[Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Gryphe le Mer 2 Nov 2016 - 15:25

Merci Zagara ! Smile

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par PauvreYorick le Mer 2 Nov 2016 - 15:39

@Zagara a écrit:Le plus drôle, c'est que cette pensée a poussé une partie de l'extrême-gauche à adopter le discours du salafisme, en le présentant comme "un discours de liberté", car venant des "racisés" contre le "colonialisme français". L'extrême-gauche s'est faite empapaoutée sur ses propres principes. J'avais une certaine amitié pour elle quand j'avais 16/18 ans, mais aujourd'hui je la trouve à la fois glauque et caricaturale, complètement égarée. Elle finit par prêcher l'inverse de la liberté.

Elle offre également un joli bâton à la droite réactionnaire qui peut dire : "voici ce que pense la gauche" en montrant ces ségrégations et folies salafisantes. Ces quelques égarements ont permis à la droite d'inventer le terme "islamogauchisme" (Valls l'aime bien aussi). Lequel fustige toute la gauche à cause de la bêtise d'une de ses parties.
Oui en même temps, on notera aussi le glissement de « une partie de l'extrême-gauche » à « l'extrême-gauche » Very Happy

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 15:44

C'est vrai. J'ai glissé d'une cabine téléphonique à un placard de jardin. Laughing

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par PauvreYorick le Mer 2 Nov 2016 - 15:46

@Riri51 a écrit:
@PauvreYorick a écrit: Je conseille également le bref échange au bas de la page (entre le pseudonymé « Pablo » et l'auteur).
Intéressant mais je ne l'ai pas trouvé très pugnace  sur l'histoire du statut personnel. Il aurait pu poser la question du pourquoi le décret Crémieux n'a pas été étendu aux musulmans. Mais j'ai surtout tiqué sur ce passage :
Jean-Michel Muglioni a écrit: Et de la même façon, rien ne justifie qu’aujourd’hui on accuse la République de colonisation intérieure lorsqu’elle demande qu’on respecte ses lois chez elle, et en l’occurrence qu’elle impose à l’islam la même laïcité qu’au catholicisme (ou du moins c’est ce qu’elle devrait faire).
Je ne connais personne qui accuse la République de "colonisation intérieure".
Le concept de « colonisation intérieure » n'est pourtant ni une nouveauté ni un hapax, ni même une rareté ; vous le trouvez assez régulièrement dans certains champs d'études, voyez par exemple https://europhilomem.hypotheses.org/3388 (loin de moi l'idée de suggérer que les études postcoloniales ou décoloniales sont dépourvues d'intérêt, je trouve ça au contraire tout à fait intéressant et je regrette qu'on en parle tant en en sachant si peu à leur sujet).
@Riri51 a écrit: Si J-M Muglioni se réfère par là aux dénonciations des lois de circonstance apparues ces 15 dernières années visant spécifiquement des pratiques individuelles musulmanes malgré un habillage sémantique hypocrite, il ne s'agit pas de lois coloniales, mais de lois discriminatoires.
C'est bien d'être nuancé sur les sujets contemporains politiques, encore ne faut-il pas sortir des énormités pour se donner l'apparence du penseur du juste milieu sur un sujet politique polémique où les idées xénophobes et islamophobes triomphent du FN au PS.
Je ne vois pas trop, en fait, à qui vous attribuez la volonté d'être nuancé (j'imagine que ce n'est ni à Muglioni ni à moi qui ne fais que relayer, mais dès lors, à qui ?), ou, pire encore, d'occuper un « juste milieu ». Pas plus que je ne parviens à identifier d'énormités, donc je suppose que vous avez écrit ça sans trop réfléchir.

Après, que les lois de 2004 ou la loi anti-burqa (puisque la clarté demande qu'on l'appelle autrement que par son nom) soient des lois de circonstance voire des lois discriminatoires, ce n'est pas moi qui le contredirai. Muglioni, peut-être, ne serait pas du même avis sur la loi de 2004 ; mais je ne puis répondre à sa place.


Dernière édition par PauvreYorick le Mer 2 Nov 2016 - 15:47, édité 1 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par PauvreYorick le Mer 2 Nov 2016 - 15:47

@Zagara a écrit:C'est vrai. J'ai glissé d'une cabine téléphonique à un placard de jardin. Laughing
Bah, non, pas vraiment ; et c'est essentiellement la même manœuvre que celle de Julliard dénoncée à peine plus bas, donc bon.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 15:51

Oui. Si on veut être précis, je crois qu'on pourrait dire que ça recouvre des sections du NPA, une partie des gens présents à Nuit Debout, les affidés de Fourest (qui a fait des tribunes dans Mediapart pour défendre la non-mixité) et quelques associations parisiennes. Voilà à peu près ceux où je vois cette nouvelle idéologie et un touche-touche (ponctuel) avec les salafistes. On pourrait y mettre certains textes de Plenel aussi. C'est vrai que ça ne pèse pas lourd et que ce n'est pas toute l'extrême-gauche (les trotskistes n'y sont pas par exemple). En fait j'ai l'impression que c'est la partie de l'extrême-gauche qui vient moins du marxisme que de l'alter-mondialisme, ou des luttes pour les minorités, qui est touchée. Très proches des luttes américaines, de la lutte palestinienne, de l'idée (juste) des oppressions multiples, etc. Sauf que certains sont dans la confusion entre musulmans (discriminés ; qu'ils veulent défendre) et salafistes (secte dangereuse et minoritaire).


Dernière édition par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 15:58, édité 1 fois

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Riri51 le Mer 2 Nov 2016 - 15:58

@Reine Margot a écrit:
@Riri51 a écrit: Mais j'ai surtout tiqué sur ce passage :
Jean-Michel Muglioni a écrit: Et de la même façon, rien ne justifie qu’aujourd’hui on accuse la République de colonisation intérieure lorsqu’elle demande qu’on respecte ses lois chez elle, et en l’occurrence qu’elle impose à l’islam la même laïcité qu’au catholicisme (ou du moins c’est ce qu’elle devrait faire).

Je ne connais personne qui accuse la République de "colonisation intérieure".

@Marianne a écrit:Avec l'arrivée du beau temps, on se met à rêver vacances. Dans cette perspective assez plaisante, je m'étais dit : pourquoi ne pas projeter d'aller en Champagne-Ardenne ? Je connais mal la région et j'aurais pu en profiter pour aller jeter une oreille au "camp d'été décolonial" qui se tient dans les environs, au mois d'août. Se former à "l'antiracisme politique" entre deux balades, quoi de mieux ? Seulement voilà. Je suis blanc de peau. Je ne peux donc pas prétendre mettre les pieds dans un endroit où il faut montrer patte non blanche, vu qu'il est expressément réservé "aux personnes subissant à titre personnel le racisme d'Etat en contexte français".

PAS QUESTION DE MÉLANGER LES TORCHONS ET LES SERVIETTES, LES BLANCS ET LES AUTRES"En contexte français", comme on dit chez ces gens-là, je suis du mauvais côté de la barrière, car je n'ai pas la bonne couleur de peau. Bref, je suis victime du délit de sale gueule, à l'instar des jeunes Beurs à l'entrée de certaines boîtes de nuit. Je me heurte à un panneau virtuel où il est écrit : "Interdit aux Blancs", comme il était inscrit "Interdit aux Noirs" dans les établissements publics de l'Amérique ségrégationniste. Pour la même raison, je n'aurais pu me rendre aux rencontres organisées à l'université de Paris-VIII, où il était précisé : "Paroles non blanches". Afin de préparer les travaux, les concepteurs de ce machin avaient décidé de constituer un "groupe de réflexion organisé en non-mixité". Pas question de mélanger les torchons et les serviettes, les Blancs et les autres, fût-ce pour lutter de concert contre tous les racismes et toutes les exclusions. La France étant décrétée blanche, coloniale et raciste, tout Blanc est raciste et je me découvre donc raciste à l'insu de mon plein gré, ce qui fait toujours un choc.

http://www.marianne.net/reims-camp-ete-decolonial-interdit-aux-blancs-100242375.html

Quel est le lien avec la contribution à laquelle vous répondez ?
Sinon cette idée de camp d'été décolonial s'inspire des camps organisés par des mouvements noirs et réservés aux noirs pendant la période où la ségrégation aux États-Unis agonisait.
Les organisateurs ne sont évidemment pas dans une démarche raciste, ils fréquentent et partagent leur lutte avec des personnes de toutes les couleurs en général. Ils agissent en miroir de la société dans une démarche de prise de conscience des politiques. Les hommes au pouvoir font évoluer leurs politiques en fonction notamment des mouvements qu'ils craignent, en leur donnant notamment des gages. Dans le dernier Davet-Lhomme, Hollande explique bien qu'il avait lancé la procédure d'adoption de déchéance de la nationalité pour donner des gages au peuple de droite, même si à titre personnel, il y était opposé.
Une des organisatrices de ce camp montre elle-même le caractère artificiel de la démarche :
Siham Assbague a écrit:«On veut faire changer les choses, aujourd’hui, la France ne peut pas faire sans nous. Et, vous savez, plus l’État et nos adversaires se radicalisent, plus on se radicalise.»

Riri51
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Reine Margot le Mer 2 Nov 2016 - 16:05

Le rapport c'est que ce "camp décolonial" présente bien la France comme un pays actuellement colonisateur...(puisque "décolonial" il y a). Et l'idée de refuser l'accès aux Blancs est tout à fait discutable, pas toujours partagée par tous les mouvements anti-racistes (cf les regrets de Malcolm X à la fin de sa vie).

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Riri51 le Mer 2 Nov 2016 - 16:05

@Zagara a écrit:Oui. Si on veut être précis, je crois qu'on pourrait dire que ça recouvre des sections du NPA, une partie des gens présents à Nuit Debout, les affidés de Fourest (qui a fait des tribunes dans Mediapart pour défendre la non-mixité) et quelques associations parisiennes. Voilà à peu près ceux où je vois cette nouvelle idéologie et un touche-touche (ponctuel) avec les salafistes. On pourrait y mettre certains textes de Plenel aussi. C'est vrai que ça ne pèse pas lourd et que ce n'est pas toute l'extrême-gauche (les trotskistes n'y sont pas par exemple). En fait j'ai l'impression que c'est la partie de l'extrême-gauche qui vient moins du marxisme que de l'alter-mondialisme, ou des luttes pour les minorités, qui est touchée. Très proches des luttes américaines, de la lutte palestinienne, de l'idée (juste) des oppressions multiples, etc. Sauf que certains sont dans la confusion entre musulmans (discriminés ; qu'ils veulent défendre) et salafistes (secte dangereuse et minoritaire).

Quelle bouillie, vous voyez des lesbiennes islamophobes,des cisgenres, transgenres la main dans la main avec des salafistes(qui n'ont aucun mouvement politique en France), à moins que vous ne confondiez avec certains mouvements qui ont une parenté lointaine avec la chapelle concurrente des frères musulmans.

Riri51
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Gryphe le Mer 2 Nov 2016 - 16:10


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 16:19

@Riri51 a écrit:
@Zagara a écrit:Oui. Si on veut être précis, je crois qu'on pourrait dire que ça recouvre des sections du NPA, une partie des gens présents à Nuit Debout, les affidés de Fourest (qui a fait des tribunes dans Mediapart pour défendre la non-mixité) et quelques associations parisiennes. Voilà à peu près ceux où je vois cette nouvelle idéologie et un touche-touche (ponctuel) avec les salafistes. On pourrait y mettre certains textes de Plenel aussi. C'est vrai que ça ne pèse pas lourd et que ce n'est pas toute l'extrême-gauche (les trotskistes n'y sont pas par exemple). En fait j'ai l'impression que c'est la partie de l'extrême-gauche qui vient moins du marxisme que de l'alter-mondialisme, ou des luttes pour les minorités, qui est touchée. Très proches des luttes américaines, de la lutte palestinienne, de l'idée (juste) des oppressions multiples, etc. Sauf que certains sont dans la confusion entre musulmans (discriminés ; qu'ils veulent défendre) et salafistes (secte dangereuse et minoritaire).

Quelle bouillie, vous voyez des lesbiennes islamophobes,des  cisgenres, transgenres la main dans la main avec des salafistes(qui n'ont aucun mouvement politique en France), à moins que vous ne confondiez avec certains mouvements qui ont une parenté lointaine avec la chapelle concurrente des frères musulmans.
Quelle bouillie.
Je pourrais citer chaque source qui me fait dire que chaque élément que j'ai cité a défendu la non-mixité et d'autres idées borderlines.
Certains personnages, comme Fourest, sont intéressants parce qu'ils attaquent le salafisme et en même temps défendent l'idée de la séparation des sexes au nom du féminisme, construisant ainsi un discours équivalent à celui des salafistes sur le fait que la femme a besoin de ne pas être en présence de l'homme pour pouvoir s'exprimer et être bien.
Bref c'est relativement compliqué pour chaque point.

C'est vraiment méconnaître la réalité française de dire que les salafistes "n'ont aucun mouvement politique en France". Ok il n'y a pas de "Parti Salafiste de France" constitué (évidemment), mais il y a bien des petits groupes salafistes qui poussent leur agenda à petite échelle, regroupés dans des chapelles parfois concurrentes, souvent à l'échelle d'associations. Ils sont ultraminoritaires mais ils sont bien là. Et évidemment que je ne les confonds pas avec leurs mortels ennemis les Frères musulmans,  Rolling Eyes tu me prends pour une inculte ?

C'était quoi le sujet du topic ? Complètement perdue.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Riri51 le Mer 2 Nov 2016 - 16:20

@Reine Margot a écrit:Le rapport c'est que ce "camp décolonial" présente bien la France comme un pays actuellement colonisateur...(puisque "décolonial" il y a). Et l'idée de refuser l'accès aux Blancs est tout à fait discutable, pas toujours partagée par tous les mouvements anti-racistes (cf les regrets de Malcolm X à la fin de sa vie).

Vous vous trompez sur l'interprétation du néologisme "décolonial". Il faut plus y voir un appel à la fin de la perpétuation de certaines attitudes passées appliquées aux descendants d'immigrés des ex-colonies :
https://ce-decolonial.org/programme/

Riri51
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par archeboc le Mer 2 Nov 2016 - 16:36

@Zagara a écrit: Ok il n'y a pas de "Parti Salafiste de France" constitué (évidemment), mais il y a bien des petits groupes salafistes qui poussent leur agenda à petite échelle, regroupés dans des chapelles parfois concurrentes, souvent à l'échelle d'associations.

Un tiers de page dans le Canard de ce jour, sur ce sujet, évoque un micro-parti islamiste qui aurait fait 20% des voix dans certains bureaux de vote de l'ouest de l'Ile-de-France.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Riri51 le Mer 2 Nov 2016 - 16:37

@Gryphe a écrit:J'avoue avoir pensé aux explications de Riri51 en lisant celles, limpides, de Céline Pina ici :
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/11/02/31003-20161102ARTFIG00182-celine-pina-marwan-muhammad-porte-parole-des-musulmans-pardon-des-islamistes.php

Smile

Ah oui, Céline Pina est limpide quand elle compare voile musulman et brassard nazi. Rolling Eyes
https://blogs.mediapart.fr/yvan-najiels/blog/260516/le-voyage-au-bout-de-la-nuit-de-celine-pina

Riri51
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Riri51 le Mer 2 Nov 2016 - 16:47

@Zagara a écrit:
@Riri51 a écrit:
@Zagara a écrit:Oui. Si on veut être précis, je crois qu'on pourrait dire que ça recouvre des sections du NPA, une partie des gens présents à Nuit Debout, les affidés de Fourest (qui a fait des tribunes dans Mediapart pour défendre la non-mixité) et quelques associations parisiennes. Voilà à peu près ceux où je vois cette nouvelle idéologie et un touche-touche (ponctuel) avec les salafistes. On pourrait y mettre certains textes de Plenel aussi. C'est vrai que ça ne pèse pas lourd et que ce n'est pas toute l'extrême-gauche (les trotskistes n'y sont pas par exemple). En fait j'ai l'impression que c'est la partie de l'extrême-gauche qui vient moins du marxisme que de l'alter-mondialisme, ou des luttes pour les minorités, qui est touchée. Très proches des luttes américaines, de la lutte palestinienne, de l'idée (juste) des oppressions multiples, etc. Sauf que certains sont dans la confusion entre musulmans (discriminés ; qu'ils veulent défendre) et salafistes (secte dangereuse et minoritaire).

Quelle bouillie, vous voyez des lesbiennes islamophobes,des  cisgenres, transgenres la main dans la main avec des salafistes(qui n'ont aucun mouvement politique en France), à moins que vous ne confondiez avec certains mouvements qui ont une parenté lointaine avec la chapelle concurrente des frères musulmans.
Quelle bouillie.
Je pourrais citer chaque source qui me fait dire que chaque élément que j'ai cité a défendu la non-mixité et d'autres idées borderlines.
Certains personnages, comme Fourest, sont intéressants parce qu'ils attaquent le salafisme et en même temps défendent l'idée de la séparation des sexes au nom du féminisme, construisant ainsi un discours équivalent à celui des salafistes sur le fait que la femme a besoin de ne pas être en présence de l'homme pour pouvoir s'exprimer et être bien.
Bref c'est relativement compliqué pour chaque point.

C'est vraiment méconnaître la réalité française de dire que les salafistes "n'ont aucun mouvement politique en France". Ok il n'y a pas de "Parti Salafiste de France" constitué (évidemment), mais il y a bien des petits groupes salafistes qui poussent leur agenda à petite échelle, regroupés dans des chapelles parfois concurrentes, souvent à l'échelle d'associations. Ils sont ultraminoritaires mais ils sont bien là. Et évidemment que je ne les confonds pas avec leurs mortels ennemis les Frères musulmans,  Rolling Eyes tu me prends pour une inculte ?

C'était quoi le sujet du topic ? Complètement perdue.

Un paquet de monde s'excite pour des associations ultraminoritaires. Si on ne veut plus qu'elles le soient, on ne peut pas mieux s'y prendre. Mais peut-être est-ce le but recherché ?

Riri51
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par PauvreYorick le Mer 2 Nov 2016 - 17:20

@Zagara a écrit:C'était quoi le sujet du topic ? Complètement perdue.
Un article qui réussit somme toute à déplaire à un panel assez divers d'intervenants Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par frigo le Mer 2 Nov 2016 - 17:42

@Riri51 a écrit:

Un paquet de monde s'excite pour des associations ultraminoritaires. Si on ne veut plus qu'elles le soient, on ne peut pas mieux s'y prendre. Mais peut-être est-ce le but recherché ?

Des associations ultra minoritaires Rolling Eyes dont l'idéologie radicale séduit 28% des musulmans de France et plus de 50 % chez les moins de 25 ans d'après une récente enquête de l'institut Montaigne ....

_________________
"C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée." Montesquieu, De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4.

frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Ignatius Reilly le Mer 2 Nov 2016 - 17:52

@Chamil a écrit:
@Zagara a écrit:

Le pire c'est que ça ne peut que se renforcer, puisqu'à chaque vote dans chaque pays la rhétorique médiatique c'est : "lol les ruraux c'est des arriérés, ils votent mal parce qu'ils sont pauvres, bouseux et cons. D'ailleurs faudrait leur supprimer le droit de vote." (cf. les médias après le Brexit, incroyable violence symbolique). Ça ne peut qu'aigrir encore plus les gens et les braquer dans leur choix.

Je plussoie. Il suffit de jeter un coup d'oeil à la suffisance de certaines élites "progressistes" autoproclamés pour mesurer l'ampleur de leur mépris vis à vis des classes populaires:

https://twitter.com/partisocialiste/status/789818721506394112

C'est aussi la ligne éditoriale de Libé...

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Jacq le Mer 2 Nov 2016 - 18:05

@Riri51 a écrit:
@Leodagan a écrit:
Amine El-Bahi a écrit:Les villes veulent impérativement rétablir la paix sociale. En l’achetant à coups de subventions ? En cédant aux revendications communautaires ? En permettant la création d’écoles en rupture avec les valeurs de la République ? En bon Molière, «cachez ce sein que je ne saurai voir». Les salafistes ont clairement gagné la bataille idéologique ! Malgré leurs papiers d’identité, malgré leur origine, malgré leur histoire, de nombreux jeunes ne se sentent pas français. Le repli identitaire devient inéluctable. Qui peut croire que la religion n’a aucune influence dans les quartiers abandonnés de la République ? Un malaise qui en fait des cibles idéales pour les islamistes. Cessez d’abord de nier leur existence, de Roubaix à Tourcoing, de Sevran à Lunel, de Lyon à Toulouse, osez dire qu’ils se trouvent à la porte de nos villes, de nos quartiers, de nos écoles. La perte de repères des jeunes permet en puissance la montée du communautarisme face aux enjeux de la société.

Source: http://www.liberation.fr/debats/2016/10/30/elle-est-partie-defier-la-republique-qui-n-a-pas-su-la-retenir_1525233

Les communautarismes catholique, musulmans, juif, chinois, portugais, bourgeois,  etc... existent, la république n'a pas à en combattre un en particulier.
[...]

Tu devrais lire l'article avant de répondre ainsi et finalement de justifier par ton attitude et tes obsessions ce que tu prétends combattre chez "les autres" (je précise avant que tu ne fasses trois pages de péroraisons sur l'usage des guillemets de ma part qu'il ne s'agit nullement d'une citation).


Dernière édition par Jacq le Mer 2 Nov 2016 - 18:45, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Jacq le Mer 2 Nov 2016 - 18:20

@PauvreYorick a écrit:
@Zagara a écrit:C'était quoi le sujet du topic ? Complètement perdue.
Un article qui réussit somme toute à déplaire à un panel assez divers d'intervenants Smile

Un sujet qui a été dévié de son éventuel intérêt à partir du quatrième message, comme d'hab... Laughing

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Leodagan le Mer 2 Nov 2016 - 18:35

Un sujet d'actualité dans lequel Riri51 est venu pondre ses œufs. A présent, c'est une variante intéressante d'œufs à la ranchera.


Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Reine Margot le Mer 2 Nov 2016 - 19:54

@Riri51 a écrit:
@Reine Margot a écrit:Le rapport c'est que ce "camp décolonial" présente bien la France comme un pays actuellement colonisateur...(puisque "décolonial" il y a). Et l'idée de refuser l'accès aux Blancs est tout à fait discutable, pas toujours partagée par tous les mouvements anti-racistes (cf les regrets de Malcolm X à la fin de sa vie).

Vous vous trompez sur l'interprétation du néologisme "décolonial". Il faut plus y voir un appel à la fin de la perpétuation de certaines attitudes passées appliquées aux descendants d'immigrés des ex-colonies :
https://ce-decolonial.org/programme/


Non, non, ce que je vois sur le "racisme d'Etat" (je ne savais pas que la France pratiquait la ségrégation raciale comme en Afrique du Sud, tiens) va aussi dans ce sens. Sur l'analyse et la lutte contre la perpétuation des stéréotypes entre descendants de colons et descendants de colonisés je suis d'accord mais pourquoi ne pas y associer l'ensemble de la population? Comment lutter tout seul contre le racisme?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Reine Margot le Mer 2 Nov 2016 - 19:55

@Riri51 a écrit:
@Gryphe a écrit:J'avoue avoir pensé aux explications de Riri51 en lisant celles, limpides, de Céline Pina ici :
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/11/02/31003-20161102ARTFIG00182-celine-pina-marwan-muhammad-porte-parole-des-musulmans-pardon-des-islamistes.php

Smile

Ah oui, Céline Pina est limpide quand elle compare voile musulman et brassard nazi. Rolling Eyes
https://blogs.mediapart.fr/yvan-najiels/blog/260516/le-voyage-au-bout-de-la-nuit-de-celine-pina


Le seul point de comparaison entre les deux est l'argument selon lequel un symbole peut avoir autant d'interprétations que d'individus. Et effectivement, comme le montre l'exemple du brassard nazi, ça ne marche que dans certaines limites. Le "oui, le Coran le dit, la Bible le dit, on appelle ça la "mode pudique", MAIS moi j'ai une interprétation toute différente que celle de ne pas tenter les hommes et leur être soumise", ça ne marche pas vraiment.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Leodagan le Mer 2 Nov 2016 - 20:28

Quand elle a parlé de brassard nazi, Céline Pina en était encore à l'éclosion de son projet médiatique: cette exagération était sans doute voulue. Il s'agissait de faire en sorte que le public admette que le voile signe l'appartenance à un parti.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Jacq le Mer 2 Nov 2016 - 21:03

@Leodagan a écrit:Un sujet d'actualité dans lequel Riri51 est venu pondre ses œufs. A présent, c'est une variante intéressante d'œufs à la ranchera.
[...]

Tu vois, ça c'est une digression intéressante, je ne connaissais pas cette recette là.

topela

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Elle est partie défier la République qui n’a pas su la retenir

Message par Reine Margot le Mer 2 Nov 2016 - 21:11

@Leodagan a écrit:Quand elle a parlé de brassard nazi, Céline Pina en était encore à l'éclosion de son projet médiatique: cette exagération était sans doute voulue. Il s'agissait de faire en sorte que le public admette que le voile signe l'appartenance à un parti.


Ce n'est pas l'explication qu'elle a donnée sur France 5, cette comparaison voulait surtout répondre à ceux pour qui le voile n'est pas anti-féministe puisque chaque femme qui le porte pouvait l'interpréter à sa façon. Donc: si je porte une croix gammée et que je dis que ça n'a rien à voir avec Hitler, va-t-on me croire?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum