Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
cliohist
Habitué du forum

Supérieur : la guerre secrète de deux clubs Empty Supérieur : la guerre secrète de deux clubs

par cliohist Mar 29 Avr 2014 - 15:58

Enseignement supérieur : la guerre secrète de deux clubs, Le Monde 29.04.2014
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/29/enseignement-superieur-la-guerre-secrete-de-deux-clubs_4408898_3224.html

Selon Le Monde, deux groupes se livrent une drôle de guerre. Le groupe « Vernant » accuse le groupe « Marc Bloch » d’avoir verrouillé les postes-clés pour promouvoir une vision managériale de l’université… le groupe Vernant a relayé la pétition du 4 avril – signée par 11 000 universitaires mécontents de la politique menée par Geneviève Fioraso depuis 2012.

Pour Christian Topalov, l'origine de « Marc Bloch » est à chercher du côté de la Conférence des présidents d'université.
« De l'avis général, l'initiative de sa constitution revient à Jean-Loup Salzmann, président de Paris-XIII-Nord. Avec Vincent Berger (alors président de Paris-Diderot), Lionel Collet (Lyon-I-Claude-Bernard), Jean-Yves Mérindol (ENS Cachan) et quelques autres, ils décident de préparer le retour de la gauche, en 2011. « Nos fonctions requéraient un droit de réserve que la signature “Marc Bloch” nous permettait de respecter », confie l'un d'eux. Au départ, le groupe s'appelait « les 59 »... 59 présidents d'université, directeurs d'établissement d'enseignement supérieur et de recherche et hauts fonctionnaires. » Deux noms émergent rapidement : Lionel Collet et Axel Kahn.

Les « Vernant », eux, sont « 59 universitaires des établissements franciliens partisans d’une université confédérale et farouchement opposés aux projets de regroupements prévus en Ile-de-France »…. A l'origine, c'est « un petit groupe d'une trentaine de personnes travaillant à Paris-Diderot, issu d'amitiés datant du mouvement de 2009 », dit l'un d'eux.

Le séminaire « Politiques des sciences » de l'EHESS, qui travaille sur l'émergence de nouveaux rapports sociaux dans l'Université, a constitué une base de données de près de 5 000 noms pour « observer les trajectoires des décideurs » et étudier les circulations.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Supérieur : la guerre secrète de deux clubs Empty Re: Supérieur : la guerre secrète de deux clubs

par User5899 Mar 29 Avr 2014 - 18:02
Oh il existe bien d'autres guerres secrètes section par section... C'est d'ailleurs le problème principal du recrutement universitaire aujourd'hui : les lignes souterraines de réseaux, qui conduisent à des recrutements ou à des ajournements parfois, comment dire... :shock:
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum