Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
scot69
Modérateur

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par scot69 Dim 24 Jan 2016 - 21:58
@moonie a écrit:Un hussard du savoir? (sourire). Je me suis fait taper sur les doigts récemment car je parlais dans un registre dit soutenu et que "ça ne se fait pas d'utiliser des mots que les élèves ne comprennent pas". Je suis tombée des nues ou des nuages...par contre, on m' a bien soutenu mordicus que pour mon "refus"d' utiliser des outils numériques, j'allais droit au mur.

en même temps, si tu prononces des mots traumatisants comme "travail", "leçon", "apprentissage", "savoir"... faut pas s'étonner si tes élèves ne sont pas réceptifs, ça leur fait mal aux oreilles...

attends, me dis pas qu'en plus, tu as exigé d'eux qu'ils restent assis pendant le cours????? tu vas faire des générations de frustrés et d'incompris!
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Dim 24 Jan 2016 - 22:02

Entendre certaines vérités, ça traumatise les pauvres chérubins.L'effort? ça existe, ce vieux mot
de dinosaure? leçon? apprendre? ils ont mieux à faire, voyons! ils ont du mal à rester visser aux chaises. Déjà que certains sont sur le starting-block du départ dès l'entrée de classe..
avatar
romain369
Niveau 1

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par romain369 Dim 24 Jan 2016 - 22:07
Si on pousse jusqu'au bout les élucubrations sociologisantes Bourdieuso-meirieusiennes, on demandera à un professeur de Français de parler verlan pour se mettre au niveau des élèves, et oui en parlant un français soutenu on valorise un savoir implicite proche de celui véhiculé dans les classes moyennes supérieures et donc c'est injuste pour les enfants de familles défavorisées....
avatar
romain369
Niveau 1

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par romain369 Dim 24 Jan 2016 - 22:09
l'enfer est pavé de bonne intentions, en voulant valoriser l'ascenseur social, ces sociologues de pacotille le tue!
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Dim 24 Jan 2016 - 22:10
D'accord avec ton analyse. Réserver un langage correct aux couches "supérieures", c'est plus juste? c'est mieux d'abrutir au final.
avatar
romain369
Niveau 1

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par romain369 Dim 24 Jan 2016 - 22:17
et oui comme le dit Finki le relativisme conduira au nihilisme! mais des masses abruties, en fait c'est peut-être ça l'objectif inconscient! Créer un élève consommateur compatible avec le libéralisme économique du désir, ne connaissant ni son histoire ni sa langue mais capable de se servir avec brio des outils numériques...
scot69
scot69
Modérateur

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par scot69 Dim 24 Jan 2016 - 22:19
d'ailleurs c'est décidé, demain je commence à leur parler djeunz
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par doubledecker Dim 24 Jan 2016 - 22:23
@romain369 a écrit:Si on pousse jusqu'au bout les élucubrations sociologisantes Bourdieuso-meirieusiennes, on demandera à un  professeur de Français de parler verlan pour se mettre au niveau des élèves, et oui en parlant un français soutenu on valorise un savoir implicite proche de celui véhiculé dans les classes moyennes supérieures et donc c'est injuste pour les enfants de familles défavorisées....

Qu'est ce qu'il a fait pour mériter qu'on le lise aussi mal Bourdieu? 😕

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Dim 24 Jan 2016 - 22:23
Finkel n' a pas tort sur ce point (bien que je ne sois pas d'accord avec tout ce qu'il dit ).La culture est reléguée aux oubliettes. Il faut du tout cuit, du consommable donc du jetable.
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Dim 24 Jan 2016 - 22:25

Scot: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 3284587592
avatar
madigoù
Niveau 5

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par madigoù Lun 25 Jan 2016 - 17:24
Lmarine : J'espère que les choses n'empirent pas pour toi et même s'arrangent. Il y a deux erreurs à ne pas commettre, c'est agiter le chiffon rouge, sinon tu vas te faire laminer, mais ça tu le sais déjà, ni non plus agiter un drapeau blanc, car et je le sais d'expérience essayer de discuter ça ne sert à rien. Au contraire, c'est, je pense, suite à la discussion avec ma CDE, que je suis devenue un problème. Et lorsqu'on devient un problème, surtout lorsqu'on a un statut aussi précaire que celui de stagiaire, on a toutes les chances d'être solutionné en étant écarté, renouvelé ou licencié. Donc, ce que je te conseille c'est de prendre l'avis de personnes neutres, un avocat spécialisé ou, et ça des membres de néoprofs connaissent p.ê., l'avis d'un médiateur. D'après ce que j'ai vu (mais trop tard pour moi), il en existe dans toutes les académies. Je pense qu'ils étudient avec neutralité les dossiers pour trouver des solutions à l'amiable avant que les choses n'empirent, mais je ne sais pas s'ils sont efficaces...
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Lun 25 Jan 2016 - 17:28

Madigou: Le médiateur de l'En t-a-t-il aiguillé?
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Orlanda Lun 25 Jan 2016 - 17:38
@doubledecker a écrit:
@romain369 a écrit:Si on pousse jusqu'au bout les élucubrations sociologisantes Bourdieuso-meirieusiennes, on demandera à un  professeur de Français de parler verlan pour se mettre au niveau des élèves, et oui en parlant un français soutenu on valorise un savoir implicite proche de celui véhiculé dans les classes moyennes supérieures et donc c'est injuste pour les enfants de familles défavorisées....

Qu'est ce qu'il a fait pour mériter qu'on le lise aussi mal Bourdieu? 😕

D'ailleurs, Bourdieu n'aurait jamais dû exister, si on suit leur logique jusqu'au bout. Il a quand même fait des études d'un élitisme insoutenable.
avatar
madigoù
Niveau 5

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par madigoù Lun 25 Jan 2016 - 17:44
Non, je n'ai pas fait appel au médiateur. J'ai eu l'info, mais trop tard. Et c'est pourquoi j'ai fait appel à une avocate. D'après ce que j'ai cru comprendre, le médiateur intervient avant l'avocat. J'ai voulu parer au plus pressé en juillet lorsque j'ai eu ma lettre m'informant que j'étais proposée au licenciement (quelle jolie formule !). Et aux mois de mai, juin au moment de l'avalanche des rapports, j'étais complètement assommée.
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Lun 25 Jan 2016 - 17:48

Et aujourd'hui, comment se déroulent les choses? que pense ton avocate? Est-ce sur la bonne voie?
avatar
madigoù
Niveau 5

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par madigoù Lun 25 Jan 2016 - 17:51
Mon recours est à l'étude auprès de la DRH, d'après ce que lui a écrit la cheffe de cabinet de la ministre, qui lui a promis une réponse. Mais quand ? On doit refaire le point mi-février ensemble, juste avant le délai d'expiration de mon recours gracieux.
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Lun 25 Jan 2016 - 17:53
Ton premier recours a été débouté, c'est bien ça?
avatar
madigoù
Niveau 5

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par madigoù Lun 25 Jan 2016 - 18:04
Oui et non. Je n'ai pas eu de réponse. Donc, oui on peut dire qu'il a été débouté, mais d'une façon très implicite, sans donner de raisons. J'avais reçu aussi de la part de la cheffe de cabinet de la ministre une lettre m'assurant qu'ils étudieraient mon recours et que la DRH me répondrait personnellement. En fait, la DRH ne m'a pas répondu, elle m'a envoyé mon arrêté de licenciement. De toute façon, rien n'oblige l'EN à répondre. Mais normalement lorsqu'on fait un recours, on s'attend à une réponse sur le dossier que l'on a envoyé.
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Lun 25 Jan 2016 - 18:13
L'absence de réponse vaut refus, je crois.
avatar
madigoù
Niveau 5

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par madigoù Lun 25 Jan 2016 - 18:25
Exactement. Sauf que s'ils ont de bonnes raisons de me licencier, pourquoi ne les donnent-ils pas ? C'est ce qui énerve prodigieusement mon avocate, et moi aussi. Qu'ils me donnent les raisons et qu'on en finisse. Si je dois faire autre chose, je ferai autre chose. J'ai travaillé ailleurs qu'à l'EN dans le secteur privé. Sauf que la façon dont j'ai été traitée est inique et que j'aime l'enseignement. Mon avocate pense comme moi, et surtout c'est un peu facile de licencier sans donner de raisons. Dans le secteur privé, l'affaire serait vite jugée aux prudhommes. Le problème c'est que le TA ce n'est pas les prudhommes, et l'EN c'est l'Etat et le code du travail de l'EN, eh bien, je ne sais même pas s'il y en a un. En tout cas, je ne le connais pas. Et qu'un stagiaire ne bénéficie pas de réels droits.
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Lun 25 Jan 2016 - 18:36

Sans doute qu'il y a des raisons que l'EN ne donne pas. Le jury est sensé être souverain dans sa prise de décision comme pour le concours. Tu imagines bien que l'EN ne va pas remettre en cause un jugement de commission ou alors il faut du lourd.(des courriers de signalement faits en amont, avant la visite d'inspection ou les commissions).
avatar
madigoù
Niveau 5

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par madigoù Lun 25 Jan 2016 - 18:42
Je sais bien. Une fois que la machine est lancée, la marche à arrière est impossible à actionner, sauf p.ê. à les y contraindre, en allant au contentieux, par ex. Mais je ne me fais pas beaucoup d'illusions... On verra bien.
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie Lun 25 Jan 2016 - 18:45
En effet, c'est compliqué et complexe. Un jury souverain est tout-puissant en fait. Il serait intéressant de lire un/des témoignage (s) d'un (de) candidat (s) ayant réussi à faire revenir une décision au TA.
avatar
Lmarine78
Niveau 3

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Lmarine78 Lun 25 Jan 2016 - 20:36
Bonsoir à tous,
Merci pour tes conseils Madigoù. Malheureusement, les choses s'empirent pour moi. Mat tutrice m'insulte et me rabaisse en plein salle des profs et quand des profs viennent me voir et que j'en parle, on me dit que je divise la salle des profs. Ma tutrice est super bien implantée dans l'établissement, on ne va pas la reprendre même sur le ton de l'humour pour une pauvre stagiaire insignifiante. Après les insultes, elle m'a expliqué en présence de la directrice et de l'inspectrice que c'était pour me réveiller, que ce n'était pas méchant mais pour me rappeler que c'est elle la tutrice et la proviseure et l'inspectrice qui ne voulaient pas de vague étaient totalement d'accord.
Donc, soit je dois continuer à travailler avec cette malade mentale, soit je démissionne.
On m'a dit que je fais de super cours, que je gère super bien mes élèves avec qui j'ai une relation exceptionnelle, mais je crois que je vais leur laisser la place.
Tant pis, je ne vais pas attendre qu'on me rabaisse plus. Cette histoire a détruit le peu d'estime de soi qui me restait alors, je pars!
Je quitte cet univers d'hypocrites!
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par VicomteDeValmont Lun 25 Jan 2016 - 21:00
Demande à changer de tutrice! Même si je pense qu'il est un peu tard, maintenant (je te l'avais conseillé il y a plus d'un mois).

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Logo_s11, je m'y syndique !
Rendash
Rendash
Enchanteur

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Rendash Lun 25 Jan 2016 - 21:14
@Lmarine78 a écrit:Bonsoir à tous,
Merci pour tes conseils Madigoù. Malheureusement, les choses s'empirent pour moi. Mat tutrice m'insulte et me rabaisse en plein salle des profs et quand des profs viennent me voir et que j'en parle, on me dit que je divise la salle des profs. Ma tutrice est super bien implantée dans l'établissement, on ne va pas la reprendre même sur le ton de l'humour pour une pauvre stagiaire insignifiante. Après les insultes, elle m'a expliqué en présence de la directrice et de l'inspectrice que c'était pour me réveiller, que ce n'était pas méchant mais pour me rappeler que c'est elle la tutrice et la proviseure et l'inspectrice qui ne voulaient pas de vague étaient totalement d'accord.
Donc, soit je dois continuer à travailler avec cette malade mentale, soit je démissionne.
On m'a dit que je fais de super cours, que je gère super bien mes élèves avec qui j'ai une relation exceptionnelle, mais je crois que je vais leur laisser la place.
Tant pis, je ne vais pas attendre qu'on me rabaisse plus. Cette histoire a détruit le peu d'estime de soi qui me restait alors, je pars!
Je quitte cet univers d'hypocrites!

Tu as contacté un syndicat? Il est inadmissible et inacceptable que tu te fasses insulter, en particulier sur ton lieu de travail, en particulier par un collègue qui te tient lieu de tuteur. Puisque la directrice et l'inspectrice sont au courant, elles doivent réagir sans tarder. Ne te laisse pas faire, tu n'es pas un paillasson et ces insultes sont absolument inacceptables. Tu en aurais une trace écrite? Si non, demande lui par mail de clarifier ça "peux-tu m'expliquer pour quelle raison tu m'as traitée de ....? Je ne suis pas sûre d'avoir compris, et, tu comprends, j'aimerais m'améliorer". Enfin, tu vois le truc : de l'écrit. Et mettre l'inspectrice et la directrice en face de leurs responsabilités, quoi, merde à la fin furieux

_________________
Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 9 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum