Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par John Lun 27 Avr 2015 - 9:33
Lors d’un cours de technologie, un collégien de 5e a pris un coup de tête de la part de son professeur pour ne pas lui avoir obéi. Ce dernier a reconnu s’être emporté après l’élève qui avait déplacé une icône sur l’écran d’accueil de l’ordinateur et qui refusait de le remettre en place. L’enfant, très légèrement blessé, a été soigné à l’infirmerie. Aux premières loges, les autres élèves de la classe ont été « choqués par ce geste violent », selon les termes du rectorat. La nouvelle s’est évidemment répandue comme une traînée de poudre dans les couloirs du collège.

Aucune insulte n’a semble-t-il été proférée et on ne sait pas exactement comment l’adulte, sans doute excédé, a pu aller jusqu’à cet acte de violence physique sur le mineur au lieu de lui infliger une sanction éducative. Les rapports étaient-ils particulièrement tendus entre l’enseignant et cet élève ? Le professeur contractuel qui n’exerçait que depuis la rentrée 2014 a-t-il été débordé par sa classe ? Cet agent non titulaire de la fonction publique, diplômé d’un Master (Bac +5), recruté sur entretien avec un inspecteur de la discipline était-il suffisamment formé aux bonnes pratiques pédagogiques ? « Il n’y a jamais eu d’autres faits de violence à Jacques-Prévert. C’est un établissement calme », martèle la principale en guise de réponse.

Effectivement, rien ne laissait présager un tel incident. Le nouveau professeur avait reçu la visite d’un inspecteur le 24 novembre, deux mois après sa prise de poste. L’inspection avait été concluante, le rapport soulignant même « l’engagement du professeur dans la mise en œuvre de son enseignement et le respect des règles de vie dans la classe ». De plus, dans le cadre du Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté du collège, un module « violence verbale et physique » avait été abordé avec les élèves et le personnel éducatif.
http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2015/04/25/le-prof-derape-il-est-suspendu

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Mehitabel Lun 27 Avr 2015 - 9:40
Enfin à Jacques Prévert, je comprends que le prof ait pété un plomb, c'est pas le collège le plus facile de Saône et Loire...Il devait vraiment être au bout du rouleau pour mettre un coup de boule à un élève qui avait bougé une icône de l'écran d'ordinateur...
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par User5899 Lun 27 Avr 2015 - 9:43
On ne peut évidemment pas défendre un tel geste, s'il est avéré.
Il est cependant amusant de lire la stupeur qui s'exprime dans les phrases du journaliste, dans la réaction de la principale, comme si ces gens découvraient combien nombre d'ados deviennent positivement de plus en plus insupportables au quotidien...
Ira furor breuis, comme on disait dans une langue bientôt sacrifiée...
nitescence
nitescence
Érudit

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par nitescence Lun 27 Avr 2015 - 10:02
Cripure, faut pas exagérer, car si c'est réellement parce que l'ado avait bougé une icône à l'écran que notre ex collègue a pété un câble (à vérifier, hein), on ne peut pas dire qu'il ait été insupportable !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par User5899 Lun 27 Avr 2015 - 10:07
@nitescence a écrit:Cripure, faut pas exagérer, car si c'est réellement parce que l'ado avait bougé une icône à l'écran que notre ex collègue a pété un câble (à vérifier, hein), on ne peut pas dire qu'il ait été insupportable !
D'où ma première phrase.
dandelion
dandelion
Grand sage

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par dandelion Lun 27 Avr 2015 - 10:11
En tout cas, il serait temps que les autorités se penchent sur le problème des établissements calmes. Il me semble que c'est toujours là que les problèmes arrivent. Il faut supprimer les établissements calmes!
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par User5899 Lun 27 Avr 2015 - 10:19
@dandelion a écrit:En tout cas, il serait temps que les autorités se penchent sur le problème des établissements calmes. Il me semble que c'est toujours là que les problèmes arrivent. Il faut supprimer les établissements calmes!
lol!
avatar
Enaeco
Expert

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Enaeco Lun 27 Avr 2015 - 10:27
Ca ressemble à un article du gorafi !
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Fesseur Pro Lun 27 Avr 2015 - 10:57
Ne jamais agir sur un coup de tête. professeur

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Mr
Habitué du forum

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Mr Lun 27 Avr 2015 - 13:53
Cette histoire prend la tête.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Thalia de G Lun 27 Avr 2015 - 14:05
Je demande l'expertise de ZZ.
Cela dit, nous n'avons qu'un fait, brut de décoffrage. Que savons-nous des manquements minimes mais répétés de l'élève ou de la classe qui ont conduit cet enseignant à cet acte regrettable ? Que sait l'auteur de l'article du quotidien dans certaines classes ?
Cela peut-être usant. Parce que la priorité n° 1 devient la gestion de classe et non l'enseignement lui-même. J'ai beau enseigner dans un collège tranquille, avec certaines classes me donnent vraiment envie de montrer les dents avant de faire cours.
Rassurez-vous pour mon mental et/ou mon autorité : c'est pareil avec tous les profs de l'équipe.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Pépère
Niveau 4

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Pépère Lun 27 Avr 2015 - 14:35
@Thalia de G a écrit: Que savons-nous des manquements minimes mais répétés de l'élève ou de la classe qui ont conduit cet enseignant à cet acte regrettable ? Que sait l'auteur de l'article du quotidien dans certaines classes ?
Cela peut-être usant
.  

De toute évidence, vous avez raison. Nous sommes beaucoup à le vivre dans nos classes, au quotidien.
Cependant, l'enseignant est un adulte et un professionnel. C'est difficile, certes, mais il doit toujours agir comme tels.


Dernière édition par Pépère le Lun 27 Avr 2015 - 14:49, édité 1 fois
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Thalia de G Lun 27 Avr 2015 - 14:42
@Pépère a écrit:
@Thalia de G a écrit: Que savons-nous des manquements minimes mais répétés de l'élève ou de la classe qui ont conduit cet enseignant à cet acte regrettable ? Que sait l'auteur de l'article du quotidien dans certaines classes ?
Cela peut-être usant.  

De toute évidence, vous avez raison. Nous sommes beaucoup à la vivre dans nos classes, au quotidien.
Cependant, l'enseignant est un adulte et un professionnel. C'est difficile, certes, mais il doit toujours agir comme tels.
Certes. Mais un humain aussi, avec son vécu. Nous ne sommes pas des êtres désincarnés, dit celle qui est allée en cours dans un état... Peu importe.
Edit : sans indiscrétion, quel âge as-tu, pépère ?

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Pépère
Niveau 4

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Pépère Lun 27 Avr 2015 - 14:58
Exactement la moitié de ton âge, Thalia de G.
Je précise que je sais, par (courte) expérience, que dans la réaction de l'instant, nous pouvons être amenés à prendre une mauvaise décision, adopter une posture inadaptée, déraper, en gestes ou en paroles. Je ne fais pas mieux qu'un autre. C'est pourquoi ces événements doivent nous amener à réfléchir : comment faire, une fois qu'il est clairement posé que nous ne pouvons pas réagir comme ça. Plutôt que d'improbables "modules de gestion de classes", il serait déjà bon que nous autres, enseignants, soyons vraiment formés à la "conduite à tenir en cas de ..." (violences physiques, violences verbales, dégradation de matériel, etc.). Je pense que la complexité de certaines situations pourrait être aplanie si nous connaissions la procédure à adopter dans tel ou tel cas. Sans cela, il est effectivement facile de considérer a posteriori que l'enseignant a toujours eu la mauvaise réaction.
Annabel Lee
Annabel Lee
Niveau 9

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Annabel Lee Lun 27 Avr 2015 - 15:16
La formation à l'éthique et à la déontologie du métier et à la gestion de classe est égale à zéro pour tous les enseignants contractuels qui débutent.
On lâche des adultes dans la fosse aux lions, c'est tout.
Il ne faut pas s'étonner de tels faits.
Annabel Lee
Annabel Lee
Niveau 9

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Annabel Lee Lun 27 Avr 2015 - 15:20
@dandelion a écrit:En tout cas, il serait temps que les autorités se penchent sur le problème des établissements calmes. Il me semble que c'est toujours là que les problèmes arrivent. Il faut supprimer les établissements calmes!

Oh que oui !
Dans celui où je suis ou plutôt étais stagiaire, dans ma matière, personne n'aura été titularisé, en deux ans. Ben oui, les rapports de l'ESPE qui disent que tu sanctionnes trop durement ces élèves mal élevés, ça n'aide pas à être titularisé !
Panturle
Panturle
Niveau 8

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Panturle Lun 27 Avr 2015 - 15:21
Un simple accompagnement de l’apprenant dans le replacement diagonal de sa propre icône vers le bureau. De la bonne vieille pédagogie actionnelle... Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. 248604097

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.
skindiver
skindiver
Érudit

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par skindiver Lun 27 Avr 2015 - 16:14
@Annabel Lee a écrit:La formation à l'éthique et à la déontologie du métier et à la gestion de classe est égale à zéro pour tous les enseignants contractuels qui débutent.
On lâche des adultes dans la fosse aux lions, c'est tout.
Il ne faut pas s'étonner de tels faits.

Le problème vient surtout à mon avis des administrations qui ne sanctionnent pas les élèves. Il ne faut pas s'étonner que certains profs pètent des plombs.
Nous n'avons eu que l'histoire vu de l'extérieure, ça aurait été pas mal d'avoir la version du professeur.
avatar
Ænésidème
Niveau 6

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Ænésidème Lun 27 Avr 2015 - 16:19
@Pépère a écrit: je sais, par (courte) expérience
@Pépère a écrit: Très jeune dans la carrière, j'apprends beaucoup de choses ici.
Pourquoi cette gêne ? Nous sommes sur néo-, non ?  Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. 2252222100
Et, j'ignore si tu l'as remarqué, mais vingt-huit ans ce n'est pas du tout l'âge des benjamins ici !
@Pépère a écrit:Sans cela, il est effectivement facile de considérer a posteriori que l'enseignant a toujours eu la mauvaise réaction.
Et a priori c'est plus difficile ? ... parce qu'on ne connaît pas sa réaction ? :gratte:
@Pépère a écrit:Plutôt que d'improbables "modules de gestion de classes", il serait déjà bon que nous autres, enseignants, soyons vraiment formés à la "conduite à tenir en cas de ..." (violences physiques, violences verbales, dégradation de matériel, etc.). Je pense que la complexité de certaines situations pourrait être aplanie si nous connaissions la procédure à adopter dans tel ou tel cas.
Une formation pédagogique bien faite sur la gestion des groupes inclut normalement un minimum de réflexion sur les situations difficiles. En as-tu suivi ? Dans quel cadre ?
Catalunya
Catalunya
Expert

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Catalunya Lun 27 Avr 2015 - 17:09
l’élève qui avait déplacé une icône sur l’écran d’accueil de l’ordinateur et qui refusait de le remettre en place
Ok, cela sent fortement l'élève ultra pénible (pour être poli) qui fait une connerie et qui refuse de manière insolente de la réparer alors que ça ne lui coûte rien.

Ceci dit, ça ne justifie pas l'acte du collègue Personnellement, j'aurais verbalement affiché tout mon mépris dans des termes que l'élève n'aurait pas compris.
avatar
Pépère
Niveau 4

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Pépère Lun 27 Avr 2015 - 17:09
@skindiver a écrit: Le problème vient surtout à mon avis des administrations qui ne sanctionnent pas les élèves. Il ne faut pas s'étonner que certains profs pètent des plombs.
Nous n'avons eu que l'histoire vu de l'extérieure, ça aurait été pas mal d'avoir la version du professeur.

Les équipes de direction (plutôt que les administrations) sanctionnent les élèves sur la base d'un règlement intérieur et des faits qui sont portés à leur connaissance. Il me paraît important de laisser une trace écrite de chaque événement grave. La mansuétude de certaines équipes de direction peut, en effet, interroger. Cela vient peut-être du fait que les personnels de direction sont amenés à traiter les problèmes de discipline à une autre échelle que la nôtre, c'est-à-dire à un niveau institutionnel (obligation de rescolariser un élève exclu, contrôle de légalité des décisions sans doute paralysant). Et puis, quant au fond, l'arsenal des sanctions est souvent très inadapté (= des jours de privation de scolarité)
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Balthazaard Lun 27 Avr 2015 - 19:11
@Pépère a écrit:Exactement la moitié de ton âge, Thalia de G.
Je précise que je sais, par (courte) expérience, que dans la réaction de l'instant, nous pouvons être amenés à prendre une mauvaise décision, adopter une posture inadaptée, déraper, en gestes ou en paroles. Je ne fais pas mieux qu'un autre. C'est pourquoi ces événements doivent nous amener à réfléchir : comment faire, une fois qu'il est clairement posé que nous ne pouvons pas réagir comme ça. Plutôt que d'improbables "modules de gestion de classes", il serait déjà bon que nous autres, enseignants, soyons vraiment formés à la "conduite à tenir en cas de ..." (violences physiques, violences verbales, dégradation de matériel, etc.). Je pense que la complexité de certaines situations pourrait être aplanie si nous connaissions la procédure à adopter dans tel ou tel cas. Sans cela, il est effectivement facile de considérer a posteriori que l'enseignant a toujours eu la mauvaise réaction.

Ce sont vraiment des propos sérieux? Et donnés par qui? Des disciples de Gandhi? D'anciens commandos sous forme de cours de self défense?

Il faut être réaliste, le seul fait de demander "une formation" pour réagir face aux exemples cités place ipso facto ces exemples dans la normalité alors qu'ils sont tout à fait inacceptables et que la réflexion (ou l'action) doit être largement en amont.


Dernière édition par Balthazaard le Lun 27 Avr 2015 - 22:27, édité 1 fois
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Marcel Khrouchtchev Lun 27 Avr 2015 - 19:17
@Catalunya a écrit:Ceci dit, ça ne justifie pas l'acte du collègue Personnellement, j'aurais verbalement affiché tout mon mépris dans des termes que l'élève n'aurait pas compris.

C'est une digression, mais je me demande toujours à quoi peut servir de faire ça. Si on veut vanner un élève ou afficher son mépris, autant le faire clairement. Si tu emploies des termes qu'ils ne comprennent pas, cela ne servira à rien.
Cela dit, je partage ta position sur la question de l'emploi de la violence physique.
Catalunya
Catalunya
Expert

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par Catalunya Lun 27 Avr 2015 - 19:40
L'intérêt? Ne pas craquer en tapant sur l'élève. Et il peut tout à fait comprendre, il suffit d'écouter en cours de français, ce qu'il fait peut-être.
Et je ne le fais pas en classe, je n'affiche aucun mépris, car je n'ai pas (plus) ce type d'élèves.
avatar
User17706
Bon génie

Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève. Empty Re: Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.

par User17706 Lun 27 Avr 2015 - 19:42
@Balthazaard a écrit:
@Pépère a écrit:Exactement la moitié de ton âge, Thalia de G.
Je précise que je sais, par (courte) expérience, que dans la réaction de l'instant, nous pouvons être amenés à prendre une mauvaise décision, adopter une posture inadaptée, déraper, en gestes ou en paroles. Je ne fais pas mieux qu'un autre. C'est pourquoi ces événements doivent nous amener à réfléchir : comment faire, une fois qu'il est clairement posé que nous ne pouvons pas réagir comme ça. Plutôt que d'improbables "modules de gestion de classes", il serait déjà bon que nous autres, enseignants, soyons vraiment formés à la "conduite à tenir en cas de ..." (violences physiques, violences verbales, dégradation de matériel, etc.). Je pense que la complexité de certaines situations pourrait être aplanie si nous connaissions la procédure à adopter dans tel ou tel cas. Sans cela, il est effectivement facile de considérer a posteriori que l'enseignant a toujours eu la mauvaise réaction.

Ce sont vraiment des propos sérieux? Et donnés par qui? Des disciples de ghandi? D'anciens commandos sous forme de cours de self défense?

Il faut être réaliste, le seul fait de demander "une formation" pour réagir face aux exemples cités place ipso facto ces exemples dans la normalité alors qu'ils sont tout à fait inacceptable et que la réflexion (ou l'action) doit être largement en amont.

Absolument. Merci d'avoir souligné ce qui devrait être une évidence.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum