Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LouisBarthas
Érudit

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par LouisBarthas 01/11/21, 11:19 am
maikreeeesse a écrit:Mais le bic peut traverser la feuille de maigre qualité ! Certains élèves déchirent leur feuille si le grammage est trop faible. Ce qui est vrai c'est que les écoles autour de moi et le collège de mes enfants ne demandent plus de stylo plume (à part ma collègue de CM2 qui je crois en achète un chaque année à ces élèves, ll faudrait que je lui demande).
Bon, je n'ai pas suivi le fil, mais je confirme.
Le problème du stylo à bille est qu'on peut facilement crisper sa main dessus. Le jeune élève alors va appuyer de plus en plus. Plus il appuie et plus sa main glisse en remontant vers le haut, pour finir peut-être - ça s'est déjà vu - par ... trouer la feuille ! En tout cas, le papier est fortement marqué et l'écriture est d'autant ralentie à cause de cette forte pression verticale inutile.
Or, c'est à l'école primaire que s'éduque la motricité fine. Au contraire, avec un stylo à plume, une trop forte pression sur la plume fait des dégâts.
L'abandon du stylo-plume obligatoire disons à partir du CE2, et le laxisme généralisé dans la tenue du crayon, sont des marques de l'effondrement de la culture scolaire ancienne : éducation à la motricité fine, efficacité, sens du beau (ah, les pleins et les déliés de mon enfance avec la plume Sergent-Major...)
Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 2289946511
zigmag17
zigmag17
Doyen

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par zigmag17 01/11/21, 11:50 am
Entièrement d'accord. Sens du beau, et sens de la concentration aussi: prendre soin de son écriture, c'est aussi réfléchir en amont à ce que l'on va écrire sur la feuille, davantage qu'avec un bic qui ne nécessite pas une préhension fine et incite plutôt les élèves à se jeter sur leur feuille comme les graphomanes aguerris qu'ils ne sont pas, sans avoir fait de brouillon auparavant bien sûr, sinon ce serait trop facile. L'année où j'ai imposé le stylo-plume à une classe de bac pro, j'ai vu une sacrée différence sur les copies de ceux qui avaient joué le jeu (un tiers rendait des copies enfin lisibles, dotées d'une très agréable graphie, et, conséquence directe ou non, au raisonnement plus réfléchi: ils prenaient le temps d'activer leurs neurones avant d'écrire).
Je regrette le temps des pleins et des déliés, c'est sûr!!!Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 1599759099
moi c'est moi
moi c'est moi
Niveau 6

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par moi c'est moi 01/11/21, 12:23 pm
Je n'ai pas lu la totalité de ce fil, mais je ne comprends pas comment on peut imposer l'utilisation de stylo plumes à des élèves.

Le gain sera bénéfique pour certains, mais se révèlera catastrophique pour d'autres.

J'étais un élève soigné et j'écrivais très proprement au stylo bille. J'ai tenté le stylo plume pendant une année... et j'ai vu que ce n'était pas pour moi.

Le soin ne relève pas, d'après moi du choix d'un stylo, mais d'une volonté à écrire proprement.
zigmag17
zigmag17
Doyen

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par zigmag17 01/11/21, 12:35 pm
moi c'est moi a écrit:Je n'ai pas lu la totalité de ce fil, mais je ne comprends pas comment on peut imposer l'utilisation de stylo plumes à des élèves.

Le gain sera bénéfique pour certains, mais se révèlera catastrophique pour d'autres.

J'étais un élève soigné et j'écrivais très proprement au stylo bille. J'ai tenté le stylo plume pendant une année... et j'ai vu que ce n'était pas pour moi.

Le soin ne relève pas, d'après moi du choix d'un stylo, mais d'une volonté à écrire proprement.

Cette volonté d'écrire proprement a disparu chez les trois quarts de mes élèves. Au bout d'une certain nombre d'années d'exercice, j'ai estimé que m'arracher les yeux à essayer de déchiffrer (écriture illisible), parfois par-dessus des gribouillages (élèves qui appuyaient fort sur leur stylo, barraient, réécrivaient par-dessus etc) n'était pas de mon ressort, et que cela m'empêchait de me consacrer à ce pour quoi je suis formée: vérifier le fond sur une copie, et évaluer un travail écrit (travaux de français, donc pas mal de texte attendu a priori)
J'ai donc soumis une classe avec lequel le courant passait bien et qui n'y voyait aucune forme ni d'hostilité ni de tentative de mise en défaut, ni de punition, à l'expérience.
Certains s'y sont prêtés avec enthousiasme, d'autres ont refusé, le reste de la classe a tenté un temps puis décidé de reprendre les bonnes vieilles habitudes.
Tu dis que tu as été un élève soigné, et je pense que c'est le cas de la plupart d'entre nous, qui sommes devenus enseignants.
Je t'assure que ce n'est pas le cas de mes élèves, et quand la copie rendue, l'écriture, la présentation, ainsi que le traitement du sujet, relèvent du moindre effort ou du pur j' m'en-foutisme, je prends ça pour un manque de respect de l'élève envers son propre travail d'abord, envers son professeur ensuite.
L'utilisation du stylo-plume a eu cet insigne avantage de les faire écrire plus lentemenet, partant plus soigneusement, et à l'arrivée franchement entre une copie écrite avec soin et une écrite au bic "à la volée", il n'y avait pas photo.
Je reconnais que par pur laxisme (et un ras-le-bol généralisé de devoir me battre pour tout au quotidien contre des moulins à vent) j'ai abandonné cette contrainte, mais je ne me gêne pas pour enlever les points de présentation quand c'est trop exagéré, voire à refuser des copies qui non content d'être indigentes ressemblent davantage à des torchons qu'à des écrits soignés.


Dernière édition par zigmag17 le 01/11/21, 12:58 pm, édité 1 fois
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Flo44 01/11/21, 12:41 pm
Mathador a écrit:C'est aussi le cas du concours des ENSI:
https://www.concours-commun-inp.fr/fr/calendrier/ecrits-centres-et-infos-pratiques.html

C'est curieux. À première vue ils interdisent seulement l'encre bleue effaçable :
Cependant, le candidat devra composer à l'encre bleue foncée ou noire non effaçable. Ne pas utiliser de correcteur (tipex par exemple). Pas de stylo plume ni de stylo "friction".
Mais après ils interdisent le stylo plume. Or l'encre bleue effaçable n'est, à ma connaissance, utilisée que dans les stylo-plumes et certains rollers. Et les rollers en question mettent bien plus d'encre que le stylo-plume (même un Waterman M). Donc si c'était une histoire de traverser la feuille, ils les interdiraient également...

En tout cas, ça doit être marrant de voir la tête des élèves qui utilisent à gogo leurs frixion ou leur souris correctrice...
LouisBarthas
LouisBarthas
Érudit

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par LouisBarthas 01/11/21, 12:51 pm
moi c'est moi a écrit:Le soin ne relève pas, d'après moi du choix d'un stylo, mais d'une volonté à écrire proprement.
Certes, mais le stylo-plume est un outil, avec ses contraintes propres, dont l'apprentissage est bénéfique à l'école pour les raisons que j'ai invoquées plus haut. L'outil crée la contrainte, et la contrainte développe les facultés. C'est une des fonctions de l'école.
Bien sûr, certains élèves écrivent bien au stylo-bille et évitent ses inconvénients, mais, d'une manière générale, le stylo-plume est supérieur.
C''est aussi une question d'éducation scolaire. S'il n'y a pas de véritable enseignement de son utilisation, l'élève, non guidé, pourra se décourager.
Après, je n'aurais sûrement pas dû employer le terme d' "obligatoire". Je n'ai jamais imposé le stylo-plume, mais je le conseillais fortement. J'ai toujours expliqué à mes élèves et à leurs parents pourquoi je souhaitais son utilisation. En général, ils finissaient par s'y mettre - en tout cas jusqu'aux années 2000, aujourd'hui, la plupart ne savent pas ce que c'est. Mais, par contre, je les ai toujours laissés écrire au stylo-bille sur le cahier de brouillon.

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
Il vécut vieux mais vieillit à peine. - Élias Canetti
moi c'est moi
moi c'est moi
Niveau 6

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par moi c'est moi 01/11/21, 01:01 pm
je comprends vos points de vue.

J'ai omis de préciser que je suis gaucher et que les contraintes d'apprentissage de l'écriture au stylo plume sont encore plus grandes que pour un droitier, d'où mon abandon après un an de tentative.
LouisBarthas
LouisBarthas
Érudit

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par LouisBarthas 01/11/21, 01:12 pm
moi c'est moi a écrit:je comprends vos points de vue.

J'ai omis de préciser que je suis gaucher et que les contraintes d'apprentissage de l'écriture au stylo plume sont encore plus grandes que pour un droitier, d'où mon abandon après un an de tentative.
Ah oui, effectivement ! J'ai toujours laissé les gauchers entièrement libres de leur choix, et je leur conseillais même d'écrire au stylo-bille !
Et c'était une belle occasion de parler des écritures qui se font de droite à gauche comme l'arabe et hébreu, ou du haut vers le bas tels que le chinois ou le japonais. J'ai même, pendant quelques années, fait une petite initiation au chinois, les idéogrammes intéressent beaucoup les enfants.

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
Il vécut vieux mais vieillit à peine. - Élias Canetti
Mathador
Mathador
Vénérable

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Mathador 01/11/21, 01:34 pm
moi c'est moi a écrit:je comprends vos points de vue.

J'ai omis de préciser que je suis gaucher et que les contraintes d'apprentissage de l'écriture au stylo plume sont encore plus grandes que pour un droitier, d'où mon abandon après un an de tentative.

Je suis gaucher et cela ne me pose pas de problème pour utiliser un stylo plume; je place la main au-dessous de la ligne d'écriture, ce qui évite les problèmes d'encre mettant trop longtemps à sécher.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
moi c'est moi
moi c'est moi
Niveau 6

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par moi c'est moi 01/11/21, 01:44 pm
Mathador a écrit:
moi c'est moi a écrit:je comprends vos points de vue.

J'ai omis de préciser que je suis gaucher et que les contraintes d'apprentissage de l'écriture au stylo plume sont encore plus grandes que pour un droitier, d'où mon abandon après un an de tentative.

Je suis gaucher et cela ne me pose pas de problème pour utiliser un stylo plume; je place la main au-dessous de la ligne d'écriture, ce qui évite les problèmes d'encre mettant trop longtemps à sécher.

et je n'ai jamais réussi à le faire...
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Sylvain de Saint-Sylvain 01/11/21, 01:58 pm
moi c'est moi a écrit:
Mathador a écrit:
moi c'est moi a écrit:je comprends vos points de vue.

J'ai omis de préciser que je suis gaucher et que les contraintes d'apprentissage de l'écriture au stylo plume sont encore plus grandes que pour un droitier, d'où mon abandon après un an de tentative.

Je suis gaucher et cela ne me pose pas de problème pour utiliser un stylo plume; je place la main au-dessous de la ligne d'écriture, ce qui évite les problèmes d'encre mettant trop longtemps à sécher.

et je n'ai jamais réussi à le faire...

Je suis droitier et j'ai le même problème que toi Razz C'est que j'écris avec le poignet complètement cassé, de telle façon que ma main passe sur ce que je viens d'écrire et fait de jolies bavures.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
zigmag17
zigmag17
Doyen

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par zigmag17 01/11/21, 02:23 pm
Je suis gauchère , même si ambidextre à l'occasion, mais 99% de mes écrits sont rédigés de la main gauche; pas de problème hormis le fameux buvard baveux jadis... Mais j'ai appris à écrire très jeune, et avec un stylo-plume (je me rends compte que je suis très vieille! abi ).
Par contre je ne comprends pas ce qui empêche un droitier de lire la ligne qu'il est en train d'écrire? En réalité je n'écris de la main droite que quand je suis pressée - écriture moins fine- ou quand je rédige des brouillons; je trouve que ce qui est visible au droitier ne l'est pas au gaucher, et je pensais que le poignet cassé provenait du fait que si l'on écrit de la main gauche on est nécessairement obligé de le tordre pour se relire.
Voltaire
Voltaire
Niveau 9

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Voltaire 01/11/21, 03:12 pm
Quand on regarde écrire (pendant un devoir surveillé par exemple) les élèves, on s'aperçoit qu'ils ne tiennent pas du tout leur ... outil scripteur ... comme on nous (ok je suis une boomer, on va pas revenir la dessus) avait appris à tenir un stylo plume, voire un porte-plume. Pince pouce-indes, poignet cassé, stylo agrippé et non tenu, on voit de tout. Beaucoup de ces positions sont tout bonnement incompatibles avec le glissement d'une plume sur une feuille (et accessoirement empêchent la prise de notes rapide, a fortiori soignée).
LouisBarthas
LouisBarthas
Érudit

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par LouisBarthas 01/11/21, 04:34 pm
Voltaire a écrit:Quand on regarde écrire (pendant un devoir surveillé par exemple) les élèves, on s'aperçoit qu'ils ne tiennent pas du tout leur ... outil scripteur ... comme on nous (ok je suis une boomer, on va pas revenir la dessus) avait appris à tenir un stylo plume, voire un porte-plume. Pince pouce-indes, poignet cassé, stylo agrippé et non tenu, on voit de tout. Beaucoup de ces positions sont tout bonnement incompatibles avec le glissement d'une plume sur une feuille (et accessoirement empêchent la prise de notes rapide, a fortiori soignée).
Durant toute ma carrière d'instituteur puis de professeur d'école, jamais aucune recommandation ne m'a été faite sur la façon dont on devait apprendre aux élèves à tenir un crayon. Par contre, l'idée est très répandue chez mes collègues qu'on doit laisser l'enfant libre de tenir son "outil scripteur" comme il l'entend. Il ne faut rien imposer en la matière, pas d'enseignement "directif" disent les formateurs.
Tout ce que je sais, j'ai dû l'apprendre moi-même.

Ci-dessous :

Comment orienter sa feuille pour ne pas casser le poignet (dans l'autre sens pour un gaucher)

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Rotati10

Comment tenir le crayon (gaucher et droitier )

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Tenue_10

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
Il vécut vieux mais vieillit à peine. - Élias Canetti
Voltaire
Voltaire
Niveau 9

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Voltaire 01/11/21, 05:49 pm
Mes élèves étaient toujours très surpris quand je leur disais que quand on tient son crayon, on doit pouvoir libérer l'index, le crayon est appuyé sur le majeur et tenu par le pouce (et tous mes instits étaient intraitables sur le sujet). D'où d'ailleurs la tache d'encre sur le majeur à l'endroit ou le porte plume appuie, voire une petite bosse quand on écrivait beaucoup (parce qu'à l'époque, j'en ai rempli, des pages et des pages, déjà à l'école primaire)
zigmag17
zigmag17
Doyen

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par zigmag17 01/11/21, 05:53 pm
C'est vrai! J'avais totalement oublié la petite tache d'encre et la petite bosse! abi
Quant aux illustrations, c'est très vrai aussi.
Dans mes classes j'ai un nombre infinitésimal d'élèves qui tiennent leur stylo (crayon ou autre) correctement.
zigmag17
zigmag17
Doyen

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par zigmag17 01/11/21, 05:59 pm


Vintage attitude! Very Happy
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 6

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par MoyenCroco 01/11/21, 06:00 pm
LouisBarthas a écrit:

Comment orienter sa feuille pour ne pas casser le poignet (dans l'autre sens pour un gaucher)

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Rotati10

Personnellement je tournais la feuille et la main... Dans le même sens... ce qui annulait l'effet Very Happy
Autant dire que je n'écris plus au stylo plume depuis belle lurette

Edit : En tant que gaucher
Voltaire
Voltaire
Niveau 9

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Voltaire 01/11/21, 06:00 pm
Après, il me semble que dans la plupart des corps de métier où on emploie des outils, on apprend à les tenir correctement (efficacement et sans se fatiguer inutilement), d'ailleurs les maitres de stage se plaignent de la réticence des "jeunes" à accepter les conseils, ils veulent faire "par eux mêmes". Je me souviens de la première journée aux champs de mon mari qui n'avait jamais tenu une fourche et qui a voulu faire comme il l'entendait sans écouter nos conseils, il a fini plein d'ampoules, épuisé, et il avait à peu près fait 10 % de travail par rapport à moi (et pourtant il était grand et fort) ... le lendemain, il a demandé comment il fallait faire ... le stylo, c'est l'outil de l'élève (et du professeur).
zigmag17
zigmag17
Doyen

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par zigmag17 01/11/21, 06:05 pm
Je tiens le stylo à peu près correctement et positionne mes feuilles à peu près droit(bien que de moins en moins), mais je persiste à dire que de la main gauche c'est physique et évident, la main, même bien positionnée, cache une partie de ce que l'on est en train d'écrire, d'où des stratégies d'adaptation.

Edit: oui, d'accord avec toi Voltaire. Générations non non dans nos classes Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 1665347707
LouisBarthas
LouisBarthas
Érudit

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par LouisBarthas 01/11/21, 06:44 pm
Voltaire a écrit:Après, il me semble que dans la plupart des corps de métier où on emploie des outils, on apprend à les tenir correctement (efficacement et sans se fatiguer inutilement), d'ailleurs les maitres de stage se plaignent de la réticence des "jeunes" à accepter les conseils, ils veulent faire "par eux mêmes". Je me souviens de la première journée aux champs de mon mari qui n'avait jamais tenu une fourche et qui a voulu faire comme il l'entendait sans écouter nos conseils, il a fini plein d'ampoules, épuisé, et il avait à peu près fait 10 % de travail par rapport à moi (et pourtant il était grand et fort) ... le lendemain, il a demandé comment il fallait faire ... le stylo, c'est l'outil de l'élève (et du professeur).
Je pense que c'est la première fois, dans l'histoire de l'humanité (chez Homo sapiens, mais vraisemblablement aussi chez Homo erectus), qu'on confie à un enfant un outil sans lui apprendre à s'en servir correctement.
Nous appelons cela une idéologie. Nous regardons avec étonnement, incompréhension ou mépris certaines croyances de nos ancêtres, mais s'il pouvaient nous voir, ils éprouveraient le même sentiment vis à vis de nous.
Et la croyance en une idéologie d'une époque, telle, par exemple, que celle exprimée par ces jeunes, est une condition importante de persistance d'une société.
« Les idées (...) deviennent une force matérielle »
disait Marx.
professeur

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
Il vécut vieux mais vieillit à peine. - Élias Canetti
LouisBarthas
LouisBarthas
Érudit

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par LouisBarthas 01/11/21, 09:54 pm
MoyenCroco a écrit:
LouisBarthas a écrit:

Comment orienter sa feuille pour ne pas casser le poignet (dans l'autre sens pour un gaucher)

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Rotati10
Personnellement je tournais la feuille et la main... Dans le même sens... ce qui annulait l'effet Very Happy
Razz

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
Il vécut vieux mais vieillit à peine. - Élias Canetti
Mrs Hobie
Mrs Hobie
Sage

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Mrs Hobie 01/11/21, 10:56 pm
Prezbo a écrit:
Sinon, je suis très surpris de ton témoignage sur les élèves de lycée de centre ville qui écrivent plus mal que les élèves de lycée Eclair. Dans on établissement qui accueille un public diversifié, les élèves illisibles se retrouvent très majoritairement dans deux catégories.

1) Les bons élèves de profil sciences dures (type maths/SPC ou maths/SI en terminale), qui écrivent beaucoup et vite, savent prendre des notes synthétiques, mais en bâclant avec peut-être une pointe de prétention la présentation par rapport au contenu. Je leur ressemblais à leur âge. Je pense qu'on en trouve aussi beaucoup en médecine,  d'où le développement de la fameuse "écriture du médecin". (Syndrome du "j'écris très vite, mais personne ne peut me relire et parfois pas même moi".)

2) Les élèves largués scolairement avec des lacunes sur tous les savoir même les plus élémentaires (syntaxe, calcul numérique, savoir-être scolaire et donc graphie). Je reconnais un peu ceux décrits par Lisa.

Je réitère le constat cette année dans ma classe de terminale STI ... pourtant ils ne sont pas si mauvais que ça Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 682370931

_________________
Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Smelli10 Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Smelli10  Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Couturier
Tutylatyrée Ewok aux Doigts Agiles, Celle qui Abrite les Plumes aux Écrits Sagaces, Rapide Chevalier sur son Coursier Mécanique
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Expert

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Pointàlaligne 02/11/21, 09:23 am
nicole 86 a écrit:Est-ce qu'un stylo-plume rempli suffit pour une copie de concours, voire deux pour les concours grandes écoles ? Sinon je vois mal le candidat sortir la bouteille, remplir le stylo, ranger la bouteille, sans compter le risque de la maladresse due au stress.

Il y a des circonstances effectivement où il faut des cartouches Very Happy !

Spoiler:
Elyas
Elyas
Empereur

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Elyas 02/11/21, 10:07 am
Mrs Hobie a écrit:
Prezbo a écrit:
Sinon, je suis très surpris de ton témoignage sur les élèves de lycée de centre ville qui écrivent plus mal que les élèves de lycée Eclair. Dans on établissement qui accueille un public diversifié, les élèves illisibles se retrouvent très majoritairement dans deux catégories.

1) Les bons élèves de profil sciences dures (type maths/SPC ou maths/SI en terminale), qui écrivent beaucoup et vite, savent prendre des notes synthétiques, mais en bâclant avec peut-être une pointe de prétention la présentation par rapport au contenu. Je leur ressemblais à leur âge. Je pense qu'on en trouve aussi beaucoup en médecine,  d'où le développement de la fameuse "écriture du médecin". (Syndrome du "j'écris très vite, mais personne ne peut me relire et parfois pas même moi".)

2) Les élèves largués scolairement avec des lacunes sur tous les savoir même les plus élémentaires (syntaxe, calcul numérique, savoir-être scolaire et donc graphie). Je reconnais un peu ceux décrits par Lisa.

Je réitère le constat cette année dans ma classe de terminale STI ... pourtant ils ne sont pas si mauvais que ça Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 682370931

Je constate la même chose dans mon coin où des élèves en REP+ écrivent mieux que des élèves de collège de centre-ville très aisé.
Jenny
Jenny
Médiateur

Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ? - Page 10 Empty Re: Pourquoi les élèves n'utilisent plus de stylo-plume ?

par Jenny 02/11/21, 10:36 am
Nicole : Je prends un stylo et des cartouches.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum