Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tamerlan
Modérateur

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Tamerlan Ven 1 Mai 2015 - 11:32
@Al9 a écrit:

Moi aussi cela me gêne, on crée une discrimination supplémentaire. Ce qui me gêne aussi c'est qu'on laisse l'élève seul devant le cours.
Comment l'élève en difficulté va-t-il faire ? Qui va l'aider ?

Que se passe-t-il si les élèves n'ont pas été voir le cours chez eux ? J'avais vu une vidéo d'une enseignante au Québec qui le pratiquait mais elle avait un nombre conséquent d'ordi dans la classe....

J'y ai réfléchi mais toutes ces questions m'ont freiné pour l'instant. Pour rendre efficace la vidéo, j'avais pensé la coupler à une questionnaire avec des questions simples.

De même quelle notion peut-on renvoyer en autonomie à la maison ? Il y en a peut-être plus en lettres qu'en maths par exemple. Parce qu'en maths, à part des définitions, je n'ai pas vu quoi ? Le reste nécessitant à mon avis une intervention humaine.

Ça me parait être une question fondamentale. En fait je doute que le modèle de la classe inversée, importé de l'université, puisse s'appliquer dans le secondaire. Je me demande même si on n'utilise pas le mot improprement. Si on écoute par exemple Marcel Lebrun il s'agit à la fac de faire bosser tout le cours aux étudiants en autonomie puis d'en discuter ensuite en présentiel. Cela me semble inapplicable dans le secondaire. Par contre demander aux élèves de réviser des notions préalables ou de visionner des ressources pour créer une culture commune minimale avant le cours cela me paraît jouable. Et on réserve le présentiel au travail sur la notion essentielle en présence du professeur. Mais au sens strict ce n'est plus de la classe inversé.
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Cleroli Ven 1 Mai 2015 - 11:34
@Outis a écrit:Comment ??? Certains élèves ne travailleraient pas à la maison ?! Mais c'est inouï affraid
Plus sérieusement, je crains que ce genre d'approche ne soit efficace qu'avec les élèves qui travaillent déjà sérieusement. Il en attirera sans doute d'autres qui travailleront pendant un temps et qui finiront par s'en lasser, une fois passé l'intérêt pour la nouveauté. J'ai vécu ce phénomène il y a quelques années : j'avais passé beaucoup énormément de temps à créer des exercices et évaluations interactifs (en javascript). Les trois premières années les progrès furent considérables. Aujourd'hui, ces mêmes exercices ne présentent plus aucun intérêt, la forme papier étant tout aussi (ou aussi peu) efficace
Tu pointes donc la même limite que moi (ce qui ne veut pas dire que la classe inversée soit une mauvaise idée mais il ne faut pas en attendre des miracles non plus). Peut-être faudrait-il concevoir une vidéo sur les bienfaits de l'effort Laughing (et aussi de l'ennui car manifestement c'est un gros mot dans l'EN)
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Cleroli Ven 1 Mai 2015 - 11:35
@Tamerlan a écrit: Par contre demander aux élèves de réviser des notions préalables ou de visionner des ressources pour créer une culture commune minimale avant le cours cela me paraît jouable. Et on réserve le présentiel au travail sur la notion essentielle en présence du professeur. Mais au sens strict ce n'est plus de la classe inversé.
Tu me donnes une idée pour mon cours de term de l'an prochain Wink
celitian
celitian
Expert spécialisé

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par celitian Ven 1 Mai 2015 - 11:43
@Al9 a écrit:
@Serge a écrit:Sur la cafet, ça marche pas mal, mais je leur mets ce genre de choses en prolongement avant tout, pour les plus curieux.
Dans le principe d'une classe inversée, avec document en ligne à voir avant le cours, ça implique en revanche que chaque élève a une connexion internet, ce qui est le cas de 99,99% des élèves (comme dans les pubs), mais il reste le 0,01% qui ne le peut pas, et ça gêne dans ce genre d'approche, non ?

Moi aussi cela me gêne, on crée une discrimination supplémentaire. Ce qui me gêne aussi c'est qu'on laisse l'élève seul devant le cours.
Comment l'élève en difficulté va-t-il faire ? Qui va l'aider ?
Que se passe-t-il si les élèves n'ont pas été voir le cours chez eux ? J'avais vu une vidéo d'une enseignante au Québec qui le pratiquait mais elle avait un nombre conséquent d'ordi dans la classe....
J'y ai réfléchi mais toutes ces questions m'ont freiné pour l'instant. Pour rendre efficace la vidéo, j'avais pensé la coupler à une questionnaire avec des questions simples.
De même quelle notion peut-on renvoyer en autonomie à la maison ? Il y en a peut-être plus en lettres qu'en maths par exemple. Parce qu'en maths, à part des définitions, je n'ai pas vu quoi ? Le reste nécessitant à mon avis une intervention humaine.

Pour la connexion, il suffit de demander avant, pour l'instant j'ai toujours eu 100% d'élèves connectés. De plus, ayant beaucoup d'internes, il y a le CDI.

Laisser l'élève seul devant le cours, c'est justement l'idée pour qu'il puisse ensuite poser des questions en cours et faire plus d'exos.

Comme je l'avais dit, je sais que ce n'est pas à la mode mais je note (sur pas beaucoup, avec un faible coef) le recopiage du cours et l'exercice simple à faire.

Pour moi, la classe inversée ne nécessite pas obligatoirement de vidéos, après je me trompe peut-être mais pour moi le principe est simplement de faire travailler le cours avant en autonomie, et de proposer des contenus supplémentaires (des exos, des QCM).

Je ne fais pas de vidéos car pour avoir suivi plusieurs MOOC, c'est un vrai métier que de rendre des vidéos intéressantes, dynamiques et je ne suis pas assez à l'aise pour apparaître à l'écran, par contre je découvre le logiciel Powtonn afin de créer des animations.

J'enseigne une matière proche des maths, et je trouve au contraire que cela s'y prête très bien car j'ai l'acquisition des connaissances passent forcément par de multiples exos.
celitian
celitian
Expert spécialisé

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par celitian Ven 1 Mai 2015 - 11:49
@Tamerlan a écrit:Ça me parait être une question fondamentale. En fait je doute que le modèle de la classe inversée, importé de l'université, puisse s'appliquer dans le secondaire. Je me demande même si on n'utilise pas le mot improprement. Si on écoute par exemple Marcel Lebrun il s'agit à la fac de faire bosser tout le cours aux étudiants en autonomie puis d'en discuter ensuite en présentiel. Cela me semble inapplicable dans le secondaire. Par contre demander aux élèves de réviser des notions préalables ou de visionner des ressources pour créer une culture commune minimale avant le cours cela me paraît jouable. Et on réserve le présentiel au travail sur la notion essentielle en présence du professeur. Mais au sens strict ce n'est plus de la classe inversé.

Si c'est tout à faut applicable dans le secondaire (term pour moi).

Je trouve surtout que ce n'est pas possible dans toutes les matières, j'enseigne dans plusieurs matières, et je ne le fais pas dans les matières plus littéraires car je n'en vois pas l'intérêt.

Et, effectivement aucun miracle les glandeurs restent glandeurs après cela m'a permis de me remotiver (c'est déjà pas mal Very Happy) et certains élèves se sont mis au boulot, bon c'est l'année du bac ça aide.
Al9
Al9
Niveau 10

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Al9 Ven 1 Mai 2015 - 11:54
Ce sont des presque adultes donc pas loin de l'universitaire. Aurait-on le même effet en collège ?
celitian
celitian
Expert spécialisé

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par celitian Ven 1 Mai 2015 - 12:01
Aucune idée pour le collège mais Tamerlan parlait du secondaire et comme j'enseigne en lycée.

Mais de toute façon, je ne suis pas à la lettre cette méthode car déjà j'oblige les élèves à écrire le cours manuellement et je note.
avatar
Louise-Lou
Niveau 1

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Louise-Lou Sam 2 Mai 2015 - 22:46
Il y a une bonne mise au point sur la classe inversée ,ici :
http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/que-dit-la-recherche/la-classe-inversee-que-peut-elle-apporter-aux-enseignants-79.htm
Cet article répond en partie à mes appréhensions lors de la mise en pratique

A+

Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Tamerlan Dim 3 Mai 2015 - 9:37
@Louise-Lou a écrit:Il y a une bonne mise au point sur la classe inversée ,ici :
http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/que-dit-la-recherche/la-classe-inversee-que-peut-elle-apporter-aux-enseignants-79.htm
Cet article répond en partie à mes appréhensions lors de la mise en pratique

A+


Et surtout il ne dit pas tant de chose que cela. Le propos reste assez général. Je pense que pour appréhender et définir le concept dans le secondaire il est nécessaire de le passer à la moulinette des didactiques disciplinaires. On verra alors ce qu'il en reste.
avatar
Louise-Lou
Niveau 1

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Louise-Lou Dim 3 Mai 2015 - 19:40
Il y a eu des expériences en secondaire, en SVT, je crois ,qui m'ont permis de réfléchir dessus.
A l'occasion, je retrouverai le lien...
la classe inversée,c'est une manière d'être et de transmettre donc de la didactique sans vouloir en faire ou de tenter de théoriser savamment . Après tout ,c'est un peu comme Rancière et son "maître ignorant " ,Jacotot ne s'apprend pas. : )

celitian
celitian
Expert spécialisé

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par celitian Dim 3 Mai 2015 - 20:01
@Louise-Lou a écrit:Il y a une bonne mise au point sur la classe inversée ,ici :
http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/que-dit-la-recherche/la-classe-inversee-que-peut-elle-apporter-aux-enseignants-79.htm
Cet article répond en partie à mes appréhensions lors de la mise en pratique A+

Je l'avais déjà lu et je trouve que les conditions énumérées sont très vraies. La mise en place de cette "méthode" implique une longue réflexion avant, d'y consacrer beaucoup de temps pendant, et effectivement il faut la coupler avec une autre méthode d'enseignement.

Je pense, et je sais que beaucoup de collègues ne sont pas d'accord avec moi, qu'il ne faut pas mettre à disposition du matériel "bricolé", j'ai vu bien trop de vidéos très mauvaises et sans intérêt (les pires étant celle du MOOC Enseigner et former avec le numérique réalisé par des enseignants de l'ENS Cachan/Lyon : prof face caméra, ton monocorde, aucun dynamisme, trop longue....un contre-exemple pour la classe inversée).

De toute façon, cette méthode n'est pas miraculeuse (un élève qui ne veut rien faire, continuera à ne rien faire) et je pense qu'elle n'est pas utilisable dans toutes les matières.

C'est un nouveau joujou Very Happy qui sera peut-être remplacé par autre chose dans quelques années.
avatar
Louise-Lou
Niveau 1

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Louise-Lou Dim 3 Mai 2015 - 20:19
En effet,Celitian, tu peux faire de la classe inversée sans tablette et mooc Smile
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Philippus magister Mar 5 Mai 2015 - 10:16
Bonjour,

Le mot de passe pour mon SPOOC est: philippusmagister
essaie une fois de plus, et tiens-moi au courant
Cordialement,
Philippe
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Réponse numérique et classe inversée

par Philippus magister Mar 5 Mai 2015 - 10:26
Bonjour à tous,
merci de vos réponses sur la classe inversée. Les questions et les idées étaient les bienvenues. Oserais-je dire que le principe est aussi le partage des fichiers et des ressources... Ca me ferait plaisir que quelqu'un m'envoie le lien d'un SPOOC, s'il en a fait un... Je suis content de vous avoir fait visionner le mien (mot de passe au passage: philippusmagister), mais j'aimerais bien voir les productions des uns et des autres.
A bientôt, chers collègues!
Philippe
avatar
Louise-Lou
Niveau 1

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par Louise-Lou Lun 11 Mai 2015 - 21:26
Comme je l'ai écrit précédemment, j'ai tenu un site personnel où je plaçais mes cours rédigés et livrais des informations pour les élèves ( simili Mooc). la fréquentation du site paraissait importante mais il ne s'agissait pas de mes élèves en classe.Ces derniers ne jouaient pas le jeu, attendant que l'on reproduise le cours en classe, sans travailler en amont.Les visiteurs du site, des inconnus, qui butinaient au moment des révisions du Bac.J'ai abandonné.
D'autre part,Je me suis servie de cette technique ,une ou deux fois, pour des rattrapages de cours en MP3.

Ensuite,l'ENT (espace numérique de travail ) est apparu ds mon lycée, et on a pu y verser nos productions, en mutualisation etc...Mais,on s'éloignait du principe de la classe inversée et pas de vidéo!


Donc pas de Spooc pour ma part,à proprement parlé , mais la pratique de la classe inversée m'intéresse
parce qu'elle peut être réalisée ds le secondaire à l'aide d'un manuel au fond.L'élève lit un chapitre, prend connaissances du contenu de cours et ,en classe ,on peut structurer,problématiser et approfondir .
In fine,j' ajoute que les MOOC du secondaire ou les SPOC que j'ai pus voir, ne sont pas tous de qualité!
la technologie employée par l'image,le son ,l'animation est ,certes ,séduisante, mais le contenu parfois vraiment décevant.

Mais, à l'occasion, je vous passerai une réalisation quand celle - ci répondra aux critères .










hugo64
hugo64
Niveau 6

numérique et classe inversée - Page 2 Empty Re: numérique et classe inversée

par hugo64 Jeu 30 Juil 2015 - 16:58
Je suis de loin ces "innovations", et m'interroge sur la mise en oeuvre et l'efficacité de la classe inversée pour le français et les langues anciennes au lycée.
Philippus magister, nous enseignons la même discipline, mais pas pour les mêmes niveaux. Pour la grammaire, je vois bien mais pour les lectures, comment faites-vous? Est-ce pertinent?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum