Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
retraitée
Doyen

Liste EAF - Page 8 Empty Re: Liste EAF

par retraitée Mer 2 Juil 2014 - 10:08
Non, l'oral durait 20 minutes.

Et sur ma "première" liste d'oral, en1982, série G à l'époque, il y avait une bonne cinquantaine de textes !

Et on faisait l'écrit, ou l'oral. Je me souviens d'épouvantables journées d'oral, de 8h à 18 h en théorie, où on voyait défiler des dizaines de candidats. Et ensuite, il fallait "entrer" les notes sur Minitel ! Quand il faisait chaud, c'était une torture !


Dernière édition par retraitée le Mer 2 Juil 2014 - 10:11, édité 2 fois
Carabas
Carabas
Vénérable

Liste EAF - Page 8 Empty Re: Liste EAF

par Carabas Mer 2 Juil 2014 - 10:09
@retraitée a écrit:Non, l'oral durait 20 minutes.

Et sur ma "première" liste d'oral, en 2002, série G à l'époque, il y avait une bonne cinquantaine de textes !
82, plutôt, non?

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
retraitée
Doyen

Liste EAF - Page 8 Empty Re: Liste EAF

par retraitée Mer 2 Juil 2014 - 10:11
@Carabas a écrit:
@retraitée a écrit:Non, l'oral durait 20 minutes.

Et sur ma "première" liste d'oral, en 2002, série G à l'époque, il y avait une bonne cinquantaine de textes !
82, plutôt, non?

Erreur rectifiée.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Liste EAF - Page 8 Empty Re: Liste EAF

par User5899 Mer 2 Juil 2014 - 11:42
Oui, beaucoup de textes, j'ai le souvenir d'une liste très importante.
L'épreuve durait 20 minutes. J'ai connu les quinze minutes d'explication plus 5 minutes de questions sur le texte. Puis, dans les années 90, l'explication de 10 minutes suivie d'une question d'ensemble sur le groupement ou sur l'OI (et sans descriptif problématisé ni documents complémentaires... On notait le texte à étudier et la question qu'on posait sur le brouillon du candidat).
NLM76
NLM76
Grand sage

Liste EAF - Page 8 Empty Re: Liste EAF

par NLM76 Mer 2 Juil 2014 - 11:57
Ce qui change : peu à peu, l'épreuve en est de moins en moins une pour le candidat, et de plus en plus pour l'examinateur (ainsi que pour le professeur qui prépare le candidat).

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Liste EAF - Page 8 Empty Re: Liste EAF

par User5899 Mer 2 Juil 2014 - 12:00
@nlm76 a écrit:Ce qui change : peu à peu, l'épreuve en est de moins en moins une pour le candidat, et de plus en plus pour l'examinateur (ainsi que pour le professeur qui prépare le candidat).
Ne me dites pas que vous en êtes surpris Rolling Eyes
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Liste EAF - Page 8 Empty Re: Liste EAF

par User5899 Mer 2 Juil 2014 - 12:04
Tiens, hier soir, nous faisions une bouffe entre collègues et il y avait le fils de l'un d'entre eux, un de mes élèves de 1re S. Il venait de passer le matin. Texte extrait d'Un roi sans divertissement. La collègue l'écoute, puis lui aurait demandé : "Bon, je vois que vous avez d'autres anti-héros sur votre liste, parlez-moi de Dom Juan". Et hop Razz
Je ne dirai rien, bien sûr, ce n'est pas mon rôle. Mais je rencontrerais volontiers cette collègue qui passe du roman au théâtre sans aucun droit et qui assimile Langlois et Dom Juan. Alors que nulle part je n'ai indiqué avoir travaillé sur l'anti-héros (j'ai travaillé sur le personnage de roman qui évolue, de moins en moins représentatif d'un type social, de plus en plus représentant de l'espèce humaine) : je sens que la quiche doit être singulièrement gratinée (proximité de la Lorraine ?)...
NLM76
NLM76
Grand sage

Liste EAF - Page 8 Empty Re: Liste EAF

par NLM76 Mer 2 Juil 2014 - 12:05
Ce qui m'étonnera toujours, c'est la capacité de l'enseignant à se satisfaire des évolutions qui empirent ses conditions de travail, au point qu'il vote massivement pour le SNES qui les a poussées.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
NLM76
NLM76
Grand sage

Liste EAF - Page 8 Empty Re: Liste EAF

par NLM76 Mer 2 Juil 2014 - 12:07
Cripure a écrit:Tiens, hier soir, nous faisions une bouffe entre collègues et il y avait le fils de l'un d'entre eux, un de mes élèves de 1re S. Il venait de passer le matin. Texte extrait d'Un roi sans divertissement. La collègue l'écoute, puis lui aurait demandé : "Bon, je vois que vous avez d'autres anti-héros sur votre liste, parlez-moi de Dom Juan". Et hop Razz
Je ne dirai rien, bien sûr, ce n'est pas mon rôle. Mais je rencontrerais volontiers cette collègue qui passe du roman au théâtre sans aucun droit et qui assimile Langlois et Dom Juan. Alors que nulle part je n'ai indiqué avoir travaillé sur l'anti-héros (j'ai travaillé sur le personnage de roman qui évolue, de moins en moins représentatif d'un type social, de plus en plus représentant de l'espèce humaine) : je sens que la quiche doit être singulièrement gratinée (proximité de la Lorraine ?)...
Pff...
Oui. Et quand oserai-je dire à mes collègues que ces "séquences" sur "héros et anti-héros" sont systématiquement imbéciles ?

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum