Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lalilala
Empereur

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par lalilala Lun 27 Jan 2014 - 18:57
Oui c'est ça
avatar
InviteeF
Grand Maître

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par InviteeF Lun 27 Jan 2014 - 19:03
@Al a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Voli vola a écrit:J'ai écrit "parfois on en a gros sur la patate"
Et pas
"Nous avons le monopole d'en avoir gros sur la patate"

Tout le monde a ce droit. Nous aussi. Voilà le sens de mon discours. C'est tout.
C'est exactement comme ça que je l'ai pris. Et ça ne change rien au reste de mon propos.
Heu, si. Si tout le monde a ce droit, tu ne peux pas dire à Atargatis que témoigner d'une angoisse personnelle et sincère est "indécent". Franchement j'ai halluciné en lisant ça. Je veux bien croire que tu as réagi par rapport à ta situation personnelle très délicate mais y en a marre de nous brandir notre carrière, notre salaire, notre poste comme des graals (et donc :"te plains pas, c'est indécent en comparaison des autres") : tu m'expliques en quoi le TZR qui alterne entre plante verte au CDI et enseignement d'une matière autre que la sienne, inspecté peu régulièrement (et sur quoi le serait-il ?), tout en touchant un salaire déconnecté de toute inflation et qui bientôt sera le même pour faire plus = sera baissé a "un poste, une carrière, un salaire complet[s]" ?  :shock: araignée 

Laisse tomber, on perd notre temps.
Nous sommes des nantis de profs ! Tu comprends, le PE avec niveau Bac+5 qui a entre 2 et 10 ans de carrière derrière lui et dont le conjoint ne travaille pas vit à 237€ au-dessus du seuil de pauvreté français (chiffres de l'INSEE de 2011) (ça correspond aux frais de déplacement de combien d'entre nous ?  Laughing ) Du coup, pas le droit de dire qu'il a un boulot avec des bons ET des mauvais côtés. Même sur un forum censé être réservé aux privilégiés de son genre. C'est vrai, quoi, s'il veut pouvoir décemment être fatigué / triste / en difficulté de temps en temps, il lui faut quitter la fonction publique.

 Descartes 
avatar
InviteeF
Grand Maître

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par InviteeF Lun 27 Jan 2014 - 19:04
Les PE = la gauche caviar dans toute sa splendeur !
Bouuuh...
Le grincheux
Le grincheux
Sage

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Le grincheux Lun 27 Jan 2014 - 19:07
Voli vola a écrit:
@Al a écrit:
@Le grincheux a écrit:
C'est exactement comme ça que je l'ai pris. Et ça ne change rien au reste de mon propos.
Heu, si. Si tout le monde a ce droit, tu ne peux pas dire à Atargatis que témoigner d'une angoisse personnelle et sincère est "indécent". Franchement j'ai halluciné en lisant ça. Je veux bien croire que tu as réagi par rapport à ta situation personnelle très délicate mais y en a marre de nous brandir notre carrière, notre salaire, notre poste comme des graals (et donc :"te plains pas, c'est indécent en comparaison des autres") : tu m'expliques en quoi le TZR qui alterne entre plante verte au CDI et enseignement d'une matière autre que la sienne, inspecté peu régulièrement (et sur quoi le serait-il ?), tout en touchant un salaire déconnecté de toute inflation et qui bientôt sera le même pour faire plus = sera baissé a "un poste, une carrière, un salaire complet[s]" ?  :shock: araignée 

Laisse tomber, on perd notre temps.
Nous sommes des nantis de profs ! Tu comprends, le PE avec niveau Bac+5 qui a entre 2 et 10 ans de carrière derrière lui et dont le conjoint ne travaille pas vit à 237€ au-dessus du seuil de pauvreté français (chiffres de l'INSEE de 2011) (ça correspond aux frais de déplacement de combien d'entre nous ?  Laughing ) Du coup, pas le droit de dire qu'il a un boulot avec des bons ET des mauvais côtés. Même sur un forum censé être réservé aux privilégiés de son genre. C'est vrai, quoi, s'il veut pouvoir décemment être fatigué / triste / en difficulté de temps en temps, il lui faut quitter la fonction publique.

 Descartes 
J'adore ta façon de déformer mes propos. J'en prends donc acte et te laisse continuer toute seule.

J'édite pour préciser ma pensée. Je n'ai jamais dit que le fonctionnaire de l'éducation nationale était un nanti. Je te mets d'ailleurs au défi de trouver un seul message dans lequel j'aurais pu écrire cela. En revanche, ton attitude est juste ce qu'attendent les opposants à la fonction publique, opposant que je n'ai jamais été. Parce que c'est avec ce genre d'attitude et de raisonnement que le gouvernement (ou le prochain) va s'attaquer au statut des fonctionnaires.


Dernière édition par Le grincheux le Mar 28 Jan 2014 - 12:35, édité 3 fois

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Marie Laetitia Lun 27 Jan 2014 - 19:10
Voli vola a écrit:
@Al a écrit:
@Le grincheux a écrit:
C'est exactement comme ça que je l'ai pris. Et ça ne change rien au reste de mon propos.
Heu, si. Si tout le monde a ce droit, tu ne peux pas dire à Atargatis que témoigner d'une angoisse personnelle et sincère est "indécent". Franchement j'ai halluciné en lisant ça. Je veux bien croire que tu as réagi par rapport à ta situation personnelle très délicate mais y en a marre de nous brandir notre carrière, notre salaire, notre poste comme des graals (et donc :"te plains pas, c'est indécent en comparaison des autres") : tu m'expliques en quoi le TZR qui alterne entre plante verte au CDI et enseignement d'une matière autre que la sienne, inspecté peu régulièrement (et sur quoi le serait-il ?), tout en touchant un salaire déconnecté de toute inflation et qui bientôt sera le même pour faire plus = sera baissé a "un poste, une carrière, un salaire complet[s]" ?  :shock: araignée 

Laisse tomber, on perd notre temps.
Nous sommes des nantis de profs ! Tu comprends, le PE avec niveau Bac+5 qui a entre 2 et 10 ans de carrière derrière lui et dont le conjoint ne travaille pas vit à 237€ au-dessus du seuil de pauvreté français (chiffres de l'INSEE de 2011) (ça correspond aux frais de déplacement de combien d'entre nous ?  Laughing ) Du coup, pas le droit de dire qu'il a un boulot avec des bons ET des mauvais côtés. Même sur un forum censé être réservé aux privilégiés de son genre. C'est vrai, quoi, s'il veut pouvoir décemment être fatigué / triste / en difficulté de temps en temps, il lui faut quitter la fonction publique.

 Descartes 

Tu sais bien que tu exagères les propos prononcés, Voli. Avoir l'angoisse de ne pas savoir l'on va travailler, ce n'est pas la même chose que l'angoisse de savoir si on va trouver du travail. J'ai beaucoup plus angoissé quand j'attendais chaque année un poste d'ATER (modulo le fait que je savais de toute façon que j'avais au pire un poste de TZR dans le secondaire) que lorsque j'ai attendu ma mutation en revenant dans le secondaire. Et ce n'était rien par rapport à l'angoisse connue quand on s'est retrouvé totalement sans ressource (et bien avant d'avoir passé les concours) quand on était étudiant par exemple. Dire cela ne revient pas dire que la situation pénible des TZR ou des jeunes néo-tits qui attendent leur mutation, c'est peanuts. Il y a une nuance, quand même.

_________________
 Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
InviteeF
Grand Maître

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par InviteeF Lun 27 Jan 2014 - 19:15
Disons que tes propos sont au niveau 7 et je les exagère au niveau 10.
Mais je suis sincèrement choquée.

Je peux comprendre que tu trouves ça désagréable de ma part ceci dit. Ce n'est pas le but, d'ailleurs, pas d'animosité de ma part, c'est juste qu'après t'avoir exposé tout à l'heure des arguments rationnels auxquels tu as fait la sourde oreille, j'ai abandonné. Et en voyant que d'autres essaient à nouveau en vain, je les enjoins à faire de même : tu ne veux pas entendre que le tout blanc tout noir n'existe pas et que chacun a le droit de ne pas sauter de joie quand il est en difficulté à cause de certains aspects de sa profession. C'est en effet ton droit le plus strict. Et c'est le mien de trouver ton point de vue hautement caricatural et erroné et de l'exprimer.
If_Then_Else
If_Then_Else
Niveau 9

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par If_Then_Else Lun 27 Jan 2014 - 19:16
Le Grincheux a (parfois) totalement raison: lorsqu'on se présente à un concours de la Fonction publique, aussi difficile soit-il, on est supposé avoir étudié les conséquences pour sa vie personnelle (salaire, poste, etc...) car il y a évidemment les avantages et les inconvénients.

On comprend beaucoup mieux les avantages du public lorsqu'on a travaillé dans le privé. Je pense qu'il serait utile -pédagogiquement et sociologiquement- que les enseignants connaissent le monde de l'entreprise car beaucoup n'ont jamais quitté les bancs de l'école comme on dit.

Le quinté+ n'est pas raisonnable: 1) être jeune et en bonne santé (mutuelle), 2)un conjoint merveilleux (famille), 3)un poste pépère (pas de stress), 4)un salaire décent, 5)un "grand chez soi" pas cher

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Marcel Khrouchtchev Lun 27 Jan 2014 - 19:19
@If_Then_Else a écrit:Le Grincheux a (parfois) totalement raison: lorsqu'on se présente à un concours de la Fonction publique, aussi difficile soit-il, on est supposé avoir étudié les conséquences pour sa vie personnelle (salaire, poste, etc...) car il y a évidemment les avantages et les inconvénients.

On comprend beaucoup mieux les avantages du public lorsqu'on a travaillé dans le privé. Je pense qu'il serait utile -pédagogiquement et sociologiquement- que les enseignants connaissent le monde de l'entreprise car beaucoup n'ont jamais quitté les bancs de l'école comme on dit.

Le quinté+ n'est pas raisonnable: 1) être jeune et en bonne santé (mutuelle), 2)un conjoint merveilleux (famille), 3)un poste pépère (pas de stress), 4)un salaire décent, 5)un "grand chez soi" pas cher

Je suis assez d'accord avec toi sur le "Quinté+". Sur les profs dans l'entreprise, peut-être que la masterisation va forcer davantage de jeunes futurs profs à avoir des jobs étudiants. Mais connaît-on pour autant mieux le monde de l'entreprise? J'ai été deux ans ouvrier à la chaîne et trois ans caissier dans une grande entreprise, je ne connais pourtant rien de l'économie "du privé".
If_Then_Else
If_Then_Else
Niveau 9

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par If_Then_Else Lun 27 Jan 2014 - 19:27
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@If_Then_Else a écrit:Le Grincheux a (parfois) totalement raison: lorsqu'on se présente à un concours de la Fonction publique, aussi difficile soit-il, on est supposé avoir étudié les conséquences pour sa vie personnelle (salaire, poste, etc...) car il y a évidemment les avantages et les inconvénients.

On comprend beaucoup mieux les avantages du public lorsqu'on a travaillé dans le privé. Je pense qu'il serait utile -pédagogiquement et sociologiquement- que les enseignants connaissent le monde de l'entreprise car beaucoup n'ont jamais quitté les bancs de l'école comme on dit.

Le quinté+ n'est pas raisonnable: 1) être jeune et en bonne santé (mutuelle), 2)un conjoint merveilleux (famille), 3)un poste pépère (pas de stress), 4)un salaire décent, 5)un "grand chez soi" pas cher

Je suis assez d'accord avec toi sur le "Quinté+". Sur les profs dans l'entreprise, peut-être que la masterisation va forcer davantage de jeunes futurs profs à avoir des jobs étudiants. Mais connaît-on pour autant mieux le monde de l'entreprise? J'ai été deux ans ouvrier à la chaîne et trois ans caissier dans une grande entreprise, je ne connais pourtant rien de l'économie "du privé".

Tu comprends donc d'autant mieux l'intérêt d'être prof pensionné à vie et relativement libre du point de vue professionnel.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
Cincinnata
Cincinnata
Habitué du forum

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Cincinnata Lun 27 Jan 2014 - 19:27
Mais connaître les conséquences de son métier pour sa vie personnelle ne devrait pas interdire de relever les injustices et les dysfonctionnements qui subsistent encore, sous prétexte qu'il y a toujours pire que soi !?

Sinon, avec ce genre d'argument, un maçon qui gagne peu n'a pas le droit de se plaindre car en devenant maçon il savait dans quel métier il s'engageait...une prostituée ne devrait pas se plaindre car en choisissant ce travail elle savait qu'elle allait être traitée de la sorte etc.

Par contre au sujet du manque d'expérience en dehors des bancs scolaires je suis d'accord (même s'il ne concerne certainement pas uniquement les profs).

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
avatar
InviteeF
Grand Maître

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par InviteeF Lun 27 Jan 2014 - 19:27
@Marie Laetitia a écrit:
Voli vola a écrit:
Laisse tomber, on perd notre temps.
Nous sommes des nantis de profs ! Tu comprends, le PE avec niveau Bac+5 qui a entre 2 et 10 ans de carrière derrière lui et dont le conjoint ne travaille pas vit à 237€ au-dessus du seuil de pauvreté français (chiffres de l'INSEE de 2011) (ça correspond aux frais de déplacement de combien d'entre nous ?  Laughing ) Du coup, pas le droit de dire qu'il a un boulot avec des bons ET des mauvais côtés. Même sur un forum censé être réservé aux privilégiés de son genre. C'est vrai, quoi, s'il veut pouvoir décemment être fatigué / triste / en difficulté de temps en temps, il lui faut quitter la fonction publique.
 Descartes 

Tu sais bien que tu exagères les propos prononcés, Voli. Avoir l'angoisse de ne pas savoir l'on va travailler, ce n'est pas la même chose que l'angoisse de savoir si on va trouver du travail. J'ai beaucoup plus angoissé quand j'attendais chaque année un poste d'ATER (modulo le fait que je savais de toute façon que j'avais au pire un poste de TZR dans le secondaire) que lorsque j'ai attendu ma mutation en revenant dans le secondaire. Et ce n'était rien par rapport à l'angoisse connue quand on s'est retrouvé totalement sans ressource (et bien avant d'avoir passé les concours) quand on était étudiant par exemple. Dire cela ne revient pas dire que la situation pénible des TZR ou des jeunes néo-tits qui attendent leur mutation, c'est peanuts. Il y a une nuance, quand même.

Tu as raison, nuançons tous nos propos car la nuance est primordiale.

En substance, Le grincheux écrit, je cite :
Dire que les mutations sont anxiogènes à qui n'est pas ou n'est plus fonctionnaire est, dans la situation actuelle, assez indécent.

Anxiogène :
"Se dit d'une situation ou d'un objet susceptible de mobiliser de l'angoisse (ou de l'anxiété) chez un sujet."
Angoisse : "inquiétude pénible, tension nerveuse, causée par l'incertitude, l'attente ; angoisse : Son regard trahissait son anxiété.
Trouble émotionnel se traduisant par un sentiment indéfinissable d'insécurité."

Prenons l'exemple des NOMBREUX collègues de Neoprofs qui ont valsé très loin, galéré pour trouver un logement, pas eu les moyens de rentrer chez eux une fois par mois... Su le vendredi qu'ils attaquaient le lundi à l'autre bout de la zone de remplacement (je passe sur les nombreuses histoires précises auxquelles je pense, ceux qui n'ont pas le permis, ceux qui ne peuvent pas vivre avec leurs conjoints bien que dans la même académie...)

Est-ce si "indécent" ? (note : "Qui choque par son caractère inopportun, ostentatoire, déplacé" )

Atargatis n'a pas écrit que c'était affreux, atroce, pire que tout, à s'en ouvrir les veines, ni que cela faisait d'enseignant le métier le plus dur au monde, que je sache.
Le jugement me paraît donc fortement exagéré. Euphémisme.

Selon moi, quand Tapie se plaint de n'avoir que X millions pour vivre, oui, c'est de l'indécence.
Quand Hollande a un bureau à 3 millions d'euros de déco/mobilier alors que beaucoup de ses concitoyens peinent à faire leurs courses alimentaires quand vient la 3e semaine du mois, oui, selon moi, c'est de l'indécence.
Quand un gros patron part avec un parachute doré conséquent après la fermeture d'une entreprise rentable et que des centaines de gens se retrouvent au chômage, idem.
Quand un collègue dit, avec des mots posés, que les mutations sont plus anxiogènes qu'il ne le pensait avant de l'expérimenter (car c'est là le propos, pas "c'est très anxiogène", pas "c'est plus anxiogène que tout", pas "c'est aussi anxiogène que ne pas savoir si on trouvera du boulot" mais, je cite,
Je ne savais pas que les mutations seraient aussi anxiogènes
, et en nuançant IMMEDIATEMENT
(et encore, j'ai eu beaucoup de chance ces deux dernières années).
, je ne trouve pas ça "indécent".

Alors oui, je caricature pour inciter à ne pas essayer de convaincre Le grincheux qu'il a une vision erronée.
Mais qui a des propos exagérés, au final ?


Dernière édition par Voli vola le Lun 27 Jan 2014 - 19:32, édité 1 fois
Atargatis
Atargatis
Niveau 7

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Atargatis Lun 27 Jan 2014 - 19:30
Le Grincheux (qui porte admirablement bien son pseudo  yesyes  ): effectivement, je pensais à échelle de prof dans une "discussion de prof". Néanmoins, si j'ai personnellement toujours (ou presque) eu de la chance, je pensais à mes amies qui se retrouvent propulsées à 500 km de chez elles, seules et sans attache sur place. On ne peut pas nier le caractère anxiogène de cette situation.

Je ne voulais surtout pas te blesser, d'autant que j'ignorais ta situation. Nous sommes sur un forum de prof et il ne me semblait pas devoir prendre les mêmes pincettes que dans d'autres discussions où, effectivement, je ne me plains jamais de ma condition surtout lorsque je suis face à quelqu'un qui ne parvient même pas à se payer en étant dans le libéral par exemple... Je te prie juste de ne pas faire de ma réflexion, sortie de son contexte, l'étendard de ton ras le bol bien compréhensible.

Spoiler:
J'espère que ta situation s'arrangera au plus vite... Sincèrement ! Et je te prie d'accepter mes excuses si je t'ai offensé ou blessé
If_Then_Else
If_Then_Else
Niveau 9

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par If_Then_Else Lun 27 Jan 2014 - 19:31
@Cincinnata a écrit:   Mais connaître les conséquences de son métier pour sa vie personnelle ne devrait pas interdire de relever les injustices et les dysfonctionnements qui subsistent encore, sous prétexte qu'il y a toujours pire que soi !?

Sinon, avec ce genre d'argument, un maçon qui gagne peu n'a pas le droit de se plaindre car en devenant maçon il savait dans quel métier il s'engageait...une prostituée ne devrait pas se plaindre car en choisissant ce travail elle savait qu'elle allait être traitée de la sorte etc.

Par contre au sujet du manque d'expérience en dehors des bancs scolaires je suis d'accord (même s'il ne concerne certainement pas uniquement les profs).

Avec l'âge, on a "le cœur à gauche et la tête à droite": on combat les injustices qui nous concernent directement (salaire, poste, mutation) en oubliant les autres (chômage des jeunes et des seniors, dette publique)... Les "y a qu'à" et "faut qu'on" finissent par fatiguer...

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
Le grincheux
Le grincheux
Sage

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Le grincheux Lun 27 Jan 2014 - 19:31
Voli vola a écrit:Disons que tes propos sont au niveau 7 et je les exagère au niveau 10.
Mais je suis sincèrement choquée.

Je peux comprendre que tu trouves ça désagréable de ma part ceci dit. Ce n'est pas le but, d'ailleurs, pas d'animosité de ma part, c'est juste qu'après t'avoir exposé tout à l'heure des arguments rationnels auxquels tu as fait la sourde oreille, j'ai abandonné. Et en voyant que d'autres essaient à nouveau en vain, je les enjoins à faire de même : tu ne veux pas entendre que le tout blanc tout noir n'existe pas et que chacun a le droit de ne pas sauter de joie quand il est en difficulté à cause de certains aspects de sa profession. C'est en effet ton droit le plus strict. Et c'est le mien de trouver ton point de vue hautement caricatural et erroné et de l'exprimer.
Sans commentaire.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
Le grincheux
Le grincheux
Sage

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Le grincheux Lun 27 Jan 2014 - 19:33
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@If_Then_Else a écrit:Le Grincheux a (parfois) totalement raison: lorsqu'on se présente à un concours de la Fonction publique, aussi difficile soit-il, on est supposé avoir étudié les conséquences pour sa vie personnelle (salaire, poste, etc...) car il y a évidemment les avantages et les inconvénients.

On comprend beaucoup mieux les avantages du public lorsqu'on a travaillé dans le privé. Je pense qu'il serait utile -pédagogiquement et sociologiquement- que les enseignants connaissent le monde de l'entreprise car beaucoup n'ont jamais quitté les bancs de l'école comme on dit.

Le quinté+ n'est pas raisonnable: 1) être jeune et en bonne santé (mutuelle), 2)un conjoint merveilleux (famille), 3)un poste pépère (pas de stress), 4)un salaire décent, 5)un "grand chez soi" pas cher

Je suis assez d'accord avec toi sur le "Quinté+". Sur les profs dans l'entreprise, peut-être que la masterisation va forcer davantage de jeunes futurs profs à avoir des jobs étudiants. Mais connaît-on pour autant mieux le monde de l'entreprise? J'ai été deux ans ouvrier à la chaîne et trois ans caissier dans une grande entreprise, je ne connais pourtant rien de l'économie "du privé".
Mais tu as au moins le courage de le reconnaître.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Marie Laetitia Lun 27 Jan 2014 - 19:42
Voli vola a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Voli vola a écrit:
Laisse tomber, on perd notre temps.
Nous sommes des nantis de profs ! Tu comprends, le PE avec niveau Bac+5 qui a entre 2 et 10 ans de carrière derrière lui et dont le conjoint ne travaille pas vit à 237€ au-dessus du seuil de pauvreté français (chiffres de l'INSEE de 2011) (ça correspond aux frais de déplacement de combien d'entre nous ?  Laughing ) Du coup, pas le droit de dire qu'il a un boulot avec des bons ET des mauvais côtés. Même sur un forum censé être réservé aux privilégiés de son genre. C'est vrai, quoi, s'il veut pouvoir décemment être fatigué / triste / en difficulté de temps en temps, il lui faut quitter la fonction publique.
 Descartes 

Tu sais bien que tu exagères les propos prononcés, Voli. Avoir l'angoisse de ne pas savoir l'on va travailler, ce n'est pas la même chose que l'angoisse de savoir si on va trouver du travail. J'ai beaucoup plus angoissé quand j'attendais chaque année un poste d'ATER (modulo le fait que je savais de toute façon que j'avais au pire un poste de TZR dans le secondaire) que lorsque j'ai attendu ma mutation en revenant dans le secondaire. Et ce n'était rien par rapport à l'angoisse connue quand on s'est retrouvé totalement sans ressource (et bien avant d'avoir passé les concours) quand on était étudiant par exemple. Dire cela ne revient pas dire que la situation pénible des TZR ou des jeunes néo-tits qui attendent leur mutation, c'est peanuts. Il y a une nuance, quand même.

Tu as raison, nuançons tous nos propos car la nuance est primordiale.

En substance, Le grincheux écrit, je cite :
Dire que les mutations sont anxiogènes à qui n'est pas ou n'est plus fonctionnaire est, dans la situation actuelle, assez indécent.

Anxiogène :
"Se dit d'une situation ou d'un objet susceptible de mobiliser de l'angoisse (ou de l'anxiété) chez un sujet."
Angoisse : "inquiétude pénible, tension nerveuse, causée par l'incertitude, l'attente ; angoisse : Son regard trahissait son anxiété.
Trouble émotionnel se traduisant par un sentiment indéfinissable d'insécurité."

Prenons l'exemple des NOMBREUX collègues de Neoprofs qui ont valsé très loin, galéré pour trouver un logement, pas eu les moyens de rentrer chez eux une fois par mois... Su le vendredi qu'ils attaquaient le lundi à l'autre bout de la zone de remplacement (je passe sur les nombreuses histoires précises auxquelles je pense, ceux qui n'ont pas le permis, ceux qui ne peuvent pas vivre avec leurs conjoints bien que dans la même académie...)

Est-ce si "indécent" ? (note : "Qui choque par son caractère inopportun, ostentatoire, déplacé" )

Atargatis n'a pas écrit que c'était affreux, atroce, pire que tout, à s'en ouvrir les veines, ni que cela faisait d'enseignant le métier le plus dur au monde, que je sache.
Le jugement me paraît donc fortement exagéré. Euphémisme.

Selon moi, quand Tapie se plaint de n'avoir que X millions pour vivre, oui, c'est de l'indécence.
Quand Hollande a un bureau à 3 millions d'euros de déco/mobilier alors que beaucoup de ses concitoyens peinent à faire leurs courses alimentaires quand vient la 3e semaine du mois, oui, selon moi, c'est de l'indécence.
Quand un gros patron part avec un parachute doré conséquent après la fermeture d'une entreprise rentable et que des centaines de gens se retrouvent au chômage, idem.
Quand un collègue dit, avec des mots posés, que les mutations sont plus anxiogènes qu'il ne le pensait avant de l'expérimenter (car c'est là le propos, pas "c'est très anxiogène", pas "c'est plus anxiogène que tout", pas "c'est aussi anxiogène que ne pas savoir si on trouvera du boulot" mais, je cite,
Je ne savais pas que les mutations seraient aussi anxiogènes
, et en nuançant IMMEDIATEMENT
(et encore, j'ai eu beaucoup de chance ces deux dernières années).
, je ne trouve pas ça "indécent".

Alors oui, je caricature pour inciter à ne pas essayer de convaincre Le grincheux qu'il a une vision erronée.
Mais qui a des propos exagérés, au final ?

Je n'ai pas l'énergie ce soir pour une telle discussion. La journée a été assez longue comme cela. D'autant que j'ai un peu de peine à voir dans tout cela où tu tiens compte de ce que j'ai dit.

La réponse d'Atargatis est plus compréhensible (pour moi ce soir) et plus raisonnable.


Dernière édition par Marie Laetitia le Lun 27 Jan 2014 - 19:43, édité 1 fois

_________________
 Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
If_Then_Else
If_Then_Else
Niveau 9

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par If_Then_Else Lun 27 Jan 2014 - 19:42
Pour calmer les esprits:

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Chomag10

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
InviteeF
Grand Maître

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par InviteeF Lun 27 Jan 2014 - 19:43
En revanche, ton attitude est juste ce qu'attendent les opposants à la fonction publique, opposant que je n'ai jamais été. Parce que c'est avec ce genre d'attitude et de raisonnement que le gouvernement (ou le prochain) va s'attaquer au statut des fonctionnaires.
https://www.neoprofs.org/t70955p460-je-ne-m-en-sors-pas-avec-mon-salaire-de-debutante#2364926

Voli vola a écrit:Et pour ce qui est de casser le statut du prof fonctionnaire, selon moi, le plus dangereux, c'est de minimiser les inconvénients de la profession en ne mentionnant que les avantages qui, du coup, aux yeux du premier quidam venu, semblent pouvoir être "légitimement" revus à la baisse.

Sans les avantages du statut de fonctionnaire, la fameuse "sécurité" de l'emploi, combien d'entre nous ne seraient pas profs car trop d'inconvénients et trop peu d'intérêts?
C'est, entre autres, mais pas que, parce que ce boulot a sa légende noire bien tangible et pas légendaire du tout que les avantages ne me choquent en rien.

Dire que ce boulot a des inconvénients ne veut pas dire que tous les autres boulots n'en ont pas, ou moins. (C'est du même niveau que dire que l'allaitement c'est bien - remplacer par thermomix, couches lavables... - c'est dire que tout le reste est mal... c'est à se taper la tête contre les murs...)
Cela veut simplement dire que ce boulot a des inconvénients. Point!
avatar
the educator
Fidèle du forum

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par the educator Lun 27 Jan 2014 - 19:45
le vrai soucis, c'est pas de gagner peu, c'est surtout d’éclater 1700€ en fonctionnement mensuel. C'est à ça qu'il faut chercher des alternatives, dans les modes de vie, de consommation, dans le fait de prendre la main sur pleins de trucs (genre apprendre la mécanique, j'y travaille en ce moment). Le modèle voitures+pavillon+enfants habillés chez catimini, sur un seul salaire, c'est mort.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Marie Laetitia Lun 27 Jan 2014 - 19:47
@the educator a écrit:le vrai souci, c'est pas de gagner peu, c'est surtout d’éclater 1700€ en fonctionnement mensuel. C'est à ça qu'il faut chercher des alternatives, dans les modes de vie, de consommation, dans le fait de prendre la main sur pleins de trucs (genre apprendre la mécanique, j'y travaille en ce moment). Le modèle voitures+pavillon+enfants habillés chez catimini, sur un seul salaire, c'est mort.

Je pense aussi qu'il y a peut-être moyen de réduire, sans être plus malheureux.

_________________
 Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
InviteeF
Grand Maître

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par InviteeF Lun 27 Jan 2014 - 19:48
@Marie Laetitia a écrit:
Je n'ai pas l'énergie ce soir pour une telle discussion. La journée a été assez longue comme cela. D'autant que j'ai un peu de peine à voir dans tout cela où tu tiens compte de ce que j'ai dit.

Tu as bien raison de te reposer ( fleurs) et en effet, je n'ai rebondi que sur la question de l'exagération et de la nuance.

Avoir l'angoisse de ne pas savoir où l'on va travailler, ce n'est pas la même chose que l'angoisse de savoir si on va trouver du travail.
Je n'ai pas dit le contraire. Ni Atargatis. Ni personne. Et je suis bien d'accord avec toi sur ce point.

Je suis scandalisée par ce que j'ai développé (le fait de taxer le ressenti anxiogène d'indécent).

Après, bien sûr qu'il y a plus anxiogène dans la vie, et c'est regrettable. Mais cela n'enlève en rien le caractère anxiogène réel (et en rien indécent) des mutations pour beaucoup de profs.

Voilà mon seul et unique discours.
Osmie
Osmie
Sage

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Osmie Lun 27 Jan 2014 - 19:52
@If_Then_Else a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@If_Then_Else a écrit:Le Grincheux a (parfois) totalement raison: lorsqu'on se présente à un concours de la Fonction publique, aussi difficile soit-il, on est supposé avoir étudié les conséquences pour sa vie personnelle (salaire, poste, etc...) car il y a évidemment les avantages et les inconvénients.

On comprend beaucoup mieux les avantages du public lorsqu'on a travaillé dans le privé. Je pense qu'il serait utile -pédagogiquement et sociologiquement- que les enseignants connaissent le monde de l'entreprise car beaucoup n'ont jamais quitté les bancs de l'école comme on dit.

Le quinté+ n'est pas raisonnable: 1) être jeune et en bonne santé (mutuelle), 2)un conjoint merveilleux (famille), 3)un poste pépère (pas de stress), 4)un salaire décent, 5)un "grand chez soi" pas cher

Je suis assez d'accord avec toi sur le "Quinté+". Sur les profs dans l'entreprise, peut-être que la masterisation va forcer davantage de jeunes futurs profs à avoir des jobs étudiants. Mais connaît-on pour autant mieux le monde de l'entreprise? J'ai été deux ans ouvrier à la chaîne et trois ans caissier dans une grande entreprise, je ne connais pourtant rien de l'économie "du privé".

Tu comprends donc d'autant mieux l'intérêt d'être prof pensionné à vie et relativement libre du point de vue professionnel.

Pensionné à vie...on dirait que tu parles d'un rentier.
Cincinnata
Cincinnata
Habitué du forum

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Cincinnata Lun 27 Jan 2014 - 19:53
@If_Then_Else a écrit:
@Cincinnata a écrit:   Mais connaître les conséquences de son métier pour sa vie personnelle ne devrait pas interdire de relever les injustices et les dysfonctionnements qui subsistent encore, sous prétexte qu'il y a toujours pire que soi !?

Sinon, avec ce genre d'argument, un maçon qui gagne peu n'a pas le droit de se plaindre car en devenant maçon il savait dans quel métier il s'engageait...une prostituée ne devrait pas se plaindre car en choisissant ce travail elle savait qu'elle allait être traitée de la sorte etc.

Par contre au sujet du manque d'expérience en dehors des bancs scolaires je suis d'accord (même s'il ne concerne certainement pas uniquement les profs).

Avec l'âge, on a "le cœur à gauche et la tête à droite": on combat les injustices qui nous concernent directement (salaire, poste, mutation) en oubliant les autres (chômage des jeunes et des seniors, dette publique)... Les "y a qu'à" et "faut qu'on" finissent par fatiguer...

Ah mais les plus vieux ne combattent plus rien du tout, ni les injustices qui les concernent, ni celles qui concernent les autres  Razz 
et puis c'est bien joli de vouloir combattre toutes les injustices en même temps, mais encore faut-il savoir de quoi on parle sinon c'est de l'idéalisme, on s'indigne mais c'est totalement inefficace, je ne vais pas aller combattre les injustices concernant les éleveurs de chèvres au Larzac si je n'y connais rien....


_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
Osmie
Osmie
Sage

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Osmie Lun 27 Jan 2014 - 19:54
@Cincinnata a écrit:   Mais connaître les conséquences de son métier pour sa vie personnelle ne devrait pas interdire de relever les injustices et les dysfonctionnements qui subsistent encore, sous prétexte qu'il y a toujours pire que soi !?

Sinon, avec ce genre d'argument, un maçon qui gagne peu n'a pas le droit de se plaindre car en devenant maçon il savait dans quel métier il s'engageait...une prostituée ne devrait pas se plaindre car en choisissant ce travail elle savait qu'elle allait être traitée de la sorte etc.

Par contre au sujet du manque d'expérience en dehors des bancs scolaires je suis d'accord (même s'il ne concerne certainement pas uniquement les profs).

Ils n'avaient qu'à réfléchir et faire des études, non mais ! Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 2289946511 Nul n'est censé ignorer les mauvais côtés du métier ! Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 2289946511
avatar
InviteeF
Grand Maître

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par InviteeF Lun 27 Jan 2014 - 19:58
Janne a écrit:
@Cincinnata a écrit:   Mais connaître les conséquences de son métier pour sa vie personnelle ne devrait pas interdire de relever les injustices et les dysfonctionnements qui subsistent encore, sous prétexte qu'il y a toujours pire que soi !?

Sinon, avec ce genre d'argument, un maçon qui gagne peu n'a pas le droit de se plaindre car en devenant maçon il savait dans quel métier il s'engageait...une prostituée ne devrait pas se plaindre car en choisissant ce travail elle savait qu'elle allait être traitée de la sorte etc.

Par contre au sujet du manque d'expérience en dehors des bancs scolaires je suis d'accord (même s'il ne concerne certainement pas uniquement les profs).

Ils n'avaient qu'à réfléchir et faire des études, non mais ! Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 2289946511 Nul n'est censé ignorer les mauvais côtés du métier ! Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 2289946511

Et avec ce genre d'arguments, en le transposant, on pourrait dire que toutes les personnes qui ne passent pas les concours de la fonction publique savaient qu'elles s'exposaient au risque d'un jour ne pas trouver de boulot et que, du coup, il ne faut pas s'en plaindre. (ce qui serait parfaitement odieux à dire)

Bref : tout le monde a le droit de vider son sac.
Cincinnata
Cincinnata
Habitué du forum

Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 Empty Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

par Cincinnata Lun 27 Jan 2014 - 20:00
Voli vola a écrit:
Janne a écrit:
@Cincinnata a écrit:   Mais connaître les conséquences de son métier pour sa vie personnelle ne devrait pas interdire de relever les injustices et les dysfonctionnements qui subsistent encore, sous prétexte qu'il y a toujours pire que soi !?

Sinon, avec ce genre d'argument, un maçon qui gagne peu n'a pas le droit de se plaindre car en devenant maçon il savait dans quel métier il s'engageait...une prostituée ne devrait pas se plaindre car en choisissant ce travail elle savait qu'elle allait être traitée de la sorte etc.

Par contre au sujet du manque d'expérience en dehors des bancs scolaires je suis d'accord (même s'il ne concerne certainement pas uniquement les profs).

Ils n'avaient qu'à réfléchir et faire des études, non mais ! Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 2289946511 Nul n'est censé ignorer les mauvais côtés du métier ! Salaire insuffisant quand on débute ? - Page 21 2289946511

Et avec ce genre d'arguments, en le transposant, on pourrait dire que toutes les personnes qui ne passent pas les concours de la fonction publique savaient qu'elles s'exposaient au risque d'un jour ne pas trouver de boulot et que, du coup, il ne faut pas s'en plaindre. (ce qui serait parfaitement odieux à dire)

Bref : tout le monde a le droit de vider son sac.

C'est exactement ce que je disais, mais je crois que Janne faisait de l'humour...

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum