Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Balthazaard Mar 11 Nov 2014 - 0:48
eh bien parlons de mon cas...je suis aujourd’hui  (heure de première chaire comprise)  à un service de 15,50h...

demain (en 2015) avec la même répartition je serai à 14,90 h...pour faire mes 15 heures , il faudra donc que je prenne une heure supplémentaire (non refusable) qui me portera à 15,90h...

Bilan pour le système une heure sup absorbée (contre ma volonté...), et cerise que la gâteau cette heure de plus, en rémunération, correspondra à 0,40 d'une heure normale (grosso modo bien sur, une hsa n'étant pas au tarif d'une heure de paie)


Dernière édition par Balthazaard le Mar 11 Nov 2014 - 0:51, édité 1 fois
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Balthazaard Mar 11 Nov 2014 - 0:50
@Bouboule a écrit:
Cripure a écrit:
2) Chaque fois que j'ai vu un collègue aller au TA sur la base d'un texte clair, je l'ai vu gagner. En revanche, en effet, je vois beaucoup de petits chefs parier sur l'ignorance des gens pour leur imposer n'importe quoi.

Je le constate aussi.
Et je rajoute que depuis quelques années, je vois que certains rectorats/cde font le pari que les collègues n'oseront pas aller au TA, voire simplement contester par recours gracieux pour commencer.

Et je peux te dire que là (il s'agit de BTS) il y a la menace très claire EDT pourri + affectation des sections à des profs plus "dociles"
pmuller
pmuller
Habitué du forum

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par pmuller Mar 11 Nov 2014 - 7:24
[quote="Bouboule"]
Cripure a écrit:
2) Chaque fois que j'ai vu un collègue aller au TA sur la base d'un texte clair, je l'ai vu gagner. En revanche, en effet, je vois beaucoup de petits chefs parier sur l'ignorance des gens pour leur imposer n'importe quoi.

Le truc, c'est qu'il y a difficilement moins clair que le décret 2014... Ca tend délicatement au Gruyère suisse, avec plus de trous.
pmuller
pmuller
Habitué du forum

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par pmuller Mar 11 Nov 2014 - 7:27
Cripure a écrit:Je vous rappelle que le sous-service n'existe toujours pas et que 1,2 h ne sont pas imposables.

J'ai un collègue de svt qui est en complément de service de 2h parce qu'il a un "sous-service" (qui n'existe pas) de 0,5h dans son établissement. Ce n'est pas une lubie de CDE, mais une instruction du Dasen, validée par le recteur.

L'optimisme constant est un attribut qui rend certes heureux, mais qui est aussi assez dangereux pour quelqu'un qui veut faire du syndicalisme. On en oublie que dans l'EN, le pire est toujours certain.
mathmax
mathmax
Érudit

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par mathmax Mar 11 Nov 2014 - 8:15
Une fois de plus, j'encourage ceux qui veulent voter et ceux qui ne veulent pas voter (ceux  qui croient aux syndicats et ceux qui n'y croient pas, et même la rose et le réséda Wink ) à lire attentivement les décrets Peillon, et à les analyser. On peut aussi se demander si le gouvernement a vraiment eu à cœur de modifier nos statuts dans le seul but d'améliorer notre condition. Je trouve d'ailleurs qu'il communique assez peu à ce sujet, c'est curieux.

Un lien : http://fo-snfolc.fr/Decrets-Peillon-Hamon

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Presse-purée Mar 11 Nov 2014 - 9:19
Cripure a écrit:Je note que j'apporte des éléments précis et que les semeurs de peur se contentent de formules creuses à l'emporte-pièce.
Je me demande bien pourquoi.

J'ai une lecture différente de celle de ton syndicat sur quelques points.

La partie un définit dans un cadre hebdomadaire le nombre d'heures d'enseignement. La partie 2 ne cadre pas un nombre d'heures précis pour les tâches annexes et ne mentionne pas la notion d'HS (pour la bonne raison que l'indemnitaire du MEN a été réduit à 13 millions d'euros dans le budget 2015, anticipation de ces fameux décrets), ce qui fait que de nombreuses activités autrefois rémunérées en HS ne le seront plus. Mais comme elles font partie des OS telles que définies dans le décret, elles sont de fait obligatoires. Je pense à l'accompagnement éducatif par exemple.

Je note aussi cette intéressante formule: " Les enseignants qui ne peuvent assurer la totalité de leur service hebdomadaire dans l'établissement dans lequel ils sont affectés peuvent être appelés, par le recteur d'académie, à le compléter dans un autre établissement."

Qui connaît un peu le fonctionnement de la FP sait que certains ne se gêneront pas pour que les échanges de services se fassent entre académies. Et cette rédaction du décret n'offre aucun recours.

L'article trois est assez amusant aussi, quoique moins inquiétant dans sa rédaction que les premières moutures (ouf):

"Au titre d'une année scolaire, les enseignants mentionnés à l'article 1er du présent décret peuvent, pour répondre à des besoins spécifiques et avec leur accord, exercer des missions particulières soit au sein de leur établissement, soit à l'échelon académique sous l'autorité du recteur de l'académie.
Les enseignants exerçant ces missions peuvent bénéficier d'un allègement de leur service d'enseignement attribué sur décision du recteur de l'académie. Lorsque la mission est réalisée au sein de l'établissement, la décision du recteur intervient après proposition du conseil d'administration de l'établissement d'affectation de l'enseignant."

Des possibilités de décharges au sein de l'établissement votées par le CA (la mention du CP a heureusement disparu). ça va mettre une folle ambiance chez certains et c'est le premier pas vers la création d'une hiérarchie intermédiaire pédagogique.

Enfin, je ne peux que constater le scandale de l'application de l'article 8, applicable dès cette rentrée, qui crée autant de situations que d'établissements et met à mal la notion même d'égalité de traitement sur le territoire national, tant du côté des élèves que du côté des collègues.

Je finirai par cette remarque du secrétaire départemental d'un gros syndicat, qui a essayé d'interrompre une réunion que nous menions:

"Votre lecture du décret est fausse, ce n'est pas celle de mon syndicat mais bien celle du recteur et de son secrétaire académique."

Laughing Laughing Laughing Laughing

Il m'a aussi dit que je mentais car ce texte maintenant le fait que nos statuts étaient dérogatoires. Il est parti lorsque je lui ai demandé où dans le texte le mot "dérogatoire" apparaissait. Il y a bien la formule: "leurs statuts particuliers respectifs" mais pas de mention de "dérogatoire". ça fait une différence, surtout devant un tribunal.

Mais bon, on le saura bien assez tôt. On aura des indications lors des DHG, et on verra ensuite à la rentrée 2015.

Notons que tous ces changements, mis à part les heures de chaire, vont surtout impacter les collègues en collège.

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029390906&categorieLien=id


Dernière édition par Presse-purée le Mar 11 Nov 2014 - 9:42, édité 3 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Presse-purée Mar 11 Nov 2014 - 9:22
Cripure a écrit:
Je vous rappelle que le sous-service n'existe toujours pas et que 1,2 h ne sont pas imposables.

Oui.

Globalement, la rédaction finale de ce décret est un peu moins délicate qu'attendu (sur le point que tu soulèves ou sur la question du conseil pédagogique, dont la mention, si j'ai tout bien relu, a carrément disparu). Mais reste que ce texte est tout de même mauvais, et que sa version "définitive" ne nous sera connue que bien plus tard, après la jurisprudence TA.
Moi, je note juste que c'est la disparition quasi complète des HSE remplacée par obligation de services, et que le nombre de réunions n'est pas cadré.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
barèges
Érudit

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par barèges Mar 11 Nov 2014 - 9:31
La disparition de toute limitation du complément de service (en termes de distance, commune de l'établissement A ou pas, commune limitrophe ou pas) relevée par Presse-Purée est tout de même bien inquiétante.
Il suffit de continuer à rogner sur les heures par matière dans les établissements, et la norme du métier deviendra l'exercice sur plusieurs établissements un peu partout. C'est une économie d'échelle possible, je vois mal le ministère y renoncer par idéalisme en ce moment.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Presse-purée Mar 11 Nov 2014 - 9:35
@barèges a écrit:La disparition de toute limitation du complément de service (en termes de distance, commune de l'établissement A ou pas, commune limitrophe ou pas) relevée par Presse-Purée est tout de même bien inquiétante.
Il suffit de continuer à rogner sur les heures par matière dans les établissements, et la norme du métier deviendra l'exercice sur plusieurs établissements un peu partout. C'est une économie d'échelle possible, je vois mal le ministère y renoncer par idéalisme en ce moment.

Pour moi, plus que les HS, c'est le point crucial de ce décret, un point dont on ne mesurera que plus tard les effets.

Attention, il y a tout de même un cadrage minimal, deux lignes plus bas:

Décret 2014-940 du 20 août 2014 a écrit:
Les maxima de service des enseignants appelés à compléter leur service, soit dans un établissement situé dans une commune différente de celle de leur établissement d'affectation soit dans deux autres établissements, sous réserve que ces derniers n'appartiennent pas à un même ensemble immobilier au sens de l'article L. 216-4 du code de l'éducation susvisé, sont réduits d'une heure.

Reste à voir si cette mention suffira à empêcher des compléments sur trois ou quatre établissements (ce qui a tendance à devenir la norme dans certaines matières) et les échanges de service entre académies.
Notons enfin que dans ce texte, la notion de Zone de Remplacement n'apparaît pas. Et je ne sais pas s'il y a un GT sur les TZR.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
barèges
Érudit

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par barèges Mar 11 Nov 2014 - 9:42
On comprend bien pourquoi peu d'analyses se lisent sur ce point : pour l'instant, ceux qui vivent cette situation au quotidien sont minoritaires, et nécessairement moins visibles (ils ne font que passer dans certains établissements, quelques heures). Il est naturel de raisonner selon ce que l'on vit. Forcément, plus d'enseignants sont concernés directement par les HS, la réunionnite et les pondérations ou par des généralités sur le service statutaire.
Mais les économies et les attaques sur le statut passent par les contractuels, TZR et compléments de service avant d'être étendues, depuis un certain nombre d'années désormais.

Attention, il y a tout de même un cadrage minimal, deux lignes plus bas:

Décret 2014-940 du 20 août 2014 a écrit:
Les maxima de service des enseignants appelés à compléter leur service, soit dans un établissement situé dans une commune différente de celle de leur établissement d'affectation soit dans deux autres établissements, sous réserve que ces derniers n'appartiennent pas à un même ensemble immobilier au sens de l'article L. 216-4 du code de l'éducation susvisé, sont réduits d'une heure.


Reste à voir si cette mention suffira à empêcher des compléments sur trois ou quatre établissements (ce qui a tendance à devenir la norme dans certaines matières) et les échanges de service entre académies.

C'est bien minimal en effet : pas de notion de distance, pas de notion de minimum du sous-service (une heure?) déclenchant le complément.
Bientôtlesud
Bientôtlesud
Fidèle du forum

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Bientôtlesud Mar 11 Nov 2014 - 9:54
@pmuller a écrit:
Ceux qui soutiennent la réforme des statuts : Unsa, Sgen, Snalc - ceux qui ont voté contre cette réforme : sud, fo, cgt - ceux qui s'abstiennent (tiens, ils n'ont pas d'opinion ?) : Fsu/snes

Résumer une abstention au fait de ne pas avoir d'opinion, de ta part, toi qui dois avoir souvent l'habitude de voter, et surement parfois de t'abstenir lors de congrès... Rolling Eyes
J'accepte tout à fait que l'on critique le vote de la FSU (je l'ai fait en interne et sur ce forum) mais le résumer à une absence d'opinion, c'est au mieux malhonnête (et malheureusement fréquent dans ta centrale).
avatar
anthracite
Niveau 8

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par anthracite Mar 11 Nov 2014 - 10:06
Balthazaard, pour mon cas , je vais en être enfin contente. Cela fait plusieurs années que j'ai un 1eS + TPE 1eS pour 5h30 (ou 1eS + spécialité TS pour 5h30 aussi, ou même jeu avec 2 classe de 1eL à la place). Donc 15h30 effectives pour 15h30 rémunérées. Et plusieurs de mes collègues aussi, car le but du jeu est minimiser le nombre de première chaire à rémunérer. Enfin, l'an prochain, ces 5h30 me seront prises en compte (0.5h, 0.55h, 0.6h ???). en tout cas, c'est la fin de l'arnaque pour mon cas personnel.
et je ne défends pas du tout, loin de là, la réforme Peillon. mais sur ce point seulement, c'est un mieux.
Une passante
Une passante
Expert

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Une passante Mar 11 Nov 2014 - 10:25
C'est un mieux pour les collègues qui faisaient moins de 6 heures en classe à examen, effectivement (argument syndical largement répété). Mais c'est une régression pour les enseignants de lettres modernes, qui n'ont que très rarement des classes de terminale (seulement l'option lettres en TL, option réduite de moitié lors de la dernière réforme, passant de 4 à 2 heures... ou éventuellement ceux qui font les options théâtre/cinéma). Pour tous les autres, l'équivalent de l'heure de chaire est définitivement perdu.
L'an prochain, je devrai faire une heure de plus dans mon service pour qu'il soit complet...
avatar
prof1202
Niveau 3

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par prof1202 Mar 11 Nov 2014 - 10:38
@Presse-purée a écrit:
Reste à voir si cette mention suffira à empêcher des compléments sur trois ou quatre établissements (ce qui a tendance à devenir la norme dans certaines matières) et les échanges de service entre académies.
Notons enfin que dans ce texte, la notion de Zone de Remplacement n'apparaît pas. Et je ne sais pas s'il y a un GT sur les TZR.

La rédaction antérieure plus limitative (CDS autorisé "dans la même ville") n'a pas empêché les rectorats de nommer des collègues sur 3 voire 4 établissements, pourquoi la nouvelle rédaction plus large empêcherait des CDS sur 4 établissements pour certaines matières ?

Je partage votre analyse : c'est un des points cruciaux de la réforme générant des économies mais tout en dégradant les conditions de travail des collègues touchés. Le fait que de plus en plus de collègues (qui ne sont pas les derniers arrivés...) trouvent "normal de faire les heures dues dans un autre établissement" m'inquiète pour la suite des réformes.

Enfin, il y a peu de communication à ce sujet alors que ses effets vont monter en puissance dans les années à venir. Les revendications sont de "veiller à limiter au maximum les CDS" voire "à réaliser une étude fine par académie de son impact" mais le fait est que d'une situation contestable juridiquement quand le CDS était hors commune nous sommes passés à une situation sans recours possible quelle que soit la distance de/des l'établissement(s) secondaire(s).
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Gryphe Mar 11 Nov 2014 - 11:07
@Balthazaard a écrit:qui va obliger un grande partie d'entre nous à accepter une heure sup (car le décompte tombe rarement juste)
Question bête : est-ce qu'avant, le décompte tombait juste ?


@Presse-purée a écrit:Des possibilités de décharges au sein de l'établissement votées par le CA (la mention du CP a heureusement disparu). ça va mettre une folle ambiance chez certains et c'est le premier pas vers la création d'une hiérarchie intermédiaire pédagogique.
Pour info, je vous copie-colle ci-dessous la position officielle du syndicat des CDE de FO :
ID-FO a écrit:iD-FO soutient la création d’un véritable encadrement intermédiaire dans les établissements, plutôt que de modifier le statut des enseignants, une réforme qu’on présente trop souvent comme « la pierre philosophale » dans le second degré. Il faut donc mieux reconnaître les tâches de coordination qu’assurent les coordonnateurs de disciplines, de niveaux et les professeurs principaux.
Je n'invente rien et je cite ma source  Very Happy :
http://www.ietd.com/cahier-de-revendications/

C'est le 2ème syndicat de CDE, après celui de l'UNSA et avant celui du SGEN. Interesting isn't it ?  Very Happy
Après, je ne sais pas si ID-FO et le SNFOLC sont d'accord sur ce point, mais je veux bien vos avis sur la question.


@Bientôtlesud a écrit:
@pmuller a écrit:
Ceux qui soutiennent la réforme des statuts : Unsa, Sgen, Snalc - ceux qui ont voté contre cette réforme : sud, fo, cgt - ceux qui s'abstiennent (tiens, ils n'ont pas d'opinion ?) : Fsu/snes

Résumer une abstention au fait de ne pas avoir d'opinion, de ta part, toi qui dois avoir souvent l'habitude de voter, et surement parfois de t'abstenir lors de congrès... Rolling Eyes
J'accepte tout à fait que l'on critique le vote de la FSU (je l'ai fait en interne et sur ce forum) mais le résumer à une absence d'opinion, c'est au mieux malhonnête (et malheureusement fréquent dans ta centrale).
En fait, en tout cas pour ma part, ce n'est pas une critique, c'est juste que du coup, j'ai du mal à percevoir exactement les demandes de la FSU pour l'enseignement, à part la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans.


@prof1202 a écrit:
@Presse-purée a écrit:Reste à voir si cette mention suffira à empêcher des compléments sur trois ou quatre établissements (ce qui a tendance à devenir la norme dans certaines matières) et les échanges de service entre académies.
La rédaction antérieure plus limitative (CDS autorisé "dans la même ville") n'a pas empêché les rectorats de nommer des collègues sur 3 voire 4 établissements, pourquoi la nouvelle rédaction plus large empêcherait des CDS sur 4 établissements pour certaines matières ?
Parce qu'à un moment, pour le coup, ce sont les CDE qui vont bloquer : les EDT vont devenir réellement infaisables. (Déjà comme ça. Laughing )
Surtout quand les partages vous sont annoncés fin août voire après la rentrée. Je sais, je fais une fixette sur cette question, mais c'est un point crucial de la confection des EDT.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Balthazaard Mar 11 Nov 2014 - 11:19
@anthracite a écrit:Balthazaard, pour mon cas , je vais en être enfin contente. Cela fait plusieurs années que j'ai un 1eS + TPE 1eS pour 5h30 (ou 1eS + spécialité TS pour 5h30 aussi, ou même jeu avec 2 classe de 1eL à la place). Donc 15h30 effectives pour 15h30 rémunérées. Et plusieurs de mes collègues aussi, car le but du jeu est minimiser le nombre de première chaire à rémunérer. Enfin, l'an prochain, ces 5h30 me seront prises en compte (0.5h, 0.55h, 0.6h ???). en tout cas, c'est la fin de l'arnaque pour mon cas personnel.
et je ne défends pas du tout, loin de là, la réforme Peillon. mais sur ce point seulement, c'est un mieux.

Tu te méprends complétement sur le sens de mon message...
1) En gros 7 personnes perdent et 3 gagnent...il y a eu un sondage ici et, chez nous, un fait par la section du SNES (dont il a fallu que j'aille chercher les résultats non affichés...)qui donne à peu près la même chose...donc heureux pour toi si tu gagnes..
Ce que je vois c'est que, perte salariale mise à part, je suis forcé pour avoir un service cohérent d'absorber une HS...et visiblement je ne suis pas seul, étrange de la part des syndicats pour qui les HS c'est le MAL! à moins qu'ils ne soient suffisamment benêts pour ne pas voir fait ce genre de calcul...
Je me souviens de mots d'ordre (locaux..) du SNES (pardon mais c'est le plus représenté chez moi)  "refusons les HS", je vois aussi sur un autre lien le déchainement contre Sarko qui propose 30% payé 30%....ici ce n'est que 6% mais même pas payé 6%
Comme souvent ce dont rêve la droite, la gauche le fait petit à petit avec l'aide de certains

2) Le sous service n'existe pas...bien sur mais dans tous les lycées que je connais les répartitions sont faites entre collègues...je me vois arriver en disant "voila mon service, ça fait 14,90, l'année dernière ça faisait un temps plein donc je reste avec ça puis qu'il n'y a pas de sous service et vous pouvez pas m'imposer d'HS..." je le ferai peut-être à 6 mois de la retraite mais pas encore maintenant...

3) Beaucoup plus grave...entériner des accords du genre gagnant-perdant est pour moi la pire des choses...tu sembles être agrégée...ne sens tu pas un mauvais vent quant à nos obligations 15 vs 18...que penserais tu d'un accord 16-17 ou même 17-17 ou il y aurait encore plus de gagnants qu'avec le texte Peillon...la même "logique"...comme dit C Chevallier tout le monde ne peut pas gagner...
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Balthazaard Mar 11 Nov 2014 - 11:23
"Question bête : est-ce qu'avant, le décompte tombait juste ?"

Là ou je m'exprime vraiment très mal, ou c'est de la mauvaise foi
Faisons l'hypothèse de la bonne foi et de l'absence de langue de bois...le coup de rabot se fait pour la grande majorité à la baisse donc les "chouia de plus" (qui ne tombaient pas juste) deviennent des "chouias de moins" qui forcent à compléter en HS
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Gryphe Mar 11 Nov 2014 - 11:41
@Balthazaard a écrit:Là ou je m'exprime vraiment très mal, ou c'est de la mauvaise foi
Ni l'un ni l'autre, c'est juste qu'étant en collège, je n'ai pas à l'esprit toutes les implications de ces systèmes de pondération (même si j'en vois bien les grandes lignes).
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Balthazaard Mar 11 Nov 2014 - 11:47
Alors excuse moi....c'est vrai je pense trop au Lycée..
avatar
Bouboule
Doyen

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Bouboule Mar 11 Nov 2014 - 11:50
@Balthazaard a écrit:eh bien parlons de mon cas...je suis aujourd’hui  (heure de première chaire comprise)  à un service de 15,50h...

demain (en 2015) avec la même répartition je serai à 14,90 h...pour faire mes 15 heures , il faudra donc que je prenne une heure supplémentaire (non refusable) qui me portera à 15,90h...

Bilan pour le système une heure sup absorbée (contre ma volonté...), et cerise que la gâteau cette heure de plus, en rémunération, correspondra à 0,40 d'une heure normale (grosso modo bien sur, une hsa n'étant pas au tarif d'une heure de paie)

Juste curiosité : comment perdez-vous 0,6h ? (Je postule qu'actuellement vous cumulez pondération BTS et heure de chaire, mais je ne suis pas sûr).
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Balthazaard Mar 11 Nov 2014 - 12:20
exactement...
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Balthazaard Mar 11 Nov 2014 - 12:32
Cela dit il y a 2 ans j'étais à 15 heures avec 1ere chaire et je serais passé à 14,90 sans donc HS obligatoire aussi....et là sans BTS
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Presse-purée Mar 11 Nov 2014 - 13:43
@Gryphe a écrit:

@Presse-purée a écrit:Des possibilités de décharges au sein de l'établissement votées par le CA (la mention du CP a heureusement disparu). ça va mettre une folle ambiance chez certains et c'est le premier pas vers la création d'une hiérarchie intermédiaire pédagogique.
Pour info, je vous copie-colle ci-dessous la position officielle du syndicat des CDE de FO :
ID-FO a écrit:iD-FO soutient la création d’un véritable encadrement intermédiaire dans les établissements, plutôt que de modifier le statut des enseignants, une réforme qu’on présente trop souvent comme « la pierre philosophale » dans le second degré. Il faut donc mieux reconnaître les tâches de coordination qu’assurent les coordonnateurs de disciplines, de niveaux et les professeurs principaux.
Je n'invente rien et je cite ma source  Very Happy :
http://www.ietd.com/cahier-de-revendications/

C'est le 2ème syndicat de CDE, après celui de l'UNSA et avant celui du SGEN. Interesting isn't it ?  Very Happy
Après, je ne sais pas si ID-FO et le SNFOLC sont d'accord sur ce point, mais je veux bien vos avis sur la question.

Sur ce point, c'est très simple:
* ID-FO a rejoint récemment la confédération, ce qui crée un peu de friture sur la ligne.
* ID -FO, et ils ont parfaitement raison sur ce point, ne veut pas que cette charge, que le ministère souhaite à tout prix créer, on l'a bien compris, retombe sur les CdE et alourdisse leur travail.
* Le SNFOLC, je pense, ne souhaite pas une telle création.
* La formulation de cette revendication "mieux reconnaître les tâches de coordination qu’assurent les coordonnateurs de disciplines, de niveaux et les professeurs principaux" me semble moins problématique que ma formule "hiérarchie intermédiaire pédagogique". Là encore, il s'agit de décharger les CdE de tâches qui ne sont pas purement administratives. Transformer cela en "hiérarchie pédagogique" comme tu le sous-entend par l'organisation de tes citations, Gryphe, est un peu changer l'esprit de leur revendication. Après, je ne dis pas que je soutiens cela ^^



@Gryphe a écrit:
@prof1202 a écrit:
@Presse-purée a écrit:Reste à voir si cette mention suffira à empêcher des compléments sur trois ou quatre établissements (ce qui a tendance à devenir la norme dans certaines matières) et les échanges de service entre académies.
La rédaction antérieure plus limitative (CDS autorisé "dans la même ville") n'a pas empêché les rectorats de nommer des collègues sur 3 voire 4 établissements, pourquoi la nouvelle rédaction plus large empêcherait des CDS sur 4 établissements pour certaines matières ?
Parce qu'à un moment, pour le coup, ce sont les CDE qui vont bloquer : les EDT vont devenir réellement infaisables. (Déjà comme ça. Laughing )
Surtout quand les partages vous sont annoncés fin août voire après la rentrée. Je sais, je fais une fixette sur cette question, mais c'est un point crucial de la confection des EDT.

Là-dessus, nous sommes bien d'accord. La confection des EdT devient de plus en plus problématique, puisque ce que vous faites à l'avance en juillet doit souvent être défait fin août. Il faut donc que profs et CdE fassent cause commune sur la question des CDS.


Dernière édition par Presse-purée le Mar 11 Nov 2014 - 14:10, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Gryphe Mar 11 Nov 2014 - 13:57
Je me disais aussi pour la friture.  Razz

@Presse-purée a écrit:La confection des EdT devient de plus en plus problématique, puisque ce que vous faites à l'avance en juillet doit souvent être défait fin août. Il faut donc que profs et CdE fassent cause commune sur la question des CDS.
Oui ! yesyes yesyes yesyes
avatar
may68
Érudit

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par may68 Mar 11 Nov 2014 - 14:03
@pmuller a écrit:
@Delim a écrit:Je n'irai pas voter aux élections professionnelles. Oui, je méprise fondamentalement ces syndicats qui ont accepté qu'Allègre insulte la profession en 1997, qui l'ont laissé détruire le mouvement national, qui ont laissé tomber au dernier moment les grévistes du printemps 2003, et qui ont toujours défendu davantage les moyens plutôt que le niveau de vie. Je considère que les syndicats sont les premiers responsables de la dégradation de la place des enseignants dans la société. Ils ont accompagné les politiciens. Dans une société individualiste telle que la nôtre, comment en effet avoir de l'estime pour des salariés auxquels on prête une forme de "vocation"? Plusieurs ministres de l'Education nationale -et ce très récemment- ont prétendu que l'on n'était pas professeur pour avoir de l'argent. Face à ces propos absurdes, les syndicats ne réagissent même pas... Finalement, d'autres corporations sont bien mieux défendues par leurs propres syndicats. Je pense par exemple aux médecins. Je reproche en particulier aux syndicats d'avoir finalement participé à la baisse du pouvoir d'achat des enseignants en acceptant la refiscalisation des heures supplémentaires. Combien de collègues se sont vus reprendre l'argent gagné avec ces heures sup sous la forme de hausses d'impôts? Depuis un mois, je reçois tous les jours des mails des syndicats dans le cadre des élections professionnelles. Leur vain blabla me donne la nausée, je les mets dans le dossier "spam"... Voilà, comme beaucoup d'autres enseignants j'emmerde les syndicats, je ne cotise plus et je n'irai pas voter. J'espère seulement qu'ils seront un jour remplacés par des organisations défendant réellement les intérêts de la profession.

Delim, je crois qu'on pourrait te répondre sur le même mode : "j'em...rde" les professeurs qui veulent qu'on les aide mais ne se syndiquent jamais, ne militent jamais, ne s'engagent jamais.

Au lieu d'espérer que les choses changent d'elles-mêmes, qu'est-ce qui t'empêche de les faire changer ? Tu peux créer ton propre syndicat, ou investir un syndicat existant. En tout cas, fais quelque chose au lieu de protester dans le vide.

Et quels qu'ils soient, quelles que soient leurs idées, sache tout de même que derrière les messages qui s'entassent dans ta boîte mail, il y a le travail de militants qui les ont rédigés, mis au format voulu par l'administration et envoyé en temps et en heure, parfois à des heures incongrues, car pour certaines listes, je t'informe que les plages d'envoi sont fixées entre 0h et 6h, donc les syndicalistes qui envoient, ils dorment quand ?

+1000

Ceux qui râlent sur le service après vente des syndicats sans être syndiqués réagissent comme si c'était un dû ! Les syndicats c'est nous , si on ne s'y investit pas et qu'on laisse les clefs à d'autres on vient pas se plaindre .
Avec un discours comme celui de Delim on pense punir les syndicats alors qu'on se tire juste une balle dans le pied !
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles - Page 4 Empty Re: Pourquoi je n'irai pas voter aux élections professionnelles

par Daphné Mar 11 Nov 2014 - 14:08
(Je note aussi cette intéressante formule: " Les enseignants qui ne peuvent assurer la totalité de leur service hebdomadaire dans l'établissement dans lequel ils sont affectés peuvent être appelés, par le recteur d'académie, à le compléter dans un autre établissement.")

Je signale que ce dispositif figure déjà dans les décrets de 50;
Rien de nouvau sous le soleil.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum