Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
florestan
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par florestan Jeu 8 Mai 2014 - 19:44
[/quote]

Sur le palier et sont individuels ![/quote]

C'est pas top quand tu te lèves au milieu de la nuit ou que tu es malade...
Jenny
Jenny
Modérateur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Jenny Jeu 8 Mai 2014 - 19:52
@florestan a écrit:
@Jenny a écrit:
@florestan a écrit:

J'adore cette manière de présenter les choses!

+1, c'est joliment dit.  I love you 
Je veux retourner vivre à Paris  Sad (mais mon chéri a des goûts différents  Rolling Eyes )

Je compatis Jenny, je suis bien contente d'être sur la même longueur d'onde que mon compagnon sinon ça aurait été bien compliqué.

D'un autre côté, je comprends que vivre dans 30 m2 le bloque...
florestan
florestan
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par florestan Jeu 8 Mai 2014 - 20:02
@Jenny a écrit:
@florestan a écrit:
@Jenny a écrit:

+1, c'est joliment dit.  I love you 
Je veux retourner vivre à Paris  Sad (mais mon chéri a des goûts différents  Rolling Eyes )

Je compatis Jenny, je suis bien contente d'être sur la même longueur d'onde que mon compagnon sinon ça aurait été bien compliqué.

D'un autre côté, je comprends que vivre dans 30 m2 le bloque...

A deux dans 30 mètres carrés c'est sûr que c'est trèèèèèèèèèèès difficile. Je n'ai jamais tenté.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Pseudo Jeu 8 Mai 2014 - 20:06
@Leclochard a écrit:
@florestan a écrit:
@e-Wanderer a écrit:Une autre chose très chouette à Paris : le réseau des piscines municipales, avec un abonnement trimestriel (entrées à volonté) pour un coût dérisoire. Les horaires sont un peu spéciaux à cause de l'occupation par les groupes scolaires (en gros, il faut y aller très tôt le matin), mais c'est quand même une très belle solution pour faire du sport régulièrement sans se ruiner. Il y a un peu de monde, mais les gens qui sont assez motivés pour aller régulièrement à 7h de matin à la piscine sont généralement de bons nageurs.

Oh oui j'adore! Trois piscines accessibles à pieds à côté de chez moi avec des horaires différents v(en nocturne), et les bibliothèques, discothèques, vidéothèques municipales, quelles mines!! Et pour rien du tout ou presque, mais je ne vais pas me lancer dans une déclaration d'amour à la vie parisienne car je vais vite devenir très agaçante  Very Happy 

Dans ma ville du 92, c'est pareil. La carte de la bibliothèque est gratuite. J'ai même une patinoire couplée à la piscine et un joli parc à dix minutes en vélo. Il y a une vie au-delà du périphérique.  Wink 

Certes. J'ai toujours eu des abonnements à la bibliothèque gratuite ou presque partout où je suis allée. Mais j'ai découvert à Paris une mine absolument magnifique. On a accès à TOUTES les bibliothèques de Paris (il y en a plusieurs par arrondissement. J'ai mes habitudes dans 4 bibliothèques accessibles à pied de chez moi), plus la réserve centrale. Je n'en revient toujours pas de ce miracle.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
florestan
florestan
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par florestan Jeu 8 Mai 2014 - 20:08
@Pseudo a écrit:
@Leclochard a écrit:
@florestan a écrit:

Oh oui j'adore! Trois piscines accessibles à pieds à côté de chez moi avec des horaires différents v(en nocturne), et les bibliothèques, discothèques, vidéothèques municipales, quelles mines!! Et pour rien du tout ou presque, mais je ne vais pas me lancer dans une déclaration d'amour à la vie parisienne car je vais vite devenir très agaçante  Very Happy 

Dans ma ville du 92, c'est pareil. La carte de la bibliothèque est gratuite. J'ai même une patinoire couplée à la piscine et un joli parc à dix minutes en vélo. Il y a une vie au-delà du périphérique.  Wink 

Certes. J'ai toujours eu des abonnements à la bibliothèque gratuite ou presque partout où je suis allée. Mais j'ai découvert à Paris une mine absolument magnifique. On a accès à TOUTES les bibliothèques de Paris (il y en a plusieurs par arrondissement. J'ai mes habitudes dans 4 bibliothèques accessibles à pied de chez moi), plus la réserve centrale. Je n'en revient toujours pas de ce miracle.

Oui c'est génial , une réserve inépuisable....
Nadejda
Nadejda
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Nadejda Jeu 8 Mai 2014 - 21:14
@Pseudo a écrit:
@Leclochard a écrit:
@florestan a écrit:

Oh oui j'adore! Trois piscines accessibles à pieds à côté de chez moi avec des horaires différents v(en nocturne), et les bibliothèques, discothèques, vidéothèques municipales, quelles mines!! Et pour rien du tout ou presque, mais je ne vais pas me lancer dans une déclaration d'amour à la vie parisienne car je vais vite devenir très agaçante  Very Happy 

Dans ma ville du 92, c'est pareil. La carte de la bibliothèque est gratuite. J'ai même une patinoire couplée à la piscine et un joli parc à dix minutes en vélo. Il y a une vie au-delà du périphérique.  Wink 

Certes. J'ai toujours eu des abonnements à la bibliothèque gratuite ou presque partout où je suis allée. Mais j'ai découvert à Paris une mine absolument magnifique. On a accès à TOUTES les bibliothèques de Paris (il y en a plusieurs par arrondissement. J'ai mes habitudes dans 4 bibliothèques accessibles à pied de chez moi), plus la réserve centrale. Je n'en revient toujours pas de ce miracle.

J'avais aussi halluciné en apprenant le nombre de prêts (40 documents au maximum sur le réseau dont 20 dans une bibliothèque)...
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Sylvain de Saint-Sylvain Jeu 8 Mai 2014 - 21:26
Lefteros a écrit:Parlons aussi du climat parisien, des transports usants (ce n'est plus mon cas, je suis à moins de 10 mn à pied). Chacun voit midi à sa porte, mais je serais jeune enseignant, le choix serait vite fait...

Pour ce qui est des transports, tout dépend du quartier, du lieu d'établissement et des horaires. Prendre la 12 puis la L, ce n'est franchement pas la mort.

L'argument climatique me semble en revanche imparable. J'avoue que j'aime bien rejoindre le clos de ma pauvre maison de temps en temps.

Pour l'offre culturelle, vous oubliez les gâteaux de luxe. <3 (Non, non, les fameux macarons de la mère Gigot à Pouacé-les-oies ne valent pas ceux de Pierre Hermé.)

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Leclochard
Leclochard
Empereur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Leclochard Jeu 8 Mai 2014 - 21:33
@Nadejda a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Leclochard a écrit:

Dans ma ville du 92, c'est pareil. La carte de la bibliothèque est gratuite. J'ai même une patinoire couplée à la piscine et un joli parc à dix minutes en vélo. Il y a une vie au-delà du périphérique.  Wink 

Certes. J'ai toujours eu des abonnements à la bibliothèque gratuite ou presque partout où je suis allée. Mais j'ai découvert à Paris une mine absolument magnifique. On a accès à TOUTES les bibliothèques de Paris (il y en a plusieurs par arrondissement. J'ai mes habitudes dans 4 bibliothèques accessibles à pied de chez moi), plus la réserve centrale. Je n'en revient toujours pas de ce miracle.

J'avais aussi halluciné en apprenant le nombre de prêts (40 documents au maximum sur le réseau dont 20 dans une bibliothèque)...

justement, en ce qui me concerne je ne lis qu'un livre à la fois et ma/mes bibliothèques me suffisent amplement, surtout que j'achète ceux qui m'intéressent vraiment (d'occasion ou neufs). Après, je conçois que quand on fait un travail de recherche ou qu'on est passionné par un sujet pointu, c'est précieux. Mais je ne suis plus étudiant. Je me cultive tranquillement.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
MrBrightside
MrBrightside
Empereur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par MrBrightside Jeu 8 Mai 2014 - 21:34
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
Pour l'offre culturelle, vous oubliez les gâteaux de luxe. <3 (Non, non, les fameux macarons de la mère Gigot à Pouacé-les-oies ne valent pas ceux de Pierre Hermé.)

Et pas que: les épiceries de tout poil qui permettent de trouver aussi bien de quoi préparer des sushis que la dinde de Thanksgiving.
Leclochard
Leclochard
Empereur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Leclochard Jeu 8 Mai 2014 - 21:38
Nonancourt a écrit:
@Leclochard a écrit:
Nonancourt a écrit:

Mes amis ont loué dans des quartiers très agréables et assez côtés mais ils n'ont respectivement que 15 et 17 m² pour 600 euros/mois. Ils ont doublé avec leur statut de fonctionnaire tous les étudiants même avec de bons garants. Après, il est vrai qu'il faut savoir ce que l'on veut...

15 m2 pour 600 euros ?  :shock: 
Où sont les wc ?  Je crains ta réponse.

Sur le palier et sont individuels !

Faut aimer.  humhum 
Le plus petit logement où j'ai vécu faisait 40m2. Ça me paraissait juste pour ranger mes affaires. Alors 15.. Ca doit un peu plus grand que ma chambre actuelle, en fait.  :gratte: 

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Leclochard
Leclochard
Empereur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Leclochard Jeu 8 Mai 2014 - 21:42
@MrBrightside a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
Pour l'offre culturelle, vous oubliez les gâteaux de luxe. <3 (Non, non, les fameux macarons de la mère Gigot à Pouacé-les-oies ne valent pas ceux de Pierre Hermé.)

Et pas que: les épiceries de tout poil qui permettent de trouver aussi bien de quoi préparer des sushis que la dinde de Thanksgiving.

Ça, c'est un avantage. la diversité des restaurants est appréciable.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Jenny
Jenny
Modérateur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Jenny Jeu 8 Mai 2014 - 21:52
@MrBrightside a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
Pour l'offre culturelle, vous oubliez les gâteaux de luxe. <3 (Non, non, les fameux macarons de la mère Gigot à Pouacé-les-oies ne valent pas ceux de Pierre Hermé.)

Et pas que: les épiceries de tout poil qui permettent de trouver aussi bien de quoi préparer des sushis que la dinde de Thanksgiving.

+1.
Puis je peux pas vivre sans Pierre Hermé ou Pierre Marcolini  affraid Laughing 
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par coindeparadis Jeu 8 Mai 2014 - 22:01
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.
J'ai 77 m2 dans un "bon quartier" de ville de province pour 500 euros charges comprises. Alors Paris ne me fait pas rêver, je préfère l'espace à la vie trépidante à laquelle on ne profite qu'avec les moyens financiers ad hoc.
florestan
florestan
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par florestan Jeu 8 Mai 2014 - 22:06
@coindeparadis a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.
J'ai 77 m2 dans un "bon quartier" de ville de province pour 500 euros charges comprises. Alors Paris ne me fait pas rêver, je préfère l'espace à la vie trépidante à laquelle on ne profite qu'avec les moyens financiers ad hoc.


Je trouve que c'est faux, il y a plein de choses dont on profite avec 0 sous ou en tout cas pas plus cher qu'ailleurs (et sans avoir besoin d'une voiture), par contre si on préfère l'espace  Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 248604097 
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Pseudo Jeu 8 Mai 2014 - 22:13
Pourquoi diable se retrouve-t-on toujours à faire des combats Paris v/s province ? Ca n'a aucun sens. Surtout pour enfiler toujours les mêmes lieux communs et se rengorger d'être "du bon coté" alors les autres abrutis ne savent pas ce qui est bon. Et les généralisation sur la vie trépidante de Paris. Je ne connais pas la vie trépidante de Paris, pourtant j'y vis et j'y travaille.
Qu'est-ce que ça me gave...
Parce que dans le genre, je peux y aller aussi. L'ennuie profond des viles moyennes, où on profite de 70 m2 où promener son vide, où on profite de la campagne et de la vie calme au milieu de nulle part, des voisins curieux, etc... Je connais, j'ai vécu dans des trous, des grandes villes, des villes moyennes.
Que chacun vive là où il veut, qu'il puisse changer d'endroits s'il le souhaite, et c'est tout.


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Pseudo Jeu 8 Mai 2014 - 22:16
@florestan a écrit:
@coindeparadis a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.
J'ai 77 m2 dans un "bon quartier" de ville de province pour 500 euros charges comprises. Alors Paris ne me fait pas rêver, je préfère l'espace à la vie trépidante à laquelle on ne profite qu'avec les moyens financiers ad hoc.

Je trouve que c'est faux, il y a plein de choses dont on profite avec 0 sous ou en tout cas pas plus cher qu'ailleurs (et sans avoir besoin d'une voiture), par contre si on préfère l'espace  Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 248604097 

Bien sûr que c'est faux. Je vais au théâtre pour moins de 10 euros, à des spectacles qui ne me coûte rien ou quelques euros, des concerts qui me coûtent pas plus, je ne paye presque jamais les expos, etc... Après, évidemment, il ne faut pas vouloir aller à Bastille. Mais ça laisse du choix !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Lefteris Jeu 8 Mai 2014 - 22:16
@Leclochard a écrit:
justement, en ce qui me concerne je ne lis qu'un livre à la fois et ma/mes bibliothèques me suffisent amplement, surtout que j'achète ceux qui m'intéressent vraiment (d'occasion ou neufs). Après, je conçois que quand on fait un travail de recherche ou qu'on est passionné par un sujet pointu, c'est précieux. Mais je ne suis plus étudiant. Je me cultive tranquillement.
Je lis beaucoup, quand je peux,  mais ça  je peux le faire partout. Comme toi (à la différence qu'il m'arrive d'alterner deux bouquins), mes bouquins me suffisent, et j'ai une liseuse car je sature chez moi, pas mal de place perdue. La seule chose, ce sont les bibliothèques universitaires le cas échéant, ça m'a servi pour m'installer le samedi quand je préparais l'agreg, et l'en dernier pour contribuer à un ouvrage, sinon  Rolling Eyes ... Je n'ai pas dû aller dans celle de mon quartier depuis 10 ans , pas plus qu'à la piscine qui est à 150 mètres depuis 3 ou  4 ans . Ma dernière sortie au Louvre remonte au moins à deux ans, l'expo sur Alexandre, et j'avais déjà vu la plupart des pièces à Thessalonique.

@coindeparadis a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.
J'ai 77 m2 dans un "bon quartier" de ville de province pour 500 euros charges comprises. Alors Paris ne me fait pas rêver, je préfère l'espace à la vie trépidante à laquelle on ne profite qu'avec les moyens financiers ad hoc.
Et le temps, et l'énergie... On ne passe pas sa vie en visites, cinés, restau  et autres. Rien que l'idée de prendre le métro, de faire la queue, ça me fatigue  Sleep 


Dernière édition par Lefteris le Jeu 8 Mai 2014 - 22:18, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par coindeparadis Jeu 8 Mai 2014 - 22:17
Pseudo, j'habite une grande ville. Et la vie trépidante c'est effectivement une pointe d'ironie, car je suis d'accord avec toi, c'est une image que l'on veut donner de la capitale.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Pupuch76
Pupuch76
Niveau 8

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Pupuch76 Jeu 8 Mai 2014 - 22:25
@coindeparadis a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.
J'ai 77 m2 dans un "bon quartier" de ville de province pour 500 euros charges comprises. Alors Paris ne me fait pas rêver, je préfère l'espace à la vie trépidante à laquelle on ne profite qu'avec les moyens financiers ad hoc.

C'est ce que je pourrais obtenir là où vivent mes parents... Mais comme je ne compte pas repartir en province pour l'instant (de toute façon il me faudrait un certain nombre de points que je n'ai pas...), je me contente de mon petit 36m² pas si mal que ça même si quand même bien cher à mes yeux, à 30 min de Paris. Et comme je suis très pantouflarde, surtout en période scolaire, ça ne me dérange pas plus que ça de ne pas être dans Paris même, puisque je n'en profiterais pas plus que ça (j'me connais!  Razz )
florestan
florestan
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par florestan Jeu 8 Mai 2014 - 22:31
Franchement je fais plein de choses que je ne pourrais absolument pas faire si je vivais ailleurs: je vais souvent au ciné, à la piscine. Je fais des expos , je profite très très largement des bibliothèques/ discothèques/ vidéothèques municipales (ainsi que mes enfants). D'ailleurs j'ai continué à sortir avec des enfants très jeunes parce qu'à Paris on peut aller au ciné le matin par exemple et maintenant qu'ils
sont plus grands ils peuvent aller à leurs activités tout seuls (pas besoin de faire le taxi....).
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Lefteris Jeu 8 Mai 2014 - 22:31
@Pupuch76 a écrit:
@coindeparadis a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.
J'ai 77 m2 dans un "bon quartier" de ville de province pour 500 euros charges comprises. Alors Paris ne me fait pas rêver, je préfère l'espace à la vie trépidante à laquelle on ne profite qu'avec les moyens financiers ad hoc.

C'est ce que je pourrais obtenir là où vivent mes parents... Mais comme je ne compte pas repartir en province pour l'instant (de toute façon il me faudrait un certain nombre de points que je n'ai pas...), je me contente de mon petit 36m² pas si mal que ça même si quand même bien cher à mes yeux, à 30 min de Paris. Et comme je suis très pantouflarde, surtout en période scolaire, ça ne me dérange pas plus que ça de ne pas être dans Paris même, puisque je n'en profiterais pas plus que ça (j'me connais!  Razz )
Et dans Paris, on met aussi souvent 30 mn pour aller au centre (ce que je mets en moyenne pour aller au Louvre, à St Michel ).

@florestan a écrit: Franchement je fais plein de choses que je ne pourrais absolument pas faire si je vivais ailleurs: je vais souvent au ciné, à la piscine. Je fais des expos , je profite très très largement des bibliothèques/ discothèques/ vidéothèques municipales (ainsi que mes enfants). D'ailleurs j'ai continué à sortir avec des enfants très jeunes parce qu'à Paris on peut aller au ciné le matin par exemple et maintenant qu'ils
sont plus grands ils peuvent aller à leurs activités tout seuls (pas besoin de faire le taxi....).
Mais ça, dans une grande ville de province, tu l'aurais aussi, à la différence que la sortie est plus rapide. Pendant les vacances, je suis allé voir ma famille à Bordeaux, qui n'est pas vraiment un village, et les enfants ont aussi accès à toutes les activités. 1/4 d'heure pour sortir de la ville, et être quasiment dans les vignobles d'un côté (quelle ivresse, un circuit cycliste dans l'Entre-Deux mers... ) , dans les landes girondines de l'autre. La mer à 45 minutes...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Pupuch76
Pupuch76
Niveau 8

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Pupuch76 Jeu 8 Mai 2014 - 22:39
@florestan a écrit: Franchement je fais plein de choses que je ne pourrais absolument pas faire si je vivais ailleurs: je vais souvent au ciné, à la piscine. Je fais des expos , je profite très très largement des bibliothèques/ discothèques/ vidéothèques municipales (ainsi que mes enfants). D'ailleurs j'ai continué à sortir avec des enfants très jeunes parce qu'à Paris on peut aller au ciné le matin par exemple et maintenant qu'ils
sont plus grands ils peuvent aller à leurs activités tout seuls (pas besoin de faire le taxi....).  

Dans la ville de mes parents, la piscine était à 5 min à pieds de chez eux, le ciné à 15 min en métro, le centre ville à 10 min à pieds, il y a 3 bibliothèques et une médiathèque à 15 minutes de chez eux (à pied et en métro). OK niveau expo, il y a moins de choix, même si on a quand même pas mal de musées.

... Et tu ne le croiras peut-être pas... Mais nous aussi le ciné fait des séances le matin!  affraid Razz 
Mais si j'avais des enfants, j'avoue que je serais plus rassurée qu'ils se déplacent dans la ville de mes parents que dans Paris même (moins de monde dans les transports, conducteurs un peu moins stressés).
dandelion
dandelion
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par dandelion Jeu 8 Mai 2014 - 22:42
Le vrai vrai gros inconvénient de Paris pour moi c'est la pollution. Un logement plus petit, ça n'est pas marrant mais on peut faire avec (surtout si on peut faire des choses à l'extérieur, qui sont de fait souvent peu dispendieuses voire gratuites dans les très grandes villes), il est plus difficile de renoncer à respirer (je le dis sans rire, la dernière fois que je suis allée à Paris j'ai vraiment souffert).
florestan
florestan
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par florestan Jeu 8 Mai 2014 - 22:51
C'est vrai que quand je compare avec des gens dans une situation professionnelle (couple de profs agrégés) et personnelle ( deux enfants) semblable à la mienne c'est avec des personnes vivant en banlieue et important nous n'avons pas de voiture. La famille en province vit à la campagne (Indre et Loire très isolée 40 minutes en voiture de Tours) ou dans une petite ville (Manosque, cadre somptueux et climat idéal ceci dit). J'aime les grandes ville (j'ai habité Berlin et me vois très bien vivre à New York).
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Madame_Prof Jeu 8 Mai 2014 - 22:59
Ah, Bordeaux  bisous 

Moi, je suis bien à 15 mn de Paris, je peux y aller quand je veux, je ne ferais pas plus si j'étais logée dans Paris intra-muros. Pour ceux qui veulent y vivre, et avoir un minimum d'espace, c'est quand même bien plus facile en étant en couple que célibataire !

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 4 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Lefteris Jeu 8 Mai 2014 - 23:03
@dandelion a écrit:Le vrai vrai gros inconvénient de Paris pour moi c'est la pollution. Un logement plus petit, ça n'est pas marrant mais on peut faire avec (surtout si on peut faire des choses à l'extérieur, qui sont de fait souvent peu dispendieuses voire gratuites dans les très grandes villes), il est plus difficile de renoncer à respirer (je le dis sans rire, la dernière fois que je suis allée à Paris j'ai vraiment souffert).
Eh bien ça , par contre, c'st un peu surfait . Paris est très loin d'être la ville de France la plus polluée, elle arrive souvent en 20ème position. Pourquoi ? pas de pollution industrielle. Pour ma part, j'habite dans un endroit dégagé et venté (cause canal, et 50 m d'altitude, ce qui paraît peu mais ça compte) et on ne se sent pas trop oppressé. les immeubles y sont d'ailleurs moins noircis qu'en centre ville...

@florestan a écrit: C'est vrai que quand je compare avec des gens dans une situation professionnelle (couple de profs agrégés) et personnelle ( deux enfants) semblable à la mienne c'est avec des personnes vivant en banlieue et important nous n'avons pas de voiture. La famille en province vit à la campagne (Indre et Loire très isolée 40 minutes en voiture de Tours) ou dans une petite ville (Manosque, cadre somptueux et climat idéal  ceci dit). J'aime les grandes ville (j'ai habité Berlin et me vois très bien vivre à New York).
Pour ma part, j'ai une voiture , qui sort tous les 1 mois et demi sauf exception , mais qui justement me permet d'aller voir la famille, dispersée dans des endroits divers, et aller en vacances dans des endroits où elle est nécessaire. En fait, je roule beaucoup sur ces périodes là, je ne me vois pas sans bagnole.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum