Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Garance
Garance
Neoprof expérimenté

mise en abîme Empty mise en abîme

par Garance le Mar 28 Avr 2009 - 11:44
je prépare une séquence sur ON ne badine pas avec l'amour.
Dans une scène Perdican avoue son amour à Rosette toout en sachant pertinemment que Camille les écoute (il veut la rendre jalouse). Finalement, il feint l'amour.
Peut-on parler ici de théâtre dans le théâtre, de mise en abîme ou y a-t-il seulement une multiplication des destinataires (Rosette, le spectateur et Camille cachée) ?
Merci.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

mise en abîme Empty Re: mise en abîme

par Reine Margot le Mar 28 Avr 2009 - 12:33
c'est "abyme" je crois. je verrais pas cela comme une mise en abyme: la mise en abyme c'est la représentation d'une oeuvre d'art à l'intérieur d'une autre. Je parlerais de double énonciation et d emuliplication des destinataires.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Invité23
Neoprof expérimenté

mise en abîme Empty Re: mise en abîme

par Invité23 le Mar 28 Avr 2009 - 12:48
marquisedemerteuil a écrit:c'est "abyme" je crois. je verrais pas cela comme une mise en abyme: la mise en abyme c'est la représentation d'une oeuvre d'art à l'intérieur d'une autre. Je parlerais de double énonciation et d emuliplication des destinataires.

Même chose pour abyme. Je dirais aussi que c'est une double énonciation, tout en admettant la mise en abyme du théâtre/ théâtre dans le théâtre : le personnage joue un rôle, il devient acteur, est hypocrite au sens étymologique et place l'autre personnage en position de spectateur.
avatar
Abraxas
Doyen

mise en abîme Empty Re: mise en abîme

par Abraxas le Mar 28 Avr 2009 - 13:02
Je dirais que c'est une variation de la scène de l'aveu dans la Princesse de Clèves…
Mais pas une mise en abyme… (que l'on a par exemple au dernier acte de l'Illusion comique, ou dans la pantomime d'Hamlet).
Garance
Garance
Neoprof expérimenté

mise en abîme Empty Re: mise en abîme

par Garance le Mar 28 Avr 2009 - 14:09
Oups, oui, oui, c'est abYme.
je suis d'accord avec vous mais un livre présentait cela comme une mise en abyme et j'ai eu un doute.
Merci.
Danda Nevi
Danda Nevi
Niveau 5

mise en abîme Empty Re: mise en abîme

par Danda Nevi le Mar 28 Avr 2009 - 14:55
Je ne vois pas pourquoi on parlerait de MEB.
Ils le justifient comment, dans ton bouquin ?
Garance
Garance
Neoprof expérimenté

mise en abîme Empty Re: mise en abîme

par Garance le Mar 28 Avr 2009 - 15:12
ils ne justifient pas Very Happy
Danda Nevi
Danda Nevi
Niveau 5

mise en abîme Empty Re: mise en abîme

par Danda Nevi le Mar 28 Avr 2009 - 15:12
Lol, ben voilà !
Mamz'elle
Mamz'elle
Niveau 7

mise en abîme Empty Re: mise en abîme

par Mamz'elle le Lun 4 Mai 2009 - 15:07
Bonjour,

idem, je ne parlerai pas de mise en abyme, mais par contre pourquoi pas de théâtralité....
avatar
Invité
Invité

mise en abîme Empty Re: mise en abîme

par Invité le Lun 4 Mai 2009 - 18:52
Moi non plus je ne vois pas de mise en abyme, mais plutôt une double énonciation originale. D'ailleurs, ce texte a été donné au bac et il y a un corrigé dans un annabac, je crois. Mais je ne l'ai pas.
Je pense que c'est la double énonciation qu'ils attendaient comme réponse.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum