Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celeborn
Esprit sacré

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Celeborn Sam 14 Mar 2015 - 7:47
Que l'instit' de ta nièce fasse peut-être un gloubi-boulga traditionaliste (j'imagine que ça a été le cas du CP au CE2 aussi, pour arriver à ces excellents résultats de 22 fautes en dictée au CM1 ?) ne remet en rien en cause la tendance nationale forte d'une déconstruction de l'enseignement rigoureux de la grammaire ou de l'emploi de non méthodes de lectures et autres joyeuses innovations qui ont eu lieu dans le primaire français depuis un bon moment, et qui ont entraîné, statistiques à l'appui, un effondrement de la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul.

Mais forcément, si chacun parle de sa nièce, de son cousin ou du fils du voisin, on ne risque pas d'aller loin dans la discussion… Parce que situ y tiens, je peux te parler du fils de ma collègue d'EPS, très lent et qui avait du mal, à qui j'ai filé une méthode alphabétique à l'entrée en CP, et qui est devenu premier de sa classe. T'as vu, super débat, hein ?


Dernière édition par Celeborn le Sam 14 Mar 2015 - 7:49, édité 1 fois
Clarianz
Clarianz
Empereur

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Clarianz Sam 14 Mar 2015 - 7:48
Non, les cahiers sont vides, les enfants un peu bosseur ne sont pas nourris, et contrairement à ce que tu dis, souvent il n'y a qu'un vernis traditionnel sur la soupe pedagogiste. C'est dramatiquement le cas dans la classe de CP de mon fils.
A la maison on conjugue le présent, l'imparfait et on fait des problèmes avec des multiplications; à l'école on peine à additionner les dizaines, on confond le son -in et le son -un, on n'apprend pas de poésie, on ne fait pas de sciences ni de géométrie, et les après-midi sont tous consacres à des "ateliers" dignes du centre aéré.
Et accessoirement on nous fait la guerre parce que je ne mets pas mon fils à l'école quand il est malade, ça choque tout le monde, je nuis à son développement civique en le gardant à la maison en cas de gastro.

_________________
Mama's Rock
avatar
isajan
Niveau 5

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par isajan Sam 14 Mar 2015 - 7:49
Comme vous êtes PE, j'en profite pour prendre un exemple. Pensez-vous que les Alphas sont une mauvaise méthode d'entrée dans la lecture sous prétexte que c'est ludique ? Je peux vous assurer que ca marche beaucoup mieux que les méthodes syllabiques traditionnelles où certains enfants ont du mal à rentrer dans la combinatoire.
Clarianz
Clarianz
Empereur

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Clarianz Sam 14 Mar 2015 - 7:50
Les alphas sont ludiques et traditionnelles, avec une approche alphabétiques pour commencer.

_________________
Mama's Rock
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Celeborn Sam 14 Mar 2015 - 7:51
isajan a écrit:Comme vous êtes PE,  j'en profite pour prendre un exemple. Pensez-vous que les Alphas sont une mauvaise méthode d'entrée dans la lecture sous prétexte que c'est ludique ? Je peux vous assurer que ca marche beaucoup mieux que les méthodes syllabiques traditionnelles où certains enfants ont du mal à rentrer dans la combinatoire.

Je crois qu'ici, tu vas trouver assez peu de personnes qui seront contre les alphas Smile. Le problème n'est pas tant les alphas VS les méthodes syllabiques traditionnelles que les alphas VS les méthodes à fort taux d'idéovisuel.

edit : il y a un excellent post sur le classement des méthodes de lecture quelque part sur ce forum, j'essaye de te le retrouver.


Dernière édition par Celeborn le Sam 14 Mar 2015 - 7:51, édité 1 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Elyas
Elyas
Empereur

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Elyas Sam 14 Mar 2015 - 7:51
républicain a écrit:
isajan a écrit:Je ne sais pas ce que vous voulez dire. Je regarde ce que font mes collèges, les cahiers de mes neveux et nièces en primaire.

Ma nièce qui a 22 fautes à chaque dictée en CM1, et l'instit qui ne fait que corriger les fautes. L'apprentissage par coeur de notions totalement incomprises.

C'est très traditionnel, et pas dans le meilleur sens du terme. Je ne vois pas de gloubi boulga pédagogiste, j'y vois un gloubi boulga traditionnaliste.

Sympa, le jugement à l'emporte-pièce, entre collègues!

J'espère que tu as tenu le même discours sur le forum quand les gens ont critiqué les collègues de Clisthène et de Clayes-sous-Bois.
avatar
isajan
Niveau 5

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par isajan Sam 14 Mar 2015 - 7:51
Celeborn a écrit:Que l'instit' de ta nièce fasse peut-être un gloubi-boulga traditionaliste (j'imagine que ça a été le cas du CP au CE2 aussi, pour arriver à ces excellents résultats de 22 fautes en dictée au CM1 ?) ne remet en rien en cause la tendance nationale forte d'une déconstruction de l'enseignement rigoureux de la grammaire ou de l'emploi de non méthodes de lectures et autres joyeuses innovations qui ont eu lieu dans le primaire français depuis un bon moment, et qui ont entraîné, statistiques à l'appui, un effondrement de la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul.

Mais forcément, si chacun parle de sa nièce, de son cousin ou du fils du voisin, on ne risque pas d'aller loin dans la discussion… Parce que situ y tiens, je peux te parler du fils de ma collègue d'EPS, très lent et qui avait du mal, à qui j'ai filé une méthode alphabétique à l'entrée en CP, et qui est devenu premier de sa classe. T'as vu, super débat, hein ?

Républicain parlait bien de ses petits-enfants, pourquoi ne parlerais-je pas de ma nièce. Elle a toujours subi un enseignement très traditionnel mais avec une très mauvaise méthode de lecture en CP (A l'école des albums).
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Celeborn Sam 14 Mar 2015 - 7:52
isajan a écrit:Elle a toujours subi un enseignement très traditionnel mais avec une très mauvaise méthode de lecture en CP (A l'école des albums).
Une méthode très traditionnelle, mais avec ce que la modernité pédagogique a créé de pire en termes de "méthode" de lecture, en fait…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
isajan
Niveau 5

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par isajan Sam 14 Mar 2015 - 7:56
Celeborn a écrit:
isajan a écrit:Elle a toujours subi un enseignement très traditionnel mais avec une très mauvaise méthode de lecture en CP (A l'école des albums).
Une méthode très traditionnelle, mais avec ce que la modernité pédagogique a créé de pire en termes de "méthode" de lecture, en fait…

Alors on ne parle pas de la même chose. Sur une autre discussion, quelqu'un a fait l'amalgame pédagogie de projet=on ne corrige pas l'orthographe.

J'avoue que... ??

L'instit de CP de ma nière était extrêmement rigide, collée à la même méthode indépendamment du niveau de lecture des enfants à l'arrivée en CP.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Celeborn Sam 14 Mar 2015 - 8:00
Voilà le lien vers le sujet sur les méthodes de lecture : LIEN

être rigide et collé à une méthode (surtout à une méthode idéovisuelle) n'est en rien "traditionnel". Je crois que beaucoup d'instit' "traditionnels" sont tout le contraire de cela. Le portrait que tu dresses me fait plutôt penser à un bon petit soldat sorti de l'IUFM plein de grandes vérités qu'on lui a consciencieusement fourrées dans le crâne.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
User21714
Expert spécialisé

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par User21714 Sam 14 Mar 2015 - 8:01
Celeborn a écrit:Voilà le lien vers le sujet sur les méthodes de lecture : LIEN

être rigide et collé à une méthode (surtout à une méthode idéovisuelle) n'est en rien "traditionnel". Je crois que beaucoup d'instit' "traditionnels" sont tout le contraire de cela. Le portrait que tu dresses me fait plutôt penser à un bon petit soldat sorti de l'IUFM plein de  grandes vérités qu'on lui a consciencieusement fourrées dans le crâne.

+1
Elyas
Elyas
Empereur

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Elyas Sam 14 Mar 2015 - 8:02
Celeborn a écrit:Voilà le lien vers le sujet sur les méthodes de lecture : LIEN

être rigide et collé à une méthode (surtout à une méthode idéovisuelle) n'est en rien "traditionnel". Je crois que beaucoup d'instit' "traditionnels" sont tout le contraire de cela. Le portrait que tu dresses me fait plutôt penser à un bon petit soldat sorti de l'IUFM plein de  grandes vérités qu'on lui a consciencieusement fourrées dans le crâne.

Un instit' ou un PE qui fait du Freinet, du Montessori ou de la PI, il est traditionnel ? Honnêtement, traditionnel ne veut rien dire. A moins qu'on parle de la tradition telle que Chesterton la définit.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Celeborn Sam 14 Mar 2015 - 8:03
Elyas a écrit:Honnêtement, traditionnel ne veut rien dire.

Voilà un point sur lequel on sera d'accord Smile.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
the educator
Fidèle du forum

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par the educator Sam 14 Mar 2015 - 8:04
Clarianz a écrit:Les alphas sont ludiques et traditionnelles,

C'est pas SI traditionnel que ça. Et tiens, étrange, c'est ludique. Et ça marche? sérieusement? Du coup ça fausse complètement le postulat que je vois ici: apprentissage = travail = ennui. De beaux exemples de résignation...
Effectivement, en préparant les adultes à une vie frustrante ou le travail est ennuyeux, aliénant (pour devenir libérateur haha), où il faut accepter comme due les contraintes, on va peut être parvenir à concurrencer les chinois, qui eux, en effet, ne perdent pas de temps en loisirs (ni en philosophie d'ailleurs).

Ce que je trouve étrange, c'est que la plupart des gens ici associent l'exigence et la résignation, le travail et l'ennui, comme si c'était une fatalité, et comme s'il n'était pas possible d'apprendre sérieusement autrement qu'en étant laborieux.

Dans un autre genre j'ai particulièrement aimé :

Qu'on s'occupe de les mettre au travail et qu'on restaure la discipline plutôt que de nous faire endosser le rôle de GO parce ces pov'tit'nefan s'ennuient !
En voilà une évidence!! qu'attendons nous? Qui a planqué la baguette magique? ou la matraque du maton?
Je veux juste rappeler que la plupart des adultes qui ont mis notre société dans cette merveilleuse posture ou le savoir est devenu anecdotique s'il n'est pas vendeur, ou le bonheur n'est pas une donnée à inclure dans l'équation, et ou la misère (je ne parle pas de pauvreté) est acceptable à partir du moment ou le cash flow du système se maintient, tous ces gens là, sont passés par cette merveilleuse école que vous décrivez, ont pour la plupart accumulé les savoirs et montré patte blanche a des examens selectifs. La plupart de ceux qui acceptent les vies de misère sont aussi passés par cette école. Libératrice? Quand a t elle été libératrice, cette école?
hhelene
hhelene
Niveau 2

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par hhelene Sam 14 Mar 2015 - 8:09
isajan a écrit:

Je trouve que c'est outrancier et caricatural. Comme si le fait de s'ennuyer était un gage d'apprentissage.

Évidemment que c'est outrancier et caricatural, c'était un peu le but...
Je t'assure que je fais tout mon possible pour que mes élèves ne s'ennuient pas en classe. J'essaie plein de trucs nouveaux et je varie les plaisirs. Je suis globalement satisfaite de ce que je leur propose mais pas toujours, loin s'en faut, alors je change des trucs, toujours. Il n'y a que quand je me suis trouvée démago que je me dis que là, c'était moche.
avatar
isajan
Niveau 5

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par isajan Sam 14 Mar 2015 - 8:10
The educator, voilà. Je suis entièrement d'accord avec toi. Il y a aussi des études (je vais essayer de les trouver en lien) qui prouvent que le plaisir joue un rôle positif dans l'apprentissage.

avatar
isajan
Niveau 5

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par isajan Sam 14 Mar 2015 - 8:12
Elyas a écrit:
Celeborn a écrit:Voilà le lien vers le sujet sur les méthodes de lecture : LIEN

être rigide et collé à une méthode (surtout à une méthode idéovisuelle) n'est en rien "traditionnel". Je crois que beaucoup d'instit' "traditionnels" sont tout le contraire de cela. Le portrait que tu dresses me fait plutôt penser à un bon petit soldat sorti de l'IUFM plein de  grandes vérités qu'on lui a consciencieusement fourrées dans le crâne.

Un instit' ou un PE qui fait du Freinet, du Montessori ou de la PI, il est traditionnel ? Honnêtement, traditionnel ne veut rien dire. A moins qu'on parle de la tradition telle que Chesterton la définit.

En France, un instit qui fait du Montessori est clairement moderne. En Scandinavie en revanche, Montessori passe pour strict et old school (notamment car on exige le silence total lors des pass Montessori). Il y a une question de contexte à prendre en compte.
avatar
User21714
Expert spécialisé

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par User21714 Sam 14 Mar 2015 - 8:21
the educator a écrit:

Ce que je trouve étrange, c'est que la plupart des gens ici associent l'exigence et la résignation, le travail et l'ennui, comme si c'était une fatalité, et comme s'il n'était pas possible d'apprendre sérieusement autrement qu'en étant laborieux.




Absolument pas, en ce qui me concerne.

On peut très bien associer exigence et volonté, travail et intérêt sans tout mélanger et donner l'impression aux enfants que leur vie future sera une succession d'épisodes ludiques et amusants.

En fait, il faut savoir avant tout quelle société nous voulons pour nos enfants dans le futur.

Prenons un exemple:

J'ai conduit, à 15 ans, un cyclo sans aucune formation, sans obligation de porter un casque, la liberté presque complète.
De nos jours,un ado du même âge va devoir passer un permis avec port de casque obligatoire.
La formation ne sera certainement pas ludique et amusante, le permis sera délivré par la Préfecture, pas de conduite possible avant de le recevoir, même avec une attestation de l'auto-école.

Ainsi donc, dans de nombreux domaines, la société impose des règles de sérieux et de contrôle assez contraignantes.
Il n'y a qu'à l'école que l'on tente de faire croire aux jeunes que l'on doit pouvoir progresser en s'amusant.
Bizarre, non?


Dernière édition par républicain le Sam 14 Mar 2015 - 8:31, édité 1 fois
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Thalia de G Sam 14 Mar 2015 - 8:29
hhelene, pourrais-tu te présenter, s'il te plaît : https://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation ?
Merci

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
the educator
Fidèle du forum

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par the educator Sam 14 Mar 2015 - 8:38
Ainsi donc, dans de nombreux domaines, la société impose des règles de sérieux et de contrôle assez contraignantes.
Il n'y a qu'à l'école que l'on tente de faire croire aux jeunes que l'on doit pouvoir progresser en s'amusant.
Bizarre, non?

L'opposition ennui/amusement est stérile, vraiment, je crois, et l'on peut s'imposer des tas de règles contraignantes sans jamais s'ennuyer, et inversement dans des moments de liberté et a priori d'amusement tomber dans l'ennui.
hhelene a écrit:
Je t'assure que je fais tout mon possible pour que mes élèves ne s'ennuient pas en classe.
Pour moi, cette phrase ne veut rien dire. Ou justement, elle ouvre la porte à la crainte du GO et de l'amusement.
En réalité, l'ennui par rapport aux apprentissages, c'est surtout un problème de fond, de relation aux savoirs, de relation à l'institution, de confiance aussi, dans l'école, dans les adultes. En faisant de l'animation, du jeu, du zapping, on ne fait que tromper l'ennui momentanément, ce qui d'un point de vue psychosocial n'est pas forcément inintéressant, mais ça ne prépare pas à une relation saine aux apprentissages, selon moi. l'ennui, c'est un problème systémique, pas juste une question de contenus ludiques ou interactifs ou quoi que ce soit.
avatar
User21714
Expert spécialisé

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par User21714 Sam 14 Mar 2015 - 8:41
the educator a écrit:
Ainsi donc, dans de nombreux domaines, la société impose des règles de sérieux et de contrôle assez contraignantes.
Il n'y a qu'à l'école que l'on tente de faire croire aux jeunes que l'on doit pouvoir progresser en s'amusant.
Bizarre, non?

L'opposition ennui/amusement est stérile, vraiment, je crois, et l'on peut s'imposer des tas de règles contraignantes sans jamais s'ennuyer, et inversement dans des moments de liberté et a priori d'amusement tomber dans l'ennui.

Nous sommes d'accord sur ce point précis.
avatar
isajan
Niveau 5

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par isajan Sam 14 Mar 2015 - 8:41
Attention! Le ludique n'est pas une affaire de "contenu" justement!

Pourquoi les Alphas marchent si bien? Parce que la méthode (syllabique) est bonne et parce que les enfants ont une motivation par le jeu. Mais le contenu est bien la méthode syllabique.

Même chose pour les tables de multiplication. On peut les apprendre en rabachant par coeur, ou on peut avoir une entrée ludique sur le même contenu. Je ne comprends pas comment on peut décider de faire l'impasse sur la motivation, même si on se met d'accord sur les contenus.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Celeborn Sam 14 Mar 2015 - 8:42
the educator a écrit:
En réalité, l'ennui par rapport aux apprentissages, c'est surtout un problème de fond,

De mon expérience, l'ennui face aux apprentissages est avant tout un problème de niveau scolaire, tout particulièrement en maîtrise de la langue. Pour le dire vite, la plupart des élèves que je vois le + s'ennuyer sont ceux qui ne comprennent pas. Et pas dans le sens où ils ne comprennent pas l'intérêt du cours/de la discipline/de l'activité, mais bien dans le sens où ils ne disposent pas des connaissances pour accéder à ce que l'on est supposé faire (lire un texte, construire des phrases, etc.). Et là, oui, ils s'ennuient sévère. Et on le sait, et on ne peut pas y faire grand chose… Sad

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Celeborn Sam 14 Mar 2015 - 8:43
isajan a écrit:
Même chose pour les tables de multiplication. On peut les apprendre en rabachant par coeur, ou on peut avoir une entrée ludique sur le même contenu. Je ne comprends pas comment on peut décider de faire l'impasse sur la motivation, même si on se met d'accord sur les contenus.

Le problème étant quand on ne les fait pas apprendre, parce que l'élève doit pouvoir les retrouver par lui-même, que ça ne fait pas sens, etc, etc.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
User21714
Expert spécialisé

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par User21714 Sam 14 Mar 2015 - 8:44
isajan a écrit:Attention! Le ludique n'est pas une affaire de "contenu" justement!

Pourquoi les Alphas marchent si bien? Parce que la méthode (syllabique) est bonne et parce que les enfants ont une motivation par le jeu. Mais le contenu est bien la méthode syllabique.

Même chose pour les tables de multiplication. On peut les apprendre en rabachant par coeur, ou on peut avoir une entrée ludique sur le même contenu. Je ne comprends pas comment on peut décider de faire l'impasse sur la motivation, même si on se met d'accord sur les contenus.

Personne ne fait l'impasse sur la motivation, mais celle-ci peut avoir de nombreux visages.
Le danger, avec ce qui se prépare, c'est que cette motivation risque de devenir monochromatique, par décret ministériel, ce qui est l'exact contraire de la liberté pédagogique.
Clarianz
Clarianz
Empereur

NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient." - Page 10 Empty Re: NVB : "Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

par Clarianz Sam 14 Mar 2015 - 8:47
La motivation peut aussi venir de la simple envie de savoir, de comprendre, de ressentir le manque d'une technique et d'en avoir besoin.
Pas un besoin viscéral ni primordial mais un besoin purement intellectuel.

_________________
Mama's Rock
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum