Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LilieDoc
LilieDoc
Niveau 9

Pour un CDI plus communiquant... Empty Pour un CDI plus communiquant...

par LilieDoc le Ven 13 Mar 2015, 08:45
Je m'interroge, en ce moment, sur la communication entre CDI/communauté éducative/élèves, sachant que, les uns comme les autres, ne lisent pas les infos affichées, pas plus que celles publiées sur le site. Ce qui fonctionne à peu près, c'est les p'tits mots dans les casiers... Même la transmission à l'oral est chaotique. Partant de ce constat, je me demande comment améliorer la communication afin que la transmission des infos passent mieux ? J'avoue être à court d'idées et un peu désespérée d'y arriver. Existe-t-il au moins des solutions ? heu
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Pseudo le Ven 13 Mar 2015, 09:07
Hum... Je ne sais pas, cela fait 20 ans que je butte sur cet écueil.
Si je peux donner mon avis, je pense que pour être attentif à une information, il faut en voir l'utilité. Rares sont ceux qui voient de la valeur ajoutée et une quelconque utilité à ce qu'on peut leur raconter ou leur proposer. Et je fini par partager leur avis. Ce que j'ai à offrir ne leur sert à rien, sauf à dédoubler des classes chiantes. Là, j'ai toujours quelques oreilles.
Le pompon c'est quand même le portail e-sidoc, qui nous coûte de l'argent et du temps pour un retour heu.... comment dire...
Nous n'échappons pas au bullshitisme de notre job. Il ne sert à rien de ce qui est prévu. Et on peut passer son temps en tâches totalement inutiles (sauf en cas d'inspection). L'alimentation du portail en est une. Afficher des papelard aussi. La seule communication qui fonctionne un peu mieux, c'est l'informelle, à la cantine, pendant une récré. Bon, faut avoir envie de s'intoxiquer à la cantine sur son temps libre.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
LilieDoc
LilieDoc
Niveau 9

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par LilieDoc le Ven 13 Mar 2015, 12:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La seule communication qui fonctionne un peu mieux, c'est l'informelle, à la cantine, pendant une récré. Bon, faut avoir envie de s'intoxiquer à la cantine sur son temps libre.

Oui, ce n'est jamais évident d'en parler sur le temps de pause du midi, justement parce que c'est la pause et le moment où on n'a pas forcément envie de parler boulot...
AustenLand
AustenLand
Niveau 5

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par AustenLand le Mar 17 Mar 2015, 11:17
J'avoue que la communication est vraiment LE point noir dans les établissements scolaires (bon...j'en ai fait que 3 mais c'était à chaque fois la même chose).

Exemple tout frais : j'ai eu l'entretien avec mes chefs hier pour ma notation (c'est moi qui suis allée les voir en m'étonnant de ne pas être convoquée...). Le premier truc qu'ils m'ont sorti c'est qu'ils étaient incapables de dire ce que je faisais au CDI car je ne les tenais pas informer. Suspect Après les avoir laissé parlé, j'ai seulement répondu que c'était étonnant car j'indiquais sur le site du collège absolument toutes les activités réalisées.
Autre exemple : j'envoie des mails (sur l'intranet du collège et dans leur boîtes mail) aux collègues avec qui j'ai des séances de prévu, mais je n'ai jamais de réponse.

Donc au final, puisque les gens ne savent pas lire ou n'ont pas la jugeote d'aller chercher les infos là où elles sont censées être, je me suis dis que la tâche était impossible. Si l'administration ne montre pas l'exemple déjà à la base, c'est mort.

Le mot de la fin : bon courage ! Very Happy
Elle aime
Elle aime
Expert

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Elle aime le Mar 17 Mar 2015, 11:36
AustenLand,

Ce que je viens de lire me sidère. Bon courage.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Pseudo le Mar 17 Mar 2015, 12:13
J'ai même eu un jour un entretien avec mon chef, qui m'a posé toutes les questions auxquelles répondait patiemment mon rapport d'activité remis 3 semaines plus tôt. Depuis mes rapports d'activité tiennent en trois pages. J'espère faire encore plus court cette année.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
AustenLand
AustenLand
Niveau 5

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par AustenLand le Mar 17 Mar 2015, 12:50
Merci ! Du courage il en faut c'est sûr !

Idem pour le rapport d'activités. Il l'avait sous les yeux et pourtant...
menerve
menerve
Prophète

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par menerve le Mar 17 Mar 2015, 18:13
Ben moi c'est le contraire...mon rapport est super détaillé et il m'a encore posé des questions dessus.

Maintenant, je ne cherche plus à communiquer avec des gens sourds et aveugles...j'affiche, j'envoie des mails, j'écris des articles sur le site du collège. Et qu'on ne vienne pas se plaindre " je n'étais pas au courant" ...je garde des traces de ce que j'envoie ou affiche.
LilieDoc
LilieDoc
Niveau 9

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par LilieDoc le Mar 17 Mar 2015, 19:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ben moi c'est le contraire...mon rapport est super détaillé et il m'a encore posé des questions dessus.

Maintenant, je ne cherche plus à communiquer avec des gens sourds et aveugles...j'affiche, j'envoie des mails, j'écris des articles sur le site du collège. Et qu'on ne vienne pas se plaindre " je n'étais pas au courant" ...je garde des traces de ce que j'envoie ou affiche.

Moi c'est pareil,dés que j'organise quelque chose,je l'affiche,aussi bien en salle des profs que sur le site,je mets une copie dans le casier du principal et au cdi bien sûr.Après si ça prend pas,ben c'est malheureux mais au moins,j'aurais ma conscience pour moi.
avatar
User20106
Niveau 2

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par User20106 le Mer 18 Mar 2015, 05:57
En ce qui me concerne j'affiche peu car effectivement c'est peu lu (voire pas du tout),il y a quelques années j'avais fait un classeur avec tous les lieux de sortie possibles et je continue de l'alimenter ,je ne pense pas qu'il soit beaucoup consulté.
Quand une info me semble intéressante j'en parle aux profs et au moins je sais tout de suite si ça les intéresse ou pas.
J'alimente très peu le site du collège,je pourrais le faire plus mais ça serait plus par rapport à une éventuelle inspection que pour les collègues ou les parents d'élèves, mais l'inspection j'avoue que je  m'en fiche ...en tout les cas si je me mets à alimenter plus ça sera surtout pour moi ,pour avoir le sentiment que je fait les choses avec un minimum de sérieux...
J'ai fait un stage au mois de Janvier pour mon logiciel PMB qui a maintenant un portail qu'il faudrait alimenter...
Mon quotidien c'est tellement l'accueil et la surveillance que franchement c'en est tellement un travail à part entière que ça prends le pas sur tout le reste et j'en ai marre que ce ne soit pas considéré comme un travail !
Ce que je fait en plus (et j'en fait) c'est bonus pour éviter de me sentir trop comme une surveillante et défendre mon territoire,si je cherche à en mesurer l'efficacité auprès des élèves, je voit bien que c'est minime ,mais je continue quand même par contre,je me décourage pas.
Pour en revenir au CDI communiquant qui est ta question je te conseille de faire ce qui te semble le plus efficace et aussi de choisir le vecteur de communication que tu préfère,fait toi plaisir !
La communication orale c'est quand même le mieux, crois moi, et comme Pseudo j'ai vingt ans de boutique au compteur.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Pseudo le Mer 18 Mar 2015, 06:40
Quand quelque chose m'intéresse, je me tiens informée. Pas plus tard qu'hier, j'ai reçu un mail de relance d'une association, au sujet d'un stage d'écriture, et je l'ai lu avec intérêt et j'ai envoyé mon inscription.
Le fait est qu'on ne peut forcer personne à lire nos mails ou aller voir notre actualité sur le site du collège, mais l'autre fait c'est que si ça intéressait peu ou prou-t quelqu'un, ce quelqu'un ne foutrait pas nos mails  à la poubelle sans les lire, ce quelqu'un serait ravie d'aller suivre notre page sur le site ou de consulter notre magniiiiiifîîîîque portail (qui est illisible, reconnaissons-le, en tout cas pour e-sidoc).
Malheureusement, ce qu'on fait n'intéresse personne. Le jour où on n'a pas LE livre qu'on cherche, là c'est Beyrouth, le jour où la doc a osé prendre sa pause déj de 3/4 d'heure au moment où on s'est décidé à poussé la porte du CDI, là, les choses sont graves. Mais le reste du temps on peut bien alimenter tous les portails qu'on voudra, afficher ou mailer un nombre de trucs pas croyables, c'est dans l'indifférence la plus totale.
Parce que nos CDI, notre job, ne correspondent à aucun besoin (sauf des besoins de gestion de flux et de stockage d'élèves, et pour ça, pas besoin de beaucoup de com, ça se fait tout seul).
Bon, je vous rassure, nous ne sommes pas les seuls. Qui s'intéresse aux articles du portail de sa banque par exemple ? Ou ceux de son fournisseur d'accès internet ? Combien de mails, rédigées par des gens hyper qualifiés, jetez-vous sans les ouvrir ? Vous n'imaginez pas le nombre de gens qui travaillent pour ce genre de trucs, dans une indifférence assourdissante.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
LilieDoc
LilieDoc
Niveau 9

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par LilieDoc le Mer 18 Mar 2015, 18:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quand quelque chose m'intéresse, je me tiens informée. Pas plus tard qu'hier, j'ai reçu un mail de relance d'une association, au sujet d'un stage d'écriture, et je l'ai lu avec intérêt et j'ai envoyé mon inscription.
Le fait est qu'on ne peut forcer personne à lire nos mails ou aller voir notre actualité sur le site du collège, mais l'autre fait c'est que si ça intéressait peu ou prou-t quelqu'un, ce quelqu'un ne foutrait pas nos mails  à la poubelle sans les lire, ce quelqu'un serait ravie d'aller suivre notre page sur le site ou de consulter notre magniiiiiifîîîîque portail (qui est illisible, reconnaissons-le, en tout cas pour e-sidoc).
Malheureusement, ce qu'on fait n'intéresse personne. Le jour où on n'a pas LE livre qu'on cherche, là c'est Beyrouth, le jour où la doc a osé prendre sa pause déj de 3/4 d'heure au moment où on s'est décidé à poussé la porte du CDI, là, les choses sont graves. Mais le reste du temps on peut bien alimenter tous les portails qu'on voudra, afficher ou mailer un nombre de trucs pas croyables, c'est dans l'indifférence la plus totale.
Parce que nos CDI, notre job, ne correspondent à aucun besoin (sauf des besoins de gestion de flux et de stockage d'élèves, et pour ça, pas besoin de beaucoup de com, ça se fait tout seul).
Bon, je vous rassure, nous ne sommes pas les seuls. Qui s'intéresse aux articles du portail de sa banque par exemple ? Ou ceux de son fournisseur d'accès internet ? Combien de mails, rédigées par des gens hyper qualifiés, jetez-vous sans les ouvrir ? Vous n'imaginez pas le nombre de gens qui travaillent pour ce genre de trucs, dans une indifférence assourdissante.

C'est vrai qu'il n'y a pas que toujours les autres qui font mal, on en fait autant, dans d'autres contextes. On peut considérer ne pas être les seules victimes du manque de temps, ou d'intérêt. Pour ma part, je transmets les effet que j'estime pouvoir intéresser les profs de discipline, j'affiche les concours, expos, etc... sur papier et sur le site. Après, je constate bien le manque d'attention des collègues qui s'en sont déjà excusés suite à un sondage auxquels je les ai soumis récemment. Je les comprends et ne leur jette aucunement la pierre. Cependant, ça reste quand même frustrant de passer à côté de cet aspect partenarial du métier.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Pseudo le Mer 18 Mar 2015, 19:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quand quelque chose m'intéresse, je me tiens informée. Pas plus tard qu'hier, j'ai reçu un mail de relance d'une association, au sujet d'un stage d'écriture, et je l'ai lu avec intérêt et j'ai envoyé mon inscription.
Le fait est qu'on ne peut forcer personne à lire nos mails ou aller voir notre actualité sur le site du collège, mais l'autre fait c'est que si ça intéressait peu ou prou-t quelqu'un, ce quelqu'un ne foutrait pas nos mails  à la poubelle sans les lire, ce quelqu'un serait ravie d'aller suivre notre page sur le site ou de consulter notre magniiiiiifîîîîque portail (qui est illisible, reconnaissons-le, en tout cas pour e-sidoc).
Malheureusement, ce qu'on fait n'intéresse personne. Le jour où on n'a pas LE livre qu'on cherche, là c'est Beyrouth, le jour où la doc a osé prendre sa pause déj de 3/4 d'heure au moment où on s'est décidé à poussé la porte du CDI, là, les choses sont graves. Mais le reste du temps on peut bien alimenter tous les portails qu'on voudra, afficher ou mailer un nombre de trucs pas croyables, c'est dans l'indifférence la plus totale.
Parce que nos CDI, notre job, ne correspondent à aucun besoin (sauf des besoins de gestion de flux et de stockage d'élèves, et pour ça, pas besoin de beaucoup de com, ça se fait tout seul).
Bon, je vous rassure, nous ne sommes pas les seuls. Qui s'intéresse aux articles du portail de sa banque par exemple ? Ou ceux de son fournisseur d'accès internet ? Combien de mails, rédigées par des gens hyper qualifiés, jetez-vous sans les ouvrir ? Vous n'imaginez pas le nombre de gens qui travaillent pour ce genre de trucs, dans une indifférence assourdissante.

C'est vrai qu'il n'y a pas que toujours les autres qui font mal, on en fait autant, dans d'autres contextes. On peut considérer ne pas être les seules victimes du manque de temps, ou d'intérêt. Pour ma part, je transmets les effet que j'estime pouvoir intéresser les profs de discipline, j'affiche les concours, expos, etc... sur papier et sur le site. Après, je constate bien le manque d'attention des collègues qui s'en sont déjà excusés suite à un sondage auxquels je les ai soumis récemment. Je les comprends et ne leur jette aucunement la pierre. Cependant, ça reste quand même frustrant de passer à côté de cet aspect partenarial du métier.

Mais le problème c'est pas qu'on fait mal (enfin, pas forcément, moi, je fais mal, mais plein de docs se cassent le baigneur). Le problème c'est qu'on fait inutile. Personne n'en a besoin. C'est tout. Pourquoi les gens passeraient du temps à s'intéresser à des trucs dont il n'ont rien à faire ?
Par exemple, vendeur de carrosse, ça doit être chouette comme métier non ? Sauf que bon, qui achète des carrosses ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Asha Kraken
Asha Kraken
Neoprof expérimenté

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Asha Kraken le Mer 18 Mar 2015, 19:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quand quelque chose m'intéresse, je me tiens informée. Pas plus tard qu'hier, j'ai reçu un mail de relance d'une association, au sujet d'un stage d'écriture, et je l'ai lu avec intérêt et j'ai envoyé mon inscription.
Le fait est qu'on ne peut forcer personne à lire nos mails ou aller voir notre actualité sur le site du collège, mais l'autre fait c'est que si ça intéressait peu ou prou-t quelqu'un, ce quelqu'un ne foutrait pas nos mails  à la poubelle sans les lire, ce quelqu'un serait ravie d'aller suivre notre page sur le site ou de consulter notre magniiiiiifîîîîque portail (qui est illisible, reconnaissons-le, en tout cas pour e-sidoc).
Malheureusement, ce qu'on fait n'intéresse personne. Le jour où on n'a pas LE livre qu'on cherche, là c'est Beyrouth, le jour où la doc a osé prendre sa pause déj de 3/4 d'heure au moment où on s'est décidé à poussé la porte du CDI, là, les choses sont graves. Mais le reste du temps on peut bien alimenter tous les portails qu'on voudra, afficher ou mailer un nombre de trucs pas croyables, c'est dans l'indifférence la plus totale.
Parce que nos CDI, notre job, ne correspondent à aucun besoin (sauf des besoins de gestion de flux et de stockage d'élèves, et pour ça, pas besoin de beaucoup de com, ça se fait tout seul).

Bon, je vous rassure, nous ne sommes pas les seuls. Qui s'intéresse aux articles du portail de sa banque par exemple ? Ou ceux de son fournisseur d'accès internet ? Combien de mails, rédigées par des gens hyper qualifiés, jetez-vous sans les ouvrir ? Vous n'imaginez pas le nombre de gens qui travaillent pour ce genre de trucs, dans une indifférence assourdissante.

Je suis on ne peut plus d'accord, j'ai de plus en plus la sensation de toucher du doigt le vide de la fonction (hormis la garderie de luxe et la tenue d'un territoire pacifié pour les freaks du collège, je vois pas concrètement quel est mon rôle). Et j'avoue passer très peu de temps à "communiquer", étant moi-même gonflée par la surcharge de mails reçus. Ah et je viens de voir le post de désabusée, ben pareil encore, entre l'accueil et la gestion basique, j'ai de quoi m'occuper sans avoir envie de me lancer dans le délirium publicitaire (mais c'est vrai que si on vend pas notre soupe, tout le monde s'imagine qu'on glande rien).
That said et comme désabusée, je pense que le meilleur truc pour toucher les collègues est de les connaître, tout simplement (et là la machine à café est infiniment plus efficace que ce bouzin d'e-sidoc). Tu finis par repérer les intérêts et les activités pratiquées par chacun et du coup tu peux proposer des choses ciblées. Mais honnêtement, un prof qui débarque spontanément parce qu'il a une envie frénétique de C.D.I après lecture de ta prose, c'est du rarissime. C'est toujours après des travaux d'approche (pupute land) que des collègues ont commencé à bosser avec moi (souvent parce qu'ils m'aimaient bien et que je faisais ma pleureuse ), certains ont apprécié et on a mis en route des petites habitudes de taf. C'est un truc de longue haleine de toutes façons.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Pseudo le Mer 18 Mar 2015, 19:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: C'est toujours après des travaux d'approche (pupute land) que des collègues ont commencé à bosser avec moi (souvent parce qu'ils m'aimaient bien et que je faisais ma pleureuse ), certains ont apprécié et on a mis en route des petites habitudes de taf. C'est un truc de longue haleine de toutes façons.

Oui, voilà, faut compter sur la pitié.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Pseudo le Mer 18 Mar 2015, 19:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Je suis on ne peut plus d'accord, j'ai de plus en plus la sensation de toucher du doigt le vide de la fonction (hormis la garderie de luxe et la tenue d'un territoire pacifié pour les freaks du collège, je vois pas concrètement quel est mon rôle).

Je m'étais jamais dit les choses comme ça, mais tu as raison... Le CDI, c'est freaks land Neutral

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Ingeborg B. le Mer 18 Mar 2015, 19:40
Pour ma part, je communique beaucoup avec les dames du cdi de mon lycée qui sont en plus très sympas et dynamiques. On discute des commandes de bouquins. J'organise des expos avec elles. Cette année, je n'ai pas eu le temps d'organiser des séances communes mais on va bosser ensemble en ecjs sur les caricatures de presse.
Le problème : nous sommes 140 profs et nous ne devons être qu'une dizaine(surtout en Histoire -Géo et en Lettres) à envisager le cdi comme autre chose qu'un lieu ou on entasse les élèves et où se trouve une salle multimédia. Chose entendue au conseil pédagogique alors que je parlais du travail possible avec les professeurs documentalistes "Ah, bon, elles travaillent aussi avec les classes" affraid . On a obtenu que les élèves exclus de cours n'y soient plus jetés par la vie scolaire.
Je pense que le problème vient surtout de la mentalité de certains profs qui ne s'intéressent pas trop à ce qui se passe à deux mètres d'eux.
Personnellement, cela m'arrange, car le rayon histoire-géographie est rafraîchi plus vite  que le reste du cdi sunny
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Pseudo le Mer 18 Mar 2015, 19:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pour ma part, je communique beaucoup avec les dames du cdi de mon lycée qui sont en plus très sympas et dynamiques. On discute des commandes de bouquins. J'organise des expos avec elles. Cette année, je n'ai pas eu le temps d'organiser des séances communes mais on va bosser ensemble en ecjs sur les caricatures de presse.
Le problème : nous sommes 140 profs et nous ne devons être qu'une dizaine(surtout en Histoire -Géo et en Lettres) à envisager le cdi comme autre chose qu'un lieu ou on entasse les élèves et où se trouve une salle multimédia. Chose entendue au conseil pédagogique alors que je parlais du travail possible avec les professeurs documentalistes "Ah, bon, elles travaillent aussi avec les classes" affraid . On a obtenu que les élèves exclus de cours n'y soient plus jetés par la vie scolaire.
Je pense que le problème vient surtout de la mentalité de certains profs qui ne s'intéressent pas trop à ce qui se passe à deux mètres d'eux.
Personnellement, cela m'arrange, car le rayon histoire-géographie est rafraîchi plus vite  que le reste du cdi sunny

C'est clair que le fonds d'un CDI garde la trace des profs qui collaborent (et de ceux qui ne collaborent pas, d'ailleurs aussi).

Les profs ne s'intéressent pas au CDI, les chefs non plus. Seuls les élèves (et encore, pas tous, loin s'en faut) en ont quelque chose à faire (et pas toujours dans le sens qu'on voudrait). Je ne sais pas comment changer ça. En fait, je ne me pose plus la question : ça ne changera pas.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
menerve
menerve
Prophète

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par menerve le Mer 18 Mar 2015, 19:53
Et bien moi c'est clair que je n'accepterais pas un élève exclu de cours....et puis quoi encore? Et si les élëves se comportent mal au cdi, je ne les accepte plus durant un temps déterminé....
Et question communication, c'est clair que je communique d'avantage avec ceux qui sont sympas avec moi....on tente une, deux, quatre, cinq fois de proposer des trucs...si c'est toujours un refus et bien basta.
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Ingeborg B. le Mer 18 Mar 2015, 19:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et bien moi c'est clair que je n'accepterais pas un élève exclu de cours....et puis quoi encore? Et si les élëves se comportent mal au cdi, je ne les accepte plus durant un temps déterminé....
Et question communication, c'est clair que je communique d'avantage avec ceux qui sont sympas avec moi....on tente une, deux, quatre, cinq fois de proposer des trucs...si c'est toujours un refus et bien basta.
Notre cdi a subi des années de guéguerre entre les trois docs, donc, c'était Beyrouth. La nouvelle équipe a lutté et gagné.
menerve
menerve
Prophète

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par menerve le Mer 18 Mar 2015, 19:59
pseudo mais crois tu que les élèves aient d'avantage d'intérêt pour le cours de maths ou français? Pas sûr du tout.

Bref faisons notre job mais on ne peut pas faire boire un âne qui n'a pas soif. Tant mieux pour ceux qui participent à nos actions et tant pis pour les autres....ils ne savent pas ce qu'ils perdent.

Moi je me contente des petites joies avec 5 ou 6 élèves qui viennent souvent au cdi...les autres, s'ils ne viennent que pour faire les imbéciles, ils peuvent bien rester où ils sont. Idem pour les profs.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Pseudo le Mer 18 Mar 2015, 20:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:pseudo mais crois tu que les élèves aient d'avantage d'intérêt pour le cours de maths ou français? Pas sûr du tout.

.

Non, non, je crois même qu'un nombre certains d'élèves ont plus d'intérêt pour le CDI que pour les cours de maths ou de français. Heureusement qu'il y a les élèves, sinon j'aurais pu quitter mon poste depuis longtemps sans que personne ne s'en rende compte. Sauf peut-être le factotum qui accumulerait le courrier ?

Note pour moi-même : le jour où je ma casse, faire un changement de courrier à la poste.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Elle aime
Elle aime
Expert

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Elle aime le Mer 18 Mar 2015, 20:53
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Le problème : nous sommes 140 profs et nous ne devons être qu'une dizaine(surtout en Histoire -Géo et en Lettres) à envisager le cdi comme autre chose qu'un lieu ou on entasse les élèves et où se trouve une salle multimédia. Chose entendue au conseil pédagogique alors que je parlais du travail possible avec les professeurs documentalistes "Ah, bon, elles travaillent aussi avec les classes" affraid . On a obtenu que les élèves exclus de cours n'y soient plus jetés par la vie scolaire.

Quelle honte.
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Ingeborg B. le Mer 18 Mar 2015, 21:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Le problème : nous sommes 140 profs et nous ne devons être qu'une dizaine(surtout en Histoire -Géo et en Lettres) à envisager le cdi comme autre chose qu'un lieu ou on entasse les élèves et où se trouve une salle multimédia. Chose entendue au conseil pédagogique alors que je parlais du travail possible avec les professeurs documentalistes "Ah, bon, elles travaillent aussi avec les classes" affraid . On a obtenu que les élèves exclus de cours n'y soient plus jetés par la vie scolaire.

Quelle honte.
C'est un cas ce collègue.... D'ailleurs, il a proposé que les élèves exclus une journée aillent faire leur travail au CDI.... Ben voyons.
Elle aime
Elle aime
Expert

Pour un CDI plus communiquant... Empty Re: Pour un CDI plus communiquant...

par Elle aime le Mer 18 Mar 2015, 21:28
Quel irrespect envers nos collègues documentalistes.

Proposez qu'ils aillent faire leur travail dans la salle de ce collègue.


_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum