Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Ven 26 Déc - 11:39
Les fins d’année sont le moment des bilans, dit-on généralement, le moment des résolutions pour l’année suivante aussi. Suivant mes conseils (1), vous ne vous êtes jamais lancé avec vos élèves dans le numérique, pour toutes les bonnes raisons énumérées dans le billet en référence. Bon, c’est vrai, vous n’êtes plus vraiment débutant dans le métier, public visé par le dit billet, mais vous avez bien compris que vous partagiez, en matière de numérique, les mêmes préoccupations que les collègues qui se lancent dans le métier.

Vous avez aussi entendu parler de Twitter parce que vous n’êtes pas insensible à ce qui se passe, dans les médias, dans la rue… On en a même parlé l’autre jour en salle des profs et aussi à l’occasion d’une récente réunion pédagogique — c’est un pensum, pensez-vous, ces réunions sans fin où on parle de pédagogie avec les autres et auxquelles on vous contraint d’assister. La documentaliste, qui ne supporte pas qu’on dise qu’elle n’est pas une prof. comme les autres, vous a même recommandé d’y aller faire un tour.

Par dessus tout, vous souhaitez qu’on respecte enfin votre sacro-sainte liberté pédagogique — c’était la dixième et de loin la meilleure des dix raisons qui vous ont fait renoncer à vous servir de tout cet outillage insupportable et graisseux que la collectivité a déposé dans votre classe sans même vous demander votre avis. De toutes façons, ça n’a jamais été déballé.

Pour revenir à Twitter, vous vous étiez dit, rappelez-vous, que vous iriez jeter un œil un de ces jours sur ce machin… C’était votre résolution pour 2015.

Mauvaise idée ! Voici 5 bonnes raisons pour ne pas vous aventurer dans ce guêpier ! Faites-moi confiance.

1. Twitter, autant que vous le sachiez tout de suite, c’est un immense lupanar où traîne à longueur de temps toute la lie de la Terre : les anarchistes, les pédagos des Cahiers pédagogiques, les prostituées ukrainiennes, la mafia colombienne, les supporters du PSG, les Bataves, les terroristes, les homosexuels bretons, les syndicalistes de gauche, les anciens ministres…

La suite http://www.culture-numerique.fr/?p=2475

Je me suis bien marrée.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par JPhMM Ven 26 Déc - 11:45
Twitter étant une entreprise privée à but lucratif, petit rappel :

Code de bonne conduite des interventions des entreprises en milieu scolaire


http://www.education.gouv.fr/botexte/bo010405/MENG0100585C.htm

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Reine Margot Ven 26 Déc - 12:18
Oui, bof, un article qui explique doctement que le prof qui ne veut pas utiliser Twitter est un affreux réac qui, ô horreur, veut pouvoir vérifier les sources de ce qui se dit sur Internet et préfère les oeuvres des auteurs...est-il besoin de commenter?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
thrasybule
Devin

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par thrasybule Ven 26 Déc - 12:25
je me fiche un peu de ces débats, mais je n'ai pas trouvé l'article très drôle, alors qu'il se pique d'humour.
Malaga
Malaga
Modérateur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Malaga Ven 26 Déc - 13:46
Je n'ai pas non plus trouvé cet article très drôle.
Perso, je n'utilise pas Twitter non pas parce que j'y suis opposée mais simplement parce que cela ne m'intéresse pas, que ce soit à titre personnel ou professionnel.
Or, en lisant cet article, ce cas de figure n'apparaît pas : celui qui n'utilise pas Twitter est forcément méprisant envers ceux qui y sont, craint de rencontrer ses élèves ailleurs qu'en classe, a l'esprit fermé vis-à-vis de ceux qui pensent différemment de lui et est égoïste car il n'aime pas partager... Que de caricatures.

_________________
5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Banana244   5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Banana244     5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par User5899 Ven 26 Déc - 13:52
Encore un grand gourou de twitter... Aucun intérêt Qu'il s'achète un miroir supplémentaire et se contemple, ébaubi.
Ronin
Ronin
Monarque

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Ronin Ven 26 Déc - 13:55
Moi j'ai pas le temps, j'ai trop de livres à lire.

_________________
5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Keshik11
Daphné
Daphné
Demi-dieu

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Daphné Ven 26 Déc - 16:35
Pfffffffftttttttttt !
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Marie Laetitia Sam 27 Déc - 10:30
Bof, ça se veut drôle. Mais pour moi, ça tombe  plat. J'ai un compte twitter (que je sous-utilise depuis des années, faute d'avoir un outil qui m'en permette un accès aisé), mais ça ne me viendrait pas à l'idée de jeter la pierre à ceux qui n'en ont pas ou qui ne l'utilisent pas en classe...

On en revient à ce qui a été évoqué sur un autre fil, à propos du dernier billet de Loys B. : pour discuter, il faut admettre que l'autre soit un interlocuteur. A quoi peuvent servir les réseaux sociaux si l'on refuse de discuter et que l'on cultive l'entre-soi?

@Roumégueur Ier a écrit:
J'aime beaucoup son plaidoyer pour Twitter à l'école, c'est vrai que la situation est très comparable à celle d'un tableau :
"Certains hurlent contre Twitter à l'école parce que c'est une entreprise privée ... Qu'on fasse retirer les tableaux, ces objets de profits"

Il a raison, exigeons aussi de nos élèves qu'ils n'achètent plus de livres puisqu'ils enrichissent de manière éhontée des maisons d'édition.

Sur le même sujet d'utilisation en classe de ces outils, il y avait aussi une expérience très intéressante en lycée, la création d'un profil Facebook au nom d'Emma Bovary, les élèves devant poster sur son mur des messages cohérents avec son histoire. Mais par principe, je m'interdis d'utiliser Facebook, Twitter ou d'autres réseaux 'sociaux' en cours, nos élèves y passent assez de temps, nous devons justement leur proposer un autre espace culturel. D'autant que ces sociétés n'ont rien de philanthropique et que les données privées y sont pillées, analysées et exploitées commercialement, sans parler des scandales d'achats de followers ou d'amis. Bref, que ceux qui veulent l'utiliser le fassent, c'est leur liberté, si moi je refuse, qu'on ne vienne pas me chercher des noises.

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… 2252222100

Je pense, personnellement, qu'on peut faire un usage intelligent de Twitter en classe, mais cela ne peut être un critère de discrimination, une manière de sélectionner bons et mauvais enseignants, de jeter la pierre à ceux qui n'ont pas des pratiques jugées assez convenables, modernes...

Utiliser les nouvelles technologies, évidemment. Mais il faut aussi que nous adultes, soyons particulièrement vigilants à la durée de l'exposition aux écrans. C'est un problème trop souvent évacué.

_________________
 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par JPhMM Sam 27 Déc - 10:35
@Ronin a écrit:Moi j'ai pas le temps, j'ai trop de livres à lire.
Technophobe !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Sam 27 Déc - 10:38
@JPhMM a écrit:
@Ronin a écrit:Moi j'ai pas le temps, j'ai trop de livres à lire.
Technophobe !

Il y a des écrivains sur twitter. C'est parfois intéressant d'échanger avec eux.
Et aussi d'échanger entre lecteurs, se conseiller des livres, etc.
Par contre, coupure de twitter quand je lis ! Comme néoprofs.
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Sam 27 Déc - 10:39
@Ronin a écrit:Moi j'ai pas le temps, j'ai trop de livres à lire.

Mais le temps de traîner sur néoprofs... Very Happy
avatar
cliohist
Habitué du forum

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par cliohist Sam 27 Déc - 10:49
On en revient à ce qui a été évoqué sur un autre fil, à propos du dernier billet de Loys B. : pour discuter, il faut admettre que l'autre soit un interlocuteur. A quoi peuvent servir les réseaux sociaux si l'on refuse de discuter et que l'on cultive l'entre-soi?
138 caractères, c'est bien court pour une discussion de fond.
Les forums sont préférables, sauf quand les positions sont figées et qu'un zest de mauvaise foi est en place.

Twitter, c'est un des outils de veille documentaire mutualiste
aussi bien pour les articles mis en ligne par des chercheurs
que le suivi de la presse.

cf. le Père Noël supplicié (à Dijon en 1951, à l'initiative d'un prêtre catho)
http://clioweb.canalblog.com/tag/fouettard

ou encore les photos prises par une collègue
lors de la visite en novembre de deux expos,
Voyager au Moyen-Age (Cluny),  
Saint Louis (La Conciergerie)
https://twitter.com/search?q=from%3Aalazardj%20since%3A2014-11-14%20until%3A2014-11-16&src=typd

2 applications à tester :
https://twitter.com/search-advanced  pour ne pas se limiter à la dernière journée
http://twipho.net/

.


Dernière édition par cliohist le Sam 27 Déc - 11:01, édité 2 fois
Ronin
Ronin
Monarque

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Ronin Sam 27 Déc - 10:50
Ben oui mais sur Neo il y a des phrases complètes, des trucs à apprendre, des conseils de lecture, des sujets qui m'amusent, d'autres qui m'énervent, des blagues pourrites, des sujets philo que je souhaite comprendre ( mais pas moyen, jcomprendspas ).

Neo c'est comme d'aller en cours à la fac avec les copains.

Twitter c'est la récré à la maternelle.

( où l'on sent que ma lecture de Schopenhauer commence à porter ses fruits Razz )


Dernière édition par Ronin le Sam 27 Déc - 11:13, édité 1 fois
avatar
InvitéeLoCha
Habitué du forum

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par InvitéeLoCha Sam 27 Déc - 10:54
Twitter? j'en ai entendu parlé mais je ne sais pas ce que c'est exactement ni comment on utilise ça. Je suppose que c'est comme facebook?
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Sam 27 Déc - 10:54
@Ronin a écrit:Ben oui mais sur Neo il y a des phrases complètes, des trucs à apprendre, des conseils de lecture, des sujets qui m'amusent, d'autres qui m'énervent, des blagues pourrites, des sujets philo que je souhaite comprendre ( mais pas moyen, jcomprendspas ).

Neo c'est comme d'aller en cours à la fac avec les copains.

Twitter c'est la récré à la maternelle.

( où l'on sent que ma lecture de Schopenhauer commence à porter ses fruits :p) )

Twitter est ce qu'on en fait. Le meilleur comme le pire, comme ici. Peu importe le nombre de caractères.
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Sam 27 Déc - 10:55
Lorine2 a écrit:Twitter? j'en ai entendu parlé mais je ne sais pas ce que c'est exactement ni comment on utilise ça. Je suppose que c'est comme facebook?

Non, il n'y a pas cette dimension d'être "ami" avec quelqu'un.
avatar
cliohist
Habitué du forum

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par cliohist Sam 27 Déc - 10:59
Neo c'est comme d'aller en cours à la fac avec les copains.
Twitter c'est la récré à la maternelle.

Pour vous peut-être.
Est-ce à dire que l'essentiel, ce n'est pas le cours ou le séminaire et ses suites,
mais le trajet pour aller à la Fac ?

La maternelle ?
de jeunes enfants sont sans doute en train de regarder des vidéos sur la tablette
que les parents ont jugé indispensable de leur offrir.
Ils ne liront pas les thèses mises en ligne par ces parents.
Faut-il s'en scandaliser ?
Sur un forum, comme dans la société, la conversation et l'étripage sur l'anecdotique
occupent davantage de place que les controverses et le travail scientifique.
Faut-il s'en scandaliser ?

Internet, c'est un monde ET une auberge espagnole. C'est aussi une cible commode.
En fait, internet ne serait-il pas le reflet des internautes qui s'en servent,
et parfois des marchands qui essaient d'en contrôler à leur profit tous les aspects (cf Facebook) ?


Dernière édition par cliohist le Dim 28 Déc - 15:01, édité 3 fois
Ronin
Ronin
Monarque

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Ronin Sam 27 Déc - 11:05
Non, l'essentiel c'est le second degré.

_________________
5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Keshik11
avatar
cliohist
Habitué du forum

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par cliohist Sam 27 Déc - 11:11
Non, l'essentiel c'est le second degré.
Dans une conversation habituelle, les mimiques aident à entendre le second degré.
L'écriture électronique manque de cette mise à distance, malgré les bounce yesyes


Sur le fond, entre deux réveillons et qq marronniers, Michel Guillou va aussi réveiller des allergies :
« Le numérique a tellement diffusé dans la société, inondé et intégré cette dernière, il a tellement modifié les comportements intimes et sociétaux de notre jeunesse qu’il ne peut être en aucun cas considéré seulement comme un petit grain de sable qui viendrait gripper la machine. La pédagogie, que rien ni personne — sauf peut-être quelques réactionnaires rigolos — ne condamne à l’immuabilité, devra se transformer et se refonder au contact du numérique tout autant qu’elle le modifiera sans doute. »
http://www.culture-numerique.fr/?cat=9


Dernière édition par cliohist le Sam 27 Déc - 11:15, édité 1 fois
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par JPhMM Sam 27 Déc - 11:13
@cliohist a écrit:
Neo c'est comme d'aller en cours à la fac avec les copains.
Twitter c'est la récré à la maternelle.

Pour vous peut-être.
Est-ce à dire que l'essentiel, ce n'est pas le cours ou le séminaire et ses suites,
mais le trajet pour aller à la Fac ?

La maternelle ?
de jeunes enfants sont sans doute en train de regarder des vidéos sur la tablette
que les parents ont jugé indispensable de leur offrir.
Ils ne liront pas les thèses mises en ligne par ces parents.
Faut-il s'en scandaliser ?
Sur un forum la conversation et l'étripage sur l'anecdotique occupent davantage de place que les controverses et le travail scientifique.
Faut-il s'en scandaliser ?

En fait, internet ne serait-il pas le reflet des internautes qui s'en servent,
et parfois des marchands qui essaient d'en contrôler à leur profit tous les aspects (cf Facebook) ?
On peut se scandaliser du fait que trop de personnes utilisent Twitter en y déversant toute leur bile immonde sans discontinuer, sans que rien ne leur soit reproché, sans que rien ne soit fait. Et leurs beuglements couvrent essentiellement tout le reste dans certaines hashsphères. D'ailleurs quand quelqu'un s'en émeut ici, des propos tels que celui mis en citation par mes soins expliquent en quoi il n'y aurait rien à redire à cette immondice.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Ronin
Ronin
Monarque

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Ronin Sam 27 Déc - 11:14
Le smiley y était, mais il y a eu bug. Ceci étang, il me semblait évident que j'étais dans la blagounette. pale

_________________
5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Keshik11
avatar
cliohist
Habitué du forum

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par cliohist Sam 27 Déc - 11:22
Toujours sérieusement, quand Le Figaro s'intéresse à Twitter,
c'est comme vitrine de la TV (ou du Figaro) :
« les Miss France sur TF1 ont généré 1,3 million de tweets, vus 50 millions de fois sur Twitter par 650 000 Français »
et pour écrire la complainte des spéculateurs en bourse :
« Car, depuis sa création en 2006, Twitter n'a jamais dégagé un seul dollar de bénéfice. De quoi faire douter les marchés ».
http://www.lefigaro.fr/medias/2014/12/24/20004-20141224ARTFIG00008-twitter-creve-le-petit-ecran.php
Rendash
Rendash
Bon génie

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Rendash Sam 27 Déc - 11:29
Ouais, enfin, si Twitter, Facebook, les tablettes et ProNotes sont tout ce qu'on a à proposer pour une pédagogie basée sur le numérique, pardon, mais je passe.

_________________
5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
John
John
Médiateur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par John Sam 27 Déc - 11:48
On peut se scandaliser du fait que trop de personnes utilisent Twitter en y déversant toute leur bile immonde sans discontinuer, sans que rien ne leur soit reproché, sans que rien ne soit fait. Et leurs beuglements couvrent essentiellement tout le reste dans certaines hashsphères. D'ailleurs quand quelqu'un s'en émeut ici, des propos tels que celui mis en citation par mes soins expliquent en quoi il n'y aurait rien à redire à cette immondice.
C'est-à-dire que le même problème se produit dans la conversation de tous les jours, ainsi que par téléphone ou sur le net, et on n'interdit pas pour autant la conversation, le téléphone ou le net.
Twitter a une conception américaine de la liberté de l'expression, qui n'est pas la mienne, mais qui vaut aussi ce qu'elle vaut, et qui ne mérite pas que l'on veuille fermer twitter ni qu'on condamne a priori les gens qui l'utilisent.
Après : faut-il en faire un média éducatif ? Je pense que plusieurs réponses sont possibles à cette question, qu'elles sont légitimes et surtout personnelles.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum