Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cosmos
Cosmos
Niveau 6

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par Cosmos le Jeu 7 Aoû 2014 - 16:59
Bonjour à tous,

pensez-vous que l'expérience acquise en établissement par les étudiants en contrat "Emploi Avenir Professeur" sera valorisée d'une quelconque façon si ceux-ci ont la chance de décrocher le concours et d'être par la suite titularisés ? Pourra-t-on faire valoir ces contrats en établissement lors des mutations par exemple, et obtenir des points à ce titre ? Il semble que rien n'aille dans ce sens pour le moment, mais comme ces contrats sont relativement récents, l'on peut se demander si c'est en réflexion ou si c'est clairement rejeté.
Ces contrats permettent de découvrir le milieu, et je trouve cela fort enrichissant. J'espère donc que vous ne vous méprendrez pas et que vous ne me croirez pas opportuniste.  pale 
Je pose la question, par curiosité, puisqu'elle ne me concerne même pas pour le moment.

Merci pour vos réponses.
John
John
Médiateur

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par John le Jeu 7 Aoû 2014 - 17:02
pensez-vous que l'expérience acquise en établissement par les étudiants en contrat "Emploi Avenir Professeur" sera valorisée d'une quelconque façon si ceux-ci ont la chance de décrocher le concours et d'être par la suite titularisés ? Pourra-t-on faire valoir ces contrats en établissement lors des mutations par exemple, et obtenir des points à ce titre ?
A priori, et pour l'instant, non.
Mais je ne sais pas si ça a été envisagé.

Je pense que si ça l'était, ça ne pourrait l'être que pour les affectations en tant que stagiaires.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Bouh17
Bouh17
Niveau 6

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par Bouh17 le Jeu 7 Aoû 2014 - 18:20
Peut-être que cela pourra être pris en compte dans ton ancienneté ? Car c'est déjà le cas pour les AED. Une copine qui a été AED avant d'être stagiaire a pu avoir une bonification de 100 points pour le mouvement inter du fait qu'elle ait été AED avant et elle a de plus été reclassée échelon 4 à partir du 1er septembre donc elle a eu 7 points d'échelon en plus pour les mutations que les autres stagiaires. Maintenant, je ne connais pas bien les "Emploi Avenir Professeur".
Ceci dit, je ne trouve pas que ta question te fasse paraître opportuniste, rassure-toi !
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par BlackMail le Jeu 7 Aoû 2014 - 18:43
J'ai posé des questions à ce sujet dans un autre topic et n'ai eu aucune réponse: je pense que ça signifie simplement que le cas n'a pas été envisagé.
Tu me rappelles avec ce topic qu'il faut que je contacte le rectorat pour savoir si l'année et demie de service effectuée peut être comptabilisée comme ancienneté.

_________________
Spoiler:
Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Tumblr_mg6e2igAD71rky2wgo1_500

I'm watching you.
g.t.o
g.t.o
Niveau 4

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par g.t.o le Jeu 7 Aoû 2014 - 18:51
Généralement pour qu'il y ait une bonification accordée aux personnels non titulaires (aed, contractuels etc...) il faut au minimum avoir effectué une année à temps complet sur les deux dernières années.

Pour les emplois avenir, ou une partie du contrat ne s'effectue pas en pleine responsabilité et/ou avec un emploi du temps qui n'est pas à 100%, ça me semblerait surprenant qu'une bonification soit accordée, autre que pour l'année de stage ou tout est possible car on a vu cette année des modalités d'affectations nouvelles et assez exotiques...


_________________
« L’enseignement est le labourage des intelligences, mais toute terre ne donne pas une riche végétation.  » de Ja’far ibn Charaf
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par User5899 le Jeu 7 Aoû 2014 - 19:23
Il ne faut pas oublier qu'il existe de fort nombreuses personnes qui attendent depuis des années, parfois des décennies, un poste qui améliore leur ordinaire. Il y a déjà eu les postes volés au mouvement pour que les stagiaires y soient confortablement installés. On ne va pas, en plus, créer encore je ne sais combien de valorisations et bonifications pour des gens qui viennent d'arriver ?
Un peu de chemin de croix pour chacun !
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par BlackMail le Jeu 7 Aoû 2014 - 20:21
G.T.O: Oui, c'est bien ce que je pensais, merci !

Cripure a écrit:Il ne faut pas oublier qu'il existe de fort nombreuses personnes qui attendent depuis des années, parfois des décennies, un poste qui améliore leur ordinaire. Il y a déjà eu les postes volés au mouvement pour que les stagiaires y soient confortablement installés. On ne va pas, en plus, créer encore je ne sais combien de valorisations et bonifications pour des gens qui viennent d'arriver ?
Un peu de chemin de croix pour chacun !

Le statut d'E.A.P est récent, il est normal que des interrogations en découlent. Cela ne veut pas dire pour autant que l'on s'attend à ce qu'on déroule le tapis rouge pour nous, mais si l'année et demie travaillée comme "E.A.P" m'avait permis de commencer un petit peu plus haut qu'à l'échelon 1, je n'aurais pas craché dessus, rien de plus.
Vous pourriez arguer que si je voulais gagner plus je n'avais qu'à passer l'agrégation, et vous auriez raison Wink.

_________________
Spoiler:
Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Tumblr_mg6e2igAD71rky2wgo1_500

I'm watching you.
John
John
Médiateur

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par John le Jeu 7 Aoû 2014 - 20:24
Il y a déjà eu les postes volés au mouvement pour que les stagiaires y soient confortablement installés.
Ca ne s'est pas vraiment passé comme ça. Il faut bien des postes au mouvement pour les stagiaires (qui ont au minimum quatre ans d'études derrière eux) : ils ne sont volés à personne.

On ne va pas, en plus, créer encore je ne sais combien de valorisations et bonifications pour des gens qui viennent d'arriver ?
Un peu de chemin de croix pour chacun !
Tu peux me rappeler la bonification dont tu as bénéficié en tant que jeune agrégé, et qui t'a fait passer devant des dizaines de certifiés ? ^^

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
corailc
corailc
Fidèle du forum

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par corailc le Jeu 7 Aoû 2014 - 21:28
Attention cependant, lors des vœux pour les stagiaires cette année, il était précisé que ceux qui étaient contractuels mais ne rentrant pas dans les conditions de l’équivalent temps plein d'un an dans les deux dernières années devaient quand même envoyer leurs états de service et pouvaient obtenir une bonification (50 points maxi)

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
g.t.o
g.t.o
Niveau 4

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par g.t.o le Jeu 7 Aoû 2014 - 21:38
@corailc a écrit:Attention cependant, lors des vœux pour les stagiaires cette année, il était précisé que ceux qui étaient contractuels mais ne rentrant pas dans les conditions de l’équivalent temps plein d'un an dans les deux dernières années devaient quand même envoyer leurs états de service et pouvaient obtenir une bonification (50 points maxi)

Pour l'affectation en tant que stagiaire ou pour l'affectation d'un stagiaire pour sa 1ere titularisation?

_________________
« L’enseignement est le labourage des intelligences, mais toute terre ne donne pas une riche végétation.  » de Ja’far ibn Charaf
corailc
corailc
Fidèle du forum

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par corailc le Jeu 7 Aoû 2014 - 21:40
Pour l'affectation en tant que stagiaire.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
g.t.o
g.t.o
Niveau 4

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par g.t.o le Jeu 7 Aoû 2014 - 21:52
Pour les AED et contractuels, une année à temps complet donne droit à 500 points pour l'affectation de stagiaire donc c'est vraiment pris en compte à moindre mesure, mais c'est vrai que ça peut faire la différence Smile.

Par contre je n'imagine pas que ca puisse être pris en compte pour la 1ere affectation en tant que titulaire, ou la les anciens aed par exemple à temps complet bénéficient d'une bonif de 100 points.

_________________
« L’enseignement est le labourage des intelligences, mais toute terre ne donne pas une riche végétation.  » de Ja’far ibn Charaf
corailc
corailc
Fidèle du forum

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par corailc le Jeu 7 Aoû 2014 - 21:55
Oui, je ne parlais que de ceux dans mon cas (je suis lauréate de l'exceptionnel). Je suis contractuelle à mi-temps depuis un peu plus d'un an et le serai encore à la rentrée. Chaque petit point est bon à prendre!

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par User5899 le Jeu 7 Aoû 2014 - 23:03
@John a écrit:
Cripure a écrit:Il y a déjà eu les postes volés au mouvement pour que les stagiaires y soient confortablement installés.
Ca ne s'est pas vraiment passé comme ça. Il faut bien des postes au mouvement pour les stagiaires (qui ont au minimum quatre ans d'études derrière eux) : ils ne sont volés à personne.
Il y a des moments où on jurerait lire sous ton pseudo le service communication du ministère. Il y a toujours eu des stagiaires, mais c'est seulement depuis 2010 ou 2011 qu'on retire des postes vacants pour les mutations les postes les plus confortables et les plus recherchés des centres villes (d'abord) et des villes les plus proches du centre académique pour les attribuer à des stagiaires. C'est sans doute sympa pour eux, mais j'appelle cela du vol. Ceux qui poireautent des années sur des postes qu'il veulent quitter sont bloqués sine die avec ce système. Tu sais très bien que quand les stagiaires n'assuraient pas un service complet, il n'était point besoin de dégager un poste pour eux. Et en plus, ils avaient une bien meilleure situation.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par User5899 le Jeu 7 Aoû 2014 - 23:14
@John a écrit:
Cripure a écrit:On ne va pas, en plus, créer encore je ne sais combien de valorisations et bonifications pour des gens qui viennent d'arriver ?
Un peu de chemin de croix pour chacun !
Tu peux me rappeler la bonification dont tu as bénéficié en tant que jeune agrégé, et qui t'a fait passer devant des dizaines de certifiés ? ^^
50 points (barème national à l'époque) pour avoir un poste fixe en lycée, ce qui est la conséquence directe du statut d'agrégé. Je parlais de chemin de croix, je ne pense pas que se retrouver au nord de la Haute-Saône dans un bled de 8000 habitants quand on est Marseillais et sortant d'un bahut comme Thiers puisse être vu comme un privilège exorbitant (il y avait beaucoup plus de postes fixes jadis).
Et je n'ai pas eu cette bonif parce que j'ai formulé des voeux académiques uniquement. J'ai eu mon poste avec 26 points au lieu de 21, parce que j'avais, avec beaucoup d'hommes, une année de plus, celle du service national, qui comptait pour une année de service.
Je précise que c'est "valorisation" qui me fait tiquer. Qu'une année travaillée compte dans l'ancienneté, ça me semble en effet une mesure normale. Mais pourquoi devrait-il y avoir une "valorisation" ?
dandelion
dandelion
Grand sage

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par dandelion le Jeu 7 Aoû 2014 - 23:22
Cripure a écrit:
@John a écrit:
Cripure a écrit:Il y a déjà eu les postes volés au mouvement pour que les stagiaires y soient confortablement installés.
Ca ne s'est pas vraiment passé comme ça. Il faut bien des postes au mouvement pour les stagiaires (qui ont au minimum quatre ans d'études derrière eux) : ils ne sont volés à personne.
Il y a des moments où on jurerait lire sous ton pseudo le service communication du ministère. Il y a toujours eu des stagiaires, mais c'est seulement depuis 2010 ou 2011 qu'on retire des postes vacants pour les mutations les postes les plus confortables et les plus recherchés des centres villes (d'abord) et des villes les plus proches du centre académique pour les attribuer à des stagiaires. C'est sans doute sympa pour eux, mais j'appelle cela du vol. Ceux qui poireautent des années sur des postes qu'il veulent quitter sont bloqués sine die avec ce système. Tu sais très bien que quand les stagiaires n'assuraient pas un service complet, il n'était point besoin de dégager un poste pour eux. Et en plus, ils avaient une bien meilleure situation.
L'administration a bien 'volé' des collègues en les privant de possibilités de mutations. C'est bien beau d'avoir des points, s'il n'y a pas de postes... Entre les MCS et les postes réservés aux stagiaires, quand j'ai muté en 2011,  il n'y avait aucun poste lycée à moins d'une heure de chez moi, et les collèges les plus corrects étaient réservés aux stagiaires. Mes points d'agrégée ne m'ont servi à rien. Or nous connaissons tous des collègues qui attendent leur mutation depuis des années, parfois plus d'une dizaine d'années, en acceptant des sacrifices parfois importants. On ne peut pas changer constamment les règles.
Comme Cripure j'ai obtenu un poste fixe en lycée dans une région très rurale et loin de tout, notamment du TGV. Je n'ai pu me rendre à l'enterrement ni de mon oncle, ni de ma grand-mère. Et bien sûr j'ai perdu mon poste suite à une MCS dès le retour de la droite au pouvoir.
corailc
corailc
Fidèle du forum

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par corailc le Ven 8 Aoû 2014 - 1:58
Mais je vous rejoins également collègues titulaires et plus anciens. Le système est devenu ubuesque. Ma petite expérience de contractuelle dans la fonction publique territoriale et d'état me rapportera quelques points et ce sera déjà ça de gagné pour les échelons. Quand on débute on sait qu'on va bouger, le service public d'éducation doit pouvoir être assuré partout. Ce qui n'empêche pas de se renseigner et de s'engager syndicalement.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par Daphné le Ven 8 Aoû 2014 - 9:30
@John a écrit:
Il y a déjà eu les postes volés au mouvement pour que les stagiaires y soient confortablement installés.
Ca ne s'est pas vraiment passé comme ça. Il faut bien des postes au mouvement pour les stagiaires (qui ont au minimum quatre ans d'études derrière eux) : ils ne sont volés à personne.

Je ne suis pas choquée du terme "volés" en parlant des postes bloqués pour les stagiaires : et ce pour plusieurs raisons.
Avant, les stagiaires étaient sur des blocs/supports horaires de quelques heures qu'on trouve très facilement - et qu'on impose maintenant en HS aux collègues - et ils faisaient leur stage dans des conditions correctes.

Depuis qu'on utilise les stagiaires comme moyens d'enseignement à temps plein ou presque, l'administration a décidé de bloquer chaque année un nombre considérable de bons postes pour leur servir de support, postes qui bien entendu ne sont plus mis au mouvement au détriment des collègues qui souhaitent muter afin d'améliorer leur situation professionnelle. Ces postes sont parfois attendus depuis des années par certains, on sait que monsieur X ou madame Y va prendre sa retraite dans tel lycée et on lorgne sur le poste, on sait qu'il y a une création ici et on envisage d'en faire la demande.......... Et hop le poste est bloqué, parfois plusieurs années de suite, ce qui dans un premier temps ne devait pas être le cas, les postes devaient tourner. Mais comme je m'étonnais que ce ne soit pas le cas, on m'a répondu que les établissements recelaient un tuteur et qu'on n'allait quand même pas chercher des tuteurs tous les ans.

Que reste-t-il aux candidats à mutation : rien, une misère, les postes à complément de service qu'on évite aux stagiaires, les postes les moins intéressants car éloignés, en établissements difficiles...... et les ZR !
Même les MCS sont obligés de quitter leur commune et gicler à perpète parce que le poste qui leur permettrait une réaffectation au plus près est bloqué !

Ce sont donc des titulaires de postes fixes qui ne peuvent plus bouger, des TZR qui vont avoir moins de possibilités d'obtenir un poste fixe convenable et moins d'AFA en tant que TZR, ou alors des AFA sur trois étabs, les services dont personne ne veut.......

Voilà ce qu'on a maintenant en guise de mouvement.
Et ensuite, vu le b....... que c'est, l'administration ne procède plus aux affectations des TZR dès juillet en groupe de travail comme elle le faisait auparavant, mais seule, en juillet, sans les élus des personnels, car elle a besoin d'attendre l'arrivée des stagiaires pour les fixer d'abord et laisser ensuite les miettes aux autres !
Bouh17
Bouh17
Niveau 6

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par Bouh17 le Ven 8 Aoû 2014 - 11:00
@John a écrit:
Il y a déjà eu les postes volés au mouvement pour que les stagiaires y soient confortablement installés.
Ca ne s'est pas vraiment passé comme ça. Il faut bien des postes au mouvement pour les stagiaires (qui ont au minimum quatre ans d'études derrière eux) : ils ne sont volés à personne.


Ayant été stagiaire cette année, les termes de "postes volés" me choquent vraiment. Je comprends que cela puisse bloquer le mouvement. Mais ça me donne vraiment l'impression d'être le diable en personne. Et visiblement ma seule faute (comme pour tous les stagiaires d'ailleurs), a été de réussir le concours, comme vous !!
C'est vrai que cette situation est dû au fait que désormais, les stagiaires occupent des temps plein (à leur plus grand regret d'ailleurs) et ce depuis 2011, année à partir de laquelle tout cela a commencé à coincer comme l'a rappelé Cripure. Seulement, on manque déjà de prof, le métier n'attire plus des masses donc si en plus, on envoie les stagiaires au casse-pipe, qui vous remplacera lorsque vous partirez en retraite ?

Le problème vient-il vraiment des stagiaires ou bien est ce parce que certaines académies n'attirent vraiment pas ? Parce qu'à l'inter, le mouvement est plus ou moins bloqué aussi. Je viens de l'académie de Nantes et cette année, il fallait 230 points pour y rester. Je me demande encore comment je vais faire pour avoir tous ces points en étant célibataire et sans enfant pour pouvoir un jour rentrer dans mon académie d'origine. Certes, en tant que stagiaire, nous sommes épargnés pendant un an (et encore, pas forcément car l'affectation ne fait pas tout ! Les tuteurs, les formateurs IUFM, etc ... y sont aussi pour quelque chose dans le bon déroulement du stage) mais ensuite, nous sommes dans la même galère que tout le monde !

En bref, je ne crois pas que "diaboliser" les stagiaires soit une solution ni voir les supports stagiaires comme des "postes volés" aux titulaires car cela créé des tensions (enfin de mon point de vue). Au bout d'un an, on commence a en avoir un peu marre d'entendre que à cause des stagiaires, le mouvement est bloqué. D'une part, on y est pour rien et d'autre part, on a vraiment l'impression de se plaindre la bouche pleine quand tout ne va pas bien et c'est très culpabilisant !

Donc pour moi, ce n'est ni la faute aux stagiaires, ni la faute du rectorat mais celle de Sarko qui nous a pondu cette p**** de réforme qui enquiquine tout le monde !
avatar
Cath
Bon génie

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par Cath le Ven 8 Aoû 2014 - 11:25
Mais nous sommes d'accord, je crois.
Il ne s'agit pas "des stagiaires" en tant qu'individus mais en tant, disons, qu'institution, ou mieux, de système.
Les individus n'y sont pour rien, même s'ils sont les plus visibles.
Marmont
Marmont
Niveau 9

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par Marmont le Ven 8 Aoû 2014 - 11:33
Les EAP bénéficient des mêmes droits que les contractuels lorsqu'ils sont lauréats du concours. Tout dépend à partir de quand on débute...

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? 3795679266 
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par User5899 le Ven 8 Aoû 2014 - 12:02
@Bouh17 a écrit:Ayant été stagiaire cette année, les termes de "postes volés" me choquent vraiment. Je comprends que cela puisse bloquer le mouvement. Mais ça me donne vraiment l'impression d'être le diable en personne. Et visiblement ma seule faute (comme pour tous les stagiaires d'ailleurs), a été de réussir le concours, comme vous !!
Mais les voleurs, ce ne sont pas les stagiaires, c'est la réforme de 2010, avec Chatel à la manoeuvre !
@Bouh17 a écrit:C'est vrai que cette situation est dû au fait que désormais, les stagiaires occupent des temps plein (à leur plus grand regret d'ailleurs) et ce depuis 2011, année à partir de laquelle tout cela a commencé à coincer comme l'a rappelé Cripure. Seulement, on manque déjà de prof, le métier n'attire plus des masses donc si en plus, on envoie les stagiaires au casse-pipe, qui vous remplacera lorsque vous partirez en retraite ?
Mais nous ne partons plus à la retraite Rolling Eyes
Sérieusement, il ne s'agit pas d'envoyer les stagiaires au casse-pipe, mais leur trouver des groupes d'heures dans des endroits cool où ils puissent se former.
avatar
Invité
Invité

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 12:08
Cripure a écrit:
Sérieusement, il ne s'agit pas d'envoyer les stagiaires au casse-pipe, mais leur trouver des groupes d'heures dans des endroits cool où ils puissent se former.
Ils ne devraient même pas être sur des groupes d'heures, mais en doublette avec leur tuteur avec prise en charge progressive des classes.
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par Daphné le Ven 8 Aoû 2014 - 13:10
@Bouh17 a écrit:
@John a écrit:
Il y a déjà eu les postes volés au mouvement pour que les stagiaires y soient confortablement installés.
Ca ne s'est pas vraiment passé comme ça. Il faut bien des postes au mouvement pour les stagiaires (qui ont au minimum quatre ans d'études derrière eux) : ils ne sont volés à personne.


Ayant été stagiaire cette année, les termes de "postes volés" me choquent vraiment. Je comprends que cela puisse bloquer le mouvement. Mais ça me donne vraiment l'impression d'être le diable en personne. Et visiblement ma seule faute (comme pour tous les stagiaires d'ailleurs), a été de réussir le concours, comme vous !!
C'est vrai que cette situation est dû au fait que désormais, les stagiaires occupent des temps plein (à leur plus grand regret d'ailleurs) et ce depuis 2011, année à partir de laquelle tout cela a commencé à coincer comme l'a rappelé Cripure. Seulement, on manque déjà de prof, le métier n'attire plus des masses donc si en plus, on envoie les stagiaires au casse-pipe, qui vous remplacera lorsque vous partirez en retraite ?

Le problème vient-il vraiment des stagiaires ou bien est ce parce que certaines académies n'attirent vraiment pas ? Parce qu'à l'inter, le mouvement est plus ou moins bloqué aussi. Je viens de l'académie de Nantes et cette année, il fallait 230 points pour y rester. Je me demande encore comment je vais faire pour avoir tous ces points en étant célibataire et sans enfant pour pouvoir un jour rentrer dans mon académie d'origine. Certes, en tant que stagiaire, nous sommes épargnés pendant un an (et encore, pas forcément car l'affectation ne fait pas tout ! Les tuteurs, les formateurs IUFM, etc ... y sont aussi pour quelque chose dans le bon déroulement du stage) mais ensuite, nous sommes dans la même galère que tout le monde !

En bref, je ne crois pas que "diaboliser" les stagiaires soit une solution ni voir les supports stagiaires comme des "postes volés" aux titulaires car cela créé des tensions (enfin de mon point de vue). Au bout d'un an, on commence a en avoir un peu marre d'entendre que à cause des stagiaires, le mouvement est bloqué. D'une part, on y est pour rien et d'autre part, on a vraiment l'impression de se plaindre la bouche pleine quand tout ne va pas bien et c'est très culpabilisant !

Donc pour moi, ce n'est ni la faute aux stagiaires, ni la faute du rectorat mais celle de Sarko qui nous a pondu cette p**** de réforme qui enquiquine tout le monde !

Mais ce ne sont pas les stagiaires que nous critiquons, bien sûr qu'ils ne sont pas responsables de la situation, au contraire, ils la subissent.
C'est la réforme qui les utilise à temps complet sur des postes bloqués qu'on critique. Les stagiaires étaient avant sur des blocs horaires de 6h/8h et ça se trouvait facilement !
g.t.o
g.t.o
Niveau 4

Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ? Empty Re: Valorisation de l'expérience "Emploi Avenir Professeur", par exemple pour les mutations ?

par g.t.o le Ven 8 Aoû 2014 - 16:16
@Daphné a écrit:
Mais ce ne sont pas les stagiaires que nous critiquons, bien sûr qu'ils ne sont pas responsables de la situation, au contraire, ils la subissent.
C'est la réforme qui les utilise à temps complet sur des postes bloqués qu'on critique. Les stagiaires étaient avant sur des blocs horaires de 6h/8h et ça se trouvait facilement !

Je serais stagiaire à la rentrée et je suis bien conscient que ces postes réservés qui me permettent de rester dans mon académie d'origine cette année, sont des postes en moins qui m'obligeront à faire une bonne partie de ma carrière en Région parisienne vu le nombre infime de postes mis au mouvement dans ma discipline ces dernières années.

Donc ne vous inquiétez pas, même si on est  stagiaire et que pour le moment tout va bien, on sera peut être nous aussi au même titre que certains titulaires aujourd'hui, pénalisé par ces postes à un moment donnée de notre carrière.

_________________
« L’enseignement est le labourage des intelligences, mais toute terre ne donne pas une riche végétation.  » de Ja’far ibn Charaf
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum