Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Raoul Volfoni
Raoul Volfoni
Doyen

Elève hyperactif : que faire ? Empty Elève hyperactif : que faire ?

par Raoul Volfoni le Mer 07 Mai 2014, 22:05
Parmi les classes que je viens de prendre en main (enfin, d'essayer de prendre en main), j'ai un élève diagnostiqué hyperactif, et je ne sais pas quoi faire avec lui. J'ai eu la classe quatre heures jusqu'à maintenant ; il y a eu une heure normale durant laquelle il a noté le cours et s'est à peu près tenu, mais sinon, le reste du temps...
-Il parle, avec les autres élèves, seul ou essaie de parler avec moi ;
-Il dessine, découpe, joue avec tout ce qui lui tombe sous la main ;
-Il essaie de faire des paniers dans la poubelle ;
-Il s'amuse à bloquer la porte de la classe avec sa table, ou au contraire à l'ouvrir pour tendre la tête dans le couloir ;
-Il se lève, se balade dans la classe ;
-Il pique les affaires de celui qui a la chance d'être assis derrière ;
-Il dissèque ses stylos ;
-Il dessine des croix gammées sur des petits papiers qu'il distribue à ses camarades (premier cours avec cette classe, super !);
-Etc.
La première heure, je lui ai fait faire le plan de classe histoire de l'occuper, il a adoré, et m'en a d'ailleurs refait un l'heure d'après. Mais bon, on ne va pas faire des plans de classe toute l'année... A chaque fin d'heure, je suis obligée de parler de lui au CPE. Ce matin, je lui ai mis un mot dans son carnet, j'ai cru qu'il allait pleurer. Je ne peux pourtant pas laisser passer ses sottises parce qu'il est hyperactif... d'autant que la classe est dure et que les autres ne comprennent pas qu'on le traite différemment.
Bref : je ne sais pas quoi faire de ce garçon. A mon sens, il aurait sa place en SEGPA, mais le fait est qu'il est en 5ème classique. Il est incontrôlable - pas violent, mais avec idées alak, il faut le surveiller comme le lait sur le feu. Sa mère le suit plus ou moins ; hier, j'ai remarqué que les mots dans le carnet n'avaient pas été signés depuis mars ; le CPE a appelé, ce matin c'était signé.
Le CPE et le principal-adjoint m'ont dit qu'il s'épanouissait dans les activités non scolaires (sécurité routière, visite des pompiers, par exemple). Pour ce qui est du scolaire, c'est désespéré ; il ne note pas le cours, rend des copies blanches... Les autres sont très vachards avec lui, et je pense qu'il doit pas mal souffrir.
Auriez-vous des idées de choses à lui faire faire, pas forcément pour qu'il améliore son niveau (ça, je n'y songe même pas) mais au moins pour le garder occupé et sous contrôle ? Merci d'avance !
sena
sena
Niveau 8

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par sena le Mer 07 Mai 2014, 22:29
Qu'il soit hyperactif ok mais il semble profiter de ce statut....je pense entre autre aux croix gammées...
Dans un premier temps je le placerai à une table ou les camarades ne le regardent pas...donc pas devant.
Ensuite j'établirai un contrat de comportement, des règles de vie.
Sur les questions scolaires si c'est un hyperactif je faciliterai l'écriture des leçons tout en proposant des activités liées à celles-ci ( formes ludiques) ....c'est plus facile à dire qu'à mettre en place. Mais je crois qu'il n' y a pas de recette miraculeuse...
philann
philann
Doyen

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par philann le Mer 07 Mai 2014, 22:36
être hyperactif...peut poser problème pour suivre les cours mais ne justifie en rien les croix gammées ou de se balader dans la classe!

Quand il a un comportement injustifiable, tu punis!
Il a besoin autant qu'un autre gamin d'apprendre les règles, sinon à un problème réel, va s'ajouter un problème d'éducation...ce qui ne lui rendra pas service.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
surfeuse
surfeuse
Niveau 8

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par surfeuse le Jeu 08 Mai 2014, 09:52
La médicalisation à outrance des cas d'élèves pénibles et indisciplinés permet tous les alibis et justifie toutes les incuries administratives...

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).
philann
philann
Doyen

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par philann le Jeu 08 Mai 2014, 10:14
@surfeuse a écrit:La médicalisation à outrance des cas d'élèves pénibles et indisciplinés permet tous les alibis et justifie toutes les incuries administratives...

Le problème est de trouver une juste mesure....parce que l'hyperactivité existe (ma tutrice en a un dans sa classe et il est loin d'être "indiscipliné". En revanche, la prise en compte du problème médical ne justifie pas tout! C'est comme avec un élève dyslexique: j'accepte de ne pas avoir les mêmes attentes en gramm et ortho qu'avec un élève lamda...mais ce n'est en rien une excuse acceptable pour être feignant. professeur 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Ellida
Ellida
Niveau 6

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Ellida le Jeu 08 Mai 2014, 10:58
L'hyperactivité est une chose, les croix gammées et le reste autre chose... Là, je suis d'accord avec les autres, l'élève en profite. Les élèves hyperactifs ont du mal à se concentrer, ils "sautent" sur leur chaise mais ils doivent respecter les règles comme les autres. Et, en ayant déjà eu plusieurs, ils en sont capables même si c'est difficile.
C'est trop facile de se cacher derrière un mot.
Raoul Volfoni
Raoul Volfoni
Doyen

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Raoul Volfoni le Jeu 08 Mai 2014, 11:10
Oui, il en profite, clairement. De plus, il est sous traitement médicamenteux, il devrait donc avoir moins de mal à se tenir tranquille... mais en fait, je crois qu'on ne lui a jamais vraiment demandé de le faire.
Je punis lorsque son comportement est inacceptable (souvent, donc) mais mon but serait de lui fournir une occupation pour ne pas avoir à le punir sans cesse... S'il a quelque chose à faire, il fiche la paix (à peu près) et je peux voler dans les plumes des autres pénibles de la classe (soit un bon nombre)...
Dans les conditions actuelles, il est clairement incapable de suivre le programme (de 5ème ou de CE1, d'ailleurs ; ce n'est même pas une question de difficulté mais de concentration), mais il est là, il va passer en 4ème... enfin ça me désole - mais ça, c'est un autre problème.
Merci pour vos réponses, en tout cas...
avatar
V.Marchais
Esprit sacré

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par V.Marchais le Jeu 08 Mai 2014, 11:15
Je ne suis pas compétente pour la prise en charge de problèmes psy.
Ma compétence - et mon rôle - c'est d'assurer un cours pour une vingtaine d'enfants, pas de gérer un cas à plein temps. Cela suppose le respect d'un règlement intérieur. Si Hyperactif ne respecte pas ce règlement, il est sanctionné, comme tout le monde, jusqu'à l'exclusion de cours si nécessaire. Si la Vie Sco veut jouer à l'HP, grand bien lui fasse, moi, j'ai autre chose à faire.
Être humain, compréhensif, attentif à soutenir dans ses efforts un enfant qui a du mal à se canaliser (avec ou sans diagnostic médical, d'ailleurs, peu importe), c'est une chose. Laisser un môme empêcher le bon déroulement du cours, quelle que soit la raison, en est une autre.
titrit
titrit
Niveau 7

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par titrit le Jeu 08 Mai 2014, 13:19
idem, on ne peut gérer un comportement hyperactif en classe, si l'élève n'arrive pas à garder au minimum son calme: ceci pour avoir eu un 6ème particulièrement pénible l'année dernière. La solution est de l'envoyer en perm. J'avais d'ailleurs trouvé assez incroyable de n'avoir pas été averti de sa maladie (pas de dossier, pas d'avs, pas de conseils à son sujet). Ce gamin était incapable de comprendre les règles, il faisait vraiment n'importe quoi et devenait dangereux : il pouvait jeter un stylo sur un élève, renverser un pot d'eau sur le dessin d'une autre élève, dessiner des horreurs sur le carnet de correspondance volé à un élève...
J'ajoute que c'était mes premières classes.  humhum 
Simone Boué
Simone Boué
Niveau 10

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Simone Boué le Jeu 08 Mai 2014, 13:45
J'ai eu l'an dernier un élève du même acabit qui prenait en plus de la R*ta*ine afin de mieux se comporter. Evidemment ça ne fonctionnait pas.
Alors nous avons fait un pacte :
- tu as le droit de dessiner des choses sur LA feuille que je te donne et uniquement celle-ci.
- tu peux effacer le tableau / noter/ faire passer la poubelle
MAIS
- tu te tais
- tu me regardes et non pas les autres.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Volubilys le Jeu 08 Mai 2014, 15:11
Le dessin de croix gammées n'a rien a voir avec l'hyperactivité...

L'hyperactivité c'est un problème attention et un besoin impulsif et désordonné de bouger.
Les règles d'or sont de canaliser et limiter les distractions. (et faire la part des choses entre ce qui relève de l'hyperactivité et des bêtises.)

Il faut être très clair avec lui sur ce que l'on attend de lui, le lui dire au début de la séance, quitte à le lui écrire et le rappeler à l'ordre immédiatement. Ne pas oublier non plus qu'il ne se contrôle pas et que donc il faut rester raisonnable dans les objectifs, et que l'hyper-répression ne fonctionne pas, au contraire ça va le stresser et faire augmenter son agitation.
Il faut le placer en classe loin des portes et fenêtres (source de distraction), seul si possible (les autres aussi c'est de la distraction), au fond (car sinon il va se retourner en permanence pour voir ce qui se passe dans la classe).
Réduire au minimum vital le matériel à sa disposition sur sa table et autour de lui.
Gérer le temps pour lui (j'utilise une double pendule : l'heure réelle, et l'heure à laquelle il faut avoir fini l'exercice, on peut aussi utiliser un time-timer, je fais aussi horloge parlante : là tu devrais être à la question deux, il te reste X temps, maintenant tu passes à l'exercice 3....)
Pour le canaliser, j'ai installé une Bouncyband à sa table, ça lui permet de bouger sans déranger toute la classe et donc de se canaliser. En effet il ne peut pas réprimer totalement et efficacement son besoin de bouger sur de longues périodes, il faut donc trouver un moyen de libérer cette énergie sans pénaliser les autres élèves. (mon article sur la chose)
Il existe aussi de sorte de coussin dynamique à poser dans sa chaise, (qui en produisant une assise légèrement instable l'oblige à garder une posture dynamique et canalise son énergie, mais c'est cher.)
Pour les très très agité, il existe des objets/couvertures lestés que l'on pose sur leur genoux ou sur leurs épaules (ces objets sont utilisés aussi pour les autistes).
On peut lui fournir une sorte de balle anti-stress qu'il peut écraser et maltraiter à volonté, ce qui lui permet de se canaliser et d'enquiquiner moins le reste de la classe.

Bon, ce que je dis n'est pas forcément applicable dans le secondaire.  Un hyperactif, c'est épuisant à gérer, même quand on arrive à le canaliser...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Volubilys le Jeu 08 Mai 2014, 15:15
@titrit a écrit:idem, on ne peut gérer un comportement hyperactif en classe, si l'élève n'arrive pas  à garder au minimum son calme: ceci pour avoir eu un 6ème particulièrement pénible l'année dernière. La solution est de l'envoyer en perm. J'avais d'ailleurs trouvé assez incroyable de n'avoir pas été averti de sa maladie (pas de dossier, pas d'avs, pas de conseils à son sujet). Ce gamin était incapable de comprendre les règles, il faisait vraiment n'importe quoi et devenait dangereux :  il pouvait jeter un stylo sur un élève, renverser un pot d'eau sur le dessin d'une autre élève, dessiner des horreurs sur le carnet de correspondance volé à un élève...
J'ajoute que c'était mes premières classes.  humhum 
Ce que tu décris tient plus du trouble du comportement que de l'hyperactivité.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Magic Marmotte
Magic Marmotte
Habitué du forum

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Magic Marmotte le Jeu 08 Mai 2014, 16:05
@surfeuse a écrit:La médicalisation à outrance des cas d'élèves pénibles et indisciplinés permet tous les alibis et justifie toutes les incuries administratives...

Dans le cas précis du TDAH, parler de médicalisation à outrance me choque; la prescription de la méthylphénidate (molécule présente dans tous les traitements médicamenteux du TDAH) est très encadrée & ne se fait pas sans moult réflexions de la part de la plupart des parents.
Comme l'explique très bien Volubilis, il me semble qu'il faut distinguer ce qui est dû au trouble et ce qui est de l'ordre de l'éducatif. Les élèves dont parlent Titrit et Raoul ont des carences éducatives; ils se croient tout permis.
Le TDAH est une difficulté; il ne peut pas être une excuse.
Le vie est injuste: on peut être chiant et TDAH!  Laughing 
Raoul Volfoni
Raoul Volfoni
Doyen

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Raoul Volfoni le Ven 09 Mai 2014, 22:49
Merci pour ces avis !
Aujourd'hui, l'élève en question faisait le pont... ça m'a fait des vacances (et une classe bien moins pénible, les autres élèves sont plus détendus en son absence).
Je garde l'idée de la Bouncyband, c'est simple et ça peut être efficace !
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Madame_Prof le Ven 09 Mai 2014, 23:09
@V.Marchais a écrit:Je ne suis pas compétente pour la prise en charge de problèmes psy.
Ma compétence - et mon rôle - c'est d'assurer un cours pour une vingtaine d'enfants, pas de gérer un cas à plein temps. Cela suppose le respect d'un règlement intérieur. Si Hyperactif ne respecte pas ce règlement, il est sanctionné, comme tout le monde, jusqu'à l'exclusion de cours si nécessaire. Si la Vie Sco veut jouer à l'HP, grand bien lui fasse, moi, j'ai autre chose à faire.
Être humain, compréhensif, attentif à soutenir dans ses efforts un enfant qui a du mal à se canaliser (avec ou sans diagnostic médical, d'ailleurs, peu importe), c'est une chose. Laisser un môme empêcher le bon déroulement du cours, quelle que soit la raison, en est une autre.

Eh oui... J'ai un élève dans le même genre, sauf que rien n'est fait par ailleurs pour le sanctionner sous prétexte que... (je passe les détails, je veux garder mon anonymat, mais un peu le même profil que celui de Raoul), le CPE est plutôt de notre côté, mais pas la direction. J'ai fait des rapports pour des choses inadmissibles, qui auraient valu un conseil de discipline ailleurs, mais la direction enrobe, couvre, reporte, imagine des solutions, constate l'échec, reporte à nouveau, etc. Il en devient presque un objet d'étude !!! Ça me bouffe, et en fait je n'ai pas vraiment d'autre choix que de l'exclure à chaque cours, ou plutôt une fois sur deux car j'essaye de ne pas en abuser. Comme tu le dis, je ne peux pas assurer correctement mon cours pour les autres élèves (qui en plus, sont assez difficiles à gérer), et j'en ai marre. Il est très malin, et je crois qu'il prend beaucoup de plaisir à repousser sans cesse les limites, c'est devenu un jeu pour lui, même si à la base oui y a un terrain psy et des médicaments, etc.

Bref, désolée Raoul, je n'aide pas ! En tout cas, sinon, pour plusieurs élèves un peu hyperactifs (oui, on en a beaucoup car le collège accueille un public spécialisé), j'instaure parfois de petits contrats (exemple que j'ai en tête pour un de mes élèves : s'il a quelque chose à dire, il lève la main, et doit compter jusqu'à 20 dans sa tête sans parler, je l'interroge rapidement sinon il ne tient pas plus, et je dois lui rappeler le contrat environ 3 fois dans le cours, ce qui ne l'empêche pas de s'adresser aux autres, mais moins à moi), ou certains sont autorisés à lire quand ils ont besoin de décrocher quelques minutes (ceux qui font ça le gèrent bien, après ils referment le livre et se remettent à écouter).

Pour l'élève dont je parle au début, j'ai remarqué qu'il était plus facile de le gérer quand il était au fond de la salle seul, qu'au premier rang sous mon nez. Effectivement, les autres le voient moins, et moi j'arrive à moins me focaliser sur lui, je l'ignore... jusqu'au moment où il fait en sorte que je ne puisse plus l'ignorer  Rolling Eyes

 Sleep Ouf, c'est le week-end !

_________________
2017-2020 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Sphinx le Ven 20 Sep 2019, 09:56
Je remonte ce sujet pour ne pas en créer un autre, bien que le cas de mon élève n'ait rien à voir avec le cas évoqué ci-dessus.

Adoncques, j'ai un élève hyperactif dans ma classe. C'est un gentil gamin qui a vraiment un bon fond et qui ne ferait jamais une bêtise pour nuire aux autres ou aux professeurs, mais qui a parfois des idées baroques (c'est le genre à faire des blagues de potache) et un vrai besoin de bouger, tout le temps. Il est bon élève, prend le cours et travaille bien à la maison, mais il est ultra bavard, incapable de tenir en place sur sa chaise (je le vois faire de petits bonds sur son siège, avoir des spasmes dans les pieds et les mains...) et sacrément bavard. Sa mère le suit beaucoup mais il n'est pas sous médicaments et franchement, quand je vois les loques que deviennent tous les élèves que j'ai eus qui prenaient ce genre de médicaments, je le comprends tout à fait. Pour les bavardages, bon, je vais déjà le séparer de son grand copain qui est une vraie pipelette, et le mettre à côté d'un élève calme, mais je ne sais pas trop quoi faire pour l'aider à canaliser son trop plein d'énergie : il est clairement incapable de tenir une heure sur une chaise sans bouger et je ne vais tout de même pas le punir pour quelque chose qui n'est pas de sa faute. Je l'enverrais bien faire le tour de la cour en courant pour se calmer (il est assez sportif) mais ensuite je suis responsable s'il se casse la figure Laughing Du coup à votre bon coeur, si vous avez des idées...

Je l'avais en 5e en français + latin mais j'avais l'impression que ses problèmes se sont amplifiés depuis ; en 4e mais seulement en latin, donc les seulement deux heures par semaine en groupe plus restreint étaient plus gérables ; là je l'ai de nouveau en français, soit total sept heures par semaine... Help ! Laughing

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Elève hyperactif : que faire ? Livre11
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par micaschiste le Ven 20 Sep 2019, 10:12
J'avais un élève  hyperactif  l'an passé. Donne lui les feuilles à  distribuer aux autres, fais le passer au tableau...
Bon courage.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Dalva
Dalva
Vénérable

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Dalva le Ven 20 Sep 2019, 10:48
Pour les pieds, déjà, il existe un système qui consiste à tendre un gros élastique entre les deux pieds de la table, afin que l'élève y pose ses pieds et "tricote" sans bruit.

Sinon, l'autoriser à être debout au fond de la salle (il faut évidemment que les autres élèves jouent le jeu et n'en profitent pas pour se dissiper), à sortir dans le couloir en milieu de cours pour décharger la tension s'il parvient à se contenir pendant une demi-heure.
J'ai eu plusieurs hyperactifs sous médicaments et, si certains sont effectivement complètement *** par un mauvais dosage, cela en a sauvé d'autres.

Edit : les étoiles remplacent automatiquement a b r u t i s qui n'était pas utilisé ici en tant qu'insulte...


Dernière édition par Dalva le Ven 20 Sep 2019, 15:28, édité 1 fois
Petit pois
Petit pois
Niveau 9

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Petit pois le Ven 20 Sep 2019, 11:52
Je suis d'accord avec Dalva !
J'ai aussi essayé la chambre à air de vélo entre les pieds de table : ça marche bien !!! Beaucoup ont équipé leurs tables !
Sinon, mes cas de TDH, je les laisse bouger. Je m'arrange pour le solliciter à distribuer les polycops, effacer le tableau ... Si je les sens "à bout", j'invente un prétexte pour qu'ils aillent jusqu'au secrétariat ou à la vie scolaire avec une demande bidon ...
Le traitement de Rit* fait des miracles mais est très difficile à doser et le période d'essai peut être rock 'n roll : aujourd'hui, j'ai un élève en Troisième, transformé et heureux. Et pourtant, il nous en a fait voir de toutes les couleurs ... Il a même eu un conseil de discipline en Cinquième : pour mettre les choses au point avec lui et ses parents ; lui expliquer que certaines choses ne pouvaient être tolérées. Il avait accepté de parler à la classe de son trouble. Cela avait permis de désamorcer les réactions des autres élèves qui ne comprenaient pas facilement qu'il semblait jouir de "privilèges". Ca s'était bien passé le reste de l'année.
Cette année, j'en ai deux élèves en Cinquième totalement ingérables ... Pour l'un, les parents sont dans le déni total et refusent tout entretien avec la médecin scolaire ...Un signalement a été fait l'année dernière. Pour l'autre, aucune structure ne peut l’accueillir (Pas de place ...), donc on le gère comme on peut en sachant très bien que ça va vite déraper ... En attendant, il taille ses crayons de couleur ... Je suis triste pour lui mais ne peux pas en faire davantage.
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 6

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Hirondelle le Ven 20 Sep 2019, 14:52
J'ai un élève hyperactif cette année. Il est à peu près gérable mais depuis le début de l'année, il ne rend que des copies blanches.
Par exemple, j'ai fait un exercice noté où il devait donner le nom de notre CPE et expliquer son travail. Il a rendu copie blanche, alors qu'on l'avait déjà fait en classe et qu'il croise notre CPE tous les jours.
Je n'obtiens absolument aucun rendu écrit de sa part alors que dans les autres matières, il écrit. Quand je lui demande pourquoi il ne répond pas.
Que puis-je faire ?
Dalva
Dalva
Vénérable

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Dalva le Ven 20 Sep 2019, 15:32
Lui proposer une fois de te dicter ce qu'il voudrait écrire, pour voir si le blocage porte sur le contenu ou éventuellement globalement ta matière, ou si le blocage porte sur le passage à l'écrit. Le fait qu'il doive te dicter et que tu doives (peut-être) le pousser à formuler voire à élaborer une réponse en partant du début te permettra de découvrir où est la difficulté (ne comprend pas la consigne globale, ne sait pas par où commencer, trouve des mots éléments de réponse mais est incapable de les transformer en phrases, etc.).
Tu dis qu'il n'y a qu'avec toi que ça bloque : tu devrais te rapprocher du professeur de français et lui demander ce qu'il écrit exactement. Là, tu lui as demandé des phrases. Si en français le collègue n'a ramassé que des verbes à conjuguer (automatisme, application pratique), mais encore aucun paragraphe, il n'a pas pu repérer le problème.
Kimberlite
Kimberlite
Expert

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Kimberlite le Ven 20 Sep 2019, 15:52
J'ai déjà autorisé à des élèves les balles antistress, et le chewing-gum (normalement, je fais cracher, mais l'élève à qui j'ai autorisé arrivait mieux à se concentrer comme ça). J'ai aussi, comme expliqué avant, fait distribuer les feuilles, aller chercher des feutres...
Parfois, pendant un exercice, j'ai aussi simplement discuté avec certains (occuper l'élève pour donner un peu de répit aux autres... ).
Certains élèves arrivent aussi à se concentrer en dessinant (de toute façon, je n'interdit pas de dessiner, du moment qu'on suit et fait le travail ; personnellement, je me concentre mieux en gribouillant des trucs. Evidemment, ça n'autorise pas à faire n'importe quoi...).

Quand je sens que je peux faire confiance à l'élève, je laisse aussi aller dans le couloir, porte ouverte (et je jette un œil régulièrement tant que l'élève n'est pas revenu). J'ai aussi (sans abuser, hein!) envoyé parfois des élèves à l'infirmerie (élèves non diagnostiqués, ayant des problèmes de concentration, pour faire le point avec l'infirmière, ou élève diagnostiqué avec traitement mais l'ayant oublié).

_________________
Spoiler:
Elève hyperactif : que faire ? 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 9

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Monsieur_Tesla le Ven 20 Sep 2019, 20:06
Professeur de SPC dans un petit collège (3 classes par niveau) j'ai toutes les classes. Je suis PP de 5ème. L'année dernière, dans ma classe; trois élève avec PAP, et un MDPH. Le calme cette année abi

Sinon en 6ème cette année : un élève autiste dans chacune des classe (2 avec AVS, un sans, suicidaire et violent)
en 5ème un élève autiste avec AVS

Les élèves ayant un PAP sont plus de 10 dans le collège.

Le collège inclusif ... continuant à faire des TP (pardon, on dit activité expérimentale) en classe entière (30 gamins) je suis épuisé au bout de trois semaines ...

HELP


_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par Sphinx le Ven 20 Sep 2019, 22:59
Merci pour vos conseils. J'ai déjà pensé à la balle antistress et je pense que distribuer les feuilles (une fois par cours ?) et passer au tableau (ils sont en 3e, j'essaie de leur faire prendre des notes alors je n'écris pas grand chose) ne l'occupera pas longtemps. Je vais voir à le placer près de la porte pour le laisser sortir sautiller dans le couloir en cas de besoin.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Elève hyperactif : que faire ? Livre11
avatar
edu_cation
Niveau 2

Elève hyperactif : que faire ? Empty Re: Elève hyperactif : que faire ?

par edu_cation le Sam 21 Sep 2019, 23:56
Il y a cinq ans, j'avais un élève de 5e hyperactif mais comme l'allemand était une option dans ce collège en classe de 5e, l'élève en avait été dispensé par le CDE afin qu'il se concentre sur les matières "principales". Je ne trouvais pas cela très pertinent mais soit !

Je conseillerais de faire intervenir l'élève le plus souvent possible, de l'impliquer dans les tâches quotidiennes (par exemple, en fin de cours, lui faire noter les devoirs au tableau pour toute la classe) ; en début de cours, vous pouvez aussi lui faire résumer la leçon précédente.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum