Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Audrey
Audrey
Oracle

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Audrey Dim 12 Oct - 21:41
Quand je pense qu'une IEN m'a méprisée et m'a parlé comme à une merd* l'an dernier parce que j'ai osé lui dire que j'avais des élèves de collège qui ne savaient pas écrire...D'après elle, je "délirais".

Elle devrait voir la copie que je corrige ce soir, tiens...

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Img_1312

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Olympias
Olympias
Prophète

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Olympias Dim 12 Oct - 21:46
:shock:
J'en ai un comme ça en seconde
Ma'am
Ma'am
Érudit

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Ma'am Dim 12 Oct - 21:49
Ouh là là ! affraid
Ce gamin écrit tout le temps comme ça ?
Il écrit comment sur lignage Seyes ?

Soit il se moque du monde, soit il a un sérieux problème, une dyspraxie peut-être ? heu
Sérieusement, je n'ai rencontré aucun CM2 qui écrivait comme ça. Des écritures de cochon j'en ai à la pelle, mais là ! affraid affraid affraid
Tu pourrais peut-être regarder si le problème a été signalé dans un PPRE passerelle ou conseiller un bilan à la famille.
Audrey
Audrey
Oracle

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Audrey Dim 12 Oct - 21:51
Je vais me pencher rapidement sur la question...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par ben2510 Dim 12 Oct - 21:51
affraid
Bon ceci dit c'est plus lisible que l'écriture de certains collègues. Razz

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
kero
kero
Grand sage

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par kero Dim 12 Oct - 22:12
maîtresse a écrit:une dyspraxie peut-être ?

C'est ce à quoi j'ai pensé également.

Je ne pense pas qu'un gamin écrive comme ça pour jouer les pitres. L'écriture étant un acte mécanique, écrire mal alors qu'on sait écrire correctement, ça demande un effort. Accessoirement, les réponses semblent réfléchies. Là je pense qu'il y a un réel souci, soit un apprentissage (lourdement) défaillant, soit un problème de dyspraxie.

Intéressant aussi de noter qu'au bas de la page, le problème s'aggrave. Comme si après l'effort fourni, il avait de plus en plus de mal.
Audrey
Audrey
Oracle

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Audrey Dim 12 Oct - 22:33
Je pense surtout, et je l'ai vu, qu'il ne sait pas placer sa feuille sur la table et que plutôt que de remonter sa feuille pour mieux écrire, il a écrit avec son poignet cassé le bras dans le vide perpendiculaire à la table...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Zappons
Zappons
Niveau 7

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Zappons Dim 12 Oct - 22:55
Audrey a écrit:Quand je pense qu'une IEN m'a méprisée et m'a parlé comme à une merd* l'an dernier parce que j'ai osé lui dire que j'avais des élèves de collège qui ne savaient pas écrire...D'après elle, je "délirais".

Envoyez-lui ce scan par mail, avec copie aux autres intervenants qui étaient présents à la réunion. Wink
brown_voodoo
brown_voodoo
Niveau 4

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par brown_voodoo Lun 13 Oct - 3:49
Oh punaise!

Bon courage pour les corrections à venir!! titanic
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Sylvain de Saint-Sylvain Lun 13 Oct - 4:28
Ben oui, normal, la vie quoi, j'en ai deux comme ça dans ma classe et l'an dernier j'en avais un. Je suis dans un collège "privilégié". :flower:

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
ylm
ylm
Expert

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par ylm Lun 13 Oct - 5:32
Je suis dans un collège on va dire normal de Bretagne et des comme ça on en a toujours au moins 2 ou 3 par classe en 6ème.

On fait passer des tests en début d'année et là dans certaines classes on en a quasiment la moitié dont on ne peut pas dire qu'ils savent lire...
Jane
Jane
Monarque

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Jane Lun 13 Oct - 6:10
On peut être en 3° ou en 4° et ne pas faire mieux... La preuve  cafe

Celui qui fait de vagues vagues:
On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Img_4712

Celui qui fait 12 fautes par mot:
On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Img_4713

Celui qui ne forme pas mieux ses lettres qu'un enfant de 5 ans:
On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Img_4714

Le niveau monte, monte, inexorablement
On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. 41507210
Ajupouet
Ajupouet
Fidèle du forum

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Ajupouet Lun 13 Oct - 6:20
Je ne vois que ça au cabinet. C'est pour ça que je me suis reconvertie de prof de maths à rééducatrice de l'écriture, et je peux vous dire que je ne chaume pas.
Possiblement, il y a de la dyspraxie dans l'air. Mais, la dyspraxie étant un trouble neurologique, ça ne peut expliquer la proportion d'écritures catastrophiques que nous rencontrons. ( sauf si l'augmentation des troubles vient d'un problème environnemental, ce qui est une autre piste).
On en revient donc à la formation des enseignants... qui ont des élèves qui aujourd'hui passent leur temps devant la télé mais ne jouent plus dehors à contruire des cabanes avec leurs dix doigts.

Par contre, là ou je suis franchement étonnée, c'est que ces élèves n'aient pas déjà un lourd dossier avec aménagements,photocopies, ordinateur et tout et tout.

Ces élèves peuvent-ils apprendre leurs cours? Pouvez vous décemment les corriger? Non.
Je n'accepterais pas de corriger ce genre de copie, ce ne serait pas leur rendre service.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
leyade
leyade
Esprit sacré

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par leyade Lun 13 Oct - 6:44
Jane, la première copie est vraiment hallucinante! affraid

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
LSU AP ENT HDA PAI PAP PPMS PPRE ULIS TICE PAF
Jane
Jane
Monarque

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Jane Lun 13 Oct - 6:49
D'ailleurs, je n'ai pas corrigé, puisque je ne peux absolument pas lire.

_________________
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume." (A. Camus)
clems
clems
Esprit éclairé

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par clems Lun 13 Oct - 6:52
J'en ai plusieurs qui écrivent comme ça....

Par contre, là ou je suis franchement étonnée, c'est que ces élèves n'aient pas déjà un lourd dossier avec aménagements,photocopies, ordinateur et tout et tout.
Je ne sais pas pour les cas cités plus haut, mais les miens.... si rien n'est fait à l'arrivée au collège, c'est parce que, bien souvent, les parents n'en ont rien à faire.... L'infirmière du collège prend elle-même les rendez-vous chez l'ophtalmo, l'orthophoniste ou autre, et les parents n'y vont pas... Ils ne viennent pas aux rendez-vous, ne viennent pas signer les PPRE ou les PAI.....
J'ai un élève de 6e avec une dyslexie flagrante ( mais peut être est-ce dû à autre chose.... n'empêche qu'il faut faire quelque chose). J'ai demandé à la mère pourquoi ça n'avait pas été détecté plus tôt... Réponse: "ah ben si, depuis la maternelle on nous dit de l'emmener chez l'orthophoniste, mais on avait pris rendez-vous, y avait 8 mois d'attente puis on a déménagé, donc on n'y est pas allé..." ( y avait 10km entre le cabinet et leur nouveau domicile...).. et depuis? rien...malgré les relances des écoles ( il en a fait trois rien qu'en élémentaire...)
Je ne parle pas de mon mari qui a un élève en très grande difficulté en CP, avec gros retard diagnostiqué..... une AVSI est proposée, refusée par la mère " mon enfant n'a pas de problème, il n'en a pas besoin"....
ycombe
ycombe
Monarque

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par ycombe Lun 13 Oct - 7:42
clems a écrit:J'en ai plusieurs qui écrivent comme ça....

Par contre, là ou je suis franchement étonnée, c'est que ces élèves n'aient pas déjà un lourd dossier avec aménagements,photocopies, ordinateur et tout et tout.
Je ne sais pas pour les cas cités plus haut, mais les miens.... si rien n'est fait à l'arrivée au collège, c'est parce que, bien souvent, les parents n'en ont rien à faire....

À partir de quel moment cela devient-il  de la maltraitance?

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Ajupouet
Ajupouet
Fidèle du forum

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Ajupouet Lun 13 Oct - 8:39
Jane, cette première écriture est splendide de mon point de vue de rééducatrice. Un vrai cas d'école.
Là ou c'est triste, c'est que le môme fournit vraiment un effort pour écrire comme ça.
Là ou c'est encore plus triste, c'est qu'on pourrait ( probablement) corriger ça. Les premiers mots de la première ligne le laissent penser en tout cas.

Audrey,pour ton pitchoune aussi il y aurait de quoi l'aider avec un professionnel.



Dernière édition par Ajupouet le Lun 13 Oct - 8:45, édité 1 fois

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
Panta Rhei
Panta Rhei
Érudit

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Panta Rhei Lun 13 Oct - 8:42
Bonjour Audrey,

Je comprends ta réaction! Je ne connais pas l'élève personnellement, mais à le lire, je vois de "la souffrance".

Pour positiver, il a quand même écrit "des pages découpées".

Tiens-nous au courant, en tout cas.

_________________
Signature:
Violet
Violet
Empereur

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Violet Lun 13 Oct - 8:52
Pauvres gosses...
avatar
retraitée
Doyen

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par retraitée Lun 13 Oct - 8:55
Audrey a écrit:Je pense surtout, et je l'ai vu, qu'il ne sait pas placer sa feuille sur la table et que plutôt que de remonter sa feuille pour mieux écrire, il a écrit avec son poignet cassé le bras dans le vide perpendiculaire à la table...

Il y en a des tas comme lui, c'était déjà le cas il y a des années. On ne leur a pas appris à tenir leur crayon, on ne leur a pas guidé la main comme on le faisait "de mon temps" (pas beau, caca, il faut construire soi-même son savoir et ses mauvaises positions ), résultat, ils écrivent mal, très lentement, et ont tout de suite des crampes ! J'en ai "rééduqué" quelques uns en 3e ! En fait, s'ils placent la feuille ainsi, c'est la conséquence, et non la cause, de  la mauvaise tenue du stylo.
Robin
Robin
Fidèle du forum

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Robin Lun 13 Oct - 9:18
"Quand je pense qu'une IEN m'a méprisée et m'a parlé comme à une merd* l'an dernier parce que j'ai osé lui dire que j'avais des élèves de collège qui ne savaient pas écrire...D'après elle, je "délirais".

Elle devrait voir la copie que je corrige ce soir, tiens..."

La mer... du mammouth pour ces gens-là, ça sent toujours le muguet. furieux furieux furieux Bon courage Audrey !
Iphigénie
Iphigénie
Devin

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Iphigénie Lun 13 Oct - 9:41
Oui mais Audrey, en dehors des aspects formels, t'es-tu demandé de quelles compétences cet élève fait preuve et ce qu'il y a à valoriser dans la copie? diable
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Monarque

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Fesseur Pro Lun 13 Oct - 10:01
clems a écrit:J'en ai plusieurs qui écrivent comme ça....
+ 1
Et ça reste assez lisible et compréhensible.
On a tous ( je pense ) pire que ça.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve. Empty Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

par Normandyx Lun 13 Oct - 10:21
retraitée a écrit:
Audrey a écrit:Je pense surtout, et je l'ai vu, qu'il ne sait pas placer sa feuille sur la table et que plutôt que de remonter sa feuille pour mieux écrire, il a écrit avec son poignet cassé le bras dans le vide perpendiculaire à la table...

Il y en a des tas comme lui, c'était déjà le cas il y a des années. On ne leur a pas appris à tenir leur crayon, on ne leur a pas guidé la main comme on le faisait "de mon temps" (pas beau, caca, il faut construire soi-même son savoir et ses mauvaises positions ), résultat, ils écrivent mal, très lentement, et ont tout de suite des crampes ! J'en ai "rééduqué" quelques uns en 3e ! En fait, s'ils placent la feuille ainsi, c'est la conséquence, et non la cause, de  la mauvaise tenue du stylo.

J'avoue que lors de la dernière réunion de liaison CM2/6e à laquelle j'ai assisté, j'ai été assez étonné aussi de voir les tenues originales de l'outil scripteur parmi les profs, les poignets cassés, main à l'envers, feuille à 90° etc... comme quoi ça ne doit pas nuire à une certaine forme de réussite... Wink

En primaire, je m'efforce qu'ils aient une tenue correcte de l'outil comme de la position pour écrire, mais désormais, il ne faut surtout pas contrarier les petites individualités et les talents naissants, je dois avoir quelque part un mot de parents me demandant de "laisser son enfant tranquille avec sa façon d'écrire car son père écrit comme ça"... cela doit donc être héréditaire Laughing Rolling Eyes
Je fournis un stylo plume que je donne à l'issue des 2 années CE1 CE2, je fais des modèles chaque jour, minuscule majuscule mot entière et je suis casse pied avec les traits et compagnie, mais quand je pars en stage, la première chose que me disent mes élèves au retour c'est "il va encore falloir écrire"...
A mon humble avis, vous n'avez pas fini d'avoir du mal à lire, ce genre d'apprentissage n'étant pas du tout valorisé, on fait écrire en maternelle trop tôt en visant la lecture écriture et sans imposer de geste graphique, je me demande même si on en parle dans la formation des maitres.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum