Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Philomène87
Expert spécialisé

Détachement - passer du public au privé - Page 4 Empty Re: Détachement - passer du public au privé

par Philomène87 le Sam 9 Juin 2018 - 21:17
APLAnnelouise a écrit:J'aime pas le privé, c'est pas républicain.

Tiens, ça faisait longtemps.

Et les lycées publics installés dans les zones bien boubourges des centres-villes, pour être sûrs que seuls les riches puissent y accéder, c'est républicain, ça ?
Quand on voit que pour avoir le droit d'être scolarisé à Henri IV il faut avoir les moyens de s'acheter un placard à 200 000 euros...

Il y a plus de mixité sociale dans mon collège privé à 50 balles par mois (et 0 euro quand t'as vraiment pas les moyens) que dans les collèges publics du centre de la grande ville où j'habite...


Dernière édition par Philomène87 le Sam 9 Juin 2018 - 21:29, édité 1 fois
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Détachement - passer du public au privé - Page 4 Empty Re: Détachement - passer du public au privé

par Philomène87 le Sam 9 Juin 2018 - 21:20
@Milè a écrit:
APLAnnelouise a écrit:J'aime pas le privé, c'est pas républicain.

Voilà un jugement sacrément lapidaire!
Ayant fait toutes mes études dans le public et enseignant dans le privé, je ne trouve pas plus d'attachement aux valeurs républicaines dans l'un ou dans l'autre.
Nous sommes tous investis de la même mission. Si vous croyez que l'école privée est semblable aux écoles jésuites de la Renaissance, je crois qu'il est grand temps que vous visitiez plusieurs établissement privés.

Nan mais ils vont dire que "ça fait ***", car les profs du privé sont payés avec nos impôts, on finance les écoles confessionnelles, etc etc.
Ils ne se rendent même pas compte que s'il n'y avait pas d'écoles privées, tous ces élèves seraient dans le public, ça reviendrait au même pour l'Etat qui serait de toute façon obligé de rémunérer les profs. Et même, ça coûterait plus cher, car l'Etat devrait aussi payer le personnel administratif et d'entretien, les surveillants et les bâtiments...
henriette
henriette
Médiateur

Détachement - passer du public au privé - Page 4 Empty Re: Détachement - passer du public au privé

par henriette le Dim 10 Juin 2018 - 3:13
Règle de base des forums : Détachement - passer du public au privé - Page 4 129371695

L'intervention bêtement provocatrice d'APLAnnelouise relevant clairement du trollage, merci de ne pas citer ni relever.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Détachement - passer du public au privé - Page 4 Empty Re: Détachement - passer du public au privé

par Tamerlan le Dim 10 Juin 2018 - 10:38

Nous laissons le message de APLAnnelouise pour en faire l'occasion d'un rappel aux règles du forum. Les messages postés doivent l'être dans un esprit constructif et pour répondre, sur ce type de sujet, au besoin d'information de son initiateur. Ce type d'intervention très lapidaire et qui n'apporte rien peut être assimilé à du trollage comme l'a signalé Henriette. Il a été répondu à ce message, merci donc de continuer la conversation sur le sujet initial.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Milè
Milè
Niveau 6

Détachement - passer du public au privé - Page 4 Empty Re: Détachement - passer du public au privé

par Milè le Dim 10 Juin 2018 - 10:50
Une de mes collègues, agrégée de lettres au lycée, était également fonctionnaire et elle a été détachée dans le privé pendant plus de vingt ans (avant de prendre sa retraite). Je ne pense pas, donc, qu'il y ait une limite de durée.
flamantrose85
flamantrose85
Niveau 1

Détachement - passer du public au privé - Page 4 Empty Re: Détachement - passer du public au privé

par flamantrose85 le Ven 17 Mai 2019 - 16:22
@VOILIERLASER a écrit:Merci pour toutes ces précisions et informations !  

Bonjour Voilierlaser, je ne peux pas répondre à ton PM mais je voulais te dire qu'après l'accord du chef d'établissement, j'ai dû attendre le CCMA courant juin pour la confirmation du poste. On m'avait dit alors au rectorat que car j'étais classé en première position par le chef d'établissement, qu'il n'y avait personne du privé qui avait postulé sur le poste (ou si, mais en sixième position et que cette personne n'avait pas l'agrégation), que même si personne voulait me garantir quoi que ce soit, on m'a bien laissé entendre que c'était une question de patience. De mémoire, on m'avait appelé pour confirmer la décision du CCMA le jour même avant de recevoir un courrier de la part de l'établissement... D'après ce qu'on m'avait laissé entendre, il n'y avait rien à faire et que personne ne peut s'opposer à ta candidature si tu es classée en première position et que tu as le soutien du chef d'établissement. Ceci dit, les syndicats du privé peuvent s'y opposer à juste titre s'il y a un candidat mieux qualifié du privé, je pense. Bon courage pour l'attente!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum