[Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Chamil le Mar 1 Nov 2016 - 14:37

@Leodagan a écrit:
@Chamil a écrit:Marwan Muhammad, subventionné par le très social Georges Soros

J'ignorais ce détail, que l'on retrouve à cette adresse: http://islamophobie.org/laffaire-ccif-soros/

Wikileaks avait aussi fait fuiter des rapports confidentiels de l'ambassade des Etats-Unis à Paris qui montraient la proximité entre celle-ci et des organisations musulmanes françaises. Assez pervers comme jeu, qui vise à la fois à éteindre l'anti-américanisme d'une partie des populations arabo-musulmanes (pas totalement incompréhensible avec les centaines de milliers de morts en Irak depuis 1990) et à déstabiliser le modèle républicain français par les minorités (il est vrai victimes de vrais problèmes par ailleurs).

https://wikileaks.org/plusd/cables/10PARIS58_a.html

On remarquera le silence strident des élites françaises, face à une ingérence caractérisée d'une puissance étrangère dans des affaires intérieures. Assez sidérant comme comportement.

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Leodagan le Mar 1 Nov 2016 - 16:08


Ce rapport est hallucinant... Il reflète la "philosophie" paternaliste des ambassades américaines qui sème la discorde. Est-ce que ce rapport a été cité dans la presse ?

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Olympias le Mar 1 Nov 2016 - 16:53

C'est beau la sollicitude américaine ... furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Chamil le Mar 1 Nov 2016 - 17:17

@Leodagan a écrit:

Ce rapport est hallucinant... Il reflète la "philosophie" paternaliste des ambassades américaines qui sème la discorde. Est-ce que ce rapport a été cité dans la presse ?

Non, c'est resté assez peu médiatisé. Soit dit en passant, devenant un vieux schnock, je suis souvent étonné par le philo-américanisme de plus en plus fort en France, notamment avec l'arrivée de B.Obama au pouvoir. Les élites françaises n'ont même pas fait mine de protester contre les écoutes de la NSA (alors que cela a créé un scandale dans plusieurs pays européens dont l'Allemagne) et François Hollande a même fait dérouter l'avion du président colombien transportant Edward Snowden.

http://www.francetvinfo.fr/monde/snowden/une-rumeur-sur-snowden-provoque-un-imbroglio-diplomatique-autour-de-morales_361620.html

Pour des gens de ma génération ayant connu les deux guerres du Golfe, qui expliquent pas mal de choses du chaos moyen-oriental actuel, cet atlantisme obsessionnel a quelque chose d'assez surréel.

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par LouisBarthas le Mar 1 Nov 2016 - 23:15

@frigo a écrit:
Ensuite, si vous grandissez en HLM avec 8 frères et sœurs et TF1 allumé toute la journée, vous partez avec un handicap, c'est certain.
On part pas  tous avec les mêmes chances dans la vie, c'est évident.
Lorsque Delon et Paul Préboist sortent en boîte, ils n'ont pas les mêmes chances de rentrer accompagné, c'est comme ça ...

Heureusement qu'il n'y a pas d'égalité des chances, nous n'appartiendrions plus sinon à l'espèce humaine et serions semblables aux sociétés de fourmis ou d'abeilles dans lesquelles les individus sont interchangeables. Nous sommes tous différents, façonnés par une infinité de facteurs. Comme le combat pour l'égalité des chances est utopique à moins que l'homme ne se nie lui-même, on va agir de manière à réduire les exigences : si on demande à l'homme de rien accomplir, alors on pense que les inégalités en seront réduites. C'est ce qui explique l'indigence des programmes scolaires actuels. En cela on se trompe : moins l'école a d'exigences et plus les inégalités se creusent.
Ce n'est pas l'égalité des chances qu'il faut revendiquer, c'est l'égalité des droits.


Dernière édition par LouisBarthas le Mar 1 Nov 2016 - 23:50, édité 1 fois

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par PauvreYorick le Mar 1 Nov 2016 - 23:35

@LouisBarthas a écrit:
@Riri51 a écrit:Les communautarismes catholique, musulmans, juif, chinois, portugais, bourgeois,  etc... existent, la république n'a pas à en combattre un en particulier.
Si elle évitait de guerroyer dans des pays musulmans, de pratiquer une politique néocoloniale et créer des lois visant spécifiquement l'islam, elle ne ferait pas face à un repli d'une partie croissante de cette jeunesse.
La république ne combat pas une religion en particulier, elle défend la laïcité. Il n'y a pas de lois visant spécifiquement l'islam en France, c'est l'islamisme qui ne respecte pas les lois de la république.
La loi restreignant le port de signes religieux ostentatoires dans les écoles publiques, et celle sur la non dissimulation du visage dans l'espace public sont des lois d'égalité, de sociabilité et de respect de la personne humaine.
[...]

Sur toutes ces questions il me semble qu'on peut renvoyer à http://www.mezetulle.fr/la-republique-exclut-elle-lislam/ (l'auteur de cet article ayant l'avantage de ne pas confondre, comme de plus en plus de monde, la francéité avec l'amour du saucisson : voir aussi http://www.mezetulle.fr/la-france-se-definit-elle-par-une-culture/ ).

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Leodagan le Mar 1 Nov 2016 - 23:51

L'article est intéressant. Le passage sur Houria Bouteldja est déterminant. Je ne sais pas si quelqu'un a lu son dernier livre : Les blancs, les juifs et nous (éditions de la Fabrique). C'est un livre à thèses racialistes, d'une violence inouïe, malgré un sous-titre aussi onctueux que sibyllin ("Vers une politique de l'amour révolutionnaire).

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par PauvreYorick le Mer 2 Nov 2016 - 0:06

Je conseille également le bref échange au bas de la page (entre le pseudonymé « Pablo » et l'auteur).

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Olympias le Mer 2 Nov 2016 - 0:12

@Leodagan a écrit:L'article est intéressant. Le passage sur Houria Bouteldja est déterminant. Je ne sais pas si quelqu'un a lu son dernier livre : Les blancs, les juifs et nous (éditions de la Fabrique). C'est un livre à thèses racialistes, d'une violence inouïe, malgré un sous-titre aussi onctueux que sibyllin ("Vers une politique de l'amour révolutionnaire).
J'ai lu des extraits. 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par LouisBarthas le Mer 2 Nov 2016 - 0:40

@Leodagan a écrit:L'article est intéressant. Le passage sur Houria Bouteldja est déterminant. Je ne sais pas si quelqu'un a lu son dernier livre : Les blancs, les juifs et nous (éditions de la Fabrique). C'est un livre à thèses racialistes, d'une violence inouïe, malgré un sous-titre aussi onctueux que sibyllin ("Vers une politique de l'amour révolutionnaire).
"Les Blancs, les Juifs et Nous
Vers une politique de l'amour révolutionnaire"

Rien que le titre…

Quelques extraits ici :

« Je vous le concède volontiers, vous n'avez pas choisi d'être blancs. Vous n'êtes pas vraiment coupables. Juste responsables ».
« Au-dessus de moi, il y a les profiteurs blancs. Le peuple blanc propriétaire de la France : prolétaires, fonctionnaires, classes moyennes ».
« La haine raciale, n'est-ce pas un sentiment Blanc ? »
(À propos de Genet) : « Il y a comme une esthétique dans cette indifférence à Hitler. Elle est vision. Fallait-il être poète pour atteindre cette grâce ? »
les Juifs « les tirailleurs sénégalais » de l'impérialisme.
(À propos de Sartre) : « Pour exterminer le Blanc qui le torture, il aurait fallu que Sartre écrive : Abattre un Israélien, c'est faire d'une pierre deux coups (…) Se résoudre à la défaite ou la mort de l'oppresseur fut-il juif. C'est le pas que Sartre n'a pas su franchir ».
« J'appartiens à ma famille, à mon clan, à ma race, à l'Algérie, à l'Islam ».
« Le mâle indigène défendra ses intérêts d'homme. Sa résistance sera implacable : « Nous ne sommes pas des pédés ! »
« Le féminisme fait partie des phénomènes européens exportés »
« Il faudra deviner dans la virilité testostéronée du mâle indigène, la part qui résiste à la domination blanche »
«Les hommes, ces héros, les femmes ces Pénélopes loyales ».
« Non, nos hommes ne sont pas des pédés ! » Nous disent-elles. La boucle est bouclée ».
« Qui est cet être humain (...) qui dérobe corps et chevelure aux regards concupiscents ».
« Le combat consiste à faire redescendre ceux qui commettent le sacrilège de s'élever au niveau de Dieu ».
« Jusqu'au début des années 1980, sous les cieux protecteurs de la République française, le sionisme se portait comme un charme et coulait des jours heureux. Il se baladait dans les boulevards ».

« Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. »
(Bertolt Brecht)

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Riri51 le Mer 2 Nov 2016 - 1:09

@PauvreYorick a écrit: Je conseille également le bref échange au bas de la page (entre le pseudonymé « Pablo » et l'auteur).

Intéressant mais je ne l'ai pas trouvé très pugnace sur l'histoire du statut personnel. Il aurait pu poser la question du pourquoi le décret Crémieux n'a pas été étendu aux musulmans. Mais j'ai surtout tiqué sur ce passage :
Jean-Michel Muglioni a écrit: Et de la même façon, rien ne justifie qu’aujourd’hui on accuse la République de colonisation intérieure lorsqu’elle demande qu’on respecte ses lois chez elle, et en l’occurrence qu’elle impose à l’islam la même laïcité qu’au catholicisme (ou du moins c’est ce qu’elle devrait faire).

Je ne connais personne qui accuse la République de "colonisation intérieure". Si J-M Muglioni se réfère par là aux dénonciations des lois de circonstance apparues ces 15 dernières années visant spécifiquement des pratiques individuelles musulmanes malgré un habillage sémantique hypocrite, il ne s'agit pas de lois coloniales, mais de lois discriminatoires.
C'est bien d'être nuancé sur les sujets contemporains politiques, encore ne faut-il pas sortir des énormités pour se donner l'apparence du penseur du juste milieu sur un sujet politique polémique où les idées xénophobes et islamophobes triomphent du FN au PS.

Riri51
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Olympias le Mer 2 Nov 2016 - 1:14

Il y en existe pourtant pour clamer que la France a une politique coloniale en 2016 sur son propre sol.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Riri51 le Mer 2 Nov 2016 - 1:40

@Olympias a écrit:Il y en existe pourtant pour clamer que la France a une politique coloniale en 2016 sur son propre sol.

Des noms et des preuves pour ces "accusations de colonisation intérieure" ?
Je vous aide à diminuer le champ de vos recherches :
http://indigenes-republique.fr/le-p-i-r/nos-principes/

Riri51
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Riri51 le Mer 2 Nov 2016 - 2:29

@archeboc a écrit:
@Riri51 a écrit:
@archeboc a écrit:
@Riri51 a écrit:
Les communautarismes catholique, musulmans, juif, chinois, portugais, bourgeois,  etc... existent, la république n'a pas à en combattre un en particulier.

Certains communautarisme sont plus communautaristes que d'autres. Certains communautarisme sont plus violents que d'autres. Certains communautarismes sont plus intolérants que d'autres. Certains communautarismes sont plus polygames que d'autres. Certains communautarismes sont plus racistes que d'autres. Certains communautarismes sont plus génocidaires que d'autres.
Avant de répondre à votre litanie stupide, vous me devez des réponses à des questions qui datent du ... 5 août.
http://www.neoprofs.org/t104001p100-l-industrie-de-la-peur

Relisez donc ce thread. Vous verrez plusieurs personnes qui vous répondent sur la même page. A vos affirmations péremptoires, ils opposent des faits. Fallait-il répéter ce que d'autres ont dit mieux que moi ?

Comment peut-on confondre question et affirmation ?  Rolling Eyes

@archeboc a écrit:
@Riri51 a écrit:
@archeboc a écrit:Et certains communautarismes savent se faire plaindre des jobards malgré leurs promesses de meurtres de masses.

"jobards" c'est pour ne pas dire "idiots utiles" ? Il est vrai que sur un forum de profs, l'expression est connotée négativement.

J'ai dit "jobards" pour être poli. Si vous vous reconnaissez en idiot utile, je ne vais pas aller là-contre. Mais peut-être vous rêvez-vous plutôt en phanariotes ?


Derrière ces insultes connotées politiquement et ce dernier sous-entendu balourd, vous me donnez l'occasion de reposer une des questions : pensez vous que vous assisterez de votre vivant à la guerre civile contre les islamistes, selon vous, nécessaire ?

Riri51
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Chamil le Mer 2 Nov 2016 - 9:29

@Leodagan a écrit:L'article est intéressant. Le passage sur Houria Bouteldja est déterminant. Je ne sais pas si quelqu'un a lu son dernier livre : Les blancs, les juifs et nous (éditions de la Fabrique). C'est un livre à thèses racialistes, d'une violence inouïe, malgré un sous-titre aussi onctueux que sibyllin ("Vers une politique de l'amour révolutionnaire).

On va dire qu'il est difficile de soutenir ces thèses, tellement elles sont franchement exposées dans leur extrémisme. Par contre, en sciences sociales, l'usage croissant de la notion de "postcolonial", qui n'a rien de scientifique (puisqu'elle dés-historicise, déterritorialise et décontextualise une notion à la fois géographique, juridique et historique) et tout de militant, est assez inquiétant.

Et c'est autrement plus pervers pour la bonne tenue du débat public que les provocations d'un groupuscule.

Chamil
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Reine Margot le Mer 2 Nov 2016 - 11:17

@Riri51 a écrit: Mais j'ai surtout tiqué sur ce passage :
Jean-Michel Muglioni a écrit: Et de la même façon, rien ne justifie qu’aujourd’hui on accuse la République de colonisation intérieure lorsqu’elle demande qu’on respecte ses lois chez elle, et en l’occurrence qu’elle impose à l’islam la même laïcité qu’au catholicisme (ou du moins c’est ce qu’elle devrait faire).

Je ne connais personne qui accuse la République de "colonisation intérieure".

@Marianne a écrit:Avec l'arrivée du beau temps, on se met à rêver vacances. Dans cette perspective assez plaisante, je m'étais dit : pourquoi ne pas projeter d'aller en Champagne-Ardenne ? Je connais mal la région et j'aurais pu en profiter pour aller jeter une oreille au "camp d'été décolonial" qui se tient dans les environs, au mois d'août. Se former à "l'antiracisme politique" entre deux balades, quoi de mieux ? Seulement voilà. Je suis blanc de peau. Je ne peux donc pas prétendre mettre les pieds dans un endroit où il faut montrer patte non blanche, vu qu'il est expressément réservé "aux personnes subissant à titre personnel le racisme d'Etat en contexte français".

PAS QUESTION DE MÉLANGER LES TORCHONS ET LES SERVIETTES, LES BLANCS ET LES AUTRES"En contexte français", comme on dit chez ces gens-là, je suis du mauvais côté de la barrière, car je n'ai pas la bonne couleur de peau. Bref, je suis victime du délit de sale gueule, à l'instar des jeunes Beurs à l'entrée de certaines boîtes de nuit. Je me heurte à un panneau virtuel où il est écrit : "Interdit aux Blancs", comme il était inscrit "Interdit aux Noirs" dans les établissements publics de l'Amérique ségrégationniste. Pour la même raison, je n'aurais pu me rendre aux rencontres organisées à l'université de Paris-VIII, où il était précisé : "Paroles non blanches". Afin de préparer les travaux, les concepteurs de ce machin avaient décidé de constituer un "groupe de réflexion organisé en non-mixité". Pas question de mélanger les torchons et les serviettes, les Blancs et les autres, fût-ce pour lutter de concert contre tous les racismes et toutes les exclusions. La France étant décrétée blanche, coloniale et raciste, tout Blanc est raciste et je me découvre donc raciste à l'insu de mon plein gré, ce qui fait toujours un choc.

http://www.marianne.net/reims-camp-ete-decolonial-interdit-aux-blancs-100242375.html

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 11:54

@Marianne a écrit: Je me heurte à un panneau virtuel où il est écrit : "Interdit aux Blancs", comme il était inscrit "Interdit aux Noirs" dans les établissements publics de l'Amérique ségrégationniste. Pour la même raison, je n'aurais pu me rendre aux rencontres organisées à l'université de Paris-VIII, où il était précisé : "Paroles non blanches". Afin de préparer les travaux, les concepteurs de ce machin avaient décidé de constituer un "groupe de réflexion organisé en non-mixité". [...] La France étant décrétée blanche, coloniale et raciste, tout Blanc est raciste et je me découvre donc raciste à l'insu de mon plein gré, ce qui fait toujours un choc.
Oui. C'est très à la mode la ségrégation chez l'extrême-gauche actuelle, et elle se fait au nom de la "liberté". On trouve la même chose dans les réunions "féministes non-mixtes", interdites aux hommes, ce qui est aussi choquant. Maintenant on le voit apparaître pour les couleurs de peau. L'extrême-gauche a l'air de croire que la "liberté" et "l'égalité" c'est l'exclusion des gens supposés "dominateurs", créant ainsi un nouveau racisme et sexisme. Ils disent que ça permet aux "dominés" de "s'exprimer librement", comme si toute présence humaine différente, y compris d'accord avec elles, allait les tétaniser. Sorte de syndrome de la surprotection, qui prétend qu'un réputé dominé ne peut jamais avoir tort ou faire du mal, tandis qu'une personne réputée dominante sera toujours un parasite et un méchant.

Le plus drôle, c'est que cette pensée a poussé une partie de l'extrême-gauche à adopter le discours du salafisme, en le présentant comme "un discours de liberté", car venant des "racisés" contre le "colonialisme français". L'extrême-gauche s'est faite empapaouter sur ses propres principes. J'avais une certaine amitié pour elle quand j'avais 16/18 ans, mais aujourd'hui je la trouve à la fois glauque et caricaturale, complètement égarée. Elle finit par prêcher l'inverse de la liberté.

Elle offre également un joli bâton à la droite réactionnaire qui peut dire : "voici ce que pense la gauche" en montrant ces ségrégations et folies salafisantes. Ces quelques égarements ont permis à la droite d'inventer le terme "islamogauchisme" (Valls l'aime bien aussi). Lequel fustige toute la gauche à cause de la bêtise d'une de ses parties.


Dernière édition par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 15:46, édité 1 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Gryphe le Mer 2 Nov 2016 - 14:32

@Zagara a écrit:Le plus drôle, c'est que cette pensée a poussé une partie de l'extrême-gauche à adopter le discours du salafisme, en le présentant comme "un discours de liberté", car venant des "racisés" contre le "colonialisme français". L'extrême-gauche s'est faite empapaoutée sur ses propres principes. J'avais une certaine amitié pour elle quand j'avais 16/18 ans, mais aujourd'hui je la trouve à la fois glauque et caricaturale, complètement égarée. Elle finit par prêcher l'inverse de la liberté.

Elle offre également un joli bâton à la droite réactionnaire qui peut dire : "voici ce que pense la gauche" en montrant ces ségrégations et folies salafisantes. Ces quelques égarements ont permis à la droite d'inventer le terme "islamogauchisme" (Valls l'aime bien aussi). Lequel fustige toute la gauche à cause de la bêtise d'une de ses parties.

Bonjour,

Je cherche des références bibliographiques simples pour expliquer cela. Si vous avez ça dans vos tablettes, merci. veneration

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 15:07

Expliquer ou attester ?
Si tu veux l'attester, va regarder ce qui se disait à l'extrême-gauche autour : des journées féministes non-mixtes pendant Nuit debout (pour le versant sexiste) et de la "journée du voile" de Sciences-po (pour le versant salafiste).

Pour comprendre la construction du terme "islamogauchisme" il faut lire le Figaro. C'est une belle fenêtre sur la pensée réactionnaire et on peut le lire sans être d'accord avec eux. J'aime bien le lire afin de me tenir au courant de ce que pensent les gens de droite et les réactionnaires. C'est important de connaître les constructions mentales qui circulent dans sa société. Par contre je peux pas lire Valeur Actuelle, chaque page me produit du vomi dans les narines. Mais si je pouvais je le ferais, pour mieux comprendre l'extrême droite.
 
Par exemple, regarde comment M. Julliard glisse insensiblement de "une poignée d'intellectuels d'extrême gauche" à "la gauche" dans cet article : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/26/31001-20160826ARTFIG00315-jacques-julliardqu-est-ce-que-l-islamo-gauchisme.php

Sa méthode rhétorique pour affirmer qu'il existe "un problème islamogauchiste" est très clairement de récupérer des errances de l'extrême-gauche et de faire croire qu'elles sont représentatives de toute la gauche. Il s'appuie sur des éléments vrais (mais très minoritaires à gauche), les déforme (phrase de Lordon sortie de son contexte), puis utilise tout ça pour éclabousser large. A la fin, il s'en défend, mais il suffit d'aller voir dans les commentaires pour voir que son discours renforce, chez des lecteurs qui ne sont pas forcément réactionnaires, la peur du gauchiste.


Dernière édition par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 15:18, édité 2 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par DesolationRow le Mer 2 Nov 2016 - 15:13

@Zagara a écrit:Expliquer ou attester ?
Si tu veux l'attester, va regarder ce qui se disait à l'extrême-gauche autour : des journées féministes non-mixtes pendant Nuit debout (pour le versant sexiste) et de la "journée du voile" de Sciences-po (pour le versant salafiste).

Pour comprendre la construction du terme "islamogauchisme" il faut lire le Figaro. C'est une belle fenêtre sur la pensée réactionnaire et on peut le lire sans être d'accord avec eux. J'aime bien le lire afin de me tenir au courant de ce que pensent les gens de droite et les réactionnaires. C'est important de connaître les constructions mentales qui circulent dans sa société. Par contre je peux pas lire Valeur Actuelle, chaque page me produit du vomi dans les narines. Mais si je pouvais je le ferais, pour mieux comprendre l'extrême droite.
 
Par exemple, regarde comment M. Julliard glisse insensiblement de "une poignée d'intellectuels d'extrême gauche" à "la gauche" dans cet article : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/26/31001-20160826ARTFIG00315-jacques-julliardqu-est-ce-que-l-islamo-gauchisme.php

Sa méthode rhétorique pour affirmer qu'il existe "un problème islamogauchiste" est très clairement de récupérer des errances de l'extrême-gauche et de faire croire qu'elles sont représentatives de toute la gauche. Ce qui renforce, chez des lecteurs qui ne sont pas forcément réactionnaires, la peur du gauchiste.


Cela ne doit pas être une sensation agréable, effectivement Wink.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Fires of Pompeii le Mer 2 Nov 2016 - 15:14

@DesolationRow a écrit:
@Zagara a écrit:Expliquer ou attester ?
Si tu veux l'attester, va regarder ce qui se disait à l'extrême-gauche autour : des journées féministes non-mixtes pendant Nuit debout (pour le versant sexiste) et de la "journée du voile" de Sciences-po (pour le versant salafiste).

Pour comprendre la construction du terme "islamogauchisme" il faut lire le Figaro. C'est une belle fenêtre sur la pensée réactionnaire et on peut le lire sans être d'accord avec eux. J'aime bien le lire afin de me tenir au courant de ce que pensent les gens de droite et les réactionnaires. C'est important de connaître les constructions mentales qui circulent dans sa société. Par contre je peux pas lire Valeur Actuelle, chaque page me produit du vomi dans les narines. Mais si je pouvais je le ferais, pour mieux comprendre l'extrême droite.
 
Par exemple, regarde comment M. Julliard glisse insensiblement de "une poignée d'intellectuels d'extrême gauche" à "la gauche" dans cet article : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/26/31001-20160826ARTFIG00315-jacques-julliardqu-est-ce-que-l-islamo-gauchisme.php

Sa méthode rhétorique pour affirmer qu'il existe "un problème islamogauchiste" est très clairement de récupérer des errances de l'extrême-gauche et de faire croire qu'elles sont représentatives de toute la gauche. Ce qui renforce, chez des lecteurs qui ne sont pas forcément réactionnaires, la peur du gauchiste.


Cela ne doit pas être une sensation agréable, effectivement Wink.

DR, toujours là pour apporter de la profondeur au débat. Laughing
I love you

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 15:16

Le vomi c'est un bon mécanisme d'auto-défense contre la connerie. I love you

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par DesolationRow le Mer 2 Nov 2016 - 15:16

@Fires of Pompeii a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Zagara a écrit:Expliquer ou attester ?
Si tu veux l'attester, va regarder ce qui se disait à l'extrême-gauche autour : des journées féministes non-mixtes pendant Nuit debout (pour le versant sexiste) et de la "journée du voile" de Sciences-po (pour le versant salafiste).

Pour comprendre la construction du terme "islamogauchisme" il faut lire le Figaro. C'est une belle fenêtre sur la pensée réactionnaire et on peut le lire sans être d'accord avec eux. J'aime bien le lire afin de me tenir au courant de ce que pensent les gens de droite et les réactionnaires. C'est important de connaître les constructions mentales qui circulent dans sa société. Par contre je peux pas lire Valeur Actuelle, chaque page me produit du vomi dans les narines. Mais si je pouvais je le ferais, pour mieux comprendre l'extrême droite.
 
Par exemple, regarde comment M. Julliard glisse insensiblement de "une poignée d'intellectuels d'extrême gauche" à "la gauche" dans cet article : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/26/31001-20160826ARTFIG00315-jacques-julliardqu-est-ce-que-l-islamo-gauchisme.php

Sa méthode rhétorique pour affirmer qu'il existe "un problème islamogauchiste" est très clairement de récupérer des errances de l'extrême-gauche et de faire croire qu'elles sont représentatives de toute la gauche. Ce qui renforce, chez des lecteurs qui ne sont pas forcément réactionnaires, la peur du gauchiste.


Cela ne doit pas être une sensation agréable, effectivement Wink.

DR, toujours là pour apporter de la profondeur au débat. Laughing
I love you

Wink
Non, mais c'est juste pour dire que je suis d'accord avec le reste du message, simplement curieux de cette fantaisie anatomique. Un peu comme PY et ses oreilles sur un autre fil.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Fires of Pompeii le Mer 2 Nov 2016 - 15:17

@DesolationRow a écrit:
@Fires of Pompeii a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Zagara a écrit:Expliquer ou attester ?
Si tu veux l'attester, va regarder ce qui se disait à l'extrême-gauche autour : des journées féministes non-mixtes pendant Nuit debout (pour le versant sexiste) et de la "journée du voile" de Sciences-po (pour le versant salafiste).

Pour comprendre la construction du terme "islamogauchisme" il faut lire le Figaro. C'est une belle fenêtre sur la pensée réactionnaire et on peut le lire sans être d'accord avec eux. J'aime bien le lire afin de me tenir au courant de ce que pensent les gens de droite et les réactionnaires. C'est important de connaître les constructions mentales qui circulent dans sa société. Par contre je peux pas lire Valeur Actuelle, chaque page me produit du vomi dans les narines. Mais si je pouvais je le ferais, pour mieux comprendre l'extrême droite.
 
Par exemple, regarde comment M. Julliard glisse insensiblement de "une poignée d'intellectuels d'extrême gauche" à "la gauche" dans cet article : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/26/31001-20160826ARTFIG00315-jacques-julliardqu-est-ce-que-l-islamo-gauchisme.php

Sa méthode rhétorique pour affirmer qu'il existe "un problème islamogauchiste" est très clairement de récupérer des errances de l'extrême-gauche et de faire croire qu'elles sont représentatives de toute la gauche. Ce qui renforce, chez des lecteurs qui ne sont pas forcément réactionnaires, la peur du gauchiste.


Cela ne doit pas être une sensation agréable, effectivement Wink.

DR, toujours là pour apporter de la profondeur au débat. Laughing
I love you

Wink
Non, mais c'est juste pour dire que je suis d'accord avec le reste du message, simplement curieux de cette fantaisie anatomique. Un peu comme PY et ses oreilles sur un autre fil.

j'avais bien compris Laughing
Et je suis d'accord aussi, pour ce que ça vaut.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Olympias le Mer 2 Nov 2016 - 15:24

@Riri51 a écrit:
@Olympias a écrit:Il y en existe pourtant pour clamer que la France a une politique coloniale en 2016 sur son propre sol.

Des noms et des preuves pour ces "accusations de colonisation intérieure" ?
Je vous aide à diminuer le champ de vos recherches :
http://indigenes-republique.fr/le-p-i-r/nos-principes/
Je n'ai nul besoin de vos références.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Gryphe le Mer 2 Nov 2016 - 15:25

Merci Zagara ! Smile

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum