Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
venus13
venus13
Niveau 9

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par venus13 Lun 27 Jan 2014 - 17:00
pour une préparation au commentaire en 1ère voire en 2nde, je suis à la recherche d'exercices sur le vocabulaire de l'analyse littéraire (pour qu'ils emploient enfin autre chose que "le texte parle de ..." veneration Laughing ) Quelqu'un aurait cela à me prêter svp ? J'en ai trouvé un dans un vieux manuel que je possède mais j'en aimerais d'autres, l'idéal pour moi serait de leur en proposer 3  Laughing 

merci de votre aide  cheers 
Seifer
Seifer
Érudit

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par Seifer Lun 27 Jan 2014 - 17:04
Un texte ne parle de rien. Ce qui est intéressant c'est la manière dont c'est dit.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
venus13
venus13
Niveau 9

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par venus13 Lun 27 Jan 2014 - 17:29
euh oui, tout à fait Laughing

pour ma part, je suis à la recherche d'un exercice tout fait sur le lexique de l'analyse littéraire svp Smile
ysabel
ysabel
Enchanteur

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par ysabel Lun 27 Jan 2014 - 19:40
Le seul exercice efficace est de faire rédiger des paragraphes d'analyse, de corriger, de donner des exemples et de recommencer...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
venus13
venus13
Niveau 9

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par venus13 Lun 27 Jan 2014 - 19:47
@ysabel a écrit:Le seul exercice efficace est de faire rédiger des paragraphes d'analyse, de corriger, de donner des exemples et de recommencer...
ce que je fais aussi Smile

auriez-vous des exemples types à me passer ?
ysabel
ysabel
Enchanteur

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par ysabel Lun 27 Jan 2014 - 19:55
Non, c'est à improviser en fonction de ce que l'on étudie en classe.

par exemple le récit de Théramène : on demande aux élèves de montrer que c'est un récit épique
l'incipit de Candide : on demande de montrer qu'il s'agit d'un début de conte...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
venus13
venus13
Niveau 9

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par venus13 Lun 27 Jan 2014 - 19:58
@ysabel a écrit:Non, c'est à improviser en fonction de ce que l'on étudie en classe.

par exemple le récit de Théramène : on demande aux élèves de montrer que c'est un récit épique
l'incipit de Candide : on demande de montrer qu'il s'agit d'un début de conte...

oui, je comprends et j'essaye de le faire souvent mais là j'avais envie d'un exercice "classique", tout fait en main si j'ose dire  Very Happy c'est pour mon cours de Mercredi ...

personne n'a fait ce genre d'exercice en 2nde en module par exemple ?
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par User5899 Lun 27 Jan 2014 - 23:46
venus13, je crois que ce que mes petits camarades veulent dire (et en tout cas, ce sera ma réponse), c'est que le lexique de l'analyse littéraire, on en est revenus. Parce qu'ils ne le maîtrisent jamais, parce qu'ils croient qu'en ayant placé "champ lexical" ou "métaphore", hop, c'est bon. En début de carrière, j'y suis allé, mais j'en suis revenu.
*Lady of Shalott*
*Lady of Shalott*
Fidèle du forum

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par *Lady of Shalott* Mar 28 Jan 2014 - 7:32
Cripure a écrit:venus13, je crois que ce que mes petits camarades veulent dire (et en tout cas, ce sera ma réponse), c'est que le lexique de l'analyse littéraire, on en est revenus. Parce qu'ils ne le maîtrisent jamais, parce qu'ils croient qu'en ayant placé "champ lexical" ou "métaphore", hop, c'est bon. En début de carrière, j'y suis allé, mais j'en suis revenu.

+ 1

Je hais les explications de texte pleines de termes techniques et vides de sens.

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)
Seifer
Seifer
Érudit

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par Seifer Mar 28 Jan 2014 - 18:16
Surtout qu'il faut faire attention aux techniques littéraires. Forcément, on peut en trouver à foison, là n'est pas le problème. Le problème dans une analyse littéraire, c'est que ces termes techniques s'insèrent dans une argumentation constructive. Dire qu'il y un chiasme pour montrer que la personne sait repérer un chiasme, cela n'a aucun intérêt, toutes les figures de style présentes dans un texte n'ont pas forcément besoin d'être analysées si elles n'apportent rien de plus que le propos de base.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
venus13
venus13
Niveau 9

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par venus13 Lun 3 Fév 2014 - 16:08
j'en ai bien conscience Seifer Smile je sais bien que donner un terme littéraire ne suffit pas  Laughing mais , tout de même, j'avais envie de leur faire travailler car le + souvent c'est ce qui manque dans les "bonnes" copies pour en faire des excellentes  Razz Very Happy 
ysabel
ysabel
Enchanteur

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par ysabel Lun 3 Fév 2014 - 17:07
@venus13 a écrit:j'en ai bien conscience Seifer :)je sais bien que donner un terme littéraire ne suffit pas  Laughing mais , tout de même, j'avais envie de leur faire travailler car le + souvent c'est ce qui manque dans les "bonnes" copies pour en faire des excellentes  Razz Very Happy 
On en trouve encore ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
NLM76
NLM76
Grand sage

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par NLM76 Lun 3 Fév 2014 - 20:19
Ce qui me manque dans les "bonnes copies", ce sont des analyses subtiles, et en particulier de ce qui ne rentre pas dans les cases préalablement établies.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
avatar
User17706
Bon génie

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par User17706 Lun 3 Fév 2014 - 20:22
Cela dit, une fois, j'ai vu un texte qui parlait de quelque chose Very Happy
Caspar
Caspar
Bon génie

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par Caspar Lun 3 Fév 2014 - 20:35
Seifer était-il sérieux ou a-t-il eu du mal à digérer le structuralisme?
yranoh
yranoh
Niveau 9

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par yranoh Mar 4 Fév 2014 - 13:26
@Seifer a écrit:Un texte ne parle de rien. Ce qui est intéressant c'est la manière dont c'est dit.

 heu 
Qu'est-ce qui est dit alors?
NLM76
NLM76
Grand sage

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par NLM76 Mar 4 Fév 2014 - 14:20
@ysabel a écrit:Non, c'est à improviser en fonction de ce que l'on étudie en classe.

par exemple le récit de Théramène : on demande aux élèves de montrer que c'est un récit épique
l'incipit de Candide : on demande de montrer qu'il s'agit d'un début de conte...

Comment faites-vous ?
Elève, j'eusse exécré ce genre d'exercices. Professeur, il est hors de question que je les corrigeasse !

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Seifer
Seifer
Érudit

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par Seifer Mar 4 Fév 2014 - 15:07
Yohanr a écrit:
@Seifer a écrit:Un texte ne parle de rien. Ce qui est intéressant c'est la manière dont c'est dit.

 heu 
Qu'est-ce qui est dit alors?
Parlons rapidement de Beckett. Qu'a-t-on à en dire si on se conforme à ce qu'il se passe ? De plus, c'est inintéressant et d'une platitude sans nom.
doctor who
doctor who
Doyen

employer le vocabulaire de l'analyse littéraire Empty Re: employer le vocabulaire de l'analyse littéraire

par doctor who Mar 4 Fév 2014 - 15:17
@venus13 a écrit:j'en ai bien conscience Seifer :)je sais bien que donner un terme littéraire ne suffit pas  Laughing mais , tout de même, j'avais envie de leur faire travailler car le + souvent c'est ce qui manque dans les "bonnes" copies pour en faire des excellentes  Razz Very Happy 

@nlm76 a écrit:Ce qui me manque dans les "bonnes copies", ce sont des analyses subtiles, et en particulier de ce qui ne rentre pas dans les cases préalablement établies.

J'abonde dans le sens de nlm76.

Le vocabulaire technique est présent dans la plupart des copies du ventre mou, et surabonde généralement dans les copies des bons élèves scolaires, qui croient que c'est ce qu'on leur demande.

On trouve parfois plus de bon sens dans des copies d'élèves médiocres mais finauds, qui masquent leur manque de travail et d'apprentissage des leçons en ayant recours à leur seule ressource : leur esprit.


_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum