Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO Empty Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO

par Marcel Khrouchtchev Mar 25 Mar 2014 - 23:15
Voilà une recomposition importante dans le champ syndical de l'enseignement supérieur et de la recherche, Sup'Autonome quitte la FGAF et la CSEN pour s'affilier à FO.
http://www.force-ouvriere.fr/Conference-de-presse-consacree-au

Ce jeudi 20 mars, le secrétaire général de FO, Jean Claude Mailly, a tenu une conférence de presse consacrée au développement de Force Ouvrière dans les universités et la recherche. Il était entouré de Jean Louis Charlet et Michel Gay, président et secrétaire général de Sup’ Autonome, de Hubert Raguin, secrétaire général de la FNEC-FP FO et de Gilles Bourhis, secrétaire général du SNPREES-FO.

Jean-Claude Mailly s’est félicité de l’affiliation à Force Ouvrière de la fédération nationale des syndicats autonomes de l’enseignement supérieur et de la recherche (Sup’ Autonome).

L’affiliation de Sup’ Autonome à la FNEC-FP FO est le résultat d’un processus de rapprochement avec le SNPREES-FO en défense des revendications des personnels de toutes catégories de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Il s’agit d’un événement important :

- pour la défense des universitaires et leur indépendance ;
- pour la défense de leur statut de fonctionnaires d’Etat et des statuts particuliers de chaque catégorie ;
- pour la défense de l’enseignement académique.

Tous les services publics sont mis à mal et parmi eux, les universités et les établissements de recherche sont menacés d’éclatement sous la coupe de multiples féodalités.

Dans un contexte d’austérité aggravée, les lois Pécresse et Fioraso ont fait et font des ravages contre le bon fonctionnement du service public et les intérêts du personnel.

Diplômes, formations, statuts, salaires constituent des variables d’ajustement dans ce contexte d’économie débridée et de privatisation des universités.

L’arrivée de Sup’ Autonome à FO est une bonne nouvelle pour les professeurs d’université, pour les Biatss, pour les personnels ouvriers, pour les chercheurs, pour les personnels contractuels et vacataires qui pourront appuyer leur action revendicative sur une confédération indépendante.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO Empty Re: Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO

par Lefteris Mar 25 Mar 2014 - 23:26
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Voilà une recomposition importante dans le champ syndical de l'enseignement supérieur et de la recherche, Sup'Autonome quitte la FGAF et la CSEN pour s'affilier à FO.
http://www.force-ouvriere.fr/Conference-de-presse-consacree-au

Ce jeudi 20 mars, le secrétaire général de FO, Jean Claude Mailly, a tenu une conférence de presse consacrée au développement de Force Ouvrière dans les universités et la recherche. Il était entouré de Jean Louis Charlet et Michel Gay, président et secrétaire général de Sup’ Autonome, de Hubert Raguin, secrétaire général de la FNEC-FP FO et de Gilles Bourhis, secrétaire général du SNPREES-FO.

Jean-Claude Mailly s’est félicité de l’affiliation à Force Ouvrière de la fédération nationale des syndicats autonomes de l’enseignement supérieur et de la recherche (Sup’ Autonome).

L’affiliation de Sup’ Autonome à la FNEC-FP FO est le résultat d’un processus de rapprochement avec le SNPREES-FO en défense des revendications des personnels de toutes catégories de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Il s’agit d’un événement important :

- pour la défense des universitaires et leur indépendance ;
- pour la défense de leur statut de fonctionnaires d’Etat et des statuts particuliers de chaque catégorie ;
- pour la défense de l’enseignement académique.

Tous les services publics sont mis à mal et parmi eux, les universités et les établissements de recherche sont menacés d’éclatement sous la coupe de multiples féodalités.

Dans un contexte d’austérité aggravée, les lois Pécresse et Fioraso ont fait et font des ravages contre le bon fonctionnement du service public et les intérêts du personnel.

Diplômes, formations, statuts, salaires constituent des variables d’ajustement dans ce contexte d’économie débridée et de privatisation des universités.

L’arrivée de Sup’ Autonome à FO est une bonne nouvelle pour les professeurs d’université, pour les Biatss, pour les personnels ouvriers, pour les chercheurs, pour les personnels contractuels et vacataires qui pourront appuyer leur action revendicative sur une confédération indépendante.
Ben voilà un bonne nouvelle, il n'est jamais trop tard : quitter l'autonomie pour l'indépendance et la solidarité  Very Happy 

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO Empty Re: Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO

par Marcel Khrouchtchev Mar 25 Mar 2014 - 23:29
Je suis adhérent au SN-PREES et je ne sais pas trop comment ça va se passer, surtout pour eux d'ailleurs: je paye une cotisation annuelle plus de 5 fois supérieure à la leur, ça va les changer!
Mais c'est effectivement une excellente nouvelle pour la présence de FO dans le supérieur et la recherche.
avatar
marjorie_esti
Niveau 5

Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO Empty Re: Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO

par marjorie_esti Sam 29 Mar 2014 - 16:23
Tiens il restait un syndicat à la FGAF ou au CSEN ? Very Happy

C'est une bonne nouvelle pour la fédération FO dans le supérieur en tout cas...
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO Empty Re: Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO

par Marcel Khrouchtchev Sam 29 Mar 2014 - 16:29
@marjorie_esti a écrit:Tiens il restait un syndicat à la FGAF ou au CSEN ? Very Happy

Ben, le SNALC quand même!
Mais on peut se demander si ce ne sont pas, précisément, des dissensions avec le SNALC qui ont poussé Sup'Autonome à adhérer à la FNEC (la fédération FO de l'éducation et de la culture).
En tout cas, cela va demander de l'adaptation et la création d'un modus videndi, car moi au SNPREES j'étais le seul enseignant-chercheur dans mon syndicat départemental, tandis qu'à Sup'Autonome, les adhérents ne sont pas forcément très intéressés par le sort des BIATSS (pour être poli).
John
John
Médiateur

Sup'Autonome quitte la CSEN et adhère à FO Empty Le syndicat Sup Autonome quitte la CSEN et rejoint Force Ouvrière

par John Mar 22 Avr 2014 - 3:25
Le Président de Sup Autonome a écrit:Maintenant, on aura des maîtres qui ne maîtriseront pas toujours la discipline qu'ils seront censés enseigner, privés d'esprit de recherche et de curiosité, mais bien formatés dans le moule pédagogiquement correct des ESPE, que je suis plus que jamais tenté de décrypter comme "Echec Socialiste Programmé de l'Education". Quelle régression pour la formation des jeunes français, et donc pour la nation !
Je ne peux pas cacher que, sur ce point fondamental, Sup Autonome est en opposition non seulement avec la politique universitaire actuelle, mais aussi avec le Snalc, principale composante de notre confédération actuelle, la CSEN, qui, devant le conseil supérieur de l'éducation, a approuvé la création des ESPE telles que définies dans la nouvelle loi. C'est là un choix que nous ne comprenons pas et que nous ne partageons pas... et qui ne peut pas ne pas avoir des conséquences.
http://static.blog4ever.com/2012/10/715979/BULLETIN-SUPAUTONOME-144-diffusion_3338151.pdf

« Une nouvelle force syndicale pour l'enseignement supérieur et la recherche »
Communiqué SUPAUTONOME FO et SNPREES FO

SUPAUTONOME  a  décidé  de  rejoindre  la  Confédération  FO  et  la  FNEC  FP  FO    pour  une  plus  grande  efficacité   dans   le   combat   contre   le   démantèlement   en   règle   de   l'enseignement   supérieur   et   de   la   recherche.   Les   différentes  «  réformes  »  n'ont  pas  fini  de  produire   leurs  effets  pervers.  Loin  de  remédier  aux  difficultés  de   l’enseignement   supérieur,   les   choix   bureaucratiques   de   notre   Ministère   vont   toujours   plus   loin   dans   une   stratégie  de  démolition  des  statuts  et  dans  l'alignement  de  l'Université  sur  le  secteur  privé.
Plus  que  jamais   la   culture   managériale,   accompagnant   le   désengagement   de   l'Etat,   inspire   les   multiples   réformes   qui   se   succèdent   depuis   plus   d’une   décennie   et   remet   en   cause   les   statuts   des   personnels   et   les   libertés   universitaires  constitutives  de  notre   métier.  Au  rythme  où  vont  les  choses  l'indépendance  des  enseignants -­ chercheurs  ne  sera  plus  qu'un  lointain  souvenir  et  les  différents  statuts  des  personnels  seront  laminés  dans  un  objectif  de  toujours  plus  de  flexibilité  et  de  dépendance  vis-à-vis  des  structures  locales  de  gouvernance,   avec   toutes   les   dérives   déjà   si   présentes   à   l'université,   la   collégialité   universitaire   cédant   la   place   au   favoritisme.
Cette  évolution,    SUPAUTONOME  et  le  SNPREES  FO  n'ont  cessé  de  les  combattre  en  étant  depuis  toujours   des   forces   de   proposition.   Partageant   une   vision   commune   de   l'université,   attachés   aux   statuts   des   personnels  et  à  l'indépendance  des  enseignants-chercheurs,  condition  même  d'une  véritable  recherche,  nos   deux   syndicats   refusent   cette   régression   sans   précédent   qui    se   pare,   sous   prétexte   de   modernité,   des   oripeaux  de  l'efficacité.
Face   à   une   situation   qui   se   dégrade   de   jour   en   jour,   que   cela   concerne   le   fonctionnement   des   établissements  où  les  conditions  d’exercice  de  nos  métiers,  SUPAUTONOME  et  le  SNPREES  FO  ont  estimé   que  ce  qui  les  rassemblait  était  plus  fort  et  plus  important  que  les  éventuelles  divergences  sur  tel  ou  tel   sujet.  L'avenir  de  l'université  est  en  jeu.  Il  est  devenu  absolument  nécessaire d'unir  nos  forces  pour  peser   face   aux   mesures   prises   tant   au   niveau   national   que   dans   chacun   des   établissements   d’enseignement  supérieurs  et  de  recherche.
Par  ce  rapprochement  nous  lançons  un  signal  à  tous  les  personnels  de  l'enseignement  supérieur.  L'heure   n'est  plus  aux  divisions  et  aux  querelles  de  chapelle.  Il  faut  aller  à  l'essentiel  pour  sauvegarder un  véritable   service  public  de  l'enseignement  supérieur,  défendre  les  personnels  et  leur  statut  et  protéger les  libertés   universitaires  sans  lesquelles  il  n’y  a  pas  d’universités  dignes  de  ce  nom.
Que  cela  soit  aux  niveaux  local  ou  national,  nous  devons  nous  unir  pour  montrer  qu'en  la  matière  rien  n’est   inéluctable.  Nous  appelons  donc  tous  les  personnels,  universitaires,  BIATSS,  chercheurs,  ITA,  contractuels  et   vacataires,  à  nous  rejoindre.  Plus  que  jamais  nous  avons  besoin  de  vous.  Ce  rapprochement  est  une  étape   dans  notre  défense  des  personnels  de  l’enseignement  supérieur  et  de  la  recherche,  mais  sans  votre  soutien   nous  ne  pourrons  rien.
Michel  GAY,  SG  de  SUPAUTONOME - FO
Gilles  BOURHIS,  SG  du  SNPREES -  FO
Jean-Louis  CHARLET,  Président de  SUPAUTONOME - FO
http://supautonome.com/upload/9731_2014-03-25-communique-supautonome-fo.pdf


Dernière édition par John le Mar 22 Avr 2014 - 10:38, édité 1 fois (Raison : Merci Marcel Khrouchtchev et Celeborn.)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum