Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sahar
Sahar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Sahar le Sam 12 Juil 2014 - 14:25
Bonjour à tous,

J'avais trouvé un ancien fil il y a quelques mois (que je ne retrouve plus) d'un docteur ayant réussi le concours qui cherchait à connaître les très éventuelles façons de faire valoir une expérience à l'université. Je crois que toutes les réponses confirmaient qu'il n'y avait pas de possibilité de trouver un quelconque avantage (points, salaires...) dans ces années passées dans l'enseignement supérieur.  Future stagiaire après parcours d'universitaire 3795679266 
Au cas où (et vraiment à tout hasard, hein, je suis aujourd'hui très contente de ma situation de néo-certifiée  :vvv: ), je relance l'interrogation en présentant en quelques mots mon parcours : avant de passer tardivement le CAPES, j'ai été allocataire-monitrice durant trois ans, ATER à mi-temps pendant deux ans, chargée d'enseignement pendant deux ans, finalement docteure (bien avant de passer le concours, donc). Est-ce que je peux gentiment ranger ces lignes de CV dans un tiroir (les ressortant occasionnellement pour la traditionnelle campagne de recrutement) ou est-ce que je peux les utiliser à un certain moment au cours de cette entrée dans l’Éducation Nationale ?

Merci pour vos réponses qui pourraient peut-être servir à l'avenir aux docteurs égarés !  Wink
mandane
mandane
Niveau 5

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par mandane le Sam 12 Juil 2014 - 14:34
Coucou,

bravo pour le Capes. Je ne peux pas répondre pour la question de l'ancienneté gagnée grâce à tes années d'enseignement (quand on a eu un concours avant d'être DC ou ATER, ça permet de gagner des points d'ancienneté, mais quand c'est après, je ne sais pas).
En revanche, je suis à peu près certaine que la thèse et le reste ne t'apporteront aucun avantage au sein de l'EN, sauf, si éventuellement tu demandes une prépa (et obtiens l'agrég). Pour les postes à profil, il faut avoir une certification complémentaire (FLE, Histoire de l'art, théâtre, cinéma) que tu passes au sein de ton académie. A cette occasion, tu peux valoriser ton expérience à la fac (comme des cours de FLE, ou un travail sur des films ou mises en scène).
J'espère ne pas dire de bêtises  Smile .
Sahar
Sahar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Sahar le Sam 12 Juil 2014 - 14:41
Merci pour ta réponse mandane,

Oui, j'ai tout fait à l'envers (doctorat avant concours) mais je ne pensais pas rejoindre cette filière qui n'était pas celle de ma formation ni de mes recherches.
La certification complémentaire est prévue, lorsque j'aurai bien pris mes marques dans l'EN ! Quant à l'agreg et la prépa, ce sera sans doute pour une autre vie (pas pressée du tout Wink ) ! Pour l'instant, je profite des résultats et fête la fin de mes longues études et années de galère d'après thèse ! cheers pompom yesyes
Philomèle
Philomèle
Niveau 9

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Philomèle le Sam 12 Juil 2014 - 14:47
Sahar
Sahar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Sahar le Sam 12 Juil 2014 - 14:53
Merci Philomèle !

C'est bien ce fil-là que je tentais de retrouver. Je voulais relancer la discussion pour récolter quelques nouveaux grains de sel (et aussi parce que les syndicats ont sans doute d'autre chats à fouetter en ce moment Wink ).
Philomèle
Philomèle
Niveau 9

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Philomèle le Sam 12 Juil 2014 - 14:54
Sinon, en ce moment, les ESPE cherchent des enseignants "de terrain" (= en poste dans le secondaire) pour intervenir en général dans le tutorat des stagiaires de M2, dans le suivi des stages, parfois en tant qu'enseignant pour quelques heures de didactique.
Cela signifie que ces enseignants participent à l'évaluation. Or pour l'instant, beaucoup de certifiés ont une licence ou une maîtrise (ancienne formule), ce qui soulève une difficulté, puisqu'on cherche des personnes amenées à évaluer au niveau M2. Dans ce cas, le fait d'être docteur peut intéresser l'ESPE. Il convient de faire connaître ses qualifications à son inspecteur et son désir de garder un pied à l'université, dans le cadre de la formation initiale des professeurs certifiés. Mais sans doute convient-il auparavant de faire ses preuves en tant qu'enseignante du secondaire pendant quelques années.
Sahar
Sahar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Sahar le Sam 12 Juil 2014 - 15:06
Ca peut être une idée, à l'avenir. Wink
Je vais d'abord découvrir le terrain et les joies de l'enseignement secondaire (et j'ai moi-même beaucoup à apprendre !). Rien ne presse ! Smile (l'université ne me manque pas franchement, ces derniers temps)
Philomèle
Philomèle
Niveau 9

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Philomèle le Sam 12 Juil 2014 - 15:17
C'était la première idée qui me venait. Est-ce que ça fait vraiment rêver ? J'en doute.
Mais disons que cela peut sortir de la routine.
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Chocolat le Sam 12 Juil 2014 - 17:18
Tu sais ce que mon IPR préférée a dit lorsque je suis revenue enseigner dans le second degré ?

"Ah, vous avez enseigné pendant plusieurs années à la fac et ce sans être professeur agrégé ?! Mais quelle petite chanceuse !
Ah, vous avez une triple formation universitaire. Mais pourquoi avez-vous fait autant d'études ?! Et pourquoi faites vous une thèse dans un autre domaine que la littérature ?
Bon, bon, tout ça, c'est terminé maintenant, vous allez devoir considérer que c'était dans une autre vie ! Laissez tomber cette thèse et inscrivez-vous à l’agrégation, il est hors de question que votre potentiel soit gaspillé autrement !"

 mdr elephantrose Future stagiaire après parcours d'universitaire 2320853811 

Je reconnais que j'avais bien aimé le "gaspillé autrement".



_________________
Future stagiaire après parcours d'universitaire Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Sahar
Sahar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Sahar le Sam 12 Juil 2014 - 19:03
Ce serait tentant de débattre sur l'expression "gaspiller" (vraiment, il y a des jours où, quand on regarde dans le rétroviseur...), mais ce serait décentrer le sujet. Wink

Je ne compte pas parler de mon parcours en arrivant dans mon établissement (je garde mon doctorat et mon histoire pour moi, ce sera mon secret inavouable Smile). Ce que je trouve plus surprenant, c'est la façon dont le parcours des enseignants de lettres semble doublement cloisonné (par la discipline, par la voie suprême et ultime de l'agrégation), alors que les profils des personnes en postes sont multiples...
avatar
madametruc
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par madametruc le Sam 12 Juil 2014 - 19:12
Bonjour,
mes années d'allocataire-monitrice (avant de passer l'agreg, donc) ont compté, d'ailleurs uniquement parce que j'étais monitrice il me semble ; si je me souviens bien, 6 mois d'ancienneté en plus par année de monitorat.
Mais c'était il y a longtemps...


Dernière édition par madametruc le Sam 12 Juil 2014 - 19:14, édité 1 fois
Sahar
Sahar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Sahar le Sam 12 Juil 2014 - 19:13
Ohoh, madametruc, tu m'intéresses ! Ca vaut donc peut-être le coup de se renseigner, alors ? Mais j'ai vraiment peur de me faire rabrouer en cette période de mouvement...
avatar
madametruc
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par madametruc le Sam 12 Juil 2014 - 19:17
A mon avis tu as le temps : je ne fais JAMAIS les choses dans les délais, et ça a quand même marché !
Mais renseigne-toi, 1 an et demi d'avancement en plus, ça vaut le coup !
Sahar
Sahar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Sahar le Sam 12 Juil 2014 - 19:28
Je vais donc faire ça (mieux vaut peut-être laisser passer la période d'affectation). Penses-tu que les années d'ATER peuvent être également prises en compte ?
avatar
madametruc
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par madametruc le Sam 12 Juil 2014 - 19:49
Aucune idée !
(et n'oublie pas que moi, c'était il y a trèèès longtemps, ça a peut-être changé depuis...)
Ruthven
Ruthven
Monarque

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Ruthven le Sam 12 Juil 2014 - 19:51
Tu auras un dossier de reclassement à remplir à la rentrée. Les services d'allocataire et d'ATER devraient être pris en compte (pas grand chose, mais quand même), les charges d'enseignement en principe non.

Tu as tout intérêt à demander de l'aide auprès d'un syndicat pour le suivi du dossier car c'est relativement technique.

Ensuite, la thèse dans l'EN ne sert qu'à caler tes armoires (pour bosser en ESPE, faut quand même avoir envie  Laughing ).
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Chocolat le Sam 12 Juil 2014 - 19:54
@Sahar a écrit:Ce serait tentant de débattre sur l'expression "gaspiller" (vraiment, il y a des jours où, quand on regarde dans le rétroviseur...), mais ce serait décentrer le sujet. Wink

Je ne compte pas parler de mon parcours en arrivant dans mon établissement (je garde mon doctorat et mon histoire pour moi, ce sera mon secret inavouable Smile). Ce que je trouve plus surprenant, c'est la façon dont le parcours des enseignants de lettres semble doublement cloisonné (par la discipline, par la voie suprême et ultime de l'agrégation), alors que les profils des personnes en postes sont multiples...

Oui, il faut reconnaître que cette approche réductrice apparaît comme étant très curieuse.
En vrai, elle fait carrément rire toute personne diplômée qui a sorti un peu son nez de la planète enseignement second degré ainsi que de la planète enseignement tout court.

_________________
Future stagiaire après parcours d'universitaire Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Sahar
Sahar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Sahar le Sam 12 Juil 2014 - 20:04
@ Ruthven : merci pour cette information. J'avoue que je ne m'attendais pas à ce que ces années valent quelque chose. Ce serait une bonne surprise ! Smile
Ma thèse prend la poussière ; je la laisse dans son coin et pars vers de nouvelles aventures !

@ Chocolat : j'espère que ça me fera sourire (en douce) aussi. C'est un peu moins drôle quand on trouve dans l'enseignement secondaire la seule voie de salut après une certaine errance. Aujourd'hui, mes anciens pairs finissent par reconnaître eux aussi qu'il vaut mieux retourner vers les lettres - et ses concours - pour se garantir des nuits plus tranquilles... ce qui équivaut à l'enterrement programmé de ma discipline.
avatar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Mô le Mer 8 Juil 2015 - 13:28
Bonjour à tous, je ranime ce fil qui a maintenant un an parce qu'il se trouve que je suis dans une situation proche de celle de Sahar.

J'ai en effet mené une thèse (non achevée) pour laquelle j'ai été allocataire de recherche pendant 3 ans, ATER à mi-temps pendant 2 ans (puis vacataire dans l'enseignement supérieur pendant 1 an), et je suis curieux de savoir dans quelle mesure cette expérience peut être validé au niveau du reclassement.

Je suis en effet nouveau stagiaire (capes externe obtenu il y a quelques jours), et je compte faire une demande de classement.

Sahar, ou d'autres qui auraient connu la même expérience les années précédentes, que vous a rapporté vos années d'allocataire et d'ATER en terme d'ancienneté/d'échelon? Avez-vous commencé à l'échelon 1 ou bien avez-vous été reclassé à l'échelon 2 voire 3? Merci d'avance pour vos réponses Smile
Cachée
Cachée
Niveau 9

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Cachée le Mer 8 Juil 2015 - 13:34
Tout dépend de la date de tes contrats. Si tu n'as pas enseigné au cours de la dernière année (2014-2015) et que tu n'as aucun contrat dans l'administration publique durant ce laps de temps, toute ton ancienneté passera aux oubliettes...
Sahar
Sahar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Sahar le Jeu 9 Juil 2015 - 1:16
Bonsoir, mon ancienneté a été partiellement prise en compte et m'a permis d'obtenir un reclassement à l'échelon 4 (rétroactif, car intervenant an décembre janvier pour les mois passés et à venir : régularisation valant dès la mi-septembre). Je n'avais pas enseigné depuis au moins cinq ans à l'université. Tu commenceras de toute façon certainement à l'échelon 1 avant d'obtenir la régularisation de ton reclassement. Bon courage !
Cachée
Cachée
Niveau 9

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Cachée le Jeu 9 Juil 2015 - 2:58
Attention le décret du 4 septembre 2014 a modifié les conditions de prise en compte de l'ancienneté. Je ne le sais que trop bien puisque cela a permis à l'administration de ne pas me prendre en compte 6 ans d'ancienneté.

Extrait du décret du 4 septembre 2014 : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=12D15D3664A34A5485C1973C50DF46DF.tpdila09v_1?cidTexte=JORFTEXT000000326839&idArticle=LEGIARTI000029427417&dateTexte=20150709&categorieLien=id#LEGIARTI000029427417

Les agents qui justifient de services accomplis en qualité d'agent public non titulaire sont nommés dans leur nouveau corps à un échelon déterminé du grade de début de ce dernier en prenant en compte, sur la base des durées d'avancement à l'ancienneté fixées par les dispositions statutaires régissant leur nouveau corps, pour chaque avancement d'échelon, une fraction de leur ancienneté de service dans les conditions suivantes :

1° Les services accomplis dans des fonctions du niveau de la catégorie A sont retenus à raison de la moitié de leur durée jusqu'à douze ans et à raison des trois quarts au-delà de douze ans ;

2° Les services accomplis dans des fonctions du niveau de la catégorie B ne sont pas retenus pour ce qui concerne les sept premières années ; ils sont pris en compte à raison de six seizièmes pour la fraction comprise entre sept ans et seize ans et à raison de neuf seizièmes pour l'ancienneté acquise au-delà de seize ans ;

3° Les services accomplis dans des fonctions du niveau de la catégorie C sont retenus à raison de six seizièmes pour l'ancienneté acquise au-delà de dix ans.

Les agents qui ont occupé des fonctions de différents niveaux peuvent demander que la totalité de leur ancienneté de service soit prise en compte dans les conditions fixées ci-dessus pour les fonctions de niveau inférieur.

Il n'est pas tenu compte des services lorsque l'interruption qui sépare leur cessation de la nomination dans le nouveau corps est supérieure à un an. Les services pris en compte peuvent être discontinus, à la condition que les interruptions de fonctions ne soient pas supérieures à un an. Ne sont pas considérés comme interruptifs les congés sans traitement obtenus en application des dispositions du décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 modifié relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels de l'Etat pris pour l'application de l'article 7 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat ou de dispositions réglementaires analogues régissant les fonctions occupées.
avatar
Niveau 2

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Mô le Jeu 9 Juil 2015 - 16:13
Merci beaucoup pour vos réponses!

Il est assez étonnant de constater que dans le cas de Sahar le reclassement a été pris en compte alors que pour Cachée non. A priori le reclassement de Sahar est intervenu après le décret en question, du coup je me demande à quels cas précis s'applique ce décret.

Cachée, tu étais exactement dans le même cas que Sahar (allocataire de recherche et ATER notamment), ou bien ton cas était différent?

Ce nouveau décret me semble particulièrement injuste : un individu qui a réussi à enchainer les postes (allocataire, ATER, fonctionnaire stagiaire) sans interruption supérieure à 1 an pourra être reclassé, par contre celui qui a eu le malheur de subir une longue période de chômage avant sa réussite au concours n'a droit à rien... On donne donc à ceux qui ont été avantagés dans leur carrière, mais on ne donne rien à celui qui n'a pas été avantagé! Et tous les syndicats se félicitent de leur "succès" avec la suppression de la règle du butoir, mais aucun ne parle de cette nouvelle règle qui est extrêmement limitative, et tout aussi inique que la règle du butoir. Ce que le ministère a donné d'une main il l'a repris avec l'autre.
Cachée
Cachée
Niveau 9

Future stagiaire après parcours d'universitaire Empty Re: Future stagiaire après parcours d'universitaire

par Cachée le Jeu 9 Juil 2015 - 22:57
Oui oui : allocataire (3 ans), ATER temps plein (2 ans), chargée de TD (1 an) + d'autres job dans le public auparavant. J'ai eu le malheur de m'arrêter pendant 1 an pour me préparer aux concours. Le comble c'est que mon ancienneté n'est pas reconnue pour le reclassement, mais que je suis titulaire du CAPES interne...
Tu n'imagines même pas mon dégoût quand j'ai appris qu'à cause d'une clause édictée le 4 septembre et rétroactive au 1er je ne serai pas reclassée...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum