Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
7asan
7asan
Niveau 2

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Témoignage d'un enseignant suspendu

par 7asan Ven 12 Fév 2016 - 3:01
@7asan a écrit:Le 11 février 2016

Professeur de Lettres Modernes, Titulaire de l’Education Nationale, en poste fixe au Collège Romain Rolland de Tremblay-en-France (93290), je viens de faire l’objet d’une suspension de 4 mois suite à une campagne acharnée d’incitation, de dénonciations calomnieuses et de harcèlement moral, notamment de la part de la direction et de la FCPE, avec la complicité d’enseignants.
[…]
Durant mon absence, des rumeurs gravissimes ont été répandues à mon sujet, tant auprès des enseignants que des élèves (qui m’apprécient énormément), instrumentalisant grossièrement mon activité de traducteur et de blogueur et mon expérience avec la Mission laïque française en Egypte : faute grave mettant en péril les élèves, violences contre des enfants, endoctrinement djihadiste des élèves, terrorisme, etc. Cette atmosphère insidieuse a délibérément été entretenue par la direction. Le 25 janvier, les parents d’élèves de mes classes ont été convoqués à une réunion visant à me porter le coup de grâce, mais mon retour providentiel ce jour-là m’a permis de renverser la situation et de faire la lumière sur le harcèlement dont j’étais victime. La réaction indignée de nombre de parents a poussé la FCPE à m’adresser un courrier élogieux dès le jour suivant, m’assurant de sa confiance et de sa volonté de me voir continuer à exercer mes fonctions auprès des élèves après avoir œuvré contre moi.

Voir la suite ici : https://blogs.mediapart.fr/salah-lamrani/blog/120216/un-enseignant-musulman-sous-l-etat-d-urgence-terroriste

Message édité. Inutile de citer l'intégralité de l'article, fût-ce de son propre blog.
La modération.

_________________
« Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. » Jean Jaurès
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Dadoo33 Ven 12 Fév 2016 - 6:23
Aucune pétition de tes collègues, des parents te soutenant?
roxanne
roxanne
Prophète

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par roxanne Ven 12 Fév 2016 - 6:24
Je ne comprends pas le fond de tout ça. On a une version mais certainement pas tous les faits.
amour
amour
Expert

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par amour Ven 12 Fév 2016 - 7:17
J'ai lu Les PJ, et je ne comprends pas vraiment le problème dans sa globalité.
Dans votre réponse de proposition de réunion de médiation à la FCPE, vous affirmez que leur courrier était ambigu quant à la date de la réunion. Or le courrier de la FCPE précisait "Jeudi 4 février à 14H". Manquait, à mon avis, le lieu, mais pas la date ni l'heure. je ne vois rien d'ambigu dans leur proposition.
roxanne
roxanne
Prophète

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par roxanne Ven 12 Fév 2016 - 7:36
@amour a écrit:J'ai lu Les PJ, et je ne comprends pas vraiment le problème dans sa globalité.
Dans votre réponse de proposition de réunion de médiation à la FCPE, vous affirmez que leur courrier était ambigu quant à la date de la réunion. Or le courrier de la FCPE précisait "Jeudi 4 février à 14H". Manquait, à mon avis, le lieu, mais pas la date ni l'heure. je ne vois rien d'ambigu dans leur proposition.  
+1
Que t'est-il reproché exactement? Quel est le fond du problème?
avatar
pasbien
Niveau 6

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par pasbien Ven 12 Fév 2016 - 8:49
@7asan a écrit:
@7asan a écrit:Le 11 février 2016

Professeur de Lettres Modernes, Titulaire de l’Education Nationale, en poste fixe au Collège Romain Rolland de Tremblay-en-France (93290), je viens de faire l’objet d’une suspension de 4 mois suite à une campagne acharnée d’incitation, de dénonciations calomnieuses et de harcèlement moral, notamment de la part de la direction et de la FCPE, avec la complicité d’enseignants.
[…]
Durant mon absence, des rumeurs gravissimes ont été répandues à mon sujet, tant auprès des enseignants que des élèves (qui m’apprécient énormément), instrumentalisant grossièrement mon activité de traducteur et de blogueur et mon expérience avec la Mission laïque française en Egypte : faute grave mettant en péril les élèves, violences contre des enfants, endoctrinement djihadiste des élèves, terrorisme, etc. Cette atmosphère insidieuse a délibérément été entretenue par la direction. Le 25 janvier, les parents d’élèves de mes classes ont été convoqués à une réunion visant à me porter le coup de grâce, mais mon retour providentiel ce jour-là m’a permis de renverser la situation et de faire la lumière sur le harcèlement dont j’étais victime. La réaction indignée de nombre de parents a poussé la FCPE à m’adresser un courrier élogieux dès le jour suivant, m’assurant de sa confiance et de sa volonté de me voir continuer à exercer mes fonctions auprès des élèves après avoir œuvré contre moi.

Voir la suite ici : https://blogs.mediapart.fr/salah-lamrani/blog/120216/un-enseignant-musulman-sous-l-etat-d-urgence-terroriste

Message édité. Inutile de citer l'intégralité de l'article, fût-ce de son propre blog.
La modération.

L'article est pour le moins confus heu
Le long pavé sur la validation puis la suspension de deux clubs m'a laissé perplexe. Comment voulez vous que l'on se fasse une quelconque opinion en employant un style aussi évasif? Vous en parlez pendant une quinzaine de lignes et au final nous n'avons pas la moindre idée du contenu ou de l'organisation de ces deux clubs.
Thalie
Thalie
Grand sage

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Thalie Ven 12 Fév 2016 - 8:53
Il suffit de lire les PJ pour bien comprendre ce qu'il se passe.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Tamerlan Ven 12 Fév 2016 - 9:23
En fait cela semble assez simple. Soit:
- vous êtes quelqu'un de caractère et qui n'a pas de chance, car tombé à deux reprises sur une hiérarchie abominable.
- un véritable fou furieux.
Convenez que c'est difficile de se faire une idée.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
7asan
7asan
Niveau 2

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par 7asan Jeu 25 Fév 2016 - 9:32
@Dadoo33 a écrit:Aucune pétition de tes collègues, des parents te soutenant?
J'avais posté une réponse ici mais on a verrouillé le sujet. Après l'avoir déplacé, ça devient ennuyant. Enfin je réponds quand même, en m'excusant pour le délai dû à ma protestation contre une mesure injustifiée selon moi de la modération :
J'ai rapporté les actions des collègues en détail, notamment ici et ici. C'est assez consternant de mon point de vue. La solidarité vient surtout des parents et des élèves, et du grand public (soutien moral & matériel, courriers au Rectorat, pétition...)

@roxanne a écrit:Je ne comprends pas le fond de tout ça. On a une version mais certainement pas tous les faits.

Pourtant, tout est disponible sur mon blog (https://blogs.mediapart.fr/salah-lamrani/blog) !

En deux mots, auprès du Rectorat, selon la FCPE & la direction, je serais un maitre chanteur falsifiant mes arrêts maladie pour protester contre la fermeture de mes Clubs d'embrigadement de la jeunesse et prendre les enfants en otage, brutalisant psychologiquement & manipulant les enfants, ne respectant pas la laïcité, et au sein de l'établissement je serais un danger pour les élèves, incontrôlable, un terroriste, etc., etc. J'ai largement détaillé à la fois les prétextes et les raisons véritables, selon moi, de ma suspension, en joignant les documents originaux de la partie adverse, et je continue à le faire...

@amour a écrit:J'ai lu Les PJ, et je ne comprends pas vraiment le problème dans sa globalité.
Dans votre réponse de proposition de réunion de médiation à la FCPE, vous affirmez que leur courrier était ambigu quant à la date de la réunion. Or le courrier de la FCPE précisait "Jeudi 4 février à 14H". Manquait, à mon avis, le lieu, mais pas la date ni l'heure. je ne vois rien d'ambigu dans leur proposition.  

Le rdv proposé était lundi 4 février, une date qui n'existe pas dans le calendrier 2016. Mais le problème est autre : la FCPE n'a pas de légitimité à jouer le rôle de médiateur, car elle a activement participé à la cabale contre moi. Il suffit de lire son courrier absolument scandaleux au Rectorat (Annexe 2), et le mettre en relation avec ses prétentions de soutien et de neutralité suivant le retournement de situation en ma faveur et l'indignation massive des parents.

@pasbien a écrit:
@7asan a écrit:
@7asan a écrit:Le 11 février 2016

Professeur de Lettres Modernes, Titulaire de l’Education Nationale, en poste fixe au Collège Romain Rolland de Tremblay-en-France (93290), je viens de faire l’objet d’une suspension de 4 mois suite à une campagne acharnée d’incitation, de dénonciations calomnieuses et de harcèlement moral, notamment de la part de la direction et de la FCPE, avec la complicité d’enseignants.
[…]
Durant mon absence, des rumeurs gravissimes ont été répandues à mon sujet, tant auprès des enseignants que des élèves (qui m’apprécient énormément), instrumentalisant grossièrement mon activité de traducteur et de blogueur et mon expérience avec la Mission laïque française en Egypte : faute grave mettant en péril les élèves, violences contre des enfants, endoctrinement djihadiste des élèves, terrorisme, etc. Cette atmosphère insidieuse a délibérément été entretenue par la direction. Le 25 janvier, les parents d’élèves de mes classes ont été convoqués à une réunion visant à me porter le coup de grâce, mais mon retour providentiel ce jour-là m’a permis de renverser la situation et de faire la lumière sur le harcèlement dont j’étais victime. La réaction indignée de nombre de parents a poussé la FCPE à m’adresser un courrier élogieux dès le jour suivant, m’assurant de sa confiance et de sa volonté de me voir continuer à exercer mes fonctions auprès des élèves après avoir œuvré contre moi.

Voir la suite ici : https://blogs.mediapart.fr/salah-lamrani/blog/120216/un-enseignant-musulman-sous-l-etat-d-urgence-terroriste

Message édité. Inutile de citer l'intégralité de l'article, fût-ce de son propre blog.
La modération.

L'article est pour le moins confus heu
Le long pavé sur la validation puis la suspension de deux clubs m'a laissé perplexe. Comment voulez vous que l'on se fasse une quelconque opinion en employant un style aussi évasif?  Vous en parlez pendant une quinzaine de lignes et au final nous n'avons pas la moindre idée du contenu ou de l'organisation de ces deux clubs.

Club Lecture & Club Internet, proposés par écrit et validés dès la semaine de la rentrée, lancés, puis suspendus définitivement pour des raisons spécieuses, d'autant plus qu'elles me mettaient gravement en faute. Je fais de mon mieux pour être clair et exhaustif, en veillant à donner la version des faits de la partie adverse également, mais n'hésitez pas à poser des questions si quelque chose n'est pas clair.

@Thalie a écrit:Il suffit de lire les PJ pour bien comprendre ce qu'il se passe.

Merci ! J'en venais à douter de ma faculté d'exposition et de clarté...

@Tamerlan a écrit:En fait cela semble assez simple. Soit:
- vous êtes quelqu'un de caractère et qui n'a pas de chance, car tombé à deux reprises sur une hiérarchie abominable.
- un véritable fou furieux.
Convenez que c'est difficile de se faire une idée.

Tout à fait d'accord ! Et si de loin tout semble contre moi, ce sur quoi la direction a joué en pensant que je n'aurais pas la force de me faire entendre, de près, tout constitue une défense imparable selon moi ! Avec tout ce qui s'est passé depuis, il a été clairement révélé aux yeux des parents que c'est bien la direction qui est forcenée, et continue dans sa surenchère illégaliste : interdire à des élèves de me parler en dehors du collège, les menacer & sanctionner, il fallait le faire !

Merci d'utiliser la fonction "citation multiple" pour répondre en seul message. Hélips pour la modération

Je ne connaissais pas cette fonction, mais c'est bien noté pour la prochaine fois ! Merci !


Dernière édition par 7asan le Jeu 25 Fév 2016 - 9:47, édité 1 fois

_________________
« Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. » Jean Jaurès
Shajar
Shajar
Vénérable

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Shajar Jeu 25 Fév 2016 - 9:58
Rien n'est clair dans ce que tu exposes. Comme le disait Tamerlan, on ne peut pour l'instant pas se faire une idée sur les abus possibles d'un côté comme de l'autre, puisqu'on a seulement ton point de vue et une lettre de ta direction qui semble en effet relater de graves manquements à tes devoirs de fonctionnaire.

* Quels sont les "motifs spécieux" qui sont à l'origine de la fermeture des clubs et les arguments de ta direction ?
* Tu dis qu'on t'accuse de "prendre les enfants en otage, brutalisant psychologiquement & manipulant les enfants, ne respectant pas la laïcité". Sur quels faits ? Pourquoi ? Est-ce que quelqu'un a utilisé ces mots, dans quel contexte, et à quel propos ?
* Pourquoi parles-tu régulièrement de "terroriste" dans tes messages de blog ? As-tu été inquiété pour un motif religieux, et lequel ? Estimes-tu être victime de racisme, et si oui, sur quoi te bases-tu pour cela ? (je dis ça parce que tu insistes par exemple sur l'origine maghrébine des médiateurs du rectorat)
* Quelles sont les médiations qui t'ont été proposées, quelles ont été les démarches du rectorat, et quelle a été ta réponse ?

Pour l'instant, je suis désolée de le dire aussi franchement, tu apparais surtout, à travers ton blog, les PJ que tu as produites (légalement ?) et tes messages, comme quelqu'un qui cherche le conflit et s'est attiré des ennuis par un comportement ingérable. Après, Tamerlan a raison, tu es peut-être aussi quelqu'un de caractère qui est tombé sur une administration catastrophique, et tu ne serais pas le premier (je suis bien placée pour le savoir... Razz ). Mais de l'extérieur, sans connaître ton établissement, difficile de se faire une opinion tranchée.
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Oudemia Jeu 25 Fév 2016 - 10:07
Même avis que Tamerlan et Al-qalam, qui a bien résumé la situation.
7asan
7asan
Niveau 2

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par 7asan Jeu 25 Fév 2016 - 10:23
Al-qalam a écrit:Rien n'est clair dans ce que tu exposes. Comme le disait Tamerlan, on ne peut pour l'instant pas se faire une idée sur les abus possibles d'un côté comme de l'autre, puisqu'on a seulement ton point de vue et une lettre de ta direction qui semble en effet relater de graves manquements à tes devoirs de fonctionnaire.

* Quels sont les "motifs spécieux" qui sont à l'origine de la fermeture des clubs et les arguments de ta direction ?
* Tu dis qu'on t'accuse de "prendre les enfants en otage, brutalisant psychologiquement & manipulant les enfants, ne respectant pas la laïcité". Sur quels faits ? Pourquoi ? Est-ce que quelqu'un a utilisé ces mots, dans quel contexte, et à quel propos ?
* Pourquoi parles-tu régulièrement de "terroriste" dans tes messages de blog ? As-tu été inquiété pour un motif religieux, et lequel ? Estimes-tu être victime de racisme, et si oui, sur quoi te bases-tu pour cela ? (je dis ça parce que tu insistes par exemple sur l'origine maghrébine des médiateurs du rectorat)
* Quelles sont les médiations qui t'ont été proposées, quelles ont été les démarches du rectorat, et quelle a été ta réponse ?

Pour l'instant, je suis désolée de le dire aussi franchement, tu apparais surtout, à travers ton blog, les PJ que tu as produites (légalement ?) et tes messages, comme quelqu'un qui cherche le conflit et s'est attiré des ennuis par un comportement ingérable. Après, Tamerlan a raison, tu es peut-être aussi quelqu'un de caractère qui est tombé sur une administration catastrophique, et tu ne serais pas le premier (je suis bien placée pour le savoir... Razz ). Mais de l'extérieur, sans connaître ton établissement, difficile de se faire une opinion tranchée.

Depuis ce post, j'ai publié d'autres articles et notamment des pièces de mon dossier administratif (voir ce courrier de la FCPE au Rectorat en Annexe 2, à mettre en parallèle avec sa proposition de médiation bien plus élogieuse à mon égard : difficile de croire que c'est la même instance qui écrit deux courriers si extrêmes ! Ce qui l'explique est que les parents se sont rendus compte de la machination et ont massivement pris parti pour moi à la réunion du 25 janvier, et que la FCPE a senti le vent tourner) qui ce me semble ne laissent pas beaucoup de place au doute. Mais après, chacun est libre de se faire son opinion.

* Motifs spécieux de la direction : je n'aurais pas donné de listes de participants préalables, alors qu'il n'avait jamais été question que de listes d'émargement, comme je le faisais dans mon collège précédent ; je veux bien considérer que chaque collège a son mode de fonctionnement et que le 13 novembre a changé la donne, mais si on ne m'a demandé que des listes d'émargement avant de me permettre de lancer le club, on ne peut pas me reprocher de ne pas avoir fait quelque chose qui ne m'a jamais été demandé ! Et comment croire qu'un ajustement ne serait pas possible ? Tout ce qu'ils voulaient est fermer mes clubs et ils l'ont fait en me mettant en faute, en me calomniant.

* Prise en otage, etc. : voir les pièces que je cite, adressées au Rectorat par la direction (Annexe 1) et la FCPE (Annexe 2), c'est dit explicitement, noir sur blanc. Comme quoi mes arrêts maladies dus à un harcèlement moral acharné ne seraient que de la comédie pour protester contre la fermeture légitime de mes Clubs, référence illégale à mon activité de blogueur, suspicion d'endoctrinement, etc. Et surtout mensonge avéré : il suffit de comparer le courrier que m'adresse la FCPE suite à la réunion du 25 janvier, avec le compte rendu qu'en fait la direction, me présentant comme un forcené. C'est absolument contradictoire ! Si j'avais été un forcené, la FCPE n'aurait pas adressé un courrier si mielleux mais aurait surenchéri dans l'invective contre moi ! Voir le détail de ma version des faits dans mon Courriel à l'Inspecteur (https://blogs.mediapart.fr/salah-lamrani/blog/120216/un-enseignant-musulman-sous-l-etat-d-urgence-terroriste).

* L'accusation de "terroriste" m'a été portée face à face par le principal adjoint, en présence de la principale et d'un parent d'élève, le 25 janvier au soir, pour me faire craquer et m'empêcher de parler aux parents (voire ma Lettre à l'Inspecteur). Mon activité de blogueur a été instrumentalisée pour éveiller la suspicion des parents à mon égard, et les rumeurs qui circulaient tant dans la salle des profs que parmi les élèves évoquaient des vidéos djihadistes que je montrerais en classe, que je serais moi-même un terroriste, etc. Tout le collège était au courant, et toutes les manœuvres de la direction et de la FCPE tendaient à entretenir insidieusement cette atmosphère. J'écris en effet sur le Moyen-Orient, et pour précision, je défends plutôt la Russie, l'Iran, etc., soit la première ligne contre Daech.

* J'ai publié ma réponse à la FCPE, acceptant la médiation en changeant la configuration proposée qui m'était trop défavorable (10 contre 1). Aucune réponse en face, ma suspension est tombée à point nommé. Ils ont compris que malgré des apparences enfin professionnelles (on se salue publiquement pour apaiser la situation, on travaille avec des enfants quand même et il est honteux de les impliquer), j'allais demander des comptes, et voyaient dans ma suspension le moyen d'en finir. Mauvais calcul.

Y a-t-il d'autres questions / remarques / objections ?

_________________
« Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. » Jean Jaurès
Shajar
Shajar
Vénérable

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Shajar Jeu 25 Fév 2016 - 10:45
Je suis désolée, mais les pièces jointes que tu cites ne parlent pas vraiment en ta faveur. Visiblement, tu as eu un comportement inapproprié en CA, comportement qui a choqué à la fois les parents et ta direction. Tu t'en es pris assez violemment à ton proviseur adjoint, et tu fais part en cours de problèmes personnels qui n'ont rien à voir avec ta fonction d'enseignement (sur tes soucis avec la mission laïque). Ces accusations sont autre chose que des motifs spécieux.

Après, ton désir de transparence en publiant ces éléments est sans doute louable, et la FCPE outrepasse nettement son rôle en s'occupant du remplacement des profs absents.

Mais j'ai vraiment l'impression que tu t'enfonces toi-même par manque de retenue et de prudence, et que tu cherches plus à envenimer les choses qu'à les calmer.
7asan
7asan
Niveau 2

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par 7asan Jeu 25 Fév 2016 - 10:56
Al-qalam a écrit:Je suis désolée, mais les pièces jointes que tu cites ne parlent pas vraiment en ta faveur. Visiblement, tu as eu un comportement inapproprié en CA, comportement qui a choqué à la fois les parents et ta direction. Tu t'en es pris assez violemment à ton proviseur adjoint, et tu fais part en cours de problèmes personnels qui n'ont rien à voir avec ta fonction d'enseignement (sur tes soucis avec la mission laïque). Ces accusations sont autre chose que des motifs spécieux.

Après, ton désir de transparence en publiant ces éléments est sans doute louable, et la FCPE outrepasse nettement son rôle en s'occupant du remplacement des profs absents.

Mais j'ai vraiment l'impression que tu t'enfonces toi-même par manque de retenue et de prudence, et que tu cherches plus à envenimer les choses qu'à les calmer.

Légalement, quand bien même je serais en "faute" au CA, on ne peut rien me reprocher sur mes actions au CA car les rapports de subordination y sont, comme il est naturel, supprimés. D'autant plus que tout ce que j'ai essayé d'y faire est de défendre mon intégrité bafouée, et je me suis vu intimer le silence par des hurlements hystériques. Après, si la suppression injustifiée d'activités plébiscitées par 31 élèves et la défense de la crédibilité et de la réputation d'un enseignant, délégué syndical et élu de surcroît, sont des questions "personnelles" (qui a parlé de la Mission laïque ? Je n'en ai jamais parlé à quiconque, ce sont eux qui ont cherché sur Internet et ont répandu ça pour me discréditer !), on n'a pas la même définition du terme. Pour rappel, tout élu est habilité à porter une question au CA, fût-elle personnelle ! Je ne m'en suis pris à personne, je me suis défendu (mais j'ai été submergé) par des attaques verbales de toutes parts. Je m'en suis pris violemment au proviseur adjoint ? Lui qui m'a insulté de "terroriste" en présence d'un parent d'élève, tout simplement parce que je voulais être accessible aux parents à l'issue de la réunion me concernant, à quoi je n'ai répondu mot ? Et la FCPE qui se permet d'exiger la tête d'un enseignant et de monter une cabale contre lui, et il n'aurait pas le droit de défendre son honneur ?! C'est assez incroyable d'entendre des choses pareilles.

Ce que je fais a du moins permis deux choses, acquises irrémédiablement : ma réputation est sauve ; j'ai le soutien massif des élèves et parents.

_________________
« Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. » Jean Jaurès
Shajar
Shajar
Vénérable

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Shajar Jeu 25 Fév 2016 - 11:09
Comprends qu'on lit des choses très contradictoires dans les mails et documents que tu cites et dans ce que tu écris. Je ne suis pas juge, et je ne sais pas qui a raison et qui a tort sur le fond. Mais sur la forme, tu envenimes les choses par ton comportement. Même si je comprends que tu puisses te sentir bafoué et trahi, dans ce genre de choses où tout peut se retourner contre toi, la prudence est plutôt de mise.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Reine Margot Jeu 25 Fév 2016 - 11:19
Il est difficile de porter un jugement sur cette affaire dont on n'a que la version de l'enseignant, cependant le rapport joint ne plaide pas en votre faveur, loin de là.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par User5899 Jeu 25 Fév 2016 - 11:26
@7asan a écrit:Légalement, quand bien même je serais en "faute" au CA, on ne peut rien me reprocher sur mes actions au CA car les rapports de subordination y sont, comme il est naturel, supprimés.
Bon, je ne vais pas y passer la journée, mais cette phrase suffit à faire apparaître le problème. Non, on ne peut en effet rien vous reprocher légalement. Pour autant, vous ne pouvez pas empêcher les gens de se faire une idée de vous à travers vos propos, vos gestes, vos attitudes. Et ça, ça peut être employé ensuite à charge.
Une question : votre suspension a été le résultat d'une commission disciplinaire ? Ou ne fut-ce qu'une suspension à titre conservatoire, avec traitement, le temps d'une enquête ou d'un apaisement des esprits ?
Un conseil : on ne peut pas travailler sans cesse dans l'affrontement. Même quand on a raison, si on ne sait pas présenter les choses sous un jour non agressif, on demeure l'agresseur. Songez-y : il y a l'esprit de géométrie, mais aussi l'esprit de finesse.

Certains connaissent peut-être le syndrome YT / JA ?


Dernière édition par Cripure le Mer 11 Mai 2016 - 21:35, édité 1 fois
Hoa Mai
Hoa Mai
Niveau 8

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Hoa Mai Jeu 25 Fév 2016 - 11:38
Quand on lit les pièces jointes (très rapidement je le reconnais) on a le sentiment d'avoir à faire à un collegue qui fait une fixation sur deux clubs qu'il souhaite absolument mettre en place on ne sait pas pourquoi (je n'ai rien contre, mais ce n'est pas le cœur de notre métier me semble-t-il), se met en arrêt-maladie à la moindre contrariete et n'assure donc pas ses cours, et a une attitude en CA pour le moins inadmissible.

Après je peux me tromper, mais la première impression est là.


Dernière édition par Hoa Mai le Jeu 25 Fév 2016 - 11:40, édité 1 fois
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Oudemia Jeu 25 Fév 2016 - 11:39
D'après les documents joints c'est une suspension avec traitement, qui mène je crois jusqu'au mois de juin, donc fin d'année.
Il y aura des entretiens pour envisager une reprise sereine ; ne serait-il pas judicieux d'envisager un changement d'établissement, vu les rapports conflictuels avec l'équipe de direction ?
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par User5899 Jeu 25 Fév 2016 - 11:40
@Oudemia a écrit:D'après les documents joints c'est une suspension avec traitement, qui mène je crois jusqu'au mois de juin, donc fin d'année.
Il y aura des entretiens pour envisager une reprise sereine ; ne serait-il pas judicieux d'envisager un changement d'établissement, vu les rapports conflictuels avec l'équipe de direction ?
Il y aura peut-être une sanction de mutation d'office qui sera prise : on recommence ailleurs, sur de meilleures bases espérera-t-on...
Quot Libras
Quot Libras
Niveau 4

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Quot Libras Jeu 25 Fév 2016 - 12:43
Je cite : « Il me parait remarquable que même dans un établissement de Seine-Saint-Denis, à forte population d’origine arabo-musulmane et immigrée, avec une direction « arabe » de surcroît, de tels amalgames puissent être en vigueur »

Le simple fait de considérer les origines ethniques de la direction comme un argument a fortiori en dit long sur la situation.  Rolling Eyes

_________________
Expende Hannibalem : quot libras in duce summo inuenies ?
Caspar
Caspar
Bon génie

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Caspar Jeu 25 Fév 2016 - 13:11
@Quot Libras a écrit:Je cite : « Il me parait remarquable que même dans un établissement de Seine-Saint-Denis, à forte population d’origine arabo-musulmane et immigrée, avec une direction « arabe » de surcroît, de tels amalgames puissent être en vigueur »

Le simple fait de considérer les origines ethniques de la direction comme un argument a fortiori en dit long sur la situation.  Rolling Eyes


C'est en effet un peu curieux comme formulation. Les rapports de ladite direction de plaident pas vraiment en la faveur de notre collègue, mais ils sont peut-être biaisés, de même que le côté "les élèves m'adorent/les élèves se sont réjouis de mon retour..." (un peu de modestie ne serait pas de trop). Tout me semble confus et emberlificoté dans cette histoire...je n'arrive pas à me faire une opinion.
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par laMiss Jeu 25 Fév 2016 - 13:19
Moi je n'ai toujours pas compris quel était le motif de la suspension. Le motif précis ne figure pas sur le document du rectorat.
Cela se passe-t-il toujours ainsi ?

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
roxanne
roxanne
Prophète

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par roxanne Jeu 25 Fév 2016 - 15:12
Vous occupez quand même pas mal de monde à vous seul.
Sinon, hs, mais je suis assez étonnée qu'on puisse siéger pendant trente ans en CA.
Osmie
Osmie
Sage

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Osmie Jeu 25 Fév 2016 - 18:01
Caspar Goodwood a écrit:
@Quot Libras a écrit:Je cite : « Il me parait remarquable que même dans un établissement de Seine-Saint-Denis, à forte population d’origine arabo-musulmane et immigrée, avec une direction « arabe » de surcroît, de tels amalgames puissent être en vigueur »

Le simple fait de considérer les origines ethniques de la direction comme un argument a fortiori en dit long sur la situation.  Rolling Eyes


C'est en effet un peu curieux comme formulation. Les rapports de ladite direction de plaident pas vraiment en la faveur de notre collègue, mais ils sont peut-être biaisés, de même que le côté "les élèves m'adorent/les élèves se sont réjouis de mon retour..." (un peu de modestie ne serait pas de trop). Tout me semble confus et emberlificoté dans cette histoire...je n'arrive pas à me faire une opinion.

Je ne connais pas l'histoire, mais je pense aussi que des exagérations de ce genre nuisent à la crédibilité du collègue ; chaque professeur est adoré par des élèves qui se réjouissent de le voir, c'est le métier en lien avec des adolescents qui veut ça ; pas de quoi pavoiser.
Contenu sponsorisé

Témoignage d'un enseignant suspendu Empty Re: Témoignage d'un enseignant suspendu

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum