Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Delim
Niveau 5

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Delim Lun 10 Nov 2014 - 15:28
Je n'irai pas voter aux élections professionnelles. Oui, je méprise fondamentalement ces syndicats qui ont accepté qu'Allègre insulte la profession en 1997, qui l'ont laissé détruire le mouvement national, qui ont laissé tomber au dernier moment les grévistes du printemps 2003, et qui ont toujours défendu davantage les moyens plutôt que le niveau de vie. Je considère que les syndicats sont les premiers responsables de la dégradation de la place des enseignants dans la société. Ils ont accompagné les politiciens. Dans une société individualiste telle que la nôtre, comment en effet avoir de l'estime pour des salariés auxquels on prête une forme de "vocation"? Plusieurs ministres de l'Education nationale -et ce très récemment- ont prétendu que l'on n'était pas professeur pour avoir de l'argent. Face à ces propos absurdes, les syndicats ne réagissent même pas... Finalement, d'autres corporations sont bien mieux défendues par leurs propres syndicats. Je pense par exemple aux médecins. Je reproche en particulier aux syndicats d'avoir finalement participé à la baisse du pouvoir d'achat des enseignants en acceptant la refiscalisation des heures supplémentaires. Combien de collègues se sont vus reprendre l'argent gagné avec ces heures sup sous la forme de hausses d'impôts? Depuis un mois, je reçois tous les jours des mails des syndicats dans le cadre des élections professionnelles. Leur vain blabla me donne la nausée, je les mets dans le dossier "spam"... Voilà, comme beaucoup d'autres enseignants j'emmerde les syndicats, je ne cotise plus et je n'irai pas voter. J'espère seulement qu'ils seront un jour remplacés par des organisations défendant réellement les intérêts de la profession.
avatar
David30
Niveau 9

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par David30 Lun 10 Nov 2014 - 15:34
@Delim a écrit:Je n'irai pas voter aux élections professionnelles. Oui, je méprise fondamentalement ces syndicats qui ont accepté qu'Allègre insulte la profession en 1997, qui l'ont laissé détruire le mouvement national, qui ont laissé tomber au dernier moment les grévistes du printemps 2003, et qui ont toujours défendu davantage les moyens plutôt que le niveau de vie. Je considère que les syndicats sont les premiers responsables de la dégradation de la place des enseignants dans la société. Ils ont accompagné les politiciens. Dans une société individualiste telle que la nôtre, comment en effet avoir de l'estime pour des salariés auxquels on prête une forme de "vocation"? Plusieurs ministres de l'Education nationale -et ce très récemment- ont prétendu que l'on n'était pas professeur pour avoir de l'argent. Face à ces propos absurdes, les syndicats ne réagissent même pas... Finalement, d'autres corporations sont bien mieux défendues par leurs propres syndicats. Je pense par exemple aux médecins. Je reproche en particulier aux syndicats d'avoir finalement participé à la baisse du pouvoir d'achat des enseignants en acceptant la refiscalisation des heures supplémentaires. Combien de collègues se sont vus reprendre l'argent gagné avec ces heures sup sous la forme de hausses d'impôts? Depuis un mois, je reçois tous les jours des mails des syndicats dans le cadre des élections professionnelles. Leur vain blabla me donne la nausée, je les mets dans le dossier "spam"... Voilà, comme beaucoup d'autres enseignants j'emmerde les syndicats, je ne cotise plus et je n'irai pas voter. J'espère seulement qu'ils seront un jour remplacés par des organisations défendant réellement les intérêts de la profession.

Je comprends ton désarroi, je partage même certains de tes passages, mais nous avons besoin du dialogue social, je pense que le syndicalisme c'est comme la politique, il y a les professionnels, bien souvent majoritaires, qui vont à la soupe sans se soucier des salariés et il y a "les petits" qui se démènent pour le progrès.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Presse-purée Lun 10 Nov 2014 - 15:41
http://fo-snfolc.fr/V-Peillon-ne-connait-pas-les-fins

extrait:

Pour FO : l’augmentation des salaires est une priorité.

En affirmant au lendemain de la dite réunion conclusive sur les « enseignants du secondaire », le jeudi 13 lors d’une visite au collège Anselme-Mathieu d’Avignon « ce que veulent les professeurs, ce n’est pas de l’argent, c’est du temps ».

En ajoutant que les « enseignants de ZEP ne voulaient pas d’argent« , mais »du temps" pour se concerter », ignore-t-il que les enseignants comme tous les fonctionnaires ont perdu 14 % de pouvoir d’achat du seul fait du blocage de la valeur du point depuis 2000 ? Que les traitements sont gelés depuis 5 ans ? Ignore-t-il que les salaires nets ont encore baissé de 0,5 % en janvier 2014 ? Ignore-t-il qu’un enseignant débute avec un traitement de 13 % audessus du SMIC ? Qu’il faut attendre 22 ans pour percevoir au 8ème échelon un traitement net de plus de 2000 euros ?

ou encore:

http://fo-snfolc.fr/Reforme-Peillon-pacte-de

Les demandes d'augmentation des salaires peuplent aussi ces réactions de la base, via les prises de position:

http://www.fo-snfolc.fr/Le-projet-Peillon-est-inacceptable

A noter que dans pas mal de cas, localement, des syndiqués d'organisations signataires des accords se sont associés aux prises de position.



Dernière édition par Presse-purée le Lun 10 Nov 2014 - 15:47, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Tamerlan Lun 10 Nov 2014 - 15:47
@Delim a écrit: Voilà, comme beaucoup d'autres enseignants j'emmerde les syndicats, je ne cotise plus et je n'irai pas voter. .

Est-il possible de dire la même chose sans être grossier ? Merci.
avatar
User17706
Bon génie

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par User17706 Lun 10 Nov 2014 - 15:48
@Delim a écrit: J'espère seulement
Et cette issue espérée, qui la fera advenir ?
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Ingeborg B. Lun 10 Nov 2014 - 15:56
Une petite précision, dans l'EN, il n'y a pas de syndicalistes professionnels pour la bonne raison, que, l'écrasante majorité des représentants n'a qu'une décharge partielle. Au niveau académique' les commissiares paritaires n'ont aucune décharge, uniquement des autorisations d'absences pour pouvoir asister aux commissions. Le reste, c'est du bénévolat. Pour ma part, je vais certainement préparer les CAPA les jours oû je n'ai pas cours . Cela signifie aussi sacrifier une partie des vacances d'été puisque les commissions d'affectation des TZR ont lieu courant juillet et fin août. C'est comme cela qu'on focntionne dans mon syndicat.
En 2003. Ce ne sont pas tous les syndicats qui ont lâché le mouvement et il y a un moment où sans mobilisation de tous, les syndicats ne peuvent pas tout. ..
Pour les mutations, nombreux sont les syndicats qui défendent le retour à un mouvement national mais le ministére est sourd.
C'est sûr qu'avec ce genre re de discours qui en plus,, on n'est pas sorti des ronces.
Pour finir, cela me fait penser à ces collègues qui nous accusent en tant que membres du CA de ne rein faire mais qui ignorent totalement focntionnement du CA et surtout ont toujours autre chose à faire que de se porter candidat.
pmuller
pmuller
Habitué du forum

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par pmuller Lun 10 Nov 2014 - 15:56
@Delim a écrit:Je n'irai pas voter aux élections professionnelles. Oui, je méprise fondamentalement ces syndicats qui ont accepté qu'Allègre insulte la profession en 1997, qui l'ont laissé détruire le mouvement national, qui ont laissé tomber au dernier moment les grévistes du printemps 2003, et qui ont toujours défendu davantage les moyens plutôt que le niveau de vie. Je considère que les syndicats sont les premiers responsables de la dégradation de la place des enseignants dans la société. Ils ont accompagné les politiciens. Dans une société individualiste telle que la nôtre, comment en effet avoir de l'estime pour des salariés auxquels on prête une forme de "vocation"? Plusieurs ministres de l'Education nationale -et ce très récemment- ont prétendu que l'on n'était pas professeur pour avoir de l'argent. Face à ces propos absurdes, les syndicats ne réagissent même pas... Finalement, d'autres corporations sont bien mieux défendues par leurs propres syndicats. Je pense par exemple aux médecins. Je reproche en particulier aux syndicats d'avoir finalement participé à la baisse du pouvoir d'achat des enseignants en acceptant la refiscalisation des heures supplémentaires. Combien de collègues se sont vus reprendre l'argent gagné avec ces heures sup sous la forme de hausses d'impôts? Depuis un mois, je reçois tous les jours des mails des syndicats dans le cadre des élections professionnelles. Leur vain blabla me donne la nausée, je les mets dans le dossier "spam"... Voilà, comme beaucoup d'autres enseignants j'emmerde les syndicats, je ne cotise plus et je n'irai pas voter. J'espère seulement qu'ils seront un jour remplacés par des organisations défendant réellement les intérêts de la profession.

Delim, je crois qu'on pourrait te répondre sur le même mode : "j'em...rde" les professeurs qui veulent qu'on les aide mais ne se syndiquent jamais, ne militent jamais, ne s'engagent jamais.

Au lieu d'espérer que les choses changent d'elles-mêmes, qu'est-ce qui t'empêche de les faire changer ? Tu peux créer ton propre syndicat, ou investir un syndicat existant. En tout cas, fais quelque chose au lieu de protester dans le vide.

Et quels qu'ils soient, quelles que soient leurs idées, sache tout de même que derrière les messages qui s'entassent dans ta boîte mail, il y a le travail de militants qui les ont rédigés, mis au format voulu par l'administration et envoyé en temps et en heure, parfois à des heures incongrues, car pour certaines listes, je t'informe que les plages d'envoi sont fixées entre 0h et 6h, donc les syndicalistes qui envoient, ils dorment quand ?
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Ingeborg B. Lun 10 Nov 2014 - 15:59
@Tamerlan a écrit:
@Delim a écrit: Voilà, comme beaucoup d'autres enseignants j'emmerde les syndicats, je ne cotise plus et je n'irai pas voter. .

Est-il possible de dire la même chose sans être grossier ? Merci.
Et le pauvre permanent qu'il appellera pour sa mut,' qui le renseignera sur sont temps libre, aura-t-il le droit de lui répondre la même chose ? Evil or Very Mad
En plus, lire ce genre de propos sous la plume d'un prof d'histoirr, les bras m'en tombent Rolling Eyes
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par JPhMM Lun 10 Nov 2014 - 16:07
PauvreYorick a écrit:
@Delim a écrit: J'espère seulement
Et cette issue espérée, qui la fera advenir ?
Toi qui entre ici, il ne te reste que l'espérance.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
David30
Niveau 9

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par David30 Lun 10 Nov 2014 - 16:13
@Ingeborg B. a écrit:Une petite précision, dans l'EN, il n'y a pas de syndicalistes professionnels pour la bonne raison, que, l'écrasante majorité des représentants n'a qu'une décharge partielle.  Au niveau académique' les commissiares paritaires n'ont aucune décharge, uniquement des autorisations d'absences pour pouvoir asister aux commissions. Le reste, c'est du bénévolat.  Pour ma part, je vais certainement préparer les CAPA les jours  oû je n'ai pas cours . Cela signifie aussi sacrifier une partie des vacances d'été puisque les commissions d'affectation des TZR ont lieu courant juillet et fin août. C'est  comme cela qu'on focntionne dans mon syndicat.
En 2003. Ce ne sont pas tous les syndicats qui ont lâché le mouvement et il y a un moment où sans mobilisation de tous, les syndicats ne peuvent pas tout. ..
Pour les mutations,  nombreux sont les syndicats qui défendent le  retour à un mouvement national mais le ministére est sourd.
C'est sûr qu'avec ce genre re de discours qui en plus,, on n'est pas sorti des ronces.
Pour finir, cela me fait penser à ces collègues qui nous accusent en tant que membres du CA de ne rein faire mais qui ignorent totalement focntionnement du CA et surtout ont toujours autre chose à faire que de se porter candidat.

Faux archi faux, renseigne toi un peu, le snes et le snuipp grouillent de permanents et de semi-permanents.
pmuller
pmuller
Habitué du forum

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par pmuller Lun 10 Nov 2014 - 16:18
Je ne suis pas au Snes. Mais le Snes de mon académie, je sais qu'ils ont au maximum 50% de décharge. C'est dans les petits syndicats qu'il y a le plus de déchargés complets.
stench
stench
Monarque

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par stench Lun 10 Nov 2014 - 16:27
@pmuller a écrit:
@Delim a écrit:Je n'irai pas voter aux élections professionnelles. Oui, je méprise fondamentalement ces syndicats qui ont accepté qu'Allègre insulte la profession en 1997, qui l'ont laissé détruire le mouvement national, qui ont laissé tomber au dernier moment les grévistes du printemps 2003, et qui ont toujours défendu davantage les moyens plutôt que le niveau de vie. Je considère que les syndicats sont les premiers responsables de la dégradation de la place des enseignants dans la société. Ils ont accompagné les politiciens. Dans une société individualiste telle que la nôtre, comment en effet avoir de l'estime pour des salariés auxquels on prête une forme de "vocation"? Plusieurs ministres de l'Education nationale -et ce très récemment- ont prétendu que l'on n'était pas professeur pour avoir de l'argent. Face à ces propos absurdes, les syndicats ne réagissent même pas... Finalement, d'autres corporations sont bien mieux défendues par leurs propres syndicats. Je pense par exemple aux médecins. Je reproche en particulier aux syndicats d'avoir finalement participé à la baisse du pouvoir d'achat des enseignants en acceptant la refiscalisation des heures supplémentaires. Combien de collègues se sont vus reprendre l'argent gagné avec ces heures sup sous la forme de hausses d'impôts? Depuis un mois, je reçois tous les jours des mails des syndicats dans le cadre des élections professionnelles. Leur vain blabla me donne la nausée, je les mets dans le dossier "spam"... Voilà, comme beaucoup d'autres enseignants j'emmerde les syndicats, je ne cotise plus et je n'irai pas voter. J'espère seulement qu'ils seront un jour remplacés par des organisations défendant réellement les intérêts de la profession.

Delim, je crois qu'on pourrait te répondre sur le même mode : "j'em...rde" les professeurs qui veulent qu'on les aide mais ne se syndiquent jamais, ne militent jamais, ne s'engagent jamais.

Au lieu d'espérer que les choses changent d'elles-mêmes, qu'est-ce qui t'empêche de les faire changer ? Tu peux créer ton propre syndicat, ou investir un syndicat existant. En tout cas, fais quelque chose au lieu de protester dans le vide.


Je ne le connais, il nous dira, mais comment peux-tu affirmer qu'il ne milite pas, ne s'engage pas, etc? moi, je ne voterai pas, pourtant je milite et suis très engagé, syndicalement, politiquement, associativement, etc. Ce n'est pas parce qu'on râle et qu'on fait entendre un son de cloches différent qu'on n'est pas investi, autrement, ailleurs.

Delim va confirmer (ou infirmer) ce que je dis, j'espère.
avatar
User21714
Expert spécialisé

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par User21714 Lun 10 Nov 2014 - 16:32
@Presse-purée a écrit:http://fo-snfolc.fr/V-Peillon-ne-connait-pas-les-fins

extrait:

Pour FO : l’augmentation des salaires est une priorité.

En affirmant au lendemain de la dite réunion conclusive sur les « enseignants du secondaire », le jeudi 13 lors d’une visite au collège Anselme-Mathieu d’Avignon « ce que veulent les professeurs, ce n’est pas de l’argent, c’est du temps ».

En ajoutant que les « enseignants de ZEP ne voulaient pas d’argent« , mais »du temps" pour se concerter », ignore-t-il que les enseignants comme tous les fonctionnaires ont perdu 14 % de pouvoir d’achat du seul fait du blocage de la valeur du point depuis 2000 ? Que les traitements sont gelés depuis 5 ans ? Ignore-t-il que les salaires nets ont encore baissé de 0,5 % en janvier 2014 ? Ignore-t-il qu’un enseignant débute avec un traitement de 13 % audessus du SMIC ? Qu’il faut attendre 22 ans pour percevoir au 8ème échelon un traitement net de plus de 2000 euros ?

ou encore:

http://fo-snfolc.fr/Reforme-Peillon-pacte-de

Les demandes d'augmentation des salaires peuplent aussi ces réactions de la base, via les prises de position:

http://www.fo-snfolc.fr/Le-projet-Peillon-est-inacceptable

A noter que dans pas mal de cas, localement, des syndiqués d'organisations signataires des accords se sont associés aux prises de position.


+1
C'est trop facile de mettre tous les syndicats dans le même sac!
Collier de Barbe
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Collier de Barbe Lun 10 Nov 2014 - 16:41
@Delim a écrit:Je n'irai pas voter aux élections professionnelles. Oui, je méprise fondamentalement ces syndicats qui ont accepté qu'Allègre insulte la profession en 1997, qui l'ont laissé détruire le mouvement national, qui ont laissé tomber au dernier moment les grévistes du printemps 2003, et qui ont toujours défendu davantage les moyens plutôt que le niveau de vie. Je considère que les syndicats sont les premiers responsables de la dégradation de la place des enseignants dans la société. Ils ont accompagné les politiciens. Dans une société individualiste telle que la nôtre, comment en effet avoir de l'estime pour des salariés auxquels on prête une forme de "vocation"? Plusieurs ministres de l'Education nationale -et ce très récemment- ont prétendu que l'on n'était pas professeur pour avoir de l'argent. Face à ces propos absurdes, les syndicats ne réagissent même pas... Finalement, d'autres corporations sont bien mieux défendues par leurs propres syndicats. Je pense par exemple aux médecins. Je reproche en particulier aux syndicats d'avoir finalement participé à la baisse du pouvoir d'achat des enseignants en acceptant la refiscalisation des heures supplémentaires. Combien de collègues se sont vus reprendre l'argent gagné avec ces heures sup sous la forme de hausses d'impôts? Depuis un mois, je reçois tous les jours des mails des syndicats dans le cadre des élections professionnelles. Leur vain blabla me donne la nausée, je les mets dans le dossier "spam"... Voilà, comme beaucoup d'autres enseignants j'emmerde les syndicats, je ne cotise plus et je n'irai pas voter. J'espère seulement qu'ils seront un jour remplacés par des organisations défendant réellement les intérêts de la profession.

Ce que tu dénonces vient essentiellement du faible taux de syndicalisation!
En agissant comme tu le prétends tu renforces ce que tu dénonces. Bref tu te tires dans le pied.

_________________
CdB
@AbbeCordillere
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Ingeborg B. Lun 10 Nov 2014 - 16:41
@David30 a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:Une petite précision, dans l'EN, il n'y a pas de syndicalistes professionnels pour la bonne raison, que, l'écrasante majorité des représentants n'a qu'une décharge partielle.  Au niveau académique' les commissiares paritaires n'ont aucune décharge, uniquement des autorisations d'absences pour pouvoir asister aux commissions. Le reste, c'est du bénévolat.  Pour ma part, je vais certainement préparer les CAPA les jours  oû je n'ai pas cours . Cela signifie aussi sacrifier une partie des vacances d'été puisque les commissions d'affectation des TZR ont lieu courant juillet et fin août. C'est  comme cela qu'on focntionne dans mon syndicat.
En 2003. Ce ne sont pas tous les syndicats qui ont lâché le mouvement et il y a un moment où sans mobilisation de tous, les syndicats ne peuvent pas tout. ..
Pour les mutations,  nombreux sont les syndicats qui défendent le  retour à un mouvement national mais le ministére est sourd.
C'est sûr qu'avec ce genre re de discours qui en plus,, on n'est pas sorti des ronces.
Pour finir, cela me fait penser à ces collègues qui nous accusent en tant que membres du CA de ne rein faire mais qui ignorent totalement focntionnement du CA et surtout ont toujours autre chose à faire que de se porter candidat.

Faux archi faux, renseigne toi un peu, le snes et le snuipp grouillent de permanents et de semi-permanents.
Ah bon, il n'y a aucun permanent total au SNES. Le maximum de décharge possible au niveau académique est de 6 heures. Tu es gentil mais en tant que future commissaire paritaire, je n'aurai aucune décharge !! Merci, je me renseigne.... Il y a donc des permanents mais qui n'ont que 3 ou 6 heures de décharge pour ceux qui sont S2 ou S3. Les commissaires paritaires n'en ont aucune !
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Ingeborg B. Lun 10 Nov 2014 - 16:43
@pmuller a écrit:Je ne suis pas au Snes. Mais le Snes de mon académie, je sais qu'ils ont au maximum 50% de décharge. C'est dans les petits syndicats qu'il y a le plus de déchargés complets.
Excatement. A l'UNSA, notamment. Purée, cela commence sérieusement à me gonfler qu'on diffuse des rumeurs pareilles ! furieux Je devrais peut être envoyer mon edt à certains pour prouver ce que je dis ?
avatar
Delim
Niveau 5

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Delim Lun 10 Nov 2014 - 16:51
@ Stench: oui, oui tu as parfaitement raison. Jusqu'au début des années 2000 j'étais syndiqué au Snes, je militais d'ailleurs dans un s2. En 2003, j'ai fait grève durant un mois et demie avec la plupart des collègues de mon bahut. Nous avons été stupéfaits par l'attitude de la CGT, qui appelait à la "généralisation de la grève" sans jamais rien déclencher. Stupéfaits également par l'attitude de la FSU, qui ne répondait pas à nos mails lorsque nous lui demandions ce qui était prévu entre deux "moments forts" espacés d'une semaine. Stupéfaits par la FSU lorsque ses responsables ont décidé de mettre fin au mouvement en allant faire passer le bac. Stupéfaits enfin par la légèreté avec laquelle la FSU a accepté l'application du décret Omont durant l'été. Personnellement, je suis prêt à militer, mais certainement pas avec les syndicats. C'est très réfléchi: je ne vois aucune action positive de leur part. Je suis scandalisé par le discours selon lequel les HSE prennent du travail aux collègues, sachant que de nombreuses tâches n'ayant rien à voir avec l'enseignement sont rémunérées en HSE (ex: l'ex CRDP rémunère une partie de ses auteurs en HSE; autre exemple: les collègues administrant des sites disciplinaires sont également rémunérés en HSE). Hollande a refiscalisé ces HSE sans que cela provoque de remous de la part des syndicats, alors que cette décision à provoqué une forte hausse des impôts chez ceux qui ont reçu des heures supplémentaires. Une perte de pouvoir d'achat même pas dénoncée... J'ai vraiment du mal à voir ce qui est positif dans le syndicalisme aujourd'hui. Il n'y a pas vraiment de combat catégoriel. On nous propose d'être simplement critiques et de nous exprimer par rapport à des décisions telles que la mise en place du nouveau socle de compétences. Bof, bof, bof... Pourtant les hommes politiques n'aiment pas du tout être bordélisés, surtout actuellement, avec la situation dans laquelle se trouve ce gouvernement. Les syndicats de médecins, de pharmaciens, de notaires l'ont bien compris. Ils arrivent à faire reculer le gouvernement, qui craint d'être en difficulté. Je ne parle pas de faire la révolution. Mais d'être beaucoup plus présents dans les médias pour défendre non pas le nombre de postes ou la pédagogie, mais le pouvoir d'achat: "payez nous mieux ou sinon on ne vous en donnera que pour votre argent, et votre socle commun on le sabotera". Dans une société qui est devenue individualiste, tout le monde se fiche des discours altruistes. Les français ne respectent que ceux qui ont des salaires honorables. Des collègues syndiqués ont une phrase magique pour justifier leurs tergiversations: "tu préfères sarkozy au pouvoir?". J'en déduis qu'il existe finalement une complicité objective entre les syndicats enseignants et ce gouvernement, car je ne veux pas croire qu'il s'agisse de naïveté.
pmuller
pmuller
Habitué du forum

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par pmuller Lun 10 Nov 2014 - 16:54
Donc tu n'aimes pas le Snes, parce que tu as testé. OK, mais ne mets pas tout le monde dans le même panier. J'ai une copine qui vient de quitter le Snes, elle est maintenant à Sud, après avoir été élue Snes. Mais au moins, elle va voter, et elle s'engage.
Dimka
Dimka
Vénérable

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Dimka Lun 10 Nov 2014 - 16:56
Bonsoir,
@Collier de Barbe a écrit:Ce que tu dénonces vient essentiellement du faible taux de syndicalisation!
En agissant comme tu le prétends tu renforces ce que tu dénonces. Bref tu te tires dans le pied.
C’est un peu un sophisme, ce genre d’argumentation. Tu n’aimes pas les syndicats ? Et bien, syndique-toi et soutiens les syndicats.

Il n’y a pas à dire, c’est imparable. Razz

Pourtant, il me semble qu’un certain nombre de critiques pointent des attitudes qui ne dépendent pas du nombre de syndiqués

_________________
Spoiler:
Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles 1512263083
avatar
Delim
Niveau 5

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Delim Lun 10 Nov 2014 - 17:01
@pmuller: est-ce que Sud fait des communiqués de presse pour se scandaliser des décisions prises par le gouvernement? Que pense sud de la refiscalisation des heures supplémentaires?

Je suis certain que si les syndicats parlaient davantage de pouvoir d'achat, de salaires, et s'ils menaçaient le gouvernement de ne pas appliquer les réformes, il y aurait davantage de collègues qui se sentiraient concernés. La ministre peut être contente: lorsqu'une réforme se présente, les syndicats discutent et critiquent dans -et uniquement dans- le cadre de la réforme.
Il faudrait se demander pourquoi il y a de moins en moins de candidats au capes de math: les étudiants en fac de sciences ne sont pas masochistes! Qu'iraient-ils faire dans ce bordel? Mal payés, dénigrés par la société... les syndicats par leur angélisme portent une lourde responsabilité.
avatar
Delim
Niveau 5

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Delim Lun 10 Nov 2014 - 17:08
J'ajoute que je retrouverai une confiance minimale dans les syndicats le jour où ils diront unanimement à la ministre: "votre réforme du socle, elle nous demande du temps supplémentaire, donc on ne l'appliquera pas tant que vous ne mettrez pas fin au gel du point d'indice et que vous ne défiscaliserez pas les heures supplémentaires".
Il ne faut pas oublier que le gouvernement cède aux bonnets rouges, aux beaufs de la Fnsea, aux notaires, pharmaciens et autres médecins. Alors personnellement j'attends davantage de courage de la part des syndicats enseignants, et pas de blabla.
Collier de Barbe
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Collier de Barbe Lun 10 Nov 2014 - 17:13
@Delim c'est ça ta super revendication? La défiscalisation des HSE?
Tu as conscience des effets dramatiques de cette mesure en dehors de l'EN? Ça coûtait je crois 3 ou 4 milliards d'€ par an, inhibait tout création d'emplois et plombait le budget de l'Etat.
J'étais très satisfait qu'elles soient refiscalisées au contraire même si ça m'a coûté un peu.
Le vrai combat (et le SNES a appelé à des journées d'action la dessus aussi) c'est le point d'indice, gelé depuis 2010. Et ça n'évoluera que le jour où les fonctionnaires (syndiqués ou non) débrailleront massivement (et pas a 20 ou 30% comme on l'a vu dernièrement).

_________________
CdB
@AbbeCordillere
Ronin
Ronin
Monarque

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Ronin Lun 10 Nov 2014 - 17:15
Il est vrai que ce n'est pas posé en préalable par les syndicats alors que les professions libérales et autres agriculteurs obtiennent directement en jouant le rapport de force.

_________________
Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Keshik11
avatar
Delim
Niveau 5

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Delim Lun 10 Nov 2014 - 17:19
@Collier de Barbe a écrit:@Delim c'est ça ta super revendication? La défiscalisation des HSE?
Tu as conscience des effets dramatiques de cette mesure en dehors de l'EN? Ça coûtait je crois 3 ou 4 milliards d'€ par an, inhibait tout création d'emplois et plombait le budget de l'Etat.

Désolé, mais c'est absolument ridicule. Alors il faudrait donc se contenter de 0.1 ou 0.2% d'augmentation?? Je ne vois pas en quoi la défiscalisation des heures supplémentaires "inhiberait toute création d'emploi". Les autres corporations se posent-elles cette question? Alors franchement voilà le genre d'idée que je reproche aux syndicats: angélique, cucul, et surtout pas demander d'argent... Le masochisme encore et toujours.
Tiens, combien a couté à la nation la rupture du contrat avec ecomouv?
Ah aussi: 3 à 4 milliards qui plombent soit disant le budget: mais alors que penser des 50 milliards refilés à Gattaz, pour le financement desquels il va falloir supprimer la moitié des régions, avec les conséquences que cela va avoir sur les fonctionnaires territoriaux? Pourquoi avoir des scrupules alors que le gouvernement n'en a -lui- aucun? D'ailleurs, on n'entend pas beaucoup non plus les syndicats sur la réforme territoriale... naan, il ne faut pas froisser Valls! ;-))


Dernière édition par Delim le Lun 10 Nov 2014 - 17:28, édité 4 fois
avatar
Delim
Niveau 5

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Delim Lun 10 Nov 2014 - 17:23
@Ronin a écrit:Il est vrai que ce n'est pas posé en préalable par les syndicats alors que les professions libérales et autres agriculteurs obtiennent directement en jouant le rapport de force.

Ah ben non!!! Surtout pas de rapports de force avec le gouvernement! Ce n'est pas politiquement correct, tout comme le fait de réclamer de l'argent...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum