Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée Empty numérique et classe inversée

par Philippus magister Lun 27 Avr 2015 - 11:51
Bonjour à tous,
Qui s'interesse à la technique de la classe inversée? Je m'y suis mis; c'est une voie d'avenir. J'aimerais pouvoir échanger avec des collègues les cours en ligne que j'ai faits.
A bientôt, peut-être
celitian
celitian
Expert spécialisé

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par celitian Lun 27 Avr 2015 - 12:52
Je pratique aussi et je souhaite créer des animations, est-ce que tu l'as fait ? et si oui avec quel logiciel (je découvre en ce moment powtoon).
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée Empty SPOCs

par Philippus magister Lun 27 Avr 2015 - 14:16
Bonjour,
Merci de ta réponse. Je t'envoie le lien de l'un de mes cours (l'accord du participe passé des verbes pronominaux). J'aimerais bien avoir ton avis. Si tu peux m'envoyer un exemple de ce tu fais, ça serait intéressant. Je suis prof de lettres classiques; quelle est ta discipline? Pour les animations, je prends d'abord un diaporama (j'en avais pas mal avant de me lancer dans la classe inversée, donc c'était plus facile; s'il faut partir de 0, c'est un gros boulot) Il faut, si tu veux que ça soit fluide que le diaporama soit très bien fait; ensuite je fais le texte et je filme avec screen-o-matic (programme gratuit et facile d'utilisation) Je me suis amusé à mettre de la musique via movie maker, mais c'est une étape qu'on peut sauter. Je poste ensuite sur la plate-forme vimeo (attention, la version gratuite est moyenne; la version payante est en HD, ce qui est capital; ce n'est pas très cher) Je n'ai rien d'autre en matière d'animation; on doit trouver plus complexe, mais je trouve déjà que c'est satisfaisant
Au plaisir de te lire,
Philippe
https://vimeo.com/119360762
passe: philippusmagister

A Tuin
A Tuin
Grand sage

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par A Tuin Lun 27 Avr 2015 - 22:58
Pour information, combien de temps chrono en main, as-tu mis pour faire ce fichier vidéo ?
C'est très très bien, pertinent et bien fait, mais j'ai du mal à concevoir comment trouver le temps de créer cela de façon hebdomadaire.
A quel rythme utilises-tu ceci, et de quelle manière auprès des élèves ? Tu le diffuses en classe puis tu leur proposes des exercices pour appliquer la méthode, tu le leur laisses à visionner ensuite chez eux ?
Qu'est-ce que ce principe de classe inversée au juste ? Cela semble intéressant, si tu as un peu de temps à me consacrer pour m'expliquer j'en serais ravie.
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée Empty numérique et classe inversée

par Philippus magister Mar 28 Avr 2015 - 11:01
Bonjour,

je te fais un copié-collé du courrier que j'ai adressé au délégué au numérique de notre académie, tu auras ainsi des précisions sur la démarche pédagogique; le temps que je mets est très variable et dépend d'un paramètre: le fait d'avoir ou non le diaporama déjà fait. Il se trouve que j'en ai pas mal, puisque j'utilise régulièrement le vidéoproj. dans ma classe. En plus j'aime bien fabriquer le diaporama de manière un peu chiadée. Je ne l'utilise pas de façon systématique (il est plus adapté à l'enseignement des méthodes que des savoirs (pour l'instant.)
Je mets de moins en moins d e temps maintenant, ayant plus la technique en mains. Compte peut-être 4h si tu n'as rien de prêt (j'écris le texte, c'est ce qui prend bcp de tps; tu peux essayer en improvisant, mais j'ai du mal.) Si j'ai le diaporama sdéjà prêt, ça peut prendre la moitié du temps. Je dirais 2h/2:30. Fais des essais, même pas aboutis. Ca me ferait plaisir d'échanger...
Cordialement,
Philippus magister!

courrier:
Le numérique dans l’enseignement secondaire : une expérimentation audio-visuelle du @learning

Inspirée du principe de la classe inversée, cette application du numérique à l’enseignement s’est donnée un triple objectif : simplifier, en la réduisant dans le temps, la phase d’appropriation des notions développées en présentiel, faciliter une pédagogie différenciée en modulant le temps consacré aux apprenants et élargir le cours en permettant l’échange, en particulier avec les autres enseignants.

Cette pratique du @learning à l’échelle du secondaire instaure, de fait, un autre rapport entre les apprenants et contribue à pallier les difficultés rencontrées en cas d’absence aux cours. Elle pourrait également concerner un public adulte, dans le cadre d’une remédiation. On en verra quelques réalisations ci-dessous.

La démarche pédagogique, sur le plan pratique, combine quatre étapes successives :
- découverte de la notion, en classe, dans une démarche interactive.
- appropriation de la notion par la rediffusion du cours enregistré et mis en ligne par l’enseignant. L’apprenant est libre d’organiser cette étape de façon autonome. Il peut en particulier mettre sur pause la vidéo, revenir en arrière pour reprendre une explication, voir le cours plusieurs fois, etc.
- Entraînement et application à travers l’exercice, fait en classe ou préparé à la maison. Les exercices peuvent se faire en petits groupes. L’enseignant peut moduler le temps consacré à tel ou tel apprenant en fonction de ses difficultés. Cette phase d’entraînement permet de vérifier que le cours en ligne a bien été consulté.
- Evaluation. Le cours, laissé en ligne, peut faciliter l’étape de révision.

Cette expérimentation, déjà testée dans plusieurs classes, a donné des résultats positifs sur le plan didactique. Elle ouvre des voies encore inexplorées dans l’enseignement secondaire.

Philippe FLORENT, enseignant (Lettres classiques)

celitian
celitian
Expert spécialisé

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par celitian Mar 28 Avr 2015 - 11:02
Philippus, j viens de regarder ta vidéo, je trouve que c'est très clair, je pense juste que j'ai du avoir un problème de son car je n'avais plus rien à la fin.

Concrètement, tu mets cette vidéo à disposition, et tes élèves doivent la regarder avant le cours, ont-ils des exos à faire aussi avant le cours ? doivent-ils prendre des notes de la vidéo ?

Spoiler:

Je ne peux pas te mettre un exemple car je travaille seulement avec l'ENT et la plateforme MOODLE mais je peux te mettre un extrait de la carte heuristique présentant le cours :
https://i.servimg.com/u/f19/18/86/17/69/carte12.jpg

A Tuin, le principe de la classe inversée est de faire travailler les élèves sur les concepts avant le cours afin de perdre moins de temps pendant le cours.
Je le fais dans une matière professionnelle proche des maths dans son organisation.
Donc mes élèves devaient travailler le cours chez eux, un groupe déposait une synthèse sur un wiki, et en cours que des exos ; en plus des tests mis à disposition, des exos en plus.
Je souhaite créer en plus des animations mais tu a entièrement raison, c'est très chronophage pour le prof, et il faut aimer le numérique sinon c'est impossible.
Au niveau du cours, j'ai vraiment l'impression d'avoir réussi à faire plus d'exos que les autres années.


Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Philippus magister Mar 28 Avr 2015 - 11:07
Bonjour,

je te fais un copié-collé du courrier que j'ai adressé au délégué au numérique de notre académie, et de la réponse que j'ai envoyée à un autre prof. tu auras ainsi des précisions sur la démarche pédagogique; Je n'ai pas eu de pb encore avec le son, c'est bizarre. Vois un peu avec ta connexion.
Fais des essais, même pas aboutis, pour faire un cours. Ca me ferait plaisir d'échanger...
Cordialement,
Philippus magister!

courrier:
Le numérique dans l’enseignement secondaire : une expérimentation audio-visuelle du @learning

Inspirée du principe de la classe inversée, cette application du numérique à l’enseignement s’est donnée un triple objectif : simplifier, en la réduisant dans le temps, la phase d’appropriation des notions développées en présentiel, faciliter une pédagogie différenciée en modulant le temps consacré aux apprenants et élargir le cours en permettant l’échange, en particulier avec les autres enseignants.

Cette pratique du @learning à l’échelle du secondaire instaure, de fait, un autre rapport entre les apprenants et contribue à pallier les difficultés rencontrées en cas d’absence aux cours. Elle pourrait également concerner un public adulte, dans le cadre d’une remédiation. On en verra quelques réalisations ci-dessous.

La démarche pédagogique, sur le plan pratique, combine quatre étapes successives :
- découverte de la notion, en classe, dans une démarche interactive.
- appropriation de la notion par la rediffusion du cours enregistré et mis en ligne par l’enseignant. L’apprenant est libre d’organiser cette étape de façon autonome. Il peut en particulier mettre sur pause la vidéo, revenir en arrière pour reprendre une explication, voir le cours plusieurs fois, etc.
- Entraînement et application à travers l’exercice, fait en classe ou préparé à la maison. Les exercices peuvent se faire en petits groupes. L’enseignant peut moduler le temps consacré à tel ou tel apprenant en fonction de ses difficultés. Cette phase d’entraînement permet de vérifier que le cours en ligne a bien été consulté.
- Evaluation. Le cours, laissé en ligne, peut faciliter l’étape de révision.

Cette expérimentation, déjà testée dans plusieurs classes, a donné des résultats positifs sur le plan didactique. Elle ouvre des voies encore inexplorées dans l’enseignement secondaire.

Philippe FLORENT, enseignant (Lettres classiques)
celitian
celitian
Expert spécialisé

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par celitian Mar 28 Avr 2015 - 11:14
@Philippus magister a écrit:Bonjour, je te fais un copié-collé du courrier que j'ai adressé au délégué au numérique de notre académie, tu auras ainsi des précisions sur la démarche pédagogique; le temps que je mets est très variable et dépend d'un paramètre: le fait d'avoir ou non le diaporama déjà fait. Il se trouve que j'en ai pas mal, puisque j'utilise régulièrement le vidéoproj. dans ma classe. En plus j'aime bien fabriquer le diaporama de manière un peu chiadée. Je ne l'utilise pas de façon systématique (il est plus adapté à l'enseignement des méthodes que des savoirs (pour l'instant.)
Je mets de moins en moins d e temps maintenant, ayant plus la technique en mains. Compte peut-être 4h si tu n'as rien de prêt (j'écris le texte, c'est ce qui prend bcp de tps; tu peux essayer en improvisant, mais j'ai du mal.) Si j'ai le diaporama sdéjà prêt, ça peut prendre la moitié du temps. Je dirais 2h/2:30. Fais des essais, même pas aboutis. Ca me ferait plaisir d'échanger...

Je suis d'accord que tout doit être pensé avant, afin de ne pas perdre de temps mais une fois les vidéos faites, elles sont seulement à améliorer.

Le logiciel Powtoon pourrait te plaire, apparemment on peut faire des animations sympas.

J'ai peur aussi que les élèves se lassent sur la durée, si la méthode se banalise.

Je viens de suivre un MOOC Enseigner et former avec le numérique, et c’était vraiment nul, l’exemple parfait de vidéos inintéressantes (prof filmé de face, ton monocorde, aucun dynamisme, trop long) et j'ai vraiment peur de cela.

Après, je me dis qu'au moins les élèves ne perdent pas temps de cours, à la différence des expérimentations tablettes, par exemple, et que seul le prof perd de son temps.
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Cleroli Mar 28 Avr 2015 - 11:22
Merci pour la qualité de vos échanges. La classe inversée est une démarche qui se développe dans mon académie et je m'y intéresse un peu.
J'ai malgré tout peur que ce soit chronophage pour le prof et peu pratique pour certains élèves (besoin de temps, surtout si tous les profs s'y mettent, mais aussi d'un équipement adéquat à la maison).
Par ailleurs, pour faire parfois travailler mes élèves sur des vidéos à visionner chez eux, je constate que certains ne le font pas. Comment remédier à cela ?
celitian
celitian
Expert spécialisé

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par celitian Mar 28 Avr 2015 - 11:25
Bon c'est pas bien Embarassed mais je note, pas sur 20 mais une note par trimestre (comme ils ont le cours à recopier et un petit exo simple à faire, c'est facile).

Et, tu as raison on y passe beaucoup de temps mais si tu aimes utiliser le numérique, c'est bon Very Happy après pas de difficultés pour les élèves mais je suis en lycée donc ils sont tous équipés.
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Cleroli Mar 28 Avr 2015 - 11:28
Moi aussi je suis en lycée mais les internes n'ont pas internet dans leur espace (ils doivent se débrouiller au CDI pendant les heures d'ouverture) et j'ai tjs au moins 1 élève qui m'explique qu'il n'a plus internet .....
Je retiens l'idée de ramasser et de noter le travail.
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Philippus magister Mar 28 Avr 2015 - 12:32
D'accord avec Célitian, la vidéo n'est pas fameuse, mais ce n'est visiblement qu'une petite introduction.
PF
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Philippus magister Mar 28 Avr 2015 - 12:35
réponse à toi Cléroli:
mon seul équipement ici chez moi est un micro (15 euros/Fnac)! je travaille sur power p.
C'est tout
PF
celitian
celitian
Expert spécialisé

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par celitian Mar 28 Avr 2015 - 12:39
@Philippus magister a écrit:D'accord avec Célitian, la vidéo n'est pas fameuse, mais ce n'est visiblement qu'une petite introduction.
PF

Ah non ta vidéo est très bien Very Happy , c'est celles des profs du MOOC qui sont nulles.
avatar
shantia38
Niveau 5

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par shantia38 Mar 28 Avr 2015 - 13:01
sympa ce sujet! je commence à m'y intéresser à la classe inversée!

sympa ta vidéo Philippe! C'est du concret! Merci du partage
A Tuin
A Tuin
Grand sage

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par A Tuin Mer 29 Avr 2015 - 14:40
Franchement j'aime beaucoup l'idée, ça ouvre des possibilités pour faire passer des notions autrement.

J'essaierai de créer quelques videos sur ce mode, mais clairement - mais je parle pour moi, c'est personnel - je ne vois absolument pas comment je pourrais généraliser un tel principe et le faire quotidiennement, ou même chaque semaine : le fait des 4h en soi ne me fait pas spécialement peur, mais avec le quotidien et sa famille à gérer, enfants, maison, ménage et j'en passe, copies à corriger, éléments du quotidien comme emploi du temps pronote et cie à compléter et mettre à jour, projets de sorties pédagogiques à mettre en place, et bien quand j'ai fini de passer partout je n'ai tout bonnement pas, plus ce temps à disposition. 4h d'affilée comme ça à pouvoir utiliser à créer du cours, cela relève de l'utopie désormais.

Je pouvais envisager d'avoir des plages de 4h de partout pour bosser, quand j'étais célibataire sans enfant, avec tout mon temps pour moi.
C'est frustrant car malgré tout l'idée m'intéresse. Pour du ponctuel je vais tenter (mais pareil à réfléchir et préparer en amont quand j'ai du temps, aux moments de vacances par exemple).
En histoire-géo notamment, je visualise bien tout l'intérêt que je pourrais en tirer.
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Philippus magister Mer 29 Avr 2015 - 15:50
Quitte tout et suis-moi!
C'est ce que dit Jésus sur le chemin de Damas... En effet, j'ai quitté ma femme, mes 2 enfants, et je me suis retiré à l'Abbaye de Ganagobie qui accueille les profs juste avant la retraite (spirituelle) Non, je plaisante...
Ce mot pour te dire
1. Que tu as du mérite.
2. Qu'il ne s'agit pas de faire ça chaque semaine, mais que tu peux cibler tel ou tel cours qui s'y prête. Les élèves, à mon avis, sont prêts à travailler autrement de temps en temps quand tu le justifie par la nature de l'activité (toutes ne s'y prêtent pas)
3. Que le cours, une fois fait, n'est plus à faire comme disait ma grand-mère. Une fois fini, ce qui est génial c'est qu'il peut s'échanger. Ca me ferait plaisir d'échanger avec toi, mais nous ne sommes pas dans la même discipline, et donc ça me semble difficile. Ou alors, c'est à étudier. Si tu veux des conseils pour te lancer, je peux t'aider (mais je ne suis pas un geek malgré tout)
Cordialement,
Philippe
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée Empty spoc, numérique en classe, classe inversée

par Philippus magister Mer 29 Avr 2015 - 19:45
Salut Shantia,
Merci pour ton mot. Je t'envoie le lien du SPOOC que je viens tout juste de poster (les connecteurs logiques cours de 6' qui pourrait servir à d'autres disciplines). Est-ce que tu t'es lancée? Je suis preneur...
Cordialement,
Philippe
https://vimeo.com/126389951

passe:
philippusmagister


@shantia38 a écrit:sympa ce sujet! je commence à m'y intéresser à la classe inversée!

sympa ta vidéo Philippe! C'est du concret! Merci du partage
avatar
Louise-Lou
Niveau 1

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Louise-Lou Mer 29 Avr 2015 - 23:24
Je ne parviens pas à lire ta vidéo sur Viméo qui réclame un mot de passe .
Comment fait-on ?

Outis
Outis
Niveau 3

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Outis Jeu 30 Avr 2015 - 0:05
Cléroli a écrit:Merci pour la qualité de vos échanges. La classe inversée est une démarche qui se développe dans mon académie et je m'y intéresse un peu.
J'ai malgré tout peur que ce soit chronophage pour le prof et peu pratique pour certains élèves (besoin de temps, surtout si tous les profs s'y mettent, mais aussi d'un équipement adéquat à la maison).
Par ailleurs, pour faire parfois travailler mes élèves sur des vidéos à visionner chez eux, je constate que certains ne le font pas. Comment remédier à cela ?

Comment ??? Certains élèves ne travailleraient pas à la maison ?! Mais c'est inouï affraid
Plus sérieusement, je crains que ce genre d'approche ne soit efficace qu'avec les élèves qui travaillent déjà sérieusement. Il en attirera sans doute d'autres qui travailleront pendant un temps et qui finiront par s'en lasser, une fois passé l'intérêt pour la nouveauté. J'ai vécu ce phénomène il y a quelques années : j'avais passé beaucoup énormément de temps à créer des exercices et évaluations interactifs (en javascript). Les trois premières années les progrès furent considérables. Aujourd'hui, ces mêmes exercices ne présentent plus aucun intérêt, la forme papier étant tout aussi (ou aussi peu) efficace
avatar
Louise-Lou
Niveau 1

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Louise-Lou Jeu 30 Avr 2015 - 23:30
ah! j'ai trouvé le mot de passe !
Intéressante démarche....
J'ai ouvert un site ,pour mes élèves avec reprise de cours et approfondissement.
Peu le fréquente.
Internet est encore pour eux ,un espace ludique...
Serge
Serge
Médiateur

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Serge Ven 1 Mai 2015 - 11:11
Sur la cafet, ça marche pas mal, mais je leur mets ce genre de choses en prolongement avant tout, pour les plus curieux.
Dans le principe d'une classe inversée, avec document en ligne à voir avant le cours, ça implique en revanche que chaque élève a une connexion internet, ce qui est le cas de 99,99% des élèves (comme dans les pubs), mais il reste le 0,01% qui ne le peut pas, et ça gêne dans ce genre d'approche, non ?

_________________
numérique et classe inversée 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Tamerlan Ven 1 Mai 2015 - 11:16
@Serge a écrit:Sur la cafet, ça marche pas mal, mais je leur mets ce genre de choses en prolongement avant tout, pour les plus curieux.
Dans le principe d'une classe inversée, avec document en ligne à voir avant le cours, ça implique en revanche que chaque élève a une connexion internet, ce qui est le cas de 99,99% des élèves (comme dans les pubs), mais il reste le 0,01% qui ne le peut pas, et ça gêne dans ce genre d'approche, non ?

Si on se base sur l'impossibilité du 0,01% à ne pas pouvoir effectuer matériellement une tâche je crois qu'on ne va plus pouvoir faire grand chose. Par contre pour ceci il est important que le travail demandé reste d'un volume raisonnable et puisse s'effectuer dans l'établissement (CDI, salle de travail...). Cela demande aussi à repenser ce genre de chose. Il faut aussi donner le travail raisonnablement à l'avance.
Al9
Al9
Niveau 10

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Al9 Ven 1 Mai 2015 - 11:18
@Serge a écrit:Sur la cafet, ça marche pas mal, mais je leur mets ce genre de choses en prolongement avant tout, pour les plus curieux.
Dans le principe d'une classe inversée, avec document en ligne à voir avant le cours, ça implique en revanche que chaque élève a une connexion internet, ce qui est le cas de 99,99% des élèves (comme dans les pubs), mais il reste le 0,01% qui ne le peut pas, et ça gêne dans ce genre d'approche, non ?

Moi aussi cela me gêne, on crée une discrimination supplémentaire. Ce qui me gêne aussi c'est qu'on laisse l'élève seul devant le cours.
Comment l'élève en difficulté va-t-il faire ? Qui va l'aider ?

Que se passe-t-il si les élèves n'ont pas été voir le cours chez eux ? J'avais vu une vidéo d'une enseignante au Québec qui le pratiquait mais elle avait un nombre conséquent d'ordi dans la classe....

J'y ai réfléchi mais toutes ces questions m'ont freiné pour l'instant. Pour rendre efficace la vidéo, j'avais pensé la coupler à une questionnaire avec des questions simples.

De même quelle notion peut-on renvoyer en autonomie à la maison ? Il y en a peut-être plus en lettres qu'en maths par exemple. Parce qu'en maths, à part des définitions, je n'ai pas vu quoi ? Le reste nécessitant à mon avis une intervention humaine.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

numérique et classe inversée Empty Re: numérique et classe inversée

par Tamerlan Ven 1 Mai 2015 - 11:32
@Al9 a écrit:

Moi aussi cela me gêne, on crée une discrimination supplémentaire. Ce qui me gêne aussi c'est qu'on laisse l'élève seul devant le cours.
Comment l'élève en difficulté va-t-il faire ? Qui va l'aider ?

Que se passe-t-il si les élèves n'ont pas été voir le cours chez eux ? J'avais vu une vidéo d'une enseignante au Québec qui le pratiquait mais elle avait un nombre conséquent d'ordi dans la classe....

J'y ai réfléchi mais toutes ces questions m'ont freiné pour l'instant. Pour rendre efficace la vidéo, j'avais pensé la coupler à une questionnaire avec des questions simples.

De même quelle notion peut-on renvoyer en autonomie à la maison ? Il y en a peut-être plus en lettres qu'en maths par exemple. Parce qu'en maths, à part des définitions, je n'ai pas vu quoi ? Le reste nécessitant à mon avis une intervention humaine.

Ça me parait être une question fondamentale. En fait je doute que le modèle de la classe inversée, importé de l'université, puisse s'appliquer dans le secondaire. Je me demande même si on n'utilise pas le mot improprement. Si on écoute par exemple Marcel Lebrun il s'agit à la fac de faire bosser tout le cours aux étudiants en autonomie puis d'en discuter ensuite en présentiel. Cela me semble inapplicable dans le secondaire. Par contre demander aux élèves de réviser des notions préalables ou de visionner des ressources pour créer une culture commune minimale avant le cours cela me paraît jouable. Et on réserve le présentiel au travail sur la notion essentielle en présence du professeur. Mais au sens strict ce n'est plus de la classe inversé.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum