Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Eliette
Niveau 5

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Eliette Sam 5 Juin 2021 - 7:30
Ma mère, simple instit, même pas passée par l’école normale, ayant débuté simple vacataire, les a reçues dans les années 90, sur recommandation de son inspecteur parce qu’elle était investie à fond dans son enseignement et on a tous été très fiers. Elle a même été officier par la suite . La commune rurale où elle a enseigné l’essentiel de sa carrière lui a payé les médailles .
C’était une vraie reconnaissance !

A côté de ça, je soupire régulièrement en lisant les fautes d’orthographe fréquentes dans les mails de mon proviseur qu’il faudrait lui retirer les siennes
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Thalia de G Sam 5 Juin 2021 - 8:43
@Tamerlan a écrit:Mon proviseur l'a demandé pour l'infirmière de mon lycée l'an dernier. Elle fait un travail formidable et c'est tout sauf une courtisane. Il faut se méfier des idées reçues. Elle était contente qu'on reconnaisse son engagement. On s'est cotisé pour lui offrir la breloque en argent et on a bu l'apéro. C'était sympa. santeverre
La secrétaire du collège les a eues. Elle est d'une redoutable efficacité et d'une infinie gentillesse.
Le principal a tout organisé, le pot, la collecte pour payer la médaille. Elle a été la première étonnée et très émue.
Peut-être l'ai-je déjà raconté.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
roxanne
roxanne
Prophète

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par roxanne Sam 5 Juin 2021 - 8:47
@Eliette a écrit:Ma mère, simple instit, même pas passée par l’école normale, ayant débuté simple vacataire, les a reçues dans les années 90, sur recommandation de son inspecteur parce qu’elle était investie à fond dans son enseignement et on a tous été très fiers. Elle a même été officier par la suite . La commune rurale où elle a enseigné l’essentiel de sa carrière lui a payé les médailles .
C’était une vraie reconnaissance !

A côté de ça, je soupire régulièrement en lisant les fautes d’orthographe fréquentes dans les mails de mon proviseur qu’il faudrait lui retirer les siennes
Tu vois ma mère a eu le même parcours , et a été très investie aussi, et ne les a pas eues. Tant mieux pour ta maman.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Iphigénie Sam 5 Juin 2021 - 9:13
@ZeSandman a écrit:Les palmes, c'est pour moi un symbole de l'entre soi, tout ce que je déteste dans le fonctionnement de l'administration, les réseaux, la courtisanerie...
Beurk

@Tamerlan a écrit:Mon proviseur l'a demandé pour l'infirmière de mon lycée l'an dernier. Elle fait un travail formidable et c'est tout sauf une courtisane. Il faut se méfier des idées reçues. Elle était contente qu'on reconnaisse son engagement. On s'est cotisé pour lui offrir la breloque en argent et on a bu l'apéro. C'était sympa. santeverre
Voui voui : à condition que tous les gens engagés le soient également ...
Les médailles aujourd’hui, voir légion d’honneur: des gens qui la méritent et d’autres qui bref bref...
Difficile de trouver la reconnaissance exacte dans le monde merveilleux de l’En.
Mérite, mérite,... qu’on vous dit...ça va être de plus en plus chouette!
Oxford
Oxford
Fidèle du forum

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Oxford Sam 5 Juin 2021 - 9:36
@Baldred a écrit:C'est étonnant comme nous nous traitons : une reconnaissance est toujours suspectée de courtisanerie, de honte, de "collaboration".
Les palmes comme un certain nombre d'autres effets secondaires viennent avec l'âge. Un chef d'établissement qui fait le job en propose régulièrement, après chacun fait ce qu'il veut du moment qu'il se fait plaisir : l'accepter, la refuser, se sentir honoré ou l'ajouter à un dossier de promotion. On parle toujours pour s'en moquer de sa valeur en euros alors qu'elle est ailleurs : qu'elle rejoigne la médaille du club Mickey, celle du grand père ; qu'on se donne le petit frisson cyranien du "non merci !", ou  le plaisir enfantin de provoquer la jalousie des rageux, quelle importance ?

une reconnaissance est toujours suspectée de courtisanerie, de honte, de "collaboration"
: ben c'est quand même courant dans le système vérolé dont les nombreux fils de ce forum témoignent.

la jalousie : jaloux d'un truc qu'il faut payer ? Laughing


Dernière édition par Oxford le Sam 5 Juin 2021 - 9:44, édité 1 fois

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Tamerlan Sam 5 Juin 2021 - 9:37
Bien sûr, il y a ceux qui ne les méritent pas et qui les ont, ceux qui les méritent et qui ne les ont pas, mais aussi ceux qui les méritent et qui les ont. C'était juste pour éviter les caricatures. Après on peut être contre le principe des distinctions. Mais ce n'est pas tout à fait la même discussion.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Elyas
Elyas
Empereur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Elyas Sam 5 Juin 2021 - 10:28
@Oxford a écrit:
@Baldred a écrit:C'est étonnant comme nous nous traitons : une reconnaissance est toujours suspectée de courtisanerie, de honte, de "collaboration".
Les palmes comme un certain nombre d'autres effets secondaires viennent avec l'âge. Un chef d'établissement qui fait le job en propose régulièrement, après chacun fait ce qu'il veut du moment qu'il se fait plaisir : l'accepter, la refuser, se sentir honoré ou l'ajouter à un dossier de promotion. On parle toujours pour s'en moquer de sa valeur en euros alors qu'elle est ailleurs : qu'elle rejoigne la médaille du club Mickey, celle du grand père ; qu'on se donne le petit frisson cyranien du "non merci !", ou  le plaisir enfantin de provoquer la jalousie des rageux, quelle importance ?

une reconnaissance est toujours suspectée de courtisanerie, de honte, de "collaboration"
: ben c'est quand même courant dans le système vérolé dont les nombreux fils de ce forum témoignent.

la jalousie : jaloux d'un truc qu'il faut payer ? Laughing

On n'a rien à payer pour les palmes. C'est la médaille (qui n'a rien d'obligatoire) qui est payante. Souvent, elle est offerte par ceux qui t'ont proposé, en plus. En revanche, on voit bien que notre profession aime détruire ce qui existe dans ses traditions. Ensuite, ce n'est qu'une breloque et une distinction amusante. On peut même les accepter pour les rendre quand on voudra marquer le coup sur un truc qui nous indigne (c'est un peu pédant mais c'est amusant).
henriette
henriette
Médiateur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par henriette Sam 5 Juin 2021 - 10:45
Mais surtout chacun est bien libre de faire comme il veut, bon sang ! Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des courtisans, limite collabos d'un système vérolé ?
Ceux qui n'en veulent pas les refusent - ou le disent haut de fort de sorte que ça se sache avant et qu'on ne les propose pas pour une chose qui visiblement les offensera ; et ceux qui y trouvent du sens les acceptent si on les leur propose, et en sont tout fiers, et c'est très bien pour eux alors.
L'acceptation des uns ne lèse en rien les autres puisque cette tradition est purement honorifique.
A moins que ceux qui clament haut et fort leur dégoût soient en fait surtout dégoûtés de ne pas se les voir proposées à eux et se sentent alors lésés ? Dans ce cas je suis navrée pour eux.
Mais là encore, pourquoi se moquer de ceux qui les ont ? Les palmes académiques - Page 7 3795679266

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par ZeSandman Sam 5 Juin 2021 - 11:48
@henriette a écrit:Mais surtout chacun est bien libre de faire comme il veut, bon sang ! Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des courtisans, limite collabos d'un système vérolé ?
Ceux qui n'en veulent pas les refusent - ou le disent haut de fort de sorte que ça se sache avant et qu'on ne les propose pas pour une chose qui visiblement les offensera ; et ceux qui y trouvent du sens les acceptent si on les leur propose, et en sont tout fiers, et c'est très bien pour eux alors.
L'acceptation des uns ne lèse en rien les autres puisque cette tradition est purement honorifique.
A moins que ceux qui clament haut et fort leur dégoût soient en fait surtout dégoûtés de ne pas se les voir proposées à eux et se sentent alors lésés ? Dans ce cas je suis navrée pour eux.
Mais là encore, pourquoi se moquer de ceux qui les ont ? Les palmes académiques - Page 7 3795679266

Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des jaloux, limite des gros frustrés qui se sentent lésés ?

Tu as raison, chacun est libre de faire comme il veut, comme d'en penser ce qu'il veut ; je n'ai pas vraiment lu de moqueries sur ceux qui les ont sur ce fil, mais j'ai pu mal lire.

Pour ma part je n'ai vu les palmes que dans le contexte de l'entre soi, dans trois établissements différents, l'établissement dans lequel j'exerce actuellement ayant la palme ( Razz ) du nombre de palmés (quatre cérémonies en 9 ans). Les lauréats sont typiquement le genre de collègues qui seront du bon côté du manche lorsque les mesures du Grenelle seront mises en place.

A titre personnel je ne crois pas être jaloux : flatter des gens bouffis d'orgueil, se placer, ne me semble pas inaccessible, simplement ce choix ne m'intéresse pas, cela ne correspond pas à mes principes et n'est pas dans ma nature.

Je ne doute pas qu'il y ait des lauréats aux palmes qui soient de très braves gens, qui malgré leur engagement syndical, la défense d'un certain regard sur ce que devrait être notre institution, leur opposition à leur hiérarchie, ont su toucher le cœur d'un chevalier qui l'aura ensuite proposé. Comme il doit bien y avoir des patrons de gauche, je ne les ai simplement pas encore rencontrés.

Je ne fustige pas ceux qui sont contents ou fiers de se voir ainsi décorés, mais ça ne me parle pas, et je répète ce que j'ai dit : les décorés que je connais sont tout à fait symbolique du fonctionnement par l'entre-soi. Tous sans exception.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Elyas
Elyas
Empereur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Elyas Sam 5 Juin 2021 - 11:55
@ZeSandman a écrit:
@henriette a écrit:Mais surtout chacun est bien libre de faire comme il veut, bon sang ! Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des courtisans, limite collabos d'un système vérolé ?
Ceux qui n'en veulent pas les refusent - ou le disent haut de fort de sorte que ça se sache avant et qu'on ne les propose pas pour une chose qui visiblement les offensera ; et ceux qui y trouvent du sens les acceptent si on les leur propose, et en sont tout fiers, et c'est très bien pour eux alors.
L'acceptation des uns ne lèse en rien les autres puisque cette tradition est purement honorifique.
A moins que ceux qui clament haut et fort leur dégoût soient en fait surtout dégoûtés de ne pas se les voir proposées à eux et se sentent alors lésés ? Dans ce cas je suis navrée pour eux.
Mais là encore, pourquoi se moquer de ceux qui les ont ? Les palmes académiques - Page 7 3795679266

Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des jaloux, limite des gros frustrés qui se sentent lésés ?

Tu as raison, chacun est libre de faire comme il veut, comme d'en penser ce qu'il veut ; je n'ai pas vraiment lu de moqueries sur ceux qui les ont sur ce fil, mais j'ai pu mal lire.

Pour ma part je n'ai vu les palmes que dans le contexte de l'entre soi, dans trois établissements différents, l'établissement dans lequel j'exerce actuellement ayant la palme ( Razz ) du nombre de palmés (quatre cérémonies en 9 ans). Les lauréats sont typiquement le genre de collègues qui seront du bon côté du manche lorsque les mesures du Grenelle seront mises en place.

A titre personnel je ne crois pas être jaloux : flatter des gens bouffis d'orgueil, se placer, ne me semble pas inaccessible, simplement ce choix ne m'intéresse pas, cela ne correspond pas à mes principes et n'est pas dans ma nature.

Je ne doute pas qu'il y ait des lauréats aux palmes qui soient de très braves gens, qui malgré leur engagement syndical, la défense d'un certain regard sur ce que devrait être notre institution, leur opposition à leur hiérarchie, ont su toucher le cœur d'un chevalier qui l'aura ensuite proposé. Comme il doit bien y avoir des patrons de gauche, je ne les ai simplement pas encore rencontrés.

Je ne fustige pas ceux qui sont contents ou fiers de se voir ainsi décorés, mais ça ne me parle pas, et je répète ce que j'ai dit : les décorés que je connais sont tout à fait symbolique du fonctionnement par l'entre-soi. Tous sans exception.

Pardon mais le champ lexical que tu déploies devrait t'interroger sur les raisons que tu as de mépriser les Palmes académiques. Il est très violent.

Ensuite, on le répète, un Palmé ne peut pas proposer quelqu'un autre. C'est l'apanage de l'administration et des élus. Il n'y a rien de romantique dans son attribution.

Il faut aussi regarder qui reçoit les Palmes avant de commencer à balancer des discours assez moraux sur cette distinction.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par ZeSandman Sam 5 Juin 2021 - 12:04
@Elyas a écrit:
@ZeSandman a écrit:
@henriette a écrit:Mais surtout chacun est bien libre de faire comme il veut, bon sang ! Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des courtisans, limite collabos d'un système vérolé ?
Ceux qui n'en veulent pas les refusent - ou le disent haut de fort de sorte que ça se sache avant et qu'on ne les propose pas pour une chose qui visiblement les offensera ; et ceux qui y trouvent du sens les acceptent si on les leur propose, et en sont tout fiers, et c'est très bien pour eux alors.
L'acceptation des uns ne lèse en rien les autres puisque cette tradition est purement honorifique.
A moins que ceux qui clament haut et fort leur dégoût soient en fait surtout dégoûtés de ne pas se les voir proposées à eux et se sentent alors lésés ? Dans ce cas je suis navrée pour eux.
Mais là encore, pourquoi se moquer de ceux qui les ont ? Les palmes académiques - Page 7 3795679266

Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des jaloux, limite des gros frustrés qui se sentent lésés ?

Tu as raison, chacun est libre de faire comme il veut, comme d'en penser ce qu'il veut ; je n'ai pas vraiment lu de moqueries sur ceux qui les ont sur ce fil, mais j'ai pu mal lire.

Pour ma part je n'ai vu les palmes que dans le contexte de l'entre soi, dans trois établissements différents, l'établissement dans lequel j'exerce actuellement ayant la palme ( Razz ) du nombre de palmés (quatre cérémonies en 9 ans). Les lauréats sont typiquement le genre de collègues qui seront du bon côté du manche lorsque les mesures du Grenelle seront mises en place.

A titre personnel je ne crois pas être jaloux : flatter des gens bouffis d'orgueil, se placer, ne me semble pas inaccessible, simplement ce choix ne m'intéresse pas, cela ne correspond pas à mes principes et n'est pas dans ma nature.

Je ne doute pas qu'il y ait des lauréats aux palmes qui soient de très braves gens, qui malgré leur engagement syndical, la défense d'un certain regard sur ce que devrait être notre institution, leur opposition à leur hiérarchie, ont su toucher le cœur d'un chevalier qui l'aura ensuite proposé. Comme il doit bien y avoir des patrons de gauche, je ne les ai simplement pas encore rencontrés.

Je ne fustige pas ceux qui sont contents ou fiers de se voir ainsi décorés, mais ça ne me parle pas, et je répète ce que j'ai dit : les décorés que je connais sont tout à fait symbolique du fonctionnement par l'entre-soi. Tous sans exception.

Pardon mais le champ lexical que tu déploies devrait t'interroger sur les raisons que tu as de mépriser les Palmes académiques. Il est très violent.

Ensuite, on le répète, un Palmé ne peut pas proposer quelqu'un autre. C'est l'apanage de l'administration et des élus. Il n'y a rien de romantique dans son attribution.

Il faut aussi regarder qui reçoit les Palmes avant de commencer à balancer des discours assez moraux sur cette distinction.

Si j'admets totalement du mépris de ma part, c'est pour le système de l'entre-soi.
Depuis mon premier post je dis que les palmes sont pour moi symboliques aujourd'hui de ce système, donc je méprise le principe des palmes.

Je n'ai rien contre les personnes, je m'entends bien avec les collègues de mon établissement qui les ont reçues.
Cela ne m'empêche pas de dire que ce sont des gens qui donnent beaucoup d'énergie pour se mettre en valeur auprès de la direction, peu pour aider les collègues.
Cette manière de faire son métier ne me parle pas.

Et je ne me place pas du côté de la morale, encore moins de celui de la violence, tu dis beaucoup de bêtises en peu de lignes ici @Elyas, cela ne te ressemble pas.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Elyas
Elyas
Empereur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Elyas Sam 5 Juin 2021 - 12:07
@ZeSandman a écrit:
@Elyas a écrit:
@ZeSandman a écrit:
@henriette a écrit:Mais surtout chacun est bien libre de faire comme il veut, bon sang ! Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des courtisans, limite collabos d'un système vérolé ?
Ceux qui n'en veulent pas les refusent - ou le disent haut de fort de sorte que ça se sache avant et qu'on ne les propose pas pour une chose qui visiblement les offensera ; et ceux qui y trouvent du sens les acceptent si on les leur propose, et en sont tout fiers, et c'est très bien pour eux alors.
L'acceptation des uns ne lèse en rien les autres puisque cette tradition est purement honorifique.
A moins que ceux qui clament haut et fort leur dégoût soient en fait surtout dégoûtés de ne pas se les voir proposées à eux et se sentent alors lésés ? Dans ce cas je suis navrée pour eux.
Mais là encore, pourquoi se moquer de ceux qui les ont ? Les palmes académiques - Page 7 3795679266

Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des jaloux, limite des gros frustrés qui se sentent lésés ?

Tu as raison, chacun est libre de faire comme il veut, comme d'en penser ce qu'il veut ; je n'ai pas vraiment lu de moqueries sur ceux qui les ont sur ce fil, mais j'ai pu mal lire.

Pour ma part je n'ai vu les palmes que dans le contexte de l'entre soi, dans trois établissements différents, l'établissement dans lequel j'exerce actuellement ayant la palme ( Razz ) du nombre de palmés (quatre cérémonies en 9 ans). Les lauréats sont typiquement le genre de collègues qui seront du bon côté du manche lorsque les mesures du Grenelle seront mises en place.

A titre personnel je ne crois pas être jaloux : flatter des gens bouffis d'orgueil, se placer, ne me semble pas inaccessible, simplement ce choix ne m'intéresse pas, cela ne correspond pas à mes principes et n'est pas dans ma nature.

Je ne doute pas qu'il y ait des lauréats aux palmes qui soient de très braves gens, qui malgré leur engagement syndical, la défense d'un certain regard sur ce que devrait être notre institution, leur opposition à leur hiérarchie, ont su toucher le cœur d'un chevalier qui l'aura ensuite proposé. Comme il doit bien y avoir des patrons de gauche, je ne les ai simplement pas encore rencontrés.

Je ne fustige pas ceux qui sont contents ou fiers de se voir ainsi décorés, mais ça ne me parle pas, et je répète ce que j'ai dit : les décorés que je connais sont tout à fait symbolique du fonctionnement par l'entre-soi. Tous sans exception.

Pardon mais le champ lexical que tu déploies devrait t'interroger sur les raisons que tu as de mépriser les Palmes académiques. Il est très violent.

Ensuite, on le répète, un Palmé ne peut pas proposer quelqu'un autre. C'est l'apanage de l'administration et des élus. Il n'y a rien de romantique dans son attribution.

Il faut aussi regarder qui reçoit les Palmes avant de commencer à balancer des discours assez moraux sur cette distinction.

Si j'admets totalement du mépris de ma part, c'est pour le système de l'entre-soi.
Depuis mon premier post je dis que les palmes sont pour moi symboliques aujourd'hui de ce système, donc je méprise le principe des palmes.

Je n'ai rien contre les personnes, je m'entends bien avec les collègues de mon établissement qui les ont reçues.
Cela ne m'empêche pas de dire que ce sont des gens qui donnent beaucoup d'énergie pour se mettre en valeur auprès de la direction, peu pour aider les collègues.
Cette manière de faire son métier ne me parle pas.

Et je ne me place pas du côté de la morale, tu dis beaucoup de bêtises en peu de lignes ici @Elyas, cela ne te ressemble pas.

Pardon mais une part de ton discours est très moralisateur. On est plusieurs à te le signaler. De plus, tu cherches à délégitimer tes contradicteurs. Après, je m'en fiche. C'est ton histoire. Cependant, tu viens débattre sur un fil et tu manipules une rhétorique assez agressive. On peut s'interroger.
Une passante
Une passante
Expert

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Une passante Sam 5 Juin 2021 - 12:07
C'est intéressant, il en a été justement question il y a peu dans mon établissement, deux collègues proposées, une "courtisane" et une enseignante plus discrète et plus investie auprès des élèves, devinez qui a obtenu les palmes ?

Quand je vois qui obtient l'agrégation sur liste d'aptitude, la classe exceptionnelle et à présent les palmes, je ne vois parmi ces professeurs "reconnus par l'institution" aucun qui mérite cette reconnaissance, il s'agit d'enseignants m'as-tu-vu, des porteurs de projets "qui font bien", le partisan du moindre effort, voire des enseignants incompétents que les élèves (et leurs parents) redoutent d'avoir chaque année.
Bref, aucun d'entre eux n'est un "bon" enseignant, à savoir un enseignant investi auprès de ses élèves, qui les aide à progresser, qui fait donc vraiment bien son travail, cela n'aide pas à avoir du respect pour cette médaille en chocolat.

Quand le système est vicié, cela rend suspecte cette reconnaissance.
Arverne
Arverne
Sage

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Arverne Sam 5 Juin 2021 - 12:11
@Une passante a écrit:C'est intéressant, il en a été justement question il y a peu dans mon établissement, deux collègues proposées, une "courtisane" et une enseignante plus discrète et plus investie auprès des élèves, devinez qui a obtenu les palmes ?

Quand je vois qui obtient l'agrégation sur liste d'aptitude, la classe exceptionnelle et à présent les palmes, je ne vois parmi ces professeurs "reconnus par l'institution" aucun qui mérite cette reconnaissance, il s'agit d'enseignants m'as-tu-vu, des porteurs de projets "qui font bien", le partisan du moindre effort, voire des enseignants incompétents que les élèves (et leurs parents) redoutent d'avoir chaque année.
Bref, aucun d'entre eux n'est un "bon" enseignant, à savoir un enseignant investi auprès de ses élèves, qui les aide à progresser, qui fait donc vraiment bien son travail, cela n'aide pas à avoir du respect pour cette médaille en chocolat.

Quand le système est vicié, cela rend suspecte cette reconnaissance.
Je suis à 100 % d'accord avec toi. Je vomis l'agrégation par liste d'aptitude.
Elyas
Elyas
Empereur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Elyas Sam 5 Juin 2021 - 12:12
@Une passante a écrit:C'est intéressant, il en a été justement question il y a peu dans mon établissement, deux collègues proposées, une "courtisane" et une enseignante plus discrète et plus investie auprès des élèves, devinez qui a obtenu les palmes ?

Quand je vois qui obtient l'agrégation sur liste d'aptitude, la classe exceptionnelle et à présent les palmes, je ne vois parmi ces professeurs "reconnus par l'institution" aucun qui mérite cette reconnaissance, il s'agit d'enseignants m'as-tu-vu, des porteurs de projets "qui font bien", le partisan du moindre effort, voire des enseignants incompétents que les élèves (et leurs parents) redoutent d'avoir chaque année.
Bref, aucun d'entre eux n'est un "bon" enseignant, à savoir un enseignant investi auprès de ses élèves, qui les aide à progresser, qui fait donc vraiment bien son travail, cela n'aide pas à avoir du respect pour cette médaille en chocolat.

Quand le système est vicié, cela rend suspecte cette reconnaissance.

Ce que tu exprimes est en partie vrai. Il faut aussi s'interroger sur cette dynamique. Notre institution a depuis vingt ans une dérive très autoritaire et depuis 10 ans très punitive. En conséquence, elle récompense ceux qui la servent au mieux. Après, je connais des infirmières, des agents d'entretien et des secrétaires qui ont été palmées. Je connais aussi des professeurs dont personne ne doute de leur travail. Le truc est sans doute dans la communication. Certaines personnes ne révèlent jamais qu'elles ont les palmes. En revanche, les m'as-tu-vus le disent très vite.
Je suis très étonné que les gens aient su dans ton établissement qui était pressenti. Déjà, les places sont chères maintenant (le nombre de distingués a été très très très réduit depuis 2016) et ça peut ne pas aboutir. En outre, c'est très indélicat et très arrogant.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par ZeSandman Sam 5 Juin 2021 - 12:19
@Elyas a écrit:

@Elyas a écrit:Pardon mais le champ lexical que tu déploies devrait t'interroger sur les raisons que tu as de mépriser les Palmes académiques. Il est très violent.

Ensuite, on le répète, un Palmé ne peut pas proposer quelqu'un autre. C'est l'apanage de l'administration et des élus. Il n'y a rien de romantique dans son attribution.

Il faut aussi regarder qui reçoit les Palmes avant de commencer à balancer des discours assez moraux sur cette distinction.

@ZeSandman a écrit:Si j'admets totalement du mépris de ma part, c'est pour le système de l'entre-soi.
Depuis mon premier post je dis que les palmes sont pour moi symboliques aujourd'hui de ce système, donc je méprise le principe des palmes.

Je n'ai rien contre les personnes, je m'entends bien avec les collègues de mon établissement qui les ont reçues.
Cela ne m'empêche pas de dire que ce sont des gens qui donnent beaucoup d'énergie pour se mettre en valeur auprès de la direction, peu pour aider les collègues.
Cette manière de faire son métier ne me parle pas.

Et je ne me place pas du côté de la morale, tu dis beaucoup de bêtises en peu de lignes ici @Elyas, cela ne te ressemble pas.

@Elyas a écrit:Pardon mais une part de ton discours est très moralisateur.

Laquelle ? Quand je dis que ça ne me parle pas ?
J'ai vu les dégâts occasionnés par l'entre-soi et la courtisanerie, jusqu'à la conclusion la plus dramatique qui soit, cela a forgé mon opinion sur le sujet.
J'ai beau me relire, je ne retrouve pas le passage où je tente de faire la morale aux lauréats des palmes, ni celui dans lequel je les fustige pour les accepter.

@Elyas a écrit:On est plusieurs à te le signaler.

Hein ?

@Elyas a écrit:De plus, tu cherches à délégitimer tes contradicteurs.

Hein ?

@Elyas a écrit:Après, je m'en fiche. C'est ton histoire. Cependant, tu viens débattre sur un fil et tu manipules une rhétorique assez agressive. On peut s'interroger.

Hein ?

Je pense @Elyas qu'il faudrait éviter ce type de phrase allusives et dépréciatives, qui ne me semblent reposer sur rien de factuel.
Je te présente mes excuses néanmoins si j'ai pu te sembler sincèrement d'une telle agressivité.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Prezbo
Prezbo
Expert

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Prezbo Sam 5 Juin 2021 - 12:53
@henriette a écrit:Mais surtout chacun est bien libre de faire comme il veut, bon sang ! Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des courtisans, limite collabos d'un système vérolé ?
Ceux qui n'en veulent pas les refusent - ou le disent haut de fort de sorte que ça se sache avant et qu'on ne les propose pas pour une chose qui visiblement les offensera ; et ceux qui y trouvent du sens les acceptent si on les leur propose, et en sont tout fiers, et c'est très bien pour eux alors.
L'acceptation des uns ne lèse en rien les autres puisque cette tradition est purement honorifique.
A moins que ceux qui clament haut et fort leur dégoût soient en fait surtout dégoûtés de ne pas se les voir proposées à eux et se sentent alors lésés ? Dans ce cas je suis navrée pour eux.
Mais là encore, pourquoi se moquer de ceux qui les ont ? Les palmes académiques - Page 7 3795679266

Attaque personnelle pour attaque personnelle, faut-il suspecter ceux qui défendent le principe des palmes de ne pas avoir renoncé à les obtenir. ?

(Ce qui me surprend personnellement dans ce fil, c'est de voir à quel point certains sont finement informés du processus d'attribution des palmes, sujet qui rend indifférent au moins 90% de mes collègues.)
henriette
henriette
Médiateur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par henriette Sam 5 Juin 2021 - 12:58
J'envisage juste les différentes possibilités, Prezbo : je suis désolée que tu te sentes visé par ce que tu as graissé.
J'essaye de comprendre pourquoi un truc à ce point sans valeur, ignoré comme tu le dis d'un grand nombre de collègues, peut déclencher des réactions de dégoût exprimées aussi violemment qu'on peut les lire dans ce fil.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Baldred
Baldred
Niveau 8

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Baldred Sam 5 Juin 2021 - 13:06
@Arverne a écrit:
@Une passante a écrit:C'est intéressant, il en a été justement question il y a peu dans mon établissement, deux collègues proposées, une "courtisane" et une enseignante plus discrète et plus investie auprès des élèves, devinez qui a obtenu les palmes ?

Quand je vois qui obtient l'agrégation sur liste d'aptitude, la classe exceptionnelle et à présent les palmes, je ne vois parmi ces professeurs "reconnus par l'institution" aucun qui mérite cette reconnaissance, il s'agit d'enseignants m'as-tu-vu, des porteurs de projets "qui font bien", le partisan du moindre effort, voire des enseignants incompétents que les élèves (et leurs parents) redoutent d'avoir chaque année.
Bref, aucun d'entre eux n'est un "bon" enseignant, à savoir un enseignant investi auprès de ses élèves, qui les aide à progresser, qui fait donc vraiment bien son travail, cela n'aide pas à avoir du respect pour cette médaille en chocolat.

Quand le système est vicié, cela rend suspecte cette reconnaissance.
Je suis à 100 % d'accord avec toi. Je vomis l'agrégation par liste d'aptitude.

Ah oui, il y a " vomir " aussi dans le vocabulaire de la fièvre forumesque, qu'il doit être bien plaisant de taper sur son clavier. C'est un des (grands) plaisirs de l'agrégation par liste d'aptitude que d'être promu au rang de " collabo" par...  par qui au fait ?
Baldred
Baldred
Niveau 8

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Baldred Sam 5 Juin 2021 - 13:10
@henriette a écrit:Mais surtout chacun est bien libre de faire comme il veut, bon sang ! Pourquoi faut-il toujours juger ceux qui ne pensent pas pareil en les accusant d'être des courtisans, limite collabos d'un système vérolé ?
Ceux qui n'en veulent pas les refusent - ou le disent haut de fort de sorte que ça se sache avant et qu'on ne les propose pas pour une chose qui visiblement les offensera ; et ceux qui y trouvent du sens les acceptent si on les leur propose, et en sont tout fiers, et c'est très bien pour eux alors.
L'acceptation des uns ne lèse en rien les autres puisque cette tradition est purement honorifique.
A moins que ceux qui clament haut et fort leur dégoût soient en fait surtout dégoûtés de ne pas se les voir proposées à eux et se sentent alors lésés ? Dans ce cas je suis navrée pour eux.
Mais là encore, pourquoi se moquer de ceux qui les ont ? Les palmes académiques - Page 7 3795679266

+1  Les palmes académiques - Page 7 2252222100

@Prezbo a écrit: (Ce qui me surprend personnellement dans ce fil, c'est de voir à quel point certains sont finement informés du processus d'attribution des palmes, sujet qui rend indifférent au moins 90% de mes collègues.)
Peut-être parce que ceux qui vont sur ce fil ont été concernés d'une manière ou d'une autre, et donc un peu plus informés, c'est en tout cas cas sur ce critère que je choisis les fils où j'interviens.


Dernière édition par Baldred le Sam 5 Juin 2021 - 13:11, édité 1 fois (Raison : orthographe)
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Balthamos Sam 5 Juin 2021 - 13:18
Je pense que ce qui gène un grand nombre, c'est le coté opaque et aléatoire de l'octroi des palmes.
Quitte à être dans le symbole, autant militer pour une démocratisation des palmes. Par exemple, nommés d'office ceux qui ont fait une carrière pleine, ceux qui œuvrent dans l'éducation prioritaire, etc. Des critères plus transparents et généraux, d'autant plus que si le critère est le mérite, comment déterminer ou même admettre qu'un collègue est plus méritant qu'un autre.
On peut aussi voir les craintes sur les projets de rémunérations au mérite. Autant ici, ce n'est qu'une breloque qui fait plaisir à certains, mais si certains projets se mettent en place, il sera question de rémunération et de carrière, ce qui pose plus de qsestions.

Perso j'estime ce système arriéré et archaïque, mais je préfère militer pour d'autres sujets qui me préoccupent plus, la revalorisation du métier et des salaires, etc.
Arverne
Arverne
Sage

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Arverne Sam 5 Juin 2021 - 13:22
@Baldred a écrit:
@Arverne a écrit:
@Une passante a écrit:C'est intéressant, il en a été justement question il y a peu dans mon établissement, deux collègues proposées, une "courtisane" et une enseignante plus discrète et plus investie auprès des élèves, devinez qui a obtenu les palmes ?

Quand je vois qui obtient l'agrégation sur liste d'aptitude, la classe exceptionnelle et à présent les palmes, je ne vois parmi ces professeurs "reconnus par l'institution" aucun qui mérite cette reconnaissance, il s'agit d'enseignants m'as-tu-vu, des porteurs de projets "qui font bien", le partisan du moindre effort, voire des enseignants incompétents que les élèves (et leurs parents) redoutent d'avoir chaque année.
Bref, aucun d'entre eux n'est un "bon" enseignant, à savoir un enseignant investi auprès de ses élèves, qui les aide à progresser, qui fait donc vraiment bien son travail, cela n'aide pas à avoir du respect pour cette médaille en chocolat.

Quand le système est vicié, cela rend suspecte cette reconnaissance.
Je suis à 100 % d'accord avec toi. Je vomis l'agrégation par liste d'aptitude.

Ah oui, il y a " vomir " aussi dans le vocabulaire de la fièvre forumesque, qu'il doit être bien plaisant de taper sur son clavier. C'est un des (grands) plaisirs de l'agrégation par liste d'aptitude que d'être promu au rang de " collabo" par...  par qui au fait ?
Par qui ? Peut-être par les collègues qui ont passé le concours de l'agrégation, externe ou interne, réussi ou non, et qui y ont passé des centaines d'heures de travail. Alors voir attribuer le titre d'agrégé, obtenu normalement par la réussite d'un concours très difficile, à ceux qui savent faire des courbettes, oui, franchement, ça me donne envie de vomir, que le mot te plaise ou non.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Maellerp Sam 5 Juin 2021 - 13:31
Ah ben je suis ravie de savoir que je donne envie de vomir avec ma classe exceptionnelle de non courtisane obtenue grâce à 30 ans de REP+ et autres classifications tout aussi sympathiques... et je suis même sûre qu'on doit être un petit paquet dans mon cas.
Arverne
Arverne
Sage

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Arverne Sam 5 Juin 2021 - 13:34
@Maellerp a écrit:Ah ben je suis ravie de savoir que je donne envie de vomir avec ma classe exceptionnelle de non courtisane obtenue grâce à 30 ans de REP+ et autres classifications tout aussi sympathiques... et je suis même sûre qu'on doit être un petit paquet dans mon cas.
C'est moi qui ai employé le mot "vomir" et il ne qualifiait que l'agrégation sur liste d'aptitude. Pas la classe exceptionnelle.
Hocam
Hocam
Érudit

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par Hocam Sam 5 Juin 2021 - 13:42
Allons, restons courtois et recentrons-nous sur la question essentielle : faut-il connaître des huiles pour avoir les palmes ? nutella

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
henriette
henriette
Médiateur

Les palmes académiques - Page 7 Empty Re: Les palmes académiques

par henriette Sam 5 Juin 2021 - 13:46
@Balthamos a écrit:Je pense que ce qui gène un grand nombre, c'est le coté opaque et aléatoire de l'octroi des palmes.
Quitte à être dans le symbole, autant militer pour une démocratisation des palmes. Par exemple, nommés d'office ceux qui ont fait une carrière pleine, ceux qui œuvrent dans l'éducation prioritaire, etc. Des critères plus transparents et généraux, d'autant plus que si le critère est le mérite, comment déterminer ou même admettre qu'un collègue est plus méritant qu'un autre.
On peut aussi voir les craintes sur les projets de rémunérations au mérite. Autant ici, ce n'est qu'une breloque qui fait plaisir à certains, mais si certains projets se mettent en place, il sera question de rémunération et de carrière, ce qui pose plus de qsestions.

Perso j'estime ce système arriéré et archaïque, mais je préfère militer pour d'autres sujets qui me préoccupent plus, la revalorisation du métier et des salaires, etc.
Les palmes n'ont actuellement, et depuis leur origine, aucun lien avec une quelconque valorisation officielle de la carrière en terme de rémunération ou de promotion d'échelon pour accéder à la CE. Elles ne procurent aucun avantage matériel.
Donc, moi aussi, tant qu'à militer pour quelque chose,  je préfère le faire pour des sujets qui me semblent bien plus capitaux, aux enjeux autrement plus importants.
Le jour où on décidera que les palmes donnent un bonus de carrière, ou sont une condition pour obtenir telle ou telle fonction, tel ou tel poste, tel ou tel grade, ce jour-là je serai résolument contre et me battrai pour leur suppression ou la modification des critères d'attribution.
Tant que ça reste une breloque honorifique, je suis contente pour ceux à qui elle fait plaisir et qui la reçoivent, et je suis navrée pour ceux qui l'auraient voulu mais ne l'ont pas, mais cela ne m'empêche pas de dormir non plus.
L'accès dans des temps de carrière raisonnables à la HC, et à la CE, me semble bien plus important.

Hocam : Les palmes académiques - Page 7 346737548

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum