Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par coindeparadis Lun 02 Fév 2015, 11:34
Un regard porte sur 5 ans de manuels scolaires, qui me semble sensé.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/02/02022015Article635584576886548122.aspx
Le contenu dépend bien sur des programmes. Mais quand on observe sur un demi siècle l'évolution des manuels scolaires, le recul donne des résultats saisissants. On voit que les contenus de savoir sont beaucoup plus notionnels aujourd'hui. Par exemple quand on compare une leçon sur le hanneton. Dans els années 1950, on avait quelque chose de très narratif avec des contenus de savoir explicites. Aujourd'hui les contenus sont plus notionnels. On est passé de la vie du hanneton à une articulation entre les notions de reproduction et de métamorphose.
(...)
Autrefois il y avait un texte de savoir linéaire. Aujourd'hui le cheminement intellectuel n'est plus donné. Et en plus la lecture doit se faire en pointillé à travers un diversité d'éléments (graphiques, textes etc.). Il faut étudier chaque élément sous l'angle de la notion qui est donnée à apprendre. L'élève est dans un raisonnement permanent et à double niveau.

On a la même évolution dans les albums de littérature jeunesse. Les textes sont devenus plus complexes. Ils ne donnent pas toute l'histoire. Celle-ci est souvent à lire dans la confrontation entre le texte et l'image. Parfois l'image montre que le personnage se trompe. Cette évolution est plus stimulante mais aussi plus difficile.


Dernière évolution : la place du maitre a changé dans la classe. Il n'est plus celui qui donne le savoir mais celui qui pose les questions qui permettront d'accéder au savoir. Dans ce cas le support devient plus important.
(...)
Mais il faut réfléchir à la façon de cadrer les élèves pour qu'ils puissent être conduits à réfléchir et ne soient pas, pour une partie d'entre eux, simplement spectateurs de la réflexion des autres. Il faut mettre d ela progressivité. Il faut sans doute chez les auteurs arrêter de se faire plaisir en mettant en avant des tâches toujours plus complexes dès la petite enfance...
...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par Iphigénie Lun 02 Fév 2015, 11:36
Ben oui mais il fallait un chercheur pour le voir? :shock: Sacré café pédagogique! Rolling Eyes
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par coindeparadis Lun 02 Fév 2015, 11:41
Mais je suis étonnée qu'ils publient ce monsieur. Il ne tient pas vraiment le discours de ce média...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
doctor who
doctor who
Doyen

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par doctor who Lun 02 Fév 2015, 11:47
Sauf qu'il sous-entend que les manuels d'antan ne faisait pas réfléchir, puisque ceux d'aujourd'hui "font réfléchir".
De gros préjugés sur un supposé "progrès" dans les contenus enseignés (aujourd'hui, on fait dans le "complexe").

L'exemple du hanneton est frappant.
Stéphane Bonnery a écrit:Par exemple quand on compare une leçon sur le hanneton. Dans els années 1950, on avait quelque chose de très narratif avec des contenus de savoir explicites. Aujourd'hui les contenus sont plus notionnels. On est passé de la vie du hanneton à une articulation entre les notions de reproduction et de métamorphose.

Pour mémoire, une leçon de 1957 sur le hanneton :  

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Cahier%2Bd'observation%2BCM0036

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par coindeparadis Lun 02 Fév 2015, 11:50
Avec DC nous avons toujours dit que les manuels de "leçons de choses" permettaient bien avant la MAP d'expérimenter. D'ailleurs, il suffit de transformer la mise en page et l'IEN n'y voit que du feu !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
doctor who
doctor who
Doyen

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par doctor who Lun 02 Fév 2015, 11:53
Et le dessin à toutes les leçons. Si c'est pas actif, tout ça.

(Je sais qu'on me dira que le dessin, ce n'est pas de la "vraie" activité. Mais c'est de la c.....ie.)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par coindeparadis Lun 02 Fév 2015, 12:02
Ce que le chercheur veut démontrer c'est que nous sommes passés de savoirs explicites, décomposables en tâches simples à des notions complexes, sans mode opératoire autres que "relevé des conceptions" et autres "l'élève sait déjà". Je trouve intéressant qu'il relève que cette approche est certainement plus inégalitaire. Parce que les pauvres dans les années 50, ils existaient déjà, de même que les familles fâchées avec l'école et les enfants peu francophones (sauf que c'était du patois)...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
doctor who
doctor who
Doyen

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par doctor who Lun 02 Fév 2015, 12:10
Surtout, on restait concret. Il y avait bien de l'abstraction, mais beaucoup moins costaud qu'aujourd'hui, où l'objet premier de la leçon est de mettre en place des concepts ("reproduction", "métamorphose").
Avant, ces concepts étaient induits, mais beaucoup plus lentement. Il n'y a qu'à voir le nombre de leçons consacrées à des animaux différents, qui permettaient de comparer, et donc de conceptualiser de manière inductive.

Ex :

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Orieux+Everaere+Livre+unique+table+1

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Spinoza1670
Spinoza1670
Esprit éclairé

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par Spinoza1670 Lun 02 Fév 2015, 16:37
@coindeparadis a écrit:Un regard porte sur 5 ans de manuels scolaires, qui me semble sensé.
2015 - 1950 = 65 ans
"sensé" : je ne sais pas, j'imagine bien un texte disant des choses assez différentes ; en tout cas, cela donne à réfléchir.
Personnellement, je trouve plus objectives les analyses de Huby, Jacolino, Delord, etc. concernant les manuels de leçons de choses, littérature, grammaire, histoire, géo et maths.

En tout cas, merci pour le lien. Une bonne discussion en perspective...

@ Dr Who : Pourrais-tu citer les titres et années des manuels d'où sont extraites les images, stp ? (et si possible mettre le lien vers Manuels anciens  Wink )

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par coindeparadis Lun 02 Fév 2015, 17:41
Spinoza, je suis d'accord avec toi ! Mais que ce soit dit sur un site qui a fait plutôt l'apologie du socio-constructivisme et du "plus c'est nouveau et technologique plus c'est bien", me laisse croire que tout n'est pas perdu. Qu'il pourrait y avoir un sursaut de réalisme. Et j'ai vraiment envie d'y croire, sinon que vais-je faire encore pendant 20 ans ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Spinoza1670
Spinoza1670
Esprit éclairé

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par Spinoza1670 Lun 02 Fév 2015, 18:16
Mais le constat est faux, justement.
Stéphane Bonnéry a écrit:Il est clair que a) la société d'aujourd'hui demande d'articuler des informations plurielles et que b) le niveau d'exigence demandé est différent de (sous-entendu : supérieur à) celui du passé. Il n'est donc pas question de revenir aux manuels d'antan.

sur b) on peut répondre que le niveau réel des manuels scolaires de 1950 est bien plus élevé que le niveau réel de ceux d'aujourd'hui, et cela tient non seulement aux manuels mais aussi aux programmes et à la formation des instits.

Blaise Buscail en 2006 a écrit: il est bien évident que l'école d'antan était très sélective, ce qui ne veut absolument pas dire que le niveau scolaire des enfants des classes sociales défavorisées était mauvais (comme le prouve le cahier de Paul Guionie), mais seulement que la sélection était très élitiste (très peu accédaient au Lycée, mais notre "démocratisation" ne change absolument rien à la reproduction des classes privilégiées, la sélection se faisant simplement beaucoup plus tard, après le Baccalauréat : la seule vraie différence importante entre hier et aujourd'hui est donc que les enfants des classes défavorisées ne reçoivent JAMAIS un enseignement digne de ce nom). Pour mieux comprendre, voir l'article L'école des "pédagogues" contre les pauvres.

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels S%C3%A9lection%2Bde%2Bl'%C3%A9cole

A partir de là, il faut bien conclure que notre école moderne, plus "démocratique", refuse de mener les enfants d'aujourd'hui à un niveau scolaire simplement décent, sans que la sélection cesse pour autant, quoiqu'elle soit plus difficile à déceler car moins officielle, moins institutionnelle. Or, s'il ne viendrait pas à l'esprit de quelqu'un d'un peu lucide d'exiger que soit mis fin à la division du travail (division en classes) dans une économie capitaliste qui REPOSE sur elle, on serait du moins en droit d'exiger que l'école fasse en sorte que tous les enfants sachent lire et écrire, calculer et réfléchir à partir de connaissances solides, ce qui n'est plus du tout le cas aujourd'hui (voir la pétition sur l'école primaire, ICI).

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par coindeparadis Lun 02 Fév 2015, 18:27
A partir de là, il faut bien conclure que notre école moderne, plus "démocratique", refuse de mener les enfants d'aujourd'hui à un niveau scolaire simplement décent, sans que la sélection cesse pour autant, quoiqu'elle soit plus difficile à déceler car moins officielle, moins institutionnelle. Or, s'il ne viendrait pas à l'esprit de quelqu'un d'un peu lucide d'exiger que soit mis fin à la division du travail (division en classes) dans une économie capitaliste qui REPOSE sur elle, on serait du moins en droit d'exiger que l'école fasse en sorte que tous les enfants sachent lire et écrire, calculer et réfléchir à partir de connaissances solides, ce qui n'est plus du tout le cas aujourd'hui (voir la pétition sur l'école primaire
Justement non. On confond massification et démocratisation. Si les inégalités scolaires se creusent selon PISA, c'est bien le signe que notre école n'est pas démocratique. Quant au lire/écrire/compter pour tous, cela va à l’encontre d'un projet capitaliste qui veut des exécutants vs des dirigeants (une oligarchie pensante).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Spinoza1670
Spinoza1670
Esprit éclairé

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par Spinoza1670 Lun 02 Fév 2015, 19:05
Sinon pour le point a)
Stéphane Bonnéry a écrit:la société demande d'articuler des informations complexes.


ou dit encore autrement par quelqu'un d'autre :
Andreas Schleicher, directeur de l'OCDE a écrit:Les élèves français sont "en décalage" avec ceux du reste du monde. Le monde moderne se moque bien de ce que vous savez. Il s'intéresse à ce que vous savez en faire. Il a besoin de gens créatifs, capables de croiser les sujets quand l'école française fait encore trop réciter des leçons. (...) En France plus qu'ailleurs, on n'enseigne pas suffisamment ce qui sera pertinent pour réussir sa vie !"

sous-entendu : il faut donc dépasser les disciplines et enseigner par tâches complexes pour travailler des compétences de haut niveau articulant différents savoirs, savoir-faire et savoir-être

Pour répondre à cela, on peut prendre la pétition sur l'école primaire citée plus haut ; je redonne le lien : https://web.archive.org/web/20050311040919/http://www.sauv.net/prim.php

ou le texte

à finir... j'éditerai

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
Spinoza1670
Spinoza1670
Esprit éclairé

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par Spinoza1670 Lun 02 Fév 2015, 19:11
@coindeparadis a écrit:
B. Buscail a écrit:A partir de là, il faut bien conclure que notre école moderne, plus "démocratique", refuse de mener les enfants d'aujourd'hui à un niveau scolaire simplement décent, sans que la sélection cesse pour autant, quoiqu'elle soit plus difficile à déceler car moins officielle, moins institutionnelle. Or, s'il ne viendrait pas à l'esprit de quelqu'un d'un peu lucide d'exiger que soit mis fin à la division du travail (division en classes) dans une économie capitaliste qui REPOSE sur elle, on serait du moins en droit d'exiger que l'école fasse en sorte que tous les enfants sachent lire et écrire, calculer et réfléchir à partir de connaissances solides, ce qui n'est plus du tout le cas aujourd'hui (voir [url=la pétition sur l'école primaire]http://www.sauv.net/prim.php[/url]
Justement non. On confond massification et démocratisation. Si les inégalités scolaires se creusent selon PISA, c'est bien le signe que notre école n'est pas démocratique. Quant au lire/écrire/compter pour tous, cela va à l’encontre d'un projet capitaliste qui veut des exécutants vs des dirigeants (une oligarchie pensante).
"on" confond, oui, mais pas B. Buscail dans ce texte :

notre école moderne, plus "démocratique", donc entre guillemets, cela n'est pas pareil que notre école, plus démocratique, sans guillemets

cela veut dire :

notre école, soit-disant plus démocratique
ou
notre-école-moderne-plus-démocratique ? laissez-moi rire !

bref notre école non pas démocratisée, comme d'aucuns le prétendent, mais simplement massifiée.

Il ne faudrait tout de même pas lui reprocher cette confusion démocratisation/massification, qui est une des choses qu'il entend dénoncer dans le texte.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
Spinoza1670
Spinoza1670
Esprit éclairé

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par Spinoza1670 Lun 02 Fév 2015, 19:28
@coindeparadis a écrit:
B. Buscail a écrit:A partir de là, il faut bien conclure que notre école moderne, plus "démocratique", refuse de mener les enfants d'aujourd'hui à un niveau scolaire simplement décent, sans que la sélection cesse pour autant, quoiqu'elle soit plus difficile à déceler car moins officielle, moins institutionnelle. Or, s'il ne viendrait pas à l'esprit de quelqu'un d'un peu lucide d'exiger que soit mis fin à la division du travail (division en classes) dans une économie capitaliste qui REPOSE sur elle, on serait du moins en droit d'exiger que l'école fasse en sorte que tous les enfants sachent lire et écrire, calculer et réfléchir à partir de connaissances solides, ce qui n'est plus du tout le cas aujourd'hui (voir [url=la pétition sur l'école primaire]http://www.sauv.net/prim.php[/url]
Justement non. On confond massification et démocratisation. Si les inégalités scolaires se creusent selon PISA, c'est bien le signe que notre école n'est pas démocratique. Quant au lire/écrire/compter pour tous, cela va à l’encontre d'un projet capitaliste qui veut des exécutants vs des dirigeants (une oligarchie pensante).


Buscail semble affirmer que :

- soit on met fin à l'économie capitaliste (donc à la division du travail), ce qui suppose une révolution, et en 2006, c'est pas gagné ;

- soit on reste dans l'économie capitaliste, ce qui est le cas, et alors, dans ce cas, il n'est pas contradictoire d'avoir une instruction primaire de qualité, l'instruction secondaire restant l'apanage des riches, et l'instruction secondaire supérieure des encore plus riches. Il y aurait toujours des exécutants et des dirigeants, ce qui serait en accord avec la division du travail mais il y aurait aussi une forme minimale de justice sociale (instruction primaire pour tous).
Or, même ce minimum décent, cette instruction primaire démocratisée et pas seulement massifiée (que tous les enfants sachent lire et écrire, calculer et réfléchir à partir de connaissances solides), nous ne l'avons pas.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par coindeparadis Lun 02 Fév 2015, 19:28
"On" n'était pas Buscail Very Happy Bon, je suis groggy et vais au lit à 20h.  Mais j'ai signé la pétition !
EDIT : Dans notre société, même un exécutant doit pouvoir être instruit jusqu’au brevet, CAP ou autre diplôme de niveau V...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Spinoza1670
Spinoza1670
Esprit éclairé

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par Spinoza1670 Lun 02 Fév 2015, 19:33
Ah oui sorry !
Moi aussi j'arrête de me décarcasser,
Spoiler:
surtout que le sujet est tombé dans le bas du forum alors qu'il est d'une importance cruciale pour enclencher des ruptures dans le paradigme contemporain en matière de philosophie éducative.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par coindeparadis Lun 02 Fév 2015, 19:42
Oui mais le paradigme pédagogique contemporain souffre du manque de PE sur le forum Wink
[spoiler]]Je viens de signer une pétition très très périmée Quel boulet [/spoiler

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Spinoza1670
Spinoza1670
Esprit éclairé

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par Spinoza1670 Mer 04 Fév 2015, 13:04
analyse de B. Appy (pédagogie explicite) :
http://bernardappy.blogspot.com/2015/02/les-ravages-du-constructivisme-dans-les.html

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
Spinoza1670
Spinoza1670
Esprit éclairé

Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels Empty Re: Regard d'un chercheur sur l'évolution des manuels

par Spinoza1670 Mer 01 Avr 2015, 18:23
article dans la revue Spirale résumant le livre :
http://spirale-edu-revue.fr/spip.php?article1201

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum