Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iphigénie
Enchanteur

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Iphigénie Mar 15 Juil 2014 - 10:21
Et l'école, c'est quoi ?
Une autre planète, complètement déconnectée du monde, fermée sur elle-même et qu'il faut sauver des invasions barbares ?
Luigi répondra comme il l'entend mais ça me rappelle ce qu'a dit un matin D. Sallenave sur F.culture: de mémoire:
le bénéfice de l'école,et surtout pour les enfants défavorisés d'ailleurs, c'est justement de les couper (les délivrer?) de leur monde pour les faire entrer dans un autre. Un détour nécessaire, en somme.

Sinon je suis assez d'accord avec ce que dit Henriette.
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Luigi_B Mar 15 Juil 2014 - 10:27
@Chocolat a écrit:Et l'école, c'est quoi ?
Une autre planète, complètement déconnectée du monde, fermée sur elle-même et qu'il faut sauver des invasions barbares ?

Ta vision de l'école me fait peur.

Sinon, tu m'as déjà dit à trois reprises que mes propos n'étaient pas logiques, point.
Au bout de la troisième fois, et devant autant de mauvaise foi, je t'inviterais bien volontiers à examiner le bon sens et le réalisme des tiens, mais je ne le ferai pas.

Pour terminer ce dialogue de sourds, parce qu'avec ou sans ta permission, je vais déjeuner, je vais me la jouer "à la Luigi" - "moi, moi, moi" - pour dire que tu n'as pas les compétences d'évaluer nom niveau de logique ; il a déjà été évalué par un professeur de logique formelle et permets-moi de me fier davantage à son expertise qu'à la tienne.

Je comprends que tu sois vexée mais je n'y peux rien si ton propos manque de logique. Dans le dernier cas, par exemple, tu expliques qu'un ingénieur en informatique donnant des cours en primaire est plus compétent pour juger de la pertinence de son enseignement mais ce n'est pas le cas de M. Krim que tu cites, qui est le fondateur d'une startup et n'a pas enseigné en primaire...

Note que mon effrayante vision de l'école déconnectée du monde inclut la proposition d'un enseignement optionnel de l'informatique au collège, mais bon, il n'y a pire sourd que celui qui ne veut rien entendre. Tu préfères la caricature, grand bien te fasse.

Quant à l'invective personnelle, couverte par l'anonymat, elle ne peut servir d'argument perpétuel...


Dernière édition par Luigi_B le Mar 15 Juil 2014 - 10:31, édité 1 fois

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
doublecasquette
doublecasquette
Enchanteur

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par doublecasquette Mar 15 Juil 2014 - 10:31
@Chocolat a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@phi a écrit:C'est apparemment parce que tout le monde se fiche de ce que les profs des écoles ont à dire sur le sujet...
Oui. Voilà.

Ben non, on ne s'en fiche pas du tout ; en tout cas moi, je ne m'en fiche pas, parce que j'estime que nous avons beaucoup à apprendre de vous.
Mais comprenez aussi que le fait de caricaturer tout ce qui ne correspond pas à votre manière de voir les choses ou à vos attentes puisse être lassant, à la longue.
Et je ne minimise pas du tout ce que la valse des programmes et des réformes vous ont fait subir, j'en ai bien conscience, mais j'ai l'impression que ce ras le bol bloque tout - que ce soit sur le code informatique ou sur la fécondation in vitro de la grenouille des fraises, vous diriez non, par principe.
Et moi, le non par principe, m'exaspère prodigieusement.
Voilà, c'est dit.

Maintenant, j'aimerais bien avoir l'avis des PE sur les capacités d'un enfant de CM2 de suivre et de comprendre l'apprentissage du code informatique.
Si vous me dites non, parce que vous savez de quoi il s'agit mais vous estimez que c'est trop complexe pour cet âge-là, ok ; mais si vous me dites non parce que ça fait un truc en plus, je ne suis pas ok.
J'espère que c'est plus clair.

Et une dernière question, DC.
Si tu devais écrire le programme de la classe de CM2, de quoi s'agirait-il ? Conserverais-tu tout ce qu'il y a aujourd'hui ?
Supprimerais-tu quelque chose ?
Ajouterais-tu quelque chose ?

Merci.

Je précise le fait que je ne pourrai pas revenir par ici avant ce soir.

Voir ici : http://www.instruire.fr/
Programmes du GRIP et programmes en débat.

Je crois que l'appel à la logique que constituent l'analyse grammaticale et l'analyse logique, l'apprentissage des quatre opérations appliqué aux nombres entiers et décimaux ainsi qu'aux fractions et l'apprentissage de la règle de trois suffirait largement à préparer les élèves à l'utilisation des différents codes informatiques lorsque le moment serait venu pour eux de passer à l'application.

Quant au code informatique, je fais confiance aux spécialistes. Apparemment, tout évolue très vite dans ce domaine et il est idiot selon moi de surcharger les élèves de l'apprentissage d'un code qui sera forcément devenu obsolète lorsqu'ils en auront réellement besoin. J'ai vécu l'époque de la tortue LOGO avec mes élèves de CM2 de l'époque, dont mon fils (et avec les plus jeunes, dont ma fille). Je n'ai pas eu l'impression que ces derniers (et leurs camarades de classe) aient tellement été différents du fait de cette formation au codage informatique adapté à l'enfant.

Des codes, logiques, compliqués, formateurs, constituant des systèmes élaborés, ils en ont énormément à apprendre avant onze ans.
Appliquons-nous à les leur faire acquérir avec méthode et intelligence (le par cœur en blouse grise de nos amis les "républicains de l'école", non merci) et je vous fais le pari qu'ils seront alors aptes à maîtriser tous les nouveaux codes que leur proposeront leurs professeurs spécialisés du Secondaire et du Supérieur.
avatar
User17706
Bon génie

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par User17706 Mar 15 Juil 2014 - 10:43
Comme souvent (toujours?) DC me paraît avoir dit l'essentiel de ce qu'il y avait à dire.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Balthazaard Mar 15 Juil 2014 - 11:15
"tout évolue très vite dans ce domaine"
N'exagérons pas , si on en croit l'Index TIOBE qui mesure la popularité des langages de programmation (discutable comme tout les index mais toujours mieux que "je pense" , "je crois" , "il est évident.." et autres subjectivités) les langages les plus usités sont C (et ses dérivés) et JAVA , java a 30 ans et C aborde le demi siècle
doublecasquette
doublecasquette
Enchanteur

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par doublecasquette Mar 15 Juil 2014 - 11:52
@Balthazaard a écrit:"tout évolue très vite dans ce domaine"  
N'exagérons pas , si on en croit l'Index TIOBE qui mesure la popularité des langages de programmation (discutable comme tout les index mais toujours mieux que "je pense" , "je crois" , "il est évident.." et autres subjectivités) les langages les plus usités sont C (et ses dérivés) et JAVA , java a 30 ans et C aborde le demi siècle

Ah? D'accord. J'avoue que je n'y connais strictement rien et que je me contente de répéter ce qui se dit ici ou là...
Et vous qui vous y connaissez, pensez-vous vraiment que l'acquisition précoce de ces langages est fondamental ?
Quels sont les prérequis à cet apprentissages au niveau des connaissances et des capacités ? Nous, les PE, nous pouvons peut-être vous dire si ces prérequis sont envisageables pour toute une cohorte d'enfants de 7, 8, 9 ou 10 ans.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Balthazaard Mar 15 Juil 2014 - 12:24
je vais te dire à titre très perso ce que je pense..(dea d'info, j'ai travaillé peu de temps à aérospatiale à l'époque de la mise au point des premiers pilotages automatiques numériques d'hélicos )
Je suis persuadé que l'apprentissage de l'informatique..de la vraie , du binaire , du "code" etc peut être formateur pour l'esprit dans la mesure où cela développe rigueur, persévérance, logique...(créativité, je n'y crois pas...simplement parce que je me crois totalement dépourvu d'imagination et pourtant pas maladroit en programmation, je suis lucide...) A CONDITION que tout le cursus soit organisé autour de ça
On peut rêver sur une société de codeurs en puissance , qui serait viable, qui progresserait sans doute...dans quel sens? cela reste bien théorique
On peut penser aussi que développer le gout artistique, la lecture, la philosophie conduirait aussi vers un modèle tout aussi viable, plus respectueux de la nature, de l'humain ou on vivrait peut être moins longtemps mais plus heureux...
Mais faire du saupoudrage et penser que parce qu'on apprend les rudiments du binaire ou des portes NAND en primaire, on va faciliter en quoi que ce soit le futur de nos élèves je n'y crois pas du tout
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Balthazaard Mar 15 Juil 2014 - 12:29
Quand j'étais en 6eme on m'a bassiné (le mot n'est pas trop fort avec les bases 2, 8  pour l'octal (RIP) et 16) je ne comprenais vraiment pas du tout pourquoi on faisait cela , l’explication c'était "ça sert pour les ordinateurs"...(sous entendu plus tard, ils venaient d'arriver, on était fascinés....) on faisait même des divisions dans ces bases, en 1970 sans calculatrice..
Remarque au moins on savait faire les opérations...le contrecoup c'est que moi prix d'excellence et prix de calcul au cm2 je me suis retrouvé dans les cancres car je ne voyais vraiment pas où on voulait en venir et ça ne me motivait pas du tout...
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Luigi_B Mar 15 Juil 2014 - 12:52
@Balthazaard a écrit:"tout évolue très vite dans ce domaine"  
N'exagérons pas , si on en croit l'Index TIOBE qui mesure la popularité des langages de programmation (discutable comme tout les index mais toujours mieux que "je pense" , "je crois" , "il est évident.." et autres subjectivités) les langages les plus usités sont C (et ses dérivés) et JAVA , java a 30 ans et C aborde le demi siècle
C'est juste.

Mais le programme d'ISN par exemple est évasif à ce sujet : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=57572

L'enseignant choisit un langage de programmation selon les critères suivants : simplicité d'utilisation, liberté d'installation, présence d'outils associés, existence d'une communauté d'utilisateurs et de bibliothèques facilitant le développement.

Cet enseignant par exemple enseigne à ses élèves de Terminale le html5, le css3 et JavaScript, voire la programmation pour des applications de smartphones : http://binaire.blog.lemonde.fr/2014/04/21/a-valider-lenseignement-de-la-programmation-au-lycee/

Si on considère qu'en terminale scientifique on doit enseigner des langages "simples d'utilisation", que faut-il enseigner en primaire ?

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Balthazaard Mar 15 Juil 2014 - 13:03

Déjà il faudrait savoir ce que veut dire "simple" ...simple quand à la syntaxe, la sémantique...ou la mise en œuvre?

De toute façon pour moi le programme d'ISN est un vrai fourre tout...il y aurait de quoi enseigner 5 heures pleines...je m'y suis intéressé, espérant pouvoir récupérer l'option, quand je l'ai lu il m'a semblé que ce ne serait une fois de plus que survoler des notions et picorer ça et là...quant aux projets , bon courage surtout pour le prof..
En tous cas après avoir discuté avec les profs qui assurent l'option , pour eux il n'y a guère d'élèves autonomes en programmation (sans entrer dans les subtilités) à la fin de l'année
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Balthazaard Mar 15 Juil 2014 - 13:15
De toute façon cela rejoint mon tout premier message, "c'est quoi coder" si c'est pour écrire une boucle , à quelques points de syntaxe près , si on élimine les langages ésotériques (où dès fois y'a pas de boucle...), ça s'écrit à peu près pareil partout...Si c'est pour faire du plus compliqué (graphisme..etc) on en vient à l'utilisation de bibliothèques ou d'API et fait-on encore du code dans la mesure où on ne contrôle plus vraiment ce que l'on écrit?...quel est alors la part "formative" pour l'esprit?...et si on fait plus compliqué, genre orienté objet, on est plus vraiment dans le cadre du débutant à l'école...


Dernière édition par Balthazaard le Mar 15 Juil 2014 - 13:57, édité 1 fois
avatar
User17706
Bon génie

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par User17706 Mar 15 Juil 2014 - 13:19
Oui voilà. C'est pourquoi la question du langage précis dans lequel on apprend à coder n'a pas non plus une importance incroyable, il y a bien des choses dans les rudiments qui sont tellement transposables d'un langage à l'autre que bon...

C'est pourquoi l'argument de l'obsolescence du langage utilisé est un peu à côté, certes (et n'est pas en toute rigueur exact, sauf pour les langages qui sont des artefacts pédagogiques éventuellement), mais par ailleurs il n'est vraiment pas central pour le débat, enfin me semble-t-il.
adelaideaugusta
adelaideaugusta
Fidèle du forum

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par adelaideaugusta Mar 15 Juil 2014 - 13:42
@Chocolat a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Chocolat a écrit:
Ce que l'école doit enseigner dans le domaine de l'informatique, doit émaner de spécialistes en informatique, oui.
Il me semble que ce que l'école enseigne dans les autres domaines émane de spécialistes des domaines concernés, non ?

Peut-on considérer que l'enfance est un domaine particulier ? Parce que là, ce qui manque surtout, c'est l'avis de spécialistes de l'enfance...
Mesdames et messieurs les pédiatres, pédopsychiatres, neurochronobiologistes, psychologues de toutes écoles, professeurs des écoles (euh non, pas eux, ils n'y connaissent rien en gamins), pensez-vous qu'il soit raisonnable de continuer à charger la mule indéfiniment et, sinon, quels sont les apprentissages qu'il convient de sabrer pour les remplacer par le codage informatique, sachant qu'à cet âge tendre, ils ont tout à apprendre et que pour eux, tout apprentissage est fondamental ?

Ne tire pas trop sur tout le monde, DC, car les chercheurs en neurosciences nous ont bien rendu service, en disant que la méthode d'apprentissage de la lecture qui convenait au cerveau était la syllabique.  Wink 

Je l'ai déjà écrit, mais je le répète : non, je ne souhaite pas que l'on "charge (davantage) la mule" ; je souhaite que les activités BDV (brassons du vent) et les contenus obsolètes des programmes soient remplacés par des contenus plus pertinents.

Je suis dubitative sur les conclusions de certains chercheurs en neurosciences.
Je remets ce document, qui n'a intéressé personne.


Article du Figaro lundi 5 mai 2014 "Comment appréhender la dyslexie ? Docteur Michel Habib
le Lun 5 Mai - 12:34
Comment appréhender la dyslexie ?
Habib, Michel

Praticien hospitalier, HDR. Spécialiste en neurologie, mène diverses recherches sur le thème des troubles de la lecture et de l’apprentissage

Longtemps prise pour un problème purement psychopédagogique, la dyslexie, qui touche de 5 à 10 % des enfants d’âge scolaire, est aujourd’hui considérée comme relevant d’un défaut, en grande partie génétique, de mise en place de certains circuits cérébraux au cours du développement. Elle représente une des causes principales de handicap cognitif de l’enfant, de l’adolescent et du jeune adulte : chez l’enfant, plus de la moitié des demandes de compensation parvenant aux maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) le sont pour un trouble spécifique d’apprentissage. Chez les étudiants, elles commencent à se manifester de façon de plus en plus récurrente auprès des services universitaires.

On regroupe sous le terme de dyslexie un ensemble de troubles dont le plus connu est celui de la lecture. Dans la majorité des cas, c’est au moment de son apprentissage qu’apparaissent les premières difficultés, sous la forme d’une incapacité à entrer dans le principe de la « conversion grapho-phonémique », qui permet la mise en relation des sons du langage avec les lettres de l’alphabet. Les soubassements neurofonctionnels de cette incapacité nous ont été révélés récemment par l’imagerie cérébrale. Les enfants et adultes dyslexiques peinent à activer une petite zone de leur hémisphère gauche, appelée « aire de la forme visuelle des mots », dont le rôle est de traiter les éléments graphiques comme des lettres, en les différenciant de toute autre forme visuelle.

Les travaux les plus récents ont aussi montré que le cerveau du dyslexique ne parvient pas à intégrer ensemble les informations visuelles et auditives. Ce défaut d’intégration se matérialise par le développement imparfait d’un faisceau situé dans la profondeur de l’hémisphère gauche, le faisceau arqué, qui sert à combiner en une seule information la forme visuelle, auditive et articulatoire des éléments du langage. La question du mécanisme de ces particularités du cerveau n’est pas encore totalement élucidée, mais des travaux de génétique expérimentale et clinique incitent à incriminer une cause génétique à ces anomalies.

Les conséquences du trouble de la lecture

L’enfant qui a eu des difficultés dans les étapes initiales de l’apprentissage de la lecture va garder ultérieurement, à des degrés divers, des entraves. D’abord, une lecture lente et inexacte, avec des approximations qui peuvent dénaturer le sens du texte, et un défaut de compréhension. Un défaut aussi dans l’expression écrite et ses deux aspects souvent associés : la dysorthographie, cette incapacité à évoquer automatiquement la bonne orthographe des mots, et la dysgraphie, une irrégularité de l’écriture manuscrite. Enfin, des conséquences psychologiques quasi inévitables, dont la plus courante est la perte de l’estime de soi, entravant les relations sociales et limitant la progression, tout en engendrant une « souffrance d’apprendre ».

Autre conséquence très répandue, le manque de goût pour la lecture. Une étude anglo-saxonne ancienne faisait ce constat accablant : alors qu’un enfant qui n’a aucun problème d’apprentissage lit en moyenne 2 000 000 de mots par an en dehors de l’école, un enfant « mauvais lecteur » n’en lit que 8 000. Un enfant dyslexique lit donc en une année ce qu’un bon lecteur lit en deux jours !

Mais la dyslexie ne concerne pas exclusivement la lecture : elle touche également, dans la grande majorité des cas, d’autres systèmes dont le dysfonctionnement va déterminer la nature et l’intensité du handicap qui en résulte. Il est habituel de distinguer plusieurs types de troubles associés. Premièrement, les troubles spécifiques d’apprentissage proprement dits : dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dont la coexistence va singulièrement compliquer la tâche des rééducateurs, impliquant une prise en charge multidisciplinaire. Deuxièmement, les comorbidités, c’est-à-dire l’association non fortuite du trouble d’apprentissage avec d’autres troubles cognitifs : troubles du langage oral (dysphasie), trouble des coordinations motrices (dyspraxie).

Enfin, un cas de figure dont la fréquence a été sous-estimée jusqu’ici, le trouble de la mémoire et de l’attention. Lorsqu’on réalise des tests évaluant spécifiquement les capacités attentionnelles, on mettra souvent en évidence une faiblesse de ces divers processus, qui va se répercuter sur les capacités de planification, d’organisation, de vérification, de gestion du temps et de l’espace, à savoir les « fonctions exécutives ».

Que peut-on, que doit-on faire pour aider ?

En général, l’histoire personnelle d’un jeune adulte dyslexique a été émaillée d’échecs, de frustrations, de sacrifices, ayant souvent abouti à l’âge adulte à la mise en place de mécanismes de compensation plus ou moins efficaces. L’un des pièges pour le médecin, mais aussi pour l’enseignant qui doit évaluer les performances d’un dyslexique, est précisément de méconnaître la réalité et l’étendue du trouble du fait même de l’installation de ces mécanismes compensatoires spontanés.

Un cas de figure particulièrement fréquent est celui de l’adolescent dit « surdoué ». Il est aujourd’hui prouvé que le profil cognitif de ces enfants est souvent associé à un ou plusieurs des troubles d’apprentissage décrits ci-dessus. Or, grâce à leur intelligence initiale supérieure, et souvent une stimulation constante de leur famille, ces personnes ont réussi à compenser la plus grande partie de leur trouble, au point que, dans certains cas, ni leur dyslexie ni leur haut potentiel n’ont jamais été décelés.

Dans ces conditions, le seul moyen de se faire une véritable idée du problème est de procéder à une évaluation la plus précise possible. Les tests normés et validés, réalisés par des orthophonistes, psychomotriciens et ergothérapeutes, permettent de le faire. Comme ceux réalisés par les neuropsychologues pour mesurer les autres fonctions cognitives et l’intelligence. Ce n’est qu’après avoir pris connaissance de ces éléments, que les décisions les plus justes pourront être prises. Idéalement, chaque université devrait disposer d’une équipe pluridisciplinaire spécialisée capable de passer le nombre d’heures nécessaire pour produire un avis pertinent. Hélas, cela est encore rare. Mais on peut espérer que nos universités sauront s’entourer, dans les prochaines années, de tels avis.

MICHEL HABIB

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)
ysabel
ysabel
Enchanteur

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par ysabel Mar 15 Juil 2014 - 13:49
Sur FR3,v Hamon répond à une question sur l'obligation du codage à l'école.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Chocolat Mar 15 Juil 2014 - 22:24
@adelaideaugusta a écrit:

Je suis dubitative sur les conclusions de certains chercheurs en neurosciences.
Je remets ce document, qui n'a intéressé personne.


 Article du Figaro lundi 5 mai 2014 "Comment appréhender la dyslexie ? Docteur Michel Habib
  le Lun 5 Mai - 12:34
Comment appréhender la dyslexie ?
Habib, Michel



Pourquoi ?
La dyslexie (la vraie, hein, pas le déguisement des cours de soutien pour des gamins à lacunes...) est un dysfonctionnement réel et plus ou moins handicapant.

_________________
Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par trompettemarine Mar 15 Juil 2014 - 22:27
@Chocolat a écrit:
La dyslexie (la vraie, hein, pas le déguisement des cours de soutien pour des gamins à lacunes...) est un dysfonctionnement réel et plus ou moins handicapant.
La dyslexie est un handicap.
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Chocolat Mar 15 Juil 2014 - 22:27
@phi a écrit:Sauf que je n'ai jamais dit non par principe et que j'ai expliqué dans les grandes lignes ce que je considérais comme indispensable/important/nécessaire/utile/rien de tout cela en primaire.


@Chocolat a écrit:

Si tu devais écrire le programme de la classe de CM2, de quoi s'agirait-il ? Conserverais-tu tout ce qu'il y a aujourd'hui ?
Supprimerais-tu quelque chose ?
Ajouterais-tu quelque chose ?


une bonne partie de la réponse ici...

Merci, mais le lien fourni ne fonctionne pas...  humhum


@trompettemarine a écrit:
@Chocolat a écrit:
La dyslexie (la vraie, hein, pas le déguisement des cours de soutien pour des gamins à lacunes...) est un dysfonctionnement réel et plus ou moins handicapant.
La dyslexie est un handicap.

Ben oui. Et ?  Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 3795679266

_________________
Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Chocolat Mar 15 Juil 2014 - 22:48
@Luigi_B a écrit:

Je comprends que tu sois vexée mais je n'y peux rien si ton propos manque de logique. Dans le dernier cas, par exemple, tu expliques qu'un ingénieur en informatique donnant des cours en primaire est plus compétent pour juger de la pertinence de son enseignement mais ce n'est pas le cas de M. Krim que tu cites, qui est le fondateur d'une startup et n'a pas enseigné en primaire...

Note que mon effrayante vision de l'école déconnectée du monde inclut la proposition d'un enseignement optionnel de l'informatique au collège, mais bon, il n'y a pire sourd que celui qui ne veut rien entendre. Tu préfères la caricature, grand bien te fasse.

Quant à l'invective personnelle, couverte par l'anonymat, elle ne peut servir d'argument perpétuel...

Je ne suis absolument pas vexée ; je suis interloquée.
Et arrête de faire des raccourcis de mes propos en les transformant en salade composée, s'il te plaît. Ce procédé n'est pas très fair play.

Sinon, au sujet de l'invective personnelle, je t'invite à examiner tes propos me concernant, avant d'accuser...

Enfin, je ne vois pas pourquoi tu t'en prends à l'anonymat - c'est le principe de fonctionnement d'un forum ; si toi, tu as choisi de te la jouer star, c'est ton problème, assume-le, et accepte aussi le fait que tout le monde ne soit pas à tes pieds.






_________________
Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Chocolat Mar 15 Juil 2014 - 23:09
@doublecasquette a écrit:

Voir ici : http://www.instruire.fr/
Programmes du GRIP et programmes en débat.

Je crois que l'appel à la logique que constituent l'analyse grammaticale et l'analyse logique, l'apprentissage des quatre opérations appliqué aux nombres entiers et décimaux ainsi qu'aux fractions et l'apprentissage de la règle de trois suffirait largement à préparer les élèves à l'utilisation des différents codes informatiques lorsque le moment serait venu pour eux de passer à l'application.

Quant au code informatique, je fais confiance aux spécialistes. Apparemment, tout évolue très vite dans ce domaine et il est idiot selon moi de surcharger les élèves de l'apprentissage d'un code qui sera forcément devenu obsolète lorsqu'ils en auront réellement besoin. J'ai vécu l'époque de la tortue LOGO avec mes élèves de CM2 de l'époque, dont mon fils (et avec les plus jeunes, dont ma fille). Je n'ai pas eu l'impression que ces derniers (et leurs camarades de classe) aient tellement été différents du fait de cette formation au codage informatique adapté à l'enfant.

Des codes, logiques, compliqués, formateurs, constituant des systèmes élaborés, ils en ont énormément à apprendre avant onze ans.
Appliquons-nous à les leur faire acquérir avec méthode et intelligence (le par cœur en blouse grise de nos amis les "républicains de l'école", non merci) et je vous fais le pari qu'ils seront alors aptes à maîtriser tous les nouveaux codes que leur proposeront leurs professeurs spécialisés du Secondaire et du Supérieur.

Merci DC.

Je ne sais pas de quels spécialistes tu parles, mais je ne partage pas ton avis au sujet de l'évolution "très rapide" dans le domaine informatique, mais Balthazaard a déjà réagi sur cette question.

Je suis en revanche d'accord avec ce que j'ai mis en gras et si les programmes officiels CP-CM2 étaient aujourd'hui ceux du GRIP, je considérerais l'apprentissage du code informatique comme étant superflu.

_________________
Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
henriette
henriette
Médiateur

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par henriette Mar 15 Juil 2014 - 23:21
@Chocolat a écrit:
@doublecasquette a écrit:

Voir ici : http://www.instruire.fr/
Programmes du GRIP et programmes en débat.

Je crois que l'appel à la logique que constituent l'analyse grammaticale et l'analyse logique, l'apprentissage des quatre opérations appliqué aux nombres entiers et décimaux ainsi qu'aux fractions et l'apprentissage de la règle de trois suffirait largement à préparer les élèves à l'utilisation des différents codes informatiques lorsque le moment serait venu pour eux de passer à l'application.

Quant au code informatique, je fais confiance aux spécialistes. Apparemment, tout évolue très vite dans ce domaine et il est idiot selon moi de surcharger les élèves de l'apprentissage d'un code qui sera forcément devenu obsolète lorsqu'ils en auront réellement besoin. J'ai vécu l'époque de la tortue LOGO avec mes élèves de CM2 de l'époque, dont mon fils (et avec les plus jeunes, dont ma fille). Je n'ai pas eu l'impression que ces derniers (et leurs camarades de classe) aient tellement été différents du fait de cette formation au codage informatique adapté à l'enfant.

Des codes, logiques, compliqués, formateurs, constituant des systèmes élaborés, ils en ont énormément à apprendre avant onze ans.
Appliquons-nous à les leur faire acquérir avec méthode et intelligence (le par cœur en blouse grise de nos amis les "républicains de l'école", non merci) et je vous fais le pari qu'ils seront alors aptes à maîtriser tous les nouveaux codes que leur proposeront leurs professeurs spécialisés du Secondaire et du Supérieur.

Merci DC.

Je ne sais pas de quels spécialistes tu parles, mais je ne partage pas ton avis au sujet de l'évolution "très rapide" dans le domaine informatique, mais Balthazaard a déjà réagi sur cette question.

Je suis en revanche d'accord avec ce que j'ai mis en gras et si les programmes officiels CP-CM2 étaient aujourd'hui ceux du GRIP, je considérerais l'apprentissage du code informatique comme étant superflu.
Le problème, j'en ai peur, c'est que sans ces apprentissages-là, celui du code informatique au primaire et au collège risque bien de se solder par un échec...
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Chocolat Mar 15 Juil 2014 - 23:38
@henriette a écrit:
Le problème, j'en ai peur, c'est que sans ces apprentissages-là, celui du code informatique au primaire et au collège risque bien de se solder par un échec...

Ils ne sont pas totalement absents des programmes en vigueur, non plus...

_________________
Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Luigi_B Mer 16 Juil 2014 - 7:16
@Chocolat a écrit:
@Luigi_B a écrit:Je comprends que tu sois vexée mais je n'y peux rien si ton propos manque de logique. Dans le dernier cas, par exemple, tu expliques qu'un ingénieur en informatique donnant des cours en primaire est plus compétent pour juger de la pertinence de son enseignement mais ce n'est pas le cas de M. Krim que tu cites, qui est le fondateur d'une startup et n'a pas enseigné en primaire...

Note que mon effrayante vision de l'école déconnectée du monde inclut la proposition d'un enseignement optionnel de l'informatique au collège, mais bon, il n'y a pire sourd que celui qui ne veut rien entendre. Tu préfères la caricature, grand bien te fasse.

Quant à l'invective personnelle, couverte par l'anonymat, elle ne peut servir d'argument perpétuel...

Je ne suis absolument pas vexée ; je suis interloquée.
Et arrête de faire des raccourcis de mes propos en les transformant en salade composée, s'il te plaît. Ce procédé n'est pas très fair play.

Sinon, au sujet de l'invective personnelle, je t'invite à examiner tes propos me concernant, avant d'accuser...

Enfin, je ne vois pas pourquoi tu t'en prends à l'anonymat - c'est le principe de fonctionnement d'un forum ; si toi, tu as choisi de te la jouer star, c'est ton problème, assume-le, et accepte aussi le fait que tout le monde ne soit pas à tes pieds.
Oui c'est tout à fait mon but dans la vie, comme on peut le voir dans ce fil où je disqualifie les enseignants de primaire et les professeurs de technologie.  Razz 

Pour l'invective, c'est curieux parce que ta réponse à ma première intervention sur ce fil est une accusation de "mauvaise foi" (p. 3). Je note d'ailleurs que je n'ai pas été le seul - loin de là - à subir ton manque d'amabilité sur ce fil. Je ne m'en prends pas à l'anonymat, je remarque qu'il est bien commode pour revendiquer des compétences ou faire le procès de quelqu'un qui n'est pas anonyme et n'a d'ailleurs pas "choisi de se la jouer star" (encore une expression inutilement agressive).

Comme d'habitude d'ailleurs tu ne réponds pas sur le fond du manque de logique de ton raisonnement (M. Krim, fondateur de startup, compétent pour parler de l'école primaire) ou de ta caricature puisque je propose l'enseignement de l'informatique comme option.

C'est effectivement plus simple pour toi.  Very Happy 

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
avatar
Invité
Invité

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Invité Mer 16 Juil 2014 - 7:23
Maintenant que chacun a pu s'exprimer sur les messages qui posaient problème, je vous invite à poursuivre par mp si besoin est afin que le fil puisse retrouver en sérénité.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Celadon Sam 19 Juil 2014 - 9:12
http://www.marianne.net/Le-numerique-nouvelle-illusion-scolaire%C2%A0_a239936.html
Ben oui, voilà.
avatar
User21714
Expert spécialisé

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par User21714 Sam 19 Juil 2014 - 9:19
"Ce discours modernisateur et progressiste cache donc en fait une redéfinition de l'école. Faut-il en faire un simple lieu de vie où s'animent des électrons libres réactifs, interactifs, coupés de toute histoire et malléables à souhait, ou signifie-t-elle l'entrée dans un monde et un héritage qui nous précèdent et nous enracinent tout en nous permettant d'être critiques ? Si l'école doit tenir compte de la particularité des générations à former, elle ne doit pas oublier sa mission propre. Et pour cela il est urgent de résister au colonialisme numérique."

Merci!
Ma'am
Ma'am
Érudit

Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire. - Page 11 Empty Re: Benoît Hamon annonce que le code informatique sera enseigné au primaire dès la rentrée 2014, et qu'il sera inscrit aux programmes du secondaire.

par Ma'am Sam 19 Juil 2014 - 16:30
Petite contribution modeste d'une simple instit : je n'ai pas d'opinion particulière sur ce que font les élèves au périscolaire, à vrai dire je m'en fiche un peu... Je trouve juste dommage que cela creuse encore davantage les inégalités entre les communes qui auront les moyens (équipements, animateurs qualifiés) et les autres.

En revanche, si un jour on me demande d'enseigner le codage en classe, je serai bien en peine de le faire à moins qu'on me forme sérieusement... Et puis je ne suis pas convaincue que cela soit très efficace à leur âge, mais je ne suis pas une spécialiste.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum