Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Invité Dim 8 Mar 2015 - 9:01
Agitation en perspective dans les salles de profs. Le 11 mars, la ministre de l'Education présentera en Conseil des ministres sa réforme du collège. Les intentions de Najat Vallaud-Belkacem sont connues. « Une plus grande place sera laissée au travail en commun, au travail par projets, à l'interdisciplinarité », a promis la ministre fin janvier, à l'Assemblée. « La réforme des collèges donnera à cet effet une grande autonomie aux établissements et une grande liberté pédagogique aux équipes enseignantes, a-t-elle précisé, avec l'introduction d'enseignements complémentaires où plusieurs disciplines pourront se croiser afin d'être plus parlantes pour les élèves. »
Il semblerait que les syndicats ne soient pas tous d'accords sur le sujet...
Lire la suite.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Reine Margot Dim 8 Mar 2015 - 9:12
J'ai déjà dit que j'étais contente d'être partie?
Maintenant j'ajoute que je suis contente de ne pas avoir d'enfants. affraid affraid affraid

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Daphné
Daphné
Demi-dieu

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Daphné Dim 8 Mar 2015 - 9:44
Will.T a écrit:
Agitation en perspective dans les salles de profs. Le 11 mars, la ministre de l'Education présentera en Conseil des ministres sa réforme du collège. Les intentions de Najat Vallaud-Belkacem sont connues. « Une plus grande place sera laissée au travail en commun, au travail par projets, à l'interdisciplinarité », a promis la ministre fin janvier, à l'Assemblée. « La réforme des collèges donnera à cet effet une grande autonomie aux établissements et une grande liberté pédagogique aux équipes enseignantes, a-t-elle précisé, avec l'introduction d'enseignements complémentaires où plusieurs disciplines pourront se croiser afin d'être plus parlantes pour les élèves. »
Il semblerait que les syndicats ne soient pas tous d'accords sur le sujet...
Lire la suite.

Les syndicats pas d'accord ? Tu m'étonnes......Laughing
avatar
Cath
Bon génie

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Cath Dim 8 Mar 2015 - 10:09
Mais purée, certains enseignants n'en ont rien à cirer, des projets et veulent enseigner leur discipline, c'est si compliqué à comprendre ?
avatar
Cath
Bon génie

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Cath Dim 8 Mar 2015 - 10:10
Et d'ailleurs, si dans une classe, personne ne veut faire de projet, elles deviennent quoi, ces heures ? Où alors elles seront inscrites dans l'edt du prof et il n'aura pas le choix ?
doctor who
doctor who
Doyen

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par doctor who Dim 8 Mar 2015 - 10:11
@Cath a écrit:Mais purée, certains enseignants n'en ont rien à cirer, des projets et veulent enseigner leur discipline, c'est si compliqué à comprendre ?

Le problème, c'est que certains autres adorent les projets et ne veulent pas spécialement enseigner leur discipline. J'en connais un tas.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Thalia de G Dim 8 Mar 2015 - 10:23
Je me tire à la fin de l'année et je vous plains. Les projets (hormis ceux, modestes, pour emmener des classes au théâtre) je sais pas faire.
Je compatis.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Marmont
Marmont
Niveau 9

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Marmont Dim 8 Mar 2015 - 10:25
Culturellement cela va être délicat : les collèges ont été conçus et pensés comme des mini-lycées. Maintenant, l'objectif, semble-t-il, est d'aller vers des "écoles primaires supérieures".
En soi, cela a le mérite d'être expérimenté, mais à deux conditions - qui ne m'ont pas l'air d'être présentes :
- Qu'une véritable sélection puisse être faite dans ces collèges, avec une véritable ouverture professionnelle en 4è/3è pour les élèves.
- Que les enseignants du second degré soient formés/intéressés à cet objectif.

Au final, j'ai peur qu'on aille vers de l'occupation pour adolescents en manque d'inspiration ! 😢

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. 3795679266 
henriette
henriette
Médiateur

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par henriette Dim 8 Mar 2015 - 10:29
Et que les élèves arrivent au collège en sachant tous lire, en ayant le bagage normal du primaire en math et en français... et ça...

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Ergo
Ergo
Enchanteur

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Ergo Dim 8 Mar 2015 - 10:42
Oui mais ça, c'est pas vendeur, henriette. Il faut que certains sachent lire et avoir le bagage normal du primaire.
Les autres, c'est de leur faute, ils n'ont pas su saisir l'égalité des chances mise en place.

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
kero
kero
Grand sage

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par kero Dim 8 Mar 2015 - 10:43
En gros, c'est le retour des IDD ?
Daphné
Daphné
Demi-dieu

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Daphné Dim 8 Mar 2015 - 10:44
@kero a écrit:En gros, c'est le retour des IDD ?

En pire !
NLM76
NLM76
Grand sage

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par NLM76 Dim 8 Mar 2015 - 10:53
@Marmont a écrit:Culturellement cela va être délicat : les collèges ont été conçus et pensés comme des mini-lycées. Maintenant, l'objectif, semble-t-il, est d'aller vers des "écoles primaires supérieures".
En soi, cela a le mérite d'être expérimenté, mais à deux conditions - qui ne m'ont pas l'air d'être présentes :
- Qu'une véritable sélection puisse être faite dans ces collèges, avec une véritable ouverture professionnelle en 4è/3è pour les élèves.
- Que les enseignants du second degré soient formés/intéressés à cet objectif.

Au final, j'ai peur qu'on aille vers de l'occupation pour adolescents en manque d'inspiration ! 😢
Si l'idée, c'était les écoles primaires supérieures (EPS), ce serait très intéressant. Mais les EPS, supprimées par Vichy, c'était autre chose que ces fadaises. On y enseignait les disciplines...

_________________
Pub:

Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • http://slecc.fr/GRIP.htm
  • https://grip-editions.fr

Mes « œuvres » complètes...

  • Bellum Gallicum, I
  • Amphitryon
  • Linguæ Latīnæ Libellus Prīmus
  • Dē amīcitiā
  • Premier cahier d'orthographe française: Homophones grammaticaux
  • Grammaire de la négation
  • Débat de Folie et d'Amour
  • Ab urbe conditā, I
  • www.lettresclassiques.fr

Marmont
Marmont
Niveau 9

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Marmont Dim 8 Mar 2015 - 11:08
@nlm76 a écrit:
@Marmont a écrit:Culturellement cela va être délicat : les collèges ont été conçus et pensés comme des mini-lycées. Maintenant, l'objectif, semble-t-il, est d'aller vers des "écoles primaires supérieures".
En soi, cela a le mérite d'être expérimenté, mais à deux conditions - qui ne m'ont pas l'air d'être présentes :
- Qu'une véritable sélection puisse être faite dans ces collèges, avec une véritable ouverture professionnelle en 4è/3è pour les élèves.
- Que les enseignants du second degré soient formés/intéressés à cet objectif.

Au final, j'ai peur qu'on aille vers de l'occupation pour adolescents en manque d'inspiration ! 😢
Si l'idée, c'était les écoles primaires supérieures (EPS), ce serait très intéressant. Mais les EPS, supprimées par Vichy, c'était autre chose que ces fadaises. On y enseignait les disciplines...
C'est vrai. Mais l'aspect "pluri" s'y trouvait aussi.
Après tout dépend de ce qu'on y place, mais de ce qu'on peut entendre aujourd'hui se diffuser, fait, effectivement, craindre le pire.
Il faudrait s'en emparer pour éviter ces "fadaises"...

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. 3795679266 
Provence
Provence
Bon génie

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Provence Dim 8 Mar 2015 - 11:21
@Marmont a écrit:
C'est vrai. Mais l'aspect "pluri" s'y trouvait aussi.
Après tout dépend de ce qu'on y place, mais de ce qu'on peut entendre aujourd'hui se diffuser, fait, effectivement, craindre le pire.
Il faudrait s'en emparer pour éviter ces "fadaises"...

Je vois surtout que c'est un nid à embrouilles entre collègues au moment du vote de la DHG et des répartitions de services. Et puis on a tant parlé d'insister sur les fondamentaux, pour finalement rogner les horaires disciplinaires... C'est sans surprise, mais totalement désespérant.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Iphigénie Dim 8 Mar 2015 - 11:25
T'as pas d'idées?  idee fais des IDD!
Spoiler:
ce bégaiement ne me dit rien de bon: la cuculture arrive...


Dernière édition par Iphigénie le Lun 9 Mar 2015 - 3:42, édité 1 fois
jonjon71
jonjon71
Habitué du forum

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par jonjon71 Dim 8 Mar 2015 - 11:34
Will.T a écrit:
Agitation en perspective dans les salles de profs. Le 11 mars, la ministre de l'Education présentera en Conseil des ministres sa réforme du collège. Les intentions de Najat Vallaud-Belkacem sont connues. « Une plus grande place sera laissée au travail en commun, au travail par projets, à l'interdisciplinarité », a promis la ministre fin janvier, à l'Assemblée. « La réforme des collèges donnera à cet effet une grande autonomie aux établissements et une grande liberté pédagogique aux équipes enseignantes, a-t-elle précisé, avec l'introduction d'enseignements complémentaires où plusieurs disciplines pourront se croiser afin d'être plus parlantes pour les élèves. »
Il semblerait que les syndicats ne soient pas tous d'accords sur le sujet...
Lire la suite.

Bah tiens, comme d'habitude, débrouillons-nous. Elles sont faciles à mettre en place ces réformes. Il suffit d'en écrire les grandes lignes (interdisciplinarité, projets, ...), pour le reste, ce sont les profs qui vont se coltiner le travail.


Dernière édition par jonjon71 le Dim 8 Mar 2015 - 11:35, édité 1 fois
Gryphe
Gryphe
Médiateur

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Gryphe Dim 8 Mar 2015 - 11:34
@Marmont a écrit:- Qu'une véritable sélection puisse être faite dans ces collèges, avec une véritable ouverture professionnelle en 4è/3è pour les élèves.
Non mais ça, c'est pas du tout prévu.
Quand on a proposé*, il y a deux ans, des cours en effectifs réduits pour les élèves en difficulté en français, maths, LV1 (ce qui suppose, effectivement, de repérer ces élèves en difficulté), tout Twitter a poussé des hurlements et on a été accusé de tous les maux alors une "véritable sélection", même pas en rêve. Là, tu cours des risques en disant ça. Razz

* Projet du collège modulaire, SNALC-FGAF.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Iphigénie Dim 8 Mar 2015 - 11:37
Qu'une véritable sélection puisse être faite dans ces collèges, avec une véritable ouverture professionnelle en 4è/3è pour les élèves
.
et puis faut voir au lycée sans sélection: pourquoi sélectionnerait-on au collège?
On est bien en train de transformer l'EN en grand patronage, c'est le seul moyen d'instaurer ce mirage d'égalité absolue tant recherché: noyer tout le monde.
Carnyx
Carnyx
Neoprof expérimenté

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Carnyx Dim 8 Mar 2015 - 11:37
Le rêve au collège !

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Images?q=tbn:ANd9GcSdWfBDWxtcDckTSlLKiV2IBGlxRbKEhejfeiiXP9-c--pCSldTA4PhSUk


Dernière édition par Carnyx le Dim 8 Mar 2015 - 11:41, édité 1 fois

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
Marmont
Marmont
Niveau 9

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Marmont Dim 8 Mar 2015 - 11:39
@Gryphe a écrit:
@Marmont a écrit:- Qu'une véritable sélection puisse être faite dans ces collèges, avec une véritable ouverture professionnelle en 4è/3è pour les élèves.
Non mais ça, c'est pas du tout prévu.
Quand on a proposé*, il y a deux ans, des cours en effectifs réduits pour les élèves en difficulté en français, maths, LV1 (ce qui suppose, effectivement, de repérer ces élèves en difficulté), tout Twitter a poussé des hurlements et on a été accusé de tous les maux alors une "véritable sélection", même pas en rêve. Là, tu cours des risques en disant ça. Razz

* Projet du collège modulaire, SNALC-FGAF.
Oui, c'est pour cela que j'avais écrit que cela ne me semblait pas être présent.


_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. 3795679266 
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Lefteris Dim 8 Mar 2015 - 11:45
Les lobbies ne désarment pas pour faire passer un maximum de dégradations du métier avant 2017, date où ces réformes seront enterrées pour faire place à d'autres tout aussi néfastes.

Ceci dit, une telle destruction des disciplines devrait satisfaire tout le monde, les idéologues comme les mercantis , en faisant une fois de plus converger les objectifs pédago et comptables : réalisation des lubies pour les uns, réduction des coûts de personnel pour les autres. Cela permet de ne pas recruter d'enseignants disciplinaires , de masquer la pénurie actuelle, ceux qui restent étant désormais en nombre suffisant pour assurer le nombre d'heures et étant sommés par ailleurs de faire des "projets transversaux". Et comme les projets prennent du temps, demandent la présence, du blabla, c'est aussi une manière d'augmenter le temps de garderie dans l'établissement.

La parade aux refus de faire des projets est déjà trouvée, en filigrane dans le projet de réforme : les heures dédiées seraient dans la DHG et donc les EDT, et avec l' "autonomie" des établissements ( traduire : "pouvoir despotique des CDE", qui seront les seuls "autonomes") , les instructions viendraient d'en haut.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
stanleymilgram
stanleymilgram
Niveau 9

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par stanleymilgram Dim 8 Mar 2015 - 12:12
@doctor who a écrit:
@Cath a écrit:Mais purée, certains enseignants n'en ont rien à cirer, des projets et veulent enseigner leur discipline, c'est si compliqué à comprendre ?

Le problème, c'est que certains autres adorent les projets et ne veulent pas spécialement enseigner leur discipline. J'en connais un tas.




Exactement et cela m'effraie...
A moins que cette réforme ne mange des heures, personne ne s'y opposera: les projets à outrance
font partie des mœurs. Ceux qui renâclent sont des "non investis".
Les parents (parait-il) choisissent le collège en fonction des animations (comme au camping).
D'ailleurs, les portes ouvertes ne sont qu'une vitrine de ce qui "se vit".
Le contenu des cours n'a aucune importance.
On me fait comprendre chaque jour que je ne suis plus là pour transmettre mais animer.

Soulagé que mes enfants arrivent au lycée...
Ecœuré pour les enfants des autres.


Dernière édition par stanleymilgram le Dim 8 Mar 2015 - 12:23, édité 1 fois
kero
kero
Grand sage

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par kero Dim 8 Mar 2015 - 12:18
@stanleymilgram a écrit:
@doctor who a écrit:
@Cath a écrit:Mais purée, certains enseignants n'en ont rien à cirer, des projets et veulent enseigner leur discipline, c'est si compliqué à comprendre ?

Le problème, c'est que certains autres adorent les projets et ne veulent pas spécialement enseigner leur discipline. J'en connais un tas.
Exactement et cela m'effraie...

Ça me fait penser à la proposition qui a été faite, dans l'un de mes collèges, de faire carrément une semaine totalement transdisciplinaire. Devant la passion suscitée par l'idée, je me suis senti très seul. Lorsque j'ai expliqué que perso, j'ai juste envie de faire mon cours d'histoire-géographie, et que j'apprécierais de ne pas perdre trop d'heure dans ce but, on m'a regardé comme un extraterrestre...
Roumégueur Ier
Roumégueur Ier
Érudit

[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège. Empty Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

par Roumégueur Ier Dim 8 Mar 2015 - 12:37
@Gryphe a écrit:
@Marmont a écrit:- Qu'une véritable sélection puisse être faite dans ces collèges, avec une véritable ouverture professionnelle en 4è/3è pour les élèves.
Non mais ça, c'est pas du tout prévu.
Quand on a proposé*, il y a deux ans, des cours en effectifs réduits pour les élèves en difficulté en français, maths, LV1 (ce qui suppose, effectivement, de repérer ces élèves en difficulté), tout Twitter a poussé des hurlements et on a été accusé de tous les maux alors une "véritable sélection", même pas en rêve. Là, tu cours des risques en disant ça. Razz

* Projet du collège modulaire, SNALC-FGAF.

J'apprécie surtout la proposition du Snalc portant sur le volume horaire d'un enseignant qui serait plus important que celui de la classe, permettant ainsi mille possibilités en groupes d'élèves restreints, mais bon, on ne va pas dans cette direction semble-t-il...
Cela rappelle un peu les horaires de 6èmes dans les années 70-80 : 7 heures de français pour les élèves (dont deux en demi-groupes), mais en fait cela correspondait à 9h pour l'enseignant par classe (car il avait deux dédoublements!)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum