Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User17706
Bon génie

Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?  - Page 3 Empty Re: Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?

par User17706 le Lun 29 Juin 2015 - 22:42
@Dimka a écrit:
PauvreYorick a écrit:Dimka, le terme de «principe» est utilisé dans la description du droit (positif).
Mais dans les faits, on obéit à des lois, pas aux principes, non ?

(on rend les jugements uniquement en fonction des lois)
Oui. Mais si la conversation (comme très souvent) roule sur, justement, les lois mêmes (et pas forcément uniquement sur leur application, quoique même l'application puisse donner lieu à des discussions méta-juridiques), la distinction retrouve toute son importance. À l'occasion, d'ailleurs, ces termes font leur apparition dans les textes de loi (par exemple, dans son titre, la loi de 2004 sur les signes religieux dans les écoles mentionne un «principe de laïcité» dont, sauf erreur, on ne trouve pas de trace ailleurs).
Handsome Devil
Handsome Devil
Niveau 9

Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?  - Page 3 Empty Re: Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?

par Handsome Devil le Mar 30 Juin 2015 - 0:11
@Honchamp a écrit:Oui, je serais aussi réactive. Je leur donne la possibilité de s'exprimer. Ensuite je donne, ou je leur fait donner des arguments à charge ou à décharge.
Merci de cette réponse. Ceci dit, la possibilité de s'exprimer, pour des lycéens donc généralement mineurs, c'est un exercice stérile dans la mesure où une expression politique de leur part n'entrainerait aucune conséquence pour eux. Ils ne sont ni contribuables, ni pleinement responsables légalement. Il me semble important de leur montrer qu'arrivés à la majorité (puis à l'autonomie financière) les choix politiques auront des conséquences directes sur leur vie matérielle et sociale.

Sur le système communiste, on étudie -à petit niveau certes- le stalinisme en 3ème. Franchement, qui , à part en Corée du Nord défend encore ça en y croyant vraiment  ? Pas le PCF en tout cas.
Maieu je crois, même s'il ne s'en rend pas bien compte  Twisted Evil

D'ailleurs , vous dites que "le refus du jeu electoral" vous paraît une pratique politique valide . Certes , mais que préconisez-vous ? Tirage au sort comme à Athènes ? Pouvoir fort avec homme providentiel ? Despotisme éclairé ? (Ce que je pratique à la maison  Smile  et même en classe  Twisted Evil )
Ce qui m'intéresse, c'est que les élèves aient un regard distancié sur la politique, qu'ils voient plus loin que l'offre actuelle. Étudier l'évolution des modes de gouvernements et les solutions proposées aux questions telles que le lien entre pouvoir et représentation, la mise en place de limitations progressives du pouvoir absolu (habeas corpus par exemple).

Mais ne vous inquiétez pas, en classe, j'essaie de rester "Pro".
Encore merci de répondre avec sincérité.[/quote]


Dernière édition par Handsome Devil le Mar 30 Juin 2015 - 23:16, édité 1 fois
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?  - Page 3 Empty Re: Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?

par KrilinXV3 le Mar 30 Juin 2015 - 17:26
Tiens quelque chose qui plaira à Pauvre Yorick:

Aujourd'hui j'ai participé à un atelier sur les valeurs de la république dans le cadre de la mise en place d'un projet "citoyenneté" à destination des 5e (lubie de la principale, évoquée en conseil pédagogique). Le genre de réunion "en autonomie" où la direction ne vient pas, où participe qui veut/peut et où tout est à définir.

Ah si, on avait quand même un vague objectif écrit au dessus de notre liste d'émargement:

"Produire du contenu pour 11 séances sur la transmission des valeurs de la république (liberté, égalité, fraternité, laïcité, respect, égalité fille/garçon, sécurité routière)"

J'aurais dû le prendre en photo !

_________________
Asinus asinum fricat
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?  - Page 3 Empty Re: Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?

par User5899 le Mar 30 Juin 2015 - 18:04
arth75 a écrit:j'ai participé à un atelier sur les valeurs de la république dans le cadre de la mise en place d'un projet "citoyenneté" à destination des 5e
Voilà. Non seulement, après, on a des trucs compliqués à leur enseigner, mais il faut encore, au préalable, et si c'est encore possible, leur désapprendre les sottises assénées dans les petites classes au prétexte de citoyenneté... C'est ingérable.
NB Il n'y a rien pour vous, hein, arth75 Smile
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?  - Page 3 Empty Re: Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?

par KrilinXV3 le Mar 30 Juin 2015 - 18:22
Cripure a écrit:
arth75 a écrit:j'ai participé à un atelier sur les valeurs de la république dans le cadre de la mise en place d'un projet "citoyenneté" à destination des 5e
Voilà. Non seulement, après, on a des trucs compliqués à leur enseigner, mais il faut encore, au préalable, et si c'est encore possible, leur désapprendre les sottises assénées dans les petites classes au prétexte de citoyenneté... C'est ingérable.
NB Il n'y a rien pour vous, hein, arth75 Smile
Ah non mais je suis d'accord. J'ai participé à cette réunion (car je ne suis pas dans le projet, au grand dam de beaucoup de gens) pour limiter la casse et mettre fin à la confusion sémantique.

Ma première proposition a été d'exclure du projet la sécurité routière, qui n'est pas une valeur de la république, il me semble. On m'a alors dit que je cherchais la ptite bête et que les mots n'étaient pas importants pour l'instant. :shock:
CotPouletCot
CotPouletCot
Niveau 8

Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?  - Page 3 Empty Re: Sur le Front National : comment réagissez-vous face aux élèves ?

par CotPouletCot le Mar 30 Juin 2015 - 18:32
Maintenant que vous m'y faites penser, c'est vrai que ma classe a ressemblé à l'Assemblée Nationale :
- les dangereux gauchistes anarchistes à gauche, tenue punk-goth soft exigée.
- des élèves plus doux, aux principes "gentils", au milieu.
- quelques élèves aux propos très droite de la droite.
- des élèves qui me disent que mon cours est contre la charia et que les juifs sont "un peuple de victimes" (ça on le voit pas encore à l'AS, hein, Houellebecq ?)

…jusque là, on se félicitera de la prise en compte de la diversité des élèves.

Mais il y a aussi, les dépu… élèves qui jouent à Candy crush ou twittent, et les deux qui dorment plus le jour que la nuit !

C'est décidé, l'année prochaine, avec mes élèves, on réforme la France ! yesyes

_________________
"Il était persuadé que s'il se risquait hà dormir la nuit, il se transformerait en poulet. Il se laissait de petites notes hà sa propre hintention qui lui répétaient : "Tu n'es pas un poulet", mais il se disait parfois qu'il mentait." Terry Pratchett, Jeu de nains
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum