Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Tutoiement ou vouvoiement des élèves ?

126 - 61%
57 - 28%
16 - 8%
7 - 3%
 
Total des votes: 206
 
Lord Steven
Neoprof expérimenté

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Lord Steven Ven 30 Avr 2021 - 13:17
Il n'était pourtant pas particulièrement à l'ancienne mais bon j'imagine que c'était quelque chose comme ça en effet.
gregforever
gregforever
Érudit

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par gregforever Ven 30 Avr 2021 - 13:29
Mon prof de dessin de 6eme appelait les garçons par leur nom de famille sec, les filles par leur prénom, et les jolies filles avec un sourire...
Malaga
Malaga
Modérateur

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Malaga Ven 30 Avr 2021 - 16:54
J'avais un enseignant qui nous appelait par notre nom de famille quand j'étais collégienne. Je dois dire que je détestais cela. Je trouvais ça très impersonnel et en plus je n'aimais pas spécialement mon nom de famille que je trouvais trop "masculin".

_________________
Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Banana244   Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Banana244     Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Theriakos96
Theriakos96
Habitué du forum

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Theriakos96 Ven 30 Avr 2021 - 17:10
Je vouvoie les étudiants, je n'ai jamais eu d'élèves pour l'instant!

_________________
Dicebat Bernardus Carnotensis nos esse quasi nanos, gigantium humeris insidentes, ut possimus plura eis et remotiora videre, non utique proprii visus acumine, aut eminentia corporis, sed quia in altum subvenimur et extollimur magnitudine gigantea.

– Jean de Salisbury, Metalogicon, III, 4
Elyas
Elyas
Empereur

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Elyas Ven 30 Avr 2021 - 17:16
@Oudemia a écrit:Ah, j'ai connu quelqu'un qui faisait cela : mettre de la distance par galanterie, à l'ancienne...

Cela n'a rien à voir avec la galanterie, même à l'ancienne Suspect
Oudemia
Oudemia
Empereur

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Oudemia Ven 30 Avr 2021 - 18:28
@Elyas a écrit:
@Oudemia a écrit:Ah, j'ai connu quelqu'un qui faisait cela : mettre de la distance par galanterie, à l'ancienne...

Cela n'a rien à voir avec la galanterie, même à l'ancienne Suspect

J'ai hésité entre "galanterie" et "respect"...
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par mafalda16 Ven 30 Avr 2021 - 18:32
Ce n'est pas non plus du respect. C'était pour le moins stupide.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Sage

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par epekeina.tes.ousias Ven 30 Avr 2021 - 18:41
Bof… Ça me paraît quand même très limite: ou bien on vouvoie tout le monde, ou bien personne. Pour ma part, c'était “vous” / “Nom de famille” et “Monsieur” ou “Mademoiselle”, parfois “Madame”.

_________________
Cdlt Wink
Prezbo
Prezbo
Érudit

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Prezbo Ven 30 Avr 2021 - 18:53
@Oudemia a écrit:
@Elyas a écrit:
@Oudemia a écrit:Ah, j'ai connu quelqu'un qui faisait cela : mettre de la distance par galanterie, à l'ancienne...

Cela n'a rien à voir avec la galanterie, même à l'ancienne Suspect

J'ai hésité entre "galanterie" et "respect"...

Point de vue masculin : fausse galanterie qui créé une complicité (éventuellement un peu rude) avec les garçons tout en tenant les filles à l'écart en les infantilisant. Selon nos critères actuels, ça serait au bord de la discrimination, d'ailleurs.
Lord Steven
Lord Steven
Neoprof expérimenté

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Lord Steven Ven 30 Avr 2021 - 20:50
Eh bien dites donc je ne me doutais pas que l'anecdote concernant mon éminent professeur de français susciterait autant de réactions!!! En tout cas nous avions passé l'année nous demander le pourquoi du comment, parce que forcément cela avait frappé tout le monde (moi le premier, je détestais déjà être tutoyé en collège, alors au lycée encore plus, mais à l'époque les enseignants qui se permettaient de tutoyer étaient une faible minorité ) sans avoir de réponse.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 929169480
scot69
scot69
Modérateur

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par scot69 Ven 30 Avr 2021 - 20:56
J'explique aux élèves que nous sommes en lycée PRO, donc nous avons un rapport PRO d'adulte à adulte et que j'attends de leur part un comportement PRO! Souvent le vouvoiement s'impose naturellement.
Dhattura
Dhattura
Niveau 9

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Dhattura Sam 1 Mai 2021 - 12:45
Pour ma part, j'ai toujours tutoyé tous mes élèves (collège, lycée, fac) et j'ai souvenir d'avoir toujours été tutoyée en tant qu'élève.
Je me suis posée la question du vouvoiement en début de carrière (mettre de la distance, etc.) mais cela n'était pas naturel chez moi et le tutoiement revenait au galop.
Comme certains l'ont dit ici, on peut tutoyer et faire preuve de grand respect -comme être très irrespectueux en vouvoyant.
Prezbo
Prezbo
Érudit

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Prezbo Sam 1 Mai 2021 - 14:10
@Dhattura a écrit:Pour ma part, j'ai toujours tutoyé tous mes élèves (collège, lycée, fac) et j'ai souvenir d'avoir toujours été tutoyée en tant qu'élève.
Je me suis posée la question du vouvoiement en début de carrière (mettre de la distance, etc.) mais cela n'était pas naturel chez moi et le tutoiement revenait au galop.
Comme certains l'ont dit ici, on peut tutoyer et faire preuve de grand respect -comme être très irrespectueux en vouvoyant.

C'est assez curieux, puisque pour ma part, les pratiques des enseignants étaient assez partagées (tutoiement ou vouvoiement) à partir du lycée, et qu'en conséquence nous étions parfois agacés (l'envie de paraître grand, sans doute) par ceux qui tutoyaient encore.
Dhattura
Dhattura
Niveau 9

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Dhattura Sam 1 Mai 2021 - 14:16
@Prezbo a écrit:
@Dhattura a écrit:Pour ma part, j'ai toujours tutoyé tous mes élèves (collège, lycée, fac) et j'ai souvenir d'avoir toujours été tutoyée en tant qu'élève.
Je me suis posée la question du vouvoiement en début de carrière (mettre de la distance, etc.) mais cela n'était pas naturel chez moi et le tutoiement revenait au galop.
Comme certains l'ont dit ici, on peut tutoyer et faire preuve de grand respect -comme être très irrespectueux en vouvoyant.

C'est assez curieux, puisque pour ma part, les pratiques des enseignants étaient assez partagées (tutoiement ou vouvoiement) à partir du lycée, et qu'en conséquence nous étions parfois agacés (l'envie de paraître grand, sans doute) par ceux qui tutoyaient encore.

Oui, j'ai précisé que j'ai toujours été tutoyée en tant qu'élève (i.e. jusqu'au lycée). En tant qu'étudiante, c'était en effet un peu plus mélangé, mais l'immense majorité des profs nous tutoyaient, ce qui ne m'a jamais dérangée. En effet, je ne trouve absolument pas que cela infantilise de tutoyer.
Mais cela doit aussi dépendre de la culture et des moeurs propres à chaque cursus...
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Pat B Sam 1 Mai 2021 - 14:22
Je n'arrive pas à vouvoyer mes élèves... Pourtant, j'aimerais bien, au moins pour les examens... mais je n'y arrive pas.
Je me souviens d'une de mes profs, en collège, qui, après avoir débuté en lycée en vouvoyant ses élèves, essayait vainement de revenir au tutoiement au collège et n'y est jamais parvenu.

Pour rebondir sur l'appellation par le nom de famille : je me souviens d'un prof de physique au lycée, en seconde, qui appelait les mecs par leur nom de famille sec. Pour les filles, il ajoutait "mademoiselle". Ce serait vu peut-être comme de la discrimination aujourd'hui, il jouait un peu sur une sorte de camaraderie masculine. Certaines de mes camarades l'accusaient de favoriser les garçons, mais je pense qu'elles se trompaient puisque, bien que fille, j'étais parmi ses élèves préférés... ce qui se traduisait par des engueulades spectaculaires si j'osais avoir une note en-dessous de 15, engueulades auxquelles peu de filles avaient droit ; en fait, ce prof aimait juste avoir de "vrais" scientifiques en face de lui, la discrimination se limitait à ça... il y avait une sorte de mépris des élèves moyens ou mauvais (sans méchanceté d'ailleurs, il leur faisait même des évaluations adaptées et était très bon pédagogue, mais clairement, il bossait surtout pour les futurs bac C)
Prezbo
Prezbo
Érudit

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Prezbo Sam 1 Mai 2021 - 14:24
@Dhattura a écrit:

Oui, j'ai précisé que j'ai toujours été tutoyée en tant qu'élève (i.e. jusqu'au lycée). En tant qu'étudiante, c'était en effet un peu plus mélangé, mais l'immense majorité des profs nous tutoyaient, ce qui ne m'a jamais dérangée. En effet, je ne trouve absolument pas que cela infantilise de tutoyer.
Mais cela doit aussi dépendre de la culture et des moeurs propres à chaque cursus...

Oui, et j'ai bien eu des profs qui commençaient à nous vouvoyer à partir de la seconde, comme je le fais pour mes élèves. Vouvoyer les étudiants, je ne l'ai pas vu, sauf à partir du stage de DEA (master aujourd'hui) ou une certain proximité de recherche pouvait se créer avec son encadrant.
sookie
sookie
Expert

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par sookie Sam 1 Mai 2021 - 14:27
@Malaga a écrit:J'avais un enseignant qui nous appelait par notre nom de famille quand j'étais collégienne. Je dois dire que je détestais cela. Je trouvais ça très impersonnel et en plus je n'aimais pas spécialement mon nom de famille que je trouvais trop "masculin".

A mon époque (fin 70 début 80) , il y en avait beaucoup qui faisait ainsi, et c’était systématique pour les surveillants.
Et le pire, j’ai connu un CDE qui le faisait, notamment sa dernière année alors que les relations étaient hyper tendues, je crois qu’il le faisait exprès car il savait que cela nous énervait.

Je n’ai jamais pu vouvoyer les élèves, même la seule année que j’ai faite au lycée. Mais parfois cela m’arrive dans les corrections de copie.
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Dadoo33 Sam 1 Mai 2021 - 14:32
Élève, mes professeurs tutoyaient ou vouvoyaient. Je ne m’en suis jamais formalisée.
Professeure à présent, je vouvoie sur les copies et les bulletins ( parcoursup, livret de bac également). A contrario, je les tutoie quand je les ai en face de moi sans que cela ne pose de pb de respect ou de positionnement.

Je rejoins les messages expliquant que tutoyer ou vouvoyer n’est pas un souci.
Prezbo
Prezbo
Érudit

Tutoyer ou vouvoyer les élèves ? - Page 29 Empty Re: Tutoyer ou vouvoyer les élèves ?

par Prezbo Sam 1 Mai 2021 - 14:34
@Pat B a écrit:
Pour rebondir sur l'appellation par le nom de famille : je me souviens d'un prof de physique au lycée, en seconde, qui appelait les mecs par leur nom de famille sec. Pour les filles, il ajoutait "mademoiselle". Ce serait vu peut-être comme de la discrimination aujourd'hui, il jouait un peu sur une sorte de camaraderie masculine. Certaines de mes camarades l'accusaient de favoriser les garçons, mais je pense qu'elles se trompaient puisque, bien que fille, j'étais parmi ses élèves préférés... ce qui se traduisait par des engueulades spectaculaires si j'osais avoir une note en-dessous de 15, engueulades auxquelles peu de filles avaient droit ; en fait, ce prof aimait juste avoir de "vrais" scientifiques en face de lui, la discrimination se limitait à ça... il y avait une sorte de mépris des élèves moyens ou mauvais (sans méchanceté d'ailleurs, il leur faisait même des évaluations adaptées et était très bon pédagogue, mais clairement, il bossait surtout pour les futurs bac C)

Je crois arriver très bien à me représenter le type de prof de sciences que tu décris. Et je ne le vivrais pas comme un enseignant que favorise les garçons, au contraire, mais comme un enseignant pour qui il est attendu (éventuellement inconsciemment) que les garçons soient naturellement scientifiques, et implicite que les filles, sauf exception reconnue, ne le sont pas.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum