Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €
-26%
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] – 200€ sur la TV OLED UHD 4K – 65″ LG 65BX3
1399 € 1899 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par User5899 Dim 16 Aoû 2015 - 18:12
@Carnyx a écrit:
Cripure a écrit:Par ailleurs, ayant dû vider la maison de mes parents, j'ai récupéré certains vieux classeurs. Je suis épaté. En français en 6e, 15 rédactions, 30 dictées, 30 devoirs de questions de grammaire sur la dictée, 30 devoirs de conjugaisons, 12 devoirs d'explication de textes... On voit que les profs avaient moins de classes jadis : j'avais 5h de cours et 1h de TD. Evidemment, on écrivait.
Et tout ça sans « scénario actionnel », «micro-tâches », « tâches finales » ni classe isolée en milieu présentiel standardisé !? Very Happy
Ben écoutez, je ne m'en souviens pas, en tout cas.
Mais le classeur a une épaisseur :shock:
Je n'en reviens pas.
Pareil pour le latin en 4e : 30 IE, la grammaire, des déclinaisons (on commençait en 4e à l'époque, en 5e, il n'y avait qu'une initiation obligatoire pendant les heures de français) aux subjonctifs, supin, gérondif, adjectif verbal inclus, textes suivis de l'Epitome historiae graecae et du De uiris illustribus Vrbis Romae :shock:  Et 4h/sem, apparemment.

Groumf... Aucune trace d'un quelconque exposé, par contre Rolling Eyes
NLM76
NLM76
Doyen

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par NLM76 Dim 16 Aoû 2015 - 18:18
Cripure a écrit:Pareil pour le latin en 4e : 30 IE, la grammaire, des déclinaisons (on commençait en 4e à l'époque, en 5e, il n'y avait qu'une initiation obligatoire pendant les heures de français) aux subjonctifs, supin, gérondif, adjectif verbal inclus, textes suivis de l'Epitome historiae graecae et du De uiris illustribus Vrbis Romae :shock:  Et 4h/sem, apparemment.
IE id est ?

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par *Fifi* Dim 16 Aoû 2015 - 18:25
Cripure a écrit:Par ailleurs, ayant dû vider la maison de mes parents, j'ai récupéré certains vieux classeurs. Je suis épaté. En français en 6e, 15 rédactions, 30 dictées, 30 devoirs de questions de grammaire sur la dictée, 30 devoirs de conjugaisons, 12 devoirs d'explication de textes... On voit que les profs avaient moins de classes jadis : j'avais 5h de cours et 1h de TD. Evidemment, on écrivait.
Pour reprendre ce que disait Elyas, personnellement je suis passionnée des travaux de V. Marchais et je cherche à faire écrire mes élèves le plus possible, et je ne pense pas être la seule. Sur mes 3h de cours, ils font clairement plus d'un "récit" (on l'appelle comme on veut) par semaine (donc disons une trentaine sur l'année). Evidemment ils ont plus ou moins longs mais tous les chapitres comprennent un moment d'écriture, que ce soit en histoire, géo ou EC. Et on apprend aussi à faire des paragraphes, des alinéas, à sauter des lignes, à souligner les titres que l'on cite etc. En 4eme, tous mes élèves font au moins une phrase d'introduction, deux paragraphes et une phrase de conclusion. Les "bons" font une page recto verso sans souci. A titre personnel, j'ose espérer que cela va continuer à se développer en lettres ou dans ma discipline.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Ancolie
Ancolie
Expert

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par Ancolie Dim 16 Aoû 2015 - 18:26
Cripure a écrit:
Pareil pour le latin en 4e : 30 IE, la grammaire, des déclinaisons (on commençait en 4e à l'époque, en 5e, il n'y avait qu'une initiation obligatoire pendant les heures de français) aux subjonctifs, supin, gérondif, adjectif verbal inclus, textes suivis de l'Epitome historiae graecae et du De uiris illustribus Vrbis Romae :shock:  Et 4h/sem, apparemment.

Groumf... Aucune trace d'un quelconque exposé, par contre Rolling Eyes

J'en connais un qui a profité d'un changement d'établissement pour arrêter le latin parce que la langue n'était pas assez enseignée. Chaque année dans mon établissement des élèves demandent la permission ( parfois accordée) de ne plus suivre cet enseignement parce qu'apparemment il s'agirait presque d'apprendre  une langue.

roxanne
roxanne
Prophète

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par roxanne Dim 16 Aoû 2015 - 19:47
Et pendant ce temps-là, je discute avec des parents ou des enfants dans mon entourage. Et là j'apprends que dans tel collège privé côté , tous les élèves de 6e avec plus de14  de moyenne générale ont obligation de prendre latin en 5e à raison de 3 heures par semaine, ou que tel autre qui rentre dans un lycée hors contrat  à déjà des devoirs pendant les vacances...
lectiole
lectiole
Niveau 10

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par lectiole Sam 5 Juin 2021 - 12:30
Pensez-vous que je puisse faire Britannicus en 3e ?
Je l'ai déjà fait en 2de.
C'est parce qu'on peut aller voir la pièce + venue du metteur en scène... mais j'aurai une 3e.
Et d'habitude, je ne fais jamais Racine en 3e. Neutral

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Tangleding
Tangleding
Sage

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par Tangleding Sam 5 Juin 2021 - 12:43
Tu peux. J'ai fait étudier Bérénice en 4e plusieurs années. Y compris l'an dernier à distance pendant le confinement avec une 4e très faible. Aucun problème.

On étudie parfois Romeo et Juliette en 4e, Shakespeare c'est beaucoup moins accessible que Racine.

_________________
"Never complain, just fight." Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 2490015017
ipomee
ipomee
Monarque

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par ipomee Sam 5 Juin 2021 - 12:46
Moi aussi, naguère, Iphigénie systématiquement en 3e, la pièce se prête aussi très bien à l'étude de l'argumentation.
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par Clecle78 Sam 5 Juin 2021 - 12:47
Iphigénie l'an dernier. C'est très bien passé
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 8

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par ThomCarver Sam 5 Juin 2021 - 12:50
Une collègue a tenté Bérénice en 4e en LC avec succès apparemment.
Attention, Britannicus est très très souvent donnée en seconde. Ce serait dommage de faire doublon.
En 3e, je ne donne jamais Antigone en OI car je trouve la pièce mal écrite mais le personnage éponyme est attachant et le thème de la révolte plaît aux élèves.
J'ai pas mal changé mon fusil d'épaules pour l'OI théâtre : On ne purge pas bébé de Feydeau une année, l'adaptation théâtrale de Sa Majesté des mouches de Golding et cette année Huis clos de Sartre. Les trois ont bien marché.

_________________
Spoiler:
2018-2019 : T2 (deux 6è ; une 5è ; une 3ème + PP 3ème)
2017-2018 : T1 (trois 6è ; 1 3è)
2016-2017 :  stagiaire (deux 5è)

« - Alors, tu t'es bien amusée ?
- Comme ça.
- T'as vu le métro ?
- Non.
- Alors, que'est ce que t'as fait ?
- J'ai vieilli. »

Raymond Queneau, Zazie dans le métro
lectiole
lectiole
Niveau 10

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par lectiole Sam 5 Juin 2021 - 13:39
Malheureusement, je n'ai pas le choix : c'est Britannicus que les élèves peuvent voir gratuitement. Ça risque de faire doublon mais ils risquent de ne plus avoir par la suite la possibilité d'assister à un spectacle + représentations + venue du metteur en scène...
:/

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Tangleding
Tangleding
Sage

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par Tangleding Sam 5 Juin 2021 - 13:51
Pas grave s'ils l'étudient en seconde, ils approfondiront.

_________________
"Never complain, just fight." Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 2490015017
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par A Tuin Sam 5 Juin 2021 - 14:10
@roxanne a écrit:Et pendant ce temps-là, je discute avec des parents ou des enfants dans mon entourage. Et là j'apprends que dans tel collège privé côté , tous les élèves de 6e avec plus de14  de moyenne générale ont obligation de prendre latin en 5e à raison de 3 heures par semaine, ou que tel autre qui rentre dans un lycée hors contrat  à déjà des devoirs pendant les vacances...
Et ? Cela a toujours été, déjà à l'époque quand j'étais au collège les bons allaient en latin, et l'autre moitié de la classe faisait "anglais renforcé". Par ici aussi il y a des devoirs de vacances avant d'entrer au lycée, avec je sais pas combien de lectures imposées littéraires. Après ce n'est pas obligé de se les farcir, quelques extraits et un bon résumé suffisent.
kai002
kai002
Niveau 7

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par kai002 Sam 5 Juin 2021 - 21:30
@Elyas a écrit:
Cripure a écrit:C'est effrayant ce que vous rapportez, là.

Non, c'est la pratique dominante en HG au collège. Vous critiquiez il y a un certain temps ce que pas mal de professeurs d'HG du forum (Isis39, Anoukis59, *Fifi*, Rendash et beaucoup d'autres) font actuellement dans le cours avec les récits, les croquis de synthèse et compagnie. Ces façons d'enseigner qui vont nécessairement de pair avec des moments de magistral car il faut finir le cours sont minoritaires mais elles apprennent à écrire. Et nous sommes accusés d'être des pédagos (ok, on manie le mot tâche complexe mais ça, c'est du jargon interne, devant les élèves, c'est voilà le sujet, les documents, au boulot, vous avez 2h !).

En fait, l'HG a longtemps profité du fait que les élèves savaient écrire et connaissaient leur grammaire pour que le faire écrire en HG passe tout seul. Comme nous ne pouvons plus compter sur ça et que le public s'est massifié, ce fut la panique pendant 30 ans. Le règne du cours dialogué, des micro-activités et autres a fait feu de tout bois. Actuellement, dans toutes les Académies, des collègues reprennent cette idée du "faire écrire" quand ils ont découvert que les élèves ne faisaient occasionnellement une rédaction que toutes les 3 semaines dans la meilleure configuration.

Il se trouve qu'en lettres comme en HG, plusieurs centaines de collègues comme V. Marchais et d'autres ont décidé de se retrousser les manches et de recréer une didactique de l'écriture. Le pire, c'est que c'est facile et que ça plaît aux élèves. Mes 6e écrivent plus que les élèves de 2de d'un ami enseignant au lycée... en octobre.

Evidemment, faire écrire demande un décentrement du professeur qui en plus de donner des connaissances devient un guide et un correcteur dans l'écriture. En pratiquant l'écriture, les élèves sont face à un professeur qui leur donne les moyens d'écrire, tant sur le contenu que sur la forme. En HG, ceci est d'une simplicité désarmante. On peut même se payer le luxe de faire du magistral... en 6e ! J'ai eu deux stagiaires en M1 complétement déstabilisés par leur passage chez moi et à qui leur formateur IUFM leur a dit de faire attention s'ils avaient le concours car beaucoup de collègues détesteraient voir une telle pratique.

Ecrire est magique : c'est facile, ça permet d'apprendre et de réfléchir et de progresser ! Dingue, ce truc !

Alors, évidemment, le professeur doit savoir se taire, s'imposer le silence pour permettre aux élèves de se concentrer et j'ai l'impression que notre profession a peur du silence, de son silence comme si parler allait couvrir les bavardages.

intéressant. Mais vous leur faites écrire quoi? Quelles sont les consignes?
Contenu sponsorisé

Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ? - Page 6 Empty Re: Faire du Racine en seconde : chronique d'un suicide avancé ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum