Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ben2510
Expert spécialisé

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par ben2510 Mer 23 Mar 2016 - 21:19
Cripure a écrit:
musa a écrit:pour les profs d'histoire géo qui sont pas jouasses comme Van Gogh

Ouais, mais lui, il se bouche les oreilles pour tout...

L'oreille, plutôt.  pingouin

EDIT : grillé par l'intéressé.
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par KrilinXV3 Mer 23 Mar 2016 - 21:43
monseigneur a écrit:
Maintenant, si vous me dites que les manuels et les fiches éduscol ne représentent pas le discours officiel qu'on nous demande de faire passer...
Ben oui, moi je le dis. EDIT Du moins, ce ne sont pas des textes qui ont une valeur légale.
Et pour ce qui est du passage de l'éducation civique à l'EMC, je récuse la responsabilité que tu fais porter sur moi plus haut: on ne m'a pas demandé mon avis, hein. Je fais partie de ceux qui préféreraient ne pas avoir à enseigner l'EMC, quitte à perdre 0.5h hebdo par classe. Mais en collège, ce n'est pas possible.


Dernière édition par arth75 le Mer 23 Mar 2016 - 22:17, édité 1 fois

_________________
Asinus asinum fricat
Nita
Nita
Empereur

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Nita Mer 23 Mar 2016 - 21:51
Balthazaard a écrit:Surtout que si on me montre un profs de maths acquiesçant les principes "pédagogiques" qui régissent les mathématiques aujourd'hui que ce soit lycée ou collège réforme ou non, qu'on me le montre....je suis prêt à prendre la lanterne de Diogène!

J'ai vu une collègue de maths ra-vie de la réforme du collège et des EPI. D'ailleurs, elle était formatrice.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par KrilinXV3 Mer 23 Mar 2016 - 22:09
Spoiler:

_________________
Asinus asinum fricat
Ronin
Ronin
Monarque

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Ronin Mer 23 Mar 2016 - 22:10
RogerMartin a écrit:
DesolationRow a écrit:Mon souvenir de ce qu'était l'ECJS quand j'étais au collège et au lycée est tout de même très différent de ce que je lis sur l'EMC.

Attends de voir un manuel de collège. Je ne décolère pas de cette soupe aux bons sentiments. Au mieux on en rit, au pire c'est juste terrifiant de niaiserie.

Et encore. Au départ on devait passer toute l'année de CM1 sur la troisième République et la laïcité. Catéchisme niais a haute dose.

_________________
Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Keshik11
Carnyx
Carnyx
Neoprof expérimenté

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Carnyx Mer 23 Mar 2016 - 22:42
L’histoire-géo devrait être supprimée au collège comme la physique ou la techno. On ne s’en porterait que mieux. Il y aurait des heures pour le français et les maths !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
Balthamos
Balthamos
Doyen

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Balthamos Mer 23 Mar 2016 - 22:46
:troll:

_________________
Spoiler:
Olympias
Olympias
Prophète

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Olympias Mer 23 Mar 2016 - 22:57
Cripure a écrit:
Olympias a écrit:
Verpa a écrit:
Elyas a écrit:

Si nous résistons mieux que les Lettres et les maths, c'est aussi qu'il y a moins de clivages et de divisions chez nous. Nous sommes très attaqués mais nous résistons beaucoup mieux.
Il faut dire que dès qu'on touche à un morceau des programmes d'histoire, le grand public et les associations d'HG sortent le grand jeu. Ce qui aide.

Les collègues ne réalisent pas toujours tout le boulot que ça demande.
Il n'y aura jamais de consensus sur les programmes, c'est certain. Mais nous avons fait alléger le programme de TES/L , faisons le forcing pour avoir des aménagements en TS. On laisse les collègues dans des conditions de travail  compliquées avec des classes chargées pour des motifs purement budgétaires.
Par contre, lire à droite et à gauche que les profs d'histoire-géo ne font pas leur travail ou n'enseignent pas ceci ou cela...ça me saoule sévèrement.

Globalement, je suis plutôt d'accord sur ce que j'ai lu sur l'importance de l'HG, et je souhaite qu'elle conserve cette importance et ce poids, qui me semblent vraiment indispensables. Je suis d'autant plus surpris d'avoir lu des recommandations de valorisation des hors-sujet dans des recommandations de correction du Bac, et c'est très mal passé auprès de mes chers collègues du lycée.
Cher ours,  il y a 4/5 ans, réunion de barème pour le bac HGeo ES et L. On corrige des copies test sous l'autorité de "collègues" qui nous apprennent comment noter Laughing Les petits nouveaux, bien effrayés, ne savent que faire pour se faire bien voir. Laughing Laughing  Ceux qui sont plus âgés sont soit Sleep  soit légèrement agacés  Evil or Very Mad  ... Copie X avec un croquis ne méritant pas plus de 4/8 ( je rappelle aux ignorants que la partie courte bien réussie vaut 10/8) et une dissertation à 80% hors sujet. Il s'est tout de même trouvé des gens pour mettre jusqu'à 14/20. Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 3795679266 Suspect
VanGogh59
VanGogh59
Expert

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par VanGogh59 Mer 23 Mar 2016 - 23:04
Olympias a écrit:
Cripure a écrit:
Olympias a écrit:
Verpa a écrit:
Il faut dire que dès qu'on touche à un morceau des programmes d'histoire, le grand public et les associations d'HG sortent le grand jeu. Ce qui aide.

Les collègues ne réalisent pas toujours tout le boulot que ça demande.
Il n'y aura jamais de consensus sur les programmes, c'est certain. Mais nous avons fait alléger le programme de TES/L , faisons le forcing pour avoir des aménagements en TS. On laisse les collègues dans des conditions de travail  compliquées avec des classes chargées pour des motifs purement budgétaires.
Par contre, lire à droite et à gauche que les profs d'histoire-géo ne font pas leur travail ou n'enseignent pas ceci ou cela...ça me saoule sévèrement.

Globalement, je suis plutôt d'accord sur ce que j'ai lu sur l'importance de l'HG, et je souhaite qu'elle conserve cette importance et ce poids, qui me semblent vraiment indispensables. Je suis d'autant plus surpris d'avoir lu des recommandations de valorisation des hors-sujet dans des recommandations de correction du Bac, et c'est très mal passé auprès de mes chers collègues du lycée.
Cher ours,  il y a 4/5 ans, réunion de barème pour le bac HGeo ES et L. On corrige des copies test sous l'autorité de "collègues" qui nous apprennent comment noter Laughing Les petits nouveaux, bien effrayés, ne savent que faire pour se faire bien voir. Laughing Laughing  Ceux qui sont plus âgés sont soit Sleep  soit légèrement agacés  Evil or Very Mad  ... Copie X avec un croquis ne méritant pas plus de 4/8 ( je rappelle aux ignorants que la partie courte bien réussie vaut 10/8) et une dissertation à 80% hors sujet. Il s'est tout de même trouvé des gens pour mettre jusqu'à 14/20. Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 3795679266 Suspect

Pour être coordinateur au brevet, je confirme que la pression pour surnoter est de plus en plus forte...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Docteur OX
Docteur OX
Grand sage

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Docteur OX Mer 23 Mar 2016 - 23:23
Je suis prof d'HG  et je suis absolument (genre XXXL) contre cette réforme-diktat. Ce gloubi-boulga informe et infâme me dégoute surtout en tant que parent d'élèves ! Et j'estime aussi que notre matière a été beaucoup moins attaquée que le Français, les Maths, les Sciences ou le Latin. L'HG a été, pour le meilleur et pour le pire, sanctuarisée par les politiques. Quant à l'EMC, le programme est prétentieux et incompréhensible. Et pour moi, ça se rapproche plus du bourrage de crâne (ou de bonne nuit les petits) que de l'enseignement.
Olympias
Olympias
Prophète

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Olympias Mer 23 Mar 2016 - 23:57
monseigneur a écrit:hors sujet :
Spoiler:
On n'a jamais accepté de servir une quelconque soupe à qui que ce soit.
Merci de ne pas injurier celles et ceux qui enseignent l'Histoire-géo et l'Education civique et auxquels ON demande à force d'injonctions (bien souvent inopportunes) de résoudre les problèmes de la societe. furieux
adrifab
adrifab
Niveau 10

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par adrifab Jeu 24 Mar 2016 - 0:20
Elyas a écrit:
Isis39 a écrit:
Honchamp a écrit:
Elyas a écrit:

Ma discipline est régulièrement et violemment attaquée.

N'y aurait-il pas un peu de victimisation ?

L'HG régulièrement attaquées ?
Certes il y eu la disparition en TS, mais suivie du retour ! (Avec des programmes discutables, certes).

Mais à part ça ?
L'HG est présente dans tous les cursus, bacs généraux et technologiques, bacs pros, CAP.
L'HG est présente aux épreuves de tous les bacs et à l'écrit du DNB.
L'HG ne subit pas les lubies programmatiques qui consistent à fonctionner par cyles. Nos programmes sont
annuels.

Quand l'histoire est violemment attaquée, les intellectuels, journalistes, etc...interviennent. Avec des résultats qu'on peut discuter, mais qui bénéficie tout de même à la discipline (Voir l'affaire des TS). Quand les STI subissent une réduction drastique, avec un "plan social" pour les profs, est-ce que les médias, les académiciens, etc, s'en émeuvent ?

Au lycée, l'HG récupère souvent pas mal d'heures grâce à l'AP et aux TPE.
Mes collègues envient souvent l'HG car nous pouvons faire participer nos élèves à un tas de concours, participer à un tas d'actions. (Après, on aime ou on n'aime pas).
Les profs d'HG peuvent postuler pour des missions d'action culturelle et donc être missionnés dans des musées, châteaux...Pistes quand on commence à s'ennuyer en établissement ou pour aller s'aérer l'esprit...

Grâce à leurs 3 heures de cours en collège, à leur présence à l'écrit du DNB, les profs d'histoire comptent souvent aux yeux des élèves et des parents, davantage que les disciplines à "1h30" ou "1h".
Les émissions du type "Des racines et des ailes", "Secrets d'histoire", quoi que ça vale, les émissions radio (France Inter, Europe 1, à 13 h 30), nous servent plus qu'elles ne nous desservent, car en gros, elles légitiment nos heures de cours.
Et bon an, mal an, on garde nos 3 heures de cours... Espère-t-on former les scientifiques et l'ingénieur de l'avenir avec 1 h 30 de Sc Phy,  et 1 h 30 de SVT, de plus en plus transformées en recherche sur dossiers qui plus est ? (Mais 4 h d'EPS en 6ème !).

Enfin, on cause français (niveau de langue utilisé à dessein), on raconte des histoires aux élèves, que ce soit en histoire, en géo, en Ed Civ, nous n'avons pas de pré-requis gigantesques...Bref, je pense que notre matière est la plus facile à faire passer aux élèves...(Va en parler aux collègues de langues, de maths, de physique, où il y a de vrais pré-requis. en clair, on est noyé/on est noyé ! ).

Alors "régulièrement attaquée" ?????? : il y a pire !
"Violemment attaquée" ???????

Elyas, tu ne serais pas un peu trop porté à te plaindre ?
Et tu ne serais pas un peu trop porté à l'hyperbole ?

Je crois que tu ne sais pas ce qui a failli se passer pour l'HG, notamment à cause de cela : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/03/23032016Article635943126320157854.aspx

Non, apparemment, elle ne sait pas qu'on est passé à deux doigts des 1h30 par semaine de la 6e à la 3e.

Oh mon dieu mais quelle horreur ! Vous avez failli être traités comme les sciences, quel affront cela aurait été pour vous !
gauvain31
gauvain31
Empereur

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par gauvain31 Jeu 24 Mar 2016 - 0:25
Oh mon dieu mais quelle horreur ! Vous avez failli être traités comme les sciences, quel affront cela aurait été pour vous !

Non , les Sciences auraient été élevées au même niveau que l'HG professeur . Pas de médisance stp
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par KrilinXV3 Jeu 24 Mar 2016 - 0:25
adrifab a écrit:

Oh mon dieu mais quelle horreur ! Vous avez failli être traités comme les sciences, quel affront cela aurait été pour vous !
De l'aigreur, du sel... Pouvez-vous développer votre point de vue ? Tiens, les sciences il me semble que c'est 3h au collège (seulement à partir de la 5e, je vous l'accorde), mais je peux me tromper.

_________________
Asinus asinum fricat
William Foster
William Foster
Expert

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par William Foster Jeu 24 Mar 2016 - 0:26
Spoiler:

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Presse-purée Jeu 24 Mar 2016 - 0:31
Olympias a écrit:
musa a écrit:
Olympias a écrit:
musa a écrit:Le fait est que les collègues d'HG morflent moins que le français, les langues anciennes, les maths et les sciences aussi bien du point de vue des horaires que des programmes. Tant mieux et ce n'est pas une attaque. Mais cela explique pourquoi les collègues d'HG sont moins virulents contre la réforme.
Bien des profs d'HG sont contre. Faudrait pas tous nous confondre avec le Sgen et l'Unsa. Laughing

Bien sûr Olympias, je ne mets pas tout le monde dans le même sac et je connais ton engagement fleurs Mais pour le collègue pas forcément Unsa-sgen mais simplement moins militant et ne prenant pas le temps de lire globalement les choses, le sentiment d'urgence et de "prise à la gorge" est moins vif qu'en lettres (surtout classiques!), maths et sciences je pense.

Je sais bien, sauf que c'est aussi cette inertie, cette sensation que ce n'est jamais grave qui flingue la profession et qui fait l'avantage du ministère. J'ai quelques collègues (toutes matières) que depuis des années rien n'atteint, RIEN. Ni tous les postes perdus (du moment que ce n'est pas le leur....hein, on s'en tamponne ), ni les conditions de travail qui se dégradent, ni les programmes mal fichus, ni la mascarade du bac dans certaines matières, ni les CSD de celles et ceux corvéables sur trois établissements... furieux

Tiens, ça c'est ce qui m'attend l'an prochain. Je suis puni car je suis un vilain prof de lettres classiques, matière qu'il faut éradiquer pour aller vers le bonheur parfait.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
adrifab
adrifab
Niveau 10

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par adrifab Jeu 24 Mar 2016 - 0:35
arth75 a écrit:
adrifab a écrit:

Oh mon dieu mais quelle horreur ! Vous avez failli être traités comme les sciences, quel affront cela aurait été pour vous !
De l'aigreur, du sel... Pouvez-vous développer votre point de vue ? Tiens, les sciences il me semble que c'est 3h au collège (seulement à partir de la 5e, je vous l'accorde), mais je peux me tromper.

Et pour le coup, vous pouvez rajouter aussi du mépris pour votre message ! Si,si prenez-le, je vous le donne ! Alors oui, disons que les sciences c'est 3h ( et même pour la 3ème désormais, youpi !) En 3 heures, on doit enseigner au moins 5 disciplines scientifiques différentes ( biologie et physiologie animale, biologie et physiologie végétale, géologie, physique et chimie ). C'est le grand luxe !
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Presse-purée Jeu 24 Mar 2016 - 0:36
musa a écrit:Avec vous, ç'aurait sûrement été la fête...Mais dans ces réunions, j'oscille entre le "retenez moi je fais un maheur" essayant de rester coite pour ne pas dépenser de salive et ne pas me mettre la rate au court-bouillon pour si peu et le "rentrage dans le lard" qui m'énerve d'autant plus que ça ne sert à rien tant on est face à des interlocuteurs bornés et peu aidés par des collègues au mieux sidérés au pire tout frétillants devant ces fumisteries. Et j'en sors lessivée malgré mes bonnes résolutions de début de journée... J'avais réussi à rester calme le matin en corrigeant des copies et en bouquinant mais la harpie au chewing gum a eu raison de ma sérénité.

Un bouquin, une paire de boules quiès, et tout va mieux.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
henriette
henriette
Médiateur

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par henriette Jeu 24 Mar 2016 - 0:38
On s'échauffe, on dérive... et Dame Anastasie va devoir intervenir à nouveau.
Comme nous l'avons dit et redit, il y a d'autres fils pour débattre (ou pas, d'ailleurs...) : ici, c'est un fil de recensions.
Mais cela semble bien compliqué à comprendre.
Topic verrouillé donc, le temps que la tension retombe.



EDIT : Topic déverrouillé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
tangente
Niveau 5

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par tangente Ven 1 Avr 2016 - 3:00
Bonsoir,

J’ai eu ma demi-journée de formation. On était 4 collèges et les enseignants du primaire rattachés à chacun de ces 4 collèges. Il y avait un IPR et une inspectrice du 1e degré.
On était en plénière pendant 1h puis en ateliers pendant 2h.

J’ai relevé des petits trucs sympas lors de la plénière donc je partage avec vous ! J’ai juste oublié de compter les « rassurez-vous » « on vous rassure » etc… et c’est dommage parce qu’il y en a eu un beau paquet…

IPR : « rien ne sera parfait à la rentrée » (tu m’étonnes, les docs ressources sont même pas tous sortis à 5 mois de la rentrée et moi je compte pas passer mes grandes vacances à préparer la rentrée…)

IPR : « on va commencer un travail aujourd’hui et on va le finir dans les mois et les années qui viennent » (oh bah ça va alors, si on a les années qui viennent…)
Sauf que quelques minutes plus tard :
Inspectrice : « l’année prochaine sera l’année d’essai, mais dès la rentrée 2017, tout roulera » (je plains les collègues du 1e degré…)

Inspectrice : « on se réunit aujourd’hui en amont des conseils école-collège et des conseils de cycle 3 pour pouvoir travailler pour la réussite de nos élèves » (ben tiens, il y avait longtemps la réussite des élèves, moi ce que je retiens surtout c’est qu’on n’est pas au bout de nos peines en matière de réunions en plus des 36h de formation obligatoires…)

Inspectrice : « je tiens à rappeler ici aux collègues que le cycle 1 existe » (et elle a enchaîné sur la présentation du cycle 1) (sa formulation laissait à penser qu’on était des gogols qui croyaient que l’école commencait au cycle 3… Evil or Very Mad )

Puis nouvelle diapo que j’ai prise en photo parce que pour moi ça a été le clou du spectacle… (désolé, il manque le n à la fin de la dernière ligne, j’ai mal cadré mais c’est parce que je rigolais trop !)
Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 20160310
À la fin de la plénière, mon chef m’a demandé pourquoi j’avais pris en photo ça. Je lui ai dit que c’était trop beau, que j’en avais eu presque la larme à l’œil en lisant… Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 3284587592
Je me fais quand même la réflexion que si ce socle est le « ciment de la nation », m’est avis que ça va pas faire une nation très solide… mais bon ce n’est que mon avis !


S’en est suivi une diapo montrant un nuage de mots en forme de nuage (ouah !) correspondant au nuage représentant les mots les plus utilisés du socle commun… L’inspectrice nous a dit qu’on pouvait y rechercher notre discipline. Ben si ça y était ça devait être drôlement petit car aucun de mes collègues n’a vu le mot correspondant à sa discipline. Par contre en très grand, les mots « élève » (ah pour un coup on a échappé à l’apprenant !), « vie » et « utilise » Ben, je sais pas pour vous mais moi de voir écrit que l’école n’est devenu qu’un vague truc qu’on doit utiliser, ça me déprime… J’ai pas trouvé non plus le mot apprendre, ce qui me semble dommage quand même… (j’ai pas pensé à prendre la photo de ce nuage tellement j’étais scotchée…)

Ensuite on a eu droit à une vidéo de Michel Lussault qui nous expliquait le socle commun. Là j’avoue j’ai rien écouté, j’ai juste été subjugué par tous ses jeux de mains et de bras : s’il n’y avait pas eu le son j’aurais cru qu’il nous chantait « ainsi font font font les petites marionnettes » ! Pour voir la vidéo c’est le lien suivant :
https://www.youtube.com/watch?v=g4HRpXZkEM8

Puis une superbe diapo sur laquelle c’était écrit :
« Une compétence est l’aptitude à mobiliser ses ressources pour accomplir une tâche ou faire face à une situation complexeS ou inéditeS »
Les S en majuscule et en gras c’est moi qui l’ai rajouté ! Tollé dans la salle pour les S en trop. Mais l’IPR a tenté de nous expliquer que si, si il y a bien des S, non, non ce n’est pas une faute d’orthographe !!!

À partir de là c’est devenu de plus en plus bruyant dans la salle. L’IPR a expliqué ce qu’est une situation complexe et une situation inédite mais comme il a oublié de parler dans le micro, j’avoue qu’on n’en sait pas plus sur ce que c’est !
Puis l’inspectrice a donné des exemples de situation complexe et situation inédite mais il n’y avait aucun support visuel et je reconnais que ça m’a gavé de devoir écouter, du coup je n’en sais pas plus non plus (pourtant elle parlait dans le micro, elle !)

Puis on nous a expliqué qu’on allait partir en atelier, que ce serait par pôle et qu’il y aurait 2 animateurs par pôle (1 du 1e degré et 1 du collège). Là-dessus, une collègue a pris la parole et elle a dit qu’elle avait été désignée animatrice mais qu’on lui avait vendu ce rôle comme devant juste rapporter les propos qui se seraient échangés dans le groupe, qu’elle n’a jamais voulu être animatrice et que par conséquent elle n’animerait rien ! Applaudissements dans la salle !


Le travail en atelier a été plus ou moins sérieux ou détendu en fonction des groupes. Moi j’avoue, j’ai eu la chance d’avoir un collègue bourré d’humour dans mon groupe, donc on s’est bien marré.

Par contre ce qui a été commun à tous les groupes c’est qu’on devait commencer par voir sur l’ordinateur de la salle, une vidéo sur le rôle du langage pour apprendre, verbaliser pour expliciter les difficultés (tout un programme !). Mais on n'a pas pu : il n’y avait pas d’ordi dans les salles !!! Laughing
Sophie38
Sophie38
Fidèle du forum

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Sophie38 Ven 1 Avr 2016 - 8:24
Olympias a écrit:
monseigneur a écrit:hors sujet :
Spoiler:
On n'a jamais accepté de servir une quelconque soupe à qui que ce soit.
Merci de ne pas injurier celles et ceux qui enseignent l'Histoire-géo et l'Education civique et auxquels ON demande à force d'injonctions (bien souvent inopportunes) de résoudre les problèmes de la societe. furieux

Merci Olympias pour ces mots car je commence réellement à m'énerver devant tout ce que je lis sur mon écran. Pourquoi dénigrer les uns, en monter d'autres contre je ne sais qui, ... C'est ça la tolérance, le respect ? car dans l'EMC ces valeurs existent bien pourtant !!! Et est-ce faire de la morale que demander de la tolérance, de l'écoute des idées de chacun, du respect vis-à-vis de ces idées même si ce ne sont pas les miennes ... Des compétences à faire acquérir à nos élèves !!!
Encore merci Olympias.
avatar
prof2maths
Niveau 5

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par prof2maths Ven 1 Avr 2016 - 8:34
Merci pour ton CR tangente. J'ai beaucoup ri (jaune). Mais on est rassuré, car les futurs citoyens nourris à ce friable "ciment de la nation" n'y verront que du feu quand ils liront "une situation complexeS ou inéditeS"... Ce qui laisse entendre que vouloir écrire sans faute deviendra une situation inédite pour nos élèves... en fait le plus navrant n'est pas la faute, mais la mauvaise foi de l'IPR.
Voilà encore un témoignage négatif sur ces "formations". Avec si peu de préparation et de contenu, j'en arrive à penser que la plupart des formateurs ne croient pas à cette réforme.
Quelles étaient les thématiques de vos ateliers?
ycombe
ycombe
Monarque

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par ycombe Ven 1 Avr 2016 - 9:15
tangente a écrit:
Puis une superbe diapo sur laquelle c’était écrit :
« Une compétence est l’aptitude à mobiliser ses ressources pour accomplir une tâche ou faire face à une situation complexeS ou inéditeS »
Les S en majuscule et en gras c’est moi qui l’ai rajouté ! Tollé dans la salle pour les S en trop. Mais l’IPR a tenté de nous expliquer que si, si il y a bien des S, non, non ce n’est pas une faute d’orthographe !!!
Je l'ai postée là-bas: https://www.neoprofs.org/t99228p100-reforme-du-college-mathematiques-retour-des-formations-disciplinaires#3580847
Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Wp_20110

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Zazk
Zazk
Fidèle du forum

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Zazk Ven 1 Avr 2016 - 13:20
Ben oui, "complexes et inédites", ce sont des épithètes très très très détachées ! professeur
ycombe
ycombe
Monarque

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par ycombe Ven 1 Avr 2016 - 13:36
Zazk a écrit:Ben oui,  "complexes et inédites", ce sont des épithètes très très très détachées ! professeur
Et ces épithètes se rapporteraient à? ressources ?
ressources complexes et inédites... ben voyons.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Jane
Jane
Monarque

Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 Empty Re: Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension)

par Jane Ven 1 Avr 2016 - 13:40
VanGogh59 a écrit:
Olympias a écrit:
Cripure a écrit:
Olympias a écrit:

Les collègues ne réalisent pas toujours tout le boulot que ça demande.
Il n'y aura jamais de consensus sur les programmes, c'est certain. Mais nous avons fait alléger le programme de TES/L , faisons le forcing pour avoir des aménagements en TS. On laisse les collègues dans des conditions de travail  compliquées avec des classes chargées pour des motifs purement budgétaires.
Par contre, lire à droite et à gauche que les profs d'histoire-géo ne font pas leur travail ou n'enseignent pas ceci ou cela...ça me saoule sévèrement.

Globalement, je suis plutôt d'accord sur ce que j'ai lu sur l'importance de l'HG, et je souhaite qu'elle conserve cette importance et ce poids, qui me semblent vraiment indispensables. Je suis d'autant plus surpris d'avoir lu des recommandations de valorisation des hors-sujet dans des recommandations de correction du Bac, et c'est très mal passé auprès de mes chers collègues du lycée.
Cher ours,  il y a 4/5 ans, réunion de barème pour le bac HGeo ES et L. On corrige des copies test sous l'autorité de "collègues" qui nous apprennent comment noter Laughing Les petits nouveaux, bien effrayés, ne savent que faire pour se faire bien voir. Laughing Laughing  Ceux qui sont plus âgés sont soit Sleep  soit légèrement agacés  Evil or Very Mad  ... Copie X avec un croquis ne méritant pas plus de 4/8 ( je rappelle aux ignorants que la partie courte bien réussie vaut 10/8) et une dissertation à 80% hors sujet. Il s'est tout de même trouvé des gens pour mettre jusqu'à 14/20. Témoignages sur la formation à la réforme du collège (recension) - Page 14 3795679266 Suspect

Pour être coordinateur au brevet, je confirme que la pression pour surnoter est de plus en plus forte...

Pareil en français; on nous a même demandé d'accepter des erreurs orthographiques et/ou grammaticales dans les dictées furieux

_________________
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume." (A. Camus)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum