Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Luigi_B Mar 28 Oct 2014 - 11:04
Un article dans le "Monde" (abonnés) fait le point sur tout ce qui doit nous alerter dans la prolifération des écrans auprès des plus jeunes (qu'avait benoîtement oublié de préciser l'Académie des sciences dans son avis dithyrambique de 2013) : "Ecrans : les effets pervers d’une fascination"

En résumé, pour ceux qui n'ont pas accès à l'article, de nombreux spécialistes sont cités et c'est accablant. Rappel : aux USA, les 8-18 ans passent en moyenne plus de 7h30 par jour de­vant un écran :
- Effets avérés scientifiquement de la sédentarité sur l'obésité, sur un certain type de diabète et les maladies cardio-vasculaires (et réduction de l'espérance de vie)
- Mauvais sommeil (en quantité et en qualité)
- Trouble de la vision
- Troubles du lan­gage, de l'at­ten­tion et dif­fi­cul­tés sco­laires : "Les études scien­ti­fiques dis­po­nibles montrent que l'ex­po­si­tion mas­sive aux écrans a des in­ci­dences né­ga­tives ma­jeures sur le dé­ve­lop­pe­ment des fonc­tions cog­ni­tives" (Michel Desmurget)
- Accroissement du risque de comportement violent par exposition à des images violentes (de plus en plus présentes)
- Af­fai­blis­se­ment (avec Internet) de la pen­sée cri­tique, de l'ima­gi­na­tion et de la ré­flexion

L'As­so­cia­tion amé­ri­caine de pé­dia­trie en a pu­blié en 2009, ré­ac­tua­li­sées en 2013 : re­ti­rer les écrans des chambres des en­fants, les ac­com­pa­gner, li­mi­ter le temps d'ex­po­si­tion entre une et deux heures par jour, dis­cu­ter du contenu avec ses en­fants, évi­ter les jeux vio­lents et tous les mé­dias à écran pour les bébés de moins de 2 ans. A cela s'ajoutent des règles de bon sens : pas d'écran le matin, ni pen­dant les repas fa­mi­liaux, ni avant le cou­cher.

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Luigi_B Mar 28 Oct 2014 - 11:06
Pendant ce temps le ministère se propose d'équiper massivement d'écrans les élèves du primaire au secondaire...

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Thalia de G Mar 28 Oct 2014 - 11:08
@Luigi_B a écrit:Pendant ce temps le ministère se propose d'équiper massivement d'écrans les élèves du primaire au secondaire...
avec Kartable en prime. Soupir.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par JPhMM Mar 28 Oct 2014 - 11:16

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Anaxagore Mar 28 Oct 2014 - 11:17
Sans parler de ceux qui ont la lecture sélective.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
MUTIS
MUTIS
Expert

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par MUTIS Mar 28 Oct 2014 - 11:20
https://www.neoprofs.org/t82682-les-ecrans-l-ordinateur-et-le-travail-scolaire...
Voir la conférence citée dans le fil qui expose certains arguments...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
sinan
sinan
Niveau 7

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par sinan Mar 28 Oct 2014 - 11:30
Ces réflexions pourraient s'étendre au reste de la société ... et entre autres aux professeurs.
Etonnement en salle des profs quand le sujet tourne invariablement à la dernière émission de téléréalité Rolling Eyes
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Luigi_B Mar 28 Oct 2014 - 12:00
C'est vrai mais avec les troubles du langage, de l'attention et des "in­ci­dences né­ga­tives ma­jeures sur le dé­ve­lop­pe­ment des fonc­tions cog­ni­tives", on franchit un cap.

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
sinan
sinan
Niveau 7

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par sinan Mar 28 Oct 2014 - 12:50
@MUTIS a écrit:https://www.neoprofs.org/t82682-les-ecrans-l-ordinateur-et-le-travail-scolaire...
Voir la conférence citée dans le fil qui expose certains arguments...
Cette conférence est proprement hallucinante !
J'ai très envie de la passer à mes élèves...
Voilà une réforme salvatrice !
Caspar
Caspar
Bon génie

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Caspar Mar 28 Oct 2014 - 12:55
Quittons ce forum délétère tout de suite les amis. Twisted Evil (J'avais prévu une grande promenade mais je suis encore là...bon il n'est pas trop tard vous me direz.)
avatar
cliohist
Habitué du forum

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par cliohist Mar 28 Oct 2014 - 13:40

Une étude américaine met entre cinq et dix ans pour traverser la manche.

La Manche ?  Wink  Wink


avatar
cliohist
Habitué du forum

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par cliohist Mar 28 Oct 2014 - 13:51
de nombreux spécialistes sont cités et c'est accablant.
Rappel : aux USA, les 8-18 ans passent en moyenne plus de 7h30 par jour de­vant un écran :

7h30 devant un écran ?
Quel écran, celui de la TV commerciale avec pub et télé-réalité ?
La TV des fictions ou des documentaires ? La TV de la rediffusion des séries d'un autre âge ?
L'écran d'un console de jeux ?
L'écran d'un ordi ?
Dans chacun des cas, l'activité intellectuelle est-elle vraiment la même ?

Luigi a trouvé sa spécialité, qu'il entretient avec beaucoup de persévérance.
Sur quel support est-il lu dans ce forum ?


"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Hlc-tv10
Nom d'utilisateur
Nom d'utilisateur
Niveau 10

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Nom d'utilisateur Mar 28 Oct 2014 - 14:05
Oui, Cliohist. Le plus drôle est que nous savons tous que le cartable, c'est fini dans quelques années. Nous savons - et pour certains d'entre nous, nous le tenons des "intéressés" - que ce changement est dans les papiers du cabinet du ministre (lequel cabinet survivra au ministre et même au président). Nous savons que demain est fait d'écrans, ce qui n'est pas plus c*n que des feuilles de papier, à tout prendre (sinon, certes, Platon disait en substance que l'écriture, ça rend sot). Les excellents posts de cliohist nous encouragent à ceci : accompagner ce changement, l'aménager, essayer d'imposer nos choix raisonnés - plutôt que de jouer la carte d'une sorte d'irrédentisme guipure.


Dernière édition par Nom d'utilisateur le Mar 28 Oct 2014 - 14:07, édité 1 fois
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Luigi_B Mar 28 Oct 2014 - 14:07
7h30 devant un écran ?
Quel écran, celui de la TV commerciale avec pub et télé-réalité ?
La TV des fictions ou des documentaires ? La TV de la rediffusion des séries d'un autre âge ?
L'écran d'un console de jeux ?
L'écran d'un ordi ?
Dans chacun des cas, l'activité intellectuelle est-elle vraiment la même ?

Luigi a trouvé sa spécialité, qu'il entretient avec beaucoup de persévérance.
Sur quel support est-il lu dans ce forum ?

Tous les écrans confondus. Serge Tisseron, apôtre des 3A (accompagnement, alternance, autorégulation... trois mots vides de sens avec de telles durées) m'a fait la même réponse quand je lui rappelais ce temps moyen d'exposition : les enfants peuvent aussi lire La Recherche du temps perdu sur une tablette.  professeur

Pendant que j'y suis je renvoie à cet autre article dans le "Huffington Post" du 25/10/14 : "Temps d'écran des enfants: les règles à vraiment mettre en place cette année" (article traduit).

Les chercheurs ont constaté une baisse régulière des résultats scolaires à partir d’une demi-heure de temps d’écran par jour. Cette baisse était beaucoup plus prononcée après deux heures et, au-delà de quatre heures, la moyenne générale de l’enfant chutait d’une classe. [...] Nous savons qu’un petit Américain passe en moyenne huit heures par jour devant un écran

Et merci de ne pas me mettre en cause à chaque post, c'est lassant et ça n'a pas grand chose à voir avec le débat d'idées.

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Caspar
Caspar
Bon génie

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Caspar Mar 28 Oct 2014 - 14:07
@Nom d'utilisateur: Prophétie autoréalisatrice?


Dernière édition par Caspar Goodwood le Mar 28 Oct 2014 - 14:08, édité 1 fois
Nom d'utilisateur
Nom d'utilisateur
Niveau 10

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Nom d'utilisateur Mar 28 Oct 2014 - 14:08
"c'est lassant et ça n'a pas grand chose à voir avec le débat d'idées"

Pour avoir un débat, il faut des contradicteurs. Cliohist est un bon contradicteur.
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Luigi_B Mar 28 Oct 2014 - 14:09
@Nom d'utilisateur a écrit:Oui, Cliohist. Le plus drôle est que nous savons tous que le cartable, c'est fini dans quelques années. Nous savons - et pour certains d'entre nous, nous le tenons des "intéressés" - que ce changement est dans les papiers du cabinet du ministre (lequel cabinet survivra au ministre et même au président). Nous savons que demain est fait d'écrans, ce qui n'est pas plus c*n que des feuilles de papier, à tout prendre (sinon, certes, Platon disait en substance que l'écriture, ça rend sot). Les excellents posts de cliohist nous encouragent à ceci : accompagner ce changement, l'aménager, essayer d'imposer nos choix raisonnés - plutôt que de jouer la carte d'une sorte d'irrédentisme guipure.
De quel irrédentisme est-il question ici ?

Et sur l'article dont il est question, rien à dire ?

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Luigi_B Mar 28 Oct 2014 - 14:10
@Nom d'utilisateur a écrit:"c'est lassant et ça n'a pas grand chose à voir avec le débat d'idées"
Pour avoir un débat, il faut des contradicteurs. Cliohist est un bon contradicteur.
La mise en cause personnelle participe du débat d'idées ?

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Nom d'utilisateur
Nom d'utilisateur
Niveau 10

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Nom d'utilisateur Mar 28 Oct 2014 - 14:12
"La mise en cause personnelle participe du débat d'idées ?"

Bof, attaques ad hominem pleuvent dans les deux sens.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par User5899 Mar 28 Oct 2014 - 14:13
@Nom d'utilisateur a écrit:Oui, Cliohist. Le plus drôle est que nous savons tous que le cartable, c'est fini dans quelques années. Nous savons - et pour certains d'entre nous, nous le tenons des "intéressés" - que ce changement est dans les papiers du cabinet du ministre (lequel cabinet survivra au ministre et même au président). Nous savons que demain est fait d'écrans, ce qui n'est pas plus c*n que des feuilles de papier, à tout prendre (sinon, certes, Platon disait en substance que l'écriture, ça rend sot). Les excellents posts de cliohist nous encouragent à ceci : accompagner ce changement, l'aménager, essayer d'imposer nos choix raisonnés - plutôt que de jouer la carte d'une sorte d'irrédentisme guipure.
Merci de ne pas massacrer mon nom quand vous vous référez à moi Wink
Nom d'utilisateur
Nom d'utilisateur
Niveau 10

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Nom d'utilisateur Mar 28 Oct 2014 - 14:14
Cripure a écrit:
Merci de ne pas massacrer mon nom quand vous vous référez à moi Wink

:-)
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Luigi_B Mar 28 Oct 2014 - 14:14
@Nom d'utilisateur a écrit:"La mise en cause personnelle participe du débat d'idées ?"

Bof, attaques ad hominem pleuvent dans les deux sens.
Et maintenant relativisme et diversion.

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Luigi_B Mar 28 Oct 2014 - 14:16
@Nom d'utilisateur a écrit:Platon disait en substance que l'écriture, ça rend sot
Euh non... car Platon a écrit des livres. Very Happy

_________________
LVM Dernier billet : "Une École si distante"
avatar
thrasybule
Devin

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par thrasybule Mar 28 Oct 2014 - 14:17
Ah le pharmakon...
Nom d'utilisateur
Nom d'utilisateur
Niveau 10

"Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde) Empty Re: "Ecrans : les effets pervers d’une fascination" (Le Monde)

par Nom d'utilisateur Mar 28 Oct 2014 - 14:18
@Luigi_B a écrit:
@Nom d'utilisateur a écrit:Platon disait en substance que l'écriture, ça rend sot
Euh non... car Platon a écrit des livres. Very Happy

Oui, d'ailleurs je les ai en grec sur mon ordinateur.
Bon, je retourne à mes livres !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum