Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celeborn
Esprit sacré

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Celeborn Sam 17 Mai 2014 - 21:26
@V.Marchais a écrit:réponse à Cripure : ça fait bien longtemps que FO a abandonné cette logique de non-participation aux votes,

Je siège au CSE, et je peux clairement affirmer que ce que tu écris est faux.
Mais effectivement, parfois, ils votent contre. Sur tout le reste, ils refusent de voter.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Gryphe Sam 17 Mai 2014 - 21:34
@Celeborn a écrit:Je siège au CSE, et je peux clairement affirmer que ce que tu écris est faux.
Mais effectivement, parfois, ils votent contre. Sur tout le reste, ils refusent de voter.
Je ne siège pas au CSE mais je peux dire la même chose pour lire avec attention tous les live-tweets de CSE depuis plus de deux ans. (Ça m'a encore pris deux heures hier soir.)
Le résultat des votes est quasi toujours le même :
- CGT, Sud : vote contre.
- FO : refus de vote.
- SGEN, UNSA : vote pour.
- FSU : abstention.
- SNALC : ça dépend du texte proposé.  Very Happy
Audrey
Audrey
Oracle

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Audrey Sam 17 Mai 2014 - 21:38
Est-on pour autant obligé de participer au ternissement de la réputation de FO quand on a subi la même chose?
Quand je pense que je passe mes journées à dire aux gamins qu'on ne répond pas à l'insulte par l'insulte, ça me pose sérieusement question de lire un communiqué pareil...
Effectivement les pratiques de certains membres passés à FO ont été "moches", mais dans ce cas, on le dit clairement, on ne garde rien sous le tapis et on attaque les gens sur le terrain de la vérité et des faits, uniquement cela, et non en publiant un communiqué insinuant de façon que je trouve très "moche", pour reprendre ton mot, Celeborn, que FO serait ptêt bien à la botte du FN et pas nous, youpi, la vérité éclate enfin...
Je me mets à la place des syndiqués de FO qui se passeraient sans doute bien de ce soutien du collectif Racine et qui n'ont rien demandé à personne...facile, je sais ce que ça fait de voir qu'on me regarde de travers quand je déclare être du SNALC et qu'un signal FN semble clignoter au-dessus de ma tête.

Bref, je comprends que tout n'est pas rose et qu'on n'est pas au pays des bisounours, mais non, désolée, je ne peux soutenir un communiqué pareil.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Gryphe Sam 17 Mai 2014 - 21:46
@Audrey a écrit:Je me mets à la place des syndiqués de FO qui se passeraient sans doute bien de ce soutien du collectif Racine et qui n'ont rien demandé à personne...facile, je sais ce que ça fait de voir qu'on me regarde de travers quand je déclare être du SNALC et qu'un signal FN semble clignoter au-dessus de ma tête.
Clic-clic : Sondage Harris Interactive - Vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2012 selon la proximité syndicale.
Avant de m'engager, j'ai essayé d'étudier la situation "objectivement". Ce sondage a compté dans mon choix.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée Sam 17 Mai 2014 - 22:36
Ce sondage concerne FO dans son ensemble et non le SN FO LC, ce qui est un peu différent. On parle ensuite de "proximité syndicale" et non de syndicalisation effective, ce qui est là aussi très différent.

Pour le reste, comme on dit parfois vulgairement, "je ne tape pas dans la merde, ça éclabousse".

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée Sam 17 Mai 2014 - 22:38
@Celeborn a écrit:
@Audrey a écrit:
Là, j'ai honte de mon syndicat. Et quand je commence à me faire ce genre de remarque à propos de quelqu'un, ça sent le roussi...j'espère ne pas avoir d'autres mauvaises surprises du genre.

Je crois que vous n'avez aucune idée d'où en sont les relations entre le SNALC et FO, en fait.


L'amalgame crasseux de l'article mis en lien plus haut montre bien, au contraire, où elles en sont. Je m'amuse beaucoup de recevoir des leçons de morale syndicale de gens qui ont écrit ou laissé publier un truc pareil Smile


Dernière édition par Presse-purée le Sam 17 Mai 2014 - 22:52, édité 2 fois (Raison : accord)

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée Sam 17 Mai 2014 - 22:39
@P_Arnaud a écrit:En tout cas, personne je pense ne me contredira quand j'affirme que l'UMP a voulu la mort des syndicats de métier, en l'occurrence du SNALC dans l'Educ' Nat, en faisant voter sa loi sur la soi-disant représentativité syndicale qui impose l'adhésion à une fédération pour avoir le droit d'exister et une audience qui ne se limite pas à un corps de métier.

+1


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Pandorafa Sam 17 Mai 2014 - 22:42
@Gryphe a écrit:
@Audrey a écrit:Je me mets à la place des syndiqués de FO qui se passeraient sans doute bien de ce soutien du collectif Racine et qui n'ont rien demandé à personne...facile, je sais ce que ça fait de voir qu'on me regarde de travers quand je déclare être du SNALC et qu'un signal FN semble clignoter au-dessus de ma tête.
Clic-clic : Sondage Harris Interactive - Vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2012 selon la proximité syndicale.
Avant de m'engager, j'ai essayé d'étudier la situation "objectivement". Ce sondage a compté dans mon choix.

Bon on va peut-être arrêter le délire là...  furieux 

Des gens de FO, dans différents corps de métier, j'en connais un sacré paquet. Pas un seul n'affirme voter FN. La grande majorité sont sympathisants, adhérents voire militants au PG, au PC, ou au POI. Beaucoup ont voté Hollande au 2ème tour (et le regrettent amèrement). J'en ai croisé un seul qui se revendiquait électeur de l'UMP, il venait du SNALC justement.

Lors des réunions d'adhérents, des différentes instances du syndicat, et dans les cortèges de manif, il suffit d'écouter les gens pour être convaincu qu'il n'y a aucune chance pour qu'ils partagent les idées du FN. Alors, peut-être qu'il y a quelques électeurs du FN parmi les adhérents de FO dans certains corps de métier plus touchés en général par le vote FN (police ? surveillants de prisons ?), mais considérer que toute la fédération est noyautée ? C'est insulter tous les autres adhérents de FO !!!
Les membres du SNALC qui entretiennent ces insinuations sont vraiment tombés bien bas... Quand je pense que je continue à détromper les collègues qui répètent les même âneries sur le SNALC, je suis trop conne finalement. Je retiens qu'à l'avenir, pour chercher des interlocuteurs fiables et honnêtes parmi d'autres syndicats que le mien dans mon secteur, je m'en tiendrai à ceux du SNES, de la CGT et de SUD.

Dans mon bahut on a choisi d'associer les 3 sections syndicales (FO,SNES,CGT) dans une même liste et on agit ensemble face aux abus de la direction. Ça marche bien, on programme nos heures d'info syndicales ensemble, on est souvent d'accord sur beaucoup de choses, et on ne se livre pas une guerre pour faire adhérer les collègues ou dans l'optique des prochaines élections...

On peut être militant syndical, agir pour défendre des personnels au quotidien, sans se livrer à cette guéguerre stérile et basse qui donne juste une sale image des syndicats en général.

Merci Audrey pour ton avis, j'espère qu'une partie des membres du SNALC le partageront.

Quant à l'histoire des bureaux du SNALC Versailles vandalisés, n'y a-t-il pas eu une décision de justice à ce sujet ?

Audrey
Audrey
Oracle

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Audrey Dim 18 Mai 2014 - 0:58
Tu serais dans mon collège, Pandora, je t'assure que l'on pourrait se parler sans se taper dessus, et que je suis fiable et honnête... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par User5899 Dim 18 Mai 2014 - 1:19
@V.Marchais a écrit:réponse à Cripure : ça fait bien longtemps que FO a abandonné cette logique de non-participation aux votes, justement parce que, convaincant de plus en plus, elle a intégré les attentes de ses nouvelles recrues.
Alors, Véronique, je vais vous dire : je vous lis depuis longtemps, le discours langue de bois d’apparatchik ne vous va pas.
Ce que vous dites est faux, les derniers CTM/CSE l'ont amplement montré. Je ne dis pas que FO n'a pas une réflexion intéressante ou une vision séduisante, mais ils ne servent pas à grand-chose, vu que souvent, ils ne participent pas.
Après, je vais être honnête :je suis content d'avoir changé de ministre, car celui-ci ne sera peut-être pas l'ami du président du SNALC et nous aurons peut-être ainsi moins de problèmes de lisibilité.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Celeborn Dim 18 Mai 2014 - 8:16
Ce qu'il faut aussi comprendre (et d'ailleurs certains l'ont dit, mais sans aller jusqu'au bout de la logique), c'est que cette image de syndicat de droite (et pire, d'extrême droite) qu'on nous colle (et qui, je peux le dire sereinement maintenant que j'ai vu les choses de l'intérieur, ne correspond pas à la réalité), il est nécessaire qu'on fasse tout pour s'en débarrasser. Je croise très régulièrement des collègues d'accord avec nos idées, mais qui ne voteront jamais pour nous ou ne viendront jamais chez nous parce que tu sais bien, quand même, il n'y a pas de fumée sans feu… Alors pour une fois que le parti politique dont on veut nous coller le soutien (pour nous décrédibiliser d'emblée) s'exprime sur la question et qu'il ne nous apporte clairement pas son soutien, au contraire, on n'allait pas non plus jouer les fines bouches. Je ne m'en fais pas pour Force Ouvrière : leur image est de toute façon suffisamment ancrée (très) à gauche pour qu'ils ne vivent pas les mêmes problèmes que nous.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Pandorafa Dim 18 Mai 2014 - 12:36
@Audrey a écrit:Tu serais dans mon collège, Pandora, je t'assure que l'on pourrait se parler sans se taper dessus, et que je suis fiable et honnête... ;-)

Ah mais je te rassure, je n'ai nullement l'intention de taper sur les adhérents/militants du SNALC que je pourrais croiser dans les établissements que je fréquente.  Wink Je me contente de taper sur les chefs despotes  Razz 

Mais la question ne se pose pas : dans la vingtaine d'établissements que j'ai sillonné depuis l'an dernier en tournée d'établissement ou pour passer voir des potes, dans quelques réunions de bassin, formations ou pour les corrections d'examen où l'on est amené à discuter des syndicats avec les collègues, je n'en ai pas croisé un seul.

Les panneaux syndicaux du SNALC Versailles sont mis à jour dans mon secteur puisque son président y réside, ils sont très jolis, tout en couleur. Mais pour ce qui concerne le dialogue avec les collègues qu'il peut y rencontrer, je n'ai pas l'impression que ce soit son fort, et c'est quand même un peu dommage. Il faut dire aussi que quand je viens afficher pour FO je suis plutôt très bien accueillie par les collègues, et chez nous aussi les syndicalisations augmentent très fortement.

Tant mieux, plus il y a de collègues engagés dans un syndicat, mieux c'est, on peut espérer qu'ils feront mieux défendre leurs droits. Et que l'abstention sera moins importantes aux prochaines élections professionnelles.

Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée Dim 18 Mai 2014 - 16:12
Cripure a écrit:
Après, je vais être honnête :je suis content d'avoir changé de ministre, car celui-ci ne sera peut-être pas l'ami du président du SNALC et nous aurons peut-être ainsi moins de problèmes de lisibilité.

C'est bien que ce soit un syndiqué du SNALC qui signale cela, je sais que ça en démangeait quelques uns de rebondir là-dessus lors des débats sur la refonte des statuts. Je suis même tombé sur le net sur des trucs plus tendancieux que cette petite mention (avec présence des Francs-Maçons et tout le toutim).

Comme quoi, quand on veut, on peut éviter de propager des rumeurs et en rester aux faits (sans extrapolations du type confusion proximité syndicale et syndicalisation...) dans un débat syndical  Very Happy 

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
P_Arnaud
P_Arnaud
Niveau 1

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par P_Arnaud Dim 18 Mai 2014 - 18:19
En tant qu'adhérent SNALC, j'ai protesté auprès de son auteur contre l'article en question en affirmant qu'en utilisant les louanges que le collectif Racine, dans la bouche de son président, dressait à FO, on cherchait par allusion à induire un soupçon de collusion. Cela dit, le collectif en question est bien une émanation du FN. Preuve :
http://www.frontnational.com/pour-le-redressement-de-lecole/
Sur les liens personnels entre Peillon et le président du SNALC, celui-ci n'en a pas fait mystère, mais je persiste à croire qu'il faut mieux avoir des liens personnels avec le parrain de ses enfants qu'être contraint à se taire pour des raisons de proximité politique. En effet, Portzer était bien entendu de Peillon, sans avoir plus d'audience qu'un autre, sans jamais pour autant avoir avec lui sa langue dans sa poche. Enfin, je persiste à croire que les décrets Peillon ne sont en aucune façon ce que FO en dit, à la façon d'une chasse aux sorcières pleine d'amalgames et d'allusions erronées, et qu'à force de crier au loup sur des choses globalement insignifiantes (sauf pour les CGPE où le SNALC fut en première ligne) on épuise ses forces et qu'au moment où il faudra se battre pour sa survie, il ne restera plus grand-monde, notamment pour réagir quand les projets de la droite arriveront sur la table (alourdissement des maximas, voire territorialisation des CAPES). Arrêtons les procès d'intention et si en tant que prof d'H/G je regrette la disparition d'heure de labo que je n'ai d'ailleurs jamais eue dans mon service, je ne trouve pas ahurissant que les collègues ayant 5h en Terminale/Première bénéficient de -0,5h d'allègement tandis que ceux qui en ont 8 bénéficient de -0,8h. Je rappelle que le SNALC avait proposé un coefficient de 0,17 ou quelque chose comme ça pour parvenir à -1 à 6h ce qui ne reflète pas une quelconque soumission au ministre. Quand à ceux qui évoquent la franc-maçonnerie, là ce sont les verbiages habituels de l'extrême droite !

_________________
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet (G. Courteline)
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par User5899 Dim 18 Mai 2014 - 18:25
@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:Après, je vais être honnête :je suis content d'avoir changé de ministre, car celui-ci ne sera peut-être pas l'ami du président du SNALC et nous aurons peut-être ainsi moins de problèmes de lisibilité.
C'est bien que ce soit un syndiqué du SNALC qui signale cela, je sais que ça en démangeait quelques uns de rebondir là-dessus lors des débats sur la refonte des statuts.
Je pense qu'il n'est pas besoin d'être l'ami du ministre pour constater, par la lecture, qu'un décret est obsolète et doit être amendé. Le SNES de Lille a dû subir une rectrice, par exemple, qui s'appuyait sur les "trous" du décret pour comptabiliser tout TD ou TP comme des heures d'effectifs réduits qui justifiaient la majoration de service et elle n'a jamais été démentie au TA. J'ai considéré que tout le boucan autour des fameuses 1607h était une cacophonie à la finalité purement électoraliste, et ce que je lis encore aujourd'hui ne me fait pas changer d'avis.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée Dim 18 Mai 2014 - 19:21
@P_Arnaud a écrit:En tant qu'adhérent SNALC, j'ai protesté auprès de son auteur contre l'article en question en affirmant qu'en utilisant les louanges que le collectif Racine, dans la bouche de son président, dressait à FO, on cherchait par allusion à induire un soupçon de collusion. Cela dit, le collectif en question est bien une émanation du FN. Preuve :
http://www.frontnational.com/pour-le-redressement-de-lecole/

Merci à vous.
Cependant, se dresser en moralisateur (dans le texte en question) pour ensuite faire un cour de cynisme syndical à coups de "on se débarasse de l'image FN en la flaquant sur d'autres et tant pis pour leur tronche", je trouve cela pour le moins ... curieux.

@P_Arnaud a écrit:
Sur les liens personnels entre Peillon et le président du SNALC, celui-ci n'en a pas fait mystère, mais je persiste à croire qu'il faut mieux avoir des liens personnels avec le parrain de ses enfants qu'être contraint à se taire pour des raisons de proximité politique. En effet, Portzer était bien entendu de Peillon, sans avoir plus d'audience qu'un autre, sans jamais pour autant avoir avec lui sa langue dans sa poche.

Et le texte incriminé parle d'indépendance syndicale. Est-ce tenable? Est-ce ensuite tenable de faire la morale aux membres d'autres syndicats, ou mieux encore, de sous-entendre finement qu'ils sont tous fascistes?


@P_Arnaud a écrit:
Enfin, je persiste à croire que les décrets Peillon ne sont en aucune façon ce que FO en dit, à la façon d'une chasse aux sorcières pleine d'amalgames et d'allusions erronées, et qu'à force de crier au loup sur des choses globalement insignifiantes (sauf pour les CGPE où le SNALC fut en première ligne) on épuise ses forces et qu'au moment où il faudra se battre pour sa survie, il ne restera plus grand-monde, notamment pour réagir quand les projets de la droite arriveront sur la table (alourdissement des maximas, voire territorialisation des CAPES). Arrêtons les procès d'intention et si en tant que prof d'H/G je regrette la disparition d'heure de labo que je n'ai d'ailleurs jamais eue dans mon service, je ne trouve pas ahurissant que les collègues ayant 5h en Terminale/Première bénéficient de -0,5h d'allègement tandis que ceux qui en ont 8 bénéficient de -0,8h. Je rappelle que le SNALC avait proposé un coefficient de 0,17 ou quelque chose comme ça pour parvenir à -1 à 6h ce qui ne reflète pas une quelconque soumission au ministre.

Nous verrons, mais les retours que j'ai pour le moment, notamment des REP+, sont loin d'être le nirvana annoncé par certains ici, dont le SNALC.
Ajoutons que, si les participants aux négociations avaient une vision précise de "l'esprit du texte", il semble que ceux qui vont l'appliquer en ont une toute autre, et largement moins nirvanesque. Mais nous avons jusqu'en septembre 2015 pour affiner nos analyses.

@P_Arnaud a écrit:Quand à ceux qui évoquent la franc-maçonnerie, là ce sont les verbiages habituels de l'extrême droite !


Complètement. C'est ce que j'ai expliqué aux quelques personnes -qui ne sont pas chez FO, car nous avons autre chose à faire que ce genre de trucs - qui ont évoqué avec moi ce fait, d'un air conspirateur (la Franc-Maçonnerie excite visiblement les fantasmes). Par ailleurs, vu comment le FN, précisément, vomit la Franc-Maçonnerie, c'est un argument de plus à apporter à l'idée saugrenue que le SNALC est le représentant syndical de l'extrême-droite politique dans l'enseignement.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
P_Arnaud
P_Arnaud
Niveau 1

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par P_Arnaud Dim 18 Mai 2014 - 21:32
Que FO soit "politisée", au sens d'ailleurs parfois noble du terme, personne ne le conteste. Que le SNALC ne soit affilié à aucun parti et proche d'aucune sensibilité, vue la variété des opinions qu'on y rencontre, on ne peut le contester non plus. Après, je vous concède qu'utiliser le même procédé dont on a suffisamment souffert en salle des profs avec des rumeurs malveillantes est pour le moins maladroit. Ce n'est pas parce que quelques décérébrés vous octroient des palmes que vous avez un lien avec eux et s'ils veulent faire de l'entrisme, vu leur nombre, ils risquent fort d'être dégoûtés ou expulsés (comme au SNALC dans une région naguère). La suppression des ZEP est autre chose et là, je vous suis, sur le caractère largement insoutenable des suppressions de label. Après discuter de la rénovation des politiques envers les ZEP peut se justifier car on ne peut pas dire qu'elles excellent au niveau des résultats, mais il faut davantage trouver de nouveaux moyens d'aider les élèves qui y sont scolarisés plutôt que diminuer leur nombre. Enfin, heureusement que tous les syndicats n'ont pas le même avis, ce serait d'un ennuyeux !

_________________
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet (G. Courteline)
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Gryphe Dim 18 Mai 2014 - 21:40
@P_Arnaud a écrit:Enfin, heureusement que tous les syndicats n'ont pas le même avis, ce serait d'un ennuyeux !
 cheers 

Rappelons que l'objectif de Neoprofs.org est de permettre à des personnes de sensibilités parfois différentes de discuter ensemble.
Alors on essaye de ne pas se disputer même si on se titille parfois un peu...  Wink
Jim Thompson
Jim Thompson
Expert

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Jim Thompson Dim 18 Mai 2014 - 21:57
Cripure a écrit:
@Presse-purée a écrit:
Cripure a écrit:Après, je vais être honnête :je suis content d'avoir changé de ministre, car celui-ci ne sera peut-être pas l'ami du président du SNALC et nous aurons peut-être ainsi moins de problèmes de lisibilité.
C'est bien que ce soit un syndiqué du SNALC qui signale cela, je sais que ça en démangeait quelques uns de rebondir là-dessus lors des débats sur la refonte des statuts.
Je pense qu'il n'est pas besoin d'être l'ami du ministre pour constater, par la lecture, qu'un décret est obsolète et doit être amendé. Le SNES de Lille a dû subir une rectrice, par exemple, qui s'appuyait sur les "trous" du décret pour comptabiliser tout TD ou TP comme des heures d'effectifs réduits qui justifiaient la majoration de service et elle n'a jamais été démentie au TA. J'ai considéré que tout le boucan autour des fameuses 1607h était une cacophonie à la finalité purement électoraliste, et ce que je lis encore aujourd'hui ne me fait pas changer d'avis.
Et même après son départ on continue de subir cette lecture....

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par User5899 Dim 18 Mai 2014 - 23:55
Merci de le rappeler. On ne peut pas travailler dans un cadre vieux de 64 ans, qui ne connaît rien de ce qu'est le métier aujourd'hui.
P_Arnaud
P_Arnaud
Niveau 1

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Après les élections, un article intéressant du Figaro

par P_Arnaud Mer 28 Mai 2014 - 17:59
Evidemment, ce n'est pas dans l'Educ Nat, mais dans toute la fédération syndicale. Néanmoins, cela traduit que les syndiqués n'ont pas vraiment de comportement électoral très différent de leur catégorie socio-professionnelle. D'après l'article du Figaro, les syndiqués à FO et à Sud auraient voté majoritairement FN dimanche dernier : "L'enquête révèle que 33% des sympathisants de Force ouvrière ont opté pour le vote frontiste lors des dernières élections européennes. Chez Sud-Solidaires, même choix pour 27% des personnes interrogées". http://t.co/LeVEpEtFfY

_________________
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet (G. Courteline)
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Gryphe Mer 28 Mai 2014 - 18:29
@P_Arnaud a écrit:D'après l'article du Figaro, les syndiqués à FO et à Sud auraient voté majoritairement FN dimanche dernier : "L'enquête révèle que 33% des sympathisants de Force ouvrière ont opté pour le vote frontiste lors des dernières élections européennes. Chez Sud-Solidaires, même choix pour 27% des personnes interrogées". http://t.co/LeVEpEtFfY
Non mais tu ne peux pas dire "majoritairement" en citant cet article. Entre "fortement" et "majoritairement", il y a un gouffre quand même.
V.Marchais
V.Marchais
Esprit sacré

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par V.Marchais Mer 28 Mai 2014 - 18:33
Et c'est reparti...

Franchement, si au SNALC, vous n'avez pas d'autres arguments, je suis très inquiète pour vous... Et surtout bien déçue.

Bref, avec ce type de discours, vous n'êtes pas près de me revoir. Bonne chance avec les autres...
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Roumégueur Ier Mer 28 Mai 2014 - 18:45
J'en profite pour redire combien colporter ces chiffres est malveillant, même les soi-disant 25% du FN sont une entourloupe énorme.
Ils ont fait 25% des 43% des votes exprimés (en comptant je crois les blancs et nuls), ce qui relativise sérieusement leur victoire (qui en est une sur les deux autres partis, complètement rejetés par une immense majorité).
Le premier parti de France est l'abstention, point barre, et de loin.
C'est sur le nombre de votants FN qu'il faudrait être attentif : combien y en avait-il aux précédentes élections, combien y en a-t-il en 2014. Cette progression serait bien plus parlante mais je ne la trouve pas encore.
Pour ce qui est du vote des syndicalistes en faveur du FN, le problème est le même : combien se sont abstenus? (Je ne suis pas abonné à l'Huma, je n'ai pas accès à l'article, cela doit être précisé et cela permet aussi de pondérer ces 33%).
Je ne minore pas ce souci, les 'digues' craquent de partout, chacun est libre de son vote et à FO aucune consigne n'a jamais été donnée et je n'apprécierais pas d'en avoir.
Maintenant, s'il s'agit de salir FO en balançant sans précaution ces données, permettez moi juste de vous dire que c'est le seul syndicat qui me semble un tantinet lucide sur ce qui se passe actuellement, les déclarations hallucinantes de Boissinot et de la FCPE en sont la démonstration. Que certains syndicalistes croient que la solution est de voter FN, libre à eux, je m'en tamponne tant que le syndicat joue son rôle d'opposant aux réformes les plus dangereuses qui aient été proposées ces dernières décennies et qu'il ne fait pas de prosélytisme pour un quelconque parti.
JEMS
JEMS
Grand Maître

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par JEMS Mer 28 Mai 2014 - 18:51
Hmmm cela sent les élections professionnelles... Des votants FN il y en a de partout y compris chez les profs hein !
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière - Page 3 Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Roumégueur Ier Mer 28 Mai 2014 - 18:58
Ah, j'ai les chiffres précis :
http://www.france-politique.fr/elections-europeennes.htm

Le Fn est passé de 1 091 691 à 4 711 339, énorme explosion, il multiplie par 4 son nombre d'électeurs, piochant dans toutes les catégories : hommes, femmes, jeunes, syndiqués de tous bords, non syndiqués...
L'abstention est de 26 802 113, près de 6 fois plus... c'est là aussi parlant.
Il y avait 46 555 253 inscrits, le FN pèse donc 10%, cela laisse 90% dans l'autre 'camp'. Je ne ferai pas l'affront de calculer pour le PS, c'est pareil qu'en 2009, la bérézina sans aucune remise en question de leur part (le discours du père François était totalement incroyable).
18 955 636 de votes exprimés, quelle misère 'démocratique'.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum