Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mathmax
Érudit

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par mathmax Lun 24 Aoû 2015 - 8:31
Slovi,  The Educator, vous parlez de ces salauds de vieux, originaires d'une région et qui se permettent de déménager pour une autre région :shock: ? C'est effectivement scandaleux : quand on n'a pas eu la chance de naître dans le Sud, on reste dans le Nord, sinon c'est la porte ouverte à l'anarchie furieux . Il faut absolument contrôler l'immigration des fonctionnaires dans les académies dont ils ne sont pas originaires, et exiger un arbre généalogique à l'appui de toute demande de mutation.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Isis39 Lun 24 Aoû 2015 - 8:33
Celeborn a écrit:
Isis39 a écrit:
slovi a écrit:
the educator a écrit:
Je ne suis pas contre le fait de protéger ceux qui "ont donné", de moins les exposer, mais s'il faut à la fois leur donner les publics faciles, les coins sympas, et la fiche de paye x3, et surtout ne pas exploiter les compétences acquises au cours de la carrière là ou on en a vraiment besoin... Commencer par reformer ça, avant de parler de politiques educatives et pedagogiques, ça serait un vrai bond en avant en terme d'efficacité.

Je suis d'accord avec toi, the educator, la première chose qui m'a frappé - et choqué - en arrivant dans ce métier, c'est cet espèce de "tourisme professionnel" qui fait que des profs qui n'ont aucune attache particulière dans une académie (en général au bord de la mer) font tout pour y aller dès qu'ils ont des points (et là ils ne viennent pas se plaindre qu'ils ont femme ou mari et/ou enfants, hein).
C'est quand même ça, à la base, le problème: c'est ce qui explique que des jeunes profs (surtout dans le Sud et dans l'Ouest) soient obligés de partir de chez eux!
Il suffirait de ne plus donner de bonus de points à l'ancienneté (ce qui n'interdit pas les montées d'échelon par ailleurs, c'est un autre débat), et donner des primes pour les académies déficitaires...

Tout le monde avec le même nombre de points. Tu départages comment ? Tirage au sort ?

D'abord les agrégés, ensuite les certifiés ! Twisted Evil

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 3046774911

Ok, mais on oblige les agrégés à être en lycée. Very Happy
avatar
the educator
Fidèle du forum

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par the educator Lun 24 Aoû 2015 - 8:34
quand on passe un concours, on en assume les conséquences.
oui comme de devoir obéir aux réformes, par exemple, c'est ça? La loi c'est la loi, et on ne doit surtout pas en discuter. Dans les faits je suis d'accord avec toi, et j'aurais probablement refusé une affectation ailleurs que dans mon académie, d'autant que ma situation professionnelle préalable le permettait. Tu cites l'exemple du PE, si dans les académies en difficulté de recrutement on mettait de l'argent sur la table, justement au titre de l'égalité entre les territoires, et qu'on payait les PE de ces académies 50% plus cher, je suis sur que cela influerait largement sur le recrutement. Le problème c'est qu'actuellement le mouvement est juste un service (mal) rendu aux personnels, et qu'il ne tient absolument pas compte des besoins (sinon quantitatifs).
J'ai tout de même le droit de trouver ces méthodes d'affectation et d'avancement stupides et inégalitaires non?


Dernière édition par the educator le Lun 24 Aoû 2015 - 8:40, édité 1 fois
Carnyx
Carnyx
Neoprof expérimenté

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Carnyx Lun 24 Aoû 2015 - 8:34
Propositions pour nos dirigeants permettant d'améliorer les choses :
Échelon 1 pour tout le monde pendant toute la carrière, interdiction du mariage, interdiction de devenir propriétaire, le même poste pendant 40 ans obtenu par tirage au sort, interdiction de faire grève, pas de droit de vote, un seul devoir : obéir.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
Cleroli
Cleroli
Grand sage

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Cleroli Lun 24 Aoû 2015 - 8:34
the educator a écrit:
Daphné a écrit:Et il est normal qu'on ait un plan de carrière et une situation financière qui progresse quand même !
mais bien sur!! Simplement je trouve  scandaleux que ce plan de carrière et cette progression salariale soient strictement liés au temps qui passe.
Il y a 3 rythmes d'avancement, soit 10 ans au total de différence entre le GC et l'ancienneté. Cela ne te suffit pas ? Une de mes connaissances vient d'avoir l'agrégation sur liste d'aptitude et un membre de ma famille a obtenu l'an dernier la chaire sup, tout ça pour te dire de te rassurer : le "mérite" est aussi pris en compte.
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Daphné Lun 24 Aoû 2015 - 8:36
Cléroli a écrit:
the educator a écrit:
Daphné a écrit:Et il est normal qu'on ait un plan de carrière et une situation financière qui progresse quand même !
mais bien sur!! Simplement je trouve  scandaleux que ce plan de carrière et cette progression salariale soient strictement liés au temps qui passe.
Il y a 3 rythmes d'avancement, soit 10 ans au total de différence entre le GC et l'ancienneté. Cela ne te suffit pas ? Une de mes connaissances vient d'avoir l'agrégation sur liste d'aptitude et un membre de ma famille a obtenu l'an dernier la chaire sup, tout ça pour te dire de te rassurer : le "mérite" est aussi pris en compte.

Tu as oublié l'accès à la HCL.........
avatar
the educator
Fidèle du forum

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par the educator Lun 24 Aoû 2015 - 8:38
mathmax a écrit:Slovi,  The Educator, vous parlez de ces salauds de vieux, originaires d'une région et qui se permettent de déménager pour une autre région :shock: ? C'est effectivement scandaleux : quand on n'a pas eu la chance de naître dans le Sud, on reste dans le Nord, sinon c'est la porte ouverte à l'anarchie furieux . Il faut absolument contrôler l'immigration des fonctionnaires dans les académies dont ils ne sont pas originaires, et exiger un arbre généalogique à l'appui de toute demande de mutation.
J'ai écrit et précisé que je n’étais pas contre la mobilité géographique, mais qu'elle ne devait pas être une prime a l'ancienneté, sous peine de créer des situations sociales misérables pour les plus jeunes collègues. Et que cela créait des inégalités de traitement profondes entre les territoires.
avatar
Enaeco
Sage

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Enaeco Lun 24 Aoû 2015 - 8:39
the educator a écrit:
Je ne suis pas contre le fait de protéger ceux qui "ont donné", de moins les exposer, mais s'il faut à la fois leur donner les publics faciles, les coins sympas, et la fiche de paye x3, et surtout ne pas exploiter les compétences acquises au cours de la carrière là ou on en a vraiment besoin... Commencer par reformer ça, avant de parler de politiques educatives et pedagogiques, ça serait un vrai bond en avant en terme d'efficacité.

Sans vouloir chipoter, dans beaucoup de tes posts sur ce fil, tu ressors l'argument du salaire de fin de carrière qui est le triple du début de carrière.

Personnellement, j'ai fais mon année de stage, échelon 3, sans ancienneté préalable, sans indemnité de résidence, sans HS ni prime de PP, à un salaire net de 1743E (2000 brut).
Vais-je finir à 5229E net? bisous

Car dans les infos que j'ai trouvé, un certifié échelon 11, c'est 3046 brut. On est sur un ratio de 1,5 plutôt que le 3 annoncé....Ca fait beaucoup moins rêver...

Kapellmeister
Kapellmeister
Habitué du forum

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Kapellmeister Lun 24 Aoû 2015 - 8:41
Celeborn a écrit:
Isis39 a écrit:
slovi a écrit:
the educator a écrit:
Je ne suis pas contre le fait de protéger ceux qui "ont donné", de moins les exposer, mais s'il faut à la fois leur donner les publics faciles, les coins sympas, et la fiche de paye x3, et surtout ne pas exploiter les compétences acquises au cours de la carrière là ou on en a vraiment besoin... Commencer par reformer ça, avant de parler de politiques educatives et pedagogiques, ça serait un vrai bond en avant en terme d'efficacité.

Je suis d'accord avec toi, the educator, la première chose qui m'a frappé - et choqué - en arrivant dans ce métier, c'est cet espèce de "tourisme professionnel" qui fait que des profs qui n'ont aucune attache particulière dans une académie (en général au bord de la mer) font tout pour y aller dès qu'ils ont des points (et là ils ne viennent pas se plaindre qu'ils ont femme ou mari et/ou enfants, hein).
C'est quand même ça, à la base, le problème: c'est ce qui explique que des jeunes profs (surtout dans le Sud et dans l'Ouest) soient obligés de partir de chez eux!
Il suffirait de ne plus donner de bonus de points à l'ancienneté (ce qui n'interdit pas les montées d'échelon par ailleurs, c'est un autre débat), et donner des primes pour les académies déficitaires...

Tout le monde avec le même nombre de points. Tu départages comment ? Tirage au sort ?

D'abord les agrégés, ensuite les certifiés ! Twisted Evil

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 3046774911

J'allais dire : le classement au concours, comme dans les autres concours de la FPT. Moi, ça ne me gênerait pas, mais j'ai comme l'impression que ça ne serait pas du goût de L' Educateur. Laughing
mathmax
mathmax
Érudit

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par mathmax Lun 24 Aoû 2015 - 8:41
Carnyx a écrit:Propositions pour nos dirigeants permettant d'améliorer les choses :
Échelon 1 pour tout le monde pendant toute la carrière, interdiction du mariage, interdiction de devenir propriétaire, le même poste pendant 40 ans obtenu par tirage au sort, interdiction de faire grève, pas de droit de vote, un seul devoir : obéir.

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 2252222100

Il faudra juste penser à organiser la réquisition : tirage au sort également, tous les ans parmi les titulaires d'un diplôme de niveau suffisant âgés de 25 à 30 ans (les plus fortunés pourront payer un moins riche pour prendre leur place).

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Carnyx
Carnyx
Neoprof expérimenté

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Carnyx Lun 24 Aoû 2015 - 8:43
Enaeco a écrit:
Car dans les infos que j'ai trouvé, un certifié échelon 11, c'est 3046 brut. On est sur un ratio de 1,5 plutôt que le 3 annoncé... Ça fait beaucoup moins rêver...
C'est déjà trop ! Les seules augmentations ne devraient être autorisées que par le chef d'établissement.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
mathmax
mathmax
Érudit

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par mathmax Lun 24 Aoû 2015 - 8:44
Avec l'avis du CPE bien entendu !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
slovi
slovi
Niveau 2

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par slovi Lun 24 Aoû 2015 - 8:47
mathmax a écrit:Slovi,  The Educator, vous parlez de ces salauds de vieux, originaires d'une région et qui se permettent de déménager pour une autre région :shock: ? C'est effectivement scandaleux : quand on n'a pas eu la chance de naître dans le Sud, on reste dans le Nord, sinon c'est la porte ouverte à l'anarchie furieux . Il faut absolument contrôler l'immigration des fonctionnaires dans les académies dont ils ne sont pas originaires, et exiger un arbre généalogique à l'appui de toute demande de mutation.

Tu n'exagérerais pas un brin, là?  Smile Mais ta réaction est intéressante: dans la fonction publique, les gens ont sans doute intégré le fait qu'on peut aller à sa guise se balader au cours de sa carrière, et les ministères en jouent sans doute pour acheter la paix sociale... Personnellement, ça me gênerait un peu de penser que je veux aller à tel endroit pour convenances personnelles, en sachant que quasi tout le monde a la même idée, et que ça aura pour conséquence d'envoyer des jeunes collègues à 800 km de chez eux (même s'ils connaissent la règle d'avance) juste parce qu'ils ont eu la malchance de naître dans une région iodée...

the educator a écrit:
quand on passe un concours, on en assume les conséquences.
oui comme de devoir obéir aux réformes, par exemple, c'est ça? La loi c'est la loi, et on ne doit surtout pas en discuter. Dans les faits je suis d'accord avec toi, et j'aurais probablement refuser une affectation ailleurs que dans mon académie, d'autant que ma situation professionnelle préalable le permettait. Tu cites l'exemple du PE, si dans les académies en difficulté de recrutement on mettait de l'argent sur la table, justement au titre de l'égalité entre les territoires, et qu'on payait les PE de ces académies 50% plus cher, je suis sur que cela influerait largement sur le recrutement. Le problème c'est qu'actuellement le mouvement est juste un service (mal) rendu aux personnels, et qu'il ne tient absolument pas compte des besoins (sinon quantitatifs).
J'ai tout de même le droit de trouver ces méthodes d'affectation et d'avancement stupides et inégalitaires non?

J'ai l'impression que beaucoup de nos collègues sont des conservateurs qui s'ignorent Wink  (là je vais me faire taper dessus Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 930628121 )

_________________
Hard work is simply the refuge of people who have nothing whatever to do. (Oscar WILDE)
Duplay
Duplay
Expert

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Duplay Lun 24 Aoû 2015 - 8:47
Isis39 a écrit:
Daphné a écrit:Ce fil est hallucinant ! Entre les vieux, la maison de retraite MGEN, la fixation sur les salaires de fin de carrière et tout le reste...........
Mais dans chaque académie il y a des jeunes collègues - oui on a ici des collègues qui sortent juste de stage - et des collègues plus âgés qui prennent leur retraite ! Et il est normal qu'on ait un plan de carrière et une situation financière qui progresse quand même ! Parlez d'un objectif tout le monde à l'échelon 1 pendant plus de 40 ans..........ça serait d'un  motivant !
Ceci dit je sais qu'il y a un syndicat qui le demande, faut pas pousser, on fait tous le même travail donc on doit tous gagner pareil na voilà humhum

En lisant ce fil, je pensais à Soleil Vert... Neutral

+1

Il est flippant, ce fil.

Va-t-on en venir au port de l'étoile pour ceux qui ne seront pas originaires de la région, du département, du patelin, du quartier, du pâté de maisons où ils auront été affectés ?
Malaga
Malaga
Modérateur

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Malaga Lun 24 Aoû 2015 - 8:51
the educator a écrit:
mathmax a écrit:Slovi,  The Educator, vous parlez de ces salauds de vieux, originaires d'une région et qui se permettent de déménager pour une autre région :shock: ? C'est effectivement scandaleux : quand on n'a pas eu la chance de naître dans le Sud, on reste dans le Nord, sinon c'est la porte ouverte à l'anarchie furieux . Il faut absolument contrôler l'immigration des fonctionnaires dans les académies dont ils ne sont pas originaires, et exiger un arbre généalogique à l'appui de toute demande de mutation.
J'ai écrit et précisé que je n’étais pas contre la mobilité géographique, mais qu'elle ne devait pas être une prime a l'ancienneté, sous peine de créer des situations sociales misérables pour les plus jeunes collègues. Et que cela créait des inégalités de traitement profondes entre les territoires.

L'avantage de la prime à l'ancienneté, c'est que, a priori, chacun vieillit et acquiert peu à peu ces points.
Si les points étaient liés aux mérites, cela ne signifierait-il pas que les profs les plus brillants iront faire du tourisme au bord de la mer et que les "médiocres" resteront dans l'académie de Créteil (et tant pis pour les élèves) ?


_________________
Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Banana244   Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Banana244     Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Kapellmeister
Kapellmeister
Habitué du forum

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Kapellmeister Lun 24 Aoû 2015 - 8:54
Enaeco a écrit:
the educator a écrit:
Je ne suis pas contre le fait de protéger ceux qui "ont donné", de moins les exposer, mais s'il faut à la fois leur donner les publics faciles, les coins sympas, et la fiche de paye x3, et surtout ne pas exploiter les compétences acquises au cours de la carrière là ou on en a vraiment besoin... Commencer par reformer ça, avant de parler de politiques educatives et pedagogiques, ça serait un vrai bond en avant en terme d'efficacité.

Sans vouloir chipoter, dans beaucoup de tes posts sur ce fil, tu ressors l'argument du salaire de fin de carrière qui est le triple du début de carrière.

Personnellement, j'ai fais mon année de stage, échelon 3, sans ancienneté préalable, sans indemnité de résidence, sans HS ni prime de PP, à un salaire net de 1743E (2000 brut).
Vais-je finir à 5229E net?  bisous

Car dans les infos que j'ai trouvé, un certifié échelon 11, c'est 3046 brut. On est sur un ratio de 1,5 plutôt que le 3 annoncé....Ca fait beaucoup moins rêver...

Moi aussi l'histoire du salaire multiplié par trois avancée plusieurs fois par notre cher camarade CPE m'a laissée songeuse. Multiplié par deux à la limite (et encore), mais par trois ?
Malaga
Malaga
Modérateur

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Malaga Lun 24 Aoû 2015 - 8:55
slovi a écrit:
mathmax a écrit:Slovi,  The Educator, vous parlez de ces salauds de vieux, originaires d'une région et qui se permettent de déménager pour une autre région :shock: ? C'est effectivement scandaleux : quand on n'a pas eu la chance de naître dans le Sud, on reste dans le Nord, sinon c'est la porte ouverte à l'anarchie furieux . Il faut absolument contrôler l'immigration des fonctionnaires dans les académies dont ils ne sont pas originaires, et exiger un arbre généalogique à l'appui de toute demande de mutation.

Tu n'exagérerais pas un brin, là?  Smile Mais ta réaction est intéressante: dans la fonction publique, les gens ont sans doute intégré le fait qu'on peut aller à sa guise se balader au cours de sa carrière, et les ministères en jouent sans doute pour acheter la paix sociale... Personnellement, ça me gênerait un peu de penser que je veux aller à tel endroit pour convenances personnelles, en sachant que quasi tout le monde a la même idée, et que ça aura pour conséquence d'envoyer des jeunes collègues à 800 km de chez eux (même s'ils connaissent la règle d'avance) juste parce qu'ils ont eu la malchance de naître dans une région iodée...

Absolument ! Moi qui suis née dans l'académie de Créteil (et même dans le fameux 9-3), il ne faudrait surtout pas qu'un jour j'ai l'envie d'aller  vivre dans le sud ou au bord de la mer. Flûte alors ! Je vais d'abord laisser la place à tous les malheureux enseignants nés dans les académies de Bordeaux, Montpellier ou Nice et s'il me reste de la place, peut-être oserai-je demander ma mutation. Tiens, on me souffle à l'oreillette qu'il n'y aura jamais de place. Bon, tant pis, je reste dans mon académie à 21 points... Rolling Eyes Rolling Eyes


Dernière édition par Malaga le Lun 24 Aoû 2015 - 8:55, édité 1 fois

_________________
Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Banana244   Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Banana244     Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
the educator
Fidèle du forum

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par the educator Lun 24 Aoû 2015 - 8:55
Il y a 3 rythmes d'avancement, soit 10 ans au total de différence entre le GC et l'ancienneté. Cela ne te suffit pas ?
Non. J'ai eu le cas cette année ou une sortante de concours, stagiaire, faisait le boulot au moins aussi bien que sa collègue fin de carrière. Pour 3 fois moins (je maintiens, d'abord on peut commencer a l’échelon 1 et ensuite la carrière ne s’arrête pas a l'echelon 11). Cette situation est simplement révoltante, à la fois pour les élèves qui n'ont pas le choix, et pour la jeune collègue qui galèrait materiellement pendant que l'autre se faisait des week ends opera a Paris... La jeune stagiaire... Ben elle a plus qu'a attendre de vieillir, au mieux elle aura 65 ans pour ses 55 ans, formidable perspective qui donne, a coup sur, envie de s'impliquer pendant les 30 années a attendre le morbihan....
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Daphné Lun 24 Aoû 2015 - 8:56
Le salaire n'est pas multiplié par trois en fin de carrière, même en prenant en compte la HCL !
C'est un fantasme de the educator.

Ou alors il faut faire beaucoup de HS........
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par User5899 Lun 24 Aoû 2015 - 8:57
Marcel Khrouchtchev a écrit:Neutre financièrement, sans doute pas (il faut financer le voyage et le séjour de commissaires paritaires à Paris).
Oui, mais là, il faut financer l'absence et le remplacement de commissaires académiques bien plus nombreux, qui plus est souvent dispensés de Bac vu que les FPMA se déroulent en même temps.
Gilles B.
Gilles B.
Niveau 7

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Gilles B. Lun 24 Aoû 2015 - 8:59
slovi a écrit:[(...) ça aura pour conséquence d'envoyer des jeunes collègues à 800 km de chez eux (même s'ils connaissent la règle d'avance) juste parce qu'ils ont eu la malchance de naître dans une région iodée...

Si ça peut te mettre du baume au cœur, sache que, stagiaire, l'administration m'envoie dans un lycée à 800 mètres de la plage alors que je voulais un lycée en pleine cambrousse à 2h30 de là...
Kapellmeister
Kapellmeister
Habitué du forum

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Kapellmeister Lun 24 Aoû 2015 - 9:01
Malaga a écrit:Absolument ! Moi qui suis née dans l'académie de Créteil (et même dans le fameux 9-3), il ne faudrait surtout pas qu'un jour j'ai l'envie d'aller  vivre dans le sud ou au bord de la mer. Flûte alors !

Si j'ai bien compris le délire de certains, sisi, tu aurais (mieux vaut utiliser le conditionnel, ici) le droit, mais à condition de demander ta mute avant d'être une vieille croûte en quête d'un mouroir. Une question demeure néanmoins : A partir de quel âge devient-on une vieille croûte ?
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par User5899 Lun 24 Aoû 2015 - 9:03
slovi a écrit:La première chose qui m'a frappé - et choqué - en arrivant dans ce métier, c'est cet espèce de "tourisme professionnel" qui fait que des profs qui n'ont aucune attache particulière dans une académie (en général au bord de la mer) font tout pour y aller dès qu'ils ont des points (et là ils ne viennent pas se plaindre qu'ils ont femme ou mari et/ou enfants, hein).
C'est quand même ça, à la base, le problème: c'est ce qui explique que des jeunes profs (surtout dans le Sud et dans l'Ouest) soient obligés de partir de chez eux!
Mais "chez eux", Monsieur... Mais c'est la France ! :Drapeaufrançai
Et sinon, bonjour la mentalité des petits nouveaux. Non mais il y a des salauds qui veulent aller dans des endroits où ils sont même pas nés ! affraid chevalier
avatar
the educator
Fidèle du forum

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par the educator Lun 24 Aoû 2015 - 9:03
Quand bien même ça ne serait que deux fois hein. Si tu es deux fois plus efficace, ou que tu travailles dans des conditions deux fois plus difficiles, aucun problème, je pense même que le différentiel devrait être plus élevé. Enfin je caricature bien sur, mais vous avez l'idée: la paye et le mouvement pour autre chose que le fait d'etre vieux.
Kapellmeister
Kapellmeister
Habitué du forum

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par Kapellmeister Lun 24 Aoû 2015 - 9:05
Gilles B. a écrit:
slovi a écrit:[(...) ça aura pour conséquence d'envoyer des jeunes collègues à 800 km de chez eux (même s'ils connaissent la règle d'avance) juste parce qu'ils ont eu la malchance de naître dans une région iodée...

Si ça peut te mettre du baume au cœur, sache que, stagiaire, l'administration m'envoie dans un lycée à 800 mètres de la plage alors que je voulais un lycée en pleine cambrousse à 2h30 de là...

Certains oublient en effet qu'il y a des régions iodées qu'on fuit comme la peste (dans le Nord, par exemple).
slovi
slovi
Niveau 2

Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île - Page 10 Empty Re: Les jeunes enseignants corses demandent à rester sur leur île

par slovi Lun 24 Aoû 2015 - 9:06
Cripure a écrit:
slovi a écrit:La première chose qui m'a frappé - et choqué - en arrivant dans ce métier, c'est cet espèce de "tourisme professionnel" qui fait que des profs qui n'ont aucune attache particulière dans une académie (en général au bord de la mer) font tout pour y aller dès qu'ils ont des points (et là ils ne viennent pas se plaindre qu'ils ont femme ou mari et/ou enfants, hein).
C'est quand même ça, à la base, le problème: c'est ce qui explique que des jeunes profs (surtout dans le Sud et dans l'Ouest) soient obligés de partir de chez eux!
Mais "chez eux", Monsieur... Mais c'est la France ! :Drapeaufrançai
Et sinon, bonjour la mentalité des petits nouveaux. Non mais il y a des salauds qui veulent aller dans des endroits où ils sont même pas nés ! affraid chevalier

Le côté territorial n'est que l'écume des choses, quand on naît dans une région, c'est qu'on y a de la famille, des amis, des amours, que sais-je? Smile  C'est aussi un aspect important de la vie, non?

_________________
Hard work is simply the refuge of people who have nothing whatever to do. (Oscar WILDE)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum