Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Nadejda
Grand Maître

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Nadejda le Mer 6 Aoû 2014 - 22:00
@*Fifi* a écrit:
@gio a écrit:
@WonderWoman a écrit:je ne l'ai pas lu, n'étant pas stagiaire, mais il y a certainement des choses intéressantes, oui. Si tu ne lis pas les infos qu'on te donne, il ne faut pas t'étonner que tu en loupes Wink
40 pages numériques qui commencent par nous parler de l'identité et du dynamisme de la région dans laquelle on vit...n'y a t-il vraiment pas moyen d'obtenir l'essentiel de l'information sans subir ça ? Neutral
Nan mais sinon je pourrais aussi me taper toute la législation, dans le tas il doit y avoir des truc utiles...

Enfin pour le moment le sujet n'est plus de savoir si j'ai loupé des informations (si c'est le cas je n'suis pas au courant) j'essaie de décrypter celle qu'on me donne.

Est-ce que dans la guide ils disent par exemple c'est quoi cette adresse url indisponible dont il est question dans le courrier ?
Donc en gros tu es en train de dire que tu as la flemme de lire le dossier fait exprès dans ton académie pour les stagiaires et que c'est bien plus simple de nous poser la question à nous pour qu'on cherche à ta place ?
...

En plus, le sommaire de ce guide me paraît on ne peut plus clair...  Rolling Eyes 

BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par BlackMail le Mer 6 Aoû 2014 - 22:22
@WonderWoman a écrit:Heureusement que je t'avais donné le contact de notre gestionnaire en te disant de la joindre pour savoir tout ce qu'il fallait fournir pour la rentrée ...
Tu as téléchargé le guide d'accueil des stagiaires ?
http://www.ac-strasbourg.fr/fileadmin/acad/Ressources/publications/Livret_accueil_2014.pdf


Je ne suis pas dans cette académie, mais je constate que ce livret est très bien fait, je suis jalouse Razz.

_________________
Spoiler:
Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Tumblr_mg6e2igAD71rky2wgo1_500

I'm watching you.
avatar
InvitéMA
Fidèle du forum

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par InvitéMA le Mer 6 Aoû 2014 - 22:30
gio, si tu vis à nouveau ce genre de situations (ce que je ne te souhaite pas), crois-moi, tu vas les chercher et les trouver, tous ces documents illisibles dont certains se contredisent.
Dans l'Education Nationale, il faut impérativement se renseigner, trouver les textes officiels et tout vérifier. Maintenant tu le sais.
Bon courage pour la suite.  fleurs
avatar
Invité
Invité

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Invité le Jeu 7 Aoû 2014 - 0:37
Je crois que beaucoup de collègues ont répondu à tes questions les unes après les autres, WonderWoman t'a donné le numéro de la personne à contacter, t'a indiqué ce livret, et après ton élégante réponse sur les 40 pages que tu n'allais quand même pas te taper (ce qui ne m'indique pas, tu le comprendras, que tu l'as fait malgré tout), il s'est même trouvé quelqu'un (page 6 je crois), pour te surligner les endroits du sommaire susceptibles de te répondre. Maintenant, à toi de te servir des aides données.
Ici, c'est bien un espace où tu peux poser les questions que tu veux, il se trouvera toujours quelqu'un pour répondre. Mais ce n'est ni un dû ni une raison pour que d'autres fassent tout le travail à ta place, et en tout cas, les personnes qui t'aident n'ont pas à se voir répondre que tu ne "vas pas te taper les 40 pages du livret." C'est incorrect.
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Dadoo33 le Jeu 7 Aoû 2014 - 0:42
holderfar a écrit:Je crois que beaucoup de collègues ont répondu à tes questions les unes après les autres, WonderWoman t'a donné le numéro de la personne à contacter, t'a indiqué ce livret, et après ton élégante réponse sur les 40 pages que tu n'allais quand même pas te taper (ce qui ne m'indique pas, tu le comprendras, que tu l'as fait malgré tout), il s'est même trouvé quelqu'un (page 6 je crois), pour te surligner les endroits du sommaire susceptibles de te répondre. Maintenant, à toi de te servir des aides données.
Ici, c'est bien un espace où tu peux poser les questions que tu veux, il se trouvera toujours quelqu'un pour répondre. Mais ce n'est ni un dû ni une raison pour que d'autres fassent tout le travail à ta place, et en tout cas, les personnes qui t'aident n'ont pas à se voir répondre que tu ne "vas pas te taper les 40 pages du livret." C'est incorrect.

+100000000000
gio
gio
Niveau 5

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par gio le Jeu 7 Aoû 2014 - 1:02
holderfar a écrit:Je crois que beaucoup de collègues ont répondu à tes questions les unes après les autres, WonderWoman t'a donné le numéro de la personne à contacter, t'a indiqué ce livret, et après ton élégante réponse sur les 40 pages que tu n'allais quand même pas te taper (ce qui ne m'indique pas, tu le comprendras, que tu l'as fait malgré tout), il s'est même trouvé quelqu'un (page 6 je crois), pour te surligner les endroits du sommaire susceptibles de te répondre. Maintenant, à toi de te servir des aides données.
Ici, c'est bien un espace où tu peux poser les questions que tu veux, il se trouvera toujours quelqu'un pour répondre. Mais ce n'est ni un dû ni une raison pour que d'autres fassent tout le travail à ta place, et en tout cas, les personnes qui t'aident n'ont pas à se voir répondre que tu ne "vas pas te taper les 40 pages du livret." C'est incorrect.
Pardonne moi de vouloir une fois encore rétablir les faits, mais j'y tiens (la réalité, c'est plus fort que toi) :

1° WonderWoman ne m'a pas donné de numéro, elle m'a (et je l'en remercie) donné l'adresse email de la gestionnaire le 18 juillet dernier, mais à ce moment là, c'était pour cette histoire d'affectation pour laquelle il était déjà trop tard. (Ce dossier est clos.)

2° Je n'ai jamais dit que je n'allais pas me taper les 40 pages (genre ta réponse ne m'intéresse pas) j'ai simplement posé la question de savoir si ça valait le coup par rapport aux questions précises que je me posais concernant la paperasse.

3° Contrairement à ce que tu suggères, je n'ai jamais, jamais, jamais dit ou même laissé entendre que je considérais les réponses aux questions que je posais comme un dû, une exigence ou quoi que ce soit de ce genre, au contraire. On est dans la fantaisie pure et dure.

holderfar a écrit:il s'est même trouvé quelqu'un (page 6 je crois), pour te surligner les endroits du sommaire susceptibles de te répondre. Maintenant, à toi de te servir des aides données.
Ai-je refusé de m'en servir ? Le message qui a suivi montre précisément que je m'en sers, mais ce document me pose de nouvelles interrogations. Est-ce interdit de les partager sur ce forum ?
avatar
Invité
Invité

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Invité le Jeu 7 Aoû 2014 - 1:16
C'est à dire que moi, j'ai essayé de t'expliquer par un certain nombre de moyens que pour demander de l'aide il faut y mettre les formes: tu as bien employé le terme "se taper" et "subir" en parlant d'une ressource proposée pour t'aider. Ce n'est pas correct vis à vis de la personne et du forum, et c'est un fait, pas la réalité qui est "plus forte" que moi.
Pour le dernier échange, on va dire que c'est de bonne guerre, mais pour le reste, je vais te demander officiellement de respecter les gens qui te viennent en aide ou qui te font une remarque, et si tu veux continuer à échanger ici, il va falloir faire un effort sur ce point.
Ici, les gens qui contribuent sont tous bénévoles et prennent sur le temps pour te répondre: un merci, par exemple, et une demande de précision polie sont bienvenus.
(Et tu vois, les trucs du genre, "elle ne m'a pas donné son numéro mais son mail", ça ne donne pas franchement envie de t'aider.)
arunner
arunner
Niveau 3

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par arunner le Jeu 7 Aoû 2014 - 1:49
Je suis dans la même situation que gio, dans le sens où je suis également stagiaire pour cette année après réussite au concours et que je découvre un peu toutes les formalités.
Je comprends vraiment son agacement, ce que je trouve méprisable justement, ce sont les personnes qui osent venir dire que c'est à nous de nous renseigner sur le métier, de lire tous les textes officiels, que ce serait faire preuve de professionnalisme. Je comprends parfaitement l'emploi des expressions "se taper" et "subir" vis-à-vis de ça, car franchement, ça donne mal au crâne au bout de 2 lignes les "textes officiels", pour qu'au final on soit pas plus avancé car on y comprend rien.
Notre situation est stressante, et même si on est plus des gamins, on a vraiment l'impression qu'on se moque de nous et d'être livrés à nous-mêmes. Rien que le fait qu'on nous envoie un courrier 1 mois après la date à laquelle il aurait dû être posté en est une preuve. Personnellement, je ne connais personne qui soit si investi qu'il connaisse exactement toutes les démarches passées et à venir. Notre promo a découvert par elle-même au dernier moment la démarche à suivre pour les vœux. Les 2 fois (inter/intra).
Franchement je comprends qu'on puisse en être agacé et que cela se ressente dans ce qu'on dit. Mais ne critiquez pas notre sens du professionnalisme, je pense que celui qui est à questionner est celui des personnes un peu plus haut placées. Les ESPE sont de véritables mines d'incompétences, et le ministère/rectorat n'a absolument aucune considération pour nous, ne serait-ce que pour nous renseigner dignement. On se moque du monde : un coup on ne peut pas envoyer un mail à tout le monde pour des raisons de logistique et faisabilité, un coup finalement on peut avec une vidéo ridicule du ministre et des démarches expliquées, mais qui ne fonctionnent au final pas et ne sont visiblement que superficielles.


Dernière édition par arunner le Jeu 7 Aoû 2014 - 1:51, édité 1 fois
gio
gio
Niveau 5

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par gio le Jeu 7 Aoû 2014 - 1:51
holderfar a écrit:C'est à dire que moi, j'ai essayé de t'expliquer par un certain nombre de moyens que pour demander de l'aide il faut y mettre les formes: tu as bien employé le terme "se taper" et "subir" en parlant d'une ressource proposée pour t'aider. Ce n'est pas correct vis à vis de la personne et du forum, et c'est un fait, pas la réalité qui est "plus forte" que moi.
Ce n'est pas un fait, c'est une interprétation.
Dans mon esprit ça n'avait absolument rien d'irrespectueux et si ça a été interprété comme ça (il faut être hypersensible quand même) je m'en excuse. Valait-ce le coup de lancer une polémique là dessus ?

Si par exemple quelqu'un me demande un conseil pour un livre sur tel thème et que je lui en conseille un gros que je trouve passionnant, et qu'il me demande s'il doit vraiment "se taper" ou "subir" tout ça pour avoir des infos sur le thème, il ne me viendrait pas un instant à l'esprit que ça pourrait être un manque de respect envers moi, ça me paraît être simplement du langage courant, un peu familier peut-être, mais courant.

holderfar a écrit:je vais te demander officiellement de respecter les gens qui te viennent en aide ou qui te font une remarque, et si tu veux continuer à échanger ici, il va falloir faire un effort sur ce point.
Je vais t'informer officiellement que je respecte les gens qui me respectent. Pour moi le respect commence par celui de la vérité, et je vois mal le respect dans le fait de travestir les faits pour ridiculiser quelqu'un.

holderfar a écrit:(Et tu vois, les trucs du genre, "elle ne m'a pas donné son numéro mais son mail", ça ne donne pas franchement envie de t'aider.)
?!?!? C'est un fait, que veux tu que je te dise ?! Oui elle m'a donné son numéro...(c'est faux mais c'est ce que tu veux entendre ?!)
De plus, je vois pas bien l'importance que ça peut avoir à tes yeux...


Dernière édition par gio le Jeu 7 Aoû 2014 - 3:11, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Invité le Jeu 7 Aoû 2014 - 2:08
@arunner a écrit:Je suis dans la même situation que gio, dans le sens où je suis également stagiaire pour cette année après réussite au concours et que je découvre un peu toutes les formalités.
Je comprends vraiment son agacement, ce que je trouve méprisable justement, ce sont les personnes qui osent venir dire que c'est à nous de nous renseigner sur le métier, de lire tous les textes officiels, que ce serait faire preuve de professionnalisme. Je comprends parfaitement l'emploi des expressions "se taper" et "subir" vis-à-vis de ça, car franchement, ça donne mal au crâne au bout de 2 lignes les "textes officiels", pour qu'au final on soit pas plus avancé car on y comprend rien.
Notre situation est stressante, et même si on est plus des gamins, on a vraiment l'impression qu'on se moque de nous et d'être livrés à nous-mêmes. Rien que le fait qu'on nous envoie un courrier 1 mois après la date à laquelle il aurait dû être posté en est une preuve. Personnellement, je ne connais personne qui soit si investi qu'il connaisse exactement toutes les démarches passées et à venir. Notre promo a découvert par elle-même au dernier moment la démarche à suivre pour les vœux. Les 2 fois (inter/intra).
Franchement je comprends qu'on puisse en être agacé et que cela se ressente dans ce qu'on dit. Mais ne critiquez pas notre sens du professionnalisme, je pense que celui qui est à questionner est celui des personnes un peu plus haut placées. Les ESPE sont de véritables mines d'incompétences, et le ministère/rectorat n'a absolument aucune considération pour nous, ne serait-ce que pour nous renseigner dignement. On se moque du monde : un coup on ne peut pas envoyer un mail à tout le monde pour des raisons de logistique et faisabilité, un coup finalement on peut avec une vidéo ridicule du ministre et des démarches expliquées, mais qui ne fonctionnent au final pas et ne sont visiblement que superficielles.
Ah mais on comprend bien l'agacement face au flux d'infos contradictoires, nous sommes là pour aider, et nous le faisons, je crois.
Seulement, quand on tente de vous aider, répondre "se taper" et "subir" à des collègues qui prennent sur leur temps pour vous, vous trouvez ça correct sérieusement? Vous n'êtes pas seuls sur le forum, est-ce difficile de dire "j'ai regardé le document mais je ne sais pas où chercher", par exemple?
Parce que si vous en avez assez des ESPE et autres, nous, équipe de modération et utilisateurs, pouvons aussi être fatigués par la manière cavalière dont on peut nous répondre, parfois. Ne perdez pas de vue qu'on nous pose plein de fois les mêmes questions et qu'on y répond inlassablement.
On le fait avec plaisir. Mais on aimerait bien que vous ayez conscience aussi que même si nous faisons de notre mieux pour être le plus précis dans nos indications, ça ne suffit pas toujours et que ça ne justifie pas pour autant que l'agacement se tourne contre nous.
Donc gio, voilà les raisons de cette polémique: ce que tu considères comme peu important, ça peut blesser ou énerver des gens qui veulent aider.
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Frisouille le Jeu 7 Aoû 2014 - 2:12
"Il se tape ma sœur", "je me suis encore tapé tout le boulot", ce n'est pas du langage courant non, c'est familier et c'est d'ailleurs une expression que je trouve un peu violente. 
Après que tu sois/vous stagiaires soyez agacés et fatigués par la paperasse administrative de l'EN, on peut comprendre, néanmoins les formes doivent demeurer car ici seules des personnes de bonne volonté sont susceptibles de répondre à tes questions. Or l'usage de telles expressions donne l'impression que vous retournez la violence que vous subissez de la part de l'EN vers les bonnes volontés qui vous répondent ici. En effet, ce n'est pas urbain.

Allez  professeur  une verveine, une bonne nuit de sommeil et ça ira mieux. Smile
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par ysabel le Jeu 7 Aoû 2014 - 2:35
@arunner a écrit:Je suis dans la même situation que gio, dans le sens où je suis également stagiaire pour cette année après réussite au concours et que je découvre un peu toutes les formalités.
Je comprends vraiment son agacement, ce que je trouve méprisable justement, ce sont les personnes qui osent venir dire que c'est à nous de nous renseigner sur le métier, de lire tous les textes officiels, que ce serait faire preuve de professionnalisme. Je comprends parfaitement l'emploi des expressions "se taper" et "subir" vis-à-vis de ça, car franchement, ça donne mal au crâne au bout de 2 lignes les "textes officiels", pour qu'au final on soit pas plus avancé car on y comprend rien.
Notre situation est stressante, et même si on est plus des gamins, on a vraiment l'impression qu'on se moque de nous et d'être livrés à nous-mêmes. Rien que le fait qu'on nous envoie un courrier 1 mois après la date à laquelle il aurait dû être posté en est une preuve. Personnellement, je ne connais personne qui soit si investi qu'il connaisse exactement toutes les démarches passées et à venir. Notre promo a découvert par elle-même au dernier moment la démarche à suivre pour les vœux. Les 2 fois (inter/intra).
Franchement je comprends qu'on puisse en être agacé et que cela se ressente dans ce qu'on dit. Mais ne critiquez pas notre sens du professionnalisme, je pense que celui qui est à questionner est celui des personnes un peu plus haut placées. Les ESPE sont de véritables mines d'incompétences, et le ministère/rectorat n'a absolument aucune considération pour nous, ne serait-ce que pour nous renseigner dignement. On se moque du monde : un coup on ne peut pas envoyer un mail à tout le monde pour des raisons de logistique et faisabilité, un coup finalement on peut avec une vidéo ridicule du ministre et des démarches expliquées, mais qui ne fonctionnent au final pas et ne sont visiblement que superficielles.

Mais cela a toujours été le cas, partout. Et auparavant il n'y avait pas Internet qui simplifie vraiment toutes les recherches.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
helvea
helvea
Niveau 10

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par helvea le Jeu 7 Aoû 2014 - 3:49
J'ai relu tout le fil pour être sûre de ce que j'allais dire, d'ailleurs c'est vrai que tu remercies plusieurs fois pour les réponses données etc. J'ajoute que moi je n'ai reçu aucun mail du ministère à propos de quoi que ce soit entre l'inscription au concours et le message de félicitations... on n'est vraiment pas tous logés à la même enseigne, ce qui est un problème en soi. Moi c'est l'espé qui m'a transmis beaucoup d'infos donc je peux comprendre qu'en tant que candidat libre ce soit plus compliqué. Cependant il y a deux messages qui me font tiquer : quand tu exprimes clairement (et ça a été ton choix à ce moment là je ne le juge pas) que tu avais autre chose à faire (réviser le concours) au moment où tu as eu des infos sur les voeux, et autre chose à faire que de lire le guide du stagiaire, comment peux-tu te plaindre de ne pas avoir certaines infos?

En plus ton académie à l'air hyper à jour dans les infos c'est cool!! Nous on a silence radio depuis les affectationset jusqu'au 15 aout au moins...
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Dadoo33 le Jeu 7 Aoû 2014 - 6:48
Stagiaire à la rentrée, je suis ce fil depuis un petit moment, extrêmement agacée. Je me suis retenue ne voulant pas mettre de l'huile sur le feu mais c'est plus fort que moi, là.
Je suis tout à fait d'accord avec hodelfar.
Gio, tu fais semblant de ne pas comprendre ce que te disent holderfar et les autres. Tu déformes les propos d'holderfar. Je trouve cela extrêmement malhonnête de ta part. Tu fais preuve d'une mauvaise foi...et cette manière de te trouver des excuses à chaque et pour tout est exaspérante.
Tu lui reproches ses jugements sur ta personne mais je suis désolée de te dire que c'est l'image que tu donnes de toi.
Ok je peux admettre que tu n'aies pas eu les infos à temps pour tes voeux et toutes les paperasses mais une fois que les néos te filent un coup de main, la moindre des choses serait de "te taper les 40 pages" effectivement et de ne pas leur manquer de respect.Les collègues ne sont pas là pour te mâcher le travail.
C'est la moindre des choses.
Je trouve wonderman d'ailleurs très sympa au vu de ta réponse plus qu'incorrecte.
Tu dis que les gens ne sont pas obligés de répondre aux questions que tu te poses. Certes. Toutefois, penses-tu que les collègues auront dorénavant envie de t'aider? Que feras-tu dans ces cas-là puisque visiblement les gens qui t'entourent ne sont pas plus au courant que toi?
Enfin peut-être te débrouiller et chercher par toi-même?
Si,ici, plusieurs néo te reprochent ton attitude et tes propos c'est qu'il y a un pb, non? Est-ce si difficile de le reconnaitre?
Je ne te dis pas d'être un béni oui-oui mais il faut savoir se remettre en question et apprendre à être plus autonome. Beaucoup de stagiaire sont perdus car peu ou pas renseignés mais quand même Gio.
A moins ce que je me trompe, je pense que c'est juste ce que hodelfar et les autres tentent de t'expliquer. Ce sont tes réponses, ton ton et ton attitude qui génèrent les réactions des néo à ton égard et ils ont absolument raison.




COCOaine
COCOaine
Habitué du forum

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par COCOaine le Jeu 7 Aoû 2014 - 7:45
@Dadoo33 a écrit:Stagiaire à la rentrée, je suis ce fil depuis un petit moment, extrêmement agacée. Je me suis retenue ne voulant pas mettre de l'huile sur le feu mais c'est plus fort que moi, là.
Je suis tout à fait d'accord avec hodelfar.
Gio, tu fais semblant de ne pas comprendre ce que te disent holderfar et les autres. Tu déformes les propos d'holderfar. Je trouve cela  extrêmement malhonnête de ta part. Tu fais preuve d'une mauvaise foi...et cette manière de te trouver des excuses à chaque et pour tout est exaspérante.
Tu lui reproches ses jugements sur ta personne mais je suis désolée de te dire que c'est l'image que tu donnes de toi.
Ok je peux admettre que tu n'aies pas eu les infos à temps pour tes voeux et toutes les paperasses mais une fois que les néos te filent un coup de main, la moindre des choses serait de "te taper les 40 pages" effectivement et de ne pas leur manquer de respect.Les collègues ne sont pas là pour te mâcher le travail.
C'est la moindre des choses.
Je trouve wonderman d'ailleurs très sympa au vu de ta réponse plus qu'incorrecte.
Tu dis que les gens ne sont pas obligés de répondre aux questions que tu te poses. Certes. Toutefois, penses-tu que les collègues auront dorénavant envie de t'aider? Que feras-tu dans ces cas-là puisque visiblement les gens qui t'entourent ne sont pas plus au courant que toi?
Enfin peut-être te débrouiller et chercher par toi-même?
Si,ici, plusieurs néo te reprochent ton attitude et tes propos c'est qu'il y a un pb, non? Est-ce si difficile de le reconnaitre?
Je ne te dis pas d'être un béni oui-oui mais il faut savoir se remettre en question et apprendre à être plus autonome. Beaucoup de stagiaire sont perdus car peu ou pas renseignés mais quand même Gio.
A moins ce que je me trompe, je pense que c'est juste ce que hodelfar et les autres tentent de t'expliquer. Ce sont tes réponses, ton ton et ton attitude qui génèrent les réactions des néo à ton égard et ils ont absolument raison.



Salut,

Et bah moi aussi je suis stagiaire à la rentrée, je suis aussi ce fil depuis un moment, et je suis aussi agacé, mais pas par GIO...

J'ai beaucoup bourlingué (ah merde c'est peut être trop familier) dans le monde du travail, et c'est la 1ere fois que je me retrouve dans un merdier pareil...

Concernant les BO, les 2/3 nous concernant se contredisent et donc pour certaines personnes il est impossible de savoir comment ils vont être traités...

De plus les ESPE sont totalement à la ramasse, ils ne savent même pas comment nous occuper pour la rentrée...

Donc je comprend aisément GIO et je le soutiens...
A Tuin
A Tuin
Sage

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par A Tuin le Ven 8 Aoû 2014 - 15:40
@gio a écrit:
Si par exemple quelqu'un me demande un conseil pour un livre sur tel thème et que je lui en conseille un gros que je trouve passionnant, et qu'il me demande s'il doit vraiment "se taper" ou "subir" tout ça pour avoir des infos sur le thème, il ne me viendrait pas un instant à l'esprit que ça pourrait être un manque de respect envers moi, ça me paraît être simplement du langage courant, un peu familier peut-être, mais courant.

Je rebondis juste sur la phrase ci-dessus, qui traduit à mon sens une tournure d'esprit un peu particulière.

J'illustre. Cas de figure identique : Si quelqu'un vient me demander s'il doit "se taper, se farcir, se fourrer" ou autres qualificatifs du genre, une ressource que j'ai conseillée, cela ne me viendrait pas du tout à l'esprit que c'est du langage courant, ou un peu familier. Je me demanderais juste quel est le gougnafier(ère) qui me tient un tel discours, et dans quel esprit il(elle) s'est élevé(e). Ce genre de parler donne une impression d'arriviste qui demande le beurre, l'argent du beurre et la crémière en prime, en trouvant cela logique... et je ne crois pas du tout que cette façon de voir là soit minoritaire ou marginale, donc il faut faire attention.

Il faut avoir un peu d'empathie pour le monde qui nous entoure, et se représenter qu'autrui peut avoir une façon toute autre de fonctionner.

@gio a écrit:

holderfar a écrit:(Et tu vois, les trucs du genre, "elle ne m'a pas donné son numéro mais son mail", ça ne donne pas franchement envie de t'aider.)
?!?!? C'est un fait, que veux tu que je te dise ?! Oui elle m'a donné son numéro...(c'est faux mais c'est ce que tu veux entendre ?!)
De plus, je vois pas bien l'importance que ça peut avoir à tes yeux...

Ben non ça fait juste genre, "c'te vieille chèvre, elle m'a donné un pauv' mail dont je me fiche, elle aurait pas pu me filer plutôt directement le téléphone" ... :sorciere:
Ce n'est pas très heureux, d'autant que WonderW a dû prendre du temps pour rechercher un document qui ne la concerne pas, document que tu aurait tout aussi bien pu trouver toi-même en faisant le minimum syndical, sans parler de zèle.


Après il me semble que les conditions d'entrée dans le métier se dégradent effectivement de façon drastique et de plus en plus vite, jetant les personnes dans le stress avant même de passer les concours et non plus seulement au moment du stage ou l'année suivante, aussi j'espère que vos situation respectives vont se décanter favorablement.
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par WonderWoman le Ven 8 Aoû 2014 - 15:55
De toutes façons pour joindre une personne au rectorat, il suffit d'avoir le nom de celle ci et de le donner au standard. .. j'ai donné le mail parce que il est facile à connaître par cœur, j'étais pas chez moi quand j'ai lu la demande de gio donc ne pas pouvoir la contacter parce que pas le numéro c'est un peu fort là...
(j'en reviens pas, j'en serais presque à m'excuser de ne pas avoir donné un n° de tel ...)
Mais bon c'était le vendredi soir, trop tard, zut ! ça ne sert à rien ! (même pas un merci ...  Rolling Eyes )
Ce soir là j'avais vu aussi que le guide allait bientôt paraître et avais donné le lien vers celui ci sur ce fil ... trop d'efforts que d'aller checker ac Strasbourg tous les jours sans doute ?
C'est vrai que l attitude j m en foutiste de Gio ou, tout du moins qui peut apparaître comme tel,  ainsi m'a un peu agacée, néanmoins je ne vais pas m'énerver inutilement. .. Gio va encore galérer cette année : vu la matière il est hautement improbable qu'il soit dans le même établissement que son tuteur,  je lui souhaite d'apprendre rapidement l'autonomie. (et aussi, la politesse, parce que moi je suis assez bonne pâte, mais certains ne sont pas aussi conciliants ...)


Je ne me souviens pas comment c'était passée la phase des voeux à mon époque lol mais passer un coup de fil ai rectorat c'était le 1er truc que j'avais fait ! Ça semble assez logique de demander aux personnes concernées vu qu effectivement les documents sont généralement peu clairs.  Ce n'est pas le cas de ce guide du stagiaire qui est intéressant et très bien fait.

_________________
Vide dressing petite fille https://www.vinted.fr/membres/15210542-wiwiagathe
Vide dressing sur néo : https://www.neoprofs.org/t128716-vd-fille-wonderwoman-du-3-mois-au-4-ans-sergent-major-jacadi-zara-dpam-kiabi-verbaudet#4954294
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par WonderWoman le Ven 8 Aoû 2014 - 16:23
@lucas87 a écrit:
Il faut sortir de la passivité et agir, sinon tu "subiras".

On dira ça à ceux qui sont partis en vacances sans avoir forcément accès à internet.
Je rebondis là dessus, mais oui.
J'insiste. Il faut sortir de la passivité, et prendre ses responsabilités. Je suis très bien placée pour dire ça, parce que les dysfonctionnements de l'EN, je connais, j'en ai souffert, et je ne souhaite à personne de vivre ce que j'ai vécu.
J'étais, il y a 4 ans, un peu dans le même positionnement, à râler, à me plaindre, à subir. Et j'ai eu des conseils et j'étais trop naïve pour me dire que si les gens me donnent ces conseils, ce n'est pas pour m'emmerder mais bien parce qu'ils sont passés par là (ou presque) et qu'ils savent de quoi ils parlent.
Alors, oui, attendre gentiment que tout tombe tout cuit dans le bec, c'est un leurre dans l'EN.
Oui, l'EN a des dysfonctionnement, c'est une grosse machine qui fonctionne mal.
Et non, on ne peut pas "bien vivre" en se laissant porter. Parce qu'alors on subit, et quand on subit, on est fragile.
Donc faut s'activer, se bouger, pour réussir à maîtriser un peu ce qui se passe et mieux vivre son entrée dans le métier, parce que rien ne sera fait pour vous, les stagiaires, pour la faciliter.
Venir ici pour avoir des conseils c'est très bien, et ça aide beaucoup mais ça ne suffit pas. Il faut être autonome.

_________________
Vide dressing petite fille https://www.vinted.fr/membres/15210542-wiwiagathe
Vide dressing sur néo : https://www.neoprofs.org/t128716-vd-fille-wonderwoman-du-3-mois-au-4-ans-sergent-major-jacadi-zara-dpam-kiabi-verbaudet#4954294
A Tuin
A Tuin
Sage

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par A Tuin le Ven 8 Aoû 2014 - 16:28
@WonderWoman a écrit:
Je ne me souviens pas comment c'était passée la phase des voeux à mon époque lol mais passer un coup de fil ai rectorat c'était le 1er truc que j'avais fait ! Ça semble assez logique de demander aux personnes concernées vu qu effectivement les documents sont généralement peu clairs.  Ce n'est pas le cas de ce guide du stagiaire qui est intéressant et très bien fait

Oui pareil de mon côté. C'est bien ce qui vient en premier. Tout comme d'appeler son nouveau lycée d'affectation dès qu'on le connait, pour se faire connaître. Ça a toujours été, sauf que maintenant les gens s'insurgent pour des choses aussi simples et évidentes. D'accord les espé et consorts pourraient faire leur travail et envoyer des documents informatifs, mais ce sont des broutilles : il y a toujours eu des dates et des délais, pour tout dans ce milieu, il est arrivé à quasiment tout le monde de se faire avoir une fois, ce n'est pas évident, mais ça reste anecdotique parmi les imbroglios administratifs et humains qu'on peut être amenés à subir dans ce milieu.

L'autre fois dans le même genre sur un autre post quelqu'un se plaignait d'avoir été mal reçu et d'avoir à la rentrée des classes qui ne lui plaisaient pas parce qu'il lui semblait normal de pas s'être manifesté fin juin auprès de son nouveau lieu. Il y avait eu une fournée de réponses pour plaindre la personne, pour la conseiller, ou pour critiquer ... au final j'avais pris une volée de bois vert car je m'étais exprimée pour dire que bon au bout d'un moment, chacun sa mouise, que chacun devait faire en sorte de se positionner au mieux lors des réunions de fin d'année sans pour autant léser autrui mais sans s'écraser non plus, et que c'était la moindre des choses de se renseigner ou se se manifester.

Alors maintenant, plus rien ne m'étonne, apparemment "un nouvel élan" s'est éveillé, et nous ne sommes plus à la page des us, coutumes et parlers d'aujourd'hui !

@lucas87 a écrit:
On dira ça à ceux qui sont partis en vacances sans avoir forcément accès à internet.

Les vacances, c'est un luxe de riches Razz Mais sans rire.

Beaucoup de gens sont contents de pouvoir se payer des vacances quelque part quand ils peuvent gagner leur vie. Pour cela ils ont concédé beaucoup d'efforts parfois pour avoir leur métier, leurs sous et pouvoir mener enfin leur vie comme ils le souhaitaient.

Maintenant les gens sont habitués à du luxe et de la tranquillité avant même de bosser parce qu'ils ont des parents qui leur payent, et se plaignent que c'est plus dur d'y arriver seuls une fois le travail en poche.
Dans des cas "sensibles" comme les années de stage, on choisit son moment de vacances, on fragmente, ou on fait vérifier son courrier par des tiers, on téléphone à ses copains, bref on se méfie.
L'argument "vacances qui empêchent de se renseigner" me paraît très mal venu.


Dernière édition par A Tuin le Ven 8 Aoû 2014 - 16:42, édité 1 fois
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par WonderWoman le Ven 8 Aoû 2014 - 16:42
Disons que ça n'est pas un "vrai" argument - plutôt une excuse pour, encore une fois, se déresponsabiliser.

_________________
Vide dressing petite fille https://www.vinted.fr/membres/15210542-wiwiagathe
Vide dressing sur néo : https://www.neoprofs.org/t128716-vd-fille-wonderwoman-du-3-mois-au-4-ans-sergent-major-jacadi-zara-dpam-kiabi-verbaudet#4954294
A Tuin
A Tuin
Sage

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par A Tuin le Ven 8 Aoû 2014 - 16:48
Enfin bref. Au final j'étais allée voir ce fil au début en me disant "que lui est-il arrivé, le pauvre, il a dû avoir une affreuse tuile", et au final, on a juste le délire en 8 pages d'une personne qui commence à se plaindre avant même d'avoir bossé, à propos des délais et plages d'ouvertures des serveurs qui n'ont pas été respectées.
Je vais être diable mais bon, à un moment donné, voilà quoi. C'est ballot. Juste.
avatar
Invité
Invité

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 16:51
À la limite, je veux bien entendre l'argument du stagiaire un peu perdu. Les vacances, déjà, me laissent un peu plus perplexe (on prend des mesures pour être sûr de ne pas rater de papier important).
Mais ce qui me paraît vraiment, vraiment inacceptable, c'est de prendre par dessus la jambe des conseils donnés ou des indications.
Comme je ne suis pas sûre que ce soit dû à un moment d'égarement, je préfère préciser que face au tuteur, au CDE ou même avec des collègues, ce genre d'attitude peut coûter cher.
avatar
Cath
Bon génie

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Cath le Ven 8 Aoû 2014 - 16:52
Oui, finalement, c'était plus simple avant internet : la seule source d'information, c'était le BO.
On le lisait et on se débrouillait, avec ou sans syndicat, et si on s'était planté parce qu'on avait mal lu, et bien on ne s'épanchait pas pendant des pages et des pages. Ou alors seulement dans son journal intime.
Isis39
Isis39
Bon génie

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Isis39 le Ven 8 Aoû 2014 - 16:56
Les jeunes ont de la chance d'avoir internet aujourd'hui pour s'informer, avoir des conseils.
Effectivement avant on se débrouillait seul et/ou avec les syndicats, on téléphonait, on demandait aux autres stagiaires.
avatar
Invité
Invité

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 17:05
@Isis39 a écrit:Les jeunes ont de la chance d'avoir internet aujourd'hui pour s'informer, avoir des conseils.
Je ne suis pas sûr que ce soit une chance, on y trouve tout et n'importe quoi, il faut faire le tri et ce n'est pas toujours facile.

Quant à Gio, même si certaines de ses réponses me laisse pantois, il me semble qu'il était candidat libre et qu'il n'a donc pas pu bénéficier du bouche à oreille que l'on peut avoir quand on est en ESPE.

gio
gio
Niveau 5

Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire - Page 6 Empty Re: Gio - Les aventures dans l'ÉdNat d'un jeune stagiaire

par gio le Ven 8 Aoû 2014 - 17:47
@WonderWoman a écrit:qd j'ai lu la demande de gio donc ne pas pouvoir la contacter pcq pas le num c'est un peu fort là...
Ce serait fort si ce n'était pas une pure vue de l'esprit (parmi d'autres, j'y reviendrais).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum