Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Julianne
Habitué du forum

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Julianne le Mer 8 Avr 2009 - 14:26
Moi j'ai eu la perle rare, une deuxième maman je crois (enfin c'était peut-être dû à la différence d'âge), accessible mais pas trop, toujours très juste dans ses remarques... Et quand l'inspectrice m'a demandé d'être tutrice, j'ai accepté, pas pour une question d'être bien vue, mais plutôt pour essayer d'apporter autant d'aide que j'en ai reçu.
Lody
Lody
Niveau 10

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Lody le Mer 8 Avr 2009 - 14:46
J'ai eu la chance d'avoir un tuteur GENIAL !
Il a tenu à me rencontrer avant la pré-rentrée, pour qu'on discute ensemble du prgm, de la progression annuelle, des séries disponibles... Il m'a passé des séquences à lui et m'a fait découvrir Weblettres.
Dès mon arrivée dans l'établissement, il m'a prise sous son aile (me présentant les collègues, le chef…), sans pour autant me rabaisser au rang de simple stagiaire.
Il est très dynamique et m'a donné le courage de monter cette année-là un gros projet (avec voyage à Paris, rencontre avec un metteur en scène…).
Il venait régulièrement assister à mes cours au début d'année. Puis il m'envoyait un topo avec ce qui était bien, ce qui pouvait être amélioré et surtout comment je pouvais l'améliorer.

Bref, je lui voue une éternelle reconnaissance.
John
John
Médiateur

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par John le Mer 8 Avr 2009 - 15:04
Il m'a passé des séquences à lui et m'a fait découvrir Weblettres.

Ah, ben tu peux lui faire découvrir neoprofs, alors Wink

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Lody
Lody
Niveau 10

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Lody le Mer 8 Avr 2009 - 15:11
Je vais lui envoyer une invitation. Mais il n'est pas très branché Internet...
marininha
marininha
Habitué du forum

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par marininha le Mer 8 Avr 2009 - 16:41
Ma tutrice était très sympathique, serviable et attentive! je l'adore!
EGny
EGny
Niveau 4

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par EGny le Mer 8 Avr 2009 - 16:42
Moi, c'était l'an dernier, une tutrice plutôt pas mal...
Elle n'est venue dans mon cours que trois ou quatre fois, mais par contre, toutes les semaines ou tous les quinze jours, on se voyait pour discuter de mes séquences, cours, évaluations... Elle ne m'a jamais obligée à aller dans son cours, j'y suis allée au début de l'année parce que je butais sur un module et elle faisait le même. Du coup, j'ai copié et ne me suis pas sentie du tout à l'aise devant ma classe. C'était sa pratique, et je n'avais pas envie de faire la même chose qu'elle, je lui ai expliqué, elle a tout de suite compris...
A un moment dans l'année, j'ai complètement craqué, je nesavais plus où j'en étais, je n'avais qu'un envie, c'était de démissionner. Elle a eu une parole que je n'oublierai jamais. On était mi-novembre et elle m'a dit : "Il faut te reposer pour passer de bonnes vacances de noël..." A ce moment là, j'ai compris que le boulot, c'était pas tout, il fallait avant tout que je m'occupe de moi...
Après, elle a continué à me suivre de près, j'ai retrouvé mes repères, elle m'a fait de très bons rapports, en lien avec la réalité aussi, et elle a su mettre en avant mes qualités devant le formateur IUFM...
A part ça, aucun lien en dehors du boulot, mais bon, c'était aussi bien comme ça...
Ornella
Ornella
Doyen

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Ornella le Mer 8 Avr 2009 - 20:43
@Clémentine a écrit:Je n'ai pas eu de tuteur...

L'établissement dans lequel j'ai fait mon stage n'abritait pas de volontaires (une espèce en voix de disparition), on m'en a collé une artificiellement un bon mois après la rentrée: emploi absolument incompatible et établissement à 45 min l'un de l'autre... Elle était charmante, sympathique, de bons conseils, mais je ne l'ai vu que 2 fois!! Les seuls h en communs que nous ayons, elle avait cours avec des 3èmes!

quasi pareil, ma tutrice a été obligée (si si) de prendre ce rôle, elle n'a fait que râler, ne s'est pas sentie prête à me donner des conseils, a trouvé super que je sois autonome (en même tps : avais-je le choix???). Au final, on a pris un café une seule fois, elle m'a alors surtt parlé de son divorce :Gné: ) et elle venue me voir 2 fois ds ma classe (de cancres infernaux de 4ème, il ne faut pas se voiler la face) pour me dire "écoute... je sais pas.. non, c'était bien ... mais... t'as vu ce Kévin? mais quel goujat ! quel petit con"
donc ce fut très productif Suspect
par contre j'étais contente d'avoir été conseillée, guidée, presque maternée par mon tuteur en stage lycée.
avatar
Invité24
Vénérable

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Invité24 le Mer 8 Avr 2009 - 21:13
ma tutrice, apres s'être levée en criant : NOOOOOOOON! devant toute la salle des profs (moi y compris) uand, le jour de la prérentrée la principale lui a annoncé qu'elle aurait une stagiaire, est finalement devenue, de loin, ma préférée de toutes les collègues que j'ai jamais connues.
oui, ça a été ma deuxième maman. Elle m'a comprise, a senti mon besoin d'indépendance, ne m'a conseillée que lorsque je la sollicitais, m'a défendue contre une vilaine formatrice qui me grondait parce que j'écrivais de toutes les couleurs dans le cahier de texte.
C'était il y a sept ans. Elle vient d'avoir soixante ans, je n'en ai pas trente, et samedi dernier, avec son mari, le mien et sa fille, on a passé une super soirée entre potes. Chantal: bisous :etoilecoeur: coeurs
cannelle59
cannelle59
Habitué du forum

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par cannelle59 le Mer 8 Avr 2009 - 21:53
J'ai oublie de preciser aussi que ma tutrice m'a donne enormement de livres qu'elle avait accumulés depuis des années ainsi que deux classeurs de sequences tous niveaux et on se contacte aussi par mail; par contre je sais qu'o ne se verra plus apres parce que je suis comme ca et que nous n'avos pas le meme monde, moi a peine 25 ans debutante...elle, mariee deux enfants la quarantaine, petite bourgeoise... je la revois vendredi pour faire le bilan pour mon rapport, j'espere que cela se passera bien, normalement pas de souci

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.
John
John
Médiateur

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par John le Jeu 9 Avr 2009 - 1:52
Si vous avez ou avez eu de bons tuteurs, faites-leur découvrir neoprofs, c'est toujours bien d'avoir les conseils ou remarques de profs qui sont passés par là... Surtout quand on nous demandera aussi d'être tuteurs à notre tour !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Libé-Ration le Jeu 9 Avr 2009 - 12:54
Ma tutrice avait demandé à ne plus être tutrice ; elle était déjà coodro de l'équipe de lettres... et n'a pas été très disponible lors de mes débuts.
Mais ensuite, elle a été un AMOUR coeurs : elle venait me voir presque une fois tous les 15 jours, me laissait asister souvent à ses cours, en français ou en grec, et même aux TPE, aux oraux de bac blanc...et surtout m'a soutenue bec et ongles lorsque j'ai été démoile par une formatrice de l'IUFM qui n'avait rien de mieux à me reprocher que "Balzac c'est trop dur pour des 2nde, et vous avez mis au moins 10 mn à allumer le tableau et on voyait les bretelles de soutien-gorge de l'une de vos 35 élèves !"

Elle est l'une des 20 personnes que j'ai invitée à mon mariage, j'adore la rencontrer avec ma grenouille, et c'est l'une des personnes les plus gentilles du monde !!! :etoilecoeur:
aposiopèse
aposiopèse
Érudit

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par aposiopèse le Ven 10 Avr 2009 - 19:04
j'aime beaucoup ma tutrice. Je lui suis reconnaissante d'avoir bien voulu se charger de moi alors qu'elle est déjà bien occupée par la prépa de l'agreg interne et ses jeunes enfants I love you
Elle m'a prêté des livres en début d'année et me donne de temps à autre des polycopiés que je peux réutiliser avec mes élèves. J'ai été juste un peu étonnée qu'elle ne surveille pas de plus près le contenu de mes cours (une de mes collègues stagiaires doit, au contraire, envoyer systématiquement tous ses cours à sa tutrice) mais elle me dit qu'elle me fait confiance pour cela car elle est satisfaite de tout ce qu'elle a pu observer dans ma classe (du point de vue pédagogique). Après, mon gros problème étant la gestion de classe, c'est surtout de cela que nous discutons quand nous nous voyons. Elle a toujours de bons conseils très concrets à me donner et n'hésite pas à m'épauler devant le proviseur de mon établissement pour qu'il me vienne en aide. Elle prend beaucoup de notes lorsqu'elle assiste à l'un de les cours afin de m'aider à repérér tous les petits dysfonctionnements (comment j'aurais dû réagir face à tel élève, quel comportement j'aurais dû sanctionner, etc).
bref, je suis satisfaite de ma tutrice ! et ma tutrice-formatrice à l'IUFM est très bien aussi, c'est quelqu'un qui connaît la réalité du métier et les conditions d'enseignement en ZPE, elle n'est pas du tout déconnectée de la réalité (contrairement à d'autres formateurs que j'ai pu voir)
lene75
lene75
Bon génie

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par lene75 le Mer 15 Avr 2009 - 15:18
Je suis en plein dedans aussi. Ma tutrice est très bien : disponible quand j'en ai besoin (on a passé des soirées entières au téléphone), mais pas étouffante ni directive. Elle ne fait pour ainsi dire pas de commentaires sur le contenu de mes cours (sauf pour me rassurer et me dire qu'elle les trouve bien), parce qu'elle consdière que depuis la rentrée, il a toujours était clair qu'il n'y avait pas de problème de ce côté-là, et elle m'en pique de temps en temps pour se renouveler. En fait, de ce point de vue, elle me considère plus comme une collègue que comme une stagiaire. Moi aussi, c'est plutôt côté gestion de classe que j'ai du mal, d'autant que j'ai deux classes difficiles, et elle me soutient de ce côté-là, en essayant de chercher des solutions, même si ce n'est pas évident et qu'elle n'a pas toujours quelque chose à proposer, et en me rassurant en me disant que ça fait longtemps qu'elle est tutrice et qu'elle n'a eu que 2 fois des stagiaires qui n'avaient pas de problèmes de discipline, dont l'un avait été surveillant plusieurs années. Bref, sympa et rassurante et plutôt critique envers la charge de travail inutile que nous donne l'IUFM et la pression que nous mettent nos formateurs. Ma 2e visite IUFM s'est très bien passée, ce que ma tutrice a trouvé normal, parce qu'elle ne voit pas pourquoi il faudrait toujours être négatif et chercher le moindre défaut comme le fait le responsable de notre formation (ce n'est pas lui qui m'a visitée). Nous attendons maintenant l'inspection pour pouvoir un peu souffler et relâcher la pression. Je dis nous, parce qu'elle est vraiment très solidaire et comprend que ça m'angoisse, surtout avec les classes que j'ai.

Voilà, bref, je crois que j'ai de la chance !

Et je trouve que les autres profs peuvent beaucoup aider aussi : dans mon lycée, il y a beaucoup de néo-titulaires et jeunes TZR, qui ont aussi pas mal de problèmes de discipline, et je trouve que ça aide de pouvoir en parler et d'échanger nos expériences et nos "trucs".

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Kroko
Sage

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Kroko le Jeu 18 Nov 2010 - 19:42
je relance le sujet parce que j'ai eu un léger "clash" avec ma tutrice aujourd'hui.
en fait je ne sais pas trop quoi en penser et aimerai vos avis.
je vous re-situe le contexte : début octobre le mari de ma tutrice décède. Ma tutrice, jusqu'à présent très présente et impliquée, s'est fait arrêter, rien de plus normal.
Moi j'ai fait un peu un foin pour avoir quand même une personne de référence. J'ai donc pris contact avec qqun, aide IEN, qui m'a été d'un grand soutien, une grande aide pour mes cours, même si ce n'était que par mail et par téléphone.
À la rentrée, j'ai eu beaucoup de difficultés à me remettre dans le bain. J'étais très déprimée de devoir quitter à nouveau mon conjoint, de revoir les élèves, qui, j'ai l'impression, n'en ont rien à fiche de mon cours. J'ai essayé d'en parler avec ma tutrice, mais, je sais pas, comme un blocage, je n'ai pas vraiment de retours ... J'en reparle avec cette fameuse aide IEN qui une fois de plus a réussi à me remonter le moral.
Avec ma "mésaventure" d'hier, j'étais vraiment très mal et je me sentais très seule dans mon mini appart là où je ne connais personne ... Le matin même ma tutrice m'avait dit qu'elle ne serait pas disponible dans l'après midi, je lui ai écrit un mail, pas de retours ... du coup j'ai contacté toujours la même aide IEN qui, encore une fois, a été très réactive et m'a apporté du soutien.
Ce matin, ma tutrice me reproche d'avoir fait remonté l'info à sa hiérarchie. Elle m'a dit qu'elle était une des tutrices les plus disponibles qui soit, qu'elle m'avait vu déjà 3fois (!) entre midi et deux pour discuter de mes problèmes, mais que si je trouvais qu'elle n'était pas à la hauteur elle laisserait tomber. D'autant plus qu'elle a ajouté que si je me sentais mal parce que je suis éloignée de mon compagnon, c'était pas de son ressort. ça m'a vraiment laissée pantoise.
lalilala
lalilala
Empereur

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par lalilala le Jeu 18 Nov 2010 - 19:55
pas évident comme situation..tu es loin de ton conjoint et elle vient de perdre le sien...elle se dit peut-être qu il y a pire que ta situation, elle doit être dans une période horrible....elle est peut-être dépassée, d où ses remarques....et en même temps je comprends complètement tes états d'âme aussi. A la limite, continue à travailler avec l'autre personne et dis à ta tutrice qu'effectivement tu ne la trouves pas à la hauteur. Du moment que tu as quelqu'un pour t'aider de façon efficace, c'est l'essentiel...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Kroko
Sage

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Kroko le Jeu 18 Nov 2010 - 20:38
je suis assez d'accord avec ton avis Lalilala, merci.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Marie Laetitia le Lun 22 Nov 2010 - 14:15
@John a écrit:J'ai eu une abrutie finie !

Et heureusement qu'elle est tombée enceinte au mois de février, sinon elle m'aurait saccagé mon année !

Scarabée, rassure-toi : tous les tuteurs ne sont pas névrosés. Et il y a aussi des questions de caractères. Moi j'avais une sale garce, mais il doit bien y en avoir des normaux.

aaah dans mes bras! nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 2252222100 'tain moi c'était il y a cinq ans mais j'en frissonne encore! La mienne s'est employée à me dire que je ne savais pas faire cours, que je n'avais pas de présence en classe, que je n'étais pas faite pour ci et ça. Pour finir, tel le torero quand il s'est bien amusé avec sa victime, par me planter le couteau entre les épaules devant l'épreuve finale où était présent le tuteur envoyé par l'IUFM. J'ai traîné cette première année comme un boulet, je ne vois pas ce qu'elle m'a apporté. À part la perte du peu de confiance en moi que j'avais.
Les derniers mois, j'ai vu les 6e de ma conseillère pédago compter leurs heures d'histoire-géo sur les doigts d'une seule main alors que toute l'année elle avait critiqué mes cours et pas avec le dos de la cuillère (même si j'ai merdé sur certains points). Et les cours restants de cette chère conseillère, se transformer, ô ironie, en cours magistraux. Sans rire.

Certains de ma prom étaient contents de leurs tuteurs. Bon je passe sur celle qui a fini l'année avec son tuteur lol!

Ah je tempère, celle qui m'a suivi pour mon stage en lycée était drôlement bien, j'en ai gardé un excellent souvenir!


Dernière édition par Marie Laetitia le Lun 22 Nov 2010 - 14:23, édité 1 fois

_________________
 nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Marie Laetitia le Lun 22 Nov 2010 - 14:21
@lalilala a écrit:pas évident comme situation..tu es loin de ton conjoint et elle vient de perdre le sien...elle se dit peut-être qu il y a pire que ta situation, elle doit être dans une période horrible....elle est peut-être dépassée, d où ses remarques....et en même temps je comprends complètement tes états d'âme aussi. A la limite, continue à travailler avec l'autre personne et dis à ta tutrice qu'effectivement tu ne la trouves pas à la hauteur. Du moment que tu as quelqu'un pour t'aider de façon efficace, c'est l'essentiel...

en tempérant en expliquant bien que c'est tout à fait normal (ne pas hésiter à en rajouter dans la compassion, même si ça excède ce que tu penses) étant donné la situation douloureuse qu'elle vit, que n'importe qui aurait besoin d'être déchargé dans de semblables circonstances, etc. Que ça ne remet aucunement en causes ses compétences, tu la laisses souffler seulement. Et du côté de l'IEN, tu en remets une couche pour défendre ta tutrice, et tu demandes à l'IEN d'assouplir les choses du côté de la tutrice pour qu'elle cesse de se vexer. Tu as besoin de quelqu'un de dispo point, être moins dispo pour raisons personnelles graves est normal, cela ne retire rien au fait que tu as besoin d'une oreille, toi, indépendamment de ses problèmes à elle, qui n'ont rien à voir avec ses compétences...

'tain les susceptibilités des supérieurs, parfois!

_________________
 nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Carabas
Carabas
Vénérable

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Carabas le Lun 22 Nov 2010 - 17:36
@Marie Laetitia a écrit:
@John a écrit:J'ai eu une abrutie finie !

Et heureusement qu'elle est tombée enceinte au mois de février, sinon elle m'aurait saccagé mon année !

Scarabée, rassure-toi : tous les tuteurs ne sont pas névrosés. Et il y a aussi des questions de caractères. Moi j'avais une sale garce, mais il doit bien y en avoir des normaux.

aaah dans mes bras! nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 2252222100 'tain moi c'était il y a cinq ans mais j'en frissonne encore! La mienne s'est employée à me dire que je ne savais pas faire cours, que je n'avais pas de présence en classe, que je n'étais pas faite pour ci et ça. Pour finir, tel le torero quand il s'est bien amusé avec sa victime, par me planter le couteau entre les épaules devant l'épreuve finale où était présent le tuteur envoyé par l'IUFM. J'ai traîné cette première année comme un boulet, je ne vois pas ce qu'elle m'a apporté. À part la perte du peu de confiance en moi que j'avais.
Ca me rappell la mienne. Je ne savais pas faire une explication de texte. Ben voyons, c'est même comme ça qu'on est recrutés au CAPES...
Et c'était pour ça que je n'avais pas d'autorité.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Kroko
Sage

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Kroko le Lun 22 Nov 2010 - 18:49
@Marie Laetitia a écrit:
@lalilala a écrit:pas évident comme situation..tu es loin de ton conjoint et elle vient de perdre le sien...elle se dit peut-être qu il y a pire que ta situation, elle doit être dans une période horrible....elle est peut-être dépassée, d où ses remarques....et en même temps je comprends complètement tes états d'âme aussi. A la limite, continue à travailler avec l'autre personne et dis à ta tutrice qu'effectivement tu ne la trouves pas à la hauteur. Du moment que tu as quelqu'un pour t'aider de façon efficace, c'est l'essentiel...

en tempérant en expliquant bien que c'est tout à fait normal (ne pas hésiter à en rajouter dans la compassion, même si ça excède ce que tu penses) étant donné la situation douloureuse qu'elle vit, que n'importe qui aurait besoin d'être déchargé dans de semblables circonstances, etc. Que ça ne remet aucunement en causes ses compétences, tu la laisses souffler seulement. Et du côté de l'IEN, tu en remets une couche pour défendre ta tutrice, et tu demandes à l'IEN d'assouplir les choses du côté de la tutrice pour qu'elle cesse de se vexer. Tu as besoin de quelqu'un de dispo point, être moins dispo pour raisons personnelles graves est normal, cela ne retire rien au fait que tu as besoin d'une oreille, toi, indépendamment de ses problèmes à elle, qui n'ont rien à voir avec ses compétences...

'tain les susceptibilités des supérieurs, parfois!

on a réussi à discuter sans s'engueuler et sans crises de larmes. On s'est mises d'accord sur le fait que j'avais besoin qu'elle soit plus présente, mais qu'elle n'a pas à se formaliser si je contacte X ou Y parce que j'ai besoin de parler.
Carabas
Carabas
Vénérable

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Carabas le Lun 22 Nov 2010 - 19:47
Bonne nouvelle pour vous 2.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Crazy Cow le Lun 22 Nov 2010 - 21:59
Ma tutrice est plutôt jeune et assez sympa. Mais j'ai l'impression qu'elle vise la perfection avec moi. Elle s'attend à ce que je "gère" tout bien quand elle vient me voir en classe. Elle est déjà venue 3 fois, dont une fois avec des 1°STG exécrables....

Elle essaye de me conseiller et de m'aider mais parfois ses conseils m'étouffent car elle m'en donne trop et s'attend à ce que je réussisse tout de suite à les appliquer.

J'essaye d'aller la voir dans ses classes mais j'y retrouve parfois ce qu'elle me reproche alors je me pose beaucoup de questions. Faut-il que j'applique ses méthodes alors qu'elles ne marchent pas dans ses classes (mais ça, je ne peux pas lui dire) ou essayer de me trouver mes méthodes perso quitte à ce qu'elle me descende dans son rapport? heu

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
avatar
Invité
Invité

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Invité le Mer 24 Nov 2010 - 18:12
bonjour,
j'ai juste besoin d'"expulser" parcequ'au lycée... et bien c'est justement difficile...
je n'en peux plus de ma tutrice: elle est venue 14h soit 10 fois dans mes cours et comme elle dit "ce n'est pas fini, c'est pour toute l'année"....
elle trouve mes cours bien mais elle en a surtout apres ma gestion de classe, j'ai 10ans d'experience en lp, je ne nie pas que j'ai besoin d'aide de ce coté la, meme si je n'ai que des retours positifs d'élèves m'ayant deja eu, un peu plus d'autorité ne serait pas de trop meme si par experience je sais qu'en lp, pour redonner confiance en eux aux elèves dans mes matières ou ils se sont tant senti rejeté, il ne faut pas non plus les "terroriser", j'accepte tout conseil , ce n'est jamais de trop surtout que cette année je serais inspectée.... seulement voila elle veut que ce soit pareil chez moi que chez elle: oui, on entend une mouche voler dans ses cours (je l'envie meme si pas à ce point), mais la ca va, des conseils, j'en ai eu assez, je m'efforce de les appliquer mais ca ne lui va jamais enfin un peu mais elle continue toujours à venir, venir, encore venir.... j'en peux plus, entre la formation 8h le vendredi, les 15h de cours+ le travail "en plus" que nous donne l'iufm et le stress que cela m'engendre à chaque fois qu'elle vienne encore, encore .... je craque, cela se ressent trop dans ma vie familiale sur mes enfants... oh merci à ce site d'exister, j'avais vraiment trop besoin de le dire quelque part, j'ai de tres gentils collegues, mais je ne peux pas me permettre de risquer un conflit si elle apprend que j'en parles: "laisse moi respirer, gentille tutrice, s'il te plait, meme si tu ne veux pas le comprendre quand je te l'explique"
clemiecamie
clemiecamie
Habitué du forum

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par clemiecamie le Mer 24 Nov 2010 - 18:18
Je ne sais pas quoi te dire... fleurs
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Crazy Cow le Mer 24 Nov 2010 - 20:13
Je te comprends celinesolene! Ma tutrice à moi est sympa mais un peu trop sur mon dos. Elle vient me voir trop souvent, ça engendre trop de stress!! Alors, des fois je perds mes moyens et je fais des trucs que je ne fais pas quand je suis seule avec mes élèves....
Comme tu l'as dit, heureusement que ce site existe pour pouvoir se "plaindre" de temps en temps, parce que même si on a la chance d'avoir un tuteur, l'avoir trop souvent sur son dos c'est trop de pression en plus!

Courage à toi!! On se sert tous les coudes cette année!!

fleurs

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
avatar
Kroko
Sage

nous et nos tuteurs/tutrices - Page 2 Empty Re: nous et nos tuteurs/tutrices

par Kroko le Jeu 25 Nov 2010 - 11:22
@Kroko a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@lalilala a écrit:pas évident comme situation..tu es loin de ton conjoint et elle vient de perdre le sien...elle se dit peut-être qu il y a pire que ta situation, elle doit être dans une période horrible....elle est peut-être dépassée, d où ses remarques....et en même temps je comprends complètement tes états d'âme aussi. A la limite, continue à travailler avec l'autre personne et dis à ta tutrice qu'effectivement tu ne la trouves pas à la hauteur. Du moment que tu as quelqu'un pour t'aider de façon efficace, c'est l'essentiel...

en tempérant en expliquant bien que c'est tout à fait normal (ne pas hésiter à en rajouter dans la compassion, même si ça excède ce que tu penses) étant donné la situation douloureuse qu'elle vit, que n'importe qui aurait besoin d'être déchargé dans de semblables circonstances, etc. Que ça ne remet aucunement en causes ses compétences, tu la laisses souffler seulement. Et du côté de l'IEN, tu en remets une couche pour défendre ta tutrice, et tu demandes à l'IEN d'assouplir les choses du côté de la tutrice pour qu'elle cesse de se vexer. Tu as besoin de quelqu'un de dispo point, être moins dispo pour raisons personnelles graves est normal, cela ne retire rien au fait que tu as besoin d'une oreille, toi, indépendamment de ses problèmes à elle, qui n'ont rien à voir avec ses compétences...

'tain les susceptibilités des supérieurs, parfois!

on a réussi à discuter sans s'engueuler et sans crises de larmes. On s'est mises d'accord sur le fait que j'avais besoin qu'elle soit plus présente, mais qu'elle n'a pas à se formaliser si je contacte X ou Y parce que j'ai besoin de parler.



Bon, finalement, j'ai l'impression d'être dans une impasse avec elle. Je ne sais plus quoi penser, mais je crois que le manque de sommeil ne me permet pas de voir les choses de matière objective.
J'ai demandé à ma tutrice de venir m'observer pendant mes cours horribles du vendredi. Elle m'a dit qu'elle viendrait et effectivement, elle est venue, mais ... mardi !! Déjà j'étais pas du tout prête psychologiquement, mais bon, passons. Le mardi j'ai une classe très bien, où les élèves déjà ne sont que 20 donc ils sont gérables, ensuite ils sont gentils, polis, bien élevés, un peu bavards, mais ils ont la décence de faire semblant d'avoir un peu honte quand je leur dit de se taire. Du coup ma tutrice me dit "mais tout va bien, 2/3 petits trucs qui sont pas au top, mais sinon ça va t'as aucun souci". Elle devait me faire un topo sur les ''2/3 petits trucs" hier, mais pour une raison que j'ignore, elle ne l'a pas fait. Je lui ai redemandé de venir le voir le vendredi et elle me répond : "tu sais moi je veux pas venir le vendredi, si j'ai demandé mon après midi, c'est pas pour venir bosser. En plus le vendredi ils sont trop pénibles les élèves alors non. Il faut bien que je me repose à un moment donné." Ah ok, moi j'ai qu'à crever alors ?
J'ai essayé de lui extorquer des cours : malheureusement je les trouve creux. Peu de contenu, j'ai l'impression qu'elle leur demande juste de faire du coloriage ... Bref, elle m'a dit toute fière "ça va te soulager niveau boulot", mais en fait ça ne me soulage pas du tout car je me retrouve tjs avec la même masse de travail. Et en plus si je lui renvoie mes cours remaniés d'après ses cours, ben elle va bien s'en rendre compte que ce qu'elle m'a donné je ne m'en suis pas servi tel quel. Du coup j'ose plus lui envoyer de cours à vérifier ...
J'ose plus non plus bosser avec l'aide IEN qui m'avait aidé jusqu'à présent car elle m'a dit qu'il fallait que ma tutrice gère ça.
Pfff
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum