets pas pour mes besoins personnels, je ne le ferai certainement pas pour ceux des parents de mes élèves.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)
lene75
lene75
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par lene75 Mar 19 Nov 2019 - 10:36
Je ne me contrefiche pas des contraintes des parents, j'ai dit que quand il y avait contrainte réelle (des choses aussi banales que ne pas vouloir mettre le petit frère à la garderie) j'acceptais d'attendre parfois plusieurs heures. La contrepartie, c'est que pour un rv à 7h45 (ou le midi, ou en journée suivant les jours), si je reçois le mail le soir, on peut fixer le rv dès le lendemain matin, ce que les parents apprécient souvent, alors que si je dois adapter mon organisation familiale, il faut compter le plus souvent une semaine de délai. Le parent qui te fait savoir qu'il n'a pas envie de se lever « juste pour te voir », il te prend pour son larbin, c'est tout. Et ce sont en général ceux-là qui te posent un lapin quand tu as accepté de les recevoir à 19h (17h on ne m'a jamais proposé, le soir c'est 18h minimum).

En l'occurrence, ironie du sort, aujourd'hui j'ai déplacé des heures pour pouvoir voir la maîtresse de ma fille ce midi. Dans la mesure où ça m'est possible avec un effort raisonnable j'estime qu'il est plus normal que je fasse cet effort une fois dans l'année. J'ai 3 enfants, à côté d'un prof qui a 150 élèves ou même d'une instit qui en a 25, et pour qui donc ça va se renouveler souvent, y a pas photo.

Va essayer d'imposer tes horaires à un médecin, tu verras ce qu'il te répondra. S'il consulte le jeudi après-midi, il se contrefiche de savoir si tu travailles ou pas.

Edit : question tarif ici il faut compter 15€ de l'heure pour le baby-sitting au noir, 25€ par un organisme. Pour ma fille handicapée, je me suis renseignée auprès d'organismes, il y a une majoration. Il faut compter 50€ de l'heure et c'est 16h minimum par mois, autant dire qu'à ce tarif, quand je dois me libérer, mon mari pose une demi-journée.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
nash06
Niveau 5

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par nash06 Mar 19 Nov 2019 - 11:04
@lene75 a écrit:En l'occurrence, ironie du sort, aujourd'hui j'ai déplacé des heures pour pouvoir voir la maîtresse de ma fille ce midi. Dans la mesure où ça m'est possible avec un effort raisonnable j'estime qu'il est plus normal que je fasse cet effort une fois dans l'année. J'ai 3 enfants, à côté d'un prof qui a 150 élèves ou même d'une instit qui en a 25, et pour qui donc ça va se renouveler souvent, y a pas photo.

Certes, mais ce n'est pas toujours possible de déplacer ses heures. Un professeur des écoles justement, ne pourra pas prendre de jour de congé, ni déplacer des heures pour aller voir les profs de ses enfants. Il reste le mercredi (et parfois le samedi ? je ne sais plus s'il y a encore cours ou pas en primaire le samedi), certes, mais pour peu que le prof du secondaire ne travaille pas ce jour-là et ne veuille pas prendre de rendez-vous le mercredi, ça peut vite devenir compliqué.

@lene75 a écrit:question tarif ici il faut compter 15€ de l'heure pour le baby-sitting au noir, 25€ par un organisme.

Il n'y a pas que ces deux possibilités. C'est très simple de déclarer quelqu'un avec le système CESU. Et dans ce cas, après réduction d'impôts, pour 15 euros nets dans la poche du baby-sitter, tu auras en fait déboursé en peu moins de 15 euros. (Tu payes 25 euros et quelques initialement, mais tu récupères 50% en réduction ou crédit d'impôt, donc finalement c'est comme si tu n'avais payé que 12 euros et quelques.)
lene75
lene75
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par lene75 Mar 19 Nov 2019 - 11:19
@nash06 a écrit:Certes, mais ce n'est pas toujours possible de déplacer ses heures. Un professeur des écoles justement, ne pourra pas prendre de jour de congé, ni déplacer des heures pour aller voir les profs de ses enfants. Il reste le mercredi (et parfois le samedi ? je ne sais plus s'il y a encore cours ou pas en primaire le samedi), certes, mais pour peu que le prof du secondaire ne travaille pas ce jour-là et ne veuille pas prendre de rendez-vous le mercredi, ça peut vite devenir compliqué.

Ça rentre dans le cadre que j'ai décrit : si le PE ne peut être là ni le matin (ça peut être dès 7h30 si ça l'arrange), ni le midi (ici les PE ont 2h de pause déjeuner, mais il peut travailler loin de son domicile), ni éventuellement le samedi si je suis sur place un samedi proche, ni un soir où je suis sur place, alors oui, j'accepterai de le recevoir à sa convenance s'il ne vient pas juste pour contester une note ou une punition, et je m'arrangerai en fonction, mais je demanderai un délai.

À vrai dire, dans l'immense majorité des cas, les rv proposés conviennent aux parents, et même, souvent, en RP, ça les arrange de venir le matin ou le midi, parce que le soir, même à 18h ou 19h, compte-tenu des temps de trajets à ces heures-là, ça les oblige souvent à débaucher plus tôt. C'est juste que, spontanément, il paraît plus "naturel" de proposer un rv en soirée qu'en journée ou le midi si ce n'est pas le prof qui donne d'abord ses disponibilités. Depuis que je propose ces rv le matin, non seulement ça change ma vie à moi, mais les cas de parents qui n'arrivent pas à se libérer (et pour lesquels on trouve un autre moment quand ils sont de bonne foi) sont finalement beaucoup moins nombreux que les cas récurrents de parents qui ne venaient pas aux rv fixés le soir.

À savoir aussi, mais ça c'est personnel, que les rv de parents sont, vu ma situation personnelle, une des raisons pour lesquelles j'ai renoncé à la charge de PP. Maintenant si un jour on me l'impose, ce qui risque d'arriver avec la réforme, je m'y investirai beaucoup moins que par le passé.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Une passante
Une passante
Expert

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Une passante Mar 19 Nov 2019 - 11:21
Encore une fois, lene, tu ne vois le problème que par ton propre cas, dont il n'était pas question initialement Wink
lene75
lene75
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par lene75 Mar 19 Nov 2019 - 11:23
@Une passante a écrit:Encore une fois, lene, tu ne vois le problème que par ton propre cas, dont il n'était pas question initialement Wink

Avant la polémique, je proposais juste au collègue de proposer des rv le matin ou le samedi. Ce que certains ont trouvé choquant, je ne vois pas pourquoi.
Si dans mon cas ça fonctionne, ça doit pouvoir fonctionner aussi pour d'autres.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Elaïna Mar 19 Nov 2019 - 11:35
Concrètement :
OUI, tu peux refuser de voir quelqu'un à 17h. NON, on ne va pas t'envoyer les flics pour ça.
Maintenant, oui, si des parents se plaignent que tu ne réponds jamais à leurs demandes de RDV, ça peut poser problème mais bon au pire on te retire la fonction de PP et la prime qui va avec, ça n'ira pas chercher plus loin.

Bon, par ailleurs, chez nous les cours commencent à 8h30, on est nombreux à recevoir les parents à 8h et ça se passe plutôt bien. C'est comme ça aussi dans l'école de mes fils, les PE reçoivent le matin avant les cours de préférence, même si certains peuvent attendre 18h (ceux qui font l'étude par ex).
Jusqu'à présent je n'ai eu aucun problème avec les questions de RDV, au pire du pire j'ai fait des RDV téléphoniques (et oui il y a des parents qui ne peuvent pas se libérer pour 16h...).

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par pseudo-intello Mar 19 Nov 2019 - 13:12
@Une passante a écrit:Lene, c'est quand même surprenant, tu revendiques proposer des rv à 7h45 le matin parce que toi tu es là, mais en fait, tu te contrefiches des contraintes que cela impose aux autres parents (quand à la mère qui ne veut pas se lever si tôt pour te rencontrer, peut-être qu'elle a fini tard le soir son travail, et qu'en effet, une heure de plus le matin de récupération est indispensable, peut-être qu'elle a des problèmes de santé qui nécessitent qu'elle puisse dormir, tu n'en sais rien, si ? Mais tu te moques d'elle en opposant sa prétendue motivation à ta proposition d'horaire peut-être impossible pour elle).
Ce que je constate surtout sur ce fil, c'est que certains enseignants ne voient que leur propre situation !
Oui, certains parents abusent, et dans ce cas, je ne vois aucun problème à refuser de les rencontrer, mais dans beaucoup de cas (la majorité en ce qui me concerne), je rencontre des parents qui font déjà beaucoup de route pour venir, qui s'arrangent du mieux possible pour suivre la scolarité de leur enfant (parfois posent même des RTT dans le cas d'élèves internes), alors je ne me vois pas leur dire "ah non, je ne veux pas rester après 17 heures alors on fera un rv téléphonique".

Oui, notre profession a beaucoup d'inconvénients (comme l'amplitude horaire, mais on ne finit pas non plus à 20 heures tous les jours de l'année) mais là, je ne vois que de la mauvaise foi : j'ai pas envie, les parents m'ennuient à vouloir me rencontrer (ô scandale, ils veulent rencontrer le PP de leur enfant, damned, qu'on les pende haut et court !).

En revanche, le motif du rv constitue en effet un autre problème, et rend peut-être le rv inutile (et encore, en tant que PP, nous sommes souvent l'interlocuteur privilégié des parents qui nous voient à la pré-rentrée, nous sommes le "référent" alors il leur semble peut-être évident que c'est avec le PP d'en discuter pour qu'il puisse les orienter et leur dire à qui s'adresser précisément).
Bref, autant parfois la charge de travail des enseignants est scandaleuse, autant dans le cas présent, sauf élément passé sous silence, je ne vois qu'un prof qui rechigne à faire son boulot (merde, enfin, recevoir les parents, c'est le boulot de tous les profs, tant qu'il n'y a pas d'abus, encore une fois !)

Toi autant que nous, tu vois ta situation personnelle : tu parles des parents que tu rencontres. On ne rencontre pas tous les mêmes.

La dernière fois que j'ai eu un RDV avec une maman d'élève (qui tenait à me voir aprce que fifille absente est incapable de demander les devoirs à ses camarades et s'est donc ramassée en contrôle de lecture), la maman nous a faits poireauter, le CDE adjoint et moi, 20 minutes, pour nous poser un lapin. Heureusement, c'était pile le jour où mon mari s'occuper des enfants, je n'ai donc pas eu à payer davantage de nounous pour cela...

Les parents de nos élèves travaillent 35h, en général, et ceux qui travaillent beaucopu plus (artisans, etc), ont en contrepartie bien souvent une certaine souplesse. Partant de là, celui qui ne peut pas venir le soir ne commence pas à 8h, ou a peut-être que pause déjeuner un peu conséquente, bref, il y a forcément un autre moyen pour un parent d'élève de nous voir avant 18h. D'ailleurs, au pire, un élève a généralement deux parents, donc au lieu de voir papa, on voit maman, ou le contraire.

Après, on peut jouer au bon samaritain et dire qu'il faut faire un effort si le parent est trop fatigué le matin aprce qu'il a travaillé tard, ou que les parents ne s'entendent plus assez pour accepter que ce soit l'autre parent qui voie le prof. Ou que ça va faire une très très grosse journée au parent (et pas à nous, peut-être ?), ou qu'il faut faire un effort pour s'adapter envers le parents "éloignés de l'école", ou... bref.

Quand mon bureau de poste est fermé, il est fermé. Quand mon médecin a une journée off, il a sa journée off. Un travailleur d'astreinte ou de garde est payé pour son astreinte ou sa garde. Et moi, je n'ai pas envie d'aller enquiquiner nounou, qui organise comme tout un chacun sa vie en fonction de ses horaires de garde, juste parce que les parents de Thinéo veulent me voir.
Philomène87
Philomène87
Esprit éclairé

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Philomène87 Mar 19 Nov 2019 - 13:47
@Robin54 aurait tout aussi bien pu dire "après 17h, ça ne m'arrange pas", mais il a eu l'honnêteté de dire qu'il n'avait "pas envie". Donc, admettons qu'il ait dit "ça ne m'arrange pas" (peu importe qu'il en ait envie ou non, en fait, c'est pareil).

Oui, il a le droit de refuser. Evidemment si on lui cherche des poux, il trouvera un autre motif que le manque d'envie. Ce qu'on ne peut pas refuser, c'est de communiquer avec les parents. Il n'est pas obligatoire que ce soit en face à face.

En principe, c'est à celui qui demande le rendez-vous de se rendre disponible. Et il doit y avoir d'autres horaires que 17h. La pause méridienne, par exemple. Sinon, téléphone.

Rien n'empêche d'être arrangeant si le parent est de bonne foi. Pour cette raison, je demande toujours le motif du rendez-vous avant de le poser. Si c'est pour contester une note ou une retenue, le rendez-vous se fait par mail. Je ne vais pas chambouler mon organisation pour faire punching ball le temps d'une demi heure, ou pour recevoir des parents dépourvus d'éducation qui arrivent en mode bouledogue en beuglant "c'est quoi votre règlement intérieur de m.** ?" (sic)

Quant à payer plus de nounou pour recevoir un parent : 10 fois non. Quelles que soient les circonstances. C'est mon point de vue personnel. Je sais que tout le monde n'est pas d'accord. Mais non. Sauf peut-être quand nos salaires seront à un niveau acceptable.
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Elaïna Mar 19 Nov 2019 - 13:55
Non mais c'est évident qu'on ne va pas payer une nounou pour un RDV !
Pas plus tard que ce matin, une mère m'a contactée pour me demander un RDV, ce qui l'arrangerait c'est un mardi à 17h45 à la fin des cours. Je lui ai répondu posément que le mardi je finissais à 11h35 et qu'ensuite l'après-midi j'avais mes enfants. Elle a très bien compris et finalement on va se parler au téléphone, au bout du compte ça l'arrange elle-même (elle n'aura pas à venir au lycée) et moi aussi.
Je pense que ce qui a fait réagir les collègues "moralisateurs" c'est plus le côté "han j'ai pas envie et on peut pas m'obliger", genre réaction typique un peu gamine, au lieu de réagir en adulte et penser à discuter avec le parent. Dans l'écrasante majorité des cas, le parent comprendra très bien si on lui dit "ah ben je vous propose plutôt ça, plutôt ci".

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Une passante
Une passante
Expert

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Une passante Mar 19 Nov 2019 - 14:24
@pseudo-intello a écrit:
@Une passante a écrit:Lene, c'est quand même surprenant, tu revendiques proposer des rv à 7h45 le matin parce que toi tu es là, mais en fait, tu te contrefiches des contraintes que cela impose aux autres parents (quand à la mère qui ne veut pas se lever si tôt pour te rencontrer, peut-être qu'elle a fini tard le soir son travail, et qu'en effet, une heure de plus le matin de récupération est indispensable, peut-être qu'elle a des problèmes de santé qui nécessitent qu'elle puisse dormir, tu n'en sais rien, si ? Mais tu te moques d'elle en opposant sa prétendue motivation à ta proposition d'horaire peut-être impossible pour elle).
Ce que je constate surtout sur ce fil, c'est que certains enseignants ne voient que leur propre situation !
Oui, certains parents abusent, et dans ce cas, je ne vois aucun problème à refuser de les rencontrer, mais dans beaucoup de cas (la majorité en ce qui me concerne), je rencontre des parents qui font déjà beaucoup de route pour venir, qui s'arrangent du mieux possible pour suivre la scolarité de leur enfant (parfois posent même des RTT dans le cas d'élèves internes), alors je ne me vois pas leur dire "ah non, je ne veux pas rester après 17 heures alors on fera un rv téléphonique".

Oui, notre profession a beaucoup d'inconvénients (comme l'amplitude horaire, mais on ne finit pas non plus à 20 heures tous les jours de l'année) mais là, je ne vois que de la mauvaise foi : j'ai pas envie, les parents m'ennuient à vouloir me rencontrer (ô scandale, ils veulent rencontrer le PP de leur enfant, damned, qu'on les pende haut et court !).

En revanche, le motif du rv constitue en effet un autre problème, et rend peut-être le rv inutile (et encore, en tant que PP, nous sommes souvent l'interlocuteur privilégié des parents qui nous voient à la pré-rentrée, nous sommes le "référent" alors il leur semble peut-être évident que c'est avec le PP d'en discuter pour qu'il puisse les orienter et leur dire à qui s'adresser précisément).
Bref, autant parfois la charge de travail des enseignants est scandaleuse, autant dans le cas présent, sauf élément passé sous silence, je ne vois qu'un prof qui rechigne à faire son boulot (merde, enfin, recevoir les parents, c'est le boulot de tous les profs, tant qu'il n'y a pas d'abus, encore une fois !)

Toi autant que nous, tu vois ta situation personnelle : tu parles des parents que tu rencontres. On ne rencontre pas tous les mêmes.

La dernière fois que j'ai eu un RDV avec une maman d'élève (qui tenait à me voir aprce que fifille absente est incapable de demander les devoirs à ses camarades et s'est donc ramassée en contrôle de lecture), la maman nous a faits poireauter, le CDE adjoint et moi, 20 minutes, pour nous poser un lapin. Heureusement, c'était pile le jour où mon mari s'occuper des enfants, je n'ai donc pas eu à payer davantage de nounous pour cela...

Les parents de nos élèves travaillent 35h, en général, et ceux qui travaillent beaucopu plus (artisans, etc), ont en contrepartie bien souvent une certaine souplesse. Partant de là, celui qui ne peut pas venir le soir ne commence pas à 8h, ou a peut-être que pause déjeuner un peu conséquente, bref, il y a forcément un autre moyen pour un parent d'élève de nous voir avant 18h. D'ailleurs, au pire, un élève a généralement deux parents, donc au lieu de voir papa, on voit maman, ou le contraire.

Après, on peut jouer au bon samaritain et dire qu'il faut faire un effort si le parent est trop fatigué le matin aprce qu'il a travaillé tard, ou que les parents ne s'entendent plus assez pour accepter que ce soit l'autre parent qui voie le prof. Ou que ça va faire une très très grosse journée au parent (et pas à nous, peut-être ?), ou qu'il faut faire un effort pour s'adapter envers le parents "éloignés de l'école", ou... bref.

Quand mon bureau de poste est fermé, il est fermé. Quand mon médecin a une journée off, il a sa journée off. Un travailleur d'astreinte ou de garde est payé pour son astreinte ou sa garde. Et moi, je n'ai pas envie d'aller enquiquiner nounou, qui organise comme tout un chacun sa vie en fonction de ses horaires de garde, juste parce que les parents de Thinéo veulent me voir.

En l'absence d'autre précision, le message initial ne laissait pas entendre que la mère en question était problématique. Nous ne rencontrons pas tous les mêmes parents, c'est un fait.
J'ignore quelles sont les statistiques de parents consuméristes, il ne me semble pas que ce soit une majorité (mais je peux me tromper bien sûr) et mon message ne disait absolument pas que tous les parents méritaient qu'on fasse un effort (et encore, recevoir un parent à 17 heures n'est un effort que pour l'enseignant qui aura des contraintes familiales / géographiques ou autres - ce qui ne semblait pas être le cas ici...)
Bref, j'ai simplement tenté d'expliquer qu'en l'absence d'information concernant le parent (un enquiquineur ou non), spontanément, accepter de rencontrer un parent d'élève me semble légitime (pour les raisons que j'ai énumérées, par rapport à mon expérience professionnelle, oui), de même que tenter de trouver un arrangement qui convienne à tout le monde.
Mais le discours qui consiste dire "c'est comme cela et pas autrement" me dérange, à la fois en tant que professeur mais également en tant que parent. Ne même pas chercher à trouver une solution qui ne gêne personne me semble ahurissant.

PS : et quand mon médecin ne travaille pas, il m'oriente vers un confrère, quand le bureau de poste est fermé, on peut quand même déposer du courrier. Travailler à 17 heures n'est pas être de garde, quand même !!!
Philomène87
Philomène87
Esprit éclairé

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Philomène87 Mar 19 Nov 2019 - 14:35
@Robin54 n'est pas revenu expliquer. Ce qui est dommage c'est que les conversations se sont emballées à cause d'une maladresse de style "j'ai pas envie", alors que si ça se trouve c'est juste un tic de langue et que le "j'ai pas envie" signifiait "je suis fatigué en ce moment", "je suis pris dans les bouchons quand je repars après 17h30", etc.

@Elaïna a écrit:Non mais c'est évident qu'on ne va pas payer une nounou pour un RDV !

Je réagissais à certains propos qui disaient que c'était normal.

@Une passante a écrit:

PS : et quand mon médecin ne travaille pas, il m'oriente vers un confrère, quand le bureau de poste est fermé, on peut quand même déposer du courrier. Travailler à 17 heures n'est pas être de garde, quand même !!!

Pour le médecin : pas forcément, selon l'endroit où tu te trouves. Là où je suis j'ai le droit d'avoir un problème de santé urgent, un samedi sur trois (horaires d'ouverture : 9h-18h, trop tard pour le dernier créneau, et pas de consultations le mercredi). Plus aucun médecin ne prend les nouveaux patients.
Pour la poste : pas pour récupérer un recommandé, si c'est urgent (convocation à la police, contrôle fiscal, société de recouvrement... pour les cas extrêmes), tu l'as dans le baba.
Mais c'est un autre débat.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Marie Laetitia Mar 19 Nov 2019 - 15:16
Hum... L'ISOE est bien faite pour le suivi des élèves, non? Donc notamment pour ce genre de rdv? Sinon, s'il s'agit de parler de problème avec l'aesh, la présence du CDE est requise​, il me semble. On ne parle pas d'un rdv banal là.

_________________
 Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Celadon Mar 19 Nov 2019 - 15:34
Juste à titre de curiosité : l'isoe couvre-t-elle les frais de garde occasionnés par les réunions tardives et les réceptions de parents ?
Philomène87
Philomène87
Esprit éclairé

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Philomène87 Mar 19 Nov 2019 - 15:55
@Celadon a écrit:Juste à titre de curiosité : l'isoe couvre-t-elle les frais de garde occasionnés par les réunions tardives et les réceptions de parents ?

Je ne pense pas, sinon les professeurs sans enfant ne la toucheraient pas.

De toute façon, on doit bien payer notre ordi perso, nos feuilles, nos classeurs, nos stylos... Pourquoi pas les frais de garde pour les rendez-vous, nous ne sommes plus à ça près désormais.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Celadon Mar 19 Nov 2019 - 15:56
Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 4161987430 :choc:
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Refuser de recevoir un parent d'élève. - Page 3 Empty Re: Refuser de recevoir un parent d'élève.

par Elaïna Mar 19 Nov 2019 - 16:10
Non mais il faut arrêter le délire là.
Personne n'a dit qu'il fallait payer une nounou pour aller aux RDV parents.
Par contre trouver des solutions au lieu de dire "j'ai pas envie" ça doit être possible quand on est adulte.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum