Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
Médiateur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par John Sam 27 Déc 2014 - 11:48
On peut se scandaliser du fait que trop de personnes utilisent Twitter en y déversant toute leur bile immonde sans discontinuer, sans que rien ne leur soit reproché, sans que rien ne soit fait. Et leurs beuglements couvrent essentiellement tout le reste dans certaines hashsphères. D'ailleurs quand quelqu'un s'en émeut ici, des propos tels que celui mis en citation par mes soins expliquent en quoi il n'y aurait rien à redire à cette immondice.
C'est-à-dire que le même problème se produit dans la conversation de tous les jours, ainsi que par téléphone ou sur le net, et on n'interdit pas pour autant la conversation, le téléphone ou le net.
Twitter a une conception américaine de la liberté de l'expression, qui n'est pas la mienne, mais qui vaut aussi ce qu'elle vaut, et qui ne mérite pas que l'on veuille fermer twitter ni qu'on condamne a priori les gens qui l'utilisent.
Après : faut-il en faire un média éducatif ? Je pense que plusieurs réponses sont possibles à cette question, qu'elles sont légitimes et surtout personnelles.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Reine Margot Sam 27 Déc 2014 - 11:56
le problème n'est pas tellement que des enseignants utilisent twitter (j'imagine qu'il doit y avoir des utilisations avec un contenu possible), mais qu'on fustige ceux qui ne s'en servent pas.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
John
John
Médiateur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par John Sam 27 Déc 2014 - 11:57
@Reine Margot a écrit:le problème n'est pas tellement que des enseignants utilisent twitter (j'imagine qu'il doit y avoir des utilisations avec un contenu possible), mais qu'on fustige ceux qui ne s'en servent pas.
Et inversement : qu'on fustige ceux qui s'en servent.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Reine Margot Sam 27 Déc 2014 - 11:59
@John a écrit:
@Reine Margot a écrit:le problème n'est pas tellement que des enseignants utilisent twitter (j'imagine qu'il doit y avoir des utilisations avec un contenu possible), mais qu'on fustige ceux qui ne s'en servent pas.
Et inversement : qu'on fustige ceux qui s'en servent.

Oui. mais l'article qui fait le sujet du fil est un article qui moque les profs refusant de se servir de Twitter en cours.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
dandelion
dandelion
Grand sage

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par dandelion Sam 27 Déc 2014 - 12:00
Twitter étant une entreprise américaine, elle a le droit d'utiliser toutes les informations que vous postez dans l'intérêt de l'état américain. C'est le cas de toutes les entreprises américaines. L'espionnage industriel c'est aussi ça, et cela pose un vrai problème pour les pays qui ne se sont pas dotés d'un réseau propre (sans compter que tout peut être volé sur internet, cf Sony Pictures).
Je n'ai pas apprécié cet article, les arguments ne sont pas drôles et ont pour objectif de ridiculiser les enseignants qui ne pensent pas comme l'auteur (qui pense bien, lui, et qui laisse entendre qu'il est pour que sa liberté pédagogique soit imposée aux autres). Il y a des enseignants qui utilisent beaucoup le numérique mais pas Twitter (c'est mon cas), et il y a aussi des enseignants qui n'utilisent pas le numérique et sont de très bons enseignants. Si j'osais un parallèle foireux, à la manière de Michel Guillou, parmi ceux qui souffrent d'un complexe d'infériorité, il y a ceux qui peuvent s'acheter une grosse berline allemande, et il y a ceux qui raillent mesquinement leurs collègues. Si les profs étaient mieux payés, peut-être que ça résoudrait au moins ce problème là.
John
John
Médiateur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par John Sam 27 Déc 2014 - 12:04
@Reine Margot a écrit:
@John a écrit:
@Reine Margot a écrit:le problème n'est pas tellement que des enseignants utilisent twitter (j'imagine qu'il doit y avoir des utilisations avec un contenu possible), mais qu'on fustige ceux qui ne s'en servent pas.
Et inversement : qu'on fustige ceux qui s'en servent.
Oui. mais l'article qui fait le sujet du fil est un article qui moque les profs refusant de se servir de Twitter en cours.
Et rédigé apparemment parce que certains se moquent etc.
A un moment, il faut mettre fin à la vendetta en essayant de regarder les choses à peu près objectivement.
Je ne dis pas que ton propos est faux, je le complète juste pour qu'il soit un peu plus vaste.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Sam 27 Déc 2014 - 12:05
@Reine Margot a écrit:
@John a écrit:
@Reine Margot a écrit:le problème n'est pas tellement que des enseignants utilisent twitter (j'imagine qu'il doit y avoir des utilisations avec un contenu possible), mais qu'on fustige ceux qui ne s'en servent pas.
Et inversement : qu'on fustige ceux qui s'en servent.

Oui. mais l'article qui fait le sujet du fil est un article qui moque les profs refusant de se servir de Twitter en cours.

Non. L'article se moque des arguments de ceux qui fustigent les profs qui sont sur Twitter.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Reine Margot Sam 27 Déc 2014 - 12:06
@Isis39 a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@John a écrit:
Et inversement : qu'on fustige ceux qui s'en servent.

Oui. mais l'article qui fait le sujet du fil est un article qui moque les profs refusant de se servir de Twitter en cours.

Non. L'article se moque des arguments de ceux qui fustigent les profs qui sont sur Twitter.

Ou des arguments pour refuser d'être sur twitter plutôt.

par exemple: "Parlons-en. Que dire en 140 caractères ? Twitter, c’est du vide, rien que du vide. Imaginez Stendhal, Rabelais, Rimbaud, Marivaux s’exprimer en 140 caractères !

Twitter, c’est aussi donc le territoire de la pensée minimale, voire minimaliste, où se prélassent les spécialistes de la formule creuse, de la syntaxe anémiée, de la grammaire approximative et de l’orthographe déplorable."

ce qui n'est pas totalement faux, et ce même si l'enseignant fait en sorte que les élèves écrivent sur twitter sans fautes.

et aussi "Twitter, vous a-t-on dit, c’est un lieu idéal pour la vie sociale et la relation à l’autre. Mais c’est surtout un espace virtuel dans lequel il est très difficile de repérer les experts dont les avis pertinents sont à jamais noyés dans le flux. Comment faire ?"

la vérification des sources est un des grands problèmes sur internet. et les élèves le plus souvent se contentent de copier-coller...


Dernière édition par Reine Margot le Sam 27 Déc 2014 - 12:09, édité 1 fois

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Sam 27 Déc 2014 - 12:08
@Reine Margot a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Reine Margot a écrit:

Oui. mais l'article qui fait le sujet du fil est un article qui moque les profs refusant de se servir de Twitter en cours.

Non. L'article se moque des arguments de ceux qui fustigent les profs qui sont sur Twitter.

Ou des arguments pour refuser d'être sur twitter plutôt.

Oui. Il n'est pas question de se moquer de ceux qui n'utilisent pas Twitter en classe.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Reine Margot Sam 27 Déc 2014 - 12:10
@Isis39 a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Isis39 a écrit:

Non. L'article se moque des arguments de ceux qui fustigent les profs qui sont sur Twitter.

Ou des arguments pour refuser d'être sur twitter plutôt.

Oui. Il n'est pas question de se moquer de ceux qui n'utilisent pas Twitter en classe.

Si on se moque des arguments pour ne pas utiliser Twitter, c'est bien qu'on se moque de ceux qui ne l'utilisent pas, jugeant que ces arguments sont mauvais (on peut le penser, mais la moquerie n'incite pas au débat argumenté)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
dandelion
dandelion
Grand sage

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par dandelion Sam 27 Déc 2014 - 12:12
@Isis39 a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Isis39 a écrit:

Non. L'article se moque des arguments de ceux qui fustigent les profs qui sont sur Twitter.

Ou des arguments pour refuser d'être sur twitter plutôt.

Oui. Il n'est pas question de se moquer de ceux qui n'utilisent pas Twitter en classe.
L'article venant en complément de celui sur les dix bonnes raisons de ne pas utiliser le numérique (où il fustige les enseignants qui refusent le numérique parce qu'ils n'ont pas de matériel ou ne veulent pas faire le travail du technicien, quand même), je le comprends également comme une moquerie à l'encontre de ceux qui n'utilisent pas Twitter en classe.
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Sam 27 Déc 2014 - 12:18
@Reine Margot a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Reine Margot a écrit:

Ou des arguments pour refuser d'être sur twitter plutôt.

Oui. Il n'est pas question de se moquer de ceux qui n'utilisent pas Twitter en classe.

Si on se moque des arguments pour ne pas utiliser Twitter, c'est bien qu'on se moque de ceux qui ne l'utilisent pas, jugeant que ces arguments sont mauvais (on peut le penser, mais la moquerie n'incite pas au débat argumenté)

On peut ne pas vouloir être sur Twitter mais pour autant ne pas utiliser de mauvais arguments pour le justifier, et par là, fustiger ceux qui y sont.
Je respecte complètement ceux qui ne sont pas sur ce réseau. Par contre les arguments développés contre ceux qui y sont, franchement c'est pénible... "Twitter c'est la récré de la maternelle" ou "Twitter c'est le vide de la pensée", etc. Comme le dit cliohist, Twitter est le reflet des internautes.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Marie Laetitia Sam 27 Déc 2014 - 12:54
@cliohist a écrit:
On en revient à ce qui a été évoqué sur un autre fil, à propos du dernier billet de Loys B. : pour discuter, il faut admettre que l'autre soit un interlocuteur. A quoi peuvent servir les réseaux sociaux si l'on refuse de discuter et que l'on cultive l'entre-soi?
138 caractères, c'est bien court pour une discussion de fond.
Les forums sont préférables, sauf quand les positions sont figées et qu'un zest de mauvaise foi est en place.

Twitter, c'est un des outils de veille documentaire mutualiste
aussi bien pour les articles mis en ligne par des chercheurs
que le suivi de la presse.
(...)
2 applications à tester :
https://twitter.com/search-advanced  pour ne pas se limiter à la dernière journée
http://twipho.net/.

Tout à fait. Plus largement, c'est un outil d'informations par brèves. Si la réflexion est vraiment affinée, elle peut s'exprimer de manière très succincte, mais pour l'argumentation, c'est insuffisant.
L'ennui, en l'occurrence, c'est d'en faire l'alpha et l'omega...

_________________
 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Marie Laetitia Sam 27 Déc 2014 - 12:56
@cliohist a écrit:

Internet, c'est un monde ET une auberge espagnole. C'est aussi une cible commode.
En fait, internet ne serait-il pas le reflet des internautes qui s'en servent,
et parfois des marchands qui essaient d'en contrôler à leur profit tous les aspects (cf Facebook) ?

C'est exactement cela.

_________________
 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Marie Laetitia Sam 27 Déc 2014 - 13:03
@dandelion a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Reine Margot a écrit:

Ou des arguments pour refuser d'être sur twitter plutôt.

Oui. Il n'est pas question de se moquer de ceux qui n'utilisent pas Twitter en classe.
L'article venant en complément de celui sur les dix bonnes raisons de ne pas utiliser le numérique (où il fustige les enseignants qui refusent le numérique parce qu'ils n'ont pas de matériel ou ne veulent pas faire le travail du technicien, quand même), je le comprends également comme une moquerie à l'encontre de ceux qui n'utilisent pas Twitter en classe.
Moi aussi. Et pourtant, sur bien des sujets, passer de la critique d'un usage à la critique des usagers relèverait de l'abus, mais là, l’ambigüité ne m'a pas semblée possible...

_________________
 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par User5899 Sam 27 Déc 2014 - 13:12
Twitter, c'est d'abord un réseau sur lequel on choisit les gens dont on va lire les messages, c'est-à-dire un instrument de documentation sur certains sujets. Par exemple, je suis des comptes de ferroviphiles et je reçois des infos sur des sujets qui m'intéressent et j'en diffuse quand il m'arrive d'en avoir. On peut avoir des infos instantanées, c'est très pratique.
Pour les discussions, il m'arrive d'en avoir, bon ce n'est pas ce que je trouve le plus pratique. Mais après tout, 140 caractères, ça incite à suivre le précepte de Boileau Wink A certains moments, ça me fait rejoindre certains exercices de français que je donne depuis des décennies (reformuler en plus court et en plus percutant).
Bref, se disputer sur ce sujet est un non-sens. Le problème de l'EN n'est pas vraiment ce que font les élèves en cours. C'est de parvenir à comprendre pourquoi, quelles que soient les démarches employées en classe, il n'en reste presque jamais rien à la fin Rolling Eyes
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Sam 27 Déc 2014 - 13:15
Cripure a écrit:Twitter, c'est d'abord un réseau sur lequel on choisit les gens dont on va lire les messages, c'est-à-dire un instrument de documentation sur certains sujets. Par exemple, je suis des comptes de ferroviphiles et je reçois des infos sur des sujets qui m'intéressent et j'en diffuse quand il m'arrive d'en avoir. On peut avoir des infos instantanées, c'est très pratique.
Pour les discussions, il m'arrive d'en avoir, bon ce n'est pas ce que je trouve le plus pratique. Mais après tout, 140 caractères, ça incite à suivre le précepte de Boileau Wink A certains moments, ça me fait rejoindre certains exercices de français que je donne depuis des décennies (reformuler en plus court et en plus percutant).
Bref, se disputer sur ce sujet est un non-sens. Le problème de l'EN n'est pas vraiment ce que font les élèves en cours. C'est de parvenir à comprendre pourquoi, quelles que soient les démarches employées en classe, il n'en reste presque jamais rien à la fin Rolling Eyes

Merci Cripure. Very Happy
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Sam 27 Déc 2014 - 13:16
@Marie Laetitia a écrit:
@dandelion a écrit:
@Isis39 a écrit:

Oui. Il n'est pas question de se moquer de ceux qui n'utilisent pas Twitter en classe.
L'article venant en complément de celui sur les dix bonnes raisons de ne pas utiliser le numérique (où il fustige les enseignants qui refusent le numérique parce qu'ils n'ont pas de matériel ou ne veulent pas faire le travail du technicien, quand même), je le comprends également comme une moquerie à l'encontre de ceux qui n'utilisent pas Twitter en classe.
Moi aussi. Et pourtant, sur bien des sujets, passer de la critique d'un usage à la critique des usagers relèverait de l'abus, mais là, l’ambigüité ne m'a pas semblée possible...

Il va falloir me citer les passages se moquant des collègues n'utilisant pas Twitter en classe. Je ne l'utilise pas en classe et je me suis absolument pas sentie visée.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Sphinx Sam 27 Déc 2014 - 17:32
Il manque quand même l'argument essentiel : "ça ne sert à rien"... si on veut absolument faire formuler aux élèves leur pensée de façon brève et concise (et pourquoi pas, tout comme Cripure, cela m'arrive de le faire), pourquoi pas ? Sauf que bon, pourquoi sur Twitter ?

Et zut, au bout d'un moment, "le numérique", tout ça, c'est très bien, sauf que si on voulait bien commencer à considérer Internet / les ENT / les ordinateurs / les tablettes / les TNI etc comme ce qu'ils sont, c'est-à-dire des outils, et non comme de grands gloubiboulgas mystiques objets nécessaires d'une révérence effrayée et buts en soi de toute démarche pédagogique, on aura déjà fait un grand pas en avant. Je fais un grand usage de mon ordinateur et d'Internet pour bosser mais je commence à en avoir marre de lire "le numérique", avec tout et n'importe quoi fourré derrière cette expression. Cela ne veut rien dire et j'ai l'impression d'entendre parler d'une religion : il y a les fanatiques pour, les croisades contre, etc. Mettre tout ça dans le même paquet, et faire de Twitter partie prenante de ce "le numérique", c'est franchement un peu comme quand les parents, fiers de leur rejeton abonné à "Foot Magazine", me disent avec fierté : "Ben quoi ? Au moins, il lit !"

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Livre11
John
John
Médiateur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par John Lun 29 Déc 2014 - 2:10
J''en demande pardon à l'avance : je vais remettre dix euros dans le nourin, mais ça me tracasse un peu (oui, même à 2h du matin en vacances d'hiver).
Il existe des gens qui reprochent au forum de permettre une expression sous couvert d'anonymat, de tolérer des débats parfois vifs, et d'être le lieu de dérapages contre X ou Y qui sont certes sanctionnés mais qui apparaissent durant un laps de temps plus ou moins brefs en fonction du moment où ils sont découverts. Dont acte, et ces critiques sont tout à fait dans leur bon droit. Je crois que ce sont les trois reproches principaux que j'ai lus.
Ces reproches s'expriment en particulier par le biais de twitter, d'où le fait que je poste sur ce fil précis.

Or, que puis-je lire en ce moment-même sur twitter, qui non seulement n'est pas rejeté, non seulement est le biais par lequel on choisit de faire remarquer tel ou tel problème mentionné ci-dessus, mais de surcroît est valorisé au point qu'on s'en serve comme outil pédagogique (et après tout, pourquoi pas, puisque ce n'est qu'un média ou un canal comme peut l'être l'ardoise, la lettre, la télévision, le livre ou le cahier du jour) ?
Eh bien ce soir, twitter est empli du hashtag #TeamHomophobeEtFier, où l'on peut lire à loisir un déferlement d'homophobie comme il est devenu habituel et coutumier d'en lire sur twitter, au milieu d'autres hashtags racistes, antisemites, sexistes, etc.

Et c'est là qu'il faut bien dire ce qui est : Twitter permet d'écrire anonymement. Twitter est aussi le lieu de débats vifs. Twitter permet enfin des dérapages individuels ou collectifs, comme celui que je relève en ce moment.

Ma question est donc un peu égoïste : à partir du moment où l'on adopte twitter comme media intéressant, ne devrait-on pas en faire autant avec le forum, qui est encore plus modéré que twitter ? N'y a-t-il pas un paradoxe à faire l'éloge de twitter, que l'on utilise sans aucun problème, et dans le même temps à critiquer le forum, à qui on reproche des faits moins graves que ce qui se déroule sur le canal même que l'on utilise pour dénoncer ces mêmes faits ?

Ce sont des vraies questions.


Dernière édition par John le Lun 29 Déc 2014 - 2:13, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Gryphe
Gryphe
Médiateur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Gryphe Lun 29 Déc 2014 - 2:13
@John a écrit:J''en demande pardon à l'avance : je vais remettre dix euros dans le nourin
Naaaaan ! Razz

Mais tu as raison. Ce sont de vraies questions.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par User5899 Lun 29 Déc 2014 - 2:14
Attendons les vraies réponses...

Je me permets, sous ton couvert, de redonner ce lien de signalement.

https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action
avatar
cliohist
Habitué du forum

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par cliohist Lun 29 Déc 2014 - 9:24
Attendons les vraies réponses...

Non, pas de vraies réponses, surtout pour le hashtag mentionné par John
Seulement un suivi de discussion sur le fil ouvert par ce forum.

>> savez-vous que des maîtres irresponsables y font travailler leurs élèves ?...
Un détail de lecture : sauf erreur, le billet ne porte pas sur les usages concrets de Twitter en classe (https://twitter.com/frompennylane) ;
il concerne essentiellement l'usage par des profs pour leur veille documentaire personnelle.

>> 138 caractères
Beaucoup a été écrit sur la concision, celle imposée avant hier par les téléscripteurs des agences de presse.
En fait, Twitter marche de concert avec toutes les autres formes de publication :
vanter un article ou un site web en 138 caractères, c'est possible à partir du titre.
Le dernier café géo 23.12.2014 sur L’agriculture mondiale et le risque de pénuries alimentaires - http://cafe-geo.net/
Relectures d'Elisée Reclus en 2012 http://echogeo.revues.org/13173 - http://aggiornamento.hypotheses.org/2373

Toujours en HG, 2 comptes à suivre :
Philippe Rekacewicz : https://twitter.com/visionscarto
E. Laurentin : https://twitter.com/EmmanuelLauren2

Twitter est parfois utilisé pour diffuser en direct une prise de notes lors d'un débat public.
Les petites phrases, les médias adorent.
Mais la mise en ligne de l'audio ou d'un compte rendu complet, c'est mieux. (même signalé par un tweet)

La TV adore aussi ce support pour buzzer autour d'un divertissement (cf. Miss France citée par Le Figaro)
Le rythme scolaire n'est heureusement pas encore celui de la TV, celle qui vit de la pub ou des faits divers.


> discuter ?
N'est-ce pas un argument purement rhétorique ?
Les activistes qui ont choisi leur camp (pro ou anti) n'ont aucune envie de bouger.
Juste se compter et être entendus (voire écoutés).
Pour eux, le prosélytisme ne passe-t-il pas alors avant la confrontation des arguments ?

.


Dernière édition par cliohist le Lun 29 Déc 2014 - 10:18, édité 4 fois
Isis39
Isis39
Enchanteur

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Isis39 Lun 29 Déc 2014 - 9:50
Je dois avouer que mes abonnements Twitter m'epargnent le pire : racisme, homophobie, etc.
On choisit ce que l'on veut lire...
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Igniatius Lun 29 Déc 2014 - 10:49
@thrasybule a écrit:je me fiche un peu de ces débats, mais je n'ai pas trouvé l'article très drôle, alors qu'il se pique d'humour.

C'est le problème récurrent de ce type de billets : ils sont écrits par des gens qui ont peu de talent, et on est loin d'une ironie suggérée.

Ils devraient lire des livres plus longs...


Le point 3 me paraît le plus à prendre au 1er degré : le relativisme permanent et l'égalité des points de vue rend toute parole non crédible.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof… - Page 2 Empty Re: 5 bonnes raisons de ne pas être sur Twitter quand on est prof…

par Igniatius Lun 29 Déc 2014 - 10:53
@John a écrit:
@Reine Margot a écrit:le problème n'est pas tellement que des enseignants utilisent twitter (j'imagine qu'il doit y avoir des utilisations avec un contenu possible), mais qu'on fustige ceux qui ne s'en servent pas.
Et inversement : qu'on fustige ceux qui s'en servent.

Je crois que quand on voit des enseignants de collège, voire de maternelle, faire utiliser twitter à leurs élèves, qui n'ont pourtant pas besoin qu'on leur impose les écrans, si, il y a un problème : j'y suis profondément opposé.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum