Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Balala
Je viens de m'inscrire !

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par Balala le Dim 16 Fév 2014 - 15:04
Tout d'abord, j'espère que je poste dans la bonne section, veuillez me pardonner si ce n'est pas le cas. Je me lance...

Suite à des visites conseils, on me reproche un manque de « charisme » et d’implication physique. Il est vrai que je suis quelqu’un d’assez timide, pas toujours confiance en moi-même si je sens que j’ai évolue depuis quelques années. Je suis contractuelle admissible dans le cycle 1 cette année, en tiers-temps. Après un entretien avec la conseillère pédagogique, il me manque ce petit  « truc » que d’autres ont naturellement, qui captivent les élèves à la première phrase. Mon travail de préparation n’est pas remis en cause, il est jugé sérieux, mais dans la mise en œuvre il y a un souci. Je suis assez tendue en classe et cela se ressent. J’ai du mal à gérer mon groupe classe. Je pense que j’ai besoin de plus de temps que d’autres peut-être… Nous ne sommes en poste que le lundi et il est parfois difficile de mettre des choses en place, on nous compare avec les titulaires qui eux gèrent super bien leurs classes, mais nous sommes débutants…

J’ai peur qu’on ne me laisse pas ma chance de m’améliorer, le groupe de suivi des contractuels est au courant de ma situation et de mes difficultés. Est-ce que cela aura une incidence sur les épreuves orales ? Je ne le sais même pas mais il y a des chances.

La conseillère péda n’est pas favorable à ce que je continue, ils me mettent en garde pour moi-même (est-ce que je suis heureuse, épanouie dans ce métier, est-ce que je ne me serais pas trompée de voie…) La réponse est oui je suis bien en tout cas je l’étais jusqu’à ces questions qui maintenant me taraudent. Car je vis aussi des satisfactions, malgré mes difficultés de gestion du groupe. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, parfois je sors d’une séance en me disant ‘oui là ça s’est mieux passé’ et cela rebooste. Mais la plupart du temps je me laisse « bouffer » et je ne sais plus comment redresser la barre maintenant.

Dans ma promo il y a une autre personne qui a des difficultés de gestion de groupe et on lui a proposé d’aller observer des séances en école d’application, je pensais qu’on me proposerait la même chose. Là, la conseillère refuse même que ma tutrice me rende visite demain. Je suis vraiment paumée.
J’ai l’impression que pour les autres tout se déroule bien, ils gèrent bien leurs classes, pas de souci… Le fait qu’on remette carrément en question ma présence dans une classe me fait douter aussi maintenant.

De plus dans le rapport de visite il est mentionné que j’ai mis les élèves en cause. Je suis assez étonnée de tout cela car je n’ai jamais rejeté la faute sur eux, c’est moi qui ai des difficultés ! Je pense être capable de me remettre en question.
Je pensais aussi m’inscrire à une activité qui m’aiderait à prendre confiance, de la danse par exemple. Est-ce que certains d’entre vous ont essayé des activités annexes et que cela porte ses fruits ?

Je voulais également savoir s’il y avait d’autres personnes (dans le primaire ou le secondaire) qui avaient eu des visites conseils problématiques, le sentiment de doute, de se dire « me serais-je trompé depuis le début ? », le manque de confiance en soi, le manque de confiance de la hiérarchie quant à notre capacité à s’améliorer. Les premières années ne sont pas faciles mais lorsqu’au bout de 5 mois on vous fait comprendre que c’est mal parti et que vous n’êtes peut-être pas à votre place, que votre personnalité n’est pas assez forte, cela fait très mal… Peut-être que cela va me booster, qui sait, mais pour l’instant je suis vraiment entre deux états, c’est les montagnes russes, un coup je me dis « ça va aller tu vas leur montrer qu’ils ont tort » et de l’autre « laisse tomber »…
Merci à ceux qui prendront le temps de me lire !


Dernière édition par Balala le Lun 17 Fév 2014 - 6:51, édité 1 fois
avatar
Kalisto
Niveau 5

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par Kalisto le Dim 16 Fév 2014 - 15:16
reprends confiance en toi, prépare les concours et tu auras une deuxième chance dans un autre établissement!
voila ce que je ferais moi dans ta situation.


Dernière édition par Kalisto le Mar 18 Fév 2014 - 21:27, édité 1 fois
avatar
pirandella
Niveau 5

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par pirandella le Dim 16 Fév 2014 - 15:49
Effectivement, il serait bête de tout laisser tomber, surtout si toi, tu apprécies sincèrement ton travail. Passe les oraux et donne toi le stage comme temps de réflexion.

La question du bonheur dans ce métier est fondamentale. Il faudrait aussi que tu essaies de comprendre si tu penses pouvoir améliorer les choses qui ne vont pas ; tu as peut-être juste besoin d'un peu plus de temps. Courage !!
avatar
Balala
Je viens de m'inscrire !

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par Balala le Lun 17 Fév 2014 - 6:43
Bonjour et merci pour vos commentaires.
Je pense vraiment améliorer ce qui ne va pas, notamment en prenant confiance en moi par une activité en dehors du travail, me recentrer sur ce que j'aime et prendre du recul aussi. Les vacances d'hiver seront l'occasion d'une réflexion, mais je sais que j'aime ce métier, dans tous les processus : les préparations, avoir mes objectifs et trouver les activités qui vont avec, préparer le matériel, puis, en classe, transmettre aux élèves.
Mais j'ai l'impression d'avoir la tête dans l'eau et qu'on m'appuie dessus au lieu de me tendre la main (enfin, en gros que mon sort est déjà scellé)

Bonne semaine et bon courage
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par InvitéBC le Lun 17 Fév 2014 - 9:39
@Balala a écrit:Bonjour et merci pour vos commentaires.
Je pense vraiment améliorer ce qui ne va pas, notamment en prenant confiance en moi par une activité en dehors du travail, me recentrer sur ce que j'aime et prendre du recul aussi. Les vacances d'hiver seront l'occasion d'une réflexion, mais je sais que j'aime ce métier, dans tous les processus : les préparations, avoir mes objectifs et trouver les activités qui vont avec, préparer le matériel, puis, en classe, transmettre aux élèves.
Mais j'ai l'impression d'avoir la tête dans l'eau et qu'on m'appuie dessus au lieu de me tendre la main (enfin, en gros que mon sort est déjà scellé)

Bonne semaine et bon courage

Pour moi, ta réflexion me paraît claire : tu aimes ce que tu fais. Ne te remets pas en cause parce qu'on te dit que tu manques de charisme ou de présence physique... ça vient avec l'expérience ! je parle en connaissance de cause, étant dans le même cas que toi (ou presque).
Je suis d'accord avec Pirandella.
Et effectivement, l'idée de faire une activité en dehors des cours n'est pas mauvaise du tout : tu pourras te recentrer sur toi-même, gagner confiance en toi, rencontrer des gens en dehors de ton établissement...
Ne baisse pas les bras !
avatar
User21714
Expert spécialisé

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par User21714 le Lun 17 Fév 2014 - 9:53
Il faut quand- même que tu imagines que tu vas devoir passer une quarantaine d'années dans ce métier...
C'est l'une des questions que l'on doit se poser aujourd'hui: "Serai-je heureux (se) dans 10 ans dans cette profession, compte tenu du peu d'évolutions possibles dans le futur?"
Si c'est pour souffrir pendant des années, mets la flèche...
Si tu te sens capable de tenir, ne baisse pas les bras...
joliefiona
joliefiona
Niveau 6

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par joliefiona le Lun 17 Fév 2014 - 9:54
Je ne comprends pas bien ton statut de "contractuelle admissible" car je ne connais pas le recrutement des PE, alors je ne peux pas te conseiller là-dessus.

En revanche, il semble que tu aimes ce métier et que tu es disposée à t'améliorer, c'est un énorme bon point.
Des faux départs, ça arrive.
Garde courage (je ne sais pas si tu peux arrêter ce stage ou pas) et attends une seconde expérience pour te faire une idée plus précise.
Si la 2ème expérience se passe mal, alors là, oui, remets peut-être le choix de ton métier en question, mais pour l'instant, persévère!

Courage pour ces moments difficiles.
joliefiona
joliefiona
Niveau 6

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par joliefiona le Lun 17 Fév 2014 - 9:54

Si tu te sens capable de tenir, ne baisse pas les bras...

Tu as raison et j'ajouterais "et de prendre plaisir"
alanne
alanne
Fidèle du forum

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par alanne le Lun 17 Fév 2014 - 11:20
JE te conseille le théâtre comme activité continue ton stage (par principe t'es tu inscrite aux écrits d'avril ?) . et prépare bien les oraux, ce n'est pas une personne qui doit te faire arr^ter sinon dans la vie tu n'iras pas loin et arrêteras dans n'importe quel problème.

_________________
Wait and see
Osmie
Osmie
Grand sage

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par Osmie le Lun 17 Fév 2014 - 11:30
@Balala a écrit:Tout d'abord, j'espère que je poste dans la bonne section, veuillez me pardonner si ce n'est pas le cas. Je me lance...

Suite à des visites conseils, on me reproche un manque de « charisme » et d’implication physique. Il est vrai que je suis quelqu’un d’assez timide, pas toujours confiance en moi-même si je sens que j’ai évolue depuis quelques années. Je suis contractuelle admissible dans le cycle 1 cette année, en tiers-temps. Après un entretien avec la conseillère pédagogique, il me manque ce petit  « truc » que d’autres ont naturellement, qui captivent les élèves à la première phrase. Mon travail de préparation n’est pas remis en cause, il est jugé sérieux, mais dans la mise en œuvre il y a un souci. Je suis assez tendue en classe et cela se ressent. J’ai du mal à gérer mon groupe classe. Je pense que j’ai besoin de plus de temps que d’autres peut-être… Nous ne sommes en poste que le lundi et il est parfois difficile de mettre des choses en place, on nous compare avec les titulaires qui eux gèrent super bien leurs classes, mais nous sommes débutants…

J’ai peur qu’on ne me laisse pas ma chance de m’améliorer, le groupe de suivi des contractuels est au courant de ma situation et de mes difficultés. Est-ce que cela aura une incidence sur les épreuves orales ? Je ne le sais même pas mais il y a des chances.

La conseillère péda n’est pas favorable à ce que je continue, ils me mettent en garde pour moi-même (est-ce que je suis heureuse, épanouie dans ce métier, est-ce que je ne me serais pas trompée de voie…) La réponse est oui je suis bien en tout cas je l’étais jusqu’à ces questions qui maintenant me taraudent. Car je vis aussi des satisfactions, malgré mes difficultés de gestion du groupe. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, parfois je sors d’une séance en me disant ‘oui là ça s’est mieux passé’ et cela rebooste. Mais la plupart du temps je me laisse « bouffer » et je ne sais plus comment redresser la barre maintenant.

Dans ma promo il y a une autre personne qui a des difficultés de gestion de groupe et on lui a proposé d’aller observer des séances en école d’application, je pensais qu’on me proposerait la même chose. Là, la conseillère refuse même que ma tutrice me rende visite demain. Je suis vraiment paumée.
J’ai l’impression que pour les autres tout se déroule bien, ils gèrent bien leurs classes, pas de souci… Le fait qu’on remette carrément en question ma présence dans une classe me fait douter aussi maintenant.

De plus dans le rapport de visite il est mentionné que j’ai mis les élèves en cause. Je suis assez étonnée de tout cela car je n’ai jamais rejeté la faute sur eux, c’est moi qui ai des difficultés ! Je pense être capable de me remettre en question.
Je pensais aussi m’inscrire à une activité qui m’aiderait à prendre confiance, de la danse par exemple. Est-ce que certains d’entre vous ont essayé des activités annexes et que cela porte ses fruits ?

Je voulais également savoir s’il y avait d’autres personnes (dans le primaire ou le secondaire) qui avaient eu des visites conseils problématiques, le sentiment de doute, de se dire « me serais-je trompé depuis le début ? », le manque de confiance en soi, le manque de confiance de la hiérarchie quant à notre capacité à s’améliorer. Les premières années ne sont pas faciles mais lorsqu’au bout de 5 mois on vous fait comprendre que c’est mal parti et que vous n’êtes peut-être pas à votre place, que votre personnalité n’est pas assez forte, cela fait très mal… Peut-être que cela va me booster, qui sait, mais pour l’instant je suis vraiment entre deux états, c’est les montagnes russes, un coup je me dis « ça va aller tu vas leur montrer qu’ils ont tort » et de l’autre « laisse tomber »…
Merci à ceux qui prendront le temps de me lire !

Ta conseillère pédagogique, elle, a dû avoir de bonnes conditions d'entrée dans le métier, ce qui n'est pas le cas des CAD2.
Tu débutes dans des conditions difficiles et il est donc bien normal que tu rencontres des difficultés.

Quant "au petit truc"...enseigner s'apprend !

Tiens bon, passe ton concours, deviens fonctionnaire stagiaire et passe une bonne année de stage ; il sera toujours temps à la fin de l'année de stage de voir ce qu'il en est.
avatar
User21714
Expert spécialisé

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par User21714 le Lun 17 Fév 2014 - 13:09
Enseigner, c'est effectivement un métier et cela s'apprend.
Tu peux apprendre des techniques de gestion de la classe, tu peux apprendre à préparer au millimètre pour ne pas laisser place à l'impro qui peut te déstabiliser, tu peux même apprendre à gérer les élèves difficiles en classe.
Tu es stagiaire en cycle 1, d'après ce que je comprends, c'est le niveau le plus difficile pour débuter, car on doit changer d'activité très souvent pour continuer à intéresser ces petits. Peut-être que cela se passera mieux avec des cycle 3, plus aptes à se concentrer durablement sur un travail.
Par contre, ce que tu n'apprendras pas, c'est de résister aux parents d'élèves de mauvaise foi (cela existe vraiment...) qui, s'ils sentent une relative faiblesse psychologique, ne manqueront pas de te harceler.
Je ne te connais pas, donc je parle peut-être dans le vide, excuse moi donc par avance d'être un peu "brutal":
Peut-être que ton conseiller péda pense que tu n'es pas assez "armée" pour tenir face à la classe et à tout ce qui nous entoure et nous pourrit la vie. Qu'on le veuille ou non, nous sommes souvent obligés de "faire les flics" en classe pour tenir certains élèves et "montrer les dents" face à certains parents insupportables. C'est triste, mais c'est notre réalité quotidienne...
Il te faut donc devenir méchante!!! malmaisbien  Very Happy
C'est pas faux
C'est pas faux
Esprit éclairé

Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue Empty Re: Contractuelle admissible premier degré : Partir ou rester - Je suis perdue

par C'est pas faux le Lun 17 Fév 2014 - 13:51
A te lire (t'évaluer sur ce qu'on ne t'a pas appris, te reprocher ce que tu es, écrire dans le rapport que tu t'en prends aux élèves, etc.), tu as affaire à une de ces "conseillères" avec lesquelles on n'a plus besoin d'ennemi. Il y en a, des comme ça, qui prennent leur pied à détruire.
Pour moi, être sous le feu de ce genre de personnes est bon signe. Mais par contre, il faut tenir bon, et ce n'est pas facile. Bon courage.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum