Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Comment devenir médecin en France grâce à l'université de Cluj-Napoca en Roumanie ? Empty Comment devenir médecin en France grâce à l'université de Cluj-Napoca en Roumanie ?

par John Jeu 8 Mai 2014 - 17:04
Recalés en médecine en France, ils viennent décrocher leur diplôme à Cluj. [...] Bienvenue à l’université de médecine de Cluj-Napoca. « Quand j’ai vu le décor sur Google Street View, ça m’a fait un peu flipper », confesse Dimitri, président de la corpo de médecine de Cluj.[...] Si l’étudiant a décidé d’emménager à 2 000 km de sa Corrèze natale ce n’est pas pour les charmes (réels) de la Roumanie mais pour décrocher le pompon : devenir médecin… en France. Europe oblige, le diplôme est reconnu dans l’hexagone. Après deux échecs en première année – « d’à peine quelques dizaines de places »- il se rabat à contre-cœur sur une prépa kiné. Deux ans plus tard, il réussit le concours. [...] Mais on n’oublie pas aussi facilement ses rêves de gamin et quand il apprend l’existence de la section française de l’université de Cluj, il envoie fissa son dossier. Et fait dès lors parti des 25% de candidats retenus.[...]

« Je voulais faire médecine, mais je ne pouvais plus prendre le risque de perdre deux ans », détaille l’étudiante en deuxième année. Pour payer son rêve, retour chez ses parents pendant 6 mois. « Histoire de travailler et mettre un max de sous de côté. » Un petit matelas pour payer les 5 000 euros de frais de scolarité par an, dont les français doivent s’acquitter. Pas donné, mais « faut pas croire qu’on est tous des fils à papa. Comme beaucoup, j’ai dû faire un crédit pour payer mes études, témoigne Marina 22 ans. Donc je ne suis pas là pour glander ! »[...]

« Mais même si les cours sont en français, il faut qu’on se mette plus sérieusement au roumain », reconnaît Mathias. D’autant qu’à partir de la quatrième année, ils seront tous les matins en stage face à des patients locaux.[...] Pour M. Achimas, 68 ans, professeur de méthodologie de recherche des sciences de santé, les différences entre l’enseignement français et roumain seraient assez marginales[...]

Ombre à ce tableau bucolique : les exilés s’estiment dépréciés par une partie de leurs confrères hexagonaux.[...] En 2011, l’État français publie même un décret visant à empêcher les français partis à l’étranger, de réintégrer le cursus hexagonal au moment de l’ECN. C’est un recours déposé par la corpo de médecine de Cluj auprès du conseil d’État qui permettra l’annulation du décret, le jugeant en non-conformité avec le droit européen. Mais l’État français n’a pas dit son dernier mot. Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche envisage désormais de remplacer l’ECN par un concours. L’objectif serait clairement de limiter l’accès aux étudiants scolarisés jusque-là à l’étranger. Mais rien ne prouve que ce serait eux qui resteraient sur le pas de la porte. Et l’idée ne serait pas forcément du goût des étudiants hexagonaux, contraints à une seconde sélection après six ans d’étude. Le ministère envisage – pour ceux qui échoueraient plusieurs fois – une réorientation vers d’autres professions médicales. Rien n’est encore décidé. Affaire à suivre…
http://www.streetpress.com/sujet/132485-la-transylvanie-exil-dore-pour-etudiants-en-medecine

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum