Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mila Saint Anne
Mila Saint Anne
Niveau 9

MOOC sur la "Classe inversée" Empty MOOC sur la "Classe inversée"

par Mila Saint Anne Lun 2 Nov 2015 - 21:15
Pour tous ceux qui seraient curieux de savoir de quoi il est question quand on parle de "Classe inversée", la meilleure façon de se faire sa propre opinion est de participer au MOOC "Classe inversée proposée sur la plateforme FUN.
Il a commencé il y a quinze jours (c'est donc la 3e semaine qui commence) mais il est encore possible de s'inscrire à partir de cette adresse : https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/
Il est orienté plutôt second degré et des groupes de discussions / de travail se sont déjà formés, proposant de collaborer pour construire des séquences de cours sur des thèmes très variés, tant sur le plan des niveaux que des disciplines.

Si vous hésitez parce que vous vous dites que vous n'aurez pas le temps de produire quelque chose, vous pouvez toujours vous contenter de visionner les vidéos et de lire les discussions, c'est déjà un bon moyen de se faire une idée de ce qu'est la classe inversée. Et puis, pourquoi pas tester avec vos classes ! Une nouvelle pratique pédagogique à mettre à votre arc, c'est toujours bon à prendre pour varier les situations d'apprentissage.

Serge
Serge
Médiateur

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Serge Lun 2 Nov 2015 - 21:34
Merci, je regarderai sans doute plus tard pour voir si je trouve (éventuellement) des idées intéressantes à piocher quand j'aurai plus de temps.

_________________
MOOC sur la "Classe inversée" 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
ptifok
ptifok
Niveau 7

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par ptifok Lun 2 Nov 2015 - 21:59
Je suis inscrite. Ca a été un beau bazar la première semaine...
Mila Saint Anne
Mila Saint Anne
Niveau 9

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Mila Saint Anne Lun 2 Nov 2015 - 22:09
C'est toujours un peu le bazar, une première semaine de MOOC. Il faut prendre le temps de se familiariser avec les différents supports, le fonctionnement... mais je trouve que ça continue pas mal et que les vidéos sont très intéressantes. Je suis d'ailleurs en train d'adapter les fiches de rôles pour le travail en îlot pour ma classe, du coup !
Mila Saint Anne
Mila Saint Anne
Niveau 9

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Mila Saint Anne Lun 2 Nov 2015 - 22:10
@Serge a écrit:Merci, je regarderai sans doute plus tard pour voir si je trouve (éventuellement) des idées intéressantes à piocher quand j'aurai plus de temps.

Ne tarde pas à t'inscrire, sinon, tu n'y auras plus accès....
Mcready1
Mcready1
Habitué du forum

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Mcready1 Mar 3 Nov 2015 - 5:00
Merci pour l'info. Je viens de m'y inscrire.
Sophie38
Sophie38
Habitué du forum

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Sophie38 Mar 3 Nov 2015 - 6:21
merci, je vais m'inscrire et trouver le temps de faire la formation ... (ce sera le plus difficile ça !!)
celitian
celitian
Expert spécialisé

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par celitian Mar 3 Nov 2015 - 7:08
Un autre avis, Mooc numéro 7 pour moi, et pour l'instant c'est le plus mauvais RT de loin.
Les formateurs donnent l'impression d'improviser, un plan de cours qui n'apparaît qu'au bout d'une semaine et demie, les échéances des devoirs non données au départ, des QCM d'un niveau très faibles (on peut y répondre sans voir les vidéos), trop peu de contenus scientifiques (1 vidéo très intéressante de Marcel Lebrun, le reste des vidéos d'auto-promotion sans intérêt).....
Et je ne parle même pas des vidéos où il n'y a aucun livre, aucun cahier, aucun crayon sur les tables mais que des tablettes, PC....
Mila Saint Anne
Mila Saint Anne
Niveau 9

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Mila Saint Anne Mar 3 Nov 2015 - 21:37
Moi non plus je n'en suis pas à mon premier MOOC (mais j'ai perdu le compte) et je te trouve bien dur !
Effectivement, le plan de cours n'est apparu que la deuxième semaine, mais bon, la première c'est pour se familiariser avec les outils et cela n'avait aucune conséquences.
Les vidéos sont destinées à faire découvrir ce qu'est la classe inversée à travers des expériences de collègues. C'est une bonne façon de découvrir je trouve.
Pour y voir de l'auto-promotion il faut avoir l'esprit un peu... chagrin. Je connais la plupart de ces collègues et s'ils avaient de l'ambition, il y a longtemps qu'ils ne seraient plus profs car il y a longtemps qu'ils font partie des profs repérés pour leurs pratiques. Je trouve au contraire, qu'entendre des collègues parler de leurs pratiques de classe c'est une bonne façon de montrer que la classe inversée n'est pas réservée à une poignée de fous-furieux du numérique. Leur préoccupation principale reste au fond la pratique pédagogique.  
Oui, le numérique est un outil et quand tu dis que tu ne vois pas de cahier sur les tables, c'est que tu n'as pas bien du voir les vidéos. Dans le chapitre "travaux de groupe", par exemple, il y a cinq témoignages d'enseignants, et pour 3 d'entre eux on voit des cahiers et des stylos !!! Les livres absent, c'est sans doute parce qu'ils sont dans une version numérique et cela ne me choque pas qu'on puisse utiliser un aussi bel outil qu'un manuel numérique bien fait.

Bref, je trouve que tes critiques sont un peu injustifiées.

L'essentiel de ce MOOC, comme dans la plupart des bons MOOC se situe au niveau des groupes de travail et des échanges qui s'y déroulent. Et forcément c'est plus ou moins intéressant selon l'implication des membres des groupes. Tu es dans lequel ?
Aranel53
Aranel53
Niveau 10

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Aranel53 Mar 3 Nov 2015 - 22:12
Le principe même de la classe inversée est très discutable, même si je travaille sur ce concept depuis pas mal de temps.

En gros l'argument est de permettre à l'élève de s'approprier chez lui des notions à son rythme pour "dégager du temps" pour faire des choses plus intéressantes que du "frontal direct" pendant la classe...

Certes, mais du coup ça montre bien que si on a besoin de dégager du temps, c'est bien qu'il n'y en a pas assez du temps en classe... On nous dit d'un côté qu'il ne faut pas surcharger les journées des élèves (genre actuellement 26h par semaine c'est bien suffisant) mais de l'autre on cherche à faire bosser les élèves chez eux sur des vidéos après les cours (et avant les suivants)... ! Il faudrait savoir...

C'est intéressant, mais c'est carrément puant je trouve. On considère qu'on n'a pas à payer un prof pour faire le boulot de transmission, qu'une vidéo suffit.

Mais du coup on externalise le travail des élèves un peu plus (déjà que c'est beaucoup le cas maintenant). Ce genre de truc mène directement à un futur où les enfants devront bosser sur ordi chez eux pour la majorité des choses et faire quelques heures d'exercices avec un prof et puis c'est tout (t'as pas bossé, tant pis pour toi...). C'est ce qui se passe déjà actuellement en première année de médecine dans mon académie depuis pas mal d'années.

Est-ce que c'est ainsi qu'on cherche à réduire les inégalités entre ceux qui ont déjà compris comment et pourquoi bosser pour eux-mêmes et ceux qui n'ont pas encore compris ça, ou qui n'ont pas réussi à le faire ?

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.
henriette
henriette
Médiateur

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par henriette Mar 3 Nov 2015 - 22:34
Ces élèves qui ne font pas les devoirs "classiques" à la maison, qui reviennent en disant "non, je ne l'ai pas fait", sans même chercher d'excuse, qui ne travaillent pas du tout à la maison, vont-ils prendre le temps de regarder ces vidéos ? Question sérieuse, je précise.

Le sujet m'interpelle, car avec mes collègues, on a créé depuis plusieurs années un jeu numérique sur l'année qui balaie les programmes de 5e de presque toutes les disciplines sous forme de jeu d'aventures à travers l'histoire.
Mais on recrute pour cette classe uniquement des élèves volontaires pour ça, quel que soit leur niveau. On prend du reste en priorité les élèves en risque de décrochage s'il faut choisir car trop de demandes.

Mais même comme ça, avec des élèves motivés par le principe, l'ayant choisi en connaissance de cause, on a chaque année 3-4 élèves dans chacune des deux classes qui, au final, ne se connectent quasiment pas : on est obligé de les prendre une heure en plus au collège chaque semaine, pour les faire avancer sous notre surveillance dans le jeu. Jeu qu'ils aiment en général, du reste, mais c'est que, de leurs propres dires, quand ils sont chez eux, ben ils font autre chose s'ils vont sur l'ordi (FB, ou jeux de guerre, etc.).

C'est pourquoi, pour le collège du moins, je suis assez dubitative sur les classes inversées avec contenus à voir en autonomie à la maison.
Comment cela se passe-t-il dans la vraie vie ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Sphinx Mar 3 Nov 2015 - 22:45
Mon conjoint pratique et en est relativement content.

Bon... il a des master Wink

Selon lui, le gain en termes de qualité d'apprentissage par rapport à un cours "classique" (le CM dans son cas) est nul, et ça représente un boulot considérable pour le prof (trois fois le temps de création d'un cours normal) mais au moins, ça permet de gagner un peu de temps sur le pauvre nombre d'heures qu'il y a dans un semestre de fac.

Il ne s'y risque pas avec les licence Suspect

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


MOOC sur la "Classe inversée" Livre11
henriette
henriette
Médiateur

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par henriette Mar 3 Nov 2015 - 23:01
Pour des master, je n'en doute pas.
Mais pour des collégiens ?
Là, je doute vraiment qu'ils fassent tous l'effort d'aller visionner les MOOC.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Olympias
Olympias
Prophète

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Olympias Mar 3 Nov 2015 - 23:04
Je suis inscrite mais j'ai tellement de boulot que je ne sais pas si je pourrai participer aux forums
Mila Saint Anne
Mila Saint Anne
Niveau 9

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Mila Saint Anne Mar 3 Nov 2015 - 23:12
@henriette a écrit:Pour des master, je n'en doute pas.
Mais pour des collégiens ?
Là, je doute vraiment qu'ils fassent tous l'effort d'aller visionner les MOOC.

Le MOOC s'adresse aux enseignants, pas aux élèves.
Mila Saint Anne
Mila Saint Anne
Niveau 9

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Mila Saint Anne Mar 3 Nov 2015 - 23:20
@Aranel53 a écrit:Le principe même de la classe inversée est très discutable, même si je travaille sur ce concept depuis pas mal de temps.

En gros l'argument est de permettre à l'élève de s'approprier chez lui des notions à son rythme pour "dégager du temps" pour faire des choses plus intéressantes que du "frontal direct" pendant la classe...

Non, ce n'est pas cela l'argument.
L'argument, c'est d'être avec les élèves pour faire les choses les plus difficiles pour eux.

Certes, mais du coup ça montre bien que si on a besoin de dégager du temps, c'est bien qu'il n'y en a pas assez du temps en classe... On nous dit d'un côté qu'il ne faut pas surcharger les journées des élèves (genre actuellement 26h par semaine c'est bien suffisant) mais de l'autre on cherche à faire bosser les élèves chez eux sur des vidéos après les cours (et avant les suivants)... ! Il faudrait savoir...

J'avais les mêmes réticences que toi... avant de m'y mettre.
Or il s'avère que le temps passé à visionner les vidéo, faire les questionnaires et recopier les définitions dans leur cahier n'est pas plus chronophage que si je leur donnais à faire un ou deux exercice à faire à la maison, ou que si j'étais un prof de maths qui leur donnait un DM par semaine.
Pour ceux qui n'ont pas la possibilité de visionner les capsules chez eux, ils le font en arrivant en classe, sur mon ordinateur pendant que les autres commence le boulot. Ou alors, je remplace la capsule par quelques choses à lire dans leur manuel.

J'ai les réponses aux quiz avant le cours et je peux déjà savoir qui a besoin d'explications supplémentaires.

C'est intéressant, mais c'est carrément puant je trouve. On considère qu'on n'a pas à payer un prof pour faire le boulot de transmission, qu'une vidéo suffit.

Personne n'a jamais dit cela, bien au contraire. La place de l'enseignant est au contraire encore plus prépondérante.

Mais du coup on externalise le travail des élèves un peu plus (déjà que c'est beaucoup le cas maintenant). Ce genre de truc mène directement à un futur où les enfants devront bosser sur ordi chez eux pour la majorité des choses et faire quelques heures d'exercices avec un prof et puis c'est tout (t'as pas bossé, tant pis pour toi...). C'est ce qui se passe déjà actuellement en première année de médecine dans mon académie depuis pas mal d'années.

Parce que donner des exercices à faire à la maison ce n'est pas "externaliser" ?

Est-ce que c'est ainsi qu'on cherche à réduire les inégalités entre ceux qui ont déjà compris comment et pourquoi bosser pour eux-mêmes et ceux qui n'ont pas encore compris ça, ou qui n'ont pas réussi à le faire ?

Oui, et ça fonctionne plutôt bien. Ceux qui ont compris font des choses en plus.
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Lizdarcy Mar 3 Nov 2015 - 23:35
Je suis aussi sceptique qu'Henriette. Ou bien ça marche peut-être avec un public favorisé, de très bonnes classes et les parents qui suivent derrière...



Mila Saint Anne
Mila Saint Anne
Niveau 9

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Mila Saint Anne Mar 3 Nov 2015 - 23:41
@henriette a écrit:Ces élèves qui ne font pas les devoirs "classiques" à la maison, qui reviennent en disant "non, je ne l'ai pas fait", sans même chercher d'excuse, qui ne travaillent pas du tout à la maison, vont-ils prendre le temps de regarder ces vidéos ? Question sérieuse, je précise.

C'est une vraie question et je vais te donner une vraie réponse.

J'ai commencé cette année dans toutes mes classes.
Je vais te raconter ce qui s'est passé dans ma 5e. Pour le premier cours, sur la définition du développement durable, je leur avait fait une belle capsule et seulement deux élèves l'avaient vue. J'ai demandé à un des deux d'expliquer à ses camarades ce qu'il avait compris de cette vidéo. J'ai été stupéfaite de la façon dont il a très clairement et très exactement expliqué tout ce qu'il y avait dans la vidéo. Les autres aussi ont été très étonné qu'il sache autant de choses sur le sujet :
- "Mais comment tu sais tout ça toi ? "
- "J'ai regardé la vidéo et j'ai fait le quiz."
- "Ca a du te prendre des heures !"
- "Non, j'ai regardé 3 fois la vidéo qui dure 2.30 mn et j'ai fait le quiz, qui m'a pris 2 minutes... bref j'y ai passé moins de 10 mn."
Visiblement ça a convaincu tout le monde parce que depuis, tout le monde regarde la vidéo et fait le quiz avant de venir en cours. Les résultats aux évaluations sont très bons !

C'est pourquoi, pour le collège du moins, je suis assez dubitative sur les classes inversées avec contenus à voir en autonomie à la maison.
Comment cela se passe-t-il dans la vraie vie ?

Dans la vraie vie, ça se passe donc très bien. Je donne aux élèves un plan de travail avant chaque leçon, la capsule, le quiz, les documents dont ils ont besoin sont sur le blog de la classe, on travaille beaucoup en classe, les élèves produisent beaucoup d'écrits... Pas de problème de mise au travail en début d'heure, ils savent ce qu'ils ont à faire et se mettent au boulot. Meme les élèves un peu fainéants se sentent obligés de s'y mettre. Et pour ceux qui sont en difficulté, je suis disponible et on fait les choses ensemble.
J'ai même un ou deux cas d'élèves super motivés (et qui ne sont pas des élèves habituellement jugés "excellents") qui font tellement de choses en amont du cours que j'ai peine des fois à leur en donner en plus !

Effectivement, il se trouve toujours un ou deux élèves qui ne vont pas voir les capsules spontanément, mais avec eux le deal est le suivant : le quiz doit être fait avant la fin de la séquence sinon, ils viennent dans ma classe pour le faire en plus. Bizarrement, ils arrivent toujours à le faire à un moment ou a un autre Smile

Un autre point positif que je constate, c'est la relation avec les parents. Pas mal d'élèves me disent qu'ils regardent les capsules en famille et qu'ils discutent ensuite du sujet. Je crois n'avoir jamais avoir entendu cela à propos des devoirs que je donnais avant.
Et je précise que mon bahut vient tout juste de sortir de ZEP, alors ok, c'est pas l'enfer, mais c'est pas le paradis non plus. C'est juste un bahut de banlieue ordinaire (qui accueille beaucoup plus de gamins en situation de handicap - Dys divers, autistes, TDA/H - que la moyenne, et qui inclut des ULIS et des SEGPA).

Ce qui est sûr, c'est que c'est une habitude de travail, qui ne va pas de soi, mais qui s'installe comme un rituel. Nous sommes en novembre et le rituel est bien mis en place dans mes 6 classes, même si cela n'a pas été aussi simple qu'avec les 5e.

Pour ceux que ça intéresse de voir "dans la vraie vie" comment ça se passe il y aura, en Janvier prochain, une "Semaine de la classe inversée" et de nombreux collègues vont proposer des formations, des classes "portes-ouvertes"... profitez en si vous le pouvez pour aller les rencontrer.


Dernière édition par Mila Saint Anne le Mar 3 Nov 2015 - 23:43, édité 1 fois (Raison : Ajout de l'avant dernier paragraphe.)
Aranel53
Aranel53
Niveau 10

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Aranel53 Mer 4 Nov 2015 - 0:19
J'ai d'énormes réticences mais qui sont plus sociétales et idéologiques que pratiques en fait. Le point sur les parents est à mona vis très vrai, et c'est un bon argument : arriver à impliquer les parents "ludiquement" est un point très positif.

Je ne pense pas qu'on puisse réduire les inégalités avec ce système, bien au contraire. Par contre, je pense qu'on peut améliorer le rendement scolaire, du coup c'est pour ça que je travaille là dessus depuis pas mal de temps.

Je suis d'ailleurs inscrit à ce MOOC et on est en train de travailler sur les capsules qu'on a prévu de construire avec mon groupe. (sur certains points je fais depuis longtemps de la classe inversée "à l'ancienne", avec des documents papier donnés en amont, ce qui est moins efficace que des petites vidéos avec questionnaires, c'est sûr)

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.
henriette
henriette
Médiateur

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par henriette Mer 4 Nov 2015 - 0:33
Je te remercie pour ta réponse, Mila.
Cela donne à réfléchir en effet.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
celitian
celitian
Expert spécialisé

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par celitian Mer 4 Nov 2015 - 8:24
@Mila Saint Anne a écrit:Moi non plus je n'en suis pas à mon premier MOOC (mais j'ai perdu le compte) et je te trouve bien dur !
Tu dois donc bien te rendre compte de la différence avec les autres Mocc.
Et encore je suis restée correcte..

@Mila Saint Anne a écrit:Effectivement, le plan de cours n'est apparu que la deuxième semaine, mais bon, la première c'est pour se familiariser avec les outils et cela n'avait aucune conséquences.
Les vidéos sont destinées à faire découvrir ce qu'est la classe inversée à travers des expériences de collègues. C'est une bonne façon de découvrir je trouve.
Pour y voir de l'auto-promotion il faut avoir l'esprit un peu... chagrin. Je connais la plupart de ces collègues et s'ils avaient de l'ambition, il y a longtemps qu'ils ne seraient plus profs car il y a longtemps qu'ils font partie des profs repérés pour leurs pratiques. Je trouve au contraire, qu'entendre des collègues parler de leurs pratiques de classe c'est une bonne façon de montrer que la classe inversée n'est pas réservée à une poignée de fous-furieux du numérique. Leur préoccupation principale reste au fond la pratique pédagogique.  

C'est de l'humour ? Ce que j'attends d'un Mooc, ce sont des interventions/documents scientifiques, avec du contenu quoi pas des vidéos que j'ai déjà l'impression d'avoir vu plein de fois (ce qui est le cas avec certaines, les élèves avec le ballon dans les couloirs pour le sang, par exemple).
Pour ce Mooc, des études scientifiques qui, par exemple,
* expliquent l’intérêt de cette méthode dans l'acquisition des apprentissages (notamment pour les plus jeunes),
* présentent des résultats,
* démontrent que les apprentissages sont intégrés de la même façon en travaillant avec le tout numérique (par exemple, le cerveau travaille-t-il de la même façon ?),
* présentent les conséquences de l'exposition aux écrans.....

@Mila Saint Anne a écrit: Oui, le numérique est un outil et quand tu dis que tu ne vois pas de cahier sur les tables, c'est que tu n'as pas bien du voir les vidéos. Dans le chapitre "travaux de groupe", par exemple, il y a cinq témoignages d'enseignants, et pour 3 d'entre eux on voit des cahiers et des stylos !!! Les livres absent, c'est sans doute parce qu'ils sont dans une version numérique et cela ne me choque pas qu'on puisse utiliser un aussi bel outil qu'un manuel numérique bien fait.

Oui elles sont trop complexes, cela doit être ça, et tu as vu dans les vidéos beaucoup d'élèves écrire avec un crayon dans un vrai cahier/lire autre chose que du numérique ?

@Mila Saint Anne a écrit:Bref, je trouve que tes critiques sont un peu injustifiées.
L'essentiel de ce MOOC, comme dans la plupart des bons MOOC se situe au niveau des groupes de travail et des échanges qui s'y déroulent. Et forcément c'est plus ou moins intéressant selon l'implication des membres des groupes. Tu es dans lequel ?
Je suis dans un groupe dans ma matière, j'attends avec impatience l'arrivée d'un formateur dans notre groupe.
celitian
celitian
Expert spécialisé

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par celitian Mer 4 Nov 2015 - 8:42
@Lizdarcy a écrit:Je suis aussi sceptique qu'Henriette. Ou bien ça marche peut-être avec un public favorisé, de très bonnes classes et les parents qui suivent derrière...

Je pense qu'au contraire la classe inversée et les méthodes, qui nous sont présentées dans ce Mooc, ne tiendraient pas longtemps avec un public favorisé qui limite l'exposition aux écrans de leurs enfants, qui pense que les collégiens doivent perfectionner l'écrit et la rédaction sous forme manuscrite, qui pensent qu'une carte mentale ne suffit pas pour constituer un cours, qui trouvent que le numérique c'est sympa mais que les collégiens ont autre chose à faire qu'à perdre du temps à faire des capsules, des QR codes, des affiches en cours.
Pour en avoir discuté avec des personnes EN et hors EN, le discours était quasi unanime contre ces méthodes pour leurs enfants.

Je suis professeur en lycée avec beaucoup de BTS, et nous avons de plus en plus d'élèves qui écrivent difficilement, ne savent pas rédiger, et qui ont un vocabulaire de plus en plus pauvre, et je suis persuadée que ces méthodes ne vont qu'aggraver la situation.
Donc comme cela a déjà été dit, je trouve que la classe inversée avec l'utilisation du numérique fonctionne très bien avec les plus grands (je pratique d'ailleurs depuis 4 ans) mais qu'avec les collégiens, sur le Mooc certains enseignants sont en primaire, pour moi c'est non.
.
Adalberon
Adalberon
Niveau 2

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Adalberon Mer 4 Nov 2015 - 10:37
J'ai testé l'an dernier la classe inversée dans mes 2 classes de seconde et une de première S avec une forte proportion d'élèves de niveau très faible. Une catastrophe! Le cours en ligne n'était pas appris ou compris, il fallait le refaire et l'expliquer rapidement à chaque début de séance. Quant aux exercices à chercher en classe, un petit tiers les cherchait effectivement, les autres attendaient en bavardant entre eux que la solution soit écrite au tableau! C'est devenu rapidement épuisant de passer d'un élève à l'autre à raison de 35 par classe, pour vérifier l'avancement du travail et répondre aux questions individuelles. J'ai arrêté l'expérience au bout d'un mois, au grand soulagement des élèves sérieux un peu déboussolés par cette méthode... Un collègue de ma discipline l'a expérimenté avec plus de succès semble-t-il dans une de ses classe de seconde mais composée de bons élèves très autonomes.
Cette méthode est donc à utiliser avec précaution suivant les publics mais j'encourage les collègues à la pratiquer au moins une fois pour voir!

Mcready1
Mcready1
Habitué du forum

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par Mcready1 Sam 7 Nov 2015 - 5:21
Allez ! Rien à corriger ce week-end. Je bois un café et je m'y mets.
doctor who
doctor who
Doyen

MOOC sur la "Classe inversée" Empty Re: MOOC sur la "Classe inversée"

par doctor who Sam 7 Nov 2015 - 7:06
Ama, on ne peut pas prétendre déplacer totalement le CM à la maison.
Les "capsules" vidéo doivent être brève et porter sur un point ciblé. Le mieux, ce sont de petits points de méthodo, sur des savoirs techniques faciles à expliquer et faciles à comprendre.

En français par exemple : tel ou tel outil d'analyse, un petit point d'histoire litt (mais pas tour le cours !), un conseil précis de rédaction, etc.
Dans ces limites, l'inversion peut faire gagner du temps. Et il n'est pas impossible que les élèves soient plus disponibles chez eux face à un support bref et calibré qu'en classe.

En revanche, je ne comprends pas le monopole de la vidéo dans la démarche. Elle n'est en aucun cas essentielle à "l'inversion" de la classe. Des infographies, une page de manuel font aussi bien l'affaire.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum